Facebook s\'apprête-t-il à lancer son propre service de vidéo en direct ?

Voici une enquête de marché de adressée à ses utilisateurs pour savoir comment ils regardent et réagissent par rapport aux vidéos en direct et en streaming de Periscope et Meerkat qui a de quoi intriguer.

Facebook Video streaming

Des services lancés via des applications mobiles qui permettent aux utilisateurs de filmer et diffuser des vidéos en direct sur des événements qui se déroulent sur le moment.

Rien de tel pour aiguiser les appétits de Facebook qui lance tous azimuts des applications mobiles autonomes. Car, Facebook mise beaucoup sur le mobile first et surtout sur la vidéo avec laquelle il affiche des résultats remarquables avec en moyenne près de 4 milliards de vues par jour.

De quoi inquiéter sérieusement

Pourquoi une enquête sur la vidéo en direct et en streaming ?

A regarder cette copie d’écran ci-dessous d’une enquête de Facebook révélée par Marketingland.com, on s’imagine bien que quelque chose se trame dans l’arrière-boutique de Facebook.

Il y a comme une évidence que Facebook ne cherche pas qu’à avoir des éléments supplémentaires pour mieux ajuster son propre probable futur service de vidéo en direct.

Image via Marketingland.com

Bien entendu, Facebook, tout comme toutes les grandes entreprises du Net, fait régulièrement des études de marché pour sonder les besoins du moment de ses utilisateurs et pour découvrir aussi les grandes tendances du moment.

Mais, le fait que l’enquête ci-dessous commence par poser des questions générales sur la vidéo et devient plus précise en parlant des comportement avec les vidéos en direct et en streaming sur Periscope et Meerkat laisse peu de place au doute.

Facebook ne va certainement pas laisser Meerkat et surtout Twitter avec son Periscope prendre trop d’avance dans la vidéo en direct. Même si ce n’est pas une certitude…

Au moins, cette étude destinée à ses utilisateurs démontre bien que Facebook garde un oeil bienveillant sur l’évolution de ce marché de la vidéo en direct. C’est pourquoi Meerkat et Periscope n’ont qu’à bien se tenir.

Affaire à suivre…

Twitter modifie ses Conditions d\'utilisation pour faire face au droit à l’oubli

vient d’annoncer dans un post sur son blog officiel avoir modifié ses conditions d’utilisation et sa politique de confidentialité pour tous les utilisateurs résidant hors des Etats-Unis.

Cette mise à jour sera effective à compter du 18 Mai 2015.

Twitter modifie ses Conditions d\'utilisation pour faire face au droit à l’oubli

A compter de cette date, les services de Twitter seront dorénavant fournis par Twitter International Company basée à Dublin (en Irlande). La gestion des informations des comptes sera donc sous la loi irlandaise de la confidentialité et de la protection des données privées.

Une loi basée sur la Directive européenne de la protection des données.

“droit à l”oubli” aux réseaux sociaux, après les moteurs de recherche.

Un vote final est prévu dans le courant de cette année.

Les comptes Twitter américains continueront à recevoir le service de Twitter via le siège à San Francisco, en Californie, et fonctionneront selon la loi américaine. Twitter dit que ce changement sera transparent pour les utilisateurs.

Cette mise à jour des conditions d’utilisation de Twitter s’applique aussi à tous ses produits, y compris Digit et Periscope.

Les raisons de ce changement

Twitter justifie ce changement en ces termes :

Twitter a donc apporté quelques clarifications dans sa Politique de confidentialité afin de faciliter sa lecture et fournir des détails supplémentaires.

Il a par exemple indiqué que vous pouvez vous inscrire pour profiter des services Twitter en utilisant un pseudonyme à la place de votre nom, ou votre numéro de téléphone comme coordonnées.

Pour faciliter la consultation du document, Twitter a réuni les pratiques relatives à la confidentialité des coordonnées dans une seule section.

vous pouvez télécharger les informations relatives à votre compte ou demander à y avoir accès.

paramètres de confidentialité qui permettent de déterminer qui peut vous identifier sur une photo.

Pour rappel, sur les 300 millions d’utilisateurs de Twitter, 77% des inscrits résident hors des Etats-Unis.

Alors, en utilisant ses services après le 18 mai 2015, vous acceptez les révisions ci-dessus mentionnées.

.