L\'outil de suppression d\'URL de Google Search Console ne supprime plus les liens

outil de suppression d\’URL de ne permet plus de supprimer les liens obsolètes comme son nom l’indique.

L\'outil de suppression d\'URL de Google Search Console ne supprime plus les liens

En général, si votre demande aboutit, le contenu est bloqué pendant environ 90 jours à compter de l\’approbation.

Pour précision, cet outil n’est pas à confondre avec l\’outil de désaveu de liens qui n\’est utilisé qu\’en cas de manuelles infligées et notifiées par pour des raisons de liens factices.

Précédemment, l’outil de suppression d’URL de Google Search Console proposait le bouton “Nouvelle demande de suppression” pour afficher un champ afin d\’ajouter une URL qu’on souhaitait retirer de l’index de Google, et donc de ses pages de résultats.

Désormais, en lieu et place, vous avez un bouton “Masquer temporairement”.

Pour la simple raison que l\’outil de suppression d’URL est devenu un outil de blocage temporaire. Et Google explique sur la page de l’outil que “Pour supprimer un contenu définitivement, vous devez supprimer ou mettre à jour la page source”.

En fait, Google procède ainsi à une clarification de l\’objet même de cet outil.

Comment masquer temporairement un lien

Pour bloquer temporairement votre contenu dans la recherche Google, procédez comme suit :

  • Ouvrez la page “URL à supprimer” via Console (Index Google -> URL à supprimer).
  • Cliquez sur “Nouvelle demande de suppression”.
  • Saisissez le chemin d\’accès relatif de l\’image, de la page ou du répertoire de votre choix, et non pas l\’URL absolue, puis cliquez sur “Continuer”.
  • L\’URL complète du contenu à bloquer s\’affiche sur l\’écran suivant. Choisissez l\’une des options suivantes :

    • \ »Masquer temporairement la page dans les résultats de recherche et la supprimer du cache\ ».
    • \ »Supprimer la page du cache uniquement\ » : bloque la copie cachée et les extraits dans la recherche.
    • \ »Masquer temporairement l’annuaire\ »  : masque le répertoire à la fois dans les résultats de recherche et dans le cache.
  • Cliquez sur \ »Envoyer la demande\ ».

Votre demande s\’affichera dans la liste avec pour état initial “En attente”. Visitez cette page pour consulter l\’état de votre demande. Si cette dernière a été refusée, cliquez sur “En savoir plus” pour prendre connaissance des explications.

Google : L\'outil de désaveu de liens fonctionne sans intervention humaine

Désavouer les liens depuis est devenu une activité assez courante chez de nombreux webmasters qui préfèrent prendre les devants avant que Google Penguin ne sévisse.

Outil de désaveu de liens de Google

L\’outil de désaveu de liens permet donc aux webmasters de demander à la suppression de certains backlinks qu\’ils jugent nuisibles. Ou plutôt, il permet de demander à Google de ne pas tenir compte de certains liens lors de l\’évaluation du site.

Il s\’agit donc de backlinks que Google considère ou pourrait considérer comme étant artificiels, et donc non-naturels. Et, dans le processus pour désavouer ces liens, l\’utilisateur se doit de fournir un fichier texte comprenant une liste de backlinks indésirables.

Alors qu\’on aurait pu penser, qu\’en transmettant un tel fichier à Google, que l\’équipe anti-spam procéderait à la vérification manuelle avant suppression des liens présents dans ce fichier, +John Mueller vient de faire savoir dans un tweet (voir ci-dessous) qu\’aucun Humain de chez Google n\’intervient dans ce processus pour vérifier quoi que ce soit.

S\’il n\’y a pas d\’intervention humaine dans ce processus de suppression des backlinks, peut-on alors considérer que certains refus de Google de reconsidérer un site provient des ratés de cet outil automatisé ?

En revanche, il faut noter que l\’équipe anti-spam de chez Google vérifient manuellement chaque demande de reconsidération, mais pas les fichiers des liens à supprimer.

Google : Ne supprimez pas les backlinks pour défaut d\'interactions


Il y a quelques jours, John Mueller était intervenu

Il s\’agit d\’un webmaster qui évoquait le profil de ses backlinks qui proviendraient de sites en dehors de sa thématique de prédilection.

C\’est alors qu\’un autre webmaster lui suggère de se concentrer plutôt sur les liens ayant peu de partages sur , peu de Tweets, peu de partages sur Google+ et ceux provenant des forums et autres répertoires:

you are having just 29 Dofollow Backlinks .
Suggestion:
Don\’t use the Disavow Tool to your Own Website.
Focus on the Social Media(FB, , Google+) Promotions, Forums and Classifieds.

John Mueller intervient donc pour dire ceci : That\’s a really bad idea. Disavowing links just because they fall low on some arbitrary metric doesn\’t make sense.

En d\’autres termes, John Mueller dit que c\’est une mauvaise idée. Pour lui, désavouer des liens juste parce que certains outils de mesure les jugent de faible qualité sociale n\’a aucun sens.

Il faut donc savoir qu\’un lien naturel peut provenir d\’un site ayant un \ »petit\ » PageRank et un lien artificiel peut aussi provenir d\’un site ayant un \ »gros\ » PageRank. Il ne faut donc pas se fonder sur le faible PageRank, ni sur la faible Autorité de la page, ni sur la faible Autorité du , ni sur la petite quantité de trafic pour désavouer des liens qui ont tout pour être naturels.

C\’est à croire que Matt Cutts a vraiment réussi \ »à foutre la trouille\ » à de nombreux webmasters qui se mettent à suspecter tous les liens qui pointent naturellement vers leur site.

Et, à l\’heure des liens naturels 100% bio, les interactions sociales ne peuvent pas déterminer à elles seules la qualité d\’une page web, ni des liens envoyés. Par exemple, les sites d\’institutions ne sont pas connues pour avoir de nombreux partages de liens. Et pourtant, les backlinks qu\’elles procurent peuvent être de très bonne qualité.

Alors, stop à la paranoïa sur les backlinks…

Google : Peut-on utiliser l\'outil de désaveu pour supprimer les backlinks non pertinents ?

les liens qui pointent vers leurs sites.

La suspicion semble à être son paroxysme dans le monde du .

pour les désavouer.

La vraie question serait donc de savoir si des liens non pertinents peuvent être considérés comme des liens non naturels, donc artificiels ?

Rappelons que les liens artificiels sont des liens supposés avoir été placés par le propriétaire d\’un site ou par quelqu\’un travaillant pour le compte du propriétaire dans des annuaires, des systèmes d\’échanges de liens, dans des forums, dans des commentaires sur des blogs, voire dans des articles promotionnels, etc…

Or, les liens dits non pertinents sont des liens qui proviennent en général d\’un site web ayant une thématique éloignée de celle du site vers lequel ils pointent.

Voici la réponse de John Mueller à ce webmaster :

Just to be completely clear on this: you do not need to disavow links that are from sites on other topics. This tool is really only meant for situations where there are problematic, unnatural, PageRank-passing links that you can\’t have removed.

Ce qui pourrait se traduire par : \ »Juste pour être tout à fait clair là-dessus : vous n\’avez pas besoin de désavouer les liens provenant de sites traitant d\’autres sujets. Cet outil (de désaveu) est vraiment uniquement destiné à des situations où il existerait des liens problématiques et non naturels qui transmettraient du jus (vers votre site) et que vous ne pouvez pas supprimer tout seul.

Finalement, selon John Mueller, tous les backlinks non pertinents ne sont pas tous des liens problématiques ou non naturels. Mais, cela reste à vérifier auprès de ceux qui ont été pénalisés pour liens non naturels.

Alors, quand faut-il utiliser l\’outil de désaveu ?

Il ne faut pas se précipiter inutilement sur cet outil pour sélectionner et désavouer certains de vos liens entrants. Sauf dans des cas bien précis :

  • Votre site a perdu des places sur les SERPs immédiatement après à une mise à jour de . Et depuis ce temps, vous n\’arrivez pas à retrouver votre classement d\’avant Penguin malgré que certains webmasters aient accepté de supprimer certains liens pointant vers votre site.
  • Votre requête de reconsidération soumise à Google, après nettoyage, et suite à Penguin, n\’a pas abouti parce que Google considère que vous avez toujours des liens artificiels (non naturels).
  • Vous avez reçu un message d\’alerte de la part de Google vous informant de l\’existence de liens non naturels pointant vers votre site et vous n\’arrivez pas à les supprimer tout seul.
  • Vous avez la preuve formelle que votre site est victime d\’une campagne de Negative SEO.
  • Vous êtes un pro du référencement. Vous avez passé assez de temps pour vérifier le profil de vos backlinks et avez rapidement diagnostiqué avec certitude quels liens étaient de faible valeur.

Si vous ne vous trouvez pas dans ces cas, vous pouvez faire l\’impasse sur Google Disavow. Vous n\’êtes pas concerné.

SEO : Pourquoi mon site n\'apparaît plus sur Google pour mon mot clé ?

.


Des webmasters non avertis des règles de Google s\’étonnent toujours de ne plus voir leur site sur les pages de résultats de Google.

Je parie que certains ne savent même pas que Penguin et Panda existent et qu\’ils infligent des pénalités lourdes pour tout manquement aux règles SEO.

C\’est ce qui serait arrivé à un webmaster qui pose la question de savoir pourquoi son site n\’est plus visible lorsqu\’on recherche son mot clé favori pour lequel il devait sans doute avoir un bon classement.

C\’est John Mueller, Responsable de GWT, qui reproche au webmaster d\’avoir trop spammé son propre site qui lui apporte la réponse ci-dessous :

It looks like your SEO (or previous SEO) may have tried to promote your site in a way that\’s in violation of our Webmaster Guidelines. Specifically, I see a lot of unnatural links in low-quality articles as well as blog comments left by someone called \ »Maternity Jeans.\ »

Stopping these practices, cleaning up unnatural links like these, and using the disavow links tool in cases where you can\’t clean them up, would be a good step in the right direction. Over time (and this process can take months), as our algorithms recrawl the affected URLs, reprocess the links found on the web, and update their data, they\’ll be able to take the new state into account.   

En d\’autres termes, il semble que votre référenceur (ou prétendu référenceur) ait tenté de promouvoir votre site en violation de nos consignes aux webmasters. Plus précisement, je vois un tas de liens non-naturels présents aussi bien dans des articles de faible qualité que dans des commentairess sur des blogs avec comme ancre de liens \ »Maternity Jeans\ ».

Arrêter ces pratiques, supprimer tous ces liens artificiels, et utiliser de l\’outil de désaveu au cas vous n\’y arrivez pas tout seul serait un bon pas vers la bonne direction. Au fil du temps (et ce processus peut prendre des mois), quand nos algorithmes exploreront les URLs concernées, retrouveront les liens sur le web et mettront à jour leurs données, ils seront en mesure de tenir compte du nouvel état de votre site.

Ce qu\’il faut retenir dans cette mésaventure, c\’est d\’abord qu\’il faut apprendre les règles de base du SEO et surtout suivre l\’évolution des moteurs de recherches.

En l\’occurrence, limiter et varier les ancres de liens optimisées et surtout éviter les ancres de liens suroptimisées avec des money-keywords. Et ce, afin d\’éviter toute pénalité de qui vous entraînerait dans un long processus de demande de réexamen.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

Google : Matt Cutts reconnaît enfin l\'impact du Negative SEO sur tout site


niait un tel impact au mois de juin 2013.

Cette reconnaissance a été faite lors de sa réponse à la question suivante :

.

Il faut préciser que le Negative est une technique qui consiste pour un site malveillant de pointer des liens \ »pourris\ » vers votre site afin de détruire votre référencement.

Réponse de Matt Cutts :

Matt Cutts dément l\'impact du Negative SEO sur tout site

Matt Cutts et le Negative .


Matt Cutts, après avoir démenti

Une information relayée aussi par journaldunet.com relatant l\’observation de certains webmasters qui mentionnent une modification de sur une page d\’aide pouvant laisser penser que Google reconnaîtrait implicitement une possibilité de nuisance du Negative SEO.

Mais, voilà. Matt Cutts est intervenu ce 3 juin 2013 sur un forum pour une fois de plus apporter un démenti à cette information qui a récemment circulé.

Dans un premier temps, Matt Cutts fait savoir que ce récit d\’un webmaster est ancien et connu depuis plus d\’un an (avril 2012) ! Le changement intervenu sur cette page d\’aide a eu lieu en mars 2012 après sa première publication en février 2012 et qu\’il ne tend pas à confirmer un quelconque impact du Negative SEO.

Matt Cutts dit avoir déjà répondu en 2010 à un tel cas pour faire comprendre que Google travaille assez dur pour éviter qu\’un site puisse nuire à un autre. Et de continuer en écrivant ce qui suit sur ce forum :

\ »Les gens parlent beaucoup plus du Negative SEO plus que les gens ne le tentent effectivement. Pour la simple raison qu\’on est pas vraiment sûr du résultat final. Car, en pointant de nombreux liens vers un site, cela pourrait aussi bien améliorer son référencement que le desservir. Et puis, au lieu de faire ça, pourquoi ne pas pendre ce temps pour développer un autre site pour soi-même ?

S\’il y a un site qui s\’inquiète d\’un SEO négatif, le webmaster peut désavouer tous les liens qu\’il veut à l\’aide de notre outil de désaveu de liens dans Google Webmaster Tools.

La principale utilisation de l\’outil de désaveu est de permettre à un webmaster de désavouer les mauvais liens qu\’il a lui-même placés auparavant sans pouvoir obtenir le concours des autres webmasters pour les supprimer. Mais, l\’outil de désaveu fonctionne aussi avec les liens qui ne sont pas de vous et que vous jugez comme étant des spams.

Et Matt Cutts, répondant à d\’autres interpellations concernant le Negative SEO, a fait savoir que toutes les pseudo-expériences de Negative SEO qui ont réussi sont le fait de webmasters qui depuis des années ont eux-même posé des liens lors de commentaires sur n\’importe quel site afin d\’obtenir des backlinks.

Ne pouvant pas les supprimer, ils s\’en serviraient pour faire croire qu\’ils sont victimes de Negative SEO. Mais, à chaque fois, les investigations de Google ont permis de comprendre que ces webmasters qui se plaignent de SEO négatif ont été eux-mêmes des spammeurs avant tout.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

Google clarifie l\'utilisation de son outil de suppression de liens

Outil de suppression de liens.

Déjà, 2 semaines après sa mise à disposition, Matt Cutts avait accordé une interview à Danny Sullivan pour apporter des précisions.

Mais, ces dernières semaines, les critiques ont repris de plus belle sur la blogosphère, notamment anglosaxonne.

Olivier Andrieu

clarifier l\’utilisation de cet outil.

Voici la traduction de son message :

Peut-être quelques éclaircissements peuvent aider à comprendre …

  • Pour les changements de site de grande taille, je vous recommande:
    • De ne pas utiliser le fichier robots.txt

Matt Cutts apporte des précisions sur l\'outil de désaveu des backlinks




Notamment, est-ce que Google ne va pas se servir des demandes de suppressions de backlinks, si elles étaient nombreuses pour votre site, comme un signal que votre site serait lui-même de mauvaise réputation ?

C\’est donc avec intérêt que je vous invite à lire l\’interview accordée par Matt Cutts à Danny Sullivan du site Searchengineland.com.

Danny Sullivan : Comment les gens savent quels backlinks supprimer ?

Matt Cutts : Lorsque nous décidons de prendre des actions ciblées sur des liens spécifiques, nous envoyons des emails aux webmasters dans lesquels nous donnons quelques exemples de liens de mauvaise qualité. Nous le faisons dans le but de les guider dans le nettoyage des mauvais backlinks.

En même temps, nous ne pouvons aller plus loin pour ne pas fournir des informations aux mauvais esprits sur comment mieux spammer.

Pourquoi vous ne listez pas l\’ensemble des mauvais liens ?

Cette question nous ramène à la première question. Nous ne voulons pas aider ceux qui spamment en leur apprenant à mieux nous spammer.

A qui s\’adresse cet outil Google Disavow ?

Comme dit dans notre post de lancement de Google disavow, ceux qui acquièrent des liens de façon non naturelle.

Cet outil s\’adresse aussi à ceux qui ont été impactés par . Je vais me répéter en disant que si vous avez été impacté par Penguin et que vous savez que vous avez des liens de mauvaise qualité ou des ancres de liens trop répétées, vous devez probablement utiliser cet outil.

Que se passe-t-il si vous refusez de supprimer ces liens artificiels ? Si les webmasters désavouent des liens mais ne demandent pas à Google une reconsidération, ça marche quand même ?

Non, ça ne marche pas comme cela. En particulier, Google peut vérifier un échantillon de liens que nous avons vus lors d\’une action manuelle.

Si nous nous rendons compte qu\’aucun lien que nous avons vu n\’a été supprimé, nous pouvons quand même savoir que les sites ont été reniés sans pour autant avoir demandé leur suppression définitive.

Si je soumets une liste de liens à supprimer et je vous en renvoie une autre quelque temps après, est-ce le même délai d\’attente pour la reconsidération ?

Si vous avez une liste de 2 liens, A et B, pour lesquels vous avez demandé une suppression, et que vous mettez cette liste à jour en y ajoutant un autre lien C à supprimer, cela n\’affectera pas le délai de traitement des liens A et B.

Mais, seulement pour le lien C qui attendra un peu plus longtemps.

Au final, combien de temps pour constater une amélioration sur les SERPs après les suppressions ? Plusieurs mois ?

Cela peut prendre beacucoup de temps, probablement des mois. Il y a un délai pour que les nouvelles données soient réintégrées dans l\’index de Google. Après, il peut aussi y avoir un délai à prendre en compte pour que ces nouvelles données soient mises à jour dans nos différents algorithmes.

Juste pour confirmation : une reconsidération doit être faite uniquement si le webmaster a reçu un message d\’alerte, c\’est ça ?

C\’est ça ! Si vous n\’avez pas d\’intervention manuelle à effectuer contre un webspam, demander une reconsidération ne sera suivi d\’aucun effet.

(NDLR : Donc si Google ne vous a rien signalé comme liens suspects, ce n\’est pas la peine d\’en supprimer !)

Est-ce que les interventions manuelles indiquent qu\’il s\’agit de liens de mauvaise qualité ?

Le message que reçoit le webmaster indiquera quel est le problème sur son site. S\’il a de nombreux backlinks que nous estimons qu\’ils affectent l\’ensemble de son site, nous le lui dirons.

Par contre, si nous avons des doutes sur certains liens, nous lui enverrons un autre type de message et nous lui présenterons quelques liens que nous suspectons.

Qu\’en est-il du préfixe WWW ? Quelles différences entre des liens d\’un site avec WWW et sans WWW ?

Si vous demandez à supprimer les liens provenant du domaine \ »badsite.com\ » (domain:badsite.com), ceci signifie que vous ignorez totalement les liens provenant de \ »WWW.badsite.com\ ».

(NDLR : Vous devez donc demander la suppression, pour chaque , avec et sans le WWW, sinon vous n\’aurez fait que la moitié du travail de suppression).

Comment se prémunir du Negative SEO ? En d\’autres termes, un webmaster décide de supprimer tous les backlinks provenant d\’un site de bonne réputation : est-ce un signal pour Google que ce site est de mauvaise qualité ?

En ce qui nous concerne, nous utilisons les données de façon normale et correcte, notamment pour les requêtes de reconsidération. Nous n\’avons pas encore décidé si nous devons effectivement pousser des investigations plus profondes.

Dans tous les cas, nous avons les moyens de déterminer si un site est réellement de mauvaise de qualité ou de bonne qualité.

Si un webmaster décide de supprimer des liens de bonne qualité, nous sommes en mesure de ne pas tenir compte d\’une telle demande. D\’ailleurs, nous ne croyons pas qu\’un webmaster veuille \ »se tirer une balle dans le pied\ » après avoir obtenu autant de bons liens.

Pourquoi Google ne réduit-il pas le poids de ces mauvais liens qu\’il connaît sans qu\’on ait à demander à les désavouer soi-même ?

Autant nous souhaitons être ouvert sur toutes les interventions manuelles que nous faisons, autant nous communiquons aux webmasters les liens que nous estimons de mauvaise qualité.

Ce qui a pour conséquence de faire prendre conscience aux webmasters de faire attention à la qualité de leurs backlinks actuels et de les inciter à aller à la recherche de backlinks de meilleure qualité. Ce qui est finalement une bonne chose.

Nous comprenons aussi que rechercher des liens de très haute qualité demande d\’abord de supprimer les liens spammés ou de faible qualité. Nous avons fourni un outil qui était demandé par les SEOs eux-mêmes qui cherchaient à se protéger contre les mauvais liens.

Un dernier commentaire ?

Certaines personnes veulent savoir s\’il faut demander une reconsidération après avoir désavouer un lien. La réponse est OUI !

Si vous prenez l\’initiative d\’une action manuelle en désavouant des liens, vous devez par la suite envoyer une requête de reconsidération.

Nous vous demandons simplement d\’attendre quelques jours après avoir désavoué des backlinks pour envoyer votre demande de reconsidération. Et ce, pour donner du temps à notre système d\’intégrer vos liens désavoués. N\’oubliez surtout pas de mentionner à nouveau tous les backlinks déjà désavoués dans votre demande de reconsidération.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

5 cas où utiliser l\'outil de désaveu de backlinks de Google

Nombreux sont les webmasters et autres référenceurs qui étaient soulagés de la mise à disposition, par ,

Pour envoyer une demande de désaveu, vous devez créer fichier de backlinks toxiques selon les conditions exigées par Google avant de le lui soumettre.

Que dit Google ?

Dans son annonce initiale au moment du lancement de Google Disavow

This tool allows you to indicate to Google which links you would like to disavow, and Google will typically ignore those links. Much like with rel=”canonical”, this is a strong suggestion rather than a directive—Google reserves the right to trust our own judgment for corner cases, for example—but we will typically use that indication from you when we assess links.



Tout comme avec rel=\ »canonical\ », ceci est une forte suggestion et non une directive – Google se réservant le droit de se fier à son propre jugement sur des cas complexes – mais nous utilisons généralement vos indications au moment de vérifier les liens (NDLR : manuellement ?).

Ce qui reviendrait donc à dire que vous pouvez faire tous les efforts que vous pouvez pour soumettre un fichier de liens \ »pourris\ » à désavouer à Google, cela pourrait ne rien changer à votre positionnement sur ses pages de résultats.

Pour garder le flou sur la prise en compte ou pas de votre requête, Matt Cutts a par ailleurs confirmé dans récente une interview que si votre cas était étudié, \ »\ ».

Quand faut-il utiliser l\’outil de désaveu de liens ?

Il ne faut pas se précipiter inutilement sur cet outil pour sélectionner et désavouer certains de vos liens entrants. Sauf dans des cas bien précis :

  • Vous avez reçu un message d\’alerte de la part de Google vous informant de l\’existence de liens non naturels pointant vers votre site et vous n\’arrivez pas à les supprimer tout seul.
  • Vous avez la preuve formelle que votre site est victime d\’une campagne de Negative SEO.
  • Vous êtes un pro du référencement. Vous avez passé assez de temps pour vérifier le profil de vos backlinks et avez rapidement diagnostiqué avec certitude quels liens étaient de faible valeur.

Si vous ne vous trouvez pas dans ces cas, vous pouvez faire l\’impasse sur l\’outil de désaveu des liens. Vous n\’êtes pas concerné.