12 Points à vérifier pour l’optimisation du site

12 Points à vérifier pour l’optimisation du site

 

Le ou l’optimisation pour moteurs de recherche doit être holistique et il faut des efforts dans tous les domaines de celle-ci pour être vraiment réussie. C’est ce qui s’est passé et ce sera certainement le cas en 2021 et dans les années à venir.

Cependant, on ne peut faire que beaucoup et il y a tellement de choses à penser et sur lesquelles se concentrer. Il est vraiment facile de se perdre dans le référencement web et oublier d’autres facteurs lorsque vous essayez d’optimiser un facteur après l’autre.

D’où cette checklist pour vous aider à organiser vos pensées et ne rien louper dans la mesure du possible. Si vous voulez réussir dans l’optimisation de votre site en 2021, suivez cette liste pour vous aider à planifier votre stratégie de référencement.

 

1. Vérifier les balises Meta

La vérification et l’optimisation des balises Meta sont deux des étapes de base pour faire du référencement à la page. Cela a été et sera toujours une partie importante de toute checklist SEO parce qu’il comprend l’un des facteurs de classement les plus importants : la balise title.

Lors de l’optimisation des balises title (pour décrire ou résumer de quoi parle le contenu dans son titre), assurez-vous que le mot clé cible est présent tout en créant une bonne copie pour attirer les clics des utilisateurs.

Optimiser les balises meta signifie également optimiser les meta descriptions et bien qu’il ne s’agit pas d’un facteur de classement, il est important pour votre taux de clics (CTR).

Une des choses que la plupart des propriétaires de site oublient lors de la vérification des balises meta est l’attribut meta robots qui peut conduire à des erreurs critiques.

Une simple balise “Noindex” peut complètement ruiner le classement d’une page car elle dira littéralement à de ne pas afficher cette page dans les résultats de recherche.

Vous pouvez utiliser une extension de contrôle d’exclusion de robots afin que vous puissiez vérifier rapidement l’attribut meta robots d’une page sans avoir à aller au code source.

 

2. Rechercher le contenu en double

Le contenu en double ou contenu dupliqué peut causer deux problèmes principaux : premièrement, il est possible que Google le signale comme du spam et deuxièmement, il peut diluer les mots clés autour de votre site Web.

Il est également bon de noter que le contenu dupliqué n’est pas n’importe quel élément de contenu dans le corps d’un article. Les balises Meta et les sous-titres en double peuvent également affecter négativement votre ranking.

Dans les cas où le contenu en double ne peut pas être évité (ex. Deux pages de produits avec le même élément et la même description, mais des mesures différentes, etc), utilisez la balise canonical (qui indique l’URL canonique ou permanente) pour éviter les baisses de classement.

 

3. Vérifier les pages ayant une mauvaise intention

Comme je l’ai mentionné dans l’article que j’ai relayé sur les facteurs de classement SEO en 2021, il va sans dire que l’intention de recherche va être grande. C’est pourquoi vous devez optimiser non seulement les nouvelles pages de votre site Web, mais aussi les pages existantes.

Consultez la liste des mots clés que vous ciblez et recherchez ceux qui ne sont pas encore sur la première page malgré vos efforts. Recherchez le mot clé que vous ciblez dans Google et jetez un coup d’oeil rapide à ceux pour lesquels Google est gratifiant parce que pour l’instant, c’est la meilleure façon d’identifier quelle est l’intention du mot clé que vous ciblez.

Une fois que vous avez évalué la bonne intention pour le mot clé, regardez en arrière à la page que vous essayez de classer, puis ajuster votre contenu en conséquence.

Les résultats montrent-ils des produits ? Alors, très probablement, vous devez montrer les produits sur votre page aussi.

 

L’intention de recherche sera toujours axée sur donner aux utilisateurs la réponse qu’ils attendent de sorte que vous devez ajuster votre contenu en fonction de cela.

Oui, les mots clés et leurs variantes sur votre article sont toujours importants, mais si votre contenu ne satisfait pas ce qu’un utilisateur recherche dans un mot clé spécifique, vous serez toujours surclassé par ceux qui le font.

 

4. Optimiser pour les signaux web essentiels et l’expérience de page

Les principaux signaux web essentiels (Core Web Vitals) et l’expérience de page sont des facteurs SEO confirmés qui seront intégrés dans l’algorithme de Google en 2021 et il ne fait aucun doute que ces deux critères devraient être sur votre checklist.

Il y a trois mesures qui font les éléments des Core Web Vitals : Largest Contentful Paint, First Input Delay, and Cumulative Layout Shift.

Page Experience, d’autre part, se compose de facteurs SEO existants qui sont maintenant regroupés pour aider Google à mieux évaluer l’expérience utilisateur sur un site Web.

Cela inclut le , le mobile-friendly, la navigation en toute sécurité, et pas d’interstitiels.

Les Core Web Vitals sont effectivement inclus dans l’expérience de page.

Pour vous aider à évaluer comment votre site web intègre ces nouveaux facteurs SEO, vous pouvez utiliser une variété d’outils de terrain et de laboratoire de Google.

 

PageSpeed Insights, Google Lighthouse et l’extension Core Web Vitals Chrome pour n’en nommer que quelques-uns.

 

5. Augmenter ou améliorer les anciens articles

Augmenter les articles qui ont été publiés il y a plus d’un an est une grande stratégie SEO qui peut stimuler votre trafic.

La stratégie ici est de chercher des articles de blog qui étaient performants avant, mais ne le sont plus maintenant.

Très probablement, ils ont perdu leur classement parce qu’ils contiennent désormais des informations périmées et de nouveaux articles d’autres sites Web ont commencé à les surclasser. Ce sont des pages qui ont été baptisées “pages zombies” par Olivier Duffez de Webrankinfo.

Il s’agit d’une occasion que la plupart des propriétaires de sites Web ont tendance à oublier parce que la plupart se concentrent sur la publication de nouveaux articles alors qu’ils ont déjà des actifs existants qui peuvent leur faire gagner du temps.

L’augmentation ou la mise à jour des anciens billets de blog peut varier. Il y aura des articles de blog qui peuvent avoir besoin d’une révision, mais il y a aussi ceux qui n’ont besoin que de quelques réglages. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne stratégie qui peut certainement vous permettre d’obtenir plus de trafic.

 

6. Appliquer des balisages Schema

Non, les données structurées ne sont toujours pas un facteur de classement, mais vous ne devez jamais sous-estimer la valeur qu’elles peuvent apporter à votre site Web.

L’application adéquate du balisage de données structurées via Schéma.org sur vos pages les rend éligibles aux résultats enrichis de Google, ce qui peut augmenter votre taux de clics à partir des résultats de recherche Google.

Beaucoup négligent les données structurées parce que non seulement ce n’est pas un facteur de classement, mais aussi parce que cela peut prendre beaucoup de temps et d’efforts pour appliquer manuellement des balisages schéma.

Mais heureusement, il y a beaucoup d’outils qui pourraient aider à automatiser le processus. Vous pouvez facilement installer des plugins si vous utilisez WordPress ou utiliser des générateurs de schémas qui sont disponibles à utiliser en ligne gratuitement.

Cela rend la création des balisages schéma beaucoup plus facile et sans que la connaissance du développement web soit nécessaire.

 

7. Utiliser la fonctionnalité AMP de Google

L’utilisation de pages mobiles accélérées (AMP) sur votre site web dépouille automatiquement votre page au strict minimum, ne laissant que l’en-tête, le contenu et les images. Cela offre aux utilisateurs mobiles la meilleure expérience car il fait charger les sites Web à un rythme très rapide.

Beaucoup de gens sont encore confus au sujet de la contribution de l’AMP aux classements d’un site Web. Il est déjà confirmé par Google que l’AMP n’est pas un facteur de classement – ce qui signifie que l’activation de l’AMP sur votre site Web ne vous donne pas un coup de pouce dans le ranking.

Toutefois, Google a également déclaré que la vitesse de chargement est un facteur de classement et AMP va rendre votre site web plus rapide.

L’installation d’AMP sur votre site Web n’est pas difficile et ne nécessitera pas de connaissances en développement Web si vous utilisez AMP for WordPress. Vous pouvez simplement installer le plugin AMP officiel, puis sélectionner les parties de vos sites Web dans lesquelles des versions AMP seront créées.

Notez que l’AMP n’est pas pour tout le monde. Étant donné qu’AMP dénudera la conception d’une page Web au strict minimum, les visuels que vous utilisez pour convertir les clients peuvent ne pas apparaître.

Je ne recommande pas non plus d’utiliser AMP sur les pages de produits et les pages de catégorie de produits pour les sites web e-commerce. Mais, vous avez toujours la possibilité de créer un site ecommerce au format AMP car de nouvelles fonctionnalités existent ou sont régulièrement ajoutées pour cela.

 

8. Vérifier les liens internes

Le lien interne est vraiment important pour la structure du site et il contribue également dans les classements. Les pages importantes de votre site Web devraient avoir beaucoup de liens internes vers elles.

Les liens internes, dans un maillage interne, aident également les utilisateurs à naviguer à l’intérieur de votre site Web et peuvent aider à les convertir. Vous pouvez également aider Google à comprendre le contexte des pages à travers le texte d’ancrage que vous utilisez pour le lien interne similaire à la façon dont le texte d’ancrage dans les backlinks fonctionne.

Un autre but de vérifier vos liens internes est que vous pourriez gaspiller du jus de lien en reliant à d’anciennes pages de votre site Web qui n’ont plus d’existant ou de lien vers les URL avec redirections.

La liaison vers une URL de page avec une erreur 404 arrête le flux du jus de lien et est une occasion gaspillée. Les redirections, d’autre part, réduisent l’autorité transmise par les liens de sorte que vous ferez mieux de relier directement à l’endroit où le lien redirige.

 

9. Vérifier le site Web sur Google Search Console

Si vous ne l’avez pas encore fait, vous devez le faire dès que possible. La vérification de votre site Web sur la Search Console est la première étape que vous devez prendre si vous souhaitez qu’il apparaisse dans Google (ou dans Bing Webmaster Tools pour apparaître dans Microsoft Bing).

Il n’y a pas grand-chose à dire sur cette étape. Il vous suffit d’aller sur la Search Console et d’utiliser votre compte Google pour vous connecter. Suivez les étapes pour vérifier votre site web et c’est tout !

Google devrait commencer à explorer votre site web, puis l’indexer.

 

10. Soumettre des sitemaps

Une fois que vous avez mis en place pour votre site Web, vous serez désormais en mesure de soumettre vos sitemaps au format XML pour aider Google à mieux explorer votre site Web.

Google priorisera l’exploration des URL qui sont incluses dans les sitemaps du site que vous soumettez et les analysera également plus fréquemment. Pour les URL qui ne sont pas incluses dans les sitemaps, Google continuera à les explorer, mais avec moins de priorité.

Pour les grands sites Web, vous pouvez créer plusieurs sitemaps pour mieux organiser les URL. Vous pouvez également créer un sitemap pour images.

 

11. Vérifier les erreurs d’exploration et d’indexation

Le rapport de couverture dans Console est l’un des avantages de la vérification de votre site Web.

Dans ce rapport de couverture, vous verrez des erreurs d’exploration qui peuvent également empêcher l’indexation des pages.

Vous aurez également la liste des URL indexées, des URL avec avertissements et des URLs qui sont complètement exclues des résultats de recherche.

 

12. Mettre à niveau vers Google Analytics 4

Google Analytics 4 ou GA4 est une version améliorée de avec une technologie IA avancée qui peut vous fournir plus d’informations marketing plus intelligentes.

Il vous permet également d’avoir une meilleure intégration avec Google Ads et vous aide à mieux comprendre les cycles de vie des utilisateurs.

À l’avenir, les nouveaux comptes Google Analytics seront automatiquement en GA4 et si vous utilisez actuellement Universal Analytics, la version précédente, vous pouvez facilement passer à Google Analytics 4 dans vos paramètres de propriété.

Je vous suggère fortement de déplacer tous vos anciens comptes d’Universal Analytics vers Google Analytics 4 afin que vous puissiez commencer à profiter des avantages de la nouvelle plate-forme.

Je suis sûr qu’il faudra un certain temps pour s’adapter à la nouvelle plate-forme, mais il n’y a pas de meilleur moment pour s’adapter et s’améliorer.

 

Conclusion

2021 va être une année où tous les SEO et propriétaires de sites auront encore plus à faire avec tant de points d’optimisation à penser.

Les Core Web Vitals seuls peuvent vous prendre des semaines de travail d’optimisation ! C’est pourquoi il est crucial que vous soyez en mesure d’organiser et planifier à l’avance afin de ne pas vous laisser déborder.

J’espère que cette checklist vous aidera à planifier votre stratégie de référencement et vous aidera à mieux vous classer cette année.

Source : Seo-hacker

Google Analytics 4 est arrivé !

Des millions d’entreprises, petites et grandes, comptent sur Google Analytics pour comprendre les préférences des clients et leur créer de meilleures expériences.

Le nouveau Google Analytics est arrivé !

Avec plus de commerce se déplaçant en ligne et les entreprises sous pression accrue pour faire que chaque euro de marketing compte, les insights des outils d’analytics numériques sont encore plus critiques.

Mais avec les changements majeurs dans le comportement des consommateurs et les changements axés sur la vie privée sur les standards de l’industrie de longue date, les approches actuelles de l’analyse ne suivent pas le rythme.

Dans une enquête de Forrester Consulting, les spécialistes du marketing ont déclaré que l’amélioration de leur utilisation de l’analytics est une priorité absolue, et que les solutions existantes rendent difficiles d’obtenir une vue complète du client et de tirer des informations de leurs données.

Et de déclarer dans un récent communiqué :

Pour vous aider à obtenir un meilleur retour sur investissement (ROI) de votre marketing à long terme, nous créons un nouveau plus intelligent qui s’appuie sur la propriété App + Web (Application + propriété Web) que nous avons introduit en version bêta l’année dernière.

Il a l’apprentissage automatique (machine learning) dans son Core pour automatiquement fournir des informations utiles et vous donne une compréhension complète de vos clients à travers les appareils et les plates-formes.

Il est axé sur la confidentialité par la conception, de sorte que vous pouvez compter sur Analytics, même si les changements de l’industrie comme les restrictions sur les cookies et les identificateurs créent des lacunes dans vos données.

Le nouveau Google Analytics vous donnera les informations essentielles dont vous avez besoin pour être prêt pour la suite.

 

Présentation du nouveau Google Analytics, conçu pour vous aider à obtenir les informations essentielles dont vous avez besoin pour être prêt pour la suite.

 

Des connaissances plus intelligentes pour améliorer vos décisions marketing et obtenir un meilleur ROI

En appliquant les modèles avancés de machine learning de Google, le nouveau Google Analytics peut automatiquement vous alerter sur les tendances significatives de vos données – comme les produits qui voient une demande croissante en raison des nouveaux besoins des clients.

Il vous aide même à anticiper les actions futures que vos clients peuvent prendre. Par exemple, il calcule la probabilité de désabonnement afin que vous puissiez investir plus efficacement dans la fidélisation des clients à un moment où les budgets de marketing sont sous pression.

Google continue d’ajouter de nouvelles mesures prédictives, comme les revenus potentiels que vous pourriez gagner auprès d’un groupe particulier de clients.

Cela vous permet de créer des audiences pour atteindre des clients à plus forte valeur ajoutée et d’exécuter des analyses pour mieux comprendre pourquoi certains clients sont susceptibles de dépenser plus que d’autres, afin que vous puissiez prendre des mesures pour améliorer vos résultats.

Google continue d’ajouter de nouvelles mesures prédictives, comme les revenus potentiels que vous pourriez gagner auprès d’un groupe particulier de clients.

Avec de nouvelles intégrations dans les produits marketing de Google, il est facile d’utiliser ce que vous apprenez pour améliorer le retour sur investissement de votre marketing. Une intégration plus approfondie avec Google Ads, par exemple, vous permet de créer des audiences qui peuvent atteindre vos clients avec des expériences plus pertinentes et utiles, où qu’ils choisissent de s’engager avec votre entreprise.

La nouvelle approche permet également de répondre aux demandes de longue date des annonceurs. Étant donné que le nouveau Google Analytics peut mesurer les interactions Application et Web ensemble, elle peut inclure des conversions à partir de vues engagées par qui se produisent dans l’application et sur le Web dans les rapports.

Voir les conversions à partir de vues vidéo YouTube aux côtés des conversions de Google et des canaux non payants Google, et des canaux organiques comme , social et e-mail, vous aide à comprendre l’impact combiné de tous vos efforts de marketing.

Voir les conversions à partir de vues vidéo YouTube aux côtés des conversions de Google et des canaux non payants Google, et des canaux organiques comme Google Search, social et e-mail, vous aide à comprendre l’impact combiné de tous vos efforts de marketing.

Les entreprises qui participent à la bêta voient déjà des avantages. Vistaprint, répondant aux changements rapides de son activité au début de la pandémie, a été en mesure de mesurer et de comprendre rapidement la réponse des clients à leur nouvelle ligne de masques de protection.

Et Jeff Kacmarek, vice-président de Domino’s Pizza du Canada, a constaté que :

Lier le nouveau Google Analytics à Google Ads nous permet d’optimiser les actions qui comptent le plus pour nos clients, peu importe la façon dont ils interagissent avec notre marque.

 

Une compréhension plus complète de la façon dont les clients interagissent avec votre entreprise

Le nouveau Google Analytics vous donne une mesure centrée sur le client, au lieu de statistiques fragmentées par appareil ou par plate-forme.

Il utilise plusieurs espaces d’identité, y compris les identifiants d’utilisateur fournis par les commerçants et les signaux Google uniques des utilisateurs qui ont opté pour la personnalisation des annonces, pour vous donner une vue plus complète de la façon dont vos clients interagissent avec votre entreprise.

Par exemple, vous pouvez voir si les clients découvrent d’abord votre entreprise à partir d’une annonce sur le Web, puis installent votre application et y effectuent des achats.

Vous aurez également une meilleure compréhension de vos clients tout au long de leur cycle de vie, de l’acquisition à la conversion et la rétention. C’est essentiel lorsque les besoins des gens évoluent rapidement et que vous devez prendre des décisions en temps réel afin de gagner – et garder – de nouveaux clients.

Sur la base des commentaires des utilisateurs, Google dit avoir simplifié et réorganisé les rapports afin que vous puissiez intuitivement trouver des informations marketing basées sur la partie du parcours client qui vous intéresse.

Par exemple, vous pouvez voir quels canaux conduisent de nouveaux clients dans le rapport d’acquisition de l’utilisateur, puis utiliser les rapports d’engagement et de rétention pour comprendre les actions de ces clients et s’ils restent, après conversion.

 

Par exemple, vous pouvez voir quels canaux conduisent de nouveaux clients dans le rapport d’acquisition de l’utilisateur, puis utiliser les rapports d’engagement et de rétention pour comprendre les actions de ces clients et s’ils restent, après conversion.

 

Construit pour le long terme

Le moment est venu d’investir dans vos bases de marketing numérique, comme des analytics plus intelligents, afin que vous puissiez être prêt pour la suite. Cela vous aidera également à répondre aux attentes croissantes des consommateurs, aux développements réglementaires et à l’évolution des normes technologiques en matière de protection de la vie privée des utilisateurs.

Grâce à une nouvelle approche des contrôles de données, vous pouvez mieux gérer la façon dont vous collectez, conservez et utilisez vos données Analytics.

Des contrôles plus granulaires pour la personnalisation des annonces vous permettent de choisir quand utiliser vos données pour optimiser vos annonces et quand limiter l’utilisation de vos données à la mesure. Et bien sûr, Google dit continuer à offrir aux utilisateurs le contrôle sur le partage de leur activité avec Google Analytics.

Parce que le paysage technologique continue d’évoluer, le nouveau Google Analytics est conçu pour s’adapter à un avenir avec ou sans cookies ou identifiants. Il utilise une approche souple de la mesure, et à l’avenir, comprendra la modélisation pour combler les lacunes où les données peuvent être incomplètes.

Cela signifie que vous pouvez compter sur Google Analytics pour vous aider à mesurer vos résultats marketing et répondre aux besoins des clients dès que vous naviguez dans la récupération et que vous faites face à l’incertitude à l’avenir.

 

L’avenir de Google Analytics

Le nouveau Google Analytics est maintenant l’expérience par défaut pour les nouvelles propriétés et c’est là que Google dit investir dans des améliorations futures.

Google sait qu’il existe des fonctionnalités dont de nombreux spécialistes du marketing ont besoin avant de remplacer complètement leur configuration Analytics existante, c’est pourquoi il encourage donc à créer une nouvelle propriété Google Analytics 4 (précédemment appelée une propriété App + Web) à côté de vos propriétés existantes.

Cette nouvelle génération est conçue pour faire passer vos rapports d\’analyse au niveau supérieur.

  • Le machine learning vous permet de dégager automatiquement des insights à partir de vos données. Vous pouvez ainsi améliorer votre stratégie marketing.
  • Avec les données consolidées des applications et des sites Web, vous bénéficiez d\’une meilleure compréhension de l\’ensemble du cycle de vie de vos clients, de l\’acquisition à la fidélisation.
  • À l\’avenir, ce nouveau type de propriété fonctionnera avec ou sans cookies ou identifiants. Vous pourrez obtenir des renseignements sur vos clients même si vos données sont incomplètes.

Tout cela vous permettra de commencer à recueillir des données et de bénéficier des dernières innovations dès qu’elles seront disponibles tout en gardant votre implémentation actuelle intacte.

Si vous êtes un spécialiste du marketing d’entreprise, Google est actuellement en version bêta avec une version Analytics 360 qui offrira des SLA (Service Level Agreement) et des intégrations avancées avec des outils comme BigQuery, et dit qu’il aura plus à partager bientôt.

Source : Google

Google Play classe maintenant les jeux et applis en fonction de l\'engagement

Après avoir fourni plus d’options de promotion pour les applications et les jeux, ainsi que la vente d’abonnements pour les jeux, Play a annoncé quelques modifications dans sa boutique d’applications Play Store.

Google Play classera maintenant les jeux et applis en fonction de l\'engagement

Et, selon ces modifications, les fiches des jeux et applications ne seront plus promues uniquement en fonction de leurs nombres de téléchargements.

Google Play modifie donc ses algorithmes de classement pour tenir compte du temps consacré à jouer aux jeux. Ainsi, un jeu qui obtient un grand nombre de téléchargements mais n’est pas beaucoup joué descendra dans les classements, et .

voir image ci-dessus) et le prix de vente dans le même temps.

Notamment en cas de promotion ou de remise affichée.

De cette façon, les acheteurs pourront facilement voir quelles économies ils font en achetant au prix promotionnel affiché.

Le prix barré est un excellent moyen pour les développeurs pour susciter de l’intérêt pour une application ou un jeu qu’ils veulent promouvoir. Et il est surprenant que Google Play ait tant tardé à mettre cette option en œuvre.

Cependant, pour toute personne parcourant Google Play, c’est le changement dans les algorithmes de classement qui aura l’impact le plus immédiat et évident. Google explique :

  • Promouvoir des expériences de haute qualité basées sur l’engagement, pas seulement sur les installations :

    Avec l’énorme variété de jeux disponibles sur Google Play Store, il y a beaucoup de cas où des jeux importants n’obtiennent pas la visibilité et l’attention qu’ils méritent. Récemment, nous avons commencé à changer nos algorithmes afin de les optimiser pour l’engagement de l’utilisateur, pas seulement les téléchargements.

    C’est l’un de moyens de récompenser la qualité, ce qui veut dire pour les jeux, promouvoir des titres avec plus de chances (fortes mesures d’engagement et de rétention) ainsi qu’une mesure plus traditionnelle telle les notes par étoiles.

  • Offrir des ventes et augmenter les achats des jeux Premium avec un prix barré :

    Lors de notre phase de test, les développeurs ont vu 3 à 20 fois plus d’installations au cours de leurs promotions.

  • Plus de sélection de jeux de haute qualité par le biais des pages rédactionnelles :

    Une autre façon pour nous de mettre en évidence des jeux de bonne qualité se fera par le biais des nouvelles pages éditoriales sur Google Play store qui seront lancées dès ce mois de Mars 2017.

    Ces pages permettent à nos rédacteurs de sélectionner manuellement des jeux illustrant les expériences optimales de jeu sur . Elles vont aussi permettre aux utilisateurs d’explorer des styles et genres de jeux différents avec des éditoriaux critiques sur des thèmes tels que les meilleurs jeux de course.

Google Home : C’est aussi Google Search avec l’Assistant

C’est quoi Home ? Google Home, c’est d’abord une enceinte de connexion en Wi-Fi qui fonctionne également comme un centre de contrôle intelligent pour la maison et un assistant pour toute la famille.

Google Home

Il est déjà disponible en France et le prix de Google Home est assez raisonnable pour un tel appareil intelligent.

Vous pouvez l’utiliser pour lancer un média (vidéo ou musique) dans toute votre maison, et gérer certaines tâches quotidiennes sans effort et demander à Google tout ce que vous voulez savoir.

L’appareil lui-même dispose d’écouteurs qui permettent d’écouter de la musique et laisser vous parler ou répondre.

Tout au-dessus de l’appareil, vous avez accès à un écran tactile avec 4 LEDs. Vous l’utiliserez pour interagir avec Home : pour activer l’Assistant, ajuster le volume, etc… En ce qui concerne les boutons, il n’y en a pas dans la partie supérieure. Vous avez juste deux micros qui vont permettre à l’appareil d’entendre votre voix pour exécuter des commandes ou répondre à vos questions.

Mais, il y quand même un bouton “mute” pour couper le son. Google Home étant capable de filtrer et séparer le son de la voix du bruit ambiant dans la maison. Il intègre d’ailleurs un système de reconnaissance vocale.

Et selon Google, Google Home sera capable de vous donner, à chaque fois, des réponses instantanées. De même, il peut vous lire, sous forme de réponse, une partie pertinente d’un contenu Web recherché.

 

Quels services sont supportés par Google Home ?

A son lancement, Google Home fonctionne avec YouTube Musique, Spotify, Pandora, Google Play Musique, TuneIn, et iHeart Radio.

Avec le support de ces services, vous pouvez demander , joue-moi la B.O de zootopia chantée par Shakira”. Et sans même avoir le titre de la chanson, Home va instantanément lancer la bonne chanson désirée pour vous, depuis votre application favorite.

Et ce, grâce à Google Assistant et son machine learning ou apprentissage automatique qui fait que Google Home vous connaît de mieux en mieux, ainsi que vos préférences.

Google Home marche aussi avec Nest (Thermostat connecté de Google), SmartThings, Philips Hue, et IFTTT. Ce qui veut dire que vous serez capable de contrôler ces appareils domestiques intelligents et activer vos recettes IFTTT en utilisant le haut-parleur.

Google Home agit également comme un récepteur de Chromecast Audio.

Avec Google Home, vous pouvez accéder à toutes vos chansons stockées, playlists, albums, artistes, et podcasts depuis votre application de musique, juste en demandant par la voix.

 

Google Home pour la domotique

Google Home peut être un centre de contrôle pour toute la maison, parce qu’il a accès à Google Assistant. Il vous permettra d’effectuer les tâches basiques telles que programmer des alarmes et des minuteries et gérer des listes de tâches à faire, des listes de courses à faire.

Il va également connecter votre Smart Home et supporter les réseaux populaires.

Cela signifie que vous serez en mesure de contrôler les ampoules ou lumières intelligentes, les interrupteurs, les portes, et surtout le produit Nest de Google.

 

Que fait Google Assistant dans Google Home ?

Lors de la Google I/O 2016, Google avait annoncé un Siri-Like (assistant d’) qui est une adaptation de Google Now et de Ok Google. Baptisé Google Assistant, il améliore fondamentalement l’expérience de la conversation bidirectionnelle de ces services grâce à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique (machine learning).

Ces technologies avancées ajoutent essentiellement du contexte à vos questions. Par exemple, si vous dîtes à Google Home : “OK Google” suivi par “quels films y a-t-il ce soir ?”, Google Assistant vous présentera des films programmés dans votre cinéma local.

Mais si vous ajoutez “Nous envisageons d’y aller avec les enfants”, l’Assistant de Google saura vous présenter des horaires pour les dessins animés ou des films pour toute la famille. Vous pourrez alors dire “Allons pour Le livre de la Jungle” et l’Assistant va automatiquement réserver les places pour vous.

Et comme de plus en plus de gens utilisent des périphériques d’enceintes intelligentes comme celui-ci pour obtenir leurs informations dans un monde sans pages de résultats recherche, les référenceurs devront s’adapter s’ils veulent rester pertinents, comme indiqué ci-dessous.

 

Comprendre les types de requêtes affectés

Il est important de se rappeler que la plupart des requêtes que gère Google Home sur une base régulière ne sont pas les types de requêtes qui sont précieux pour les affaires. En effet, ce ne sont pas, dans leur grande majorité, des requêtes que toute entreprise peut vraiment monétiser.

Si vous demandez à Google à quoi ressemble un cheval, il aura du mal à vous répondre. Mais, si vous lui demandez de jouer ou d’arrêter la musique, c’est ce qu’il fait le mieux. Il n’y a pas toujours d’opportunité pour mettre en avant une entreprise (grâce au lien). Dans la mesure où toute question ou recherche via Google Home aboutit à une réponse vocale ou à une action (jouer la musique, par exemple).

En effet, si vous regardez bien ce genre de choses auxquelles Google Home peut répondre en ce moment, il y a seulement deux catégories dans lesquelles les SEOs peuvent chercher à avoir de l’influence : les faits et les informations locales.

Sur l’ensemble de ces catégories, ce sont ces deux-là qui utilisent les résultats de recherche du Web et de Maps pour mettre en avant des featured snippets depuis le Web comme réponses aux questions.

Tout en fournissant parfois un lien vers un site Web dans l’application Google Home.

Les 2 catégories utiles pour le référencement :

Rassurez-vous, il y a encore de nombreuses questions pour lesquelles Google Home n’a aucune idée pour apporter une réponse pertinente.

Image via Searchengineland.com

Ce sont ces requêtes qui seraient affectées par les featured snippets ou les cartes (de Maps) et que les SEO peuvent cibler pour optimiser leurs contenus et espérer être visibles.

Etre choisi pour figurer dans les Featured snippets

Avec Google Home et l’Assistant, Google tend donc à donner des réponses vocales plutôt que des résultats de recherche. Et de ce point de vue, quel sera l’avenir du référencement face à des appareils qui ne fournissent pas de résultats de recherche ?

C’est une question intéressante, mais quand vous regardez vraiment de plus près, on peut voir que le référencement est plus important que jamais dans ce contexte. Il n’y a qu’une seule première place (pour l’unique réponse donnée), et cet endroit est utilisé pour le featured snippet ou l’extrait optimisé qui vous sera recommandé.

Tant que ces réponses sont extraites des résultats de recherche de Google et non de la véritable intelligence artificielle, Les SEOs auront une place de choix pour s’assurer que leur réponse sera celle qui apparaîtra dans le featured snippet.

Si vous y parvenez, vous aurez parfois la chance d’attirer plus de trafic vers votre site Web si Google fournit un lien dans l’application Home. Car, ce lien sera crédité en tant que source originale, et votre marque gagnera en crédibilité et autorité.

Twitter introduit un bouton Je n\'aime pas ce Tweet

Twitter souhaite la participation des utilisateurs pour l’aider à identifier les Tweets que ces derniers n’aiment pas afin d’améliorer son algorithme pour mieux comprendre le genre de Tweets qu’ils veulent moins voir dans leur fil d’actualités.

Cette option de signalement, car ça en est, est donc un moyen pour de recevoir des feedbacks (retours) sur la qualité des Tweets.

L’option, simplement labelisé “Je n’aime pas ce Tweet” (I don’t like this Tweet) est disponible dans l’icône individuelle présente sur chaque Tweet (Flèche renversée dans le coin supérieur droit du Tweet sur et 3 points de suspension en bas du Tweet sur ) et qui regroupe toutes les options disponibles pour agir sur chaque Tweet.

Lorsque l’utilisateur clique sur l’option “Je n’aime pas ce Tweet”, Twitter affiche un message de remerciement disant :

Merci. Twitter utilisera cette action pour améliorer votre Timeline.

Pour l’instant, seuls les utilisateurs de l’application Twitter pour iOS

En résumé, lorsque vous marquez un Tweet avec la mention “Je n\’aime pas ce Tweet”, cela permet à Twitter de mieux comprendre les types de Tweets que vous ne souhaitez pas voir dans votre fil d\’actualités.

Il pourra utiliser cette information pour optimiser et personnaliser votre expérience à l\’avenir.

Soit dit en passant, a toujours refusé, pour sa part, de créer un bouton “Je n’aime pas”, mais a finalement proposé différentes “réactions”.

Pour l\’instant, ce bouton n\’existe pas pour les mobiles Android, mais uniquement pour iOS.

Comment activer l’outil d\'optimisation d\'audience de la Page Facebook ?

Facebook vient de lancer “Audience Optimization”, un outil d’ d’audience pour aider les propriétaires des Pages à gérer eux-mêmes la visibilité de leur contenu dans le fil d’actualité de leurs fans.

Facebook lance un outil d\'optimisation d\'audience pour les Pages

Cet outil va donc leur permettre de cibler les utilisateurs par centres d’intérêt et par démographie.

3 Fonctionnalités incluses dans Audience Optimization

  • Ciblage du fil d’actualité : Permet aux éditeurs d\’ajouter des tags par centres d’intérêt (mots clés) dans leur post pour aider Facebook à connecter les utilisateurs avec les sujets et sous-thèmes qui sont les plus susceptibles de les engager.
    Ciblage du fil d\'actualité

    Plutôt que de limiter l’audience qui voit un post dans le News Feed, ces mots clés (tags ou balises) vont prioriser, de façon personnalisée, les sujets qui sont les plus enclins à les intéresser.

  • Restrictions d’audience : Donne aux éditeurs la possibilité de limiter la visibilité de certains posts à travers Facebook en spécifiant pour quels publics le post ne serait pas pertinent. Et ce, en fonction de leur localisation, langue, âge ou sexe.
    Restriction d\'audience

    Il s\’agit là d\’une fonctionnalité existante qu’on pourra utiliser en option à côté de l’Audience du fil d\’actualité (voir ci-dessus).

  • Statistiques d’audience : Permet aux Pages de voir les performances de leur contenu, tant au niveau du post que par mots clés (tags) des centres d’intérêt.
    Statistiques d’audience
    Image via Facebook

    Cette fonctionnalité, accessible depuis la section \ »Portée\ » de la page des Statistiques, vient maintenant compléter les “Statistiques de Page” qui permettent de voir le nombre de personnes qui ont vu vos publications et le nombre de personnes qui les ont aimées, commentées ou partagées. 

Une fois qu\’un message est publié, les statistiques du ciblage du fil d’actualité peuvent aider les propriétaires des Pages Facebook à mieux comprendre comment différents sous-groupes de personnes réagissent en montrant les métriques du reach et de l\’engagement pour chaque balise d\’intérêt (mot clé).

L\’outil d’optimisation d’audience et ses nouvelles fonctionnalités sont disponibles pour toutes les pages de langue anglaise, et seront automatiquement activés pour les Pages ayant plus de 5.000 Likes.

Toutefois, chaque Page peut manuellement activer l’outil d’optimisation de l’audience.

Comment activer l’outil Audience Optimization ?

Si l’outil Audience Optimization n’a pas été automatiquement activé pour votre Page, suivez les étapes ci-dessous pour le faire manuellement :

  • Connectez-vous à votre Page Facebook.
  • Cliquez sur le lien “Paramètres” situé à droite dans le menu de navigation (en haut) de votre Page.
  • Cliquez sur “Général” dans la colonne de gauche.
  • Allez à la section “Audience du fil d’actualité et visibilité des publications” et cliquez sur le bouton “Modifier”
  • Cochez la case “Activer la sélection d’audience…” et cliquez sur le bouton “Enregistrer les modifications”.

Ainsi, désormais, lorsque vous créez une publication, vous pouvez choisir qui la voit dans le fil d’actualité en sélectionnant l’intérêt, le genre, l’âge et d’autres critères de votre audience. Vous avez aussi la possibilité de contrôler qui voit la publication sur le journal de votre Page en limitant l’audience en fonction du lieu et de la langue.

Pour utiliser cette fonctionnalité, au moment de publier votre post, vous cliquez sur l\’icône situé à gauche du bouton \ »Publier\ », puis sur \ »Données démographiques\ ».

Notez que l’outil pour optimiser vos posts ne vous permet de ne cibler que des catégories de personnes qui sont déjà fans de votre Page Facebook. Vous ne pouvez pas cibler une autre audience en dehors de vos fans.

Google PageSpeed Insights détecte les interstitiels de téléchargement d\'applis à supprimer

a récemment publié un post dans lequel il annonçait des changements à venir. Et ce, en ce qui concerne l’expérience utilisateur sur mobile.

Google PageSpeed Insights détecte les interstitiels de téléchargement d\'applis à supprimer

Il s’agit ici, au moment de visiter un contenu sur le web mobile, du fait de se voir proposer par le site mobile visité de télécharger l’application native dudit site. Cet affichage en surimpression obstrue totalement la visibilité du contenu et nécessite que l’utilisateur trouve le moyen de fermer ce pop-up. Ce qui n’est pas souvent facile.

C’est pourquoi Google leur déclarera la “guerre” à compter du 1er Novembre prochain. Car, Google estime qu’un utilisateur partant de ses pages de résultats de recherche devrait être en mesure de voir immédiatement le contenu pour lequel il a cliqué sur le résultat de sa recherche.

Alors, les sites mobiles qui ne les supprimeront pas à compter du 1er Novembre prochain seront dorénavant pénalisés par l’algorithme Mobile-Friendly

Ne sont cependant pas concernés par cette mesure tous les autres interstitiels promouvant un ebook gratuit, l’inscription à une newsletter, l’abonnement à un profil social, voir affichant une publicité autre que Adsense (), etc.

Google PageSpeed Insights pour vérifier

Si vous ne voulez pas que les pages de votre site mobile soient supprimées de l’index de Google (et vous pensez encore qu\’il n\’existe pas d\’index mobile ?), faîtes en sorte de ne plus obstruer la visibilité du contenu avec un interstitiel d’installation d’application native.

Désormais, en utilisant Google PageSpeed Insights, un outil conçu pour aider les webmasters à mieux optimiser les temps de chargement des pages Web desktop et mobile, vous remarquerez quelques ajouts très récents dont le plus important est la notification de la présence ou non d’interstitiel d’installation d’application sur votre site mobile.

Comme prévu par Google, avant la déxindexation des pages mobiles, il considère déjà ce type d’interstitiel comme un problème à résoudre pour une meilleure expérience utilisateur, comme le montre l’exemple ci-dessous :

En cas de détection de la présence d’interstitiel d’installation d’applis, voici ce que vous notifiera :

Les alternatives aux interstitiels d’installation d’application

Voici les actions recommandées par Google :

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

+300% d\'augmentation de l\'engagement et du taux de clics avec la programmatique vidéo

DSP est une plateforme qui permet d\’optimiser

programmatique vidéo

Pour aider les marketeurs à mieux comprendre l’impact de la programmatique vidéo sur les performances des campagnes publicitaires, Turn, spécialiste du marketing en temps réel, a publié une infographie que relaie pour nous CBNews.fr et dont voici les points clés :

  • D’ici 2017, la vidéo devrait représenter 69% de la consommation Internet.
  • L’intégration de vidéo peut augmenter l’engagement et la performance du taux de clics de plus de 300% !
  • Les publicités vidéo ont un taux de clics moyen de 1,84%. Soit le taux le plus élevé de tous les formats publicitaires numériques.
  • Au premier trimestre 2015, les téléphones mobiles représentaient 34% des vidéos vues sur internet dans le monde.
Infographie via CBNews.fr