Google Adwords fournit tous les détails exacts d\'une campagne en un seul lieu

Cela fait bien longtemps que les annonceurs Adwords réclament la possibilité d’accéder plus facilement aux données et aux fonctionnalités de leurs campagnes.

Ils ont finalement été entendus par qui propose de nouvelles fonctionnalités à même de fournir aux annonceurs tous les détails pertinents de leurs campagnes publicitaires.

Google Adwords

Et ce, à travers trois options de rapports réellement améliorées :

  • Les rapports détaillés des Campagnes qui fournissent un moyen plus rapide, plus facile pour voir quelles fonctionnalités et quels paramètres sont activés dans chacune de vos campagnes.

Les campagnes détaillées

L’une des nouvelles fonctionnalités utiles proposées par Google Adwords sont les Campagnes détaillées qui mettent en avant les résultats les plus importants de chaque campagne paramétrée.

Ainsi, des éléments tels que les mots clés négatifs, les sitelinks, les ajustements d’enchères sur mobile, la planification des enchères, les zones géographiques ciblées, etc vont donner un aperçu global depuis l’onglet de chaque campagne sans avoir besoin d’explorer chaque compte géré.

Images via Google

Il s’agit donc d’une nouveauté extrêmement importante pour les annonceurs et autres agences qui gèrent des comptes multiples.

Les colonnes personnalisées

Concernant les colonnes personnalisées, par exemple, au lieu du \ »CTR\ » (taux de clics), vous préférez peut-être consulter les données relatives au CTR sur ordinateur et au CTR sur mobile. Dans ce cas, vous pouvez personnaliser les colonnes afin de générer un affichage spécifique de vos données et les ajouter à votre tableau de statistiques.

En personnalisant la présentation de vos données, vous bénéficiez des informations les plus importantes pour vous. Ainsi, vous pouvez désormais consulter cette statistique dans votre tableau, dès que vous en avez besoin.

Rapport sur les plus fortes variations

L’utilité du rapport sur les plus fortes variations réside dans le fait que vous remarquez instantanément des variations imprévues dans les statistiques globales de votre compte. Par exemple, vos coûts ont augmenté ou le nombre de clics que vous enregistrez a diminué…

Google a racheté la start-up Toro à l\'origine de FarmVille

Toro, dont les co-fondateurs sont les créateurs de l’application FarmVille rachetée par la suite par Zynga, annonce sur son blog avoir été racheté par .

Toro, précdemment connue sous le nom de Red Hot Labs, est une start-up créée pour aider les développeurs d’applications mobiles à vendre leurs applications sur .

Google a racheté la start-up Toro à l\'origine de FarmVille

C’est, semble-t-il, cette expertise de la publicité mobile qui aurait intéressée Google.

Toro ayant déclaré que “rejoindre Google donnera accès à toute l’équipe à plus de ressources et de moyens de distribution. Tout en poursuivant leur mission de faciliter la vie aux développeurs d’applications mobiles”.

Est-ce à dire que Toro va prendre ses distances avec Facebook ? Apparemment, la réponse est “Oui”. Toro ayant aussi déclaré qu’il continuera d’optimiser les campagnes publicitaires des clients existants sur Facebook mais qu’il ne prendra plus de nouveaux clients.

En effet, les co-fondateurs de Toro s’apprêtent dorénavant à recommander une autre alternative à Facebook (donc Google) pour les prochaines campagnes qu’ils vont créer.

Selon le site TechCrunch.com, un porte-parole de Google aurait confirmé ce rachat. Avant d’ajouter que toute l’équipe de Toro va rejoindre l’équipe de Google en charge des publicités sur mobile.

Google : Combien de temps pour qu\'une optimisation de site aboutisse ?

Il arrive très souvent qu’un site qui publie régulièrement du contenu (même intéressant) n’arrive pas à bien se classer sur .

Au bout de combien de temps une optimisation de site aboutit à un bon classement ?

Bien entendu, de nombreux paramètres peuvent être pris en compte pour justifier un tel classement non satisfaisant.

Cependant, et pour en arriver à la question posée à John Mueller, le propriétaire du site web peut demander l’aide d’un professionnel en référencement pour mieux optimiser son site.

La question posée à John Mueller était de savoir au bout de combien de temps une de site Web avec une qualité du contenu bien améliorée peut-elle aboutir à un meilleur classement sur Google ?

Selon John Mueller, quoi qu’il advienne, Google explorera et indexera rapidement les contenus qui ont été modifiés et mieux optimisés. Et ils commenceront même à se classer dans les pages de résultats.

Seulement, cela prendra plus de 6 mois pour que Google recueille toutes les informations concernant ces contenus améliorés afin de les transformer en signal positif pour le .

Par conséquent, lorsque vous entreprenez de réécrire certains articles de votre site ou blog ou de modifier son architecture et/ou son ergonomie, voir de le relooker complètement, les résultats de tous ces changement ne seront pas immédiats.

Ceci est une information intéressante à prendre aussi en compte lorsqu’un site a, par exemple, été pénalisé par Google Panda et que vous avez essayé d’améliorer la qualité des contenus.

Alors, patience, patience…

Google confirme que Penguin 3.0 ne s\'arrêtera plus jamais

aurait confirmé le Penguin non-stop que John Mueller avait succinctement évoqué lors d\’un récent Hangout.

Google confirme que Penguin 3.0 ne s\'arrêtera plus jamais

Il s\’agit ici d\’une confirmation rapportée par le site Searchengineland.com qui laisse entendre que Penguin 3.0 lancé depuis la mi-Octobre devrait se déployer indéfiniment.

On aurait pu penser au départ que ce déploiement était volontairement lent du côté de Google vu le temps écoulé (une année entière) entre les deux dernières mises à jour. Mais non ! Google ayant déclaré ce qui suit à Searchengineland.com :

\ »Cette dernière mise à jour importante est toujours en cours de déploiement. Dans la mesure où Penguin tend à être mis à jour de façon continue, il est difficile d\’annoncer une date de fin de déploiement. L\’objectif étant in fine de l\’optimiser de plus en plus au fil du temps.\ »

Pratiquement ce qu\’avait dit +John Mueller !

Cette annonce explique donc pourquoi beaucoup de sites ont vu des fluctuations dans leurs classements depuis le déploiement initial de Google Penguin 3.0. Ces fluctuations sont désormais susceptibles de persister ad vitam æternam.

On arrive donc à la même situation qu\’avec Google Panda qui se déploie désormais en temps réel. Il faudrait donc désormais garder à l\’esprit que est omniprésent dans l\’algorithme de Google et qu\’il traque les liens factices quasiment en temps réel.

La prochaine confirmation que nous pouvons espérer de Google est celle de savoir si les sites pénalisés s\’en sortiront plus rapidement si le webmaster a fait le nécessaire ou si ce webmaster devra attendre une nouvelle version officielle de Penguin avant de retrouver ses positions d\’avant.

Facebook : Mark Zuckerberg s\'explique sur la baisse de la visibilité des posts


Et, avec les changements de l\’algorithme de Facebook

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook

Facebook s\’en est déjà expliqué en Juin dernier.

Mais, le sujet est revenu sur le devant de la scène à l\’occasion d\’une session de Questions-Réponses en direct à laquelle participait le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg.

La question directe posée à Mark Zuckerberg est celle-ci : \ »La portée organique de nos Pages Facebook reviendra-t-elle un jour ?\ ». Une question à la laquelle s\’attendait vraisemblablement  le PDG de Facebook qui livre alors cette longue explication qui démontre tout l\’intérêt du sujet :

\ »C\’est une bonne question que se posent de nombreuses personnes. Je veux donc commencer en disant que parmi ceux qui ont des pages fans, certains bénéficient de plus de distribution et atteignent leur audience pendant que d\’autres les atteignent moins. Compte tenu de nos derniers changements d\’algorithme.

Avant d\’expliquer quoi que ce soit, je voudrais exprimer mon empathie et dire que nous comprenons ce que c\’est qu\’une entreprise, surtout une start-up qui essaie d\’atteindre ses clients potentiels afin de communiquer et de grandir. Et nous prenons réellement en compte cette dimension dans tout changement que nous effectuons, notamment dans la manière dont cela pourrait impacter toutes les entreprises et les gens qui utilisent les Pages Facebook.

Je pense qu\’il est également important de garder aussi à l\’esprit que Facebook est un grand service avec plus d\’un milliard de personnes qui l\’utilisent. Donc, même en cas de changements au quotidien ou sur une base mensuelle, vous trouverez que votre entreprise pourrait obtenir plus ou moins de trafic. Mais, Facebook reste probablement et encore globalement un très bon moyen gratuit d\’atteindre votre audience et de communiquer avec vos clients. Et ça, je ne veux pas non plus qu\’on l\’oublie.

Maintenant, à propos de ce qui se passe ici, il y a deux tendances qui, selon moi, affectent le reach organique des pages fans.

La première, c\’est qu\’au fil du temps, les gens partagent plus de choses sur Facebook. De telle sorte que chaque personne consultant son News Feed doit certainement lire une centaine de posts de ses Amis ou Pages chaque jour. Et plus leurs Amis partagent plus de contenus, et plus ils suivent plus de pages, et plus ces pages pros partagent plus de contenus, plus il y a de la concurrence.

En moyenne, chaque personne pourrait voir 1500 posts, mais elle n\’en voit qu\’une centaine dans leur News Feed, soit moins de 10% de ce que postent les pages. Tout ceci pour leur apporter la meilleure expérience. Mais, gardons toujours à l\’esprit qu\’il y a là aussi deux tendances : premièrement, la population de la communauté Facebook grandit, alors vous devez produire du bon contenu pour être plus visible.

Deuxièmement, il y a une tendance philosophique dans la façon dont nous pensons aux produits que nous développons. Ainsi, avec le News Feed, notre but est de créer le journal personnalisé le plus parfait pour chaque personne dans le monde.

Ce que nous essayons de faire avec Facebook et le News Feed en particulier, c\’est de le personnaliser et vous montrer l\’essentiel à même de représenter le plus intéressant de l\’ensemble des actualités publiées par les Pages Facebook que vous suivez ou vous montrer des choses vraiment personnelles telles que les mises à jour de statut de vos amis. Donc, des choses qui sont pertinentes pour chacun d\’entre vous, et pas forcément pour tout le monde à la fois. C\’est ce que nous voulons faire avec le News Feed.

Alors, pensez-vous qu\’en essayant d\’optimiser le News Feed pour chaque personne, devons-nous améliorer l\’expérience utilisateur ou aider les entreprises à atteindre autant de personnes que possible ? Dans chacune de nos décisions, nous pensons d\’abord aux premiers : les utilisateurs. Ce qui veut dire que si une marque partage du contenu utile pour les utilisateurs, nous le leur montrerons. A contrario, si une marque publie du contenu inutile, il ne sera pas affiché dans le News Feed des utilisateurs parce qu\’il est probablement plus important de les informer sur la naissance d\’un nouveau bébé de leur ami…

Alors, sachez qu\’autant le produit Facebook continuera à se développer, autant il y aura plus de gens qui partageront plus de choses. Et nous continuerons à faire de notre mieux pour n\’afficher que les meilleures choses, en admettant que jamais une seule personne n\’aura le temps de lire individuellement chacun des 1500 contenus partagés avec eux chaque jour. C\’est ainsi que je vois le reach organique, et il y a de nombreuses pages Facebook qui y arrivent et voient la visibilité ou la portée de leurs posts grossir en raison du fait qu\’elles publient du contenu que leur audience réclame.

Donc, si vous êtes propriétaire d\’une entreprise et vous songez à la façon d\’utiliser votre Page gratuite sur Facebook, je vous conseillerai juste d\’essayer de publier du contenu vraiment intéressant qui va convaincre vos clients et les personnes qui vous suivent\ ».

C\’est la longue réponse de Mark Zuckerberg à une question simple. Reste à savoir si les marques et les entreprises ayant une page Facebook seront convaincues par ce long plaidoyer.

Google simplifie l\'association des comptes Adsense et Google Analytics

Associer un compte Adsense à un compte Google Analytics



Autant une très large majorité de sites web ont un compte , autant très peu de participants à Adsense associent leurs comptes à Analytics.

Selon Google, associer Adsense et Analytics devrait permettre aux Editeurs de :

  • Mieux optimiser leurs sites web en identifiant des opportunités à partir des sources de trafic, des zones géographiques, des appareils, des pages et autres navigateurs.
  • en découvrant quelles pages sont populaires auprès de leurs visiteurs et par quelles pages ils quittent le plus souvent leur site.
  • Augmenter leurs revenus Adsense

Comment associer AdSense et Google Analytics

sélectionner une propriété Google Analytics à associer à votre compte AdSense.

Pour associer vos comptes AdSense et Google Analytics, procédez comme suit :

  • Admin\ » dans la partie supérieure de la page.
  • Dans la colonne \ »Compte\ », sélectionnez le compte Google Analytics qui contient la propriété à associer à votre compte AdSense.
  • Dans la colonne \ »Propriété\ », sélectionnez la propriété Google Analytics à associer, puis cliquez sur \ »Association AdSense\ ».
  • Sur la page \ »Association AdSense\ », cliquez sur \ »+ Nouvelle association AdSense\ ».
  • Sélectionnez la propriété AdSense à associer à votre propriété Google Analytics.
  • Cliquez sur \ »Continuer\ ».
  • Sélectionnez les vues Google Analytics dans lesquelles vous souhaitez que les données AdSense soient disponibles.
  • Cliquez sur \ »\ ».
  • Cliquez sur \ »Terminé\ ».

Vos comptes Google Analytics et AdSense sont désormais associés.

Pourquoi Feedly a-t-il supprimé son raccourcisseur d\'URL ?

Feedly logo



Feedly explique

Selon donc , \ »C\’est la bonne chose à faire pour les utilisateurs, parce que les personnes qui reçoivent ces liens de posts dans les emails, les SMS et les médias sociaux seront en mesure de se rassurer qu\’ils vont bien lire le bon contenu sur le bon site.\ ».

De plus, en supprimant son raccourcisseur d\’URL, il enregistre également quelques millisecondes de temps en évitant une redirection supplémentaire.

 Sans oublier qu\’utiliser l\’URL d\’origine permet également aux applications et aux moteurs de recherche d\’accéder directement aux métadonnées afin d\’offrir une meilleure expérience utilisateur plus enrichissante.

Finalement, un peu de transparence dans les URLs ne serait que bénéfique avec une expérience plus saine pour tous les utilisateurs d\’internet.

10 façons d\'optimiser vos recherches sur Twitter

Le moteur de recherche de est un outil très puissant qui est très souvent sous-utilisé.


Chercher sur le moteur de Twitter

Il est donc utile de reprendre 10 opérateurs et syntaxes à utiliser sur le moteur de recherche de Twitter.

  • Pour exclure une expression dans votre recherche, utilisez le signe moins ().
    Exemple : optimisation -fiscale (vous aurez des résultats concernant toute autre que fiscale).
  • Pour trouver des tweets qui mentionnent un profil : utilisez \ »to:\ »
    Exemple : to:arobasenet
  • Pour trouver tous les tweets concernant une localisation particulière : utilisez \ »near:\ »
    Exemple : musée near:paris (vous verrez des tweets de profils de Paris ou comprenant le terme \ »Paris\ »).
  • Pour trouver des tweets concernant un thème et comprenant des liens partagés, utilisez \ »filter:links\ »
    Exemple : opéra filter:links

Il est à noter que Twitter vous affiche par défaut le top des résultats de recherche. Vous pouvez cliquer sur le lien \ »Tout\ » placé sous le titre \ »Résultats pour …\ » pour avoir accès à tous les résultats de votre recherche.

Vous pouvez également cliquer sur les trois boutons à gauche du titre \ »Résultats pour …\ » pour intégrer cette recherche dans votre site Web via un widget. Et vous avez un lien \ »Enregistrer\ » à droite du titre \ »Résultats pour …\ » qui vous permet de sauvegarder la recherche pour une utilisation future.

Google estime que le balisage Schema suffit à identifier l\'Auteur d\'un article

Données structurées avec Schema.org



Tout le monde le sait maintenant, depuis que la nouvelle a fait le tour de la Toile : a mis fin aux fonctionnalités de l\’AuthorShip



L\’un des aspects importants de cette Hangout est le fait d\’apprendre de la part de John Mueller que l\’Authorship faisait partie de l\’algorithme de classement de Google. Et Google ne souhaitait plus avoir de problème avec l\’obligation de mettre à jour l\’authorship lors des prochaines mises à jour de l\’algorithme.

D\’ailleurs, en commentaire au post ci-dessous, John Mueller a déclaré que \ »tout code qui fonctionne de notre côté fait partie de nos algorithmes\ ». Mais, il a précisé que ce ne sont pas toutes les parties des algorithmes de Google qui sont utilisées pour le classement sur les pages de résultats.

Donc, l\’authorship ne pouvait pas être forcément un facteur de classement.

Il ajoute cependant qu\’il est juste bon, pour la maintenance du code, de supprimer ce dont on n\’a plus besoin afin d\’éviter d\’avoir à le supporter et de créer des problèmes de sécurité.

Autre précision importante de John Mueller, qui recommandait aux webmasters de se tourner vers le balisage des contenus (données structurées) avec schema.org, c\’est qu\’un auteur peut être une entité (comme les lieux, personnes, entreprises, appareils, etc…) qu\’on peut associer à une page et schema.org offre de réelles opportunités aux moteurs de recherches d\’en savoir plus sur les auteurs.

C\’est pourquoi, poursuit John Mueller dans un autre commentaie, \ »Nous essayons de reconnaître les sources originales et de les traiter de façon appropriée. Nous interprétons le balisage schema.org et pouvons prendre en compte différents types d\’entités supplémentaires si nous pouvons trouver une meilleure façon de les utiliser pour aider à améliorer les résultats de la recherche, etc.. 


Il y a beaucoup de choses qui sont théoriquement imaginables dont certaines sont dans nos documents de recherche publiés ou brevets déposés. Cela ne signifie pas que c\’est destiné à l\’usage des webmasters qui devraient l\’implémenter.

Si vous pouvez implémenter le balisage schema.org depuis votre outil de création CMS ou obtenir des données structurées depuis Google webmaster Tools, c\’est une bonne chose. Mais, il ne faudrait pas s\’attendre dans l\’immédiat à un coup de pouce pour le classement\ ».

Alors, d\’apprès John Mueller, si vous devez choisir entre optimiser votre site pour le mobile et ajouter le balisage schema.org, sachez qu\’un site optimisé pour le mobile aura beaucoup plus d\’impact immédiat pour vous.

12 points d\'optimisation de site internet pour débutant SEO

qui aideront votre contenu à être encore plus performant.

 Autant certains de ces éléments peuvent paraître simplistes, autant chaque aspect de ces éléments ne devra pas être oublié.

Optimisation internet

bases même de l\’optimisation continuent à être respectées.

Les points exposés ici à partir de l\’infographie ci-dessous sont le standard qui aide à optimiser tout site ou blog et qui, parfois, se suffisent à eux-mêmes.

  • Titre de la page : Généralement admis comme l\’élément le plus important après le contenu de la page. Ce titre de page (meta title) doit être pertinent par rapport au contenu et contenir entre 50 et 60 caractères maximum, mot clé inclus.
  • Meta description : C\’est un extrait de texte  qui peut encourager votre audience à cliquer sur votre lien sur les moteurs de recherche pour accéder à la lecture du reste de l\’article. Une occasion pour vous de mieux vendre ce qui est sur la page de destination et de leur faire savoir que c\’est bien le contenu qu\’ils recherchaient.
  • URL de la page : L\’URL ou adresse web permet aussi de décrire le contenu de la page à votre audience et aux moteurs de recherches. Notamment dans des cas de citation de votre URL utilisée comme lien vers l\’article. Il doit donc de préférence être descriptif.
  • Mots clés dans le contenu : On dit que le contenu est roi. Ajouter des mots clés de façon naturelle tout au long de l\’article avec des synonymes et des expressions simples tournant autour de votre sujet laissent entendre que vous maîtrisez le sujet dont vous parlez.
  • Balise Header H1 : C\’est la balise la plus élevée de toutes les balises Header. Elle est essentiellement utilisée pour le titrage de votre page et résume en général ce dont parle votre contenu. Et les moteurs de recherche y accordent une attention particulière. La balise H1 doit être unique  sur la page.
  • Balises Header H2 à H6 : Ce sont des balises utilisées pour organiser l\’architecture de votre contenu entre paragraphes et sections. Elles incitent souvent le lecteur à lire entièrement votre contenu ou, pourquoi pas, à aller directement au paragraphe qui les intéressent particulièrement.
  • Images : Choisissez le bon type de fichier pour votre image. Par exemple, PNG pour les graphiques, GIF pour les images ayant moins de couleurs et JPEG pour les photos de haute qualité. Sauvegardez vos images JPEG avec une résolution à 60% pour ne pas impacter le temps de chargement tout en réduisant la taille.
  • Noms d\’images descriptifs : Sauvegardez vos images avec un nom comportant des tirets entre les mots. Ce nom devra décrire de façon optimisée un tant soit peu l\’image. Sans en abuser…
  • Attribut ALT : Ajouter l\’attribut ALT correct à votre image pourrait aider également vos résultats SEO car elle va aussi permettre aux moteurs de recherche de mieux comprendre ce que l\’image représente. L\’attribut ALT devrait transmettre ce qui est sur votre image car il peut servir de texte qui s\’affiche si l\’image ne s\’affiche pas.
  • Catégories du blog : La plupart des plateformes de blogs permettent d\’ajouter des catégories pour aider à organiser les articles. Permettre ainsi aux articles d\’être triés par thèmes plutôt que par ordre chronologique ou alphabétique aide vos visiteurs à trouver plus rapidement et plus facilement le contenu désiré. Vous pouvez aussi organiser vos articles à partir des tags (libellés).
  • Liens internes : Insérer des liens dans vos articles qui vont pointer vers d\’autres articles complémentaires est une bonne initiative pour intéresser vos visiteurs. Pour ce maillage de liens internes, un mélange de textes d\’ancres comprenant des mots clés concurrentiels, le nom du site ou des expressions normales (cliquez ici ou lisez cet article) sont préconisés pour cet exercice d\’.
  • Authorship : Ce programme de Google a permis à de nombreux webmasters de revendiquer la paternité de tous leurs contenus web. Même si Google avait auparavant déclaré qu\’il ne tenait plus compte de l\’authorship, il recommande désormais de le remettre

(Cliquez sur l\’image pour l\’agrandir)
Image via Klood.com