L\'engagement et la portée des Pages Facebook continuent à baisser

Depuis plus d’une année maintenant, la portée organique des posts sur est sujette à discussion. Et pourtant, depuis plus d’une année, les études se suivent et se ressemblent.

L\'engagement et la porteé des Pages Facebook continuent à baisser

La baisse de la visibilité des posts des Pages Facebook évoquée par certains professionnels a même poussé le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, à expliquer les raisons d’une telle baisse de portée.

Même si Facebook a récemment affiché de bons en termes de nombres d’utilisateurs actifs, reste que le réseau social de Zuckerberg connaîtrait aussi actuellement une baisse du nombre de posts partagés.

On pourrait alors être tenté d’établir une corrélation entre la baisse de la visibilité organique des posts et les Pages Facebook qui pourraient se décourager de publier sur Facebook. Ce que n’a d’ailleurs pas arranger le nouvel algorithme du News Feed.

Toujours est-il que Facebook multiplie les fonctionnalités à tout va pour inciter ses utilisateurs à partager et à engager avec les posts.

Une baisse du reach organique confirmée par une étude

Locowise, un service de social analytics, vient de publier un rapport qui révèle à nouveau que l’engagement sur les posts des Pages Facebook aurait atteint en Octobre 2015 le taux de 5,87%. Et ce, contre 6,61% en Mai 2015.

Images via Locowise.com

Soit le taux d’engagement le plus bas sur les 6 derniers mois précédents l’étude.

Un taux d’engagement à 5,87% en Octobre contre 6,15% en Septembre 2015. Et les Pages des grandes marques (qui totalisent plus d’un million de Likes) atteindraient en moyenne 5,6% d’engagement en Octobre.

Autres chiffres de l’étude

  • La croissance des Likes des Pages Facebook a atteint 0,20% en Octobre contre 0,24% en Septembre.
  • Les vidéos sur Facebook continuent à fournir la meilleure portée par type de post avec 9,45%, suivies par les liens (8,59%), les photos (6,84%) et les mises à jour de statut (4,44%).
  • engagement, les photos occupent la première place à 6,23 %, suivies par les vidéos (5,98%), des mises à jour de statut (4,19%) et des liens (3,93%).
  • 43,41% des pages Facebook ont acheté des publicités sur Facebook pour obtenir 30,54% de leur total de reach organique en Octobre, contre 42,95% en Septembre. Ce nombre est passé à 47,83% pour les plus grandes Pages.

Instagram amorce une baisse de la visibilité et de l\'engagement des posts organiques

Il y a peu, annonçait avoir passé la barre des 400 millions d’utilisateurs actifs. Dont 75% résidant hors des Etats-Unis.

Instagram amorce une baisse de la visibilité et de l\'engagement des posts organiques

Cependant, force est de constater aujourd’hui que pour les marketeurs et autres entreprises et freelances présents sur ce réseau social, il y a comme un effet de goût amer. Et pour cause.

Avec 400 millions d’utilisateurs mensuels actifs et plus de 80 millions de photos publiées chaque jour sur la plateforme de partages de photos et de vidéos, il devient de plus en plus difficile d’améliorer la visibilité de ses posts organiques et l’engagement sur Instagram.

Le service en ligne Locowise.com a réalisé une étude auprès de 2.500 profils Instagram et analysé les de leur engagement sur Instgram entre Avril 2015 et Septembre 2015. Le constat général qui s’en dégage est qu’il y a une baisse de la croissance du nombre de followers, de la visibilité organique et de l’engagement des followers.

Ainsi, en Septembre 2015, Instagram affichait une croissance moyenne mensuelle des followers par profil de l’ordre 0,25% par rapport au mois précédent contre 1,95% au mois d’Avril 2015 par rapport au mois de Mars.

De même, l’engagement avec les posts serait passé de 2,8% par post au mois d’Avril 2015 à 1,76% en Septembre dernier.

Image via Locowise.com

Une situation qui fait dire au site Locowise que, naturellement, Instagram a rejoint , la maison mère, pour devenir aussi une plateforme où il faut payer (des publicités) pour être désormais visible.

Si une marque veut accroître sa présence, elle devra dorénavant investir un certain budget dans la publicité. De même pour l’engagement, si une marque veut que plus de personnes voient ses posts organiques, elle devra dépenser de l’argent.

Publicité Instagram ouverte à tous

Coïncidence ou pas, ce constat de la baisse du reach organique sur Instagram correspond à la période de l’ouverture générale des publicités Instagram à toutes les entreprises.

Instagram qui, selon ses propres déclarations, verraient un accroissement important des demandes de publicités, notamment des sites , des agences de voyage, des entreprises de loisirs et des détaillants.

Facebook demande aux PME de s’adapter à ses changements d\'algorithme

On sait que a une relation assez compliquée avec les petites et moyennes entreprises. Notamment depuis ses derniers changements d’algorithme.

Il faut dire que depuis 2007, beaucoup de PME ont été attirées par Facebook qu’elles voyaient comme une plateforme qui leur offrait l’opportunité de promouvoir gratuitement leurs activités tout en étant en contact direct avec leur audience-cible.

Facebook demande aux PME de s’adapter à ses changements

Alors, dès que Facebook a décidé de changer son algorithme pour réduire la portée des posts des Pages pros (reach organique) dans les fils d’actualité, le mécontentement s’est installé et les rapports se sont tendus.

Et ils se sont tendus davantage lorsque Facebook a invité les administrateurs de pages à payer des publicités pour atteindre les clients potentiels sur Facebook.

Il y a pour les PME présentes sur Facebook comme une trahison qui ne dit pas son nom. Payer pour communiquer ou atteindre une communauté qu’on a soi-même créée et développée ? Difficile de l’admettre !

Une interrogation que comprend Jonathan Czaja, Directeur de Facebook en charge des PME d’Amérique du Nord, lors d’une interview réalisée par le site StreetFightMag.com, tout en invitant les marketeurs et les PME à ajuster leurs stratégies en fonction de l’évolution de l’algorithme de Facebook.

Avant d’ajouter :

Alors, à la question de savoir pourquoi un petit entrepreneur devrait-il continuer à investir dans une communauté sur Facebook sans pouvoir librement communiquer avec, Jonathan Czaja répond ce qui suit :

Il y a encore beaucoup de valeur dans la Page Facebook en dehors de distribuer du contenu aux fans. Nous allons avoir beaucoup plus à dire sur les Pages à l\’avenir, et nous pensons qu’il est important que les petites entreprises aient une présence sur Facebook et démontrent la valeur qu\’elles comptent apporter à leurs clients.

Czaja a reconnu que Facebook a jusqu’ici très peu investi dans le service fourni aux petites et moyennes entreprises (PME), mais dit s\’attendre bientôt à des améliorations.

Avec aujourd’hui plus de deux millions d’annonceurs à travers le monde, dont une grande majorité de PME, Facebook compte bientôt lancer un support en Chat pour aider les annonceurs. Ainsi que des pages d’aide en ligne et des outils pour soutenir et faciliter la tâche aux PME.

Les photos n\'ont plus la côte sur Facebook en termes de visibilité

Moins d’un année après, une récente étude de SocialBakers montre que les photos ne sont plus le meilleur moyen d’obtenir de l’engagement sur .

Depuis le lancement du nouvel algorithme de Facebook, le vent semble avoir tourné pour les photos partagées sur Facebook.

Les photos n\'ont plus la côte sur Facebook en termes de reach organique

Désormais, utiliser les photos comme unique stratégie de visibilité sur Facebook est totalement contre-productif en termes de visibilité, et donc de reach organique. Tant leurs performances sont de plus en plus médiocres.

Selon l’étude de Socialbakers relayée par BusinessInsider.com, les photos sont beaucoup moins visibles que les vidéos qui sont aujourd’hui la meilleure stratégie de visibilité et d’engagement sur Facebook.

Pour en arriver à ces conclusions, Socialbakers a étudié plus de 670.000 posts publiés par 4.445 pages de marques (y compris des célébrités et des pages de grands médias) entre Octobre 2014 et Février 2015.

Socialbakers a découvert que les posts vidéo avaient une portée organique de 8,71%, soit près de 9 fans sur 100 pouvaient les voir individuellement.

Pendant ce temps, la portée organique des photos était évaluée à 3,73%. Une performance moindre que celle des mises à jour de statut (texte uniquement) qui ont une portée de 5,77% et celle des partages de liens avec 5,29% de reach organique.

Image via BusinessInsider.com

C’est donc un renversement de stratégie auquel nous assistons par rapport à il y a un an lorsque SocialBakers révélait que 75% des posts des 30.000 marques analysées sur Facebook étaient des photos. Et seuls 10% des posts concernaient le partage de liens d\’articles.

Et ces photos partagées généraient environ 87% des interactions. Aujourd’hui, nous en sommes très loin. Finis les LOLCATS ! Désormais, la publication intempestives de photos peut s’assimiler à du spamming. D’ailleurs, Facebook avait prévenu qu’il sévirait contre de telles pratiques…

Cependant, malgré la réduction de leur visibilité, les photos publiées représentent la majorité des posts des marques sur Facebook, selon Socialbakers. A elles désormais de changer de stratégie. Même s’il ne faut pas pour autant arrêter de poster des photos.

Seulement, il faut être rigoureux et sélectionner des photos ayant un réel rapport avec votre activité habituelle et pouvant susciter de réels engagements.

L’époque où il suffisait de poster des photos pour plaire à l’algorithme du News Feed est révolue.

Facebook : Mark Zuckerberg s\'explique sur la baisse de la visibilité des posts


Et, avec les changements de l\’algorithme de Facebook

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook

en Juin dernier.

La question directe posée à Mark Zuckerberg est celle-ci : \ »La portée organique de nos Pages reviendra-t-elle un jour ?livre

Maintenant, à propos de ce qui se passe ici, il y a deux tendances qui, selon moi, affectent le reach organique des pages fans.

Deuxièmement, il y a une tendance philosophique dans la façon dont nous pensons aux produits que nous développons. Ainsi, avec le News Feed, notre but est de créer le journal personnalisé le plus parfait pour chaque personne dans le monde.

Facebook : L\'algorithme du News Feed décrypté pour vous


Depuis le début de cette année, le débat sur la visibilité organique des posts sur revient de façon récurrente.

officiellement expliqué sur ce sujet.

Décryptage de l\'algorithme du News Feed de Facebook

Toujours est-il que le problème de la visibilité sur Facebook demeure encore pour certaines Pages. Et la question qui se pose alors est de savoir comment faire pour que les contenus des Pages Facebook soient plus visibles. Ce qui constitue est un vrai challenge.

Mais, selon Buffer.com

Vue d\’ensemble des facteurs du News Feed de Facebook

  • Les posts avec beaucoup de commentaires.
  • Les posts avec beaucoup de Likes.
  • Les posts qui font référence à un sujet tendance.
  • Les posts qui reçoivent un volume élevé de Likes, commentaires ou de partages dans un laps de temps.
  • Les vidéos téléchargées directement sur Facebook qui reçoivent un grand nombre de vues ou ont plus de durée totale de visualisation.
  • Les messages qui sont aimés ou commentés par les amis des autres.
  • Les posts provenant de Pages avec des informations de profil complètes.


  • Le contenu fréquemment partagé et les messages répétés
  • Les messages qui incluent des liens spammy.
  • Les mises à jour de statut de Pages ne comprenant que du texte.
  • Les posts qui sont souvent masqués par les utilisateurs ou qui sont signalés (un signe de mauvaise qualité).
  • Les messages qui contiennent des mots tels que \ »aimez, commentez ou partagez\ ».

Comment Facebook décide-t-il de ce que les utilisateurs peuvent voir

  • Le nombre total de commentaires et de Likes sur un post va impacter la visibilité dudit post.
  • Le moment des Likes, commentaires et partages produisent un impact sur la visibilité du post : Avec le nouvel algorithme de Facebook, le moment choisi pour aimer, commenter ou partager un post a aussi une incidence sur sa visibilité.

    Source Facebook

  • Toute pratique de Clickbait qui consiste à inciter l’internaute à se rendre sur des sites de qualité douteuse afin de générer du clic, et donc des revenus publicitaires fait chuter la visibilité du post.

    Source Facebook

  • Les liens des posts partagés ont la préférence de Facebook par rapport aux liens inésérés dans la légende des photos partagées ou dans les mises à jour textes des statut.

    Source Facebook

  • Les contenus fréquemment distribués et les messages répétés sont moins visibles. Il y a parfois des cas où les photos ou les vidéos sont téléchargées sur Facebook maintes et maintes fois. Les gens ont tendance à trouver ces partages répétés moins pertinents et sont plus susceptibles de se plaindre des Pages qui le font.

    Source Facebook

  • Les posts textes des Pages seront moins visibles : le nouvel algorithme du News Feed les traitant à part, comme une catégorie différente de celles des mises à jour de statut des profils.

    Source Facebook

Voici 4 facteurs qui améliorent la visibilité

  • Le nombre de Likes, de partages et de commentaire qu\’un post reçoit de tout le monde et de vos Amis en particulier.
  • Combien de fois avez-vous interagi avec ce type de post par le passé.
  • Est-ce que vous et d\’autres personnes sur Facebook avez masqué ou signalé un post donné.

En plus de ces facteurs, Facebook met en avant d\’anciens posts que vous n\’avez pas encore vu dans votre News Feed parce que vous n\’avez pas utiliser la barre de défilement.

Ces messages peuvent réapparaître tout en haut de votre fil d\’actualité s\’ils continuent d\’obtenir de nombreux Likes et commentaires.

Facebook a encore modifié l\'algorithme du News Feed. Pour votre bien !

Facebook News Feed algorithme



annonce

Et ce, afin de décider du moment opportun qui convient pour afficher le post d\’un ami ou d\’une Page dans votre fil d\’actualité.

Les News Feeds vont maintenant suivre les dernières tendances et afficher plus rapidement les messages associés à ces sujets. Par exemple, si un film nouvellement diffusé devient une tendance du moment, Facebook accordera la priorité aux messages ayant trait au sujet de ce film parce qu\’il est plus dans l\’air du temps.

Selon Facebook, les tests concernant cette fonctionnalité ont montré une hausse de 6% dans l\’engagement de l\’utilisateur.

Autre changement : Facebook prendra aussi en compte le moment où les Likes et partages d\’un post interviennent pour décider s\’il doit l\’inclure ou pas dans votre News Feed. En ce sens qu\’il ne prendra plus uniquement en compte que le nombre de Likes obtenus par un post.

Ce sont donc les Likes et partages reçus dans les premières heures de la publication d\’un post qui vont déterminer de son intégration dans les fils d\’actualité.

Ainsi, avec le temps, lorsqu\’un post s\’essouflera et commencera à recevoir moins de Likes et de partages, Facebook le prendra comme un signal indiquant qu\’il est désormais moins intéressant. Ce post pourrait alors disparaître des fils d\’actualité !

L\’objectif de ces deux nouvelles fonctionnalités est de retirer du haut des fils d\’actualité les anciens posts qui ne susciteraient plus d\’engagement. Mais, un ancien post qui provoquera de l\’engagement sur la durée sera toujours bien classé dans le News Feed.

Facebook conseille au final dans son annonce de continuer à produire du bon contenu pertinent correspondant à l\’attente de votre audience pour faire partie des tendances qui bénéficieront d\’une plus grande visibilité.

L\’avenir nous dira réellement ce qu\’il en est du reach organique…

30% d\'interactions de plus pour les Pages Facebook depuis Janvier 2014


Une nouvelle étude réalisée par Socialbakers vient battre en brèche les précédents constats qui laissaient entendre que le reach organique des posts des Pages Faccebook déclinaient drastiquement.

En effet, Socialbakers qui a analysé 3 millions de Pages des plus grandes marques et entreprises du monde auraient constaté un bond de 30% des interactions sur leurs posts depuis le mois de janvier 2014.

Contrairement à ce qui se dit depuis un certain temps, Socialbakers révèle que les pages des médias connaissent actuellement un véritable boost comme le montre les 2 graphiques ci-dessous.

image via socialbakers.com

\ »À mon avis, Facebook continue de croître et de plus en plus d\’utilisateurs engagent sur l\’ensemble de la plateforme, notamment avec les Pages des marques\ », jusitifie le PDG de Socialbakers.

Et d\’ajouter : \ »Beaucoup de grandes marques ont beaucoup de contenus de bonne qualité qu\’ils publient sur Facebook et commencent réellement à engager avec leurs audiences. C\’est de là que vient l\’augmentation des interactions constatées\ ».

Jan Razab, le PDG de Socialbakers termine en disant : \ »la raison pour laquelle plus de posts de médias apparaissent (dans la News Feed) est liée à la qualité de leur contenu. Car, ils savent comment publier du bon contenu et savent donc le rendre plus intéressant\ ».

C\’est une étude qui va certainement surprendre plus d\’un. Surtout que certains annonceurs suspectent toujours Facebook d\’écarter les posts des Pages des marques du fil d\’actualité afin de les inciter à acheter plus de publicités sur Facebook. Ce que dément d\’ailleurs Facebook.

Facebook s\'explique sur la baisse de la visibilité des posts des Pages Pros


la chute du Reach organique des posts des Pages Pros, c\’est qu\’il a pris la mesure des nombreuses critiques qui continuent de se faire jour.

Facebook ne pouvait pas ne pas réagir officiellement compte tenu du fait que de nombreux Marketeurs et propriétaires de Pages Facebook le suspectent d\’avoir réduit la visibilité de leurs posts pour les inciter à payer de la publicité pour être visibles et toucher leurs audiences-cibles.

C\’est donc Brian Boland, Vice-Président de Facebook en charge du Marketing des Annonces, qui va se charger d\’expliquer en détail pourquoi les posts des Pages Pros sont désormais moins visibles sur Facebook. Même si, au mois de Février dernier, Facebook avait déjà reconnu qu\’il y avait une baisse du reach organique.

Brian Boland – Image via Facebook

Pourquoi la baisse du Reach organique sur Facebook ?

Selon les dires de Brian Boland, il est désormais plus difficile d\’atteindre les utilisateurs de Facebook gratuitement parce qu\’il y a plus de concurrence dans le fil d\’actualité. Il y a plus de gens sur Facebook qui partagent de plus en plus grâce à la montée puissance de l\’utilisation du mobile.

Les utilisateurs de Facebook ont beaucoup plus d\’amis et ils aiment beaucoup de Pages à la fois (le nombre total de Pages qu\’un utilisateur moyen a aimé aurait augmenté de 50 % l\’an dernier, selon Boland).

Du coup, un utilisateur moyen pourrait voir 1500 mises à jour de statut (de leurs amis, famille et Pages qu\’ils ont aimées) à chaque fois qu\’il se connecte à son profil. Et l\’algorithme de Facebook se charge de ne lui montrer que 300 posts qu\’il juge pertinents pour lui. Le reste étant constitué en grande majorité de spam et autres \ »futilités\ » sans intérêt.

Il y aurait comme une sorte de Panda à la Facebook

Pourquoi Facebook n\’affiche-t-il pas les posts en temps réel ?

Selon Brian Boland, avec un fil d\’actualité en temps réel, comme l\’utilisent certaines plateformes, les utilisateurs manquent souvent certaines informations qui sont pourtant importantes pour eux.

Il y a trop d\’informations à traiter à chaque minute. A tel point que si Facebook les affichaient en temps réel, la portée organique de tous les posts chuterait énormément. Par rapport à ce que les Pages Pros constatent aujourd\’hui.

Boland poursuit son explication en déclarant que lors des tests de Facebook, ils ont toujours trouvé que le système de classement des informations proposé par l\’algorithme du News Feed offrait aux profils une meilleure expérience plus engageante sur Facebook.

De ce fait, compte tenu de la quantité de contenus dans la moyenne des News Feed, utiliser un système en temps réel pour les posts causerait actuellement une diminution drastique de la visibilité organique des Pages Facebook.

Quant à savoir si Facebook ne ruse pas pour gagner plus d\’argent en vendant plus de publicité aux Pages, Boland est catégorique : \ »Non !\ »…

L\’objectif principal de Facebook étant de fournir aux utilisateurs les meilleurs contenus afin qu\’ils soient actifs et engagés. Et de tels utilisateurs sont plus enclins à interagir avec les contenus des Pages des marques et entreprises.

Quelle valeur accorder à un Like ?

Parmi les grands reproches faits à Facebook par les Marketeurs, c\’est que les Likes sont un leurre pour les Pages qui paient Facebook pour les aider à en gagner plus et maintenant, ces Likes semblent n\’avoir aucune valeur. En d\’autres, les Likes obtenus ne les aideraient pas à bosster la portée organique de leurs posts.

Ce que réfute Brian Boland qui explique ceci : Les fans accroissent l\’efficacité des publicités. Lorsqu\’une annonce a un contexte social, en d\’autres termes, quand une personne voit que son Ami aime votre entreprise, vos annonces vous procurent en moyenne plus de 50% d\’appels de plus et 35% de ventes en ligne de plus.

Les Fans rendent également les annonces que vous publiez sur Facebook plus efficaces en terme d\’enchères. Les annonces avec un contexte social sont un signal de qualité positive de votre publicité et conduisent à un prix d\’achats publicitaires moins élevé.

selon Boland, vous pouvez aussi utiliser certaines données personnelles de vos Fans, telles que leur localisation, ce qu\’ils aiment et leurs centres d\’intérêt, pour mieux cibler votre audience.

Finalement, Facebook considère que les Fans apportent plus de crédibilité aux marques et entreprises sur la plateforme.

Comment bien utiliser Facebook pour votre entreprise ?

Boland recommande aux Pages de publier des contenus de bonne qualité. Des contenus qui instruisent les gens, les divertit, ou plus généralement apportent un plus à leur vie. Mais, ces contenus ne devraient absolument pas dépendre que de la viralité parce que cela correspond rarement aux objecifs fondamentaux des entreprises.

Comme la télévision, le moteur de recherche, les journaux, la radio et toutes les autres plateformes, Facebook est beaucoup plus efficace lorsque les entreprises utilisent de la publicité en complément pour les aider à atteindre leurs objecifs.

Brian Boland vous explique alors que vous n\’apparaîtrez pas toujours gratuitement en première page des résultats de recherche à condition que vous acceptiez de payer pour y être vu.

Acheter de la publicité sur Facebook permet aux entreprises d\’atteindre des audiences plus larges de façon prévisible et avec une précision plus grande.

Est-ce que cette explication officielle de Facebook va satisfaire les Marketeurs ? Les tout prochains jours nous le diront…