Google My Business facilite l’accès à ses outils via Search et Maps

Au cours des derniers mois, a mis en œuvre un certain nombre d’outils et d’initiatives pour aider les PME à faire face à l’absence d’affaires en personne et à se connecter.

Google My Business facilite l’accès à ses outils via Search et Maps

 

Les dernières nouveautés facilitent la mise à jour des profils d’entreprise directement à partir de Google Maps et de Google Search

Vous pouvez donc maintenant mettre à jour votre profil d’entreprise Google My Business et interagir avec vos clients directement à partir de Search et Maps.

Quand il s’agit de la présence en ligne de votre entreprise, mettre vos meilleurs atouts en avant compte.

Et avec plus de 15 millions de modifications apportées aux profils d’entreprise chaque mois, Google dit savoir combien il est important d’apporter rapidement des changements afin que vos informations commerciales sur Google soient engageantes et à jour, de l’ajout d’un numéro de téléphone au partage des exigences de sécurité COVID-19 avec les clients.

C’est pourquoi Google déclare désormais :

Aujourd’hui, nous facilitons la mise à jour de votre profil d’entreprise directement à partir des produits Google que vous utilisez déjà.

Vous pouvez maintenant créer des Google Posts, répondre aux avis, ajouter des photos et mettre à jour les informations commerciales directement à partir de et Google Maps.

Pour démarrer, assurez-vous d’être connecté avec le compte Google utilisé pour vérifier votre entreprise.

-> Sur Google Maps, appuyez simplement sur votre photo de profil dans le coin supérieur droit de l’application mobile et sélectionnez « Votre profil d’entreprise » pour accéder à ces outils.

-> Sur Google Search, vous pouvez rechercher votre entreprise par son nom ou rechercher « mon entreprise » pour mettre à jour votre profil.

La fonctionnalité « mon entreprise » est actuellement disponible en anglais et s’étendra à d’autres langues au cours des prochains mois.

La fonctionnalité « mon entreprise » est actuellement disponible en anglais et s’étendra à d’autres langues au cours des prochains mois.

Il est désormais plus facile de mettre à jour votre profil d’entreprise directement sur @GoogleMaps et Search. Recherchez le nom de votre entreprise pour modifier votre profil, répondre aux avis, et plus encore. https://blog.google/outreach-initiatives/small-business/business-profile-maps-and-search/

Une fois ouvert, Google met en avant un menu simplifié avec 3 sections clés:

  • Modifier le profil
  • Promouvoir
  • Clients

Un carrousel d’activité récente apparaît en dessous.

Les fiches entreprises peuvent maintenant être mises à jour via Google Maps après que cette fonctionnalité a été juste auparavant dans Search. Cela inclut également l’ajout de photos, la réponse aux avis locaux et la création de Google Posts.

Les deux services, Search et Maps, reçoivent une section “Performance” remaniée qui affiche « de nouvelles statistiques sur l’interaction avec les clients ».

Cette page fournira des stats actualisées sur une base mensuelle et évoluera au cours des prochains mois pour partager des données plus utiles aux propriétaires d’entreprises.

Toutes ces fonctionnalités seront disponibles sur une interface commerciale améliorée qui vous proposera des recommandations utiles sur la façon dont vous pouvez améliorer votre présence sur Google, qu’il s’agisse d’ajouter des informations à votre profil d’entreprise, de répondre aux récentes évaluations des clients ou d’utiliser Google Ads pour aider votre entreprise à se démarquer.

Tous ces outils sont toujours disponibles via l’application Google My Business et le site Web, mais les raccourcis sont les bienvenus puisque Maps est toujours nativement installée sur .

L’accès à ces outils exige que les propriétaires d’entreprise vérifient leur inscription sur Google Maps.

Comme de plus en plus de propriétaires d’entreprises comptent sur les outils numériques pour communiquer avec les clients et maintenir les opérations commerciales en cours d’exécution, Google dit qu’il continuera à mettre à jour ses offres pour être aussi utiles que possibles.

La création de moyens plus pratiques pour mettre à jour votre profil d’entreprise et garder un œil sur votre présence en ligne ne sont que quelques-unes des façons dont il procède.

Google My Business n\'accepte pas les photos de toutes les Pages

Googleà Google My Business. Le contenu a changé dans sa formulation, mais l’objectif reste le même.

Google My Business n\'accepte pas les photos de toutes les Pages

Avant, la page d’aide disait :

En ajoutant des photos prises par vous-même ou par vos clients, vous pouvez améliorer la visibilité de votre établissement sur Google, y compris dans la recherche Google, dans Maps et sur Google+. Ajoutez-en afin de mettre en valeur vos produits et services auprès des utilisateurs qui recherchent ce que vous proposez.

Maintenant, la page d’aide dit :

y compris dans la recherche Google et sur Maps. Ajoutez-en afin de mettre en valeur vos produits et services auprès des utilisateurs qui recherchent ce que vous proposez.

Pour que vos photos soient diffusées sur Google, .

“ y compris dans la recherche Google et sur Maps”, après avoir désormais exclu Google+ qui figurait dans la première version.

Ce qui est normal puisque personne ne fait de recherche locale en passant par Google+. Tout le monde utilise Maps ou Search.

Comment ajouter des photos dans Google My Business ?

Une fois que vous avez sélectionné les photos que vous souhaitez ajouter à votre fiche Google My Business

Ensuite, suivez les instructions ci-dessous pour les importer dans votre fiche.

Sur un ordinateur :

  1. Connectez-vous à . Si vous avez deux établissements ou plus, cliquez sur au niveau de celui pour lequel vous souhaitez importer des photos.
  2. Dans le menu, cliquez sur “Photos”.
  3. Sélectionnez le type de photo à ajouter (les types de photos sont désormais de 3 sortes) :
    • Photo de profil : pour aider les clients à reconnaître votre établissement sur Google.
    • Photo de couverture : pour présenter le style de votre page. Lorsque vous ajoutez une photo de couverture, celle-ci est automatiquement définie comme photo préférée pour votre fiche.

    • Photos supplémentaires :
  4. Importez la photo à partir de votre ordinateur ou choisissez-en une que vous avez déjà transférée.

Sur mobile :

Twitter permet d\'éviter le harcèlement en bloquant certaines notifications

Après avoir permis de filtrer les messages privés des personnes qu’on ne suit pas, propose désormais des options avancées dans les filtres de qualité afin bloquer les notifications des profils qu’on ne suit pas.

Twitter permet d\'éviter les trolls en bloquant certaines notifications

Dans sa lutte permanente contre le troll et le harcèlement, Twitter propose donc de nouvelles fonctionnalités de filtrage contre les personnes inconnues qui se permettent de vous répondre ou mentionner dans des Tweets agressifs ou offensants.

choisir de désactiver les notifications des types de comptes suivants :

  • Les nouveaux comptes (que vous ne suivez pas)
  • Les comptes qui ne vous suivent pas (et que vous ne suivez pas)
  • Les comptes que vous ne suivez pas
  • que vous ne suivez pasque vous ne suivez pas)

Oui, désormais, vous pouvez contrôler ce que vous voyez et avec qui vous interagissez sur Twitter. Trois options des paramètres de notification vous permettent de filtrer les notifications que vous recevez : le filtre de qualité, les mots masqués et les filtres avancés.

Paramètres et Confidentialité -> Notifications -> Filtres avancés

Ces filtres avancés viennent ainsi s’ajouter à la possibilité de bloquer les profils sans aucune photo

Certes, les filtres avancés vous permettent de désactiver les notifications de certains types de comptes que vous souhaitez éviter.

votre onglet “Notifications” une notification vous invitant à régler ces filtres pour mieux maîtriser ce que vous voyez.

Twitter supprime la tête d\'oeuf en tant que photo de profil par défaut

Pour mieux faire la chasse aux fakes et aux trolls, Twitter a décidé de s’attaquer à l’un de ses symboles visuels qui fait partie de sa propre identité : l’oeuf comme photo par défaut pour les nouveaux inscrits.

Twitter supprime la tête d\'oeuf en tant que photo de profil par défaut

–>

Twitter supprime la tête d\'oeuf en tant que photo de profil par défaut

vient de mettre fin à la tête d’oeuf comme photo par défaut de l’avatar des nouveaux venus sur la plateforme.

En d’autres termes, Twitter n’offre plus une quelconque identité, même imaginaire, à celui qui veut garder cette nouvelle photo par défaut. Comme pour dire :

Si tu gardes cette photo par défaut, tu ne seras rien, nothing, nada !

Selon Twitter, ce qui justifie cette suppression, c’est surtout le fait que certaines personnes aimaient gardé cette tête d’oeuf comme photo parce qu’elles trouvaient cela amusant ou mignon, au lieu de télécharger une photo qui ressemble à quelque chose ou dise quelque chose sur leur identité.

D’où la silhouette grise sur fond gris clair, avec une tête ronde qui ne fait allusion à aucun sexe en particulier. Neutralité oblige.

Tenez, voici l’évolution de la photo par défaut de l’avatar de Twitter depuis le début de l’aventure :

Et dire que Twitter avait récemment fourni une fonctionnalité censée bloquer automatiquement tous les profils ayant une tête d\’oeuf comme photo de profil.

Sans doute que cette fonctionnalité va continuer à être efficace contre cette nouvelle identité par défaut sur Twitter.

On peut écraser une petite larme pour notre chère petite tête d’oeuf qui s’en est allée pour de bon. R.I.P.

Google Photos s\'attaque à Facebook Moments et devient social

A peine le service Facebook Moments vient-il d’être autorisé à se déployer en Europe et au Canada que change de braquet pour lancer de nouvelles fonctionnalités.

Google Photos

Il s’agit donc d’une contre-attaque de Google Photos pour mieux contenir les ambitions de Moments et être plus que jamais social.

Photos introduit donc le support des commentaires et les “ajouts suggérés”. Cette dernière fonctionnalité devrait permettre aux utilisateurs d’ajouter des photos additionnelles dans un album photos partagé qu’ils ont reçu de la part d’un ami.

En fait d’ajouts suggérés, c’est Google Photos lui-même qui va faire des suggestions intelligentes de photos (avec son algo doté de l’intelligence artificielle) à l’utilisateur ayant reçu un album partagé pour l’inviter à ajouter certaines de ses photos pertinentes ou similaires répertoriées à droite de l’album.

Mais, contrairement à Facebook Moments, Google Photos n’utilisera pas la technologie de la reconnaissance faciale. Selon Techcrunch, en tenant compte de facteurs tels que l’heure et le lieu des prises de photos.

Ce qui va alors faciliter ces ajouts suggérés, surtout si vous recevez ces photos bien longtemps après que l’événement ce soit déroulé. Ainsi, vous n’aurez plus à naviguer à l’intérieur de vos propres photos pour chercher les photos à ajouter pour compléter l’album partagé. Google Photos le fait à votre place.

Tout ce que vous aurez à faire, c’est juste valider les photos suggérées qui viendront s’ajouter aux photos de l’album partagé entre amis.

Comme vous le voyez, les albums partagés de Google Photos fonctionnent sensiblement de la même manière que Moments, l’application de partage de photos privées du réseau social Facebook.

Comment autoriser d\’autres personnes à consulter un album

Vous pouvez partager les albums que vous avez créés dans Google Photos. En fonction des autorisations que vous définissez, les autres utilisateurs peuvent effectuer les opérations suivantes : Consulter les albums, Ajouter des photos et Commenter les albums. Pour ce faire :

  • Ouvrez l\’un de vos albums.
  • En haut à droite, sélectionnez “Plus” (icône de débordement ou 3 points verticaux).
  • Sélectionnez “Options de partage”.
  • Activez l\’option \ »Partager\ ». Copiez le lien qui s\’affiche, puis envoyez-le aux personnes souhaitées. Toutes les personnes disposant du lien peuvent consulter l\’album.

Vous pouvez à tout moment désactiver cette option “Partager”. Mais, les photos et les commentaires ajoutés par d\’autres personnes seront supprimés et vous seul avez désormais accès à l\’album.

Autoriser d\’autres personnes à ajouter des photos à un album

Lorsque vous partagez un album, cette option est activée par défaut. Pour modifier ce paramètre :

  • Ouvrez l\’un de vos albums.
  • En haut à droite, sélectionnez “Plus” (icône de débordement ou 3 points verticaux).
  • Sélectionnez “Options de partage”.
  • Activez ou désactivez l\’option \ »Collaborer\ ». (Si vous ne voyez pas cette option, activez d\’abord l\’option \ »Partager\ ».)

Sachez que lorsque ce paramètre est activé, toutes les personnes disposant du lien peuvent consulter votre album et y ajouter des photos. Dès que quelqu\’un rejoint votre album ou y ajoute des photos, sa photo de profil apparaît en haut de l\’album.

Pour empêcher les autres utilisateurs d\’accéder à votre album, vous devez aussi désactiver l\’option \ »Partager l\’album\ ».

Google Photos accepte les commentaires

La deuxième fonctionnalité intégrée dans Google Photos concerne les commentaires dans les albums partagés. Ce qui va rendre Google Photos plus social.

Ainsi donc, désormais, les utilisateurs peuvent commenter à la fois sur leurs propres photos et sur les albums.

Et toute personne inviter à consulter un album photos pourra ajouter ses propres commentaires sur chaque photo de l’album partagé et sur l’album lui-même. Ce qui ne fera qu’enrichir les albums de famille en ligne où les membres éloignés pourront commenter à tout va… dans l’application Google Photos.

Mais, sachez que lorsque vous partagez un album, cette option des commentaires est activée par défaut. Pour modifier ce paramètre :

  • Ouvrez l\’un de vos albums.
  • En haut à droite, sélectionnez “Plus” (icône de débordement ou 3 points verticaux).
  • Sélectionnez “Options de partage”.
  • Activez ou désactivez l\’option \ »Commenter\ ».

Si vous désactiver cette option, les commentaires existants sont conservés, sauf si vous décidez de les supprimer.

Comment faire de la vidéo en streaming via l\'API Live de Facebook

A l’occasion de la F8 developer conference, a annoncé le lancement de l’API Live.

Comment faire de la vidéo en direct et streaming via l\'API Live de Facebook

Grâce à l’API Live, les entreprises de médias (télévision, radio, magazines, etc), voire des sites internet (webtv), peuvent faire de la vidéo en direct et en streaming via Facebook Live Video sur leurs Pages Facebook.

En lançant l’API Live, Facebook offre aussi l’opportunité aux fabricants d’appareils susceptibles d’être connectés, de permettre la réalisation de vidéo en direct sur Facebook. Et ce, de façon native dans leurs derniers produits ou appareils permettant de faire de la vidéo en streaming.

Certes, tout le monde peut faire de la vidéo en streaming avec Facebook Live via son mobile, mais la particularité de l’API Live de Facebook, l’outil de publication de vidéo en direct pour les Pages Facebook, il faut le préciser,

Mais, ce qu’il faut savoir, c’est que toutes les Pages Facebook ne peuvent pas utiliser l’API Live. Seules les pages Facebook vérifiées peuvent faire de la vidéo en direct via l’API Live.

Comment vérifier ma Page ?

Facebook précise que si la catégorie de votre Page actuelle est “Commerces locaux” ou “Entreprises et organisations”, votre Page peut obtenir un badge de vérification gris. Si vous êtes administrateur, si votre Page possède une photo de profil et une photo de couverture, et si elle est admissible, l’option apparaît dans les paramètres de votre Page.

Pour faire vérifier votre Page, vous pouvez utiliser le numéro de téléphone répertorié ou un document de votre entreprise (par exemple, une facture téléphonique). Pour vérifier votre Page :

  • Cliquez sur “Paramètres” en haut de votre Page.
  • Dans “Général”, cliquez sur “Vérification de la Page”.
  • Cliquez sur “Vérifiez cette Page”, puis sur “Démarrer”.
  • Saisissez un numéro de téléphone répertorié pour votre entreprise, votre pays ainsi qu’une langue.
  • Cliquez sur “Appelez-moi maintenant” pour permettre à Facebook de vous donner un code de vérification.
  • Saisissez le code de vérification à quatre et cliquez sur “Continuer”.

En plus d’avoir une page Facebook vérifiée, vous devez disposer d’un logiciel d’encodage vidéo ou un appareil qui prend en charge le protocole rtmp ou rtmps. Certaines des solutions d’encodage de vidéo populaires incluent: Livestream, OBS, Wirecast, Xsplit ffmpeg.

Si vous recherchez un encodeur Open Source, vous pouvez essayez Open Broadcaster Software

Comment créer une vidéo en streaming via l’API Live

  • Connectez-vous à votre Page Facebook vérifiée et sélectionnez “Outils de Publication” dans le menu de navigation en haut de votre page.
  • Dans le menu de navigation de la colonne de gauche, cliquez sur l’option “Live Videos” (ou Vidéos en direct) sous la section “Vidéos”.
    Images via Facebook
  • Cliquez sur le bouton “Créer” pour commencer la configuration de votre post Live.
    • Un seul champ :
    • Champs distincts :

  • Copiez et collez l’URL du serveur et la clé dans votre logiciel d’encodage. Tout en sachant que chaque logiciel d’encodage a sa propre configuration. Mais, dans la majorité des cas, vous aurez besoin de trouver et éditer (modifier) les paramètres du flux en direct afin de configurer le Real Time Messaging Protocol (RTMP) ou Custom Streaming Server en tant que “Type” pour la diffusion du flux de données en streaming (audio, vidéo ou autre) entre votre serveur et le client (ordinateur, mobile, etc).

    Ensuite, vous collerez l’URL du serveur copiée et/ou la clé du flux.

  • Cliquez sur le bouton “Prévisualiser”

    Notez que le bouton “Go Live”\ »le flux de données est hors connexion\ »

  • (ou Basics) et utilisez les icônes dans le menu en bas de la fenêtre de création pour ajouter vos émotions ou sentiments, spécifiez un emplacement de localisation et définissez un public privilégié.
  • L’onglet “Avancées” (Advanced) comprend une référence de l’URL du Serveur et de la Clé du Flux, uniquement pour ce post de Vidéo Live dont vous aurez besoin pour configurer votre logiciel d’encodage vidéo.

Lancement de la retransmission en direct sur Facebook

Une fois la configuration du post de la vidéo en direct et en streaming terminée, si vous être prêt pour le direct sur Facebook, vous pouvez cliquez sur le bouton “Go Live” (En Direct) pour que la vidéo soit immédiatement visible en temps réel dans le post publié.

Une fois le Live commencé, vous devrez voir un indicateur “Live” en rouge s”afficher dans votre appareil d’enregistrement.

Vous pouvez suivre quelques statistiques clés de Live dans la section Performance de votre vidéo :

  • Les spectateurs : le nombre de spectateurs uniques qui regardent activement le message vidéo Live.
  • Vues Totales :

Appuyez sur le bouton “Voir le post” pour accéder directement à la vidéo en direct sur votre Page Facebook.

Appuyez sur “Fin” pour arrêter la vidéo dans le post public. Veuillez noter que pour éviter de mettre accidentellement fin à la retransmission, vous devez également confirmer en appuyant sur le bouton “Terminer” dans la boîte de message.

Comment activer l\'authentification à deux étapes sur Instagram ?

Il était temps qu’Instagram fasse mieux pour sécuriser les comptes de ses 400 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Instagram

C’est en tout cas le pas qu’il semble avoir franchi, à en croire la confirmation faite à Techcrunch.com, en adoptant à son tour la connexion aux comptes en deux temps.

Cette nouvelle double authentification va permettre aux utilisateurs d’ de vérifier dans un premier temps leur numéro de téléphone.

l’usurpateur devra à la fois voler les identifiants de connexion et le téléphone portable pour lire le deuxième code de vérification par SMS.

En principe…

C’est donc une couche de sécurité supplémentaire qu’Instgram ajoute désormais à son système de connexion après tous les déboires révélés en termes de piratage par le passé.

On se demande d’ailleurs pourquoi a-t-il tant tardé pour le faire alors que lui-même le propose depuis longtemps sur sa plateforme.

La connexion en deux temps est facultative et sera proposée en option

Toujours est-il que ce sera sûrement un soulagement pour les utilisateurs populaires plus enclins à voir leurs comptes souvent piratés.

Comment activer l’authentification à 2 facteurs sur Instagram ?

  1. Accédez à votre profil en tapant simplement sur votre photo de profil et appuyez sur la roue dentée (iPhone) ou sur les 3 points verticaux () en haut à droite, puis sur \ »Paramètres\ ».
  2. Faites défiler vers le bas et appuyez sur \ »Sécurité\ », puis sur\ »Authentification à deux facteurs\ »
  3. Appuyez sur \ »Démarrer\ »
  4. Choisissez la méthode d’authentification que vous souhaitez ajouter et suivez les instructions à l’écran.

Lorsque vous configurez l’authentification à deux facteurs sur Instagram, vous êtes invité(e) à choisir l’une des deux méthodes d’authentification suivantes :

  • Codes de connexion envoyés par une application d’authentification tierce (telle que Duo Mobile ou Authenticator).
  • Codes par texto sur votre téléphone mobile.

Vous devez configurer au moins l’une de ces deux méthodes pour utiliser l’authentification à deux facteurs.

Google+ a 2,2 milliards d\'utilisateurs. Qu\'en est-il du nombre d\'utilisateurs actifs ?

En Octobre 2014, + avait atteint la barre symbolique des 2 milliards d’utilisateurs.

Aujourd’hui, selon le calcul réalisé par l’outil Miernicki.com de +Greg Miernicki et +François Beaufort (Googler), Google+ compte plus de 2,2 milliards de comptes.

Un chiffre avec un taux de croissance exponentiel puisqu’il nous indique que Google+ réalise la belle performance de 1,6 millions de nouveaux comptes par jour !

Vu ainsi, Google+ ferait pratiquement jeu égal avec . Même si comparaison n’est pas raison.

Il importe donc désormais d’avoir une idée, même approximative, du nombre d’utilisateurs actifs que compterait Google+ à ce jour.

Combien d’utilisateurs actifs sur Google+

Selon les derniers officiels de Google, Google+ compterait 540 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Des utilisateurs comptabilisés comme actifs pour s’être connectés au moins une fois avec leurs comptes Google+ sur l’un des services de Google : , , Docs, Google+, Play, etc.

Toujours est-il que les chiffres de Google+ date d’Octobre 2013 ! Peut-être qu’il serait temps que Google donne à nouveau des chiffres officiels pour éviter toutes sortes de spéculations comme celle dont je vais vous parler maintenant.

Il s’agit d’un certain +Edwards Morbius qui a réalisé sa propre analyse qui lui a permis de comptabiliser aussi 2,2 milliards d’utilisateurs pour Google+. Tout comme +Greg Miniercki, il a scanné le Sitemap des profils Google+ à partir de cette adresse : http://www.gstatic.com/s2/sitemaps/profiles-sitemap.xml

Et selon ses propres méthodes de calcul et surtout d’algorithmes, il estime qu’aujourd’hui (en Janvier 2015), Google+ aurait entre 4 et 6 millions d’utilisateurs actifs (mensuels ?).

C’est à dire que pour Edward Morbius, il n’y aurait que 4 à 6 millions de personnes qui publient des posts publics, engagent et interagissent sur Google Plus .

Voici le résumé de sa trouvaille posté sur ello.co (il y détaille sa méthode) :

Image via Kevinanderson.nl
  • 2,2 milliards de profils Google+ dont seuls 9% publient des posts publics.
  • Sur ces 9% qui postent publiquement, environ 37% ont comme récente activité un commentaire sur Youtube et 8% ont changé leur photo de profil Google+. Soit un total de 45% des profils actifs.
  • 6% des profils considérés comme publiquement actifs n’avaient aucune activité sur Google+ en 2015 (du 1er au 18 Janvier pour cette analyse).
  • Sur ces 6% de profils actifs, 3% ne sont pas des commentateurs sur Youtube.
  • Ainsi, selon l’auteur de cette analyse, tout ceci nous donnerait entre 0,2% et 0,3% (d’où ça vient ?) du total des profils Google+, soit 6,6 millions d’utilisateurs, qui ont publié un post public sur Google+ en 2015.

    Soit 367.000 utilisateurs Google Plus qui postent chaque jour au moins une fois.

Morbius précise bien que son analyse n’est qu’une estimation des utilisateurs actifs de Google+ ayant publiquement posté sur Google+ en Janvier 2015 mais ne prend pas en compte ceux qui ont commenté sur Youtube.

Déjà, la polémique sur Google+ \ »ville fantôme\ » reprend de plus belle outre-Atlantique.

Il faut tout de même préciser que Morbius n’a pas non plus pris en compte les commentaires publics sur Google+, les posts privés (messages privés ou partages strictement à des Cercles), les posts dans les Communautés privés, les posts dans les Hangouts, etc…

Or, c\’est tout cela qui fait l\’activité sur une plateforme sociale comme Google+.

Bref, il ne tient qu’à Google de fournir à nouveau des chiffres officiels de Google+ pour que s’arrête ce genre de spéculations stériles parce qu’incomplètes.