12 Moyens d\'améliorer son trafic web sans faire de Netlinking

Et donc, leur importance en terme de visibilité et de trafic web.

Et pourtant, comme nous le présente Cyrus Shepard

1. In-Depth Articles

Selon Moz.com, 6% des résultats de recherche de contiennent désormais des liens In-Depth Articles.

2. Améliorer la satisfaction de l\’utilisateur

3. Les extraits enrichis issus des données structurées

extraits enrichis susceptibles de s\’afficher

4. Optimisation des contenus vidéo

La capture d\’extrait vidéo (miniature) est un élément puissant en terme d\’attraction. Mieux que tout autre extrait enrichi, même plus que la photo de l\’authorship.

Surtout que les miniatures vidéos n\’exigent aucune connexion avec un compte Google+ pour être mises en place. Il suffit de créer un sitemap vidéo au format XML et d\’y ajouter les balises de schema.org pour les vidéos.

D\’ailleurs pour simplifier les choses, il existe des services tiers tels que Wistia qui peuvent vous aider à créer un sitemap vidéo incluant automatiquement le balisage de Schema.org. Ce qui va vous permettre de choisir la miniature à afficher sur les pages de résultats.

Et comme les miniatures vidéos encouragent très souvent les clics, vous pouvez espérer alors améliorer votre trafic web.

5. Google AuthorShip

Certes Google ne vous garantit pas plus de clics si vous participez à l\’Authorship, mais de nombreuses études ont démontré qu\’avoir sa photo à côté de son lien sur Google inciterait au clic. Et donc à plus de trafic web.

6. Améliorer le temps de chargement des pages

Le temps de chargement des pages a aussi un impact sur la satisfaction de vos visiteurs, et donc sur l\’expérience utilisateurs. Notamment lorsqu\’il s\’agit de l\’affichage de vos contenus sur mobile, il pourrait avoir un impact sur votre classement.

Par temps de chargement, il faut comprendre le temps que prend votre serveur pour envoyer sa première réponse à une requête.

7. Optimisation pour mobile

Comme mentionné plus haut, votre site web devra être aussi configuré pour le mobile. Google ayant confirmé que les erreurs d\’affichage sur smartphones pouvant avoir pour conséquence un mauvais classement sur les pages de résultats lors de recherches mobiles.

8. Accroître votre audience en dehors de votre zone géographique

En fonction de ses activités, cibler une audience typiquement locale est en soi une bonne solution. Mais, à ce niveau, il faut accepter d\’avoir une audience réduite, et donc un trafic tout aussi réduit.

Alors, tout en améliorant votre référencement local, tenter la visibilité en dehors de votre zone géographique de prédilection pourrait vous ouvrir à plus d\’opportunités, à plus de trafic web.

9. Visibilité avec Google+

Lorsque vous partagez un contenu sur ou , vos amis ou followers ne le voient que s\’ils sont connectés à Facebook ou à Twitter.

Alors que lorsque vous partagez un contenu sur Google+, vos followers peuvent le voir à chaque fois qu\’ils font une recherche sur le moteur Google. Ce qui est une grosse différence.

Pour bénéficier d\’une telle visibilité supplémentaire avec les résultats personnalisés, et donc de plus de trafic depuis Google, vous devez être actif sur Google+.

10. Optimisation des balises meta et title

Il s\’agit de prendre soin de la balise meta description et de la balise title de tous vos contenus. Lesquelles balises devront être uniques pour chaque page.

Et comme dit Matt Cutts : \ »Vous pouvez soit choisir d\’avoir une balise meta description unique, soit choisir de ne pas avoir de balise meta description\ ». Ce qui veut dire que toute duplication de balises pourra être pénalisée et constituer un frein à votre trafic web.

11. Publier régulièrement de nouveaux contenus

Sur certaines thématiques et pour certaines requêtes, avoir du contenu frais peut toujours aider pour plus de visibilité sur Google.

12. Optimisation interne du site

Voici des points techniques d\’ à prendre en compte pour éviter tout problème de référencement : facilité d\’accès pour l\’exploration et l\’indexation pour les robots, la balise canonique, le duplicate content, l\’architecture du site, la recherche de mots clés, le maillage interne de liens, les images…

Certes, l\’optimisation technique devient de plus en plus complexe, mais rien n\’est nouveau. Il faut tout simplement accepter de revenir aux fondamentaux du et surtout savoir s\’adapter à tout changement d\’algorithme.