Snapchat accepte le partage des liens depuis d\'autres applications

Snapchat supporte désormais les liens au-delà de son contenu natif et vous permettra maintenant de disparaître brièvement de la Snap Card.

Snapchat accepte le partage des liens depuis d\'autres applications

Dans une récente mise à jour de l’appli pour , Snap Inc a commencé à déployer deux nouvelles fonctionnalités importantes.

Vous pouvez maintenant

Et, plutôt que de simplement activer ou pas le partage de la localisation en direct de façon permanente, vous pouvez maintenant opter de vous cacher via le \ »Ghost Mode\ » pendant 3 ou 24 heures.

Image via Techcrunch.com

Facebook commencer à tester le retrait de leurs posts Facebook

Le “Mode fantôme temporaire” (Temporary Ghost Mode) pourrait aussi assurer les utilisateurs qui veulent désactiver brièvement leur localisation de ne pas oublier et la laisser en mode Off de façon permanente.

Maintenant, si les utilisateurs vont dans un endroit sensible à leurs yeux (une sortie secrète ou un rendez-vous amoureux), ils peuvent basculer en mode fantôme et réapparaître automatiquement dans 3 heures ou 24 heurs plus tard sur la Snap Card.

Google Safe Browsing protège plus de 3 milliards d\'appareils

Google a annoncé que son service Safe Browsing pour la navigation en toute sécurité, qui empêche les utilisateurs de Chrome, Safari et sur ordinateur et sur mobile de visiter des sites potentiellement dangereux, protège maintenant plus de 3 milliards appareils.

Google protège plus de 3 milliards d\'appareils via son outil Safe Browsing

Ce qui représente une hausse d’1 milliard par rapport à 2013 et 2 milliards par rapport à Mai 2016.

2007.

Depuis lors, à la fois Safari et Firefox ont adopté ce service, en plus de nombreux développeurs Web et d’applications, y compris .

L\’idée générale derrière Safe Browsing a toujours été la même :

Dire aux utilisateurs quand le site qu\’ils souhaitent visiter est probablement trompeur ou héberge des malwares (virus).

Il est intéressant de noter que c’est depuis 2015 que Google a activé Safe Browsing pour son navigateur Chrome pour Android par défaut. Ce qui, bien sûr, a fait exploser le nombre d’appareils protégés dès 2016.

note également que les fonctionnalités de Safe Browsing d\’aujourd\’hui utilisent le machine learning pour détecter \ »plus de risques potentiels\ » et qu\’il “évalue et intègre continuellement de nouvelles approches de pointe pour améliorer Safe Browsing.\ »

Bref, Google Safe Browsing aide à protéger plus de 3 milliards d\’appareils tous les jours en affichant des avertissements aux utilisateurs lorsqu\’ils tentent de naviguer vers des sites dangereux ou télécharger des fichiers dangereux.

Google Safe Browsing avertit également les webmestres lorsque leurs sites Web sont compromis par des acteurs malveillants et les aide à diagnostiquer et résoudre le problème afin que leurs visiteurs restent plus en sécurité.

Les protections de Safe Browsing fonctionnent sur les produits Google et les expériences de navigation plus sûres sur Internet.

Le nombre d\'installations de Snapchat est en baisse de 16% en 1 an

Dans la foulée de l’annonce de chiffres trimestriels décevants pour la start-up Snap Inc, propriétaire de l’appli Snapchat, un nouveau rapport indique que aurait des problèmes pour recruter de nouveaux utilisateurs.

appli Snapchat

Selon les données de Sensor Tower’s Store Intelligence, les téléchargements de l’application Snapchat en Avril 2017 ont baissé de 16% d’une année sur l’autre ( App Store et Play Store combinés).

Ce qui donne, pour ce mois d’Avril 2017, 21,1 millions d’installations réelles contre 25,2 millions en Avril 2016. Mais, le plus grave est à venir…

Sensor Tower déclare que les installations du seul mois d’Avril 2017 de l’application , qui a copié les Stories de Snapchat, ont augmenté de 19% pendant cette même période.

En termes de , Instagram a généré 31 millions de téléchargements en Avril 2017 contre 26,1 millions en Avril 2016.

Les installations de l\'appli Snapchat chutent de 16% par rapport à Avril 2016
Image via Sensortower.com

Cela signifie que ce qui avait été qu\’un petit écart d’environ 1 million d’installations en faveur d’Instagram l’an dernier est passé désormais à environ 10 millions.

Je vous disais qu’il y a plus grave pour Snapchat.

En effet, Sensor Tower rapporte aussi que pendant les 10 premiers jours de ce mois de Mai 2017, les téléchargements de l’appli Snapchat ont chuté de 28% par rapport à la même période un an auparavant.

Alors qu’Instagram a augmenté de 17% son nombre de téléchargements au cours de la même période.

Décidément, niveau start-up, n’est la seule à avoir du mal à élargir sa base d’utilisateurs et à montrer qu’elle peut être rentable pour les investisseurs.

Google s\'apprête à lancer une nouvelle application sociale

Google aurait développé une nouvelle application sociale qui va permettre à de petits groupes d’utilisateurs d’éditer et organiser ensemble des photos pour leurs prochains événements.

Google s\'apprête à lancer une nouvelle application sociale

Cette nouvelle application sociale (nom pas encore connu) pour le partage de photos a été confirmée par à Techcrunch.com en disant qu’il s’agit de “l’une de leurs expérimentations parmi beaucoup d’autres.”

Selon les sources à l’origine de cette fuite, Google compte lancer cette application sociale lors de son événement I/O en Mai prochain.

Tout comme il l’a fait l’année dernière pour Duo et Allo.

Sans doute que l’annonce cette semaine du lancement de l’application sociale Clips d\’Apple, une nouvelle application pour la création et le partage de vidéos avec du texte, des effets spéciaux, des graphiques et plus encore, sans oublier l’intelligence artificielle, la reconnaissance faciale et la reconnaissance vocale intégrées, a pu jouer en faveur du timing.

Justement, selon Techcrunch, cette nouvelle application serait comme un mélange à la fois de Path, de Snapchat et Google Photos, et va s’appuyer sur la technologie de la reconnaissance d’images de Google.

Il s’agit moins d’une application de messagerie et plus d’une appli à partir de laquelle les utilisateurs vont créer et rejoindre des groupes dédiés au partage de photos. Les mêmes partages de photos qui ont aidé Google+ à se populariser dès son lancement.

N’importe qui pourra télécharger, éditer et marquer les photos partagées avec un groupe, et Google travaillerait à sa sauce magique dans les coulisses pour permettre d’identifier les objets dans les photos,et surtout les étiqueter (libellés), organiser et les rendre plus faciles à trouver à l’avenir.

Il devrait également automatiquement suggérer des modifications et des filtres pour les photos. Tout cela mis ensemble constitue une grande idée pour partager des photos de certains événements ou avec des groupes de personnes qui participent souvent ensemble à des activités.

On peut quand même s’interroger de savoir pourquoi Google ne les intègre pas directement dans qui permet déjà de partager des albums photo, de télécharger, éditer et commenter des photos partagées sur la plateforme ?

C’est probablement qu’il veut investir dans une nouvelle application sociale pour tester ces fonctionnalités et savoir si le public les adopte massivement.

Mais, connaissant Google, si cette nouvelle application connaît le succès escompté, ces mêmes nouvelles fonctionnalités seront à un moment ou un autre intégrées dans Google Photos.

Gmail pour Android permet d\'envoyer et recevoir de l\'argent

Depuis la messagerie Gmail de , vous pouviez jusqu’à maintenant partager des photos et fichiers avec vos contacts. Vous allez maintenant pouvoir envoyer de l’argent à vos proches via votre compte .

Gmail pour Android permet d\'envoyer et recevoir de l\'argent

Ainsi, après et son Snapcash et le Wallet de Messenger, sans oublier Twitter via le service S-Money, en plus de PayPal, c’est autour de l’application Gmail pour mobile de devenir un moyen de transfert d’argent entre utilisateurs.

Il sera donc possible de partager des frais de sortie ou de restauration ou autres entre plusieurs personnes sans quitter l’appli Gmail pour Android.

De plus, vous pouvez échanger de l’argent avec n’importe qui, c’est à dire envoyer de l’argent à une personne sans que cette dernière ait un compte Gmail.

Pour ce faire, Google Wallet a maintenant été intégré à Gmail. Ainsi, vous pouvez rapidement et en toute sécurité envoyer de l’argent à des amis et votre famille directement dans Gmail, aussi simplement que pour envoyer un email.

Images via Google

Envoyer de l’argent via Gmail pour Android est effectivement aussi facile qu’envoyer une pièce jointe. Il suffit en effet de taper sur l’icône “Joindre des fichiers” et de choisir si vous voulez envoyer ou recevoir de l’argent.

Vous pouvez recevoir ou demander de l’argent à partir de l’email lui-même, sans avoir à installer une application tierce de paiement. En outre, vous pouvez même configurer votre compte Gmail de sorte que l’argent que vous recevez soit directement viré sur votre compte bancaire.

Les bénéficiaires du transfert d’argent sont en mesure de recevoir ou de demander de l’argent sans avoir de compte Gmail. Un compte email quelconque suffit pour encaisser l’argent.

Et, contrairement aux autres systèmes, c’est totalement gratuit pour celui qui envoie ou celui qui reçoit. C’est à dire sans aucun frais de transfert à payer.

Pour l’instant, cette fonctionnalité de transfert d’argent via Gmail est disponible aux Etats-Unis, avant sans doute un déploiement à l’international. Et cette fonctionnalité sera aussi bientôt disponible dans Gmail pour .

75% de l\'usage de l\'internet sera Mobile en 2017 !

Un rapport publié par l’agence Reuters révèle que 75% de l’usage de l’internet en 2017 se fera sur les appareils mobiles.

Ce qui ne représente, selon les données de l’agence publicitaire française Zenith, qu’une légère augmentation par rapport à 2016 qui devrait se terminer à 71% de l’usage de l’internet via le smartphone et la tablette.

Au final, ce ne sera qu’une confirmation de la tendance dessinée durant ces 5 dernières années.

Et, pour aller plus loin, l’agence Zenith prévoit, qu’à l’horizon 2018, 60% des revenus publicitaires sur le Web proviendra des annonces mobiles. D’ici là, les dépenses de la publicité mobile devraient atteindre les 134 milliards de dollars.

Ce qui sera le plus gros budget jamais dépensé pour aucune autre forme de publicité quelle qu’elle soit.

Comme le mentionne le post de l’agence Reuters :

Comme plus de dollars de la publicité passent de la télévision vers l’univers du numérique, les marques se précipitent sur , et où elles peuvent vendre aux téléspectateurs qui sont désormais plus accros à leurs mobiles et tablettes qui constituent le 1er écran depuis 2014.

Cette tendance conduit à un changement dans la dépense publicitaire vers le mobile qui suscite des partenariats entre les entreprises de médias, de divertissement et de communication.

Sur le thème de l’usage du Web mobile qui est actuellement en hausse, Google a récemment publié une étude révélant que près de 40% des gens recherchent aujourd’hui uniquement via le smartphone. Par conséquent, selon Google, la majorité des recherches du moteur de recherche se font maintenant plus sur le smartphone que sur l’ordinateur.

Image via Google

Toujours selon cette étude de Google, un nombre croissant de personnes utilisent uniquement les smartphones pour accéder à internet, et ceux qui utilisent des appareils mobiles les utilisent beaucoup plus longtemps (sur une longue durée de session) que les personnes qui utilisent les ordinateurs.

Une fois de plus, les marketeurs devraient intégrer le fait que nous vivons dans l’ère du mobile-first. Et la preuve de ce mobile-first concerne tout l’investissement de Google tant sur le mobile-friendly que sur sa technologie .

Et la meilleure preuve est le lancement imminent, aux alentours du 10 Janvier 2017, de l’index mobile séparé du desktop et qui sera prioritaire sur l’index desktop.

Google Allo : Tout ce qu\'il faut savoir sur cette appli

Avec Allo, cette application mobile de messagerie instantanée pour Android et qui intègre Smart Reply et surtout , Google a frappé très fort !

Google Allo

Par contre, pour l’instant, la fonctionnalité Smart Reply (ou réponse suggérée) et l’Assistant Google sont uniquement en langue anglaise, mais les autres langues seront disponibles dans les toutes prochaines semaines.

Allo représente une tentative de Google de créer une application de messagerie “intelligente” qui vous aide non seulement à rester en contact avec vos relations, mais qui planifie et trouve aussi des informations pour vous.

En effet, Google Allo est censé “garder votre conversation toujours fluide, en vous fournissant une assistance (aide) quand vous en avez besoin”.

Mais aussi de vous laisser “en dire davantage et en faire plus juste à l’intérieur de vos chats (conversations)”.

Allo se développera pour devenir une vraie plateforme, comme beaucoup d’applications messagerie le sont déjà devenues.

Contrairement à Google Duo, qui nécessite uniquement un numéro de téléphone pour commencer, Google Allo va utiliser votre compte Google.

Toutefois, vous pouvez déconnecter votre compte de Allo, et la seule différence est que l’application ne sera pas en mesure de se servir de vos informations personnelles dans vos autres produits Google, tels que Photos, et Agenda.

Smart Reply ou les réponses suggérées

Smart Reply est une fonctionnalité que Google a d’abord lancé avec Inbox by Gmail. En bref, Allo va souvent proposer des suggestions de réponses en fonction du contexte de vos conversations (1 à 3 suggestions). Smart Reply essaie d’apprendre de lui-même à chaque fois que vous l’utilisez afin de suggérer des réponses pour les textes comme pour les photos.

Images via Venturebeat.com

Smart Reply signifie que vous pouvez avoir des conversations juste en tapant les suggestions proposées, bien que la suite du chat peut parfois laisser la place au doute, surtout qu’une même expression peut avoir différents sens en fonction de la langue de l\’utilisateur.

Et c’est là où Google Allo va se montrer intéressant, ou plutôt intelligent.

C’est qu’il continue d’apprendre non seulement à partir des suggestions que choisissez de taper pour votre destinataire, mais aussi de ce que vous saisissez vous-même. Cela étant dit, la personnalisation est limitée pour l’instant, dans la mesure où Google continue à affiner les algorithmes qui sont derrière cette fonctionnalité.

Photos, Emojis, Stickers et Mode Incognito

Comme toutes les applications de messagerie instantanée, Google Allo s’est associée à des créateurs indépendants et des studios à travers le monde, pour créer plus de 25 packs d’autocollants (stickers) personnalisés.

Allo tente de se démarquer des autres applis en vous laissant faire des emojis et textes plus grands ou plus petits en taille, en faisant simplement glisser le bouton \ »Envoyer\ » vers le haut ou vers le bas.

En outre, vous pouvez écrire ou dessiner sur les photos avant de les envoyer, comme sur Snapchat.

Google Allo crypte vos chats, mais pas par défaut.

Toutefois, vous pouvez activer cette fonctionnalité pour chatter en mode incognito. Et les messages envoyés en mode incognito sont chiffrés de bout en bout, les notifications restent discrètes (ne s’affichent pas sur votre AppLock), et les messages peuvent être envoyés avec une date d’expiration au-delà de laquelle ils se détruisent.

Comme sur le navigateur Chrome, vous devez ouvrir un nouvel onglet Incognito, pour commencer une nouvelle conversation en mode incognito et bénéficier de tous les avantages du chiffrement cités plus haut.

Mais, contrairement à Chrome, fermer un onglet Incognito ne signifie pas que vous perdez la discussion. Le chat incognito fermé est conservé dans l’appli jusqu’à ce que vous choisissez vous-même de le supprimer. Sinon, vous pouvez revenir là-dessus à tout moment avec votre destinataire.

Google Assistant

Allo n’est pas le premier service de Google à utiliser le nouvel Assistant Google, mais c\’est vraiment la toute première fois que les utilisateurs pourront avoir une conversation avec Google, selon un porte-parole de Google.

Avec Assistant, ce sera comme chatter avec et Google Now en même temps. Vous posez des questions à l’Assistant Google, et il fera tout pour vous aider directement dans le chat, que ce soit pour une adresse, pour trouver un restaurant, ou juste pour une activité de loisir…

Il y a deux façons de faire appel à Google Assistant. Vous pouvez chatter directement avec lui (c’est votre premier contact lors du premier lancement d’Allo), ou vous pouvez aussi le faire dans n’importe quelle conversation en tapant juste @google devant votre message.

Google recommande d’utiliser Assistant pour :

  • Préparer des sorties avec des amis : vous pouvez demander les horaires des films et des restaurants locaux, ainsi que chercher des destinations de voyage, des vols et des hôtels.
  • Obtenir des réponses : les actualités, la météo, le trafic routier, les transports publics, les résultats sportifs ou des résultats plus personnalisés comme le statut de votre vol à venir… Et vous pouvez même obtenir des mises à jour de ces messages pour vous, tous les jours.
  • Vous amuser : Google Assistant peut raconter une blague mais aussi vous donner une liste de jeux à jouer en solo ou avec des amis.

L’Assistant de Google sera disponible dans de plus en plus de produits Google, comme Google Home, dans les prochains mois.

Résumé des caractéristiques de Google Allo

  • Crayon : Laissez place à votre créativité en dessinant ou en ajoutant du texte sur les photos que vous envoyez.
  • Autocollants : À chaque message, son autocollant. Dans Google Allo, les autocollants sont conçus par des artistes et des studios indépendants du monde entier.
  • CRIEZ ou chuchotez : Finies les MAJUSCULES pour vous faire comprendre. Dites-le à voix haute ou basse en faisant glisser votre doigt sur l\’écran pour modifier la taille du texte.
  • Réponse suggérée : Des réponses toutes prêtes vous sont proposées, à vous de choisir. La fonction Réponse suggérée s\’enrichit au fil du temps. Bientôt disponible en français.
  • Faites connaissance avec votre Assistant Google : Trouvez des réponses à vos questions et faites des projets avec vos amis sans quitter la conversation en cours. Il vous suffit de saisir @google, et l\’assistant est prêt à vous aider. Bientôt disponible en français.
  • Mode incognito : Envoyez des messages chiffrés de bout en bout, utilisez les notifications privées pour chatter en toute discrétion, et contrôlez la durée de conservation de vos messages en définissant un délai d\’expiration.

Google+ adopte aussi la chronologie inversée dans le fil d\'actualité

Les temps où l’actualité du réseau social était riche et dense semblent un peu révolus. Même si, les partages et autre engagement se poursuivent sur la plateforme.

Google+ adopte aussi la chronologie inversée dans le fil d\'actualité

Et des mises à jour sont continuellement effectuées, notamment sur les versions et qui ne cessent de s’améliorer.

L’actualité de Google+ dont je voudrais vous parler concerne le lancement en cours de la chronologie inversée dans le fil d’actualité.

Tout comme pour , , Snapchat ou , il s’agit d’une chronologie qui n’affiche donc pas les posts en fonction de leur récence, mais plutôt en fonction de critères ayant trait à la popularité détectée par l’algorithme.

Et donc, sans aucun ordre chronologique précis.

Comme le montre la capture d’écran ci-dessous, Google+ a lancé une nouvelle section dans le fil d’actualité qui est intitulée “Ce que vous avez manqué”. Dans le style de Twitter qui le désigne sous le titre “Pendant votre absence”.

Comme le mentionne le post ci-dessous du Directeur produits chez Google, cette nouvelle fonctionnalité a été lancée sur le Web, sur Android et iOS.

Le label “Ce que vous avez manqué” indique donc tous les posts importants que vous n’avez pas encore vus parce que vous n’étiez pas connectés à Google+.

Ainsi, comme pour tout affichage par chronologie inversée, l’ordre, du plus récent au plus ancien, n’a aucune importance. Mais, sans doute que le post le plus important ou le plus populaire se classe au début de la section.

Par rapport à ce que j’ai pu voir, la fonctionnalité “Ce que vous avez manqué” affiche aussi des posts d’utilisateurs en dehors de vos Cercles. Et donc de personnes que vous ne suivez pas forcément.

D’autre part, Google+ déploie aussi le label “Recommandations personnalisées” qui s’apparentent aux “recommandations partagées” que les utilisateurs doivent activer dans leurs Paramètres du profil.

Les posts affichés sous le label \ »Recommandations personnalisées\ » concerneraient les posts populaires avec lesquels ont interagi les membres de vos Cercles sur la plateforme.

Comme vous pouvez le lire dans la copie d’écran ci-dessus, Google+ s’apprête à vous envoyer des notifications via le navigateur Chrome, même si vous n’êtes pas sur le réseau social.

A condition, bien sûr, que vous soyez connectés à votre compte Google et que vous ayez accepté de l\’activer.

Snapchat s\'ouvre aux plateformes publicitaires pour diffuser plus de pubs

Snapchat ne rentabilise pas encore, au maximum de ses possibilités, sa plateforme avec les publicités actuellement diffusées.

Snapchat s\'ouvre aux plateformes publicitaires

Mais, cela va bientôt changer et l’application affichera de plus en plus de publicités entre chaque story (histoire). Pour la simple raison qu’il vient finalement de lancer une API publicitaire (Partner API) pour sa plateforme.

Cette plateforme publicitaire a pour nom Snapchat Partners.

Ce qui veut dire, en ce qui concerne Snapchat, que pour la première fois, son espace publicitaire pourra être acheté par des partenaires tiers, selon AdWeek.

Plutôt que d’essayer de traiter directement avec Snapchat, les annonceurs (marques et entreprises) pourront passer par les partenaires et leurs logiciels pour acheter et gérer leurs campagnes de publicité vidéo.

Bien entendu, la Partner API intégrera les Stories vidéos sponsorisées, mais les vrais revenus publicitaires seront générés par l’affichage de la publicité de ces partenaires entre les Stories. Snapchat va donc commencer à insérer des annonces entre chaque contenu vidéo de vos amis.

Mais, que les utilisateurs se rassurent, Snapchat va par la même occasion leur offrir la possibilité d’ignorer (zapper) ces publicités vidéos entre Stories.

Cependant, Snapchat parie sur le fait que ses utilisateurs ne vont pas supprimer les pubs. Car, il se dit confiant quant à la qualité des publicités affichées.

Et ce, dans la mesure où, selon lui, chaque publicité sera individuellement et manuellement validée avant toute diffusion entre les Stories.

D’autre part, Snapchat compte faire en sorte que chaque utilisateur voit un nombre réduit d’annonces publicitaires dans des intervalles de temps raisonnablement étendus.

Snapchat considérant que, moins il y a de publicités, plus elles sont efficaces en termes d’engagement. D’ailleurs, son format de publicité vidéo lui donne un certain avantage sur la concurrence.

En effet, et contrairement à , la publicité vidéo de Snapchat s’affiche en plein écran et avec du son par défaut. Ce qui, selon certains annonceurs, leur permet d’avoir jusqu’à 80% d’utilisateurs qui regardent entièrement leurs publicités vidéos.

Jusqu’à maintenant, Snapchat gagnait de l’argent avec les filtres géolocalisés ou Géofiltres Sponsorisés, les Lenses Sponsorisés ou effets spéciaux sponsorisés et les Replays payants. Les deux derniers ayant été déjà abandonnés.

Mais, les Géofiltres sponsorisés ne seront pas pour l’instant intégrés dans la Partner API.

Snapchat a désormais plus d\'utilisateurs actifs quotidiens que Twitter

Snapchat

Snapchat a désormais plus d\'utilisateurs actifs quotidiens que Twitter

Selon Bloomberg, Snapchat, l’application de partage de photos et vidéos, enregistre maintenant 150 millions d’utilisateurs actifs quotidiens contre moins de 140 millions d’utilisateurs actifs quotidiens pour Twitter.

La croissance de , en termes de nombre d’utilisateurs actifs, tend à stagner depuis de longs mois malgré toutes les nouvelles fonctionnalités introduites par le service. Il a encore du mal à recruter de nouveaux utilisateurs en grande quantité.

Et ses performances en termes de chiffre d’affaires n’arrivent toujours pas à convaincre Wall Street. D’ailleurs, l’action en bourse de Twitter est de 15,20 dollars à la fermeture de Wall Street ce 2 Juin 2016.

Quant à Snapchat, il avait 110 millions d’utilisateurs actifs quotidiens fin Décembre 2015.

Et aujourd’hui, il aurait désormais 150 millions d’utilisateurs actifs par jour sur son application. Soit un gain de 40 millions en 4 mois !