Twitter va renommer et relancer Vine avant de l\'intégrer dans Twitter

Au mois d’Octobre dernier, et à la surprise générale, avait annoncé l’arrêt définitif de Vine, son application de vidéos courtes en boucles.

Vine Camera

Mais, après avoir longtemps discuté avec les créateurs Vine, Twitter annonce, à nouveau à la surprise générale, que finalement, il décide de relancer son application défunte Vine en la renommant “Vine Camera”.

Et ce, dès le mois de Janvier 2017Twitter va la garder. Mais, précisons que Vine Camera existait déjà et était une fonctionnalité qui permettait de faire des montages dans Vine.

Ainsi, après avoir changé de nom, Vine Camera va permettre aux utilisateurs de feue Vine de continuer à faire des vidéos courtes de 6 secondes. Mais, à la différence de Vine, les créateurs ne pourront pas partager leurs vidéos Vines dans Vine Camera.

La seule option de partage qui leur sera proposée dans cette nouvelle application, c’est de partager directement sur Twitter. Sinon, ils n’auront que la deuxième option qui va consister à enregistrer leurs vidéos courtes dans leurs propres mobiles, avant de pouvoir les partager sur les réseaux sociaux de leur choix.

En dehors de ces 2 options, vous ne pourrez rien faire d’autres avec vos vidéos Vines.

Le fichier des vidéos Vines que vous téléchargez à partir du site Vine.co inclura un fichier index.html qui contient les légendes de vos Vines, ainsi que le nombre de Likes, commentaires et partages de vos Vines.

Si vous téléchargez vos Vines depuis l’application Vine, vous recevrez uniquement vos fichiers vidéo enregistrés sur votre appareil-photo, sans légendes ni les informations supplémentaires.

Images via Vine.co

Si vous le faites avec l’application Vine, vous devez sauvegarder ces clips vidéos avant le passage à Vine Camera. Il existe également une option pour recevoir un email avec des liens vers vos Vines si les enregistrer individuellement vous semble pénible.

Vine a aussi décidé d’aider ses créateurs à transférer leurs abonnés vers Twitter.

Les utilisateurs se connectant à leurs comptes Vine verront s’afficher une fenêtre en surimpression (voir image ci-dessus) demandant s’ils voudraient continuer à suivre les créateurs de vidéos populaires sur Twitter. Le site Internet de Vine migrera vers le mode archive en Janvier 2017, mais Twitter n’a pas dit pendant combien de temps il envisage d’y maintenir les vidéos disponibles.

Tout porte à croire, comme il vient de le faire avec Periscope, que Twitter va proposer la création de vidéos courtes directement (et pourquoi pas longues ?) depuis l’application Twitter

Sinon, pourquoi avoir fait cette version (pour ressusciter Vine) pour proposer de partager les vidéos courtes uniquement sur Twitter, et surtout transférer les followers des comptes Vine sur leurs comptes actuels Twitter.

Une occasion en or pour élargir sa base d’utilisateurs : transformer si possible, après avoir supprimé les doublons, les comptes Periscope et Vine en comptes Twitter.

Quand l\'outil de Test du mobile-friendly sert à référencer son site

Alors que invite tous les propriétaires de sites Web à penser au mobile-first qui aura un impact très important sur le référencement de leurs sites sur Google, il semble vouloir faciliter l’indexation des sites mobile-friendly.

En effet, alors que cette fonctionnalité n’existait pas au lancement du nouvel outil de test du mobile-friendly, Google offre désormais la possibilité aux webmasters de lui soumettre leurs pages mobiles compatibles avec le mobile, pour indexation.

Pour référencer son site adapté au mobile et dont le contenu sera désormais pris en compte par Google pour le classer dans les pages de résultats tant sur mobile que desktop, ouvrez l’outil de test du mobile friendly.

Une fois le processus de vérification de la compatibilité avec le mobile lancé, Google vous affichera au bout de quelques petites secondes le résultat. Et si le test confirme que votre site est “adapté aux mobiles”, Google vous affiche le résultat suivant :

Et dans ce résultat de confirmation, vous avez le lien (que j’ai encadré en rouge) qui vous indique que vous pouvez “Soumettre à Google”.

Une fois que vous cliquez sur ce lien de soumission à Google, Google vous confirme que votre “page a été ajoutée à la liste d’attente”. comme le montre l’image ci-dessous.

La question qui reste posée est de savoir si c’est tout le site qui sera considéré comme étant mobile-friendly après avoir testé le nom de domaine ou si c’est uniquement l’URL soumise qui sera indexée comme étant une page mobile-friendly.

Il faut toutefois admettre que si Google propose cette fonctionnalité, c’est que cela a un but bien déterminé pour lui et que vous pouvez aisément deviner.

Toujours est-il que si, à l’issue du test de compatibilité mobile, votre site est considéré par Google comme étant “non adapté aux mobiles”, Google vous le fait savoir et n’affiche pas le lien “Soumettre à Google”.

Mais, à la place, vous aurez plutôt le lien “En savoir plus sur la conception mobile” qui vous redirigera vers une page d’aide de Google qui va vous expliquer “Comment personnaliser votre logiciel de conception”.

Une seule fois suffira.

31% de vidéos natives sur Twitter génèrent 67% du total de l\'engagement vidéo

Les vidéos natives semblent suivre la voie tracée par les vidéos natives qui ont permis à cette dernière d’afficher de bons chiffres quant à leur portée.

31% des vidéos natives sur Twitter génèrent 67% du total de l\'engagement vidéo


En effet, c’est aussi grâce à ces mêmes vidéos natives doublées de la lecture en auto-play que Facebook a pu passer la barre des 4 milliards de vidéos vues par jour au mois d’Avril dernier.

C’est ainsi que de nombreuses marques ont franchi le pas pour désormais diffuser leurs vidéos de façon native sur Facebook plutôt que de partager des liens de vidéos téléchargées sur .

La dernière étude de Socialbakers nous révèle que les marques commencent à partager plus de vidéos natives sur Twitter plutôt que des contenus Youtube. C’est en tout cas la tendance dessinée par les de l’étude sur l’activité des 500 plus grandes marques sur Twitter entre Janvier et Juillet 2015.

Les chiffres bruts enregistrés pour le mois de Juillet 2015 ont été de 1.318 liens YouTube partagés sur Twitter et 1.208 vidéos natives partagées. Il est également intéressant de voir comment les marques utilisent les deux autres services vidéo de Twitter, à savoir Periscope et Vine.

Toutefois, en termes d’engagement, les marques réalisent plus d’activités sur Vine que sur Periscope et la majorité de l’engagement vidéo provient de vidéo native. Et la tendance devrait s’accroître, voire s’accélérer sur Twitter compte tenu du lancement de la lecture automatique des vidéos sur Twitter.

Les chiffres de l’étude de Socialbakers

  • De toutes les vidéos de marques sur Twitter, seulement 31% sont des vidéos natives qui représentent pourtant 67% du total de l’engagement vidéo.
  • Poster des vidéos natives sur Twitter plutôt que des vidéos d’une tierce plateforme a entraîné une pour les marques.
  • Pour les médias et entreprises de divertissement, cette amélioration se situe aux alentours de 58%.
  • Mais aucun compte de marques, ni d’entreprises de divertissement, ni de célébrités ou de médias n’a posté suffisamment de vidéos natives par rapport aux autres types d’activités.

    Au lieu de cela, ces comptes cités ci-dessus comptent sur des vidéos de plateformes telles que YouTube, Vine et Vimeo pour engager avec les utilisateurs de Twitter.

  • Les vidéos des plateformes tierces comptent pour 83% de toutes les vidéos postées sur Twitter par les comptes de marques, d’entreprises de divertissement, de célébrités ou de médias.

Image via Socialbakers.com
  • Et pourtant, toutes ces vidéos de plateformes tierces ne leur procurent qu’à peine un tiers de tout l’engagement vidéo sur Twitter. Elles devront donc changer de stratégie !

Ce que révèle finalement cette étude de Socialbakers, c\’est qu\’il est désormais important, quel que soit le réseau social, et davantage sur Twitter, de poster des vidéos natives.

C’est aussi simple que cela et c’est la meilleure façon aujourd’hui d\’obtenir des interactions de valeur sur les réseaux sociaux.

Google+ n\'est pas mort, même sans Photos !

Après l’annonce du lancement officiel de Google Photos, désormais séparée de +, on s’attendait à ce que, dans la foulée, il y ait une autre annonce concernant la plateforme sociale Google Plus qui va fêter ses 4 années d’existence fin Juin.

Google+ reste Google Plus, même sans Photos !

Evidemment, dans ce genre de “grande messe” médiatique, on ne va pas pour y parler de sujets qui fâchent. Mais, plutôt des innovations qui vont enthousiasmer l’assistance.

Même si on devine aisément, qu’après une amputation d’une telle fonctionnalité plébiscitée par les utilisateurs de Google+, le réseau social de Google va devoir s’orienter autrement pour être davantage attractif. Il y a donc certainement une refondation prévue qui devrait beaucoup plus centrée Google+ vers les centres d’intérêt.

Bref, heureusement qu’il y avait le site Backchanel pour interviewer +Bradley Horowitz, co-fondateur de Google+, au même titre que Vic Gundotra. Voici donc les questions-réponses de cette interview concernant Google+.

Parlons de Google+ dans lequel vous êtes impliqué depuis ses débuts. Où en est-il aujourd’hui ?

Bradley Horowitz : Près de 4 ans après le lancement de cette aventure, nous écoutons les utilisateurs qui nous disent ce pour quoi Google+ est utile, et alors nous allons nous concentrer sur ces utilisations pointées du doigt.

Cette fonctionnalité est la première d’une série de nouveautés. Nous allons également faire bouger les choses dans le sens des produits autonomes, comme Photos, ou supprimer des choses que nous pensons qu’elles ne marchent pas.

Quelles sont les choses qui pourraient être supprimées ?

Je ne vais pas divulguer ici les plans du produit (Google+). Vous pouvez vous-même vous connecter sur Google+ et vous comprendrez ce qui marche et ce qui ne marche pas.

Revenons à Collections. Pouvez-vous décrire cette fonctionnalité ?

C’est en gros la possibilité de publier des posts par sujets. L’un des problèmes que résoud aujourd’hui Collections est du type : “Je vous aime bien mais je n’aime pas vos photos de chats”.

Ainsi, grâce à Collections, je peux vous suivre en tant que personne, mais je peux me désabonner de votre collection de photos de chats. Ou je peux m’abonner uniquement à vos publications de photos de chats, sans pourtant vous suivre personnellement.

Est-il juste de dire que Google lui-même prend ses distances avec le concept original de Google Plus ?

des réseaux sociaux, NDLR) et nous allons nous concentrer là-dessus.

N’avez-vous jamais eu envie de laisser tomber Google+ ?

Nous allons nous efforcer de faire en sorte qu’à l’avenir cela devienne comme une évidence pour les utilisateurs : quoi, quand et pourquoi utiliser ce produit.

Où se situe Google en tant que produit social ?

Non,

Twitter Video Player bientôt lancé mais n\'acceptera pas de vidéos Youtube

Le 12 Novembre 2014, Twitter avait annoncé sur sa feuille de route pour 2015 qu’il lancera un lecteur vidéo dans la prémière moitié de cette année.

Twitter Video Player bientôt lancé mais n\'acceptera pas de vidéos Youtube

Il s’agit donc d’un service vidéo destiné aux vidéos téléchargées directement sur la plateforme et qui utiliserait toutes les fonctions d’édition et de partage de Vine comme l’indique la déclaration de Twitter en Novembre dernier :

“But aside from just watching video more easily on Twitter, you should be able to record, edit and share your own videos natively on Twitter too. Alongside short looping Vine videos, we think you’ll have fun sharing what’s happening in your world through native video. You can expect to see this in the first half of next year.”

Mais, selon TechCrunch.com

Mais le plus curieux, c’est que le futur lecteur vidéo de Twitter n’accepterait pas les vidéos créées ou précédemment téléchargées ailleurs, et donc provenant aussi de ou . Une vidéo Youtube pouvant aussi contenir des publicités Adsense. CQFD !

Dans sa page aux questions fréquemment posées (FAQ), à la question : “Puis-je utiliser une vidéo YouTube ?” Twitter répond ce qui suit :

“Pour offrir la meilleure expérience possible à l\’utilisateur, nous exigeons que toutes les vidéos soient envoyées et hébergées sur Twitter. Une vidéo déjà envoyée sur YouTube peut aussi être envoyée sur Twitter, mais vous ne pouvez pas réutiliser l\’URL YouTube avec le lecteur vidéo Twitter.”

Ce qui veut dire que si la vidéo déjà partagée sur Youtube ne vous appartient, vous ne pourrez pas la partager sur Twitter Video Player.

C’est d’ailleurs ce qui est écrit dans la feuille de route de Twitter en ces termes : you should be able to record, edit and share your own videos natively on Twitter too. Le partage des vidéos natives se feraient normalement comme pour le partage des photos sans possibilité de le planifier pour une date ultérieure.

Autant le lecteur vidéo Twitter est actuellement utilisé par les annonceurs ou par ses partenaires commerciaux avec Amplify, Twitter prévoit d’interdire (voir FAQ) l’accès payant aux vidéos nativement publiées sur cette nouvelle plateforme par des parties tierces, ou même d’intégrer des publicités et autres promotions dans ces vidéos natives.

Cependant, un porte-parole de Twitter aurait laissé entendre que la page FAQ du lecteur vidéo de Twitter actuellement accessible en mode connecté ne concerne que les utilisateurs ou partenaires pour les vidéos publicitaires avec Twitter Amplify.

Affaire à suivre…

Foursquare va faire payer l\'utilisation de sa base de données géographiques

Foursquare logo


Une annonce qui pourrait faire comprendre que Foursquare aurait décidé de monétiser toutes les informations stockées depuis 5 ans sur les check-ins de ses utilisateurs.

Selon le Wall Street Journal

D\’ailleurs, Foursquare avait précédemment prévenu les développeurs dans ses conditions d\’utilisation de son service en mentionnant qu\’il \ »se réserve le droit de facturer l\’accès à sa base de données\ ». Mais, Foursquare assure qu\’il continuera d\’offrir gratuitement l\’accès à sa base de données à la plus grande majorité des développeurs de son écosystème.

Comme quoi, il y en a qui vont payer pour les autres…

Twitter teste l\'affichage et le lancement de vidéo dans la Timeline

Twitter



Il suffit donc de taper du doigt sur ce bouton \ »Play\ » pour que la vidéo se lance automatiquement. Et une seconde tape sur la vidéo vous affiche des fonctions de paramétrage au bas de l\’écran.

Autant offre cette possibilité de poster des vidéos qui s\’afficheraient ainsi dans la Timeline à quelques partenaires privilégiés, autant tous les utilisateurs d\’iOS, et du site officiel Twitter.com peuvent visualiser ces clips vidéos dans leur nouveau style.

Vous pouvez vous rendre sur la page Twitter de la NBA pour voir ces vidéos en action (Section : Photos et vidéos de la colonne de gauche).

Twitter a donc réduit le nombre de clics ou de tapes pour visualiser les vidéos en passant de trois à un. Une initiative qui rend les vidéos sur Twitter aussi natives que les photos publiées sur la plateforme.

source : TheNextWeb