Facebook ajoute des boutons d\'appel à l\'action dans les Instant Articles

Cela fait maintenant un an que les Instant Articles de Facebook sont disponibles à tous les éditeurs de contenus. Mais les lecteurs sur mobile ne pouvaient que lire le contenu sans interagir avec.

Facebook ajoute des boutons d\'appel à l\'action dans les Instant Articles

En fait, les éditeurs d’instant articles n’avaient aucun moyen natif pour convertir les lecteurs en abonnés, par exemple. D’où l’intérêt particulier de ces nouveaux boutons d’appel à l’action (call-to-action) que vient de rendre disponibles pour les articles instantanés sur mobile.

Ce qui devrait faciliter la communication entre éditeur et lecteur.

Les unités de l’appel à l’action seront accessibles dès cette semaine et pourront être créées à partir de ce que Facebook appelle “un flux de création simple en libre service” et également les contrôler depuis un tableau de bord de suivi des conversions.

bouton Like), mais il existe d’autres qui sont encore en cours de création qu’ils pourront eux-mêmes créer et personnaliser.

Images via Facebook

Facebook a ainsi fait savoir qu’à l’avenir, les éditeurs pourraient ajouter un essai gratuit ou des boutons d’appel à l’action pour installer des application mobiles.

Josh Roberts, Product Manager de Facebook, explique :

Nous reconnaissons que les business modèles des éditeurs sont diverses et nous continuons de collaborer avec l’industrie pour identifier et développer de nouvelles unités de call-to-action en vue d’intensifier les relations et former des connexions nouvelles entre les gens et les éditeurs.

Similaires au projet Google AMP, les instant articles de Facebook sont un moyen par lequel les éditeurs peuvent afficher instantanément leur contenu sur l’écran mobile.

Mais contrairement à , les Articles instantanés s’appliquent principalement au contenu partagé et trouvé sur Facebook.

Et jusqu\’à présent, il y a eu un manque de fonctionnalités pour permettre aux médias de faire davantage pour atteindre les gens. En quelque sorte, les nouvelles unités d’appel à l’action suivent le même chemin que ce que Facebook a fait avec les Pages pour aider les entreprises à mieux engager avec leurs clients.

Facebook a aussi déclaré qu’avant le lancement d’aujourd\’hui, plus de 100 éditeurs avaient signé pour son programme bêta de l’appel à l’action (documentation de création ici).

YouTube lance TrueView for action pour créer un bouton d\'appel sur la pub vidéo

Au cours de ces dernières années, YouTube n’a de cesse de faire évoluer son format publicitaire TrueView afin de changer la façon dont la vidéo apporte de la valeur dans la performance des marketeurs.

YouTube lance TrueView for action

C’est ainsi que le format de vidéo publicitaire appelé TrueView for shoppoing a été lancé au mois de Mai 2015 pour permettre aux utilisateurs d’acheter directement depuis la vidéo publicitaire.

Mais, comme le fait remarquer dans son post, qu’en est-il pour les marques ou entreprises qui ont d’autres types de conversions (et donc ne vendent pas directement), tels que demander un devis, réserver une chambre d’hôtel, prendre un rendez-vous, s’abonner à une newsletter, ou encore programmer un cours de conduite ou autre ?

C’est donc pour tous les types de conversions qui peuvent exister que YouTube annonce aujourd’hui le lancement de son nouveau format de publicité vidéo appelé “TrueView for action” qui va certainement encourager les utilisateurs de la plateforme à prendre des actions qui comptent pour l’entreprise.

Image via Google

TrueView for action a pour but de rendre la publicité vidéo plus attrayante et efficace en affichant un bouton call-to-action () personnalisé pendant et après la diffusion de la vidéo.

Ce bouton d’appel peut donc être adapté pour chaque cas spécifique tel que “S’inscrire”, “S’abonner”, Réserver maintenant”, “Plus d’info”, “Renseignement”, “Demander un devis”, “Prendre Rendez-vous”, etc…

YouTube ne précise pas si ce format est effectivement disponible dès maintenant.

Facebook améliore les Lead Ads pour faciliter le remplissage des formulaires d\'inscription

Le format publicitaire Leads Ads de Facebook, lancé en Juillet 2015, vient de connaître une mise à jour avec de nouvelles fonctionnalités qui devraient rendre les campagnes publicitaires encore plus efficaces.

Facebook améliore les Lead Ads

Selon Facebook

C’est pourquoi introduit la “Context Card”

Cette carte contextuelle va donc permettre aux entreprises et aux marques de fournir plus de détails sur ce pourquoi les gens s’inscrivent.

Donc si une entreprise utilise la publicité Lead Ads pour trouver de nouveaux abonnés par email, elle peut utiliser une carte contextuelle pour expliquer quel type de contenu elle va proposer dans sa lettre d’information.

Les Cartes contextuelles aident les entreprises à .

Facebook améliore les Lead Ads pour faciliter le remplissage des formulaires d\'inscription
Image via Facebook

En outre, les Lead Ads sont maintenant disponibles dans un format carrousel, permettant aux entreprises de mettre en valeur trois à cinq images et titres avant que les gens cliquent pour accéder au formulaire d’inscription.

Les annonceurs peuvent donc utiliser le carrousel pour fournir des détails et les avantages de s’abonner à leur bulletin

Les Lead Ads sur le Web

Habituellement, la publicité Facebook pour une campagne de recrutement d’abonnés (newsletter) renvoie l’internaute vers une page de destination en dehors de Facebook où il doit ensuite remplir lui-même le formulaire.

Mais, grâce aux Leads Ads, l’utilisateur n’aura qu’à cliquer sur le bouton “S’inscrire” avant de confirmer ses informations personnelles affichées pour valider son inscription.

Ainsi, le processus est réduit à deux clics maximum, ce qui réduit aussi le taux d’abandon que les marques connaissent habituellement. Et ce, d’autant plus qu’à partir des informations personnelles connues de Facebook, celui-ci pré-remplit le formulaire d’inscription à la place de l’utilisateur qui n’a qu’à confirmer.

Facebook a donc ajouté le support du desktop pour les Lead Ads afin d’augmenter la diffusion de ce format publicitaire à une plus grande audience.

Google PageSpeed Insights détecte les interstitiels de téléchargement d\'applis à supprimer

a récemment publié un post dans lequel il annonçait des changements à venir. Et ce, en ce qui concerne l’expérience utilisateur sur mobile.

Google PageSpeed Insights détecte les interstitiels de téléchargement d\'applis à supprimer

Il s’agit ici, au moment de visiter un contenu sur le web mobile, du fait de se voir proposer par le site mobile visité de télécharger l’application native dudit site. Cet affichage en surimpression obstrue totalement la visibilité du contenu et nécessite que l’utilisateur trouve le moyen de fermer ce pop-up. Ce qui n’est pas souvent facile.

C’est pourquoi Google leur déclarera la “guerre” à compter du 1er Novembre prochain. Car, Google estime qu’un utilisateur partant de ses pages de résultats de recherche devrait être en mesure de voir immédiatement le contenu pour lequel il a cliqué sur le résultat de sa recherche.

Alors, les sites mobiles qui ne les supprimeront pas à compter du 1er Novembre prochain seront dorénavant pénalisés par l’algorithme Mobile-Friendly

Ne sont cependant pas concernés par cette mesure tous les autres interstitiels promouvant un ebook gratuit, l’inscription à une newsletter, l’abonnement à un profil social, voir affichant une publicité autre que Adsense (), etc.

Google PageSpeed Insights pour vérifier

Si vous ne voulez pas que les pages de votre site mobile soient supprimées de l’index de Google (et vous pensez encore qu\’il n\’existe pas d\’index mobile ?), faîtes en sorte de ne plus obstruer la visibilité du contenu avec un interstitiel d’installation d’application native.

Désormais, en utilisant Google PageSpeed Insights, un outil conçu pour aider les webmasters à mieux optimiser les temps de chargement des pages Web desktop et mobile, vous remarquerez quelques ajouts très récents dont le plus important est la notification de la présence ou non d’interstitiel d’installation d’application sur votre site mobile.

Comme prévu par Google, avant la déxindexation des pages mobiles, il considère déjà ce type d’interstitiel comme un problème à résoudre pour une meilleure expérience utilisateur, comme le montre l’exemple ci-dessous :

En cas de détection de la présence d’interstitiel d’installation d’applis, voici ce que vous notifiera :

Il semble que votre page utilise un interstitiel d\’installation d\’application qui masque une part importante du contenu et que le mobinaute doit ignorer avant d\’accéder au contenu souhaité, ce qui entraîne une expérience utilisateur médiocre.

Il existe des alternatives aux interstitiels qui permettent d\’améliorer l\’expérience utilisateur. Pensez à les utiliser (voir ci-dessous).

Supprimez les interstitiels d\’installation d\’applications suivants….

Les alternatives aux interstitiels d’installation d’application

Voici les actions recommandées par Google :

  • Utilisez une simple bannière pour promouvoir votre application en l\’intégrant au contenu de votre page. Vous pouvez intégrer cette bannière à l\’aide :

    • d\’une bannière ou d\’une image HTML, similaire à une petite annonce ordinaire, qui renvoie vers une boutique de téléchargement en ligne.
  • Si vous possédez une application , pensez à mettre en œuvre l\’indexation des applications : lorsque votre application comporte un contenu indexé qui répond à une requête spécifique, Google affiche un bouton d\’installation dans les résultats de recherche afin que les internautes puissent télécharger votre application et accéder directement à la page souhaitée sur cette dernière.

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Linkedin lance Elevate pour faciliter le partage du contenu de l\'entreprise

Depuis l’année dernière, toutes les nouveautés en matière de fonctionnalités sur LinkedIn attestent toute l’importance que le leader des réseaux sociaux professionnels accorde de plus en plus au contenu.

Linkedin lance Elevate

Et le dernier outil de curation dénommé Elevate lancé par la plateforme va encore dans ce sens.

est parti du constat que chaque salarié d’une entreprise a en moyenne 10 fois plus de contacts que l’entreprise pour laquelle il travaille.

Et surtout, les gens sont trois fois plus enclins à faire confiance au contenu des entreprises partagé par un salarié qu’à un même contenu partagé par la direction de cette entreprise.

Alors, LinkedIn propose Elevate qui est un outil de curation et donc, un flux des meilleurs contenus de l’entreprise qu’elle va proposer à ses salariés de partager avec leurs propres contacts sur LinkedIn et .

Et ce, afin de permettre à chaque entreprise de coordonner les promotions et influencer ainsi massivement les clients, les prospects et les potentiels candidats à l’embauche.

Chaque employé étant ainsi incité à influencer son propre réseau de contacts dans LinkedIn et Twitter afin d’accroître l’engagement et les contacts de l’entreprise elle-même.

L’outil Elevate fonctionne grâce à une combinaison entre les contenus recommandés à partir de l’application Pulse de LinkedIn et l’application Newsle (alertes d’actualités) acquise l’année dernière et une curation humaine exercée par des Editeurs de LinkedIn.

Elevate offre aussi des données analytiques tant aux salariés qu’aux entreprises. Ainsi, ils sauront tous combien de Likes, de commentaires et de partages à nouveau ils ont obtenu. Il en sera de même pour les offres d’emploi partagés par les salariés à partir d’Elevate.

Elevate est actuellement disponible que sur invitation avant son déploiement généralisé à la rentrée prochaine.

Elevate est disponible sur le web, sur Play pour mobile Android, dans l’App Store pour mobile .

Google Actualités indexe désormais les images d\'articles non hébergées sur le site

vient d’envoyer sa première newsletter via le Centre pour les éditeurs.

Google News

Une lettre d’information dans laquelle il annonce aux éditeurs qu’ils peuvent désormais héberger les images des articles d’actualité en dehors de leur .

Les images ainsi hébergées en dehors du site seront explorées, indexées et potentiellement utilisées dans les résultats de recherche de Google News. Ce qui n’était pas le cas auparavant.

Plusieurs raisons à cette mise à jour

La plupart des sites ou blogs importants utilisent ce qu’on appelle les CDN (Content Delivery Networks) qui sont constitués d’ordinateurs reliés en réseau à travers Internet et qui coopèrent afin de mettre à disposition du contenu ou des données (généralement du contenu multimédia volumineux) à des utilisateurs.

Et pourtant, ces images hébergés sur les CDN n’étaient ni explorées, ni indexés par Google Actualités. Il en était de même lorsque d’autres éditeurs hébergeaient leurs images sur un autre nom de domaine que celui de leur site d’actualités.

Désormais, peu importe le lieu d’hébergement, Google News affichera les images associées à tout article d’actualité.

Une autre raison qui justifierait cette mise à jour est le fait que Google News vient d’être ouvert à tout site web ou blog. Or, de nombreux sites ou blogs traitant de l’actualité et susceptibles d’apparaître dans la section “Dans l’actualité” sont hébergés sur des plateformes de blogs (, , etc).

Et les images de ces sites sur ces plateformes n’ont souvent pas l’URL du nom de domaine les hébergeant. Et ils étaient ou auraient pu être désavantagés si Google Actualités ne changeait pas son algorithme d’indexation des images.

Google My Business s\'affiche aussi dans Gmail

Google My Business dans Gmail





Pour bénéficier de cette visibilité supplémentaire gratuite, les entreprises et les marques devront activer ce que appelle le \ »widget Participants de

Les posts récents avec une vignette (petite image des posts) ont des liens qui pointent vers le post partagé sur Google+.

Activer le widget Participants

  • La page Google My Business doit avoir été validée et afficher le badge \ »Vérifié\ ».
  • L\’adresse email correspondant à votre nom de domaine doit être signée numériquement avec DKIM ou SPF qui sont des normes de validation indiquant que les emails envoyés proviennent bien de vous, et non de spammeurs pouvant avoir usurpé votre identité. Ce sont des systèmes d\’authentification d\’emails.
  • Vous devez garantir un envoi d\’au moins 1 000 emails par semaine à partir de votre nom de domaine. Les destinataires de ces 1 000 envois ne sont pas obligés d\’avoir une adresse Gmail.

Image via Google.com

Une fois que vous aurez répondu à ces critères, le widget apparaîtra automatiquement à côté des emails envoyés depuis votre nom de domaine à des utilisateurs Gmail.

Les entreprises ou les marques ayant donc une newsletter et plus de 1 000 inscrits devraient s\’intéresser de près au widget Participants de Gmail. En effet, l\’utiliser présente certains avantages indéniables :

  • Pouvoir élargir votre nombre d\’abonnés Google+ en incitant vos contacts (clients ou prospects) recevant vos emails ou vos newsletters à rejoindre la page Google My Business de votre entreprise ou marque.
  • Pouvoir augmenter significativement le nombre de consultations de vos posts Google+. Pour la simple raison que vos posts Google+ récents pourraient s\’afficher dans Gmail à l\’ouverture des messages que vous envoyez à vos destinataires ayant un compte Gmail.

Un dernier mot : aucun spam ne sera toléré. Pour éviter toute suspension de compte, vaut mieux suivre les instructions de Google pour l\’envoi de messages en masse.

L\'importance du Blogging en chiffres

des blogs 2013.

Bloguer aide à maintenir un flot de trafic web toujours croissant et à améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche. Sans oublier le contact avec la clientèle potentielle qui ira en se développant de plus en plus.

Le domaine du blog d\’entreprise peut parfois sembler inutile pour certaines netreprises parce que la première réflexion qui vient à l\’esprit est : \ »de quoi vais-je parler\ » ?\ ».

Et pourtant, si vous voulez vraiment tenter de dominer votre niche de marché, utiliser le blogging pourrait s\’avérer payant à moyen terme. Pour la simple raison que le blog est aussi un outil de marketing puissant qui permet de créer de l\’interactivité, de la confiance et d\’entrer facilement en contact avec son audience-cible.

En publiant régulièrement, vous devenez aux yeux de votre audience un \ »expert\ » de votre domaine d\’activité. Il ne s\’agit pas pour vous de devenir un \ »gourou\ ». Mais d\’être une source d\’information crédible de votre thématique. Voici d\’ailleurs quelques avantages du blog professionnel :

  • Un blog rapporte du trafic web : Avec du bon contenu, vous allez fidéliser un lectorat qui va grossir au fil du temps et vous assurer un trafic régulier.
  • Un blog favorise le bon positionnement : Si vous ciblez 50 mots-clés ou expressions-clés, vous pouvez créer 50 articles, avec un article dédié à chaque mot-clé ou expression-clé. Sans faire de suroptimisation !
  • Les articles procurent des backlinks : En publiant régulièrement du contenu pertinent, vous obtiendrez spontanément et naturellement, sans aller les chercher vous-même, de très nombreux backlinks.
  • Partages dans les réseaux sociaux : Un blog disposant de boutons de partages favorise la divulgation des articles sur les réseaux sociaux importants. La plupart des liens partagés sur les réseaux sociaux étant des liens issus d\’articles de blogs et non de sites statiques d\’entreprises.
  • Les articles de blog ont une longue vie : Les newsletters, les tweets et autres posts sur les réseaux sociaux ont en général une durée de vie éphémère. A peine sont-ils visibles qu\’ils disparaissent des fils d\’actualités. Sur un blog, les posts restent visibles et accessibles pendant longtemps. Et ils se positionnement de mieux en mieux, au fil du temps, sur les moteurs de recherche.
  • Un blog peut être commenté : Les commentaires vous permettent d\’engager la discussion en toute transparence avec votre audience. Et ils peuvent aussi faire remonter vos contenus sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Car, les commentaires sont aussi des contenus.

Les chiffres du blog 2013

  • La majorité des blogueurs sont des blogueuses.
  • 6,7 millions de personnes bloguent depuis leur propre blog alors 12 millions le font depuis les réseaux sociaux.
  • 23% du temps passé sur internet l\’est sur les blogs et les réseaux sociaux.
  • 77% des internautes lisent des blogs.
  • 53,3% des blogueurs ont entre 21 et 35 ans.
  • Les petites entreprises disposant de blogs obtiennent 126% de contacts de plus que les autres.
  • Le contenu intéressant et pertinent fait partie des 3 raisons pour lesquelles les internautes suivent les marques.
  • 81% des consommateurs américains font confiance aux conseils et informations sur les blogs.
  • Les entreprises qui bloguent reçoivent 97% de backlinks naturels de plus que les autres.
  • Les sites web d\’entreprises disposant de blogs ont +434% de pages indexées de plus que les autres.
  • 61% des consommateurs américains ont passé commande suite à un article sur un blog.
  • 37% des marketeurs estiment que les blogs constituent le plus important des marketing de contenus.
  • 90% des consommateurs jugent les commentaires des clients très utiles.
  • 60% des consommateurs jugent positivement une entreprise après avoir lu un article de blog.
  • 82% des internautes sont satisfaits de pouvoir lire du contenu pertinent publié par les marques.
  • 70% des consommateurs déclarent en apprendre davantage sur les entreprises à partir de leurs blogs qu\’à partir de leurs annonces publicitaires.
  • 14% des blogueurs gagnent un salaire mensuel avec leurs blogs.

Vous l\’aurez compris, il y a beaucoup d\’avantages à avoir un blog d\’entreprise. Et ce ne sont pas les derniers chiffres 2013 sur l\’importance des blogs issus de l\’infographie d\’Ignitespot.com qui nous démentiront.

Chiffres du blogging – source : Ignitespot.com

Communauté Google+ : 5 raisons de s\'y intéresser

Communauté Plus.


Google Plus semble avoir trouvé une réponse aux groupes avec les communautés Google+

Et l\’annonce de cette fonctionnalité a certainement créé une surprise, même si elle n\’est pas une vraie nouveauté en soi.

Dans un tel cas, surtout lorsqu\’il s\’agit des réseaux sociaux, on se demande pour quelles raisons devons-nous encore passer plus de temps avec une telle fonctionnalité. En fait, là n\’est pas la question.

Car il ne s\’agit pas seulement de plus de temps à passer, mais de mieux y passer son temps.

Alors, si vous trouvez la Communauté Google+ intéressante sans vraiment vouloir y passer autant de temps que sur les autres réseaux sociaux, voici 5 raisons pour vous convaincre de vous y intéresser sérieusement.

Qu\’est-ce que la Communauté Google+ ?

Je vais plutôt vous présenter ici les bases de la Communauté Google+ afin que vous puissiez la comprendre. La communauté Google Plus peut être publique ou privée.

Il y a 2 types de groupes publics : l\’un où tous les membres peuvent partager un lien ou publier un post ou un commentaire et l\’autre où ce sont uniquement les modérateurs qui publient des posts ou partagent des liens mais tous les membres peuvent commenter.

Il y a aussi 2 types de groupes privés : l\’un qui peut être trouvé à partir de recherche sur Google ou Google Plus et l\’autre qui ne peut être découvert que par ceux qui connaissent l\’adresse URL de la communauté ou qui sont membres.

Pour découvrir les communautés Google+, connectez-vous à votre profil Google Plus et dans la colonne de gauche, vous verrez une  icône verte. Lorsque vous cliquez sur cette icône de navigation, vous allez découvrir de nombreuses vignettes de Communautés existantes auxquelles vous pouvez souscrire.

Les 5 raisons de l\’utiliser

  1. Vos contenus sont indexés par Google : C\’est l\’évidence même… Naturellement, Google indexe les contenus de sa propre plateforme.

    Ce qui ne vous a certainement pas échappé !

  2. Les communautés, c\’est mieux que les cercles Google+ : Avec une communauté, vous suivez des thématiques. Alors qu\’avec les cercles, vous suivez uniquement des profils qui peuvent poster des sujets qui sont loin de vos intérêts.

    Donc, le tri est plus efficace avec la communauté Google+. Surtout si vous devez utiliser cette plateforme dans un but strictement professionnel.

  3. Chaque communauté peut avoir des catégories : Une fois que vous avez créé une communauté, vous pouvez aussi créer des catégories à l\’intérieur pour spécifier des thématiques plus pertinentes. Par exemple, dans la communauté \ »Marketing et référencement web\ », vous trouverez des catégories telles que référencement web, social média, rédaction web, etc…

    Ainsi, lorsque vous voulez poster une contribution ou partager un lien, vous devez choisir la catégorie qui correspond le mieux à votre contribution.

    Chaque communauté Google+ peut avoir jusqu\’à 20 catégories au maximum.

  4. Vous pouvez vous en servir pour faire de la curation : Google+ permet aussi de faire de la curation. Dans une Communauté, vous êtes nombreux à partager des liens que vous jugez utiles à la thématique que vous suivez tous ensemble.

    Chaque membre aidant les autres membres à découvrir des liens et à les commenter. Ce qui ne veut pas dire qu\’il faut \ »flooder\ » (poster de façon intempestive). Vous risquez alors de vous faire interdire l\’accès à la communauté.

  5. La communauté aide aussi à construire son Autorité : Avoir un profil d\’Autorité sera de plus en plus important sur Google avec l\’arrivée probable de l\’Author Rank.

    Comme toujours, chaque communauté aura des centaines de membres, mais en réalité, très peu contribueront.

    Si vous acceptez de jouer le jeu et de participer régulièrement avec des commentaires pertinents sur les sujets proposés par les uns et les autres ou en proposant des liens pertinents qui vont être plussés et partagés sur les autres profils, ce seront autant de données qui vont faire évoluer votre propre Author Rank et avoir un impact futur sur votre référencement moteur.

    Et de plus, en vous faisant ainsi remarquer, vous gagnerez sans doute de nouveaux visiteurs sur votre propre blog, au-delà de vos propres Cercles, qui pourraient s\’abonner à votre newsletter ou vous mettre dans l\’un de leurs Cercles.

Enfin, à partir de n\’importe quelle page web disposant du bouton +1, vous pouvez partager un lien sur l\’une des communautés dont vous faîtes partie, en fonction de la thématique. C\’est un avantage important pour Google+ par rapport aux groupes Facebook.

Découvrez maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.