Facebook teste 2 flux distincts dans le fil d\'actualité

Facebook a déclaré être en train de tester la division de son fil d’actualité en deux, en séparant les messages commerciaux (posts sponsorisés

Facebook teste 2 flux distincts dans le fil d’actualité

  • Un flux alimenté par les posts des amis et la famille

Le changement pourrait donc forcer ceux qui gèrent des Pages , tout le monde, des médias de news aux musiciens en passant par les équipes de sports, à .

Dans une déclaration, Facebook dit ceci :

voir les messages des amis et de la famille, alors nous testons 2 flux distincts :

Ce que ne dit pas Facebook

Il faut préciser que ce changement ne semble pas affecter les promotions payées (posts sponsorisés

publicité).

En d’autres termes, si une Page veut que ces contenus natifs soient visibles dans le News Feed, elle devra passer par la case “Publicité”. Car, Facebook a retiré les posts des Pages (dans le test en cours) pour maintenant les diffuser dans son nouveau Fil Explorer.

En effet, Facebook a récemment déployé son Fil Explorer globalement. La plupart des gens dans le monde peut le voir dans leurs signets et ils peuvent découvrir de nouveaux contenus ici.

Mais en Slovaquie, Sri Lanka, Serbie, Bolivie, Guatemala et au Cambodge, il fonctionne différemment : tous les posts des Pages ont été déplacés du fil d’actualité des profils vers le Fil Explorer.

Et c’est ce qui devrait se faire partout.

Ainsi, bientôt, dans le fil d’actualité principal des utilisateurs, il n’y aura que juste les posts, les statuts et les posts sponsorisés des Pages Facebook

Pour voir les posts des Pages que vous suivez, vous devez visiter le Fil Explorer de votre compte Facebook. Et, pour les Pages Facebook, si vous voulez que vos posts soient vus dans le fil d’actualité des profils qui vous suivent, en plus du Fil Explorer, vous devrez payer.

Conséquences ?

Les Pages Facebook, dans les pays où le test est effectué, commencent à observer une chute de la portée de leurs posts organiques : au moins 66% de baisse en 2 jours par rapport aux jours précédents !

Exemple en Slovaquielike, commentaires, actions) depuis le test. Il en serait de même au Guatemala et au Cambodge.

Rappelons que pour l’instant, il ne s’agit que d’une simple expérimentation grandeur nature qui, si elle est venait à être déployée globalement, ferait beaucoup de mal à la portée organique des Pages.

Comment ajouter une couleur d\'arrière-plan à vos posts Facebook ?

Ce ne sont pas les liens d’articles partagés qu’on peut trouver partout sur la toile qui constituent l’attraction principale de Facebook, mais essentiellement les mises à jour de statut des amis qui sont par définition uniques.

Vous pouvez ajouter une couleur d\'arrière-plan à vos posts de statut Facebook

Ce qui pourrait expliquer pourquoi tente de mettre plus évidence les messages textuels afin qu’ils soient aussi captivants que les photos. Pour ce faire, il va désormais permettre aux utilisateurs d’ajouter une couleur d’arrière-plan de leur choix à chacun de leurs statuts.

La nouvelle fonctionnalité de Facebook permet donc aux utilisateurs de choisir une couleur qui va apparaître derrière le texte du statut, en lieu et place du fond blanc classique habituel.

Une autre manière de personnaliser les posts des statuts, tout en les rendant plus attractifs et plus visuels parmi tous les autres types de posts.

Précisons que cette fonctionnalité n’est pas disponible pour tous les autres types de posts (lien partagé, photo ou vidéo partagée). Seuls les messages exclusivement textuels auront la possibilité d’ajouter un arrière-plan.

Pour mettre une couleur d’arrière-plan sur un post Facebook :

Images via Thenextweb.com

  1. Tapez ou cliquez sur \ »Statut\ » dans la barre.
  2. Sélectionnez une couleur parmi tous les choix disponibles. Le contraste avec la couleur du texte se fera tout seul.
  3. Rédigez votre votre message textuel.
  4. Cliquez sur “Publier” pour partager votre nouveau statut.

Une fois de plus, cela ne marche pas avec les posts pour les liens partagés, images ou vidéos partagées. Ils sont déjà attractifs…

La nouvelle fonctionnalité est en disponible pour tous sur , et le Web.

Facebook s\'attaque à Linkedin en proposant des offres d\'emploi

Facebook offres d\'emploi

La nouvelle fonctionnalité d’emploi pourrait donner aux entreprises une autre raison de générer du trafic vers leur Pages , au-delà de promouvoir leurs produits dans le fil d’actualité.

Selon Techcrunch qui rapporte l’information, Facebook aurait confirmé le test d’une nouvelle fonctionnalité pour recruter des candidats en précisant :

Basé sur le comportement que nous avons vu sur Facebook, où de nombreuses petites entreprises publient des offres d’emploi sur leurs Pages, nous lançons un test pour permettre aux administrateurs de Pages de créer des offres d’emploi et recevoir les demandes de candidatures.

Cette nouvelle fonctionnalité dédiée aux offres d’emploi et aux candidatures pourrait concurrencer Linkedin et d’autres plateformes d’emploi.

Sans doute que Facebook préparait cette fonctionnalité lorsqu’il avait testé la possibilité pour les utilisateurs d’ajouter des mots clés à leurs profils que les autres profils pouvaient utiliser pour des recommandations comme sur Linkedin.

Comment va fonctionner la fonctionnalité Emploi

Selon Techcrunch, une nouvelle option Facebook va apparaître dans l’éditeur de mise à jour de statut pour permettre aux Pages de partager une offre d’emploi renseignée avec des détails tels que le titre du poste proposé, le salaire, le type de contrat, etc.

Facebook s\'attaque à Linkedin en proposant de publier des offres d\'emploi
Image via Techcrunch.com

Ces offres d’emploi seront également affichées dans un onglet spécial de la Page labellisé “Emploi”, créant ainsi une page de destination dédiée où les entreprises peuvent rediriger les demandeurs d’emploi.

Les entreprises obtiendraient l’avantage supplémentaire de potentiellement gagner de nouveaux fans qui viendront régulièrement consulter l’onglet “Emploi” pour découvrir les nouvelles offres.

Après tout, les offres d’emploi fonctionnent très bien sur le site Leboncoin, alors pourquoi pas sur Facebook ?

Les annonces d’emploi incluront un bouton “Postuler Maintenant” qui ouvrira un formulaire de candidature pour ce poste. Ce formulaire sera pré-rempli avec les informations publiques des profils qui postuleront. Ce qui va permettre à ces derniers de postuler rapidement à de nombreuses offres sans avoir à saisir à chaque fois leur CV.

Les demandes soumises par les candidats seront reçues par les Pages sous forme de Messages Facebook.

Les Pages Facebook ayant des offres d’emploi pourront aussi payer pour que leurs offres de jobs soient bien visibles dans les News Feeds des profils en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs balises de mots clés prédéfinis.

Facebook veut pousser les utilisateurs à parler d\'eux et de leur environnement

Au regard de ce test révélé, cherche, par tous les moyens, à encourager la publication de posts qui ne soient pas que des partages de liens.

Facebook

En effet, il est généralement admis que les gens partagent moins d’updates personnelles sur Facebook que par le passé. Ce qui ne veut ne pas dire que les utilisateurs partagent moins globalement, ou encore qu’ils visitent moins Facebook.

Mais, seulement qu’ils sont moins enclins à raconter ce qu’ils font à leurs amis.

Cela pourrait expliquer pourquoi Facebook continue à expérimenter de nouvelles façons de faire revenir les updates personnelles dans Facebook, comme à ses débuts.

C’est ainsi qu’au mois de Juin 2016, Facebook a changé son algorithme de classement afin de mettre plus en avant les posts des amis, des proches et le type de contenu déjà aimé par les utilisateurs.

Et plus tard, au mois d’Août, il a lancé son offensive pour réduire le clickbait, avant de lancer deux semaines plus tard un nouveau critère dans l’algorithme du News Feed pour personnaliser davantage le classement des posts.

Pour aller plus loin et être sûr que les utilisateurs vont de plus en plus prendre l’habitude de parler d’eux-mêmes et de ce qui se passe autour d’eux, Facebook serait en train de tester une nouvelle fonctionnalité tendant à encourager les utilisateurs à publier plus d’updates personnelles, ayant trait à leur vie quotidienne.

La fonctionnalité en cours de test consiste à promouvoir les utilisateurs dans d’autres pays ou lieux que le leur, à travers de grands événements qui se passent actuellement chez eux ou chez leurs amis Facebook. Une sorte de reporter ou de témoin d’un événement qu’on vit et qui pourrait intéresser le monde entier.

La fonctionnalité s’affiche sous la boîte de mise à jour des statuts dans laquelle il est toujours inscrit “Exprimez-vous”. Dans l’exemple ci-dessous, Facebook rappelle à un utilisateur qu’il a un ami qui vit en Inde où on célèbre actuellement le début de la nouvelle saison de cricket.

Il invite alors le testeur à écrire un nouveau post pour “montrer à l’ami en Inde qu’il pense à lui”.

Facebook veut pousser les utilisateurs à parler d\'eux et de leur environnement
Images via Venturebeat.com

Lorsqu’il a cliqué sur le bouton “Commencer un post” (Start a Post), le système lui demande de dire quelques mots sur cette manifestation spéciale, en lui suggérant de dire que lui aussi fête à sa façon le début de la saison de cricket en Inde malgré qu’il soit au Royaume-Uni.

L’objectif ici étant de favoriser la connexion entre des gens qui sont amis sur Facebook, mais ne se connaissent pas forcément ou n’échangent pas régulièrement ensemble et ne vivent pas dans le même lieu.

Ce qui, au final, pourrait les amener à discuter régulièrement sur Facebook pour parler d’eux et de ce qu’ils vivent personnellement dans leur environnement.

Google Allo : Tout ce qu\'il faut savoir sur cette appli

Avec Allo, cette application mobile de messagerie instantanée pour et qui intègre Smart Reply et surtout Google Assistant, Google a frappé très fort !

Google Allo

Par contre, pour l’instant, la fonctionnalité Smart Reply (ou réponse suggérée) et l’Assistant Google sont uniquement en langue anglaise, mais les autres langues seront disponibles dans les toutes prochaines semaines.

Allo représente une tentative de Google de créer une application de messagerie “intelligente” qui vous aide non seulement à rester en contact avec vos relations, mais qui planifie et trouve aussi des informations pour vous.

En effet, Google Allo est censé “garder votre conversation toujours fluide, en vous fournissant une assistance (aide) quand vous en avez besoin”.

Mais aussi de vous laisser “en dire davantage et en faire plus juste à l’intérieur de vos chats (conversations)”.

Allo se développera pour devenir une vraie plateforme, comme beaucoup d’applications messagerie le sont déjà devenues.

Contrairement à Google Duo, qui nécessite uniquement un numéro de téléphone pour commencer, Google Allo va utiliser votre compte Google.

Toutefois, vous pouvez déconnecter votre compte de Allo, et la seule différence est que l’application ne sera pas en mesure de se servir de vos informations personnelles dans vos autres produits Google, tels que Photos, et Agenda.

Smart Reply ou les réponses suggérées

Smart Reply est une fonctionnalité que Google a d’abord lancé avec Inbox by Gmail. En bref, Allo va souvent proposer des suggestions de réponses en fonction du contexte de vos conversations (1 à 3 suggestions). Smart Reply essaie d’apprendre de lui-même à chaque fois que vous l’utilisez afin de suggérer des réponses pour les textes comme pour les photos.

Images via Venturebeat.com

Et c’est là où Google Allo va se montrer intéressant, ou plutôt intelligent.

C’est qu’il continue d’apprendre non seulement à partir des suggestions que choisissez de taper pour votre destinataire, mais aussi de ce que vous saisissez vous-même. Cela étant dit, la personnalisation est limitée pour l’instant, dans la mesure où Google continue à affiner les algorithmes qui sont derrière cette fonctionnalité.

Photos, Emojis, Stickers et Mode Incognito

Comme toutes les applications de messagerie instantanée, Google Allo s’est associée à des créateurs indépendants et des studios à travers le monde, pour créer plus de 25 packs d’autocollants (stickers) personnalisés.

Allo tente de se démarquer des autres applis en vous laissant faire des emojis et textes plus grands ou plus petits en taille, en faisant simplement glisser le bouton \ »Envoyer\ » vers le haut ou vers le bas.

En outre, vous pouvez écrire ou dessiner sur les photos avant de les envoyer, comme sur .

Google Allo crypte vos chats, mais pas par défaut.

Toutefois, vous pouvez activer cette fonctionnalité pour chatter en mode incognito. Et les messages envoyés en mode incognito sont chiffrés de bout en bout, les notifications restent discrètes (ne s’affichent pas sur votre AppLock), et les messages peuvent être envoyés avec une date d’expiration au-delà de laquelle ils se détruisent.

Comme sur le navigateur Chrome, vous devez ouvrir un nouvel onglet Incognito, pour commencer une nouvelle conversation en mode incognito et bénéficier de tous les avantages du chiffrement cités plus haut.

Mais, contrairement à Chrome, fermer un onglet Incognito ne signifie pas que vous perdez la discussion. Le chat incognito fermé est conservé dans l’appli jusqu’à ce que vous choisissez vous-même de le supprimer. Sinon, vous pouvez revenir là-dessus à tout moment avec votre destinataire.

Google Assistant

Avec Assistant, ce sera comme chatter avec et Google Now en même temps. Vous posez des questions à l’Assistant Google, et il fera tout pour vous aider directement dans le chat, que ce soit pour une adresse, pour trouver un restaurant, ou juste pour une activité de loisir…

Il y a deux façons de faire appel à Google Assistant. Vous pouvez chatter directement avec lui (c’est votre premier contact lors du premier lancement d’Allo), ou vous pouvez aussi le faire dans n’importe quelle conversation en tapant juste @google devant votre message.

Google recommande d’utiliser Assistant pour :

  • Préparer des sorties avec des amis : vous pouvez demander les horaires des films et des restaurants locaux, ainsi que chercher des destinations de voyage, des vols et des hôtels.
  • Obtenir des réponses : les actualités, la météo, le trafic routier, les transports publics, les résultats sportifs ou des résultats plus personnalisés comme le statut de votre vol à venir… Et vous pouvez même obtenir des mises à jour de ces messages pour vous, tous les jours.
  • Vous amuser : Google Assistant peut raconter une blague mais aussi vous donner une liste de jeux à jouer en solo ou avec des amis.

L’Assistant de Google sera disponible dans de plus en plus de produits Google, comme Google Home, dans les prochains mois.

Résumé des caractéristiques de Google Allo

  • Crayon : Laissez place à votre créativité en dessinant ou en ajoutant du texte sur les photos que vous envoyez.
  • Autocollants : À chaque message, son autocollant. Dans Google Allo, les autocollants sont conçus par des artistes et des studios indépendants du monde entier.
  • CRIEZ ou chuchotez :
  • Réponse suggérée : Bientôt disponible en français.
  • Faites connaissance avec votre Assistant Google : Trouvez des réponses à vos questions et faites des projets avec vos amis sans quitter la conversation en cours. Il vous suffit de saisir @googleBientôt disponible en français.
  • Mode incognito :

WhatsApp teste l\'appel vidéo

L’application de messagerie instantanée , propriété de , expérimente actuellement une nouvelle fonctionnalité pour les appels vidéos, après les appels audios.

WhatsApp teste l\'appel vidéo

En effet, WhatsApp a déjà mis à disposition une version bêta de son application qui inclut une nouvelle option pour la fonctionnalité d’appel vidéo.

Bien que les utilisateurs de WhatsApp peuvent passer des appels vocaux depuis plus d’un an maintenant, cette nouvelle option pour les appels vidéos serait une vraie menace encore plus grande pour des services tels que , FaceTime, Hangouts de , et même .

Evidemment, si l’on tient compte du fait que l’application WhatsApp est utilisée par plus d’un milliard de personnes à travers le monde. Mais, pour l’instant, seuls des testeurs y ont droit.

WhatsApp introduit donc progressivement l’appel vidéo via un groupe restreint d’utilisateurs Android qui se voient proposer de tester la nouvelle fonctionnalité à venir. Mais, il vient d’élargir cette option à un plus grand nombre d’utilisateurs.

A vous de vérifier si vous pouvez la tester via votre mobile Android en allant voir l’application WhatsApp dans vos téléchargements dans Google Play Store. Dans le menu de navigation, vous tapez sur “Mes jeux et applications”. Et vous

Vous tapez ensuite sur le lien “Lire la suite” et y trouverez ou pas un encart vous invitant à tester la version bêta incluant l’appel vidéo.

Vous tapez sur le bouton “Devenir Testeur”, et le message ci-dessous s’affiche en fonction de votre situation :

Ceci étant dit, une fois de plus, tout le monde ne peut pas voir cette invitation pour tester l’appel vidéo via WhatsApp. Essayez de consulter régulièrement votre espace “Mes jeux et applications” sur Google Play.

Une fois le statut de “Testeur” approuvé, en lançant un appel sur WhatsApp, la fonctionnalité vous affichera les deux options disponibles : appel vidéo et appel audio.

Vous n’aurez qu’à choisir l’option “Appel vidéo”, même si votre destinataire n’a pas pas la fonctionnalité. Il en bénéficiera automatiquement pour communiquer par vidéo interposée avec vous.

1 Million d\'utilisateurs se connectent à Facebook via Tor

Ainsi, au cours de ces deux dernières années, le nombre de personnes accédant à via Tor n’a cessé d’augmenter.

En Juin 2015, sur une période de 30 jours, environ 525.000 utilisateurs avaient accédé à Facebook via Tor en utilisant le navigateur Tor Browser pour se connecter à http://www.facebook.com ou en utilisant la version Onion du site Facebook ou encore en utilisant Orbot sur .

Et pour la première fois, selon Facebook, le nombre d’.

Sachez que lorsque l’on utilise le site Facebook via Tor, c’est Tor Browser, son navigateur, qui prend en charge les données et préserve l’anonymat. Si toutefois l’utilisateur se met poster un statut ou partage un lien, bien évidemment, son anonymat n’est plus préservé puisqu’il révèle lui-même son identité au public.

Tor est utile pour accéder à Internet dans de nombreux pays où l’accès à internet est bloqué ou très réglementé, pour ne pas dire censuré. Et Tor permet à ces utilisateurs d’accéder à Facebook, et autres en tout anonymat.

L\'engagement et la portée des Pages Facebook continuent à baisser

Depuis plus d’une année maintenant, la portée organique des posts sur est sujette à discussion. Et pourtant, depuis plus d’une année, les études se suivent et se ressemblent.

L\'engagement et la porteé des Pages Facebook continuent à baisser

La baisse de la visibilité des posts des Pages Facebook évoquée par certains professionnels a même poussé le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, à expliquer les raisons d’une telle baisse de portée.

Même si Facebook a récemment affiché de bons en termes de nombres d’utilisateurs actifs, reste que le réseau social de Zuckerberg connaîtrait aussi actuellement une baisse du nombre de posts partagés.

On pourrait alors être tenté d’établir une corrélation entre la baisse de la visibilité organique des posts et les Pages Facebook qui pourraient se décourager de publier sur Facebook. Ce que n’a d’ailleurs pas arranger le nouvel algorithme du News Feed.

Toujours est-il que Facebook multiplie les fonctionnalités à tout va pour inciter ses utilisateurs à partager et à engager avec les posts.

Une baisse du reach organique confirmée par une étude

Locowise, un service de social analytics, vient de publier un rapport qui révèle à nouveau que l’engagement sur les posts des Pages Facebook aurait atteint en Octobre 2015 le taux de 5,87%. Et ce, contre 6,61% en Mai 2015.

Images via Locowise.com

Soit le taux d’engagement le plus bas sur les 6 derniers mois précédents l’étude.

Un taux d’engagement à 5,87% en Octobre contre 6,15% en Septembre 2015. Et les Pages des grandes marques (qui totalisent plus d’un million de Likes) atteindraient en moyenne 5,6% d’engagement en Octobre.

Autres chiffres de l’étude

  • La croissance des Likes des Pages Facebook a atteint 0,20% en Octobre contre 0,24% en Septembre.
  • Les vidéos sur Facebook continuent à fournir la meilleure portée par type de post avec 9,45%, suivies par les liens (8,59%), les photos (6,84%) et les mises à jour de statut (4,44%).
  • engagement, les photos occupent la première place à 6,23 %, suivies par les vidéos (5,98%), des mises à jour de statut (4,19%) et des liens (3,93%).
  • 43,41% des pages Facebook ont acheté des publicités sur Facebook pour obtenir 30,54% de leur total de reach organique en Octobre, contre 42,95% en Septembre. Ce nombre est passé à 47,83% pour les plus grandes Pages.

Les photos n\'ont plus la côte sur Facebook en termes de visibilité

Moins d’un année après, une récente étude de SocialBakers montre que les photos ne sont plus le meilleur moyen d’obtenir de l’engagement sur .

Depuis le lancement du nouvel algorithme de Facebook, le vent semble avoir tourné pour les photos partagées sur Facebook.

Les photos n\'ont plus la côte sur Facebook en termes de reach organique

Désormais, utiliser les photos comme unique stratégie de visibilité sur Facebook est totalement contre-productif en termes de visibilité, et donc de reach organique. Tant leurs performances sont de plus en plus médiocres.

Selon l’étude de Socialbakers relayée par BusinessInsider.com, les photos sont beaucoup moins visibles que les vidéos qui sont aujourd’hui la meilleure stratégie de visibilité et d’engagement sur Facebook.

Pour en arriver à ces conclusions, Socialbakers a étudié plus de 670.000 posts publiés par 4.445 pages de marques (y compris des célébrités et des pages de grands médias) entre Octobre 2014 et Février 2015.

Socialbakers a découvert que les posts vidéo avaient une portée organique de 8,71%, soit près de 9 fans sur 100 pouvaient les voir individuellement.

Pendant ce temps, la portée organique des photos était évaluée à 3,73%. Une performance moindre que celle des mises à jour de statut (texte uniquement) qui ont une portée de 5,77% et celle des partages de liens avec 5,29% de reach organique.

Image via BusinessInsider.com

C’est donc un renversement de stratégie auquel nous assistons par rapport à il y a un an lorsque SocialBakers révélait que

Et ces photos partagées généraient environ 87% des interactions. Aujourd’hui, nous en sommes très loin. Finis les LOLCATS ! Désormais, la publication intempestives de photos peut s’assimiler à du spamming. D’ailleurs, Facebook avait prévenu qu’il sévirait contre de telles pratiques…

Cependant, malgré la réduction de leur visibilité, les photos publiées représentent la majorité des posts des marques sur Facebook, selon Socialbakers. A elles désormais de changer de stratégie. Même s’il ne faut pas pour autant arrêter de poster des photos.

Seulement, il faut être rigoureux et sélectionner des photos ayant un réel rapport avec votre activité habituelle et pouvant susciter de réels engagements.

L’époque où il suffisait de poster des photos pour plaire à l’algorithme du News Feed est révolue.