YouTube Analytics ajoute des données de trafic et de revenus

YouTube permet aux créateurs d’accéder à davantage de données analytics dans l’application Studio Mobile.  Continuer la lecture de « YouTube Analytics ajoute des données de trafic et de revenus »

10 nouveautés déployées dans Facebook Messenger

Messenger, la première application de messagerie de a officiellement 10 ans, et la société célèbre l’occasion avec une poignée de nouvelles fonctionnalités et de mises à jour sur le thème de l’anniversaire.  Continuer la lecture de « 10 nouveautés déployées dans Facebook Messenger »

WhatsApp permet le transfert d’historique de chat entre iOS et Android

WhatsApp pourrait enfin activer une fonctionnalité qui faciliterait un peu le saut d’ vers pour ses utilisateurs.

WhatsApp permet les transferts d’historique de chat entre iOS et Android

Signalé pour la première fois en Avril 2021, l’outil de migration de chat iOS vers Android de est maintenant mis en ligne. Cependant, tous les utilisateurs de WhatsApp ne pourront pas en profiter.

WhatsApp ajoute donc la possibilité d’apporter votre historique de discussion avec vous lorsque vous passez d’iOS à Android , y compris toutes les notes vocales, les photos et les conversations.

La fonctionnalité longtemps annoncée lors de l’événement de lancement de Samsung et couvrira initialement les transferts d’iOS vers les nouveaux Samsung Z Fold 3 et Samsung Z Flip 3 de la société et d’autres téléphones Samsung « dans les semaines à venir ».

La fonctionnalité longtemps annoncée lors de l’événement de lancement de Samsung et couvrira initialement les transferts d’iOS vers les nouveaux Samsung Z Fold 3 et Samsung Z Flip 3 de la société et d’autres téléphones Samsung « dans les semaines à venir ».

Finalement, la fonctionnalité couvrira tous les transferts entre les téléphones iOS et Android, bien qu’il ne soit pas clair quand elle sera disponible pour tous les appareils.

La nouvelle fonctionnalité devrait aider à résoudre l’un des éléments les plus frustrants de WhatsApp, à savoir qu’il n’a jamais été officiellement possible de transférer votre historique de chat entre les systèmes d’exploitation mobiles.

Si vous choisissez d’utiliser la fonction de sauvegarde dans le cloud de WhatsApp, les historiques de chat iOS sont stockés dans iCloud, tandis que ceux d’Android sont dans Drive, ce qui signifie qu’il n’est possible de transférer vos chats qu’entre des téléphones exécutant le même système d’exploitation.

La nouvelle fonctionnalité transfère les historiques de chat à l’aide d’un câble Lightning vers USB-C physique plutôt que de les envoyer via Internet.

Malheureusement, si vous avez transféré entre iOS et Android dans le passé et que vous avez deux sauvegardes cloud distinctes, la nouvelle fonctionnalité de transfert ne les fusionnera pas en un seul historique de discussion.

Au lieu de cela, WhatsApp dit que si vous l’utilisez pour migrer votre historique de discussion, puis le sauvegarder, il écrasera toutes les sauvegardes existantes.

WhatsApp affirme que la nouvelle fonctionnalité permettra les transferts d’iOS vers les nouveaux pliables de Samsung dans un premier temps, et qu’elle permettra des transferts vers des appareils Samsung fonctionnant sous Android 10 et plus « dans les semaines à venir ».

Il a refusé de dire quand la fonctionnalité pourrait arriver pour les téléphones Android non Samsung ou quand elle autorisera les transferts Android vers iOS.

Source : Theverge

Acheter sur Google est sans commission et intègre PayPal et Shopify

Plus tôt cette année, a surpris les commerçants en ouvrant l’onglet Google Shopping dans ses résultats de recherche à des listes gratuites de produits. 

 
Acheter sur Google est sans commission et intègre PayPal et Shopify

 

Maintenant, pour la prochaine étape, Google offre aux commerçants un accès sans commission à Acheter sur Google (Buy on Google), la caisse native de l’entreprise à partir des listes de produits.

Au cours des derniers mois, Google a apporté des changements importants pour aider les entreprises à atteindre un plus grand nombre de consommateurs et aider les gens à trouver les meilleurs produits, les meilleurs prix et les meilleurs endroits pour acheter en ligne.

Il l’a offert gratuitement aux détaillants pour lister les produits sur Google Shopping aux Etats-Unis, et il l’a apporté gratuitement à Search aussi.

Google annonce dans un post officiel :

Aujourd’hui, nous prenons une autre étape importante pour faciliter la vente des détaillants sur Google.

Bientôt, les vendeurs qui participent à notre expérience de paiement “Buy on Google” (Acheter sur Google) n’auront plus à nous payer de commission.

De plus, nous donnons aux détaillants plus de choix en ouvrant notre plate-forme à des fournisseurs tiers, à commencer par PayPal et Shopify.

Ces changements visent à fournir à toutes les entreprises , des petits magasins aux chaînes nationales et aux marchés en ligne, le meilleur endroit pour communiquer avec les clients, peu importe où un achat se produit éventuellement.

Avec plus de produits et de magasins disponibles pour la découverte et la possibilité d’acheter directement sur Google ou sur le site d’un détaillant, les acheteurs auront plus de choix dans l’ensemble.

Les articles disponibles à “Acheter sur Google” sont indiqués par une icône de panier d’achat dans .

Les articles disponibles à “Acheter sur Google” sont indiqués par une icône de panier d’achat dans Google Shopping.

Zéro commission lorsque les clients achètent vos produits sur Google

Alors que les détaillants ont plusieurs options pour conduire le trafic vers leur site Web avec des annonces gratuites ou avec des annonces Shopping, beaucoup utilisent également “Acheter sur Google” pour donner aux acheteurs un moyen pratique d’acheter quelque chose juste quand ils le découvrent.

En supprimant ses commissions, Google dit réduire le coût de faire des affaires et il facilite encore plus la vente directement sur Google pour les détaillants de toutes tailles, à commencer par un projet pilote qu’il va étendre à tous les vendeurs admissibles aux États-Unis au cours des prochains mois.

Les mesures combinées de rendre Google Shopping et le paiement “Acheter sur Google” gratuit pour les détaillants le rendra beaucoup plus accessible à un plus large éventail de vendeurs que d’autres marchés.

Ne pas facturer une commission est un facteur de différenciation important pour Google Shopping à partir d’autres marchés – plus important encore , qui facture des frais généralement allant de 8 à 15% par article vendu.

À son tour, Google fait le pari que plus de vendeurs, plus de produits et plus facile de payer, en particulier sur mobile, en fera une destination de recherche de produits pour plus d’utilisateurs.

Acheter sur Google a fait ses débuts en tant que Google Shopping Actions en 2018. Ce nom de produit n’existe plus.

Les articles disponibles à l’achat sur Google sont indiqués avec une icône de panier d’achat. Les articles achetés par le biais du programme sont couverts par la garantie de Google pour un remboursement si quelque chose ne va pas avec une commande.

D’autre part, Buy on Google ou Acheter sur Google s’intégrera à des tiers, à commencer par Shopify et .

Lorsque les utilisateurs choisissent d’acheter auprès des commerçants participants via «Acheter sur Google», ils peuvent choisir les options de paiement Shopify ou PayPal lorsqu’ils sont disponibles.

Pour les commerçants Shopify, cela signifie également que la gestion des stocks et des commandes de Buy on Google peut circuler directement via Shopify.

En outre, si vous êtes nouveau au Merchant Center, vous pourrez désormais télécharger des flux de produits dans le format que vous utilisez pour Amazon sur votre compte Merchant Center (si cela n’est pas disponible immédiatement, il sera bientôt déployé pour vous).

Ces fichiers de flux seront automatiquement mappés pour fonctionner dans Merchant Center. Vous pourrez utiliser les flux Amazon dans les scénarios suivants :

  • Vous disposez de données complètes sur le produit et souhaitez créer des produits ou vous souhaitez mettre à jour vos produits existants.
  • Vous n’avez pas d’informations complètes sur les produits et souhaitez faire correspondre vos produits au catalogue Google ou mettre à jour votre inventaire.
  • Vous disposez de données sur les mises à jour de prix et de quantité pour les produits qui ont déjà été téléchargés.

Les changements à la fonctionnalité “Acheter sur Google” seront mis en œuvre aux États-Unis d’abord, avec la disponibilité sur les marchés internationaux à venir plus tard cette année et en 2021.

Les inscriptions gratuites sur Shopping devraient être disponibles sur tous les marchés applicables d’ici la fin de l’année.

Source : Marketingland

Google révèle de nouveaux détails concernant l\'index mobile-first

Après avoir annoncé que beaucoup plus de sites allaient migrer

Google révèle de nouveaux détails concernant l\'index mobile-first

En fait, ce sont 4 précisions qui ont été apportées à l’évolution de ce basculement actuellement en cours:

  1. index mobile-first

    Cependant, vous pouvez rechercher les signaux suivants qui peuvent confirmer si votre site a déjà migré :

    Cependant, vous pouvez rechercher les signaux suivants qui peuvent confirmer si votre site a déjà migré
    Images via Searchenginejournal.com
    • Une baisse importante du trafic de votre site via l’ordinateur.

    rapports de la Search Console pour indiquer quand le site a été déplacé vers le nouvel index. De cette façon, les propriétaires de sites seront en mesure de facilement comparer les données avant et après le basculement.

  2. Basculement des sites individuels qui sont “prêts” :

    déplacer des sites individuels qui sont les plus prêts

    Pour comprendre ce que signifie par “prêt”, regardez ce qui fonctionne dans la recherche mobile en ce moment.

    Un site optimisé pour la recherche mobile sera prêt pour l\'index mobile-First.

    Et donc, un site en responsive design et un contenu AMP auront la préférence de Google.

  3. Le balisage sur les sites mobiles est important :

    Google ne fera plus référence au balisage de la version desktop

    le balisage ou l’ajout des balises sur les sites mobiles sera important à l\'avenir

    Il en est de même pour le balisage Schema de données structurées.

    Par exemple, ils peuvent croire que les balises ALT ne sont pas importantes sur mobile parce que vous ne pouvez pas survoler une image avec un curseur comme vous pouviez le faire sur ordinateur.

    devez inclure le même balisage sur les 2 versions pour vous assurer que Google sera en mesure de le voir.

  4. Vous n’êtes pas encore prêts pour le mobile first ?

    un site mobile mobile-friendly prêt.

    Un bon site desktop est mieux qu\'un mauvais site mobile

8 outils gratuits d\'aide au référencement sur Google

référencement sur Google.

8 outils gratuits d’aide au référencement de Google

algorithmes de Google. .

Danny Sullivan à la tête de l’équipe du Search. Mais, chaque update est censée nous emmener tout de même un pas de plus vers des résultats de recherche plus pertinents, après tout.

Cependant, il y a encore un peu de secret derrière exactement comment évalue un site Web et détermine en fin de compte quels sites afficher pour les requêtes de recherche.

Ces sont essentiels à votre stratégie de recherche organique, car ils vous permettent de vous concentrer sur les éléments de votre site que Google juge importants.

Chrome Lighthouse

Chrome Lighthouse est un outil d\’audit SEO automatisé, en open-source, pour améliorer la qualité des pages Web.

Lighthouse est une version \ »Lite\ » (légère) d\’un outil d’audit classique de site. Il fournit actuellement des commentaires sur 10 métriques SEO.

L\’outil de SEO Lighthouse peut également être téléchargé et installé dans Chrome en tant qu’extension, mais reste limité dans sa portée. Toutefois, il fournit un instantané de 10 mesures qui comptent pour Google.

Téléchargez l\’extension ici.

Google Test My Site

Cet outil va permettre aux webmasters de “tester la vitesse de leur site sur mobile”.

Test My Site vous montrera combien de visiteurs votre site pourrait perdre en raison de votre temps de chargement lent et comparera ce temps de chargement à celui de vos concurrents dans la même thématique que vous.

Test My site vous propose 2 métriques essentielles pour Google. C\’est un bon outil pour obtenir un instantané rapide de la qualité de la vitesse d\’un site Web.

L\’outil offre également d\’envoyer un rapport complet contenant des suggestions pour accélérer votre page Web spécifique.

Testez ici.

PageSpeed Insights

PageSpeed Insights fournit maintenant des informations sur la façon dont une page adhère à un ensemble de meilleures pratiques.

 En d’autres termes, l\’outil PageSpeed de Google vous montre à présent à quelle vitesse vos pages se chargent en fonction des données réelles de l\’utilisateur, ce qui est une mesure importante pour la satisfaction des utilisateurs.

Cet outil en ligne fournit un score et offre des conseils spécifiques pour accélérer une page Web. Il vous indique quels scripts et feuilles de style ralentissent votre site, dont les images sont trop grandes, et offre de nombreux autres conseils pour accélérer vos pages Web.

Vérifiez votre vitesse de chargement ici.

Safe Browsing Test

L’outil Safe Browsing Test vérifie s\’il y a un Malware sur un site. Cependant, une chose intéressante à propos de cet outil est qu\’il révèle également la dernière date qu\’un site a été testé.

Mais, comme toujours, certains sites sont plus souvent testés que d\’autres.

Vous pouvez vérifier l’état de votre site ici.

Google Trends

Google Trends ou Google Tendances fournit des informations sur la popularité des mots clés et segmente également l\’information par période et par zone géographique.

En plus de la recherche organique, Google Trends offrira des données sur les recherches effectuées dans Google News, Google Shopping, et .

Google Trends propose donc maintenant plus de données pour montrer ce que les gens dans le monde cherchent le plus sur internet.

Google Tendances est également important pour la recherche concurrentielle. Il vous montre combien de fois les gens effectuent des recherches sur Google avec le nom de la marque d\’un concurrent, par exemple.

La ligne des tendances par période vous montrera à quel point une tendance est stable, si elle monte, baisse ou est statique.

C\’est par ici pour Google Tendances.

Google Analytics

Certes, nous connaissons tous la frustration des données de mots clés non fournis (not provided), après que Google Analytics a retiré certaines de nos analyses les plus utiles.

Mais, il y a encore un énorme avantage qui est d\’avoir des données analytiques pour votre site afin d\’analyser le contenu, l\’expérience utilisateur, le succès des campagnes et plus encore.

En fait, si vous n\’utilisez pas Google Analytics dans votre marketing numérique, vous serez en retard sur la concurrence.

Google Analytics reste un outil populaire et en constante évolution. Bien qu\’il y ait une concurrence croissante d\’alternatives telles que Clicky, Open Web Analytics, WebTrends, Omniture et plus encore.

Google Adwords Keyword Planner

Google Keyword Planner, le planificateur de mots clés de Google Ads reste la source de facto pour beaucoup de marketeurs quand il s\’agit de vérifier les volumes de mots clés (mais ne pas compter sur lui pour des chiffres exacts).

Le nouveau planificateur est beaucoup plus concentré sur le PPC (paiement par clic), et donc pour la recherche de mots clés pour les campagnes Google Ads que le Keyword Tool précédent.

Il existe cependant des alternatives intéressantes à Google Keyword Planner.

Google Search Console

Si vous ne devez utiliser qu’un seul outil d’aide au SEO dans cette liste, la Search Console de Google sera celui-ci.

Dans la nouvelle Search Console, les utilisateurs vérifiés dans Google Search Console seront en mesure d\’accéder à la nouvelle performance de la recherche, la couverture de l\’index, l\’état de l\’AMP et les rapports d\’affichage des offres d\’emploi.

De quoi l’utiliser régulièrement pour vérifier les performances de votre site et repérer les problèmes plus rapidement :

  1. Vous y découvrirez aussi si votre site a une pénalité manuelle,
  2. Vous identifierez les problèmes d\’analyse et les liens rompus,
  3. Vous verrez le nombre de pages indexées parmi celles que vous avez soumis à Google,
  4. Vous pourrez tester votre fichier robots. txt ou des .
  5. Et beaucoup plus, le tout gratuitement.

C\’est un coup d\’oeil sur la façon dont Google considère les éléments de votre site.

Pendant que vous y êtes, pensez aussi à utiliser Bing Webmaster Tools.

Il y a aussi beaucoup à gagner avec cet outil gratuit pour checker les performances de votre référencement sur Bing.

Google AdWords étend les Audiences d\'intention personnalisées de Search à YouTube

YouTube

Google AdWords étend les Audiences d\'intention personnalisées de Search à YouTube

Shopping.

Apporter l\’intention de Search à YouTube

Les annonceurs sont d\’abord parvenus à utiliser les données des utilisateurs connectés à leurs comptes Google pour le ciblage par type d\’audience sur en Janvier 2017.

L\’extension des “Audiences d\’intention personnalisées” à YouTube signifie que les annonceurs peuvent cibler à nouveau (reciblage publicitaire) les gens sur YouTube qui ont récemment cherché des mots-clés particuliers sur Google.com ou .fr.

L\’extension des “Audiences d\’intention personnalisées” vous permettent de définir et de toucher les clients idéaux pour votre entreprise.

Elles sont conçues pour les annonceurs ciblant les performances. Elles vous permettent donc d\’aller au-delà des catégories d\’audience prédéfinies et de toucher les utilisateurs au moment où ils prennent une décision d\’achat.

En ce qui concerne les campagnes Display, vous pouvez créer une audience d\’intention personnalisée à l\’aide de mots clés d\’audience sur le marché.

Les audiences sur le marché vous permettent de trouver les clients qui recherchent (ou envisagent sérieusement d\’acheter) des services ou des produits similaires à ceux que vous proposez.

Ces types d\’audience sont destinés aux annonceurs souhaitant enregistrer des conversions auprès des acheteurs potentiels. Les audiences sur le marché peuvent vous aider à améliorer vos performances de remarketing et à toucher les consommateurs sur le point de réaliser un achat.

Pour ce faire, il vous suffit de saisir des mots clés et des URL, associés aux produits et services que votre audience idéale recherche sur des sites et des applications.

Google a introduit les “Audiences d\’intention personnalisées” sur le Réseau Display de Google (GDN) en Novembre dernier. Elles permettent aux annonceurs de créer des auditoires basés sur les données de leurs campagnes, sites Web et chaînes YouTube.

Les personnes peuvent alors être ciblées avec des annonces pendant qu\’elles regardent des vidéos sur YouTube. Le ciblage est basé simplement sur les utilisateurs ayant effectué des recherches particulières sur Google.

Par exemple, une compagnie aérienne pourrait atteindre les gens sur YouTube qui ont récemment cherché sur Google des vols pour Hawaii.

Les “Audiences d\’intention personnalisées” pour YouTube sont disponibles exclusivement dans la nouvelle interface AdWords.

Pour utiliser les audiences personnalisées sur YouTube, les annonceurs vont mettre en place une campagne vidéo dans AdWords et ajouter des mots-clés liés à leurs produits ou services que leurs prospects sont susceptibles de saisir lors de leur recherche.

Les annonces TrueView for Action pour les réponses directes

YouTube annonce aussi le lancement du format publicitaire TrueView for Action.

Google affirme que les “Audiences d\’intention personnalisées” fonctionnent mieux avec ce nouveau format publicitaire, qui a été développé spécifiquement pour répondre aux objectifs de la réponse directe.

Avec les annonces TrueView pour les actions, les annonceurs peuvent personnaliser les appels à l\’action qui apparaîtront avec leurs annonces vidéo sur YouTube.

Sur mobile, les publicités apparaissent sous la vidéo et persistent même après la fin de l\’annonce vidéo ou sont ignorées pendant la lecture de la vidéo hôte.

Sur ordinateur, une annonce d\’accompagnement s\’affiche à côté du lecteur vidéo en haut de la colonne, à droite des recommandations.

Selon YouTube, les annonceurs peuvent ajouter leurs propres éléments créatifs, comme un logo ou une image, ou Google va extraire dans les éléments automatiquement à partir de la page de destination.

Image via Youtube

Comme toutes les autres annonces TrueView in-Stream, les annonces TrueView pour les actions peuvent être ignorées au bout de 5 secondes. Les campagnes TrueView pour les actions sont automatiquement définies par des enchères au CPA cible pour les annonces vidéo.

L\’avantage des annonces TrueView, c\’est que vous payez chaque fois qu\’un utilisateur regarde 30 secondes de votre vidéo (ou son intégralité, si elle dure moins de 30 secondes), ou chaque fois qu\’il interagit avec celle-ci, par exemple en cliquant sur les incitations à l\’action en superposition, sur les fiches, sur les bannières associées à la vidéo ou sur sa miniature (dans le cas d\’annonces Video Discovery).

A la fois les Audiences d\’intention personnalisées et les annonces TrueView for Action seront bientôt disponibles pour tous les comptes AdWords.

Google Images utilise le titre de la page comme légende de l\'image affichée

Google Images utilise le titre la page comme légende de l\'image affichée

Les résultats de recherche de Google Imagesdepuis le déploiement des badges l\’été dernier jusqu\’à la boîte de recherche connexe (Images similaires) en Décembre dernier et la suppression des boutons \ »Voir l’image\ » et \ »Rechercher par image\ » en Février dernier.

Auparavant, Search Images a amélioré la recherche visuelle en introduisant des fonctionnalités, qui font penser à Pinterest.

Et, à partir d’aujourd\’hui, les résultats de Google Images incluront désormais des légendes pour chaque image affichée. Le déploiement est global et sera disponible pour les navigateurs mobiles et l\’application Google.

La légende affichée avec une image sera extraite du titre de la page qui présente l\’image.

Comme indiqué dans l\’image ci-dessous, la légende sera affichée sous l\’image et au-dessus de l\’URL () de la page.

Avant, vous aviez ceci (juste le nom de domaine de la page comme légende) :

Maintenant, la page de résultats avec des légendes intégrées se présente comme ci-dessous (avec le titre de la page et le nom de domaine) :

Mais, attention : une tape sur le nom de domaine ou la légende vous redirigera vers la page d\’accueil du site de l\’image.

Seule la tape sur l\’image vous redirige vers le contenu Web dont est issue l\’image.

Dans son annonce, Google déclare :

Cette information supplémentaire vous donne plus de contexte afin que vous puissiez facilement savoir le sujet dont l\’image parle et si le site Web contiendrait plus de contenu pertinent pour vos besoins.

Pour l’instant, Google Images n’utilise que les titres Web des pages, sans les réécrire. De même, il n’utilise pas un extrait du contenu pour la légende, mais uniquement le titre de la page Web et rien de plus.

Une fois de plus, ce changement est global, mais uniquement pour les recherches Google Images sur mobile, via les navigateurs mobiles ou l\’application Google ( et ).

Google My Business n\'accepte pas les photos de toutes les Pages

Googleà Google My Business. Le contenu a changé dans sa formulation, mais l’objectif reste le même.

Google My Business n\'accepte pas les photos de toutes les Pages

Avant, la page d’aide disait :

En ajoutant des photos prises par vous-même ou par vos clients, vous pouvez améliorer la visibilité de votre établissement sur Google, y compris dans la recherche Google, dans Maps et sur Google+. Ajoutez-en afin de mettre en valeur vos produits et services auprès des utilisateurs qui recherchent ce que vous proposez.

Maintenant, la page d’aide dit :

Les photos prises par vous-même ou par vos clients vous permettent d\’améliorer la visibilité de votre établissement sur Google, y compris dans la recherche Google et sur Maps. Ajoutez-en afin de mettre en valeur vos produits et services auprès des utilisateurs qui recherchent ce que vous proposez.

Pour que vos photos soient diffusées sur Google, vous devez d\’abord faire valider votre établissement.

Si votre compte My Business n\’est pas vérifié, vous ne pourrez pas faire afficher vos photos dans votre fiche. Et, vous remarquerez que dans cette mise à jour, Google dit “ y compris dans la recherche Google et sur Maps”, après avoir désormais exclu Google+ qui figurait dans la première version.

Ce qui est normal puisque personne ne fait de recherche locale en passant par Google+. Tout le monde utilise Maps ou Search.

Comment ajouter des photos dans Google My Business ?

Une fois que vous avez sélectionné les photos que vous souhaitez ajouter à votre fiche Google My Business, vérifiez qu\’elles sont au format JPG ou PNG et que leur taille est correcte.

Ensuite, suivez les instructions ci-dessous pour les importer dans votre fiche.

Sur un ordinateur :

  1. Connectez-vous à Google My Business. Si vous avez deux établissements ou plus, cliquez sur “Gérer l\’établissement” au niveau de celui pour lequel vous souhaitez importer des photos.
  2. Dans le menu, cliquez sur “Photos”.
  3. Sélectionnez le type de photo à ajouter (les types de photos sont désormais de 3 sortes) :
    • Photo de profil : pour aider les clients à reconnaître votre établissement sur Google.
    • Photo de couverture : pour présenter le style de votre page. Lorsque vous ajoutez une photo de couverture, celle-ci est automatiquement définie comme photo préférée pour votre fiche.

      Cette action ne garantit pas qu\’elle soit la première image de votre établissement, mais elle nous indique que vous préférez afficher cette photo.

    • Photos supplémentaires : pour ajouter d\’autres photos afin de mettre en avant les aspects de votre établissement pouvant inciter un client à effectuer un achat.
  4. Importez la photo à partir de votre ordinateur ou choisissez-en une que vous avez déjà transférée.

Sur mobile :

Ouvrez l\’application Google My Business -> Appuyez sur \ »Menu\ » -> Photos -> Type de photo à ajouter -> Choisissez la photo à télécharger.

Infographie de l\'hébergement Web

L\’hébergement Web

Infographie de l\'hébergement Web pour mieux comprendre

Les sites Web sont hébergés, ou stockés, sur des ordinateurs spéciaux appelés serveurs.

nom de domaine dans leur navigateur. Leur ordinateur ou mobile se connectera ensuite à votre serveur et vos pages Web leur seront transmises par le biais du navigateur.

pour ne pas dire exigentvous aideront à en acheter un.

Si vous décidez de créer et héberger votre site Web

Les différents types de serveurs d\’hébergement internet

Allons plus loin et regardons les principales différences entre un hébergement mutualisé, VPS, dédié et Cloud.

  1. Hébergement mutualisé :

    En général, tous les noms de domaine peuvent partager un pool commun de ressources serveur, telles que la RAM et le CPU.

    car il nécessite des connaissances techniques minimales.

    Inconvénients :

    • Aucun accès root,
    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  2. Hébergement sur serveur dédié :

    Un serveur dédié offre le contrôle maximal sur le serveur Web sur lequel votre site est stocké.

    Vous louez en exclusivité un serveur entier. Votre (vos) site (s) est le seul site Web stocké sur le serveur.

    Caractéristiques :

    • Ce type de serveur est fourni avec une plus grande puissance,
    • Un coût beaucoup plus élevé qu’avec le serveur mutualisé, même si l’abonnement est généralement mensuel.
  3. Hébergement Virtual Private Server (VPS) :

    Inconvénients :

    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  4. Cloud Hosting :

    Le Cloud Hosting ou hébergement cloud offre une capacité illimitée pour gérer des pics de trafic ou de trafic élevés.

    Voici comment cela fonctionne : un ensemble de serveurs (appelé nuage ou cloud) travaillent ensemble pour héberger un groupe de sites Web. Cela permet à plusieurs ordinateurs de travailler en commun pour gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics pour un site Web particulier.

    Inconvénients :

    • requis pour modifier les paramètres du serveur et installer certains logiciels),
    • Des coûts plus élevés sont à prévoir,
    • Les utilisateurs d’hébergement Cloud sont généralement facturés par utilisation.

Comment choisir le bon hébergeur pour votre site Web ?

Il y a des centaines de questions que vous pourriez poser à votre hébergeur Web potentiel.

Et en obtenant les réponses à ces questions avant de vous engager, vous devriez avoir une image claire de ce que vous recevrez, ce que le prestataire offre sur le long terme, comment il traite ses clients (disponibilité du support et moyens de contact) et s’ils sont une entreprise en qui vous pouvez avoir confiance et avoir vraiment envie de travailler avec.

Voici quelques questions que vous pouvez poser.

  • Quel est le taux de disponibilité mensuelle moyen ?

  • Combien ça coûte ?

  • Où sont situés physiquement les serveurs d’hébergement ? Pouvez-vous choisir l\’emplacement de votre serveur ?

    Un serveur plus proche de vos utilisateurs permet à votre site Web de charger plus rapidement pour eux.

  • Quel niveau de support technique ou client est offert ?

    Un support client ou technique par téléphone ou par chat disponible 24/7 est à privilégier plutôt qu’un support par email. Vous pourrez ainsi facilement résoudre tout problème technique urgent qui pourrait survenir.

  • Quels sont les termes et les tarifs de renouvellement ?

    Sachez que si vous êtes un abonné pour la première fois, vous devrez probablement vous inscrire à un tarif réduit que pour les changements lorsque vous renouvelez votre contrat. Assurez-vous d’être bien informés pour les années à venir, surtout s’il y a des changements de tarifs en cours de contrat.

  • Quel types d’évolutions potentielles existe-il ?

    Par exemple, si vous démarrez avec un plan de serveur mutualisé, êtes-vous en mesure de développer votre espace plus tard ou même de passer à un environnement de serveur dédié?

  • Par exemple, si vous démarrez dans une configuration de serveur mutualisé et que vous devez passer à un environnement dédié ou VPS pendant la durée de votre contrat, est-ce autorisé ? Y a-t-il des ou des frais de migration ?

  • Sachez que tous les plans illimités ont des limitations. C’est juste une question pour savoir ce que sont ces limitations.

  • Le prestataire d’hébergement Web offre-t-il un essai gratuit ?

    Presque chaque fournisseur offre au moins un essai gratuit allant de 15 à 30 jours, mais certains offrent des délais plus longs. Gardez vos yeux et vos oreilles ouverts et profitez de la période sans engagement pour tester chaque facette du service.

Les chiffres de l’hébergement Web aujourd’hui

Infographie via W3techs.com

  1. Top 10 des langues de tous les sites Web :
    • Anglais : 51.3%
    • Russe : 6,8%
    • Allemand : 5,6%
    • Japonais : 5,4%
    • Espagnol : 5,1%
    • Français : 4,1%
    • Portugais : 2,6%
    • Italien : 2,4%
    • Chinois : 2,1%
    • Polonais : 1,7%
  2. Quels logiciels CMS utilisent les sites Web (voir classement ici) ?
    • 51% n’utilisent aucun logiciel CMS
    • se classe largement en tête.
  3. de l’hébergement sécurisé :
  4. Popularité du langage PHP en 2018 :
    • 83% des sites Web utilisent le PHP.
    • 88% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 5
    • 11% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 7
    • 1% de ces sites utilisant le PHP utilisent des versions plus anciennes (sans doute des sites abandonnés).
  5. Les serveurs Web les plus populaires en 2010 et 2018 :
    • : 10% en 2018 contre 21% en 2010 (en forte baisse)
    • Nginx : 37% en 2018 contre 4% en 2010  (en forte croissance)
    • LiteSpeed : 3% en 2018 contre 1% en 2010
    • Apache : 48% en 2018 contre 72% en 2010 (en forte baisse)