Pinterest étend l’intégration de Shopify à la France

Pinterest étend son partenariat avec Shopify à 27 autres pays.

Pinterest étend l’intégration de Shopify à la France et 26 autres pays

 

L’intégration de avec est en pleine expansion dans le monde entier, donnant à 1,7 million de commerçants la possibilité de transformer les produits de leur boutique en Pins shoppables.

L’application Pinterest de Shopify, lancée l’an dernier aux États-Unis et au Canada, est maintenant disponible dans 27 autres pays.

L’ Pinterest pour les boutiques Shopify permet aux commerçants de télécharger leurs catalogues de produits et de convertir leurs produits en épingles (Pins).

Les utilisateurs peuvent alors acheter des produits présentés dans les Pins d’un commerçant sans jamais avoir à quitter Pinterest.

En plus d’étendre son application Pinterest à un plus grand nombre de pays, Shopify ajoute une prise en charge de plusieurs flux de produits et la possibilité de commercialiser des produits via des annonces de reciblage dynamique.

 

Expansion vers 27 autres pays

Rappelons que Shopify propose une application gratuite que les commerçants peuvent installer sur leur site pour télécharger leurs catalogues de produits sur Pinterest.

Le téléchargement d’un catalogue de produits sur Pinterest permet aux commerçants de publier des Pins de produits shoppables (achetables).

Cela peut prendre jusqu’à 48 heures pour un catalogue de produits à synchroniser pour la première fois, mais après cela, il sera automatiquement mis à jour tous les jours.

L’utilisation de l’application Pinterest de Shopify était auparavant limitée aux marchands en Amérique du Nord. Maintenant, elle est disponible dans le monde entier. Pinterest annonce en effet dans son post :

La chaîne Shopify de Pinterest est maintenant en direct dans ces nouveaux pays dont :

Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Chypre, République tchèque, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni.

Aujourd’hui, plus de 1,7 million de marchands Shopify à travers le monde ont un moyen facile d’apporter leurs produits à Pinterest et de les transformer en Pins de produits shoppables qui sont détectables sur toute la plate-forme.

Shopify Merchants Advertising sur Pinterest via Shopify aura également accès au “Dynamic Retargeting” pour la première fois, ce qui leur permettra de réengager avec les Pinners qui ont déjà exprimé leur intérêt pour leurs produits sur Pinterest.

 

Prise en charge multi-flux pour des catalogues

Les marchands Shopify peuvent désormais télécharger plusieurs flux de produits sur Pinterest.

Auparavant limité à un flux de produits, Pinterest permet désormais aux commerçants de télécharger jusqu’à 20 flux de produits.

Les commerçants peuvent ajouter des données locales spécifiques à leurs flux de produits tels que la monnaie, la langue et la disponibilité des produits.

Cela permet de télécharger un flux distinct pour chaque marché qu’ils desservent.

 

Annonces de reciblage dynamique

Les marchands de la publicité Shopify sur Pinterest ont maintenant accès à des annonces de reciblage dynamique pour la première fois.

Les annonces de reciblage dynamique permettent aux annonceurs Pinterest de se réengager auprès des utilisateurs qui ont déjà manifesté leur intérêt pour leurs produits.

Les marchands peuvent recibler des produits exacts ou similaires à des personnes qui ont acheté avec eux avant ou montré une certaine forme d’intérêt.

Afin d’utiliser les annonces de reciblage dynamique de Pinterest, les commerçants doivent respecter un seuil pour un nombre minimum d’événements “PageVisit” et “AddToCart” au cours des 7 derniers jours.

Ces mesures sont suivies par le label Pinterest que les commerçants sont tenus d’installer sur leur site Web.

Bill Watkins, responsable mondial des ventes mid-market and small business chez Pinterest, dans le cadre de l’expansion du partenariat Shopify déclare :

Pinterest est un endroit inspirant pour faire du shopping et nous sommes ravis d’élargir notre partenariat avec Shopify pour aider les commerçants de 27 autres pays à accroître leur présence commerciale sur Pinterest à l’échelle mondiale.

Les petites et moyennes entreprises (PME) en particulier ont la possibilité de prospérer sur Pinterest parce qu’elles communiquent avec les consommateurs dans un environnement positif lorsqu’elles sont au début de leur parcours décisionnel et pleines d’intentions d’achat.

Ces mises à jour sont maintenant disponibles dans les pays mentionnés précédemment.

Source : Searchenginejournal

Acheter sur Google est sans commission et intègre PayPal et Shopify

Plus tôt cette année, a surpris les commerçants en ouvrant l’onglet Google Shopping dans ses résultats de recherche à des listes gratuites de produits. 

 
Acheter sur Google est sans commission et intègre PayPal et Shopify

 

Maintenant, pour la prochaine étape, Google offre aux commerçants un accès sans commission à Acheter sur Google (Buy on Google), la caisse native de l’entreprise à partir des listes de produits.

Au cours des derniers mois, Google a apporté des changements importants pour aider les entreprises à atteindre un plus grand nombre de consommateurs et aider les gens à trouver les meilleurs produits, les meilleurs prix et les meilleurs endroits pour acheter en ligne.

Il l’a offert gratuitement aux détaillants pour lister les produits sur Google Shopping aux Etats-Unis, et il l’a apporté gratuitement à Search aussi.

Google annonce dans un post officiel :

Aujourd’hui, nous prenons une autre étape importante pour faciliter la vente des détaillants sur Google.

Bientôt, les vendeurs qui participent à notre expérience de paiement “Buy on Google” (Acheter sur Google) n’auront plus à nous payer de commission.

De plus, nous donnons aux détaillants plus de choix en ouvrant notre plate-forme à des fournisseurs tiers, à commencer par PayPal et Shopify.

Ces changements visent à fournir à toutes les entreprises , des petits magasins aux chaînes nationales et aux marchés en ligne, le meilleur endroit pour communiquer avec les clients, peu importe où un achat se produit éventuellement.

Avec plus de produits et de magasins disponibles pour la découverte et la possibilité d’acheter directement sur Google ou sur le site d’un détaillant, les acheteurs auront plus de choix dans l’ensemble.

Les articles disponibles à “Acheter sur Google” sont indiqués par une icône de panier d’achat dans .

Les articles disponibles à “Acheter sur Google” sont indiqués par une icône de panier d’achat dans Google Shopping.

 

Zéro commission lorsque les clients achètent vos produits sur Google

Alors que les détaillants ont plusieurs options pour conduire le trafic vers leur site Web avec des annonces gratuites ou avec des annonces Shopping, beaucoup utilisent également “Acheter sur Google” pour donner aux acheteurs un moyen pratique d’acheter quelque chose juste quand ils le découvrent.

En supprimant ses commissions, Google dit réduire le coût de faire des affaires et il facilite encore plus la vente directement sur Google pour les détaillants de toutes tailles, à commencer par un projet pilote qu’il va étendre à tous les vendeurs admissibles aux États-Unis au cours des prochains mois.

Les mesures combinées de rendre Google Shopping et le paiement “Acheter sur Google” gratuit pour les détaillants le rendra beaucoup plus accessible à un plus large éventail de vendeurs que d’autres marchés.

Ne pas facturer une commission est un facteur de différenciation important pour Google Shopping à partir d’autres marchés – plus important encore , qui facture des frais généralement allant de 8 à 15% par article vendu.

À son tour, Google fait le pari que plus de vendeurs, plus de produits et plus facile de payer, en particulier sur mobile, en fera une destination de recherche de produits pour plus d’utilisateurs.

Acheter sur Google a fait ses débuts en tant que Google Shopping Actions en 2018. Ce nom de produit n’existe plus.

Les articles disponibles à l’achat sur Google sont indiqués avec une icône de panier d’achat. Les articles achetés par le biais du programme sont couverts par la garantie de Google pour un remboursement si quelque chose ne va pas avec une commande.

En effet, sous réserve d\’éligibilité, Google vous remboursera dans les cas suivants :

  • Vous n\’avez pas reçu l\’article.
  • Vous n\’avez pas reçu le bon article.
  • L\’état de l\’article reçu n\’est pas celui attendu.
  • Votre commande est en retard et l\’article n\’est plus utile.
  • Vous avez renvoyé l\’article et n\’avez pas obtenu le remboursement prévu.

D’autre part, Buy on Google ou Acheter sur Google s’intégrera à des tiers, à commencer par et .

Lorsque les utilisateurs choisissent d’acheter auprès des commerçants participants via «Acheter sur Google», ils peuvent choisir les options de paiement Shopify ou PayPal lorsqu’ils sont disponibles.

Pour les commerçants Shopify, cela signifie également que la gestion des stocks et des commandes de Buy on Google peut circuler directement via Shopify.

En outre, si vous êtes nouveau au Merchant Center, vous pourrez désormais télécharger des flux de produits dans le format que vous utilisez pour Amazon sur votre compte Merchant Center (si cela n’est pas disponible immédiatement, il sera bientôt déployé pour vous).

Ces fichiers de flux seront automatiquement mappés pour fonctionner dans Merchant Center. Vous pourrez utiliser les flux Amazon dans les scénarios suivants :

  • Vous disposez de données complètes sur le produit et souhaitez créer des produits ou vous souhaitez mettre à jour vos produits existants.
  • Vous n’avez pas d’informations complètes sur les produits et souhaitez faire correspondre vos produits au catalogue Google ou mettre à jour votre inventaire.
  • Vous disposez de données sur les mises à jour de prix et de quantité pour les produits qui ont déjà été téléchargés.

Les changements à la fonctionnalité “Acheter sur Google” seront mis en œuvre aux États-Unis d’abord, avec la disponibilité sur les marchés internationaux à venir plus tard cette année et en 2021.

Les inscriptions gratuites sur Shopping devraient être disponibles sur tous les marchés applicables d’ici la fin de l’année.

Source : Marketingland

Voici le Top 10 des logiciels de création de sites CMS

Le logiciel de création de site Web avec un système de gestion de contenu (CMS) est toujours idéal pour faire son site internet et surtout effectuer soi-même ses propres mises à jour régulières, de façon intuitive.

Classement 2018 des meilleurs logiciels de création de site

Car, certains apparaissent très simples en apparence, mais nécessitent parfois quelques notions de base en HTML. Ne serait-ce que pour pouvoir parfois intervenir à l’intérieur du code source.

Il ne faut donc pas hésiter à faire appel à eux, dès lors qu’il s’agit d’un projet professionnel de grande envergure. Leur aide et leurs conseils vous seront toujours précieux, notamment pour réaliser un site web sur mesure pour vous, et qui sera, en plus, bien optimisé dès le départ pour le référencement Web.

Comme dit plus haut, quelques notions du langage de programmation HTML peuvent s’avérer utiles, voire nécessaires, même si créer un site internet en WYSWYG avec un système de gestion de contenu (CMS) intégré dans la back-office est désormais une pratique courante.

Voici donc le Top 10 des meilleurs logiciels CMS gratuits ou payants pour créer un site professionnel

Top 10 des meilleurs logiciels CMS gratuits ou payants pour créer un site professionnel
Classement au 14 Avril 2020 – Source : W3techs.com
  1. WordPress : 35,7% d’usage et 63,1% de part de marché.
  2. Joomla! : 2,4% d’usage et 4,2% de part de marché.
  3. Shopify : 2,2% d’usage et 3,8% de part de marché.
  4. Drupal : 1,6% d’usage et 2,8% de part de marché.
  5. Squarespace : 1,4% d’usage et 2,5% de part de marché.
  6. Wix : 1,3% d’usage et 2,3% de part de marché.
  7. Bitrix : 1% d’usage et 1,7% de part de marché.
  8. Blogger : 0,9% d’usage et 1,7% de part de marché.
  9. Magento : 0,8% d’usage et 1,4% de part de marché.
  10. Opencart : 0,6% d’usage et 1% de part de marché.
  11. Prestashop : 0,5% d’usage et 8,9% de part de marché.

 

Les 10 meilleurs logiciels pour créer son site gratuitement

Les CMS ou Content management systems (systèmes de gestion de contenu

Classement 2018 des meilleurs logiciels de création de site

 

Car, certains apparaissent très simples en apparence, mais nécessitent parfois quelques notions de base en programmation HTML. Ne serait-ce que pour pouvoir parfois intervenir à l’intérieur du code source.

Il ne faut donc pas hésiter à faire appel à eux, dès lors qu’il s’agit d’un projet professionnel d’importance capitale pour faire son site et mettre en valeur une activité professionnelle.

Leur aide et leurs conseils vous seront toujours précieux, notamment pour réaliser un site de qualité professionnelle sur mesure pour vous, et qui sera, en plus, bien optimisé dès le départ pour le référencement Web.

Comme dit plus haut, quelques notions du langage de programmation HTML peuvent s’avérer utiles, voire nécessaires, même si développer à proprement parler un site en WYSWYG, avec un système de gestion de contenu (CMS) intégré dans le back-office, est maintenant une pratique courante.

gratuits ou payants, ne nécessitent aucun codage HTML ou autres langages de programmation avancés.

Il suffit le plus souvent d’aller sur une plate-forme qui en propose, de créer son compte et d’accéder à l’espace de création Web où tout se fait sans saisir un seul code de programmation internet.

Top 10 des logiciels de création de site gratuit


Classement en termes de parts de marché des CMS :

  1. WordPress : 60,1% de part de marché. A toute fin utile, WordPress est en train d’être remanié par Google.Ce qui laisse à penser que ce CMS, qui sera alors disponible en PWA, risque d’accroître considérablement sa part de marché.
  2. Joomla : 6,4%
  3. Drupal : 4,5%
  4. Magento : 2,4%. C’est plus une solution .
  5. Shopify : 1,9%. Encore une solution ecommerce pour concevoir soi-même sa boutique internet.
  6. Blogger : 1,8%. Cette plate-forme appartient à et pourrait bientôt utiliser le nouveau à venir.
  7. Squarespace : 1,7%
  8. TYPO3 : 1,5%
  9. Bitrix : 1,5%. Pour la création d’une plate-forme collaborative. Déjà utilisé par 3 millions d’entreprises à travers le monde.
  10. PrestaShop : 1,3%. Pour la créer gratuitement sa boutique en ligne.
  11. Wix : 1%. Pour faire gratuitement son site internet.
Classement en termes de parts de marché des logiciels de création de site CMS


Classement en termes d’utilisation des CMS :

  1. WordPress : 29,6%
  2. Joomla : 3,2%
  3. Drupal : 2,2%
  4. Magento : 1,2%
  5. : 0,9%
  6. : 0,9%
  7. Squarespace : 0,8%
  8. Bitrix : 0,7%
  9. TYPO 3 : 0,7%
  10. PrestaShop : 0,6%
Classement en termes d’utilisation des logiciels CMS pour créer son site Web gratuit

L’étude précise toutefois que 50,6% de tous les sites Web n’ont pas été créés avec des logiciels CMS.

Il s’agit de sites Web conçus sur mesure par des développeurs Web qui auront tout codé pour chacun de leurs clients.

Google Domains bientôt disponible à l\'international

Google Domains, le service d’enregistrement et de gestion de noms de domaine de vient finalement d’être ouvert à tous les résidents américains.

Google Domains bientôt disponible à l\'international

Il était jusqu’ici en mode bêta et n’acceptait des utilisateurs que sur invitation.

Le service de Google Domains propose dans un tableau de bord plusieurs options pour créer et gérer une présence sur le web :

  • Utiliser l’une des plateformes de création de sites en ligne et partenaires de ce projet tels que , Squarespace, Wix et Weebly.
  • Utiliser l’outil de redirection pour rediriger le trafic de votre nom de domaine directement vers votre site.
  • Utiliser votre nom de domaine comme un domaine personnalisé pour Blogger ou Google Sites. Un marché énorme pour Google !

Les frais d’enregistrement commencent à 12 dollars par an. Et des frais supplémentaires pourraient s’ajouter si l’utilisateur passe par les partenaires de Google qui offrent la possibilité de créer un site directement en ligne, de façon intuitive.

Et ce n’est pas tout !

Avec , vous pourrez acheter des noms de domaine, en vendre vous-même et créer 100 adresses email par domaine.

Google s’engage à ne pas rendre publiques les données personnelles de chaque propriétaire de noms de domaine. Et ce, sans frais supplémentaires, contrairement à la très grande majorité des registrars actuels.

En plus des extensions de nom de domaine génériques (.com, .net, etc.), Google Domains propose plus 60 extensions telles que .maison, .pub, .social, .us, .ninja, etc… Mais, les extensions nationales de premier niveau (.fr, .be, .ca, .de, etc.) ne sont pas encore disponibles.

Cette généralisation du service Google Domains ne concerne donc pour l\’instant que les Etats-Unis.

Mais, sans avoir donné de calendrier pour sa généralisation à l’international, Google propose déjà un formulaire à remplir à tous ceux qui souhaitent être informés de la disponibilité de Google Domains dans leur pays.

Ce qui laisse bien augurer d’un déploiement à l’international dans les semaines à venir.

Google Domains propose l\'enregistrement de nom de domaine



Google Domains propose l\'enregistrement de nom de domaine

Un service qui atteste de la volonté de à devenir un Registrar à part entière pour proposer la réservation de .

Pour l\’instant, la plateforme de création de sites dénommée Appetas que Google a rachetée il y a peu n\’en fait pas partie. Sans doute que ce n\’est que partie remise à moins qu\’il ne propose Appetas qu\’aux entreprises pratiquant des métiers dit de bouche (restaurants, cafés, cours de cuisine, brasseries et autres).

Lorsque sera disponible publiquement, pour l\’instant il est en mode bêta aux Etats-Unis, tout le monde pourra acheter et vendre des noms de domaine à partir de ce service.

Mais, contrairement à tous les autres Registrars, Google ne vous fera pas payer de frais supplémentaires pour masquer vos informations personnelles pour tout nom de domaine acheté ou transféré sur son service.

Les fonctionnalités de Google Domains

  • Chaque nom de domaine coûtera 12 dollars par an. Soit moins de 9 euros.
  • Pas de frais supplémentaires pour conserver vos données de contact personnelles en mode privé (enregistrement ou transfert). C\’est une option que vous pouvez choisir librement.
  • Vous pouvez créer jusqu\’à 100 adresses email avec votre nouveau domaine (exemple : contact@ma_societe.com).
  • Vous pouvez rediriger votre nom de domaine vers un site existant (en sous-domaine ou pas). Par exemple, faire pointer monsite.com vers monsite.fr.
  • Vous pouvez créer jusqu\’à 100 sous-domaine à partir de votre domaine principal enregistré. Par exemple, blog.monsite.com.
  • Vous disposez d\’un espace de gestion et d\’administration de votre nom de domaine (CNAME records, etc.)
  • Vous disposez d\’un outil de création de site sans aucune saisie de code HTML (CMS) dès l\’achat ou le transfert de votre domaine.
  • Pour l\’instant, vous ne pouvez enregistrer des noms de domaine qu\’en .com, .net, .org et .biz. Mais Google Domains proposera bientôt les nouvelles extensions telles que .guru et .club, etc. Ainsi que des extensions nationales de premier niveau telles que .ca, .fr, ou .be…

Le lancement de Google Domains est somme toute finalement logique dans la mesure où Google est accrédité Registrar depuis plusieurs années. C\’est donc un service qui devrait parfaitement s\’intégrer avec les solutions Google pour les entreprises.