WordPress facilite l\'ecommerce via un bouton PayPal intégré

WordPress facilite la vente en ligne via un bouton PayPal intégré

La fonctionnalité est disponible pour les plans Premium et Business sur .com et sur tout site ou blog WordPress utilisant la version 5.2 ou supérieure de Jetpack.

La solution apportée par Automattic, propriétaire de la plateforme d’hébergement WordPress.com et de Jetpack, va donc permettre à tout site WordPress de vendre des articles individuels

Alors que vient de commencer à envoyer des messages de sécurité aux sites non-HTTPS, il serait recommandé d’avoir un site WordPress totalement sécurisé via pour implémenter cette solution de vente en ligne.

Notons toutefois que WordPress supportait déjà les paiements via PayPal, mais la mise en place nécessitait un long processus en 9 étapes, en commençant par aller chercher votre code pour le bouton PayPal.

Et c’est là où intervient la nouveauté dans ce bouton PayPal intégré qui est désormais plus facile et rapide à créer depuis WordPress, avec pour objectif de ramener l’ancien processus de 15 minutes de durée à tout juste 1 minute.

Le résultat de l\’œuvre est un simple bouton PayPal qui peut être inséré à partir d\’un menu déroulant dans n\’importe quel nouveau post WordPress.

Images via WordPress.com

Lorsque vous cliquez sur \ »Ajouter un bouton de paiement\ », vous serez invité à inclure les détails de ce que vous vendez (nom, description et prix du produit), avant d’ajouter l\’adresse e-mail du compte PayPal associé.

Et c\’est tout. Vous pouvez ensuite insérer le bouton Acheter de PayPal et la description du produit sur n\’importe quelle page individuelle de votre site WordPress. Ce qui pourrait donner ceci :

Lorsqu\’un visiteur clique sur le bouton \ »Payer avec PayPal\ », il sera guidé par le processus de paiement PayPal habituel.

Une fois de plus, cette fonction de vente en ligne facilitée avec le bouton Acheter PayPal est actuellement limitée à ceux qui ont un abonnement Premium et Business sur la plateforme WordPress.com et à ceux qui utilisent les outils Jeckpack depuis la page d’administration de leurs propres sites WordPress.

PayPal Commerce permet d\'ajouter un bouton Acheter où vous voulez

PayPal

PayPal Commerce logo

Elle est décrite comme étant une infrastructure permettant aux détaillants d’avoir un commerce ouvert et distribuer des expériences que “seuls PayPal et Braintree ensemble peuvent offrir”.

Il donne aux partenaires du service l’occasion de créer des expériences contextuelles et des outils pour les détaillants pour atteindre et engager les consommateurs par email, les partages sociaux, les blogs, les publicités, les articles, les pages et dans les applications.

PayPal Commerce permet d\'ajouter un bouton Acheter où vous voulez pour vendre partout

Modest par PayPal

En effet, la start-up Modest permettait aux détaillants d’intégrer des boutons Acheter dans leurs propres applications mobiles, dans les blogs et autres sites, y compris dans les emails.

Braintree de PayPal qui gère désormais cette application a d’ailleurs récemment conclu un partenariat avec pour l’aider à traiter les paiements effectués via le bouton Acheter sur son site.

C’est donc cette technologie d’intégration d’un bouton Acheter que PayPal Commerce vous propose désormais pour vos applications et sites mobiles…

Les caractéristiques de PayPal Commerce

  • Vendre partout avec PayPal Commerce :

    Une façon transparente et sécurisée de vendre là où vos produits peuvent être vus : dans les courriels, blogs, articles, applications, partages sociaux et plus… Et ce, sans changer la façon dont vous gérez votre entreprise.

  • Préparer votre contenu pour la vente :

    Vos produits recueillent des vues, des Likes et des partages sociaux partout sur le web. Il est normal qu’acheter devrait être aussi simple. C’est pourquoi, selon PayPal, vous pouvez maintenant intégrer des boutons Acheter avec PayPal Commerce directement dans vos blogs, articles et plus afin d’offrir une expérience d’achat tellement intuitive que vous vous demanderez pourquoi ce service n’existait pas auparavant.

  • Afficher votre boutique dans leur boîte de réception :

  • Incorporer un magasin avec un simple SDK :

  • Accroître votre portée :

Acheter via ce nouveau service de PayPal est gratuit. Toutefois, pour celui qui vend un produit avec ce bouton Acheter, il faut compter une commission de 2,9% sur le prix de vente + 0,30 dollars par transaction.

PayPal Commerce est actuellement en version bêta et nécessite une inscription pour espérer faire partie des premiers à le tester.

Des chiffres pour mieux comprendre l\'évolution du eCommerce


Ce qui est suffisant pour s\’attarder un tant soit peu sur la popularité de ce phénomène afin de déceler les tendances du commerce en ligne qui se dessinent.

Surtout quand certains annoncent déjà pour 2014 que 53% des ventes au détail dans le monde seront affectées et dictées par le Web. C\’est vous dire combien il sera de plus en plus pénalisant pour un professionnel de ne pas avoir de présence en ligne. Et les chiffres qui vont suivre ne me démentiront pas.

  • Le chiffre d\’affaires du eCommerce mondial pour l\’horizon 2016 est estimé à près deux mille milliards de dollars (1 800 000 000 $). 

  •  Le chiffre d\’affaires de la vente au détail en ligne aux Etats-Unis est estimé à 370 milliards de dollars en 2017 contre 262 milliards en 2013.

  • Pourcentage des acheteurs en ligne par tranches d\’âges :
    • 7,6% ont entre 18 et 24 ans.
    • 18,6% contre entre 25 et 34 ans.
    • 23,1% ont entre 35 et 44 ans.
    • 24% ont entre 45 et 54 ans.
    • 16,4% ont entre 55 et 64 ans.
    • 10,3% ont plus de 65 ans !
  • 59,10% des acheteurs en lignes sont des femmes contre, évidemment, 40,9% d\’hommes.

  • 81% des consommateurs font d\’abord des recherches en ligne avant de prendre une décision d\’achat.

  •  Les consommateurs qui recherchent des informations avant achat en ligne, ou hors ligne ou sur les canaux mobiles dépensent généralement 18 à 36% de plus que ceux qui ne font pas de recherches.

  •  Aujourd\’hui, le consommateur moyen consulte 10,4 sources d\’information avant d\’acheter quoi que ce soit.

    •  Voici les sources majeures utilisées par les consommateurs pour leurs recherches d\’informations sur les produits avant d\’acheter :
      • 62% utilisent les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux.
      • 60% visitent le site web de l\’entreprise ou de la marque.
      • 57% visitent le site web de vente au détail.
      • 42% visitent le magasin local.
      • 29% en parlent avec leurs amis et leur famille.
      • 20% visitent des sites web d\’avis de professionnels.
      • 19% consultent des comparateurs de prix.
      • 19% visitent des sites web d\’avis de consommateurs.
      • 13% visitent un portail en ligne. 
    • 49% des consommateurs en ligne utilisent leur ordinateur personnel et 45% utilisent leur mobile comme première source d\’accès en ligne pour lancer leur processus d\’achat.
    • 54% des achats de tablettes ont été effectuées en ligne contre 26% de smartphones.
    • Les moyens d\’accès à internet utilisés par les consommateurs américains par semaine :
      • 79% par le biais d\’un ordinateur.
      • 43,5% par le biais d\’un appareil mobile.
      • 17% via une tablette. Soit +60% en additionnant tablette et smartphone.

    • Les facteurs qui motivent les consommateurs à acheter régulièrement en ligne :
      • Pour 48%, ce sont les remises, les offres spéciales et les promotions.
      • Pour 42%, la qualité des produits.
      • Pour 42% la valeur marchande du produit (marque).
      • Pour 42%, les échantillons gratuits.
      • Pour 38%, les programmes et cadeaux de fidélisation de la clientèle (cartes de fidélité).
      • Pour 36%, un excellent service clientèle.
      • Pour 34%, la marque de confiance.
    • Tous les chiffres utilisés dans l\’infographie ci-dessous sont une compilation de différentes sources en ligne. 

          

      Et si l\'email marketing était la solution gagnante ?

      Email marketing.

      L\’email marketing est et reste la technique de prospection et de vente en ligne la plus utilisée depuis longtemps par les marketeurs et autres e-Commerçants.

      Selon eMarketer, les entreprises américaines ont déjà dépensé cette année près de 64 milliards de dollars en publicité télé, 34 milliards de dollars en annonces papier et 39 milliards de dollars en annonces sur internet.

      Une méconnaissance de l\’email marketing ?


      Pour les annonces télé, les entreprises paient des agences publicitaires qui gèrent leur budget, des studios de création de publicité télé, ou encore des chaînes de télévision.

      Avec les annonces dans les journaux et magazines, les entrepreneurs participent le plus souvent à la survie des éditeurs de presse. Les envois en nombre de courriers publicitaires par la poste, quant à eux, peuvent coûter en moyenne 600 euros par mille lettres. Fabrication et expédition comprises.

      Facilité de gestion avec l\’emailing

      Avec les annonces télé, il est difficile de savoir exactement combien de personnes ont vu la publicité. Idem avec les encarts publicitaires dans les journaux et magazines.

      Les avantages de l\’email marketing

      En même temps, il faut reconnaître que tout ne peut pas vraiment être tracké.

      Dans tous les cas, l\’email marketing peut susciter une réaction immédiate. Il peut aussi générer des retombées sur une longue période.

      Pinterest ferait gagner plus d\'argent que Facebook – Infographie

      rapporte plus.



      A savoir que la longévité des réseaux sociaux repose aussi sur leur capacité à apporter une véritable rentabilité pérenne aux annonceurs et aux professionnels.

      Facebook rapporte moins que Pinterest

      Boticca.com, un site de vente en ligne de bijoux, vient de réaliser une étude (du 15 mars eu 15 avril 2012) pour comparer les résultats en terme de d\’affaire entre Facebook et Pinterest. Et ce, sur la base de 50 000 visiteurs reçus sur leur site en provenance de Pinterest et 50 000 autres visiteurs reçus en provenance de Facebook.

      Voici les résultats de leur étude comparative :

      • Les visiteurs de Pinterest dépensent plus que ceux de Facebook. Les utilisateurs en provenance de Pinterest dépensent en moyenne (sur un mois ?) 180 dollars contre 85 dollars par ceux provenant de Facebook.

        Ce qui peut bien sûr dépendre de la nature de ces 2 sites ou du profil de leurs utilisateurs.

      • Pinterest procure plus de ventes que Facebook. 10% des ventes réalisées sur le site le sont avec les utilisateurs de Pinterest contre 7% avec ceux de Facebook.
         
      • Les utilisateurs de Facebook sont les plus engagés. Les utilisateurs de Pinterest passent 65% de temps en moins sur ce réseau social contrairement à ceux de Facebook.

        Et les utilisateurs de Pinterest qui visitent leur site passent en moyenne 70% de temps en moins par rapport à l\’ensemble des visiteurs dudit site.

        NLDR : Oui, mais moins de temps passé qui rapporte deux fois plus d\’argent, il n\’y a pas photo…

      • Facebook procure tout de même un taux de conversion plus élevé. En effet, seuls 51% des utilisateurs de Pinterest achètent contre 73% des utilisateurs de Facebook. Mais le panier moyen des utilisateurs de Pinterest reste supérieur.
         
      • Pinterest fournit plus de nouveaux utilisateurs que Facebook. 86% des visiteurs en provenance de Pinterest sont des nouveaux visiteurs contre 57% en provenance de Facebook.
      Etude Pinterest vs Facebook – Source : Boticca.com