Facebook : Lettre ouverte à Mark Zuckerberg après le changement d\'algorithme

Mark Zuckerberg, PDG de .


Une changement qui, en principe, aurait dû être perçu comme étant de bon augure.

Seulement, voilà : cette mise à jour a réduit de façon drastique la portée (et donc la visibilité) des posts des pages fans sur Facebook. Ce que confirme cette étude dont je vous ai parlée dans un post précédent.

Ken Mueller, un marketeur, a donc tenu à publier une lettre ouverte à Mark Zuckerberg. Laquelle lettre que je retranscris ci-dessous pour vous.

Cher Mark,

Selon un article publié sur Inc. Magazine

Surtout, ne changez rien !

Donnez une chance à cette idée. Faîtes vos calculs. Notez quelques . Je pense que vous serez agréablement surpris et heureux avec ce que vous découvrirez.

Merci !
Cordialement, Ken Mueller

A vous de juger…

Découvrez Comment
être plus efficace sur Google+

Quand Google met en pratique l\'AuthorRank !




Présentation de Google In-Depth Articles

\ »In-Depth Articles\ » est un encart affiché dans la partie centrale de la première page de résultats de Google dans lequel les internautes se verront proposer 3 articles que Google juge les plus à même de répondre à leurs requêtes du moment.

post de présentation de Google : \ »content that will remain relevant for months or even years.

brevet que je vous ai présenté dernièrement.

In-Depth Articles est liée à l\’AuthorShip

Donc, en plus des articles des Auteurs ayant une forte notoriété (grands médias et marques qui seront mis en évidence) le post de présentation officielle de In-Depth Articles rassure en terminant par ceci : \ »some great articles from lesser-known publications and blogs

sur sa page d\’aide concernant cette fonctionnalité, Google déclare : \ »Authorship markup helps our algorithms to find and present relevant authors and experts in results\ ».

Google recommande l\’utilisation de l\’AuthorShip pour In-Depth Articles.

Et comme le mentionne les derniers brevets de Google, seul le score d\’Autorité (user value), et donc le probable AuthorRank, qui découle directement de la participation à l\’AuthorShip, permettrait de mettre en valeur et de favoriser les auteurs et éditeurs identifiés (profils et pages Google+).

Exactement comme l\’avait déclaré Eric Schmidt, Président Exécutif du Conseil d\’Administration de Google, en ces termes : \ »Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance \ ».

Par conséquent, je pense personnellement que \ »In-Depth Articles\ » constitue la mise en application non-officielle de l\’AuthorRank qui devrait finir de convaincre, espère sans doute Google, les entreprises et les marques à adhérer massivement à l\’AuthorShip après avoir créé un compte Google+.

Une fois de plus, sans AuthorShip, pas d\’AuthorRank. Et donc, aucun espoir d\’apparaître dans In-Depth Articles. Tout est lié.

Lisez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google Plus.

L\'impact du référencement local sur les avis des consommateurs

Etude sur les avis des consommateurs.


Par rapport à 2012, cette étude a été plus approfondie cette année grâce aux 14 questions posées aux consommateurs nord américains qui ont été 2100 à y répondre entre janvier et février 2013.

Voici donc les de cette étude de Brightlocal, concernant le référencement local, à travers les réponses aux 14 questions poseés.

1. Combien de fois avez-vous utilisé l\’internet pour trouver une entreprise locale dans les 12 derniers mois ?

Cette question tendait à identifier la fréquence des recherches locales.

  • 95% des consommateurs ont utilisé internet pour rechercher une entreprise locale dans les 12 derniers mois (contre 80% en 2012 !).
  • 37% des consommateurs ont utilisé internet au moins une fois par mois pour leurs recherches locales (contre 34% en à 2012).
Régularité des recherches locales – source : BrightLocal.com

2. Désignez le type d\’activités locales que vous avez cherchées via internet dans les 12 derniers mois

Les activités ayant trait à la vie courante sont les plus recherchées par les consommateurs via internet. Les plus importantes sont :

  • Restaurants : 67% des recherches locales. (contre 57% en 2012).
  • Docteurs/dentistes : 35% des recherches (contre 27% en 2012).
  • Magasins de consommation: 35% des recherches locales.

3. Lisez-vous les avis des clients pour savoir si une entreprise locale est compétente ?

  • 85% des consommateurs déclarent consulter les avis des consommateurs concernant les entreprises locales (contre 76% par rapport à 2012).
  • Dont 32% qui les lisent régulièrement (contre 28% en 2012) et 53% qui les lisent occasionnellement (contre 49% en 2012).
Consultation ou non des avis consommateurs avant choix – source : BrightLocal.com

Donc, obtenir des commentaires et avis positifs de consommateurs devrait faire partie de toute stratégie de référencement local. Il ne faut pas hésiter à demander aux clients satisfaits de laisser un commentaire en ligne (sur votre page + Pro, par exemple) après achat de tout produit ou service. Ces avis jouant un rôle indéniable dans votre réputation en ligne.

4. Pour quel type d\’entreprises locales avez-vous lu les avis en ligne des consommateurs ?

  • 61% pour les restaurants (contre 46% par rapport à 2012).
  • 32% pour les Docteurs/Dentistes (contre 21% en 2012).
  • 18% pour les magasins de consommation (contre 9% en 2012).
  • 17% pour les salons de coiffure et les centres de beauté (contre 9% en 2012).

Car, il serait absurde de réussir son référencement local avec de bons positionnements sur le nouveau carrousel de Google et de faire fuir sa clientèle potentiel en raison de commentaires de clients mécontents.

5. Combien d\’avis lisez-vous avant de faire confiance à une entreprise ?

  • 67% de consommateurs lisent plus ou moins 6 commentaires avant de se décider (contre 52% en 2012).
  • 22% lisent plus de 10 avis en 2013 contre 35% en 2012.

Ces réponses confirment le fait que les entreprises locales doivent faire très attention, et de façon continue, à leur réputation en ligne. Surtout aux commentaires les plus récents

nouveau carrousel de Google

6. De quelle façon les commentaires en ligne influencent-ils votre opinion sur une entreprise locale ?

  • 73% des sondés déclarent que les avis positifs les incitent à faire plus confiance (contre 58% en 2012 !).
  • Mais 12% des consommateurs américains sondés ont déclaré ne pas du tout faire attention aux commentaires en ligne (contre 17% en 2012).

7. De quelle manière les avis en ligne influencent-ils votre décision d\’utiliser ou de sélectionner telle ou telle entreprise locale ?

  • 65% des consommateurs sont enclins à utiliser une entreprise qui a des avis en ligne positifs (contre 52% par en 2012).

8. Avez-vous plus confiance aux avis en ligne des clients qu\’aux recommndations personnelles ?

  • 79% des consommateurs font à la fois confiances aux avis en ligne et aux recommandations personnelles (contre 72% en 2012 !).
  • Mais 21% des consommateurs déclarent ne faire confiance ni aux avis en ligne, ni aux recommandations personnelles.
Préférence pour les avis de consomamteurs ou pour les recommandations – source : BrightLocal.com

norme Afnor NF Z-64501 a été récemment créée afin de régir les mécanismes de collecte et de modération des avis des consommateurs.

9. Pour quels types d\’entreprises locales la \ »Réputation\ » compte le plus dans votre choix ?

  • Pour 51%, les restaurants (contre 31% en 2012).
  • Pour 33%, les commerçants (contre 23% en 2012).
  • Pour 31%, les garagistes et les vendeurs de voitures (contre 18% en 2012).
  • Pour 28%, les hôtels et autres hébergements (contre 22% en 2012).
  • Pour 27%, les artisans du bâtiment (contre 19% en 2012).

10. Parmi ces éléments de réputation, lequel influence le plus votre choix ?

Les facteurs de réputation en ligne qui comptent – source : BrightLocal.com

11. Durant ces 12 derniers mois, avez-vous recommandé une entreprise locale à vos connaissances en utilisant les méthodes ci-dessous ?

  • 72% des consommateurs déclarent avoir recommandé une entreprise par le bouche à oreille (contre 78% en 2012).
  • 37% ont recommandé une entreprise depuis leur compte (contre 32% en 2012).
  • 8% ont recommandé depuis un annuaire en ligne (contre 11% en 2012).

12. Parmi ces facteurs, lesquels vous inciteront à recommander une entreprise locale à l\’une de vos connaissances ?

13. Seriez-vous plus enclin à recommander une entreprise locale si elle a une bonne valeur à proposer ou de bonnes remises ?

  • 54% des consommateurs recommanderaient certainement une entreprise locale si elle a une bonne offre ou une bonne remise.

14. Seriez-vous prêt à faire la promotion d\’une entreprise locale auprès de votre entourage si vous pouvez bénéficier personnellement de cette promotion (parrainage) ?

Il semble que les sondés de 2013 soient plus hésitants à promouvoir une entreprise, même pour un gain en retour.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google.

Chiffres sur les performances de Google+ et l\'AuthorShip

de Authorship.

Pour ceux qui doutent encore de la nécessité de participer à Google AuthorShip, voici des chiffres qui attestent de l\’importance de Google+.

Et de nombreuses études ont apporté la preuve que la présence de ces photos augmentait le taux de clics des liens qui participaient à Google AuthorShip.

En complément de ces taux de clics élevés pour les liens avec photo par rapport aux liens sans photo, de nombreux experts théorisent sur le fait que Google devrait logiquement créer un score d\’Autorité (Author Rank) pour déterminer comment classer les contenus produits par les auteurs identifiés. Même si cela devait forcer les auteurs à associer tous leurs contenus avec leur profil Google Plus.

Google+ est de plus en plus présent sur les SERPs

L\’agence Conductor a renouvelé son étude de 2012 en analysant récemment les données des requêtes contenant les noms de 500 auteurs de nouvelles technologies (SEO, Mobile, Social Media, designer…) les plus connus. Une étude qui leur fait comprendre que Google effectue une montée en puissance de Google+ sur ses pages de résultats.

Ainsi, de Janvier 2012 à Mai 2013, le pourcentage d\’auteurs identifiés par Google+ grâce à l\’Authoship sur les pages de résultats de Google est passé de 33% à 43% aujourd\’hui. Et ce n\’est pas fini…

Pourcentage des auteurs NTIC ayant un profil Google+

Les données analysées par Conductor montrent que durant ces 12 à 18 derniers mois (de Juin 2012 à Mai 2013), Google a augmenté le poids de Google+ sur ses pages de résultats. Et ce, au détriment des autres réseaux sociaux.

Les auteurs publiant des articles sur les NTIC étant les premiers a s\’intéresser à Google+, l\’étude a trouvé que 9 de ces auteurs sur 10 avaient un compte Google+. C\’est à dire que près de 90% d\’entre eux avaient un profil Google Plus.

Pourcentage des auteurs ayant un profil Google Plus – source : Searchenginewatch.com

Pourcentage des auteurs NTIC participant à l\’Authorship

L\’analyse des données recueillies par Conductor leur a aussi permis de savoir le pourcentage actuel des auteurs NTIC qui participent à Google Authorship. C\’est à dire le pourcentage de ceux qui ont lié leurs contenus web à leur profil Google+.

Ils notent alors que 75% des auteurs NTIC (soit 3 sur 4) participent à l\’Authorship et bénéficient de l\’affichage de leur photo sur les pages de résultats de Google.

Pourcentage des auteurs participant à Google AuthorShip

Au vu de ces chiffres, il va sans dire qu\’adopter Google Authorship deviendra au fil du temps une nécessité pour apparaître sur les premières pages de résultats de Google. D\’ailleurs, Eric Schmidt, Président du Conseil d\’administration de Google, a récemment déclaré que Google favorisera bientôt les auteurs identifiés par l\’Authorship sur les pages de résultats de Google.

Ce qui sous-tendrait que les auteurs anonymes, par rapport à Google+, seront de moins en moins visibles sur Google. A bon entendeur…

Découvrez Comment être plus efficace sur Google+

Ce qui préoccupe Google, ce n\'est pas votre Référencement mais son Business

et le référencement web.

.



Quel rapport avec le référencement internet ?

Ce qui pourrait se traduire par plus de trafic web pour les webmasters, en récompense, si leur référencement est bien fait et que les utilisateurs de Google en sont eux aussi satisfaits.

A contrario, Google ne serait pas vraiment aidé si les sites des spammeurs occupaient les premières places. Et, les webmasters et les référenceurs ne seraient pas contents non plus !

Ce qui veut dire que si Google exige que vous réussissiez votre optimisation web, c\’est pour que son propre business s\’améliore encore, et encore… Si je vous dis que Google n\’est pas une entreprise philanthropique, vous en conviendrez certainement ! C\’est donc et bien une entreprise lucrative qui doit demeurer rentable.

De plus, Google est \ »too big to fail\ ».

Pourquoi cette aide SEO sans transparence ?

Autant Google fait l\’effort de mettre à notre disposition des ressources en ligne, autant on pourrait dire qu\’il fait quand même de la rétention d\’informations SEO. Par manque de transparence. Je m\’explique.

En principe, Google devrait mettre cartes sur table et dire aux webmasters et autre référenceurs ce qu\’il attend vraiment d\’eux pour bien les référencer sur son moteur de recherche. Au lieu de cela, il nous livre des bribes d\’informations, parfois contradictoires, qui ne font qu\’entretenir et le flou artistique et son propre mythe. Pourrait-il un jour lever le voile sur le contenu réel de son algorithme tant et si bien qu\’il dit vouloir nous aider ?

Peut-être le voudrait-il, finalement. Mais voilà, des milliers de spammeurs et arnaqueurs n\’attendent que cela pour exploiter les éventuelles failles de cet algorithme devenu objet de fantasme de nombreux webmasters.

Donc, si Google ne dévoile pas son algorithme, c\’est sans doute pour protéger aussi les webmasters \ »honnêtes\ » qui pratiquent ce qu\’on appelle pudiquement du \ »White Hat\ ». C\’est à dire cette optimisation de site qui respecte les règles édictées par chaque moteur de recherche.

Il serait donc difficle d\’en vouloir à Google de tout garder pour lui. Parce que, tout compte fait, un bon référenceur internet ne serait-il pas un bon manipulateur SEO en puissance ?

Et pourtant, Google a besoin des manipulateurs ou fraudeurs SEO pour savoir dans quel sens améliorer son algorithme. Serait-ce la raison pour laquelle Google ne les éradique pas définitivement de ses pages de résultats alors qu\’il détient des armes fatales telles que Pingouin et Panda ?

Finalement, que d\’ambiguïtés qui s\’entrechoquent dans ce monde du référencement web !

L\'Aide des consultants en référencement

Consultant référencement.


En effet, un référencement naturel mis en place par un consultant améliore considérablement la visibilité de tout site web, et donc, augmente le trafic des sites professionnels.

Quels conseils SEO attendre du consultant référencement

Les conseils du consultant en référencement internet ont pour objectif de mettre en place une stratégie de visibilité sur internet pour plus de trafic web qualifié.

Pour ce faire, le consultant SEO fournit, après audit de votre site, des recommandations personnalisées pour votre site afin de maintenir une évolution croissante et régulière de vos positionnements moteurs.

Voici donc 5 raisons pour lesquelles vous devez vous rapprocher d\’un consultant référencement internet :

  •  Pour avoir soi-même de bonnes notions de base en référencement et comprendre leur utilité;
  •  Pour améliorer votre notoriété en ligne;
  •  Pour augmenter votre classement sur les moteurs de recherche pour plus de visibilité;
  •  Pour attirer de plus en plus de visiteurs qualifiés, c\’est à dire des visiteurs prêts à passer commande;
  •  Pour protéger votre réputation en ligne.

Quelles interventions SEO  ?

Que votre site web soit très actif ou en demi-teinte en terme de trafic, les consultants en référencement sont capables d\’effectuer de profondes analyses de votre site web afin de découvrir les facteurs bloquants ou pénalisants qui l\’ empêchent d\’évoluer correctement.

Voici 7 domaines d\’intervention pour lesquels l\’aide d\’un consultant internet vous sera vraiment utile :

  •  Pour analyser les techniques d\’optimisation actuelles de votre site ainsi que leur efficacité;
  •  Pour améliorer l\’architecture, l\’ergonomie et parfois le design de votre site;
  •  Pour sélectionner et optimiser la présence de vos mots-clés dans vos contenus;
  •  Pour corriger et/ou améliorer votre rédaction web;
  •  Pour rechercher des backlinks (liens entrants) pour accroître la popularité des pages de votre site;
  •  Pour vous faire profiter de sa veille des moteurs de recherche. Car, les algorithmes des moteurs de recherche évoluent en permanence.

Un site internet bien optimisé peut changer les performances commerciales d\’une entreprise en lui rapportant plus de commandes chaque jour.

Alors, solliciter l\’expertise d\’un consultant en référencement est aujourd\’hui une nécessité pour rentabiliser au mieux votre présence en ligne et obtenir un bon retour sur investissement.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.