Droit à l\'oubli : La CNIL sanctionne Google pour refus du déréférencement global

La CNIL, Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, vient d’infliger une amende à pour avoir refusé de supprimer les liens de façon globale, suite aux demandes de droit à l’oubli.

Droit à l\'oubli : La CNIL sanctionne Google pour refus du déréférencement global

Alors qu’on pouvait penser que la proposition de Google sur le droit à l’oubli, de procéder à un déréférencement partiel pourrait être finalement acceptée par la CNIL, il n’en sera finalement rien.

La CNIL ayant décidé, après délibération, de camper sur ses positions et exiger que Google supprime les liens incriminés dans les procédures du droit à l’oubli sur toutes les versions de son moteur de recherche, quel que soit le pays. Y compris sur Google.com.

En effet, selon la CNIL, la solution proposée par Google pose les problèmes suivants :

  • des relations personnelles ou professionnelles vivant en dehors de l’Europe continuent d’accéder au résultat de la recherche déréférencé qui pointe vers un contenu pouvant porter atteinte à la vie privée de la personne concernée.
  • des relations personnelles ou professionnelles vivant en Europe qui utilisent une extension non européenne du moteur de recherche (« .com ») avec une adresse IP non française (anglaise, espagnole, suisse…) continuent d’accéder au résultat de la recherche déréférencé.
  • des solutions techniques permettent facilement de contourner la mesure de filtrage de Google en proposant à l’internaute de modifier l’origine géographique de son adresse IP.

En conséquence, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction pécuniaire de 100.000 euros à l’encontre de Google.

Cette sanction pécuniaire de 100 000 euros fait donc suite au refus de Google de respecter la mise en demeure de la Présidente de la CNIL de procéder au déréférencement sur l’intégralité des extensions du de son moteur de recherche.

Nous attendons maintenant quelle sera la réaction de Google qui ne saurait, en principe, tarder…

61% des pros considèrent l\'email comme l\'outil de travail privilégié

Lorsque les réseaux sociaux ont commencé à prendre leur envol, nombreux sont les observateurs qui prédisaient que ce serait la fin de l’email.

61% des pros considèrent l\'email comme l\'outil de travail privilégié

Quelques années plus tard, on réalise qu’il n’en est rien. L’email est toujours là et bien vivant même si à échouer à lancer sa propre plateforme d’email.

Aujourd’hui, le constat est simple et clair : l’email est bel et bien là pour durer encore longtemps… Notamment grâce aux smartphones qui lui ont donné une seconde vie et booster son intérêt pour les professionnels comme pour les particuliers.

Parce que, désormais, quand vous recevez un email, vous en prenez tout de suite connaissance grâce à votre smartphone qui se trouve toujours à portée de main, quel que soit l’endroit où vous êtes : bureau, maison, en déplacement.

Le mobile a donc de ce point de vue facilité la communication par email et les professionnels en ont fait leur outil privilégié pour échanger des notes, des présentations, des devis, des factures, etc… Et aussi pour envoyer des messages publicitaires ou promotionnels à leurs clientèles ou prospects.

La société Pew Research a réalisé une étude auprès de personnes adultes ayant un emploi pour savoir quel outil était pour eux le plus important dans leur travail au quotidien. En leur proposant des choix à faire par ordre de préférence.

Dans le panel des sondés, 94% sont des utilisateurs réguliers d’internet et travaillent dans des secteurs d’activités différents les uns des autres (technologiques ou non, petites ou grandes entreprises, à domicile, à la campagne ou dans un bureau).

Au final, l’étude de Pew Research va révéler que l’email est de très loin l’outil de travail le plus important pour les professionnel. En fait, il est deux fois plus important que le téléphone comme le montre le graphique ci-dessous.

via Pewinternet.org

Avec un tel score impressionnant (61% des sondés), l’email reste le principal outil de travail malgré le fait qu’il existe de plus en plus de spam et de phishing et des concurrents aussi sérieux que les réseaux sociaux. Lesquels réseaux sociaux comptent très peu (à peine 4%) pour les professionnels sondés. C’est aussi cela la réalité…

Et contrairement à ce qu’on aurait pu croire, même la nouvelle génération de professionnels internautes utilisent plus l’email que les réseaux sociaux pour échanger dans le cadre du travail. Ce n’est donc pas une question de génération.

Matt Cutts va-t-il toujours s\'occuper de Google Search ? Sa réponse…

Matt Cutts de Google

On sait maintenant, depuis ce début de semaine que Matt Cutts, le responsable anti-spam chez , a prolongé ses vacances déjà particulièrement longues pour le commun des salariés.

Cette prolongation a suscité de nombreux commentaires dans la blogosphère, notamment en ce qui concerne son éventuel retour au sein du staff de Google.

La nuit dernière, selon Barry SchwartzTwit.tv

À environ 9 minutes et 50 secondes dans la vidéo ci-dessus, on lui demande : \ »\ »

Eh bien, nous verrons bien comment les choses évoluent.\ »

pénalisés) est une situation vivable à plein temps.

Alors de deux choses l\’une. Si Matt cutts devait revenir à son même poste chez Google, il le dirait clairement sans ambages. Alors, s\’il n\’apporte aucune précision quant à son avenir chez Google, c\’est soit il serait sur le départ, soit on ne lui a pas encore trouvé un autre poste sur mesure.

D\’ailleurs, à la 13ème minute et 44 secondes de la même vidéo, On lui pose cette autre question plus directe : \ »Vous ne quitterez pas Google, Matt ?\ ».

Réponse de Matt Cutts : \ »Eh bien, je resterai toujours en contact et j\’ai un faible pour Google.\ » Comprenne qui pourra…

Est-ce qu\'il y aura bientôt une mise à jour de Google Penguin ?

John Mueller de Google Webmaster Central

Update

Et surtout, au cas où il aurait été supprimé, est-ce que prévoit quand même de le lancer une dernière fois afin de lever les des Webmasters impactés qui ont tout de même nettoyé le profil de leurs backlinks et attendent…


 

(Question à partir de 5min et 16s)

Conclusion

Facebook Messenger 6.0 permet l\'enregistrement et le partage de vidéo

Facebook Messenger 6.0


En effet, contre toute attente,
Cette mise à jour est similaire à la fonction \ »photo instantanée\ » qui avait été ajoutée en avril dernier.

Combinés, ces fonctionnalités permettent aux utilisateurs d\’envoyer des photos et d\’enregistrer des vidéos, alors qu\’ils sont sur la messagerie avec des amis.

Et ce, sans quitter, une nouvelle fois, l\’application elle-même. Ce qui va mettre Facebook Messenger sur un pied d\’égalité avec les autres applications mobiles de messagerie instantanée que sont Line, WeChat, Tango,

Cette version 6.0 dispose d\’une autre nouveauté appelée \ »Big Likes\ » qui permet, pour ceux qui aiment les stickers, lorsqu\’un utilisateur aime vraiment quelque chose, de presser et d\’envoyer une grande icône pour faire savoir son émotion.

Facebook Mesenger 6.0 est dès maintenant disponible dans l\’Apple App Store et dans Google Play.

Les caractéristiques de Facebook Messenger

  1. Accédez directement à vos messages sans ouvrir Facebook.
  2. Discutez avec des groupes et organisez-vous en déplacement.
  3. Animez vos messages avec des autocollants (stickers).
  4. Envoyez des photos en privé.
  5. Continuez la conversation : grâce aux bulles de discussion, vous pouvez discuter tout en utilisant d\’autres applications.
  6. Envoyez des textos à vos contacts téléphoniques, même si vous n\’êtes pas amis Facebook.
  7. Partagez votre position pour que les gens sachent que vous êtes à proximité.
  8. Enregistrez des messages vocaux.
  9. Passez des appels gratuits, même à des amis vivant à l\’étranger.
  10. Recevez des notifications lorsque les gens voient vos messages.
  11. Découvrez qui est disponible sur Messenger et actif sur Facebook.
  12. Restez connecté pour ne manquer aucun message.
  13. Désactivez les notifications lorsque vous travaillez, dormez ou voulez faire une pause.
  14. Enregistrez des vidéos de 15 secondes et partagez-les instantanément sans quitter Facebook Messenger.

Google Authorship va-t-il changer d\'apparence sur les pages de résultats ?

Google AuthorShip Logo

En effet, le 22 Mai dernier, et ce pendant près de 2 heures, les résultats affichés qui bénéficiaient de l\’Authorship de deuxième classe (sans aucune photo mais avec le nom de l\’auteur et son nombre d\’abonnés) sur Google avaient disparu. Et certains marketeurs l\’avaient aussi noté.

Le même phénomène s\’est reproduit ce jeudi 29 Mai pendant près de 3 heures.

On pouvait alors imaginer en ce moment-là que Google avait décidé de simplifier et de clarifier les choses en n\’affichant que la première classe de l\’Authorship sur ses pages de résultats. A savoir l\’affichage de la photo des auteurs des liens avec la mention de leurs noms et prénoms et de leurs nombres d\’abonnés.

On pouvait dès lors imaginer aussi que Google venait de décider de revenir au statu quo ante et de remettre en cause sa décision de réduire l\’Authorship de 15% sur ses pages de résultats. Décision qu\’il avait confirmée le 20 décembre 2013.

Mais voilà, en effectuant mes tests de recherche lors des changements de l\’Authorship, voici ce que j\’ai constaté résumé dans l\’image ci-dessous :

Alors, énumérons ce qui est en train de changer sur les pages de résultats de Google :

  • L\’Autorship de première classe (avec photo d\’auteur + prénom et nom + nombre d\’abonnés) a pratiquement disparu des pages de résultats de Google. Ou tout du moins a considérablement été réduit, à quelques exceptions près.
  • L\’Authorship visible (pas automatiquement pour tous les profils Google+) est celui qui présente un lien qui pointe vers le post de l\’auteur sur son profil Google+. La photo du profil auteur du post s\’affiche sur la page de résultats ainsi que son nom (pas de nombre d\’abonnés).

    Le titre du lien affiché reprend les premiers caractères du post Google+. Et la description du lien est un extrait de l\’article choisi par Google. C\’est pourquoi il est important d\’optimiser chaque post publié sur Google+.

  • L\’Authorship visible est aussi celui qui a un lien qui pointe vers le post d\’une page Google+ Local ou Pro vérifiée. C\’est donc l\’apparition du PublisherShip (authorship pour les pages Google Plus) avec l\’affichage du logo et du nom de la page Google+. Sans nombre d\’abonnés.
  • L\’Authorship visible est encore celui qui affiche un lien qui pointe vers le post d\’une Communauté Google+. Avec le logo et le nom de la Communauté Google+ qui s\’affichent.
  • Il y a beaucoup moins de liens avec Authorship qui pointent directement vers les pages web des auteurs. S\’il y a une photo ou un logo visible sur Google, c\’est que le lien pointe en très grande partie vers des posts sur Google+ !

Depuis que certains voulaient enterrer Google+ vivant, Google semble décider à prendre des décisions qui pourraient s\’assimiler à des signaux pour faire comprendre qu\’il faudrait toujours compter avec Google Plus.

Et si les constations énumérées ci-dessus venaient à être confirmées et devenaient définitives, alors Google+ serait devenu réellement incontournable pour les Marketeurs en quête de visibilité sur le moteur de recherche Google.

En d\’autres termes, ceux qui n\’ont pas fait la promotion de leurs articles sur Google+ pourraient ne plus bénéficier de l\’affichage de leur photo ou de leur logo sur Google.

Le temps de choisir semble donc arriver tout doucement : soit vous êtes sur Google Plus et Google pourrait vous donner un coup de pouce sur les pages de résultats de son moteur de recherche comme le disait déjà Matt Cutts, soit vous n\’y êtes pas et Google pourrait au fil du temps vous ignorer.

Les semaines à venir nous situeront sur ces tests de Google. Wait and see…

En attendant, découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google+.