Instagram pourrait bientôt exiger des selfies vidéo pour confirmer votre identité

Les plateformes de médias sociaux sont en proie à des robots et à des escrocs prétendant être des personnes qu’ils ne sont pas. Continuer la lecture de « Instagram pourrait bientôt exiger des selfies vidéo pour confirmer votre identité »

Google s\'apprête à lancer une nouvelle application sociale

Google aurait développé une nouvelle application sociale qui va permettre à de petits groupes d’utilisateurs d’éditer et organiser ensemble des photos pour leurs prochains événements.

Google s\'apprête à lancer une nouvelle application sociale

Cette nouvelle application sociale (nom pas encore connu) pour le partage de photos a été confirmée par à Techcrunch.com en disant qu’il s’agit de “l’une de leurs expérimentations parmi beaucoup d’autres.”

Selon les sources à l’origine de cette fuite, Google compte lancer cette application sociale lors de son événement I/O en Mai prochain.

Tout comme il l’a fait l’année dernière pour Duo et Allo.

Sans doute que l’annonce cette semaine du lancement de l’application sociale Clips d\’Apple, une nouvelle application pour la création et le partage de vidéos avec du texte, des effets spéciaux, des graphiques et plus encore, sans oublier l’intelligence artificielle, la reconnaissance faciale et la reconnaissance vocale intégrées, a pu jouer en faveur du timing.

Justement, selon Techcrunch, cette nouvelle application serait comme un mélange à la fois de Path, de Snapchat et Google Photos, et va s’appuyer sur la technologie de la reconnaissance d’images de Google.

Il s’agit moins d’une application de messagerie et plus d’une appli à partir de laquelle les utilisateurs vont créer et rejoindre des groupes dédiés au partage de photos. Les mêmes partages de photos qui ont aidé Google+ à se populariser dès son lancement.

N’importe qui pourra télécharger, éditer et marquer les photos partagées avec un groupe, et Google travaillerait à sa sauce magique dans les coulisses pour permettre d’identifier les objets dans les photos,et surtout les étiqueter (libellés), organiser et les rendre plus faciles à trouver à l’avenir.

Il devrait également automatiquement suggérer des modifications et des filtres pour les photos. Tout cela mis ensemble constitue une grande idée pour partager des photos de certains événements ou avec des groupes de personnes qui participent souvent ensemble à des activités.

On peut quand même s’interroger de savoir pourquoi Google ne les intègre pas directement dans qui permet déjà de partager des albums photo, de télécharger, éditer et commenter des photos partagées sur la plateforme ?

C’est probablement qu’il veut investir dans une nouvelle application sociale pour tester ces fonctionnalités et savoir si le public les adopte massivement.

Mais, connaissant Google, si cette nouvelle application connaît le succès escompté, ces mêmes nouvelles fonctionnalités seront à un moment ou un autre intégrées dans Google Photos.

Google Photos s\'attaque à Facebook Moments et devient social

A peine le service Facebook Moments vient-il d’être autorisé à se déployer en Europe et au Canada que Photos change de braquet pour lancer de nouvelles fonctionnalités.

Google Photos

Il s’agit donc d’une contre-attaque de Google Photos pour mieux contenir les ambitions de Moments et être plus que jamais social.

introduit donc le support des commentaires et les “ajouts suggérés”. Cette dernière fonctionnalité devrait permettre aux utilisateurs d’ajouter des photos additionnelles dans un album photos partagé qu’ils ont reçu de la part d’un ami.

En fait d’ajouts suggérés, c’est Google Photos lui-même qui va faire des suggestions intelligentes de photos (avec son algo doté de l’intelligence artificielle) à l’utilisateur ayant reçu un album partagé pour l’inviter à ajouter certaines de ses photos pertinentes ou similaires répertoriées à droite de l’album.

Mais, contrairement à Facebook Moments, Google Photos n’utilisera pas la technologie de la reconnaissance faciale. Selon Techcrunch, il va sélectionner des photos qu\’il suggérera à l\’utilisateur en tenant compte de facteurs tels que l’heure et le lieu des prises de photos.

Ce qui va alors faciliter ces ajouts suggérés, surtout si vous recevez ces photos bien longtemps après que l’événement ce soit déroulé. Ainsi, vous n’aurez plus à naviguer à l’intérieur de vos propres photos pour chercher les photos à ajouter pour compléter l’album partagé. Google Photos le fait à votre place.

Tout ce que vous aurez à faire, c’est juste valider les photos suggérées qui viendront s’ajouter aux photos de l’album partagé entre amis.

Comme vous le voyez, les albums partagés de Google Photos fonctionnent sensiblement de la même manière que Moments, l’application de partage de photos privées du réseau social Facebook.

Comment autoriser d\’autres personnes à consulter un album

Vous pouvez partager les albums que vous avez créés dans Google Photos. En fonction des autorisations que vous définissez, les autres utilisateurs peuvent effectuer les opérations suivantes : Consulter les albums, Ajouter des photos et Commenter les albums. Pour ce faire :

  • Ouvrez l\’un de vos albums.
  • En haut à droite, sélectionnez “Plus” (icône de débordement ou 3 points verticaux).
  • Sélectionnez “Options de partage”.
  • Activez l\’option \ »Partager\ ». Copiez le lien qui s\’affiche, puis envoyez-le aux personnes souhaitées. Toutes les personnes disposant du lien peuvent consulter l\’album.

Vous pouvez à tout moment désactiver cette option “Partager”. Mais, les photos et les commentaires ajoutés par d\’autres personnes seront supprimés et vous seul avez désormais accès à l\’album.

Autoriser d\’autres personnes à ajouter des photos à un album

Lorsque vous partagez un album, cette option est activée par défaut. Pour modifier ce paramètre :

  • Ouvrez l\’un de vos albums.
  • En haut à droite, sélectionnez “Plus” (icône de débordement ou 3 points verticaux).
  • Sélectionnez “Options de partage”.
  • Activez ou désactivez l\’option \ »Collaborer\ ». (Si vous ne voyez pas cette option, activez d\’abord l\’option \ »Partager\ ».)

Sachez que lorsque ce paramètre est activé, toutes les personnes disposant du lien peuvent consulter votre album et y ajouter des photos. Dès que quelqu\’un rejoint votre album ou y ajoute des photos, sa photo de profil apparaît en haut de l\’album.

Pour empêcher les autres utilisateurs d\’accéder à votre album, vous devez aussi désactiver l\’option \ »Partager l\’album\ ».

Google Photos accepte les commentaires

La deuxième fonctionnalité intégrée dans Google Photos concerne les commentaires dans les albums partagés. Ce qui va rendre Google Photos plus social.

Ainsi donc, désormais, les utilisateurs peuvent commenter à la fois sur leurs propres photos et sur les albums.

Et toute personne inviter à consulter un album photos pourra ajouter ses propres commentaires sur chaque photo de l’album partagé et sur l’album lui-même. Ce qui ne fera qu’enrichir les albums de famille en ligne où les membres éloignés pourront commenter à tout va… dans l’application Google Photos.

Mais, sachez que lorsque vous partagez un album, cette option des commentaires est activée par défaut. Pour modifier ce paramètre :

  • Ouvrez l\’un de vos albums.
  • En haut à droite, sélectionnez “Plus” (icône de débordement ou 3 points verticaux).
  • Sélectionnez “Options de partage”.
  • Activez ou désactivez l\’option \ »Commenter\ ».

Si vous désactiver cette option, les commentaires existants sont conservés, sauf si vous décidez de les supprimer.

Voici pourquoi Facebook Moments n\'arrivera jamais en Europe

a récemment lancé son application mobile Facebook Moments pour faciliter la gestion et le partage des photos entre amis.

Il s’agit d’une application qui utilise la technologie de la reconnaissance faciale pour regrouper les photos et les partager automatiquement aux personnes identifiées dans les photos.

 Facebook Moments

Cette application est donc déjà disponible aux Etats-Unis et de nombreux utilisateurs attendent son arrivée en France, et plus largement, en Europe.

Mais, d’après le Wall Street Journal, l’application Facebook Moments n’a aucune chance de débarquer en Europe. En tout cas, pas dans sa formule actuelle…

Facebook qui a déjà maille à partir avec le l’Europe à propos du respect des données privées ne veut pas en rajouter une autre couche. Il préfère donc différer l’arrivée de Facebook Moments sine die…

Et ce, d’autant plus que Richard Allan, Responsable Europe de Facebook, déclare que les régulateurs européens ont fait savoir à Facebook que, pour que Moments puisse être lancée en Europe, “il faudrait que Facebook propose dans son application une option d’acceptation ou de refus de la reconnaissance faciale”. Ce qui est à l’heure actuelle indisponible.

Et comme Facebook n’a pour l’instant pas intégré dans son agenda le développement d’une option d’acception ou de désactivation dans Moments, la sagesse leur recommanderait donc de garder cette application pour les utilisateurs résidant hors de l\’Europe.

Et Allan Richard d’ajouter que L’Europe risque de l’attendre indéfiniment.

Une façon de dire que ce n’est pas à l’Europe de dire à Facebook comment développer ses produits.