Google Analytics 4 est arrivé !

Des millions d’entreprises, petites et grandes, comptent sur Google Analytics pour comprendre les préférences des clients et leur créer de meilleures expériences.

Le nouveau Google Analytics est arrivé !

Avec plus de commerce se déplaçant en ligne et les entreprises sous pression accrue pour faire que chaque euro de marketing compte, les insights des outils d’analytics numériques sont encore plus critiques.

Mais avec les changements majeurs dans le comportement des consommateurs et les changements axés sur la vie privée sur les standards de l’industrie de longue date, les approches actuelles de l’analyse ne suivent pas le rythme.

Dans une enquête de Forrester Consulting, les spécialistes du marketing ont déclaré que l’amélioration de leur utilisation de l’analytics est une priorité absolue, et que les solutions existantes rendent difficiles d’obtenir une vue complète du client et de tirer des informations de leurs données.

Et de déclarer dans un récent communiqué :

Pour vous aider à obtenir un meilleur retour sur investissement (ROI) de votre marketing à long terme, nous créons un nouveau plus intelligent qui s’appuie sur la propriété App + Web (Application + propriété Web) que nous avons introduit en version bêta l’année dernière.

Il a l’apprentissage automatique (machine learning) dans son Core pour automatiquement fournir des informations utiles et vous donne une compréhension complète de vos clients à travers les appareils et les plates-formes.

Il est axé sur la confidentialité par la conception, de sorte que vous pouvez compter sur Analytics, même si les changements de l’industrie comme les restrictions sur les cookies et les identificateurs créent des lacunes dans vos données.

Le nouveau Google Analytics vous donnera les informations essentielles dont vous avez besoin pour être prêt pour la suite.

 

Présentation du nouveau Google Analytics, conçu pour vous aider à obtenir les informations essentielles dont vous avez besoin pour être prêt pour la suite.

 

Des connaissances plus intelligentes pour améliorer vos décisions marketing et obtenir un meilleur ROI

En appliquant les modèles avancés de machine learning de Google, le nouveau Google Analytics peut automatiquement vous alerter sur les tendances significatives de vos données – comme les produits qui voient une demande croissante en raison des nouveaux besoins des clients.

Il vous aide même à anticiper les actions futures que vos clients peuvent prendre. Par exemple, il calcule la probabilité de désabonnement afin que vous puissiez investir plus efficacement dans la fidélisation des clients à un moment où les budgets de marketing sont sous pression.

Google continue d’ajouter de nouvelles mesures prédictives, comme les revenus potentiels que vous pourriez gagner auprès d’un groupe particulier de clients.

Cela vous permet de créer des audiences pour atteindre des clients à plus forte valeur ajoutée et d’exécuter des analyses pour mieux comprendre pourquoi certains clients sont susceptibles de dépenser plus que d’autres, afin que vous puissiez prendre des mesures pour améliorer vos résultats.

Google continue d’ajouter de nouvelles mesures prédictives, comme les revenus potentiels que vous pourriez gagner auprès d’un groupe particulier de clients.

Avec de nouvelles intégrations dans les produits marketing de Google, il est facile d’utiliser ce que vous apprenez pour améliorer le retour sur investissement de votre marketing. Une intégration plus approfondie avec Google Ads, par exemple, vous permet de créer des audiences qui peuvent atteindre vos clients avec des expériences plus pertinentes et utiles, où qu’ils choisissent de s’engager avec votre entreprise.

La nouvelle approche permet également de répondre aux demandes de longue date des annonceurs. Étant donné que le nouveau Google Analytics peut mesurer les interactions Application et Web ensemble, elle peut inclure des conversions à partir de vues engagées par qui se produisent dans l’application et sur le Web dans les rapports.

Voir les conversions à partir de vues vidéo YouTube aux côtés des conversions de Google et des canaux non payants Google, et des canaux organiques comme , social et e-mail, vous aide à comprendre l’impact combiné de tous vos efforts de marketing.

Voir les conversions à partir de vues vidéo YouTube aux côtés des conversions de Google et des canaux non payants Google, et des canaux organiques comme Google Search, social et e-mail, vous aide à comprendre l’impact combiné de tous vos efforts de marketing.

Les entreprises qui participent à la bêta voient déjà des avantages. Vistaprint, répondant aux changements rapides de son activité au début de la pandémie, a été en mesure de mesurer et de comprendre rapidement la réponse des clients à leur nouvelle ligne de masques de protection.

Et Jeff Kacmarek, vice-président de Domino’s Pizza du Canada, a constaté que :

Lier le nouveau Google Analytics à Google Ads nous permet d’optimiser les actions qui comptent le plus pour nos clients, peu importe la façon dont ils interagissent avec notre marque.

 

Une compréhension plus complète de la façon dont les clients interagissent avec votre entreprise

Le nouveau Google Analytics vous donne une mesure centrée sur le client, au lieu de statistiques fragmentées par appareil ou par plate-forme.

Il utilise plusieurs espaces d’identité, y compris les identifiants d’utilisateur fournis par les commerçants et les signaux Google uniques des utilisateurs qui ont opté pour la personnalisation des annonces, pour vous donner une vue plus complète de la façon dont vos clients interagissent avec votre entreprise.

Par exemple, vous pouvez voir si les clients découvrent d’abord votre entreprise à partir d’une annonce sur le Web, puis installent votre application et y effectuent des achats.

Vous aurez également une meilleure compréhension de vos clients tout au long de leur cycle de vie, de l’acquisition à la conversion et la rétention. C’est essentiel lorsque les besoins des gens évoluent rapidement et que vous devez prendre des décisions en temps réel afin de gagner – et garder – de nouveaux clients.

Sur la base des commentaires des utilisateurs, Google dit avoir simplifié et réorganisé les rapports afin que vous puissiez intuitivement trouver des informations marketing basées sur la partie du parcours client qui vous intéresse.

Par exemple, vous pouvez voir quels canaux conduisent de nouveaux clients dans le rapport d’acquisition de l’utilisateur, puis utiliser les rapports d’engagement et de rétention pour comprendre les actions de ces clients et s’ils restent, après conversion.

 

Par exemple, vous pouvez voir quels canaux conduisent de nouveaux clients dans le rapport d’acquisition de l’utilisateur, puis utiliser les rapports d’engagement et de rétention pour comprendre les actions de ces clients et s’ils restent, après conversion.

 

Construit pour le long terme

Le moment est venu d’investir dans vos bases de marketing numérique, comme des analytics plus intelligents, afin que vous puissiez être prêt pour la suite. Cela vous aidera également à répondre aux attentes croissantes des consommateurs, aux développements réglementaires et à l’évolution des normes technologiques en matière de protection de la vie privée des utilisateurs.

Grâce à une nouvelle approche des contrôles de données, vous pouvez mieux gérer la façon dont vous collectez, conservez et utilisez vos données Analytics.

Des contrôles plus granulaires pour la personnalisation des annonces vous permettent de choisir quand utiliser vos données pour optimiser vos annonces et quand limiter l’utilisation de vos données à la mesure. Et bien sûr, Google dit continuer à offrir aux utilisateurs le contrôle sur le partage de leur activité avec Google Analytics.

Parce que le paysage technologique continue d’évoluer, le nouveau Google Analytics est conçu pour s’adapter à un avenir avec ou sans cookies ou identifiants. Il utilise une approche souple de la mesure, et à l’avenir, comprendra la modélisation pour combler les lacunes où les données peuvent être incomplètes.

Cela signifie que vous pouvez compter sur Google Analytics pour vous aider à mesurer vos résultats marketing et répondre aux besoins des clients dès que vous naviguez dans la récupération et que vous faites face à l’incertitude à l’avenir.

 

L’avenir de Google Analytics

Le nouveau Google Analytics est maintenant l’expérience par défaut pour les nouvelles propriétés et c’est là que Google dit investir dans des améliorations futures.

Google sait qu’il existe des fonctionnalités dont de nombreux spécialistes du marketing ont besoin avant de remplacer complètement leur configuration Analytics existante, c’est pourquoi il encourage donc à créer une nouvelle propriété Google Analytics 4 (précédemment appelée une propriété App + Web) à côté de vos propriétés existantes.

  • Le machine learning vous permet de dégager automatiquement des insights à partir de vos données. Vous pouvez ainsi améliorer votre stratégie marketing.

Tout cela vous permettra de commencer à recueillir des données et de bénéficier des dernières innovations dès qu’elles seront disponibles tout en gardant votre implémentation actuelle intacte.

Si vous êtes un spécialiste du marketing d’entreprise, Google est actuellement en version bêta avec une version Analytics 360 qui offrira des SLA (Service Level Agreement) et des intégrations avancées avec des outils comme BigQuery, et dit qu’il aura plus à partager bientôt.

Source : Google

Bing Ads s’appelle désormais Microsoft Advertising

Au départ, il y avait adCenter. Après il y a eu Bing Ads. Maintenant, il y a (nouveau compte Twitter ici). De la même manière que Google a rebaptisé AdWords en Google Ads.

Bing Ads s\'appelle désormais Microsoft Advertising

Le nouveau nom de la plate-forme publicitaire de Microsoft est un nom qui reflète une focalisation plus large de l’inventaire publicitaire, les données et les capacités de ciblage.

Le rebaptiser met l’accent sur la personnalisation et l’Intelligence Artificielle (IA). Rik Van der Kooi, VP Corporate pour Microsoft Advertising, déclare dans le post d’annonce :

Au cours de l’année prochaine, nous introduirons plus de produits publicitaires avec l’IA intégrée, plus connectés à vos données et à votre entreprise.

Nous évoluons aussi. Nous changeons notre nom Bing Ads en Microsoft Advertising.

C’est un simple changement parce que nos clients et partenaires nous connaissent déjà en tant que Microsoft, et beaucoup utilisent déjà nos nouveaux produits publicitaires qui vont au-delà de la recherche, tels que Microsoft Audience Network.

Vous verrez le début du changement dès aujourd’hui, comme BingAds.com devient MicrosoftAdvertising.com, une nouvelle fenêtre va s’ouvrir.

Notre programme de partenariat évolue aussi, devenant le programme de partenariat publicitaire Microsoft, une nouvelle fenêtre va s’ouvrir.

Au cours des prochains mois, toutes nos expériences et matériaux seront mis à jour pour refléter Microsoft Advertising.

C’est un peu un retour vers le futur avec un retour à l’utilisation de la plus grande marque Microsoft pour signaler des offres qui dépassent l’inventaire de recherche et les données de recherche.

Le réseau Microsoft Audience Network (MSAN

Fait intéressant, LinkedIn n’a pas été nommé dans les news de ce lundi. Microsoft a commencé à intégrer les graphiques de données d’audience de LinkedIn et de Microsoft en 2017 et a rendu les données LinkedIn disponibles pour le ciblage dans Microsoft Audience Network, puis les annonces de recherche l’année dernière.

 

Lancement des Sponsored Products

Les produits sponsorisés (Sponsored Products) ont été annoncés ce lundi.

Les produits sponsorisés permettent aux fabricants de promouvoir leurs produits dans des campagnes Shopping avec leurs partenaires revendeurs.

Les fabricants ont accès à de nouvelles capacités de reporting et d’optimisation, et les détaillants obtiennent un support marketing de produit supplémentaire avec une répartition équitable des coûts.

Les produits sponsorisés sont en version bêta aux États-Unis seulement à ce moment.

Microsoft Advertising a déclaré qu’il a désormais 500.000 annonceurs

Microsoft Advertising a également dit qu’il atteint déjà plus de 500 millions d’utilisateurs.

Infographie de l\'hébergement Web

L\’hébergement Web

Infographie de l\'hébergement Web pour mieux comprendre

Les sites Web sont hébergés, ou stockés, sur des ordinateurs spéciaux appelés serveurs.

nom de domaine dans leur navigateur. Leur ordinateur ou mobile se connectera ensuite à votre serveur et vos pages Web leur seront transmises par le biais du navigateur.

pour ne pas dire exigentvous aideront à en acheter un.

Si vous décidez de créer et héberger votre site Web

Les différents types de serveurs d\’hébergement internet

Allons plus loin et regardons les principales différences entre un hébergement mutualisé, VPS, dédié et Cloud.

  1. Hébergement mutualisé :

    En général, tous les noms de domaine peuvent partager un pool commun de ressources serveur, telles que la RAM et le CPU.

    car il nécessite des connaissances techniques minimales.

    Inconvénients :

    • Aucun accès root,
    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  2. Hébergement sur serveur dédié :

    Un serveur dédié offre le contrôle maximal sur le serveur Web sur lequel votre site est stocké.

    Vous louez en exclusivité un serveur entier. Votre (vos) site (s) est le seul site Web stocké sur le serveur.

    Caractéristiques :

    • Ce type de serveur est fourni avec une plus grande puissance,
    • Un coût beaucoup plus élevé qu’avec le serveur mutualisé, même si l’abonnement est généralement mensuel.
  3. Hébergement Virtual Private Server (VPS) :

    Inconvénients :

    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  4. Cloud Hosting :

    Le Cloud Hosting ou hébergement cloud offre une capacité illimitée pour gérer des pics de trafic ou de trafic élevés.

    Voici comment cela fonctionne : un ensemble de serveurs (appelé nuage ou cloud) travaillent ensemble pour héberger un groupe de sites Web. Cela permet à plusieurs ordinateurs de travailler en commun pour gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics pour un site Web particulier.

    Inconvénients :

    • requis pour modifier les paramètres du serveur et installer certains logiciels),
    • Des coûts plus élevés sont à prévoir,
    • Les utilisateurs d’hébergement Cloud sont généralement facturés par utilisation.

Comment choisir le bon hébergeur pour votre site Web ?

Il y a des centaines de questions que vous pourriez poser à votre hébergeur Web potentiel.

Et en obtenant les réponses à ces questions avant de vous engager, vous devriez avoir une image claire de ce que vous recevrez, ce que le prestataire offre sur le long terme, comment il traite ses clients (disponibilité du support et moyens de contact) et s’ils sont une entreprise en qui vous pouvez avoir confiance et avoir vraiment envie de travailler avec.

Voici quelques questions que vous pouvez poser.

  • Quel est le taux de disponibilité mensuelle moyen ?

  • Combien ça coûte ?

  • Où sont situés physiquement les serveurs d’hébergement ? Pouvez-vous choisir l\’emplacement de votre serveur ?

    Un serveur plus proche de vos utilisateurs permet à votre site Web de charger plus rapidement pour eux.

  • Quel niveau de support technique ou client est offert ?

    Un support client ou technique par téléphone ou par chat disponible 24/7 est à privilégier plutôt qu’un support par email. Vous pourrez ainsi facilement résoudre tout problème technique urgent qui pourrait survenir.

  • Quels sont les termes et les tarifs de renouvellement ?

    Sachez que si vous êtes un abonné pour la première fois, vous devrez probablement vous inscrire à un tarif réduit que pour les changements lorsque vous renouvelez votre contrat. Assurez-vous d’être bien informés pour les années à venir, surtout s’il y a des changements de tarifs en cours de contrat.

  • Quel types d’évolutions potentielles existe-il ?

    Par exemple, si vous démarrez avec un plan de serveur mutualisé, êtes-vous en mesure de développer votre espace plus tard ou même de passer à un environnement de serveur dédié?

  • Par exemple, si vous démarrez dans une configuration de serveur mutualisé et que vous devez passer à un environnement dédié ou VPS pendant la durée de votre contrat, est-ce autorisé ? Y a-t-il des ou des frais de migration ?

  • Sachez que tous les plans illimités ont des limitations. C’est juste une question pour savoir ce que sont ces limitations.

  • Le prestataire d’hébergement Web offre-t-il un essai gratuit ?

    Presque chaque fournisseur offre au moins un essai gratuit allant de 15 à 30 jours, mais certains offrent des délais plus longs. Gardez vos yeux et vos oreilles ouverts et profitez de la période sans engagement pour tester chaque facette du service.

Les chiffres de l’hébergement Web aujourd’hui

Infographie via W3techs.com

  1. Top 10 des langues de tous les sites Web :
    • Anglais : 51.3%
    • Russe : 6,8%
    • Allemand : 5,6%
    • Japonais : 5,4%
    • Espagnol : 5,1%
    • Français : 4,1%
    • Portugais : 2,6%
    • Italien : 2,4%
    • Chinois : 2,1%
    • Polonais : 1,7%
  2. Quels logiciels CMS utilisent les sites Web (voir classement ici) ?
    • 51% n’utilisent aucun logiciel CMS
    • se classe largement en tête.
  3. de l’hébergement sécurisé :
  4. Popularité du langage PHP en 2018 :
    • 83% des sites Web utilisent le PHP.
    • 88% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 5
    • 11% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 7
    • 1% de ces sites utilisant le PHP utilisent des versions plus anciennes (sans doute des sites abandonnés).
  5. Les serveurs Web les plus populaires en 2010 et 2018 :
    • : 10% en 2018 contre 21% en 2010 (en forte baisse)
    • Nginx : 37% en 2018 contre 4% en 2010  (en forte croissance)
    • LiteSpeed : 3% en 2018 contre 1% en 2010
    • Apache : 48% en 2018 contre 72% en 2010 (en forte baisse)

Google Allo : Tout ce qu\'il faut savoir sur cette appli

Avec Allo, cette application mobile de messagerie instantanée pour et qui intègre Smart Reply et surtout , Google a frappé très fort !

Google Allo

Par contre, pour l’instant, la fonctionnalité Smart Reply (ou réponse suggérée) et l’Assistant Google sont uniquement en langue anglaise, mais les autres langues seront disponibles dans les toutes prochaines semaines.

Allo représente une tentative de Google de créer une application de messagerie “intelligente” qui vous aide non seulement à rester en contact avec vos relations, mais qui planifie et trouve aussi des informations pour vous.

En effet, Google Allo est censé “garder votre conversation toujours fluide, en vous fournissant une assistance (aide) quand vous en avez besoin”.

Mais aussi de vous laisser “en dire davantage et en faire plus juste à l’intérieur de vos chats (conversations)”.

Allo se développera pour devenir une vraie plateforme, comme beaucoup d’applications messagerie le sont déjà devenues.

Contrairement à Google Duo, qui nécessite uniquement un numéro de téléphone pour commencer, Google Allo va utiliser votre compte Google.

Toutefois, vous pouvez déconnecter votre compte de Allo, et la seule différence est que l’application ne sera pas en mesure de se servir de vos informations personnelles dans vos autres produits Google, tels que Photos, Gmail et Agenda.

Smart Reply ou les réponses suggérées

Smart Reply est une fonctionnalité que Google a d’abord lancé avec Inbox by Gmail. En bref, Allo va souvent proposer des suggestions de réponses en fonction du contexte de vos conversations (1 à 3 suggestions). Smart Reply essaie d’apprendre de lui-même à chaque fois que vous l’utilisez afin de suggérer des réponses pour les textes comme pour les photos.

Images via Venturebeat.com

Et c’est là où Google Allo va se montrer intéressant, ou plutôt intelligent.

C’est qu’il continue d’apprendre non seulement à partir des suggestions que choisissez de taper pour votre destinataire, mais aussi de ce que vous saisissez vous-même. Cela étant dit, la personnalisation est limitée pour l’instant, dans la mesure où Google continue à affiner les algorithmes qui sont derrière cette fonctionnalité.

Photos, Emojis, Stickers et Mode Incognito

Comme toutes les applications de messagerie instantanée, Google Allo s’est associée à des créateurs indépendants et des studios à travers le monde, pour créer plus de 25 packs d’autocollants (stickers) personnalisés.

Allo tente de se démarquer des autres applis en vous laissant faire des emojis et textes plus grands ou plus petits en taille, en faisant simplement glisser le bouton \ »Envoyer\ » vers le haut ou vers le bas.

En outre, vous pouvez écrire ou dessiner sur les photos avant de les envoyer, comme sur .

Google Allo crypte vos chats, mais pas par défaut.

Toutefois, vous pouvez activer cette fonctionnalité pour chatter en mode incognito. Et les messages envoyés en mode incognito sont chiffrés de bout en bout, les notifications restent discrètes (ne s’affichent pas sur votre AppLock), et les messages peuvent être envoyés avec une date d’expiration au-delà de laquelle ils se détruisent.

Comme sur le navigateur Chrome, vous devez ouvrir un nouvel onglet Incognito, pour commencer une nouvelle conversation en mode incognito et bénéficier de tous les avantages du chiffrement cités plus haut.

Mais, contrairement à Chrome, fermer un onglet Incognito ne signifie pas que vous perdez la discussion. Le chat incognito fermé est conservé dans l’appli jusqu’à ce que vous choisissez vous-même de le supprimer. Sinon, vous pouvez revenir là-dessus à tout moment avec votre destinataire.

Google Assistant

Avec Assistant, ce sera comme chatter avec et Google Now en même temps. Vous posez des questions à l’Assistant Google, et il fera tout pour vous aider directement dans le chat, que ce soit pour une adresse, pour trouver un restaurant, ou juste pour une activité de loisir…

Il y a deux façons de faire appel à Google Assistant. Vous pouvez chatter directement avec lui (c’est votre premier contact lors du premier lancement d’Allo), ou vous pouvez aussi le faire dans n’importe quelle conversation en tapant juste @google devant votre message.

Google recommande d’utiliser Assistant pour :

  • Préparer des sorties avec des amis : vous pouvez demander les horaires des films et des restaurants locaux, ainsi que chercher des destinations de voyage, des vols et des hôtels.
  • Obtenir des réponses : les actualités, la météo, le trafic routier, les transports publics, les résultats sportifs ou des résultats plus personnalisés comme le statut de votre vol à venir… Et vous pouvez même obtenir des mises à jour de ces messages pour vous, tous les jours.
  • Vous amuser : Google Assistant peut raconter une blague mais aussi vous donner une liste de jeux à jouer en solo ou avec des amis.

L’Assistant de Google sera disponible dans de plus en plus de produits Google, comme Google Home, dans les prochains mois.

Résumé des caractéristiques de Google Allo

  • Crayon : Laissez place à votre créativité en dessinant ou en ajoutant du texte sur les photos que vous envoyez.
  • Autocollants : À chaque message, son autocollant. Dans Google Allo, les autocollants sont conçus par des artistes et des studios indépendants du monde entier.
  • CRIEZ ou chuchotez :
  • Réponse suggérée : Bientôt disponible en français.
  • Faites connaissance avec votre Assistant Google : Trouvez des réponses à vos questions et faites des projets avec vos amis sans quitter la conversation en cours. Il vous suffit de saisir @googleBientôt disponible en français.
  • Mode incognito :

eBay relooke et simplifie son application mobile iOS et Android

vient de lancer la version 4.0 de son application mobile et . Une version épurée afin de faciliter les achats et les ventes sur sa plateforme.

Le point le plus remarqué est désormais l’uniformisation de l’interface et du design entre son application iOS et son application Android. Chaque application avait auparavant sa propre interface et ses propres fonctionnalités.

 

eBay relooke et simplifie son application mobile iOS et Android

Désormais, les deux applications affichent les mêmes 3 liens de navigation : Activité, Acheter et Vendre. Tout simplement.

Onglet Activité

La nouvelle application eBay vous montrera aussi combien d\’objets vous avez vendu et combien il vous reste à vendre.

Pour l\’instant, l\’application propose une personnalisation minimale. Les utilisateurs peuvent choisir des préférences autour desquelles les catégories apparaissent sur leur chaîne de boutique. Et “Mon eBay” n’existe plus.

 

Onglet Acheter

Via ce nouvel onglet, eBay fusionne sa fonctionnalité de recherche avec celle des découvertes de produits.

A partir de cet onglet, eBay propose des offres et une sélection de catégories qui peuvent être explorées afin de permettre aux acheteurs de découvrir des produits.

C\’est également le lieu où les utilisateurs peuvent faire des recherches dans l’inventaire de 800 millions d’objets d’eBay.

Onglet Vendre

L’onglet \ »Vendre\ » est le lieu où les offres (annonces) se font. Il offre les mêmes fonctionnalités qu’auparavant et permet donc de télécharger des informations et des photos sur un article qu’on veut vendre.

Et le nouvel espace “Vendre” intègre désormais l’application “eBay Valet” récemment fermée.

Maintenant, eBay devrait se concentrer sur la transposition de son nouveau design mobile sur le Web.

La nouvelle application eBay 4.0 est disponible sur Play Store (Android) et dans l’App Store (iOS).

Twitter ajoute un espace de 116 caractères pour commenter lors d\'un Retweet

En test depuis le mois de Juin 2014, corrige finalement une anomalie qui devrait encourager l’engagement sur sa plateforme.

Il s’agit d’une amélioration qui devrait permettre aux utilisateurs de commenter au-delà des 140 caractères habituellement autorisés grâce à la nouvelle fonctionnalité “Citer le Tweet”.

Twitter ajoute un espace de 116 caractères pour commenter lors d\'un Retweet

espace supplémentaire de 116 caractères pour ajouter son propre commentaire.

Le tweet original s\’intègre dans le Retweet

Le tweet à rewteeter s’intègre donc dans le tweet à partager et devient alors un nouveau tweet. De la même manière que lorsque vous intégrer une photo ou une vidéo dans un tweet. Alors qu’auparavant, l’utilisateur ne disposait que de l’espace restant du tweet sur 140 caractères pour commenter. Ce qui était très souvent insuffisant.

exemple ici.

Toujours est-il que tout ce qui devrait rendre les Timelines encore plus intéressantes à suivre, chacun allant de son propre commentaire d’appréciation.

Cette nouvelle mise à jour de Twitter est déjà disponible pour les utilisateurs de l’application de Twitter et pour ceux du site web officiel (twitter.com). Les utilisateurs d’ devront encore patienter.

TweetDeck de Twitter propose aussi de cette nouvelle fonctionnalité \ »Citer le Tweet\ ».


 

Comment ajouter vos propres commentaires lors d’un retweet

\ »Citer le Tweet\ » :

  • Passez le pointeur sur un Tweet.
  • Cliquez sur l’icône \ »Retweeter\ » .
  • Une fenêtre contextuelle vous présente le Tweet ainsi qu’un champ de commentaires.
  • Tapez vos propres commentaires dans le champ \ »Ajouter un commentaire\ ».
  • Cliquez sur le bouton \ »Tweeter\ ».
  • Le Tweet sera alors partagé avec tous vos abonnés en tant que Tweet cité !

À partir d’une application mobile :

  • Appuyez sur l’icône \ »Retweeter\ » .
  • Appuyez sur \ »Citer le Tweet\ ».
  • Ajoutez un commentaire et appuyez sur \ »Tweeter\ ».
  • Le Tweet sera alors partagé avec tous vos abonnés en tant que Tweet cité !

Pour éviter tout abus, sachez que vous ne pouvez pas Retweeter votre propre Tweet cité.

Google+ propose désormais la personnalisation de l\'identité sexuelle

Google+ propose désormais la personnalisation de l\'identité sexuelle

la Fédération LGBT.

En effet, Google+ propose désormais un \ »nombre infini de moyens d\’indiquer son identité sexuelle\ » sur la plateforme avec une option qui va permettre de la personnaliser. Une modification qui peut se faire depuis \ »Profil -> Bio -> Informations Générales\ ».

Contrairement à qui a récemment introduit 50 options d\’identification sexuelle après son accrochage avec la communauté LGBT (Lesbiens, Gays, Bisexuels et Transsexuels), Google+ offre la possibilité de choisir soi-même son sexe ainsi que le prénom qu\’on veut afficher.

Cette opportunité dans le choix du sexe et du prénom visibles s\’accompagne aussi de la possibilité de ne pas l\’indiquer en choisissant l\’option \ »Autre\ » (au lieu de Homme ou Femme) avec la liberté, comme déjà disponible auparavant, de ne pas rendre son identité sexuelle publique.

Ce qui serait aussi une suite logique à l\’autorisation des pseudos sur Google+.

Il faut rappeler que \ »l\’identité sexuelle\ » sera bientôt remplacée en droit français par \ »l\’identité de genre\ » pour se conformer au droit international.

Comme le rappelle le Point.fr, l\’identité de genre est \ »l\’expression intime et personnelle de son genre profondément vécue par chacun\ », comme le précisent les Principes de Jogjakarta, publiés en 2007, qui formalisent les droits de l\’homme en matière d\’orientation sexuelle et d\’identité de genre.

Ainsi, l\’identité de genre est déconnectée du sexe assigné à la naissance, voire réassigné par un traitement chirurgical dans le cas des transsexuels.

Google Penguin 3.0 est toujours en cours… Et ce n\'est pas fini !

John Mueller à propos de Penguin 3.0

Par conséquent, nous devrions continuer à observer des fluctuations dans les pages de résultats pendant un bon moment encore…

Un déploiement de Penguin déjà annoncé comme devant se faire très lentement, après une année sans mise à jour… Et, selon +John Mueller , il devrait prendre fin dans \ »quelques petites semaines\ ».

John Mueller a aussi profité de cet Hangout

pense-t-il inclure un jour une notification de pénalité algorithmique dans Google Webmaster Tools ?

Pourquoi les positions moyennes dans Google Webmaster Tools (Trafic de recherche -> Requêtes de recherche) sont-elles si différentes de celles des autres outils de vérification de classement ?

Les liens provenant de sites web statiques, sont-ils pénalisants pour tout site ?

Authorship : Photos d\'auteurs sur Google, ce n\'est pas vraiment fini !

Google+ Authorship


Alors que a annoncé il y a quelques jours que toutes les photos d\’auteurs bénéficiant de l\’Authorship seront supprimées des pages de résultats de Google

Suite à des alertes provenant de posts sur Google+ (voir ci-dessous), contrairement à ce qui pouvait s\’y dire, il n\’y avait pas que les internautes Américains qui pouvaient constater ce changement ou test en cours.

Mes tests effectués depuis la France m\’ont aussi permis de voir la manière dont les photos d\’auteurs pourraient continuer à s\’afficher sur les pages de résultats de Google. Mais, pas que…

Différents types d\’authorship sur Google Search

Les dernières modifications en cours ne sont que visibles que pour les utilisateurs connectés à leur compte Google+. Ceux qui ne sont pas connectés à leurs comptes G+ ne verront que l\’authorship affichant le nom de l\’auteur avec un lien sur ce nom pointant vers son profil Google+.

Cette dernière possibilité sera aussi visible pour les utilisateurs connectés à Google+.

Voici donc ce que j\’ai constaté ce dimanche soir afin de vérifier l\’effectivité de l\’affichage à nouveau de la photo d\’auteur sur Google :

  • L\’authorship avec la photo de l\’auteur s\’affiche avec un titre cliquable pointant vers le post Google+. Dans le cas ci-dessous, il y a un résultat m\’appartenant et un autre appartenant à un profil Google+ qui fait partie de l\’un de mes Cercles Google+.

    Aucun nombre d\’abonnés n\’est mentionné. Mais la photo de l\’auteur, ainsi que son nom ont un lien qui pointe vers leur profil Google+.

  • L\’authorship avec le logo de la Page Google+ Pro ayant publié ou partagé le post sur Google+ s\’affiche. Le logo et le nom de l\’entreprise ou de la marque affichés ont des liens qui pointent vers la Page Google+.

    Les pages G+ ou pages G+ Local qui en bénéficient semblent être uniquement des pages vérifiées par Google.

  • L\’authorship avec la photo de l\’auteur d\’un post partagé à nouveau sur Google+ s\’affiche avec un lien pointant vers ce post partagé à nouveau et des liens sur sa photo d\’auteur et son nom pointant vers son profil Google+.

    Ainsi, une personne peut partager votre post ou votre article de blog et apparaître dans les pages de résultats de Google avec votre titre d\’article comme s\’il était l\’auteur original de cet article. Question d\’autorité par rapporte à vous, auteur de l\’article, qui lui donne plus de visibilité (coup de pouce de l\’authorship ou expression non avouée de l\’Author Rank ?).

  • L\’authorship visible aussi, et c\’est une nouveauté, c\’est l\’image de l\’article partagé sur Google+ qui s\’affiche en lieu et place du logo de la page Google+ ou la photo de l\’auteur.

    Il semble que cette image ne peut s\’afficher que si elle bénéficie du balisage schema.org permettant d\’avoir de larges images sur les posts Google+.

In fine, il s\’agit dans ce changement ou test en cours d\’une autre forme de personnalisation des résultats de recherche sur . Lesquels résultats sont influencés par les activités sur Google+ des profils que vous suivez. C\’est en fait ce qui a toujours été mis en avance comme avantage principal de l\’Authorship. En plus du probable Author Rank…

Il faut préciser que lorsque les images de posts, les photos d\’auteurs ou les logos des pages sont affichés, il n\’y en a jamais plus de 2 par page de résultats.

De plus, ces photos, images ou logos ne s\’afficheraient que sur la première page d\’une requête. Lors de mes tests, je n\’en ai pas trouvés au-delà de la première page de résultats de Google Search.

Facebook confirme qu\'il utilisera les données de géolocalisation pour cibler ses publicités

Facebook publicité


Et pourtant, au lancement de sa nouvelle fonctionnalité \ »Amis à Proximité\ » (Nearby Friends), Facebook affirmait mordicus qu\’il n\’utilisera jamais les données recueillies pour mieux cibler ses annonces publicitaires sur mobile.

Mais, aujourd\’hui, c\’est une toute autre note de musique qui nous parvient par l\’intermédiaire de Josh Constine de TechCrunch qui dit avoir reçu une confirmation explicite qui se trouverait sur la feuille de route de Facebook.

Et selon Josh Constine, les propos suivants d\’un porte-parole de Facebook ne laisse plus de place au doute :

Pour l\’instant, nous n\’utilisons pas les données de géolocalisation pour nos publicités ou pour faire du marketing. Mais, à l\’avenir, nous le ferons\ ».

On peut bien entendu comprendre que Facebook ne se servent pas pour l\’instant des données de géolocalisation. Car, pour que la personnalisation des publicités soit efficace, il leur faut beaucoup plus de données de leurs utilisateurs. Alors qu\’on est qu\’au début de l\’utilisation de la fonctionnalité \ »Amis à Proximité\ ».