Not Provided pour les Adwords : Et si rien n\'avait changé dans les faits ?


a officiellement annoncé que le Not Provided

voici des questions-réponses pour mieux nous éclairer.

1. Aura-t-on toujours accès aux données concernant les requêtes Adwords ?

Oui. Vous aurez toujours accès aux requêtes en utilisant le rapport des termes de recherche dans Adwords. Il suffit d\’aller dans l\’onglet \ »Mots-clés\ » et de choisir l\’option \ »Voir les termes de recherche\ ».

2. Est-ce que le rapport des Termes de recherche est une nouveauté ?

Non. Il n\’est pas nouveau. Il existe depuis des années mais sous l\’appellation \ »Rapport sur les performances des requêtes de recherche\ ».

3. Que se passerait-il si l\’on utilise une plateforme publicitaire tierce ?

Encore, et contrairement aux rumeurs, les utilisateurs de plateforme publicitaire pour la gestion des annonces Adwords telles que Aquisio, WordStream, Marin Software, Adobe, etc, bref, les grandes agences partenaires de Google, ne seront nullement impactées par cette décision sur le Not Provided. Pour la simple raison que tous ces outils ont déjà tous accès aux termes de recherche via l\’Adwords API recommandée par Google dans son annonce.

4. Alors, qu\’est-ce qui a réellement changé ?

C\’est juste que les mots clés présents dans l\’adresse de la page de résultats (URL) de Google qui envoie les visiteurs ayant cliqué sur une annonce Adwords vers votre page web seront désormais supprimés lors de l\’affichage des liens référents dans Google Analytics.

Lesquels liens indiquent habituellement de quel site viennent vos visiteurs et parfois quels mots clés ils ont utilisé, comme dans l\’image ci-dessous.

Voici un exemple en Jaune des mots clés qui vont disparaître des referers.

En fait, pour aller un peu plus loin, il faut dire que Google ne supprimera pas ses mots clés dans l\’URL référente pour la majorité des requêtes.

Ce seront uniquement les utilisateurs d\’applications analytics tierces qui seront affectés. Mais, vous, en tant que client Adwords, vous pourrez retrouver ces données dans votre Adwords.

5. Et pourquoi Google a-t-il décidé d\’agir ainsi ?

Comme toujours, Google déclare vouloir protéger les données privées de ses utilisateurs. Mais, beaucoup d\’internautes et de webmasters sont sceptiques et suspectent Google d\’avoir d\’autres motivations derrière la tête.

Mais, maintenant, seuls les clients Adwords auront accès à leurs données de recherche depuis Adwords. Ou ceux qui utilisent l\’outil ValueTrack de Google ou son outil d\’insertion de mots clés.

6. Quels sont finalement les cibles de Google ?

Google est en train de couper l\’herbe sous le pied de tous ces professionnels qui ont toujours compté sur les mots clés présents dans les URLs de ses pages de résultats pour optimiser leurs pages de destination ou affiner leurs enchères ou encore faire du retargeting.

Ainsi, les plateformes tierces d\’annonces publicitaires qui utilisent les termes de recherches pour faire du retargeting pour leurs partenaires. C\’est à dire, qu\’à partir de ces mots clés qu\’elles réussissent à extraire, ces entreprises les utilisent pour mieux cibler les publicités à afficher sur les pages visitées ultérieurement par les internautes reconnus par leur système.

La cible principale dans cette opération des Not Provided de Google pour les Adwords seraient donc les comparateurs de prix et les logiciels ou plateformes servant à faire du reciblage personnalisé d\’annonces.

7. Etes-vous certain que le Not Provided ne change rien ? 

 Oui, il n\’y a aucun changement concernant les rapports de recherche, tant pour les Adwords que pour l\’API Adwords.Ce sont uniquement les outils analytics et autres logiciels tiers qui pouvaient extraire les mots clés présents dans les URLs de qui son impactés.

8. Donc, il n\’y aurait rien à craindre de cette annonce de Google ?

Aucune crainte à avoir. C\’est un non-événement pour tous ceux qui utilisent actuellement Google Adwords pour obtenir du trafic.

Google va-t-il remplacer L\'URL affichée par le nom de domaine sur ses Pages de résultats ?

Nouveau test de .

Google Operating Systemdans un post en date du 19 octobre dernier.



Le site Abondance.com

le lancement d\’Hummingbird

au coeur de son nouvel algorithme.

Voici une autre explication que donne Google Operating System pour ces tests en cours sur les pages de résultats de Google :

Most people don\’t understand URLs and find them too complicated. That\’s why many of them use search engines instead of typing URLs in the address bar, even for sites they visit frequently.

En d\’autres termes, l\’utilisateur lambda ne comprend rien aux URLs et les trouvent compliquées. C\’est pourquoi il utilise les moteurs de recherche plutôt que la barre d\’adresse de son navigateur, même pour les sites qu\’il a l\’habitude de visiter. Ce qui n\’est pas faux !

Ainsi, pour Google, il s\’agit de simplifier la lecture des résultats pour l\’utilisateur lambda. Même s\’il reconnaît que les URLs affichées fournissaient de nombreuses informations telles que la date de publication, le sujet de l\’article et parfois sa catégorie.

D\’autre part, et pour en revenir à l\’algorithme , en mettant en valeur les fils d\’ariane (voir image ci-dessous) à la suite du qui remplacerait l\’URL, Google pourrait ainsi inciter les marketeurs à utiliser les (Schema.org). Lesquelles microdatas qu\’il semble apprécier davantage avec l\’avènement de Hummingbird pour leur facilité de compréhension du contexte des contenus indexés.

(Cliquez sur l\’image pour l\’agrandir)

Découvrez comment Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment Bien référencer
son site internet sur Google