Après le lancement de Penguin 4, quid de l\'outil de désaveu des liens ?

a confirmé la semaine dernière le lancement de Penguin 4.0 qui, en fait, aurait réellement été lancé le 1er Septembre dernier, au moment tous les constataient des fluctuations dans les SERPs.

Après le lancement de Penguin 4, quid de l\'outil de désaveu des liens ?

Cette version de Penguin sera en principe la toute dernière. Et pour cause :

  • est désormais intégré dans le core des algorithmes de classement de Google, et est maintenant considéré comme un facteur de ranking à part entière.
  • Penguin 4.0 est en temps réel, et donc pénalise les pages et lève les au gré des visites de Googlebot. On n’a plus à attendre une énième mise à jour pour sortir d’une pénalité et on peut être pénalisé à tout moment en fonction des liens factices découverts par Googlebot lors de son exploration.
  • Penguin 4 cible maintenant avec précision les pages recevant des backlinks non-naturels et ne pénalise plus l’ensemble du site comme auparavant.

Toutefois, certaines zones restaient encore à éclairer sur les conséquences des pénalités de Penguin. Notamment en ce qui concerne l’outil de désaveu des liens et les actions manuelles.

L’outil de désaveu des liens est toujours recommandé

L\’outil de désaveu des liens vous permet d\’indiquer à Google quels liens vous souhaitez désavouer, et Google va en général les ignorer.

Mais, après le lancement de ce nouveau et dernier Penguin, d’aucuns se demandaient encore si les changements avec Pingouin signifiaient que les propriétaires de sites n’auraient plus besoin de désavouer les liens factices pour lever une pénalité Penguin.

Autrement dit, les webmasters devront-ils continuer à utiliser cet outil pour sortir de Penguin ? Encore faut-il être en mesure de savoir qu’on vient d’être pénalisé par Penguin ou par Panda, qui sont tous les 2 est en temps réel.

John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, répond via un Tweet :

En d’autres termes, John Mueller déclare :

OK, pour être plus clair : aucun changement sur l’utilisation du fichier de désaveu des liens. Utilisez-le judicieusement, comme toujours.

Effectivement, pour les cas où vous n’auriez pas pu supprimer tous les liens entrants non-naturels, vous devez donc faire savoir à Google que vous les avez tous détectés, mais que vous en avez supprimés certains et qu’il ne tienne pas compte de ceux qui figurent dans le fichier de désaveu de liens que vous lui soumettez pour reconsidérer votre site.

C’est ainsi qu’à la prochaine exploration de Googlebot, celui-ci étant au déjà au courant de votre pénalité, vérifiera votre fichier soumis à Google pour réexamen, ainsi que les autres liens suspects considérés comme supprimés par vous, avant de prendre la décision de lever ou pas la pénalité.

Qu’en est-il des actions manuelles ?

Google continuera à prendre des actions manuelles (pénalités manuelles) contre des liens qu’il jugera être des liens spammy. Par conséquent, comme par le passé, cela ne va pas changer en raison du lancement de Penguin 4.

C’est Gary Illyes qui le confirme dans le Tweet ci-dessous :

Gary Illyes a aussi confirmé ceci :

Pour les Actions Manuelles, il y aura toujours des notifications, aucun changement à ce niveau. Pour Penguin, aucune notification.

Penguin 4 désormais dans l\'algo Google est enfin déployé en temps réel

Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez , a finalement annoncé le déploiement à l’international de Penguin 4.0. 

Google Penguin 4.0 est enfin officiellement déployé

Cette nouvelle version de tant attendue va permettre à de nombreux propriétaires de sites de sortir de leurs qui datent de deux années.

Penguin n’est plus un simple filtre

Tout comme Panda, Penguin fait désormais partie du core de l’algorithme de classement de Google. En d’autres termes, Google Penguin fait partie intégrante des plus de 200 autres facteurs de classement sur Google.

Ce qui veut dire aussi qu’il n’est plus un simple filtre, mais bien un critère de ranking du moteur de recherche.

Google Penguin 4.0 a donc été déployé simultanément dans tous les pays et dans toutes les langues.

Penguin 4.0 est en temps réel

Et ça, tout le monde s’y attendait puisque Google a beaucoup communiqué là-dessus. Ce qui veut dire que maintenant, les propriétaires de sites n’auront plus besoin d’attendre une éventuelle mise à jour de Penguin ou un refresh pour espérer sortir de cette pénalité.

Par conséquent, les classements des pages sur Google seront constamment réévalués en temps réel à chaque visite de Googlebot, et l’impact des liens entrants et des spams sera alors immédiatement ajusté.

Le constat du désaveu des liens sera donc fonction des visites de Googlebot qui vérifiera que les liens ont été vraiment supprimés avant de lever ou pas la pénalité. Et l\’outil de désaveu tombe en désuétude.

Penguin n’est plus interne au site mais “Granulaire”

Google déclare dans son annonce que “Penguin est maintenant plus granulaire”.

Ce qui veut dire que Penguin est désormais plus précis. Il dévalorise à présent le spam en ajustant le classement en fonction des indicateurs de spam, au lieu d\’affecter le classement de l\’ensemble du site.

Autrement dit, Google Penguin pénalise désormais que la page qui reçoit des backlinks factices, et non l\’ensemble du site comme auparavant.

Et s’il est en temps réel et fait partie du coeur de l’algorithme de classement de Google, il sera difficile de se rendre compte qu’on vient d’être pénalisé par Penguin ou par Panda.

L\'outil de suppression d\'URL de Google Search Console ne supprime plus les liens

outil de suppression d\’URL de Console ne permet plus de supprimer les liens obsolètes comme son nom l’indique.

L\'outil de suppression d\'URL de Google Search Console ne supprime plus les liens

En général, si votre demande aboutit, le contenu est bloqué pendant environ 90 jours à compter de l\’approbation.

Pour précision, cet outil n’est pas à confondre avec l\’outil de désaveu de liens qui n\’est utilisé qu\’en cas de manuelles infligées et notifiées par pour des raisons de liens factices.

Précédemment, l’outil de suppression d’URL de Google Search Console proposait le bouton “Nouvelle demande de suppression” pour afficher un champ afin d\’ajouter une URL qu’on souhaitait retirer de l’index de Google, et donc de ses pages de résultats.

Désormais, en lieu et place, vous avez un bouton “Masquer temporairement”.

Pour la simple raison que l\’outil de suppression d’URL est devenu un outil de blocage temporaire. Et Google explique sur la page de l’outil que “Pour supprimer un contenu définitivement, vous devez supprimer ou mettre à jour la page source”.

En fait, Google procède ainsi à une clarification de l\’objet même de cet outil.

Comment masquer temporairement un lien

Pour bloquer temporairement votre contenu dans la recherche Google, procédez comme suit :

  • Cliquez sur “Nouvelle demande de suppression”.
  • Saisissez le chemin d\’accès relatif de l\’image, de la page ou du répertoire de votre choix, et non pas l\’URL absolue, puis cliquez sur “Continuer”.
  • L\’URL complète du contenu à bloquer s\’affiche sur l\’écran suivant. Choisissez l\’une des options suivantes :

    • \ »Masquer temporairement la page dans les résultats de recherche et la supprimer du cache\ ».
    • \ »Supprimer la page du cache uniquement\ » : bloque la copie cachée et les extraits dans la recherche.
    • \ »Masquer temporairement l’annuaire\ »  : masque le répertoire à la fois dans les résultats de recherche et dans le cache.
  • Cliquez sur \ »Envoyer la demande\ ».

Votre demande s\’affichera dans la liste avec pour état initial “En attente”. Visitez cette page pour consulter l\’état de votre demande. Si cette dernière a été refusée, cliquez sur “En savoir plus” pour prendre connaissance des explications.

Google : L\'outil de désaveu de liens fonctionne sans intervention humaine

Désavouer les liens depuis est devenu une activité assez courante chez de nombreux webmasters qui préfèrent prendre les devants avant que Google Penguin ne sévisse.

Outil de désaveu de liens de Google

la suppression de certains backlinks qu\’ils jugent nuisibles. Ou plutôt, il permet de demander à Google de ne pas tenir compte de certains liens lors de l\’évaluation du site.

Il s\’agit donc de backlinks que Google considère ou pourrait considérer comme étant artificiels, et donc non-naturels. Et, dans le processus pour désavouer ces liens, l\’utilisateur se doit de fournir un fichier texte comprenant une liste de backlinks indésirables.

Alors qu\’on aurait pu penser, qu\’en transmettant un tel fichier à Google, que l\’équipe anti-spam procéderait à la vérification manuelle avant suppression des liens présents dans ce fichier, +John Mueller vient de faire savoir dans un tweet (voir ci-dessous) qu\’aucun Humain de chez Google n\’intervient dans ce processus pour vérifier quoi que ce soit.

S\’il n\’y a pas d\’intervention humaine dans ce processus de suppression des backlinks, peut-on alors considérer que certains refus de Google de reconsidérer un site provient des ratés de cet outil automatisé ?

En revanche, il faut noter que l\’équipe anti-spam de chez Google vérifient manuellement chaque demande de reconsidération, mais pas les fichiers des liens à supprimer.

Google : N\'utilisez pas l\'outil de suppression de liens pour la version HTTPS de votre site




En fait, son hébergeur web ne supportant pas de SSL, il a fait comme bien d\’autres, il a acheté un certificat SSL avec un tiers de confiance qui doit maintenir son nom en tant qu\’Autorité de certification de confiance.

Il pose alors la question de savoir ce qu\’il peut faire pour résoudre son problème.

+John Mueller des webmaster Tools lui donne les conseils suivants :

\ »Dans la mesure où votre certificat de confiance semble incorrect, même si nous arrivons à explorer toutes les pages de votre site, demandez à votre hébergeur web de juste désactiver la partie ou d\’effectuer une redirection vers la version normale HTTP. Surtout si la version HTTPS n\’est pas vraiment utile pour vos visiteurs.\ »

Mais, l\’hébergeur web, ne pouvant effectuer de redirection, il propose au webmaster de supprimer totalement la version HTTPS (sécurisée) du site afin d\’éviter tous les messages d\’avertissement que voient ses visiteurs. C\’est alors que +John Mueller lui dit ceci :

No — please don\’t request site removal of the HTTPS version. That would remove your whole website (both HTTP and HTTPS). That\’s almost certainly not what you want to do. If you don\’t have a proper HTTPS version, then the best thing to do would be not to serve anything on HTTPS. If none of your users ever go to the HTTPS version, then that\’s not critical (but those who might get there accidentally would see a scary warning in their browser).

Feel free to point your hosters to this thread if they have any questions! As far as I can tell, at the moment you don\’t need to do anything urgently, and again, please don\’t request removal of the HTTPS site if you want to keep the other version in search.

En d\’autres termes : \ »Non, s\’il vous plaît, n\’utilisez pas l\’outil de suppression de liens  (différent de l\’outil de désaveu de liens ) de Google Webmaster Tools pour demander la suppression de la version HTTPS de votre site.

En faisant une telle demande, c\’est tout votre site en entier qui sera supprimé de l\’index, et donc des pages de résultats de Google. Et la version HTTPS, et la version HTTP. Or, je suppose que ce n\’est pas ce que vous voulez.

Si vous n\’avez pas une version HTTPS correcte ou valide, alors, la meilleure chose à faire c\’est de n\’envoyer personne vers cette version. Si aucun de vos utilisateur ne visite la partie sécurisée de votre site, ce n\’est pas critique\ ».

Il est vrai que tous les webmasters ne sont pas concernés par ce problème. Mais, si vous devez sécuriser une partie de votre site, utilisez un certificat de confiance avec un nom qui correspond à votre pour ne pas mettre à mal la réputation de votre activité.

Google : Ne supprimez pas les backlinks pour défaut d\'interactions


Il y a quelques jours, John Mueller était intervenu

Il s\’agit

you are having just 29 Dofollow Backlinks .
Suggestion:

Focus on the Social Media(FB, , +) Promotions, Forums and Classifieds.

John Mueller intervient donc pour dire ceci : .

Et, à l\’heure des liens naturels 100% bio, les interactions sociales ne peuvent pas déterminer à elles seules la qualité d\’une page web, ni des liens envoyés. Par exemple, les sites d\’institutions ne sont pas connues pour avoir de nombreux partages de liens. Et pourtant, les backlinks qu\’elles procurent peuvent être de très bonne qualité.

Alors, stop à la paranoïa sur les backlinks…

Google : Peut-on utiliser l\'outil de désaveu pour supprimer les backlinks non pertinents ?

les liens qui pointent vers leurs sites.

La suspicion semble à être son paroxysme dans le monde du .

pour les désavouer.

La vraie question serait donc de savoir si des liens non pertinents peuvent être considérés comme des liens non naturels, donc artificiels ?

Rappelons que les liens artificiels sont des liens supposés avoir été placés par le propriétaire d\’un site ou par quelqu\’un travaillant pour le compte du propriétaire dans des annuaires, des systèmes d\’échanges de liens, dans des forums, dans des commentaires sur des blogs, voire dans des articles promotionnels, etc…

Or, les liens dits non pertinents sont des liens qui proviennent en général d\’un site web ayant une thématique éloignée de celle du site vers lequel ils pointent.

Voici la réponse de John Mueller à ce webmaster :

Just to be completely clear on this: you do not need to disavow links that are from sites on other topics. This tool is really only meant for situations where there are problematic, unnatural, PageRank-passing links that you can\’t have removed.

Ce qui pourrait se traduire par : \ »Juste pour être tout à fait clair là-dessus : vous n\’avez pas besoin de désavouer les liens provenant de sites traitant d\’autres sujets. Cet outil (de désaveu) est vraiment uniquement destiné à des situations où il existerait des liens problématiques et non naturels qui transmettraient du jus (vers votre site) et que vous ne pouvez pas supprimer tout seul.

Finalement, selon John Mueller, tous les backlinks non pertinents ne sont pas tous des liens problématiques ou non naturels. Mais, cela reste à vérifier auprès de ceux qui ont été pénalisés pour liens non naturels.

Alors, quand faut-il utiliser l\’outil de désaveu ?

Il ne faut pas se précipiter inutilement sur cet outil pour sélectionner et désavouer certains de vos liens entrants. Sauf dans des cas bien précis :

  • Votre site a perdu des places sur les SERPs immédiatement après à une mise à jour de Google Penguin. Et depuis ce temps, vous n\’arrivez pas à retrouver votre classement d\’avant Penguin malgré que certains webmasters aient accepté de supprimer certains liens pointant vers votre site.
  • Votre requête de reconsidération soumise à Google, après nettoyage, et suite à Penguin, n\’a pas abouti parce que Google considère que vous avez toujours des liens artificiels (non naturels).
  • Vous avez reçu un message d\’alerte de la part de Google vous informant de l\’existence de liens non naturels pointant vers votre site et vous n\’arrivez pas à les supprimer tout seul.
  • Vous avez la preuve formelle que votre site est victime d\’une campagne de Negative SEO.
  • Vous êtes un pro du référencement. Vous avez passé assez de temps pour vérifier le profil de vos backlinks et avez rapidement diagnostiqué avec certitude quels liens étaient de faible valeur.

Si vous ne vous trouvez pas dans ces cas, vous pouvez faire l\’impasse sur Google Disavow. Vous n\’êtes pas concerné.

SEO : Pourquoi mon site n\'apparaît plus sur Google pour mon mot clé ?

.


Je parie que certains ne savent même pas que Penguin et Panda existent et qu\’ils infligent des pénalités lourdes pour tout manquement aux règles .

C\’est ce qui serait arrivé à un webmaster qui pose la question de savoir pourquoi son site n\’est plus visible lorsqu\’on recherche son mot clé favori pour lequel il devait sans doute avoir un bon classement.

C\’est John Mueller, Responsable de GWT, qui reproche au webmaster d\’avoir trop spammé son propre site qui lui apporte la réponse ci-dessous :

It looks like your SEO (or previous SEO) may have tried to promote your site in a way that\’s in violation of our Webmaster Guidelines. Specifically, I see a lot of unnatural links in low-quality articles as well as blog comments left by someone called \ »Maternity Jeans.\ »

Stopping these practices, cleaning up unnatural links like these, and using the disavow links tool in cases where you can\’t clean them up, would be a good step in the right direction. Over time (and this process can take months), as our algorithms recrawl the affected URLs, reprocess the links found on the web, and update their data, they\’ll be able to take the new state into account.   

En d\’autres termes, il semble que votre référenceur (ou prétendu référenceur) ait tenté de promouvoir votre site en violation de nos consignes aux webmasters. Plus précisement, je vois un tas de liens non-naturels présents aussi bien dans des articles de faible qualité que dans des commentairess sur des blogs avec comme ancre de liens \ »Maternity Jeans\ ».

Arrêter ces pratiques, supprimer tous ces liens artificiels, et utiliser de l\’outil de désaveu au cas vous n\’y arrivez pas tout seul serait un bon pas vers la bonne direction. Au fil du temps (et ce processus peut prendre des mois), quand nos algorithmes exploreront les URLs concernées, retrouveront les liens sur le web et mettront à jour leurs données, ils seront en mesure de tenir compte du nouvel état de votre site.

Ce qu\’il faut retenir dans cette mésaventure, c\’est d\’abord qu\’il faut apprendre les règles de base du SEO et surtout suivre l\’évolution des moteurs de recherches.

En l\’occurrence, limiter et varier les ancres de liens optimisées et surtout éviter les ancres de liens suroptimisées avec des money-keywords. Et ce, afin d\’éviter toute pénalité de qui vous entraînerait dans un long processus de demande de réexamen.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

Google : Matt Cutts reconnaît enfin l\'impact du Negative SEO sur tout site


niait un tel impact au mois de juin 2013.

Cette reconnaissance a été faite lors de sa réponse à la question suivante :

.

Il faut préciser que le Negative est une technique qui consiste pour un site malveillant de pointer des liens \ »pourris\ » vers votre site afin de détruire votre référencement.

Réponse de Matt Cutts :

Matt Cutts dément l\'impact du Negative SEO sur tout site

Matt Cutts et le Negative .


Matt Cutts, après avoir démenti

Une information relayée aussi par journaldunet.com relatant l\’observation de certains webmasters qui mentionnent une modification de sur une page d\’aide pouvant laisser penser que Google reconnaîtrait implicitement une possibilité de nuisance du Negative SEO.

Mais, voilà. Matt Cutts est intervenu ce 3 juin 2013 sur un forum pour une fois de plus apporter un démenti à cette information qui a récemment circulé.

Dans un premier temps, Matt Cutts fait savoir que ce récit d\’un webmaster est ancien et connu depuis plus d\’un an (avril 2012) ! Le changement intervenu sur cette page d\’aide a eu lieu en mars 2012 après sa première publication en février 2012 et qu\’il ne tend pas à confirmer un quelconque impact du Negative SEO.

Matt Cutts dit avoir déjà répondu en 2010 à un tel cas pour faire comprendre que Google travaille assez dur pour éviter qu\’un site puisse nuire à un autre. Et de continuer en écrivant ce qui suit sur ce forum :

\ »Les gens parlent beaucoup plus du Negative SEO plus que les gens ne le tentent effectivement. Pour la simple raison qu\’on est pas vraiment sûr du résultat final. Car, en pointant de nombreux liens vers un site, cela pourrait aussi bien améliorer son référencement que le desservir. Et puis, au lieu de faire ça, pourquoi ne pas pendre ce temps pour développer un autre site pour soi-même ?

S\’il y a un site qui s\’inquiète d\’un SEO négatif, le webmaster peut désavouer tous les liens qu\’il veut à l\’aide de notre outil de désaveu de liens dans Google Webmaster Tools.

La principale utilisation de l\’outil de désaveu est de permettre à un webmaster de désavouer les mauvais liens qu\’il a lui-même placés auparavant sans pouvoir obtenir le concours des autres webmasters pour les supprimer. Mais, l\’outil de désaveu fonctionne aussi avec les liens qui ne sont pas de vous et que vous jugez comme étant des spams.

Et Matt Cutts, répondant à d\’autres interpellations concernant le Negative SEO, a fait savoir que toutes les pseudo-expériences de Negative SEO qui ont réussi sont le fait de webmasters qui depuis des années ont eux-même posé des liens lors de commentaires sur n\’importe quel site afin d\’obtenir des backlinks.

Ne pouvant pas les supprimer, ils s\’en serviraient pour faire croire qu\’ils sont victimes de Negative SEO. Mais, à chaque fois, les investigations de Google ont permis de comprendre que ces webmasters qui se plaignent de SEO négatif ont été eux-mêmes des spammeurs avant tout.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.