La fonctionnalité Notifications Google+ s\'appelle désormais Notifications Google

est bel et bien décidé à gommer au fil du temps la marque “Google+” au sein même de sa plateforme sociale Google+.

Il s’agit pour Google, non seulement d’entamer une refonte en profondeur de Google+, mais aussi de donner une autre image de Google+ en débaptisant certaines fonctionnalités qui seraient susceptibles d’être utilisées dans d’autres produits Google.

Google+ Notifications s\'appelle désormais Google Notifications

Il ne s’agit donc pas d’une entreprise de démolition à proprement parler, mais d’une “épuration” de l’interface utilisateur, et donc d’une simplification, pour tenter de séduire à nouveau le grand public.

Récemment, nous avons vu disparaître tour à tour la suggestion automatisée des hashtags dans les posts, la fonctionnalité Google+ Echo, le lien de navigation “Local” du menu de navigation principal, et finalement la suppression du lien vers Google+ depuis Google+ et d’autres services Google.

Et on n’oublie pas bien sûr la séparation de la fonctionnalité Google+ Photos qui a pris son indépendance pour devenir “Google Photos”, une application à part entière.

Au tour des Notifications Google+

Les utilisateurs de Google Plus peuvent accéder à leurs notifications Google+ depuis , Google Agenda, , Google+, Docs, la page d’accueil de Google et ses pages de résultats de recherche via la cloche des notifications.

“Notifications Google+”

Mais, voilà, ce titre vient d’être modifié et ce panneau des notifications s’appelle désormais “ Notification Google”, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Ce changement est intervenu simultanément à l’ajout d’icônes dans les notifications pour différencier les posts Google+ selon qu’ils proviennent du profil ou de la page Google+, des communautés Google+, de , des événements ou encore des Collections.

En donnant un tel moyen d’identification de l’origine de chaque post, Google pourrait vouloir dire que toutes les notifications ne proviennent pas de Google+. Donc, ces notifications n’étant pas toutes de Google+, on ne peut plus les appeler “Notifications Google+”, mais “Notifications Google”. Sans le Plus.

Et qui sait, suite à son partenariat avec , pourquoi ne pourrions-nous pas recevoir des notifications concernant nos Tweets ? Sait-on jamais…

Toujours est-il que la marque Google+ a tellement concentré de crispations et de frustrations (utilisation des services Google avec un compte Google+ ou commenter sur Youtube avec un compte Google+, par exemple) que Google pense devoir tourner la page de cette marque  Google+ afin de redorer son blason.

C’est pourquoi, je pense, qu’inéluctablement, tous ses changements par petites touches successives finiront par déboucher sur un changement du nom de la plateforme sociale Google+. Peut-être “Stream”…

Mais, je peux me tromper !

La fonctionnalité Google+ Echo pour les statistiques n\'est plus disponible

Google+ Echo est une fonctionnalité qui permet de savoir comment chaque post est partagé sur +.

On pouvait donc l’utiliser pour déterminer le nombre de personnes qu’un post public relatif à votre profil a permis de toucher.

La fonctionnalité Google+ Echo

Ou encore, elle permettait de déterminer quels internautes ont joué un rôle majeur dans le partage d’un post public spécifique. Ainsi, il était facile de savoir qui sont les relayeurs ou ambassadeurs d’une marque ou d’un profil.

On accédait à Google+ Echo en cliquant sur l’onglet situé dans le coin supérieur droit de tout post public, avant de sélectionner le lien “Afficher la fonctionnalité Echo”.

Mais, cette fonctionnalité qui affichait un semblant de statistiques par post public fait aussi désormais partie du passé. Tout comme les Hashtags insérés automatiquement par Google+.

En effet, Google a publié un post pour annoncer sa disparition définitive, sans aucun préavis.

En d’autres termes, Google annonce ceci :

“A compter de ce jour, la fonctionnalité Google+ Echo n’est plus disponible. Les propriétaires de Page ( ?, NDLR) peuvent continuer à obtenir des statistiques de performance de leur post via l’outil Analytics de Google+ situé dans le tableau de bord My Business.”

Ce que Google oublie, c\’est que, tous les comptes Google+ n’ont pas de Pages Google My Business et tous les contenus partagés sur un profil ne le sont pas toujours dans une Page Google+. Et dans My Business, on ne peut pas suivre la progression des partages comme on pouvait le faire avec Echo.

Cependant, sur chaque post public, en cliquant sur l\’onglet situé dans le coin supérieur, on peut encore \ »afficher l\’activité du message\ » qui liste les profils qui ont commenté ou donné un +1 à ce post.

Ceci étant dit, Google continue de faire le ménage dans son réseau social après avoir aussi récemment supprimé les posts récents issus des Pages Google+ locales dans le Knowledge Graph de ses résultats locaux.

Google a d’ailleurs justifié cette autre suppression par le fait qu’ils ont constaté que le Knowledge Graph local n’était utile que pour les informations de contact. Notamment sur mobile.

C\’est sans doute frustrant pour les et marketeurs, mais pas forcément pour l\’utilisateur final qui retrouve en lieu et place des posts récents supprimés les trois premiers avis sur l\’entreprise ou la marque propriétaire de la page Google My Business.

Bref, toute cette épuration dans Google+ afin de le rendre plus simple et plus accessible à tous laisse présager de nouvelles annonces à la fin de ce mois, lors d\’un événement très attendu organisé par Google.

Google+ pourrait en effet prendre sa nouvelle appellation “Streams” et Google+ Photos devenir officiellement autonome, comme le site Bloomberg nous l\’annonçait hier

Google durcit les conditions d\'utilisation des pages locales My Business


petit post

Google durcit les conditions d\'utilisation des pages pages locales My Business




Voici les nouvelles consignes (version FR) de rédaction des établissements locaux :

  • Ainsi, les activités dites virtuelles (exclusivement par internet ou pure players) ne peuvent pas avoir de page locale.

  • Il en est de même pour les activités domiciliées ou en open space ne recevant pas du public.
  • Ne créez pas plusieurs fiches pour un même établissement, que vous utilisiez un seul compte ou plusieurs. Dans le cas de cabinets (médecins, avocats, agences immobilières ou encore dentistes, etc) regroupant plusieurs professionnels, chacun d\’entre eux peut posséder une fiche individuelle s\’il est au contact de clients.

    Pas de page par spécialité pour un même compte.

  • N\’indiquez pas d\’informations autres que l\’adresse physique de votre établissement dans les lignes d\’adresse (des URL ou des mots clés, par exemple).
  • Seuls les établissements qui sont en contact direct avec leurs clients peuvent bénéficier d\’une page + Local sur Google My Business.
  • Les établissements en construction ou qui n\’ont pas encore ouvert au public ne doivent pas être ajoutés à Google My Business.
  • Les biens immobiliers en vente ou en location, tels que les maisons de vacances ou les appartements vacants, ne peuvent pas être répertoriés sur , et aucune fiche ne peut leur être associée.
  • Vous ne pouvez pas ajouter d\’informations pour les magasins dans lesquels vous entreposez vos produits, mais qui ne vous appartiennent pas.
  • Vous ne pouvez pas non plus ajouter de page Google+ Local pour un service, un cours ou une réunion dispensé de façon continue dans un établissement qui ne vous appartient pas ou que vous n\’êtes pas habilité à représenter.
  • Indiquez le numéro de téléphone direct de votre établissement plutôt que celui d\’un centre d\’appels.
  • Ne fournissez pas un numéro de téléphone ni une URL redirigeant les internautes vers des pages de destination ou des numéros de téléphone autres que ceux de votre établissement proprement dit.
  • Sélectionnez au moins une catégorie dans la liste des catégories disponibles. Les catégories doivent donner des informations sur le type d\’établissement (un hôpital, par exemple) et non décrire ses activités (la vaccination) ni les articles qu\’il vend (produits Sony ou papier imprimante). Ces informations peuvent être ajoutées dans la description.
  • Deux ou plusieurs marques à une même adresse doivent créer une page locale par marque si chaque marque a sa propre activité de façon indépendante. Surtout ne fusionnez pas ces noms de marques en un seul nom.

    Si votre entreprise vend une autre marque que la sienne, elle ne peut créer de page locale pour ladite marque.

  • S\’il existe différents départements dans une entreprise, vous pouvez créer une page locale pour chaque département avec une catégorie unique.
  • Le nom de l\’entreprise indiquée devra correspondre exclusivement au nom réellement connu ou à la raison sociale connue par la clientèle, sans adresse web, ni autres informations supplémentaires, ni codes postaux, ni horaires, ni numéros de téléphone, ni caractères spéciaux.

Google déclare se réserver le droit de suspendre l\’accès à Google My Business ou à tout autre service Google pour les personnes ou établissements qui ne respecteraient pas ces consignes. Dont\’t Act.

Google+ ajoute l\'application Applaudissements dans les Hangouts en Direct



La prochaine fois que vous participerez à un Hangout en Direct, vous pourrez essayer la nouvelle application \ »Applaudissements\ » pour approuver ou désapprouver ce que vous voyez ou entendez. Comme dans un spectacle.

Et ce, en temps réel !

l\’application des Showcases

Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut qu\’elle ait été activée par l\’animateur du Hangout en Direct afin que le public puisse cliquer sur le picto représentant un pouce levé. Lequel clic sur le pouce levé lance un son d\’applaudissements.

Tous les votes lors du Hangout seront combinés afin de permettre au système de créer les meilleurs moments de la présentation en direct.

Comment activer l\’application Applaudissements

Comme dit , lorsque l\’animateur active l\’application \ »Applaudissements\ »  pour un Hangout en direct, les utilisateurs peuvent donner leur avis grâce aux icônes \ »J\’aime\ » ou \ »Je n\’aime pas\ ».

Un graphique visible tout au long de la diffusion permet de savoir ce que les utilisateurs ont apprécié ou pas.

Pour les organisateurs : activer ou désactiver l\’application Applaudissements

Si vous planifiez votre Hangout en direct par l\’intermédiaire d\’une page d\’événement Google+, l\’application Applaudissements est activée par défaut. 

Avant de lancer un Hangout en direct, vous pouvez désactiver l\’application Applaudissements.

Car, une fois la diffusion commencée, vous ne pouvez plus changer d\’avis. Voici comment faire :

  • Accédez à la page Google+ du Hangout en direct.

  • Cliquez sur l\’icône de l\’application Applaudissements.
Hangouts en direct

Pour les utilisateurs : aimer ou ne pas aimer un élément d\’un Hangout en direct

Seuls les utilisateurs peuvent indiquer, via l\’application Applaudissements, ce qu\’ils aiment ou pas dans un Hangout en direct.

En revanche, tout le monde, y compris les participants et les organisateurs, est informé des éléments de la diffusion que les utilisateurs ont aimés ou pas.

Sous la fenêtre de diffusion, cliquez sur l\’icône représentant un pouce incliné vers le haut ou le bas.

  • J\’aime (pouce vers le haut) : pour montrer votre approbation dans le Hangout en direct. Lorsque vous cliquez sur l\’icône en forme de pouce vers le haut, vous entendez des applaudissements. Les autres utilisateurs qui visionnent la diffusion ne les entendent pas.

  • Je n\’aime pas (pouce vers le haut) : pour montrer votre désaccord dans le Hangout en direct. Lorsque vous cliquez sur l\’icône en forme de pouce vers le bas, vous entendez des sifflets. Les autres utilisateurs qui visionnent la diffusion ne les entendent pas.

Tout au long de la diffusion, le graphique situé sous le Hangout en direct vous permet de savoir ce que les autres utilisateurs ont aimé (en vert) ou pas aimé (en rouge).

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Authorship : Photos d\'auteurs sur Google, ce n\'est pas vraiment fini !

Google+ Authorship


Alors que a annoncé il y a quelques jours que toutes les photos d\’auteurs bénéficiant de l\’Authorship seront supprimées des pages de résultats de Google



Différents types d\’authorship sur Google Search

Cette dernière possibilité sera aussi visible pour les utilisateurs connectés à Google+.

  • Les pages G+ ou pages G+ Local qui en bénéficient semblent être uniquement des pages vérifiées par Google.

De plus, ces photos, images ou logos ne s\’afficheraient que sur la première page d\’une requête. Lors de mes tests, je n\’en ai pas trouvés au-delà de la première page de résultats de Google Search.

Google+ : 3 années d\'existence déjà et un bilan

+, la couche sociale ajoutée à Google qui fonctionne comme un réseau social, a été lancé outre-Atlantique le 28 Juin 2011.

Google Plus fête donc son 3ème anniversaire !

3eme anniversaire Google+



Alors, question : est-ce que Google+ se porte si mal que ça ?

Alors, retour en toute objectivité sur un succès en demi-teinte.

Google et les réseaux sociaux

Le 24 Janvier 2004, Google a lancé son premier réseau social dénommé Orkut

Le 12 Mai 2008, Google lançait sa plateforme sociale dénommée FriendFeed

Le 9 Février 2010

Les Pour et les Contre de Google+

Les Pour de Google Plus :

  • Google Authorship : Avoir un compte Google+ permet de revendiquer la paternité de tous vos contenus web.
  • Hangouts : C\’est un service gratuit de visio-conférence qui permet d\’organiser des discusions à deux ou en groupe (10 personnes) par vidéo interposée à partir de Google+.
  • Bouton Google +1 : Même si les signaux sociaux renvoyés par le bouton Google +1 n\’ont pas encore l\’impact attendu, en avoir sur ses pages web permet aux profils Google+ de donner des +1 à vos contenus pour démontrer leur approbation tout en favorisant leurs partages sur les profils Google+.

Les Contre de Google Plus :

  • Nombre important d\’utilisateurs inactifs : Avec sans doute près d\’1 milliard de comptes Google+, on peut regretter qu\’il n\’y ait que +359 millions d\’utilisateurs actifs mensuels sur Google Plus.
  • Intégrations forcées : En vue de recruter sans doute toujours plus de membres pour Google+, Google a intégré Google Plus dans tous ses produits et services existants. Obligeant ainsi, par exemple, les utilisateurs à créer un compte Google+ pour pouvoir commenter sur Youtube. Ce qui aurait agacé plus d\’un.
  • Système de navigation : Tous les liens du menu de navigation sur Google+ ne sont pas visibles pour les nouveaux venus qui s\’y perdent un peu. Google+ devrait essayer de faire aussi simple que sur Facebook dont tous les liens sont directement accessibles.

Facebook contre Google+

Même si Google+ n\’est pas un réseau social comme Facebook, il est toujours tentant de les comparer.

  • +359 Millions d\’utilisateurs actifs mensuels pour Google+ sur près d\’1 milliard de comptes contre 1,28 milliard d\’utilisateurs actifs mensuels pour Facebook sur plus de 1,30 milliard de comptes.
  • Sur Google+, l\’utilisateur moyen est plutôt un homme, avec 28 ans en moyenne et aurait une activité plutôt proche des nouvelles technologie et du marketing en ligne.

    Sur Facebook, il y aurait une égalité parfaite entre hommes et femmes (50/50), avec une moyenne d\’âge de 38 ans et tous les secteurs d\’activités y sont représentés.

Les chiffres Google+

L\’application mobile de Google+ a été utilisée par 30% des utulisateurs de smartphones entre avril et juin 2013. Faisant de cette application la quatrième application la plus utilisée.

Pour d\’autres concernant Google+, je vous recommande de lire cet article.

Quel futur pour Google Plus

Le 24 avril 2014, Vic Gundotra, le superviseur du projet Google+ jusqu\’à son lancement annonçait sa démission de ses fonctions.

Ce fut comme un coup de tonnerre qui laissa libre cours à toutes les spéculations quant à la survie ou non de Google+.

Mais au grand dam de tous ceux qui auraient souhaité voir Google+ disparaître, Google n\’a, depuis le départ de Vic Gundotra, cessé d\’envoyer des signaux pour démontrer que Google+ est bel et bien là pour durer. Ainsi :

Mais, comme de bonnes nouvelles n\’arrivent jamais seules, nous avons remarqué que Google avait entre temps désactivé en catimini la fonctionnalité Google+ Direct Connect censée envoyer les utilisateurs directement sur les Pages Google+ des marques et entreprises recherchées sur le moteur.

Et, quelle ne fut la surprise d\’apprendre le 25 juin (hier) que les photos des auteurs identifiés par l\’Authorship allaient disparaître des pages de résultatsde Google. Même si l\’Authorship va continuer d\’exister sous une autre forme, cette nouvelle demeure vraiment surprenante pour plus d\’un.

A la veille de son 3ème anniversaire, cette dernière annonce marque certainement un tournant dans l\’existence de Google+. Et les spéculations pourraient repartir de plus belle.

Infographie via Digitalinformationworld.com

Guide d\'aide au Marketing sur Google+

Guide aide Google+



Mais comment pouvez-vous utiliser tout ce potentiel ?

Pour les utilisateurs qui sont plus habitués à des réseaux sociaux tels que et , il peut parfois paraître difficile de comprendre comment bien utiliser Google Plus pour faire du marketing et à des fins commerciales.

Et pourtant, il y a beaucoup à gagner pour les professionnels à aller sur cette plateforme de média social.

Un guide qui va vous aider à améliorer votre expérience utilisateur en vous présentant comment utiliser au mieux +.

Google+, c\’est une question de visibilité

  • Les profils Google+ se classeront de mieux en mieux sur .
  • Les principaux signaux sociaux seront de plus en plus basés sur les activités sur Google+.

Comment démarrer sur Google Plus

3 étapes principales pour bien se lancer sur Google Plus :

  • Renseignez votre profil : Les gens veulent bien savoir pour quelles raisons ils devraient vous mettre dans leurs cercles et donc vous suivre.

    Certaines de vos informations personnelles publiques seront affichées dans tous vos posts sur G+, vos commentaires, sur votre page profil, les notifications de vos +1 aux autres, pour les +mentions vous concernant, pour vous suggérer aux autres profils, dans les Hangouts, etc…

Soyez actif sur Google+

  • Les Cercles Google+ : Ils vous permettent de sélectionner les types de contenus que vous souhaitez voir et aussi de sélectionner avec qui vous souhaitez partager vos contenus sur la plateforme.

  • Trouvez vos influenceurs : Trouver des profils pertinents à suivre est très facile sur Google+ depuis votre espace \ »Contacts\ » où vous aurez accès à des suggestions et où vous pourrez effectuer vos propres recherches thématiques.

    Ajouter des profils dans vos Cercles agrandit vos sources de contenus et probablement aussi votre audience cible.

  • Partagez du contenu

Quand vous postez vos contenus sur Google Plus, utilisez les +mentions, les #hashtags, des textes de présentation et une mise en forme (gras, italique) pour mettre vos posts en évidence.

Comment réussir sur Google Plus

  • Partagez quotidiennement du contenu : partagez 2 à 3 posts par jour.
  • Utilisez votre page Google+ pour atteindre les influenceurs en publiant du contenu au moins deux fois par semaine. Communiquez avec au moins 3 influenceurs majeurs soit en donnant un \ »+1\ » à leurs contenus, soit en les mentionnant.
  • Utilisez Google Hangouts
  • Suivez aussi, chaque jour, quelques profils présents sur les autres communautés de niche. La plupart vous suivront en retour. De même, suivez des profils actifs sur des posts populaires.

    Donnez des \ »+1\ », partagez et commentez sur la plateforme.

  • Ayez une présence active

Inforgraphie via business2community.com

Google Authorship va-t-il changer d\'apparence sur les pages de résultats ?

Google AuthorShip Logo



Le même phénomène s\’est reproduit ce jeudi 29 Mai pendant près de 3 heures.

On pouvait alors imaginer en ce moment-là que Google avait décidé de simplifier et de clarifier les choses en n\’affichant que la première classe de l\’Authorship sur ses pages de résultats. A savoir l\’affichage de la photo des auteurs des liens avec la mention de leurs noms et prénoms et de leurs nombres d\’abonnés.

On pouvait dès lors imaginer aussi que Google venait de décider de revenir au statu quo ante et de remettre en cause sa décision de réduire l\’Authorship de 15% sur ses pages de résultats. Décision qu\’il avait confirmée le 20 décembre 2013.

Mais voilà, en effectuant mes tests de recherche lors des changements de l\’Authorship, voici ce que j\’ai constaté résumé dans l\’image ci-dessous :

Alors, énumérons ce qui est en train de changer sur les pages de résultats de Google :

  • L\’Autorship de première classe (avec photo d\’auteur + prénom et nom + nombre d\’abonnés) a pratiquement disparu des pages de résultats de Google. Ou tout du moins a considérablement été réduit, à quelques exceptions près.
  • L\’Authorship visible (pas automatiquement pour tous les profils Google+) est celui qui présente un lien qui pointe vers le post de l\’auteur sur son profil Google+. La photo du profil auteur du post s\’affiche sur la page de résultats ainsi que son nom (pas de nombre d\’abonnés).

    Le titre du lien affiché reprend les premiers caractères du post Google+. Et la description du lien est un extrait de l\’article choisi par Google. C\’est pourquoi il est important d\’optimiser chaque post publié sur Google+.

  • L\’Authorship visible est aussi celui qui a un lien qui pointe vers le post d\’une page Google+ Local ou Pro vérifiée. C\’est donc l\’apparition du PublisherShip (authorship pour les pages Google Plus) avec l\’affichage du logo et du nom de la page Google+. Sans nombre d\’abonnés.
  • L\’Authorship visible est encore celui qui affiche un lien qui pointe vers le post d\’une Communauté Google+. Avec le logo et le nom de la Communauté Google+ qui s\’affichent.
  • Il y a beaucoup moins de liens avec Authorship qui pointent directement vers les pages web des auteurs. S\’il y a une photo ou un logo visible sur Google, c\’est que le lien pointe en très grande partie vers des posts sur Google+ !

Depuis que certains voulaient enterrer Google+ vivant, Google semble décider à prendre des décisions qui pourraient s\’assimiler à des signaux pour faire comprendre qu\’il faudrait toujours compter avec Google Plus.

Et si les constations énumérées ci-dessus venaient à être confirmées et devenaient définitives, alors Google+ serait devenu réellement incontournable pour les Marketeurs en quête de visibilité sur le moteur de recherche Google.

En d\’autres termes, ceux qui n\’ont pas fait la promotion de leurs articles sur Google+ pourraient ne plus bénéficier de l\’affichage de leur photo ou de leur logo sur Google.

Le temps de choisir semble donc arriver tout doucement : soit vous êtes sur Google Plus et Google pourrait vous donner un coup de pouce sur les pages de résultats de son moteur de recherche comme le disait déjà Matt Cutts, soit vous n\’y êtes pas et Google pourrait au fil du temps vous ignorer.

Les semaines à venir nous situeront sur ces tests de Google. Wait and see…

En attendant, découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google+.

SEO Local : Google affiche des extraits d\'avis dans le Knowledge Graph

Recherche locale sur Google



source : Blumenthals.com

Il semble que aurait tendance à mettre en évidence les principaux mots fréquemment utilisés dans les avis des consommateurs concernant cette entreprise de restauration.

Google a récemment annoncé

Et Google rappelle dans son annonce que les entreprises vérifiées peuvent répondre aux avis des consommateurs et signaler les avis inappropriés.

Voici maintenant comment bien référencer votre site internet sur Google.

Pourquoi le nombre d\'Abonnés des Pages Google+ a-t-il diminué ?


Depuis le 25 mars dernier, de nombreuses Pages + pour entreprises ont noté une baisse importante de leur nombre de followers sans aucune raison apparente.



Mais, que nenni !

Comme le révèle Marketingland.com

Qu\’est-ce qui a changé sur Google+ ?

Ce que vient de faire Google, c\’est qu\’il a extrait tous les followers de ce chiffre et a affiché, à côté, le nombre de consultations (vues) de la page  de la page Pro.

Avec la généralisation de son nouveau format publicitaire Annonces +Posts  qui exige d\’avoir au moins 1000 abonnés pour pouvoir en publier, on peut comprendre le pourquoi de ce ménage qui ramène le nombre d\’abonnés à son nombre réel.

Ce qui est sûr, c\’est que les chiffres ont toujours été confus sur les pages Google+ dès lors qu\’il s\’agissait de suivre une marque ou de lui attribuer un +1. A tel point qu\’aujourd\’hui, on ne peut plus donner de +1 à une page depuis ladite page mais uniquement depuis le site web lié à cette page Pro.

D\’ailleurs, si vous avez un badge pour page Google+ installé sur votre site, vous pouvez remarquer que le nombre de followers affiché est actuellement différent de celui affiché sur votre page Google+. C\’est vous dire…

Prenons l\’exemple de la page Google+ de Mashable qui indique qu\’il a 4.241.547 followers alors que son badge pour page Google+ affiche 3.054.913 followers.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}