Google révèle de nouveaux détails concernant l\'index mobile-first

Après avoir annoncé que beaucoup plus de sites allaient migrer

Google révèle de nouveaux détails concernant l\'index mobile-first

En fait, ce sont 4 précisions qui ont été apportées à l’évolution de ce basculement actuellement en cours:

  1. index mobile-first

    Cependant, vous pouvez rechercher les signaux suivants qui peuvent confirmer si votre site a déjà migré :

    Cependant, vous pouvez rechercher les signaux suivants qui peuvent confirmer si votre site a déjà migré
    Images via Searchenginejournal.com
    • Une baisse importante du trafic de votre site via l’ordinateur.

    rapports de la Search Console pour indiquer quand le site a été déplacé vers le nouvel index. De cette façon, les propriétaires de sites seront en mesure de facilement comparer les données avant et après le basculement.

  2. Basculement des sites individuels qui sont “prêts” :

    déplacer des sites individuels qui sont les plus prêts

    Pour comprendre ce que signifie par “prêt”, regardez ce qui fonctionne dans la recherche mobile en ce moment.

    Un site optimisé pour la recherche mobile sera prêt pour l\'index mobile-First.

    Et donc, un site en responsive design et un contenu AMP auront la préférence de Google.

  3. Le balisage sur les sites mobiles est important :

    Google ne fera plus référence au balisage de la version desktop

    le balisage ou l’ajout des balises sur les sites mobiles sera important à l\'avenir

    Il en est de même pour le balisage Schema de données structurées.

    Par exemple, ils peuvent croire que les balises ALT ne sont pas importantes sur mobile parce que vous ne pouvez pas survoler une image avec un curseur comme vous pouviez le faire sur ordinateur.

    devez inclure le même balisage sur les 2 versions pour vous assurer que Google sera en mesure de le voir.

  4. Vous n’êtes pas encore prêts pour le mobile first ?

    un site mobile mobile-friendly prêt.

    Un bon site desktop est mieux qu\'un mauvais site mobile

Les tout derniers conseils SEO de Google sur l\'index Mobile-First

Google avait annoncé l’année dernière être en train d’expérimenter l’index Mobile-First afin d’utiliser, désormais, les performances de la version mobile du contenu pour le classement de ce contenu tant sur mobile que sur ordinateur.

Les tous derniers conseils SEO de Google sur l\'index Mobile-First

Pour , actuellement, les systèmes d’exploration, d’indexation et de classement de Google regardent exclusivement la version ordinateur (desktop

Le Mobile-First Index signifie alors, d’après Googleen priorité, les utilisateurs du mobile à trouver ce qu’ils cherchent.

Google déclare par la suite :

Les webmasters verront une augmentation significative de l’exploration par le robot “Smartphone Googlebot”, et les extraits dans les résultats, ainsi que le contenu sur les pages de cache Google, seront issus de la version mobile des pages.

Comme Google l’avait dit, les sites qui utilisent le responsive design ou conception adaptable avec le mobile et implémentent correctement la diffusion dynamique (qui inclut tout le contenu desktop et le balisage) .

  1. Assurez-vous que la version mobile du site a également du contenu important, de haute qualité. Cela inclut le texte, les images (avec les attributs alt) et les vidéos dans les formats habituels et indexables.
  2. Les données structurées

    Elles devraient être à la fois sur la version mobile et la version desktop du site. Assurez-vous que les URL dans les sont mises à jour vers la version mobile sur les pages mobiles.

  3. Les métadonnées doivent être présentes sur les 2 versions du site.

  4. l\’interconnexion avec des URL mobiles distinctes (sites m.-dot).

    Pour les sites utilisant des URL mobiles distinctes, conservez les éléments du lien existant rel = “canonical” et link rel = “alterner” entre ces versions.

  5. éléments de link rel = “hreflang”

  6. exploration) potentiellement accru.

    m.example.com.

ce processus a déjà commencé

C’est pourquoi, il pense que faire cela lentement aidera les webmasters à obtenir que leurs sites soient prêts pour les utilisateurs mobiles. Raison pour laquelle, il confirme à nouveau, qu’il ne dispose d’aucun calendrier pour quand tout cela va se terminer.

L\'index Mobile First de Google est en test dans les résultats de recherche

John Mueller de chez vient de confirmer dans un Hangout pour que Google est actuellement en train d’expérimenter son index mobile first en live dans les résultats de recherche mobile.

L\'index Mobile First de Google est en cours de test grandeur nature

Il n’a cependant pas indiqué dans son propos le pourcentage des internautes qui utilisent Mobile et qui voient ces résultats du test en live.

Ce qui voudrait aussi dire que tous les sites ayant une version mobile-friendly sont actuellement susceptibles de s’afficher dans les résultats de recherche mobile des testeurs choisis par Google.

Avec ce test, Google ne cherche uniquement pas à savoir comment l’index mobile first impacte les résultats actuels et influencent le comportement des utilisateurs. Mais, il construit aussi de nouveaux classifieurs en vue des prochains débogages.

D’après Barry Schwartz de Seroundtable, John Mueller a expliqué que ces classifieurs internes sont conçus pour labelliser et différencier les sites Web qui ont une version ordinateur équivalente pour les pages mobiles affichées et ceux qui n’en ont pas.

Ces notifications pourraient alors se faire soit via un article sur le blog officiel de Google, soit via des messages dans la Search Console et d’autres moyens.

Et, une fois de plus, aucune date précise n’a été donnée par John Mueller quant à la généralisation de l’index mobile first côté utilisateurs.

Voici la transcription intégrale du commentaire de John Mueller (vidéo : 15:38) :

Nous devons vraiment voir ce qui se passe

À un moment donné, il peut y avoir des aspects [du déploiement de l’index mobile first

Rappelons que l’index mobile first va permettre à Google d’indexer prioritairement la version mobile d’un site et le classement de ce même site sur mobile sera aussi utilisé pour son classement lors des recherches sur ordinateur.

Comment passer d\'une URL mobile séparée à une URL Responsive ?

Le mobile-first de Google, dont on connaît approximativement la période de lancement, préoccupe de plus en plus les propriétaires de sites, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Google : Comment passer d\'une URL mobile séparée à une URL Responsive

Et, ce que l’on sait à ce jour, c’est que la validation du mobile first se fera au cas par cas, en ce qui concerne .

Avec plus de sites migrant vers la conception Web réactive, et donc en responsive design, pour être mobile-friendlyvia par exemple : m.mondomaine.com), vers des URLs Reponsives.

Ce sujet s’adresse donc à ceux qui ont un site séparé, en plus de leur site desktop. Ce qui entraîne en général la gestion de 2 URLs distinctes pour un même contenu.

Ci-dessous les étapes recommandées par Google :

  • Configurez les Redirections 301 sur les anciennes URLs mobiles séparées pour pointer vers les versions réactives (les nouvelles pages en responsive design).
    Images via Google

    Ces redirections doivent être effectuées sur une base par URL, individuellement, à partir de chaque ancienne URL mobile séparée vers les nouvelles URLs réactives.

    1. Comme une bonne pratique, mettez en place l’attribut canonique (rel = canonical) sur les nouvelles URLs en responsive pointant vers elle-mêmes (attributs canoniques autoréférentiels).

Google rappelle, après ses recommandations, que le passage à un site réactif devrait faciliter la maintenance et les rapports des statistiques de performance.

telles que l\’attribut “hreflang”AMP pour la vitesse, des données structurées pour les fonctionnalités de recherche avancée et plus encore.

A quand le déploiement de l\'index Google Mobile-First ?

Dans un article précédent intitulé “Google index mobile-first : le changement, ce n’est pas pour maintenant”, j’avais indiqué certaines raisons qui pouvaient justifier ce retard à l’allumage.

Google Index Mobile-First ne sera pas déployé avant 2018 !

Il nous revient à nouveau en écho que ce fameux index mobile-first, qui doit donner la priorité au contenu mobile pour le classement dudit contenu tant sur mobile que sur desktop, ne va plus voir le jour avant 2018.

C’est en tout cas Gary Illyes, porte-parole chez , qui vient de le confirmer dans un Tweet révélé par Barry Schwartz. Et ce, après des échanges entre pros sur ce sujet.

Un premier Tweet indiquait ce qui suit :

Le mobile-first sera déployé à la fin de cette année (2017, ndlr).

Cette première interprétation est alors contestée par un autre Tweet :

Pas du tout. J’ai écouté attentivement. Les ingénieurs disent espérer le déployer avant la fin de l’année, mais il (Gary Illyes, ndlr) pense maintenant que ce n’est plus probable.

Pour finir, c’est Gary Illyes lui-même qui vient clarifier ses propos pour dire :

Oui, cette phrase avait une deuxième partie où j’ai dit que je ne pense pas en fait qu’il sera lancé cette année.

Pour conclure, il n’y aura pas de mobile-first avant l’année 2018 ! CQFD.

Google Index Mobile First : Le changement, ce n\'est pas pour maintenant !

Depuis que a annoncé l’arrivée imminente de son Index Mobile-First, ce qui pourrait considérablement bouleverser les résultats de recherche, certains indices laissaient à penser que la date de son déploiement se situerait entre le 1er et le 31 Janvier 2017. 

Google Index Mobile First : Le changement, ce n\'est pas pour maintenant !

Et nous sommes déjà à la mi-Février… Google ayant lui-même dit que ce sera fait dès le début de l’année 2017.

Pour rappel, l’arrivée du Mobile First verrait Google indexer et classer les sites selon la qualité et les performances de la version mobile du site. Un changement qui intervient donc pour refléter le fait que plus de 50% (et ce n’est pas fini) de toutes les recherches sur Google sont faites via un appareil mobile.

Et avec certains propriétaires de sites qui tronquent le contenu ou présentent une version alternative de la page (lisez l’article “Ce que Google veut voir sur votre site mobile first”), il peut être frustrant, pour les mobinautes qui cherchent, de trouver un contenu qu’ils recherchaient mais ne correspond pas à la même version complète de ce contenu sur ordinateur.

Le changement est donc très logique puisqu’il influence autant la perception du mobinaute que la qualité des résultats de recherche de Google qui ne veut pas fournir des contenus tronqués.

Bref, comme nous nous approchons allègrement vers la fin du mois de Février, de plus en plus de interpellent Google sur la date du déploiement du Mobile-First.

C’est ainsi que, Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google et porte-parole SEO de Google, a évoqué le sujet lors la récente Friends of Search conference :

Gary Illyes :

Nous continuons toujours à travailler sur un index complètement mobile first, nous nous approchons du lancement.

Mais, comme vous pouvez l’imaginer, l’assistance a insisté et demandé à savoir quand le mobile-first sera effectif. Réponse de Gary Illyes :

En d’autres termes :

L\’Index Mobile First peut encore prendre quelques mois…

Avant d’ajouter ce qui suit :

Google n’a pas encore de date exacte pour le Mobile-First.

Nous savons depuis un certain temps que Google effectue actuellement une expérimentation de son Index Mobile-First. Mais, s’il tarde à le déployer, c’est qu’il subsiste de petits problèmes qui pourraient s’avérer embêtants sur le long terme.

Notamment en ce qui concerne les backlinks ou liens entrants dont on connaît la position et l\’importance parmi les 3 premiers facteurs de référencement sur Google.

Puisque les liens impactent sur le classement sur Google, sans doute que Google veut s’assurer que les versions destinées au mobile (du type m.domaine.com ou mobile.domaine.com) vont continuer à bénéficier des backlinks reçus par les versions desktop.

Pour la simple raison que les sites Web et les blogs ne pointent des liens que sur les versions desktop des sites.

Ce qui serait plus facile avec un site en responsive design qu’avec un site qui a une version desktop et une autre version différente dédiée au mobile.

Quand l\'outil de Test du mobile-friendly sert à référencer son site

Alors que invite tous les propriétaires de sites Web à penser au mobile-first qui aura un impact très important sur le référencement de leurs sites sur Google, il semble vouloir faciliter l’indexation des sites mobile-friendly.

En effet, alors que cette fonctionnalité n’existait pas au lancement du nouvel outil de test du mobile-friendly, Google offre désormais la possibilité aux webmasters de lui soumettre leurs pages mobiles compatibles avec le mobile, pour indexation.

Pour référencer son site adapté au mobile et dont le contenu sera désormais pris en compte par Google pour le classer dans les pages de résultats tant sur mobile que desktop, ouvrez l’outil de test du mobile friendly.

Une fois le processus de vérification de la compatibilité avec le mobile lancé, Google vous affichera au bout de quelques petites secondes le résultat. Et si le test confirme que votre site est “adapté aux mobiles”, Google vous affiche le résultat suivant :

Et dans ce résultat de confirmation, vous avez le lien (que j’ai encadré en rouge) qui vous indique que vous pouvez “Soumettre à Google”.

Une fois que vous cliquez sur ce lien de soumission à Google, Google vous confirme que votre “page a été ajoutée à la liste d’attente”. comme le montre l’image ci-dessous.

La question qui reste posée est de savoir si c’est tout le site qui sera considéré comme étant mobile-friendly après avoir testé le ou si c’est uniquement l’URL soumise qui sera indexée comme étant une page mobile-friendly.

Il faut toutefois admettre que si Google propose cette fonctionnalité, c’est que cela a un but bien déterminé pour lui et que vous pouvez aisément deviner.

Toujours est-il que si, à l’issue du test de compatibilité mobile, votre site est considéré par Google comme étant “non adapté aux mobiles”, Google vous le fait savoir et n’affiche pas le lien “Soumettre à Google”.

Mais, à la place, vous aurez plutôt le lien “En savoir plus sur la conception mobile” qui vous redirigera vers une page d’aide de Google qui va vous expliquer “Comment personnaliser votre logiciel de conception”.

Sachez-le, pour les pages adaptées aux mobiles et soumises à Google, le fait d\’envoyer une page à plusieurs reprises ne modifiera pas sa priorité ni sa position dans la file d\’attente.

Une seule fois suffira.

75% de l\'usage de l\'internet sera Mobile en 2017 !

Un rapport publié par l’agence Reuters révèle que 75% de l’usage de l’internet en 2017 se fera sur les appareils mobiles.

Ce qui ne représente, selon les données de l’agence publicitaire française Zenith, qu’une légère augmentation par rapport à 2016 qui devrait se terminer à 71% de l’usage de l’internet via le smartphone et la tablette.

Au final, ce ne sera qu’une confirmation de la tendance dessinée durant ces 5 dernières années.

Et, pour aller plus loin, l’agence Zenith prévoit, qu’à l’horizon 2018, 60% des revenus publicitaires sur le Web proviendra des annonces mobiles. D’ici là, les dépenses de la publicité mobile devraient atteindre les 134 milliards de dollars.

Ce qui sera le plus gros budget jamais dépensé pour aucune autre forme de publicité quelle qu’elle soit.

Comme le mentionne le post de l’agence Reuters :

Comme plus de dollars de la publicité passent de la télévision vers l’univers du numérique, les marques se précipitent sur , et où elles peuvent vendre aux téléspectateurs qui sont désormais plus accros à leurs mobiles et tablettes qui constituent le 1er écran depuis 2014.

Cette tendance conduit à un changement dans la dépense publicitaire vers le mobile qui suscite des partenariats entre les entreprises de médias, de divertissement et de communication.

Sur le thème de l’usage du Web mobile qui est actuellement en hausse, Google a récemment publié une étude révélant que près de 40% des gens recherchent aujourd’hui uniquement via le smartphone. Par conséquent, selon Google, la majorité des recherches du moteur de recherche se font maintenant plus sur le smartphone que sur l’ordinateur.

Image via Google

Toujours selon cette étude de Google, un nombre croissant de personnes utilisent uniquement les smartphones pour accéder à internet, et ceux qui utilisent des appareils mobiles les utilisent beaucoup plus longtemps (sur une longue durée de session) que les personnes qui utilisent les ordinateurs.

Une fois de plus, les marketeurs devraient intégrer le fait que nous vivons dans l’ère du mobile-first. Et la preuve de ce mobile-first concerne tout l’investissement de Google tant sur le mobile-friendly que sur sa technologie .

Et la meilleure preuve est le lancement imminent, aux alentours du 10 Janvier 2017, de l’index mobile séparé du desktop et qui sera prioritaire sur l’index desktop.