Twitter travaille sur une fonction qui empêche de vous @mentionner

Twitter

Twitter travaille sur une fonction qui empêche les autres de vous @mentionner

 

travaille sur des outils qui, s’ils sont lancés, permettraient aux utilisateurs d’empêcher les autres profils de les mentionner sans le bouton de blocage ou de mise en sourdine.

Décrites par le concepteur de produits Twitter, Dominic Camozzi, comme des « premiers concepts », les fonctionnalités donneraient aux utilisateurs de Twitter la possibilité de « se démentionner » et de contrôler qui peut les taguer ou identifier dans les futurs Tweets.

Semblable au blocage d’identification de votre personne sur , le blocage de mention sur Twitter dissocierait essentiellement votre profil d’un Tweet et vous empêcherait d’être identifié ans les réponses futures, selon les maquettes partagées par Camozzi.

La fonctionnalité pourrait également vous permettre d’empêcher des utilisateurs spécifiques de vous mentionner à l’avenir sans avoir à bloquer purement et simplement leurs comptes Twitter.

Une autre itération potentielle vous permettra de bloquer toutes les nouvelles mentions pendant un nombre défini de jours.

Parfois, vous voulez parler, et parfois vous ne le …. faîtes pas.

Découvrez ces premiers concepts qui pourraient aider à contrôler l’attention indésirable sur Twitter.

Les commentaires, surtout à ce stade de départ, sont invités (et souhaités) !

Vous démentionner vous-même.

Je veux qu’il soit plus facile de vous démentionner d’un Tweet ou d’une conversation dans laquelle vous ne voulez pas être impliqué.

Choisissez simplement « Vous démentionner vous-même de cette conversation » dans le menu “Plus d’informations” et le lien vers votre profil sera supprimé.

Notifications

Pour aller plus loin, si quelqu’un que vous ne suivez pas vous @mentionne, vous obtiendrez une notification spéciale.

Si vous vous démentionnez à partir de là, l’auteur du Tweet ne pourra plus vous mentionner.

Le concept est similaire à celui qui permet aux utilisateurs de limiter les réponses à leurs Tweets.

Comme cette fonctionnalité, la possibilité de « se défaire » ou « se démentionner » pourrait aider à résoudre certains des comportements les plus toxiques qui conduisent souvent à un harcèlement à grande échelle sur Twitter.

Par exemple, dans une version prévisualisée par Camozzi, l’application serait en mesure de vous avertir lorsque vous commencez à obtenir « beaucoup » de mentions.

À partir de là, vous pouvez aller dans vos paramètres et changer qui peut vous mentionner ou les mettre en pause afin de « résoudre rapidement les situations qui se sont soudainement aggravées ».

La fonctionnalité sera également disponible à partir du Tweet principal lui-même où les utilisateurs peuvent cliquer sur le menu “Plus d’informations”, puis sélectionner l’option pour se démentionner du Tweet.

Selon Twitter, lorsque vous vous démentionnez, il n’avertira pas la personne qui vous a mentionné en premier lieu, comme lorsque vous refusez d’être identifiés sur des photos.

Camozzi a également révélé que Twitter travaille sur la façon dont lorsque quelqu’un que vous ne suivez pas vous mentionne, vous avez la possibilité de le faire de sorte que cette personne ne puisse plus jamais vous mentionner.

Il n’y a actuellement aucun mot sur le moment où cette fonctionnalité sera publiée au public, mais il semble que ce sera très utile à avoir.

Les fonctionnalités pourraient donner aux utilisateurs des outils supplémentaires pour faire face aux situations où les Tweets viraux entraînent un harcèlement à grande échelle.

Contrairement à la limitation des réponses, qui doit être effectuée avant d’envoyer un Tweet, les fonctionnalités de « notification » peuvent être utilisées après coup ou de manière proactive.

Les outils pourraient ne pas empêcher les gens de dire des choses désagréables, mais ils pourraient protéger les utilisateurs d’avoir à patauger dans une masse de réponses toxiques ou bloquer manuellement ou mettre sous silence des centaines de comptes.

Source : Engadget

Google révèle de nouveaux détails concernant l\'index mobile-first

Après avoir annoncé que beaucoup plus de sites allaient migrer

Google révèle de nouveaux détails concernant l\'index mobile-first

En fait, ce sont 4 précisions qui ont été apportées à l’évolution de ce basculement actuellement en cours:

  1. index mobile-first

    Cependant, vous pouvez rechercher les signaux suivants qui peuvent confirmer si votre site a déjà migré :

    Cependant, vous pouvez rechercher les signaux suivants qui peuvent confirmer si votre site a déjà migré
    Images via Searchenginejournal.com
    • Une baisse importante du trafic de votre site via l’ordinateur.

    rapports de la Search Console pour indiquer quand le site a été déplacé vers le nouvel index. De cette façon, les propriétaires de sites seront en mesure de facilement comparer les données avant et après le basculement.

  2. Basculement des sites individuels qui sont “prêts” :

    déplacer des sites individuels qui sont les plus prêts

    Pour comprendre ce que signifie par “prêt”, regardez ce qui fonctionne dans la recherche mobile en ce moment.

    Un site optimisé pour la recherche mobile sera prêt pour l\'index mobile-First.

    Et donc, un site en responsive design et un contenu AMP auront la préférence de Google.

  3. Le balisage sur les sites mobiles est important :

    Google ne fera plus référence au balisage de la version desktop

    le balisage ou l’ajout des balises sur les sites mobiles sera important à l\'avenir

    Il en est de même pour le balisage Schema de données structurées.

    Par exemple, ils peuvent croire que les balises ALT ne sont pas importantes sur mobile parce que vous ne pouvez pas survoler une image avec un curseur comme vous pouviez le faire sur ordinateur.

    devez inclure le même balisage sur les 2 versions pour vous assurer que Google sera en mesure de le voir.

  4. Vous n’êtes pas encore prêts pour le mobile first ?

    un site mobile mobile-friendly prêt.

    Un bon site desktop est mieux qu\'un mauvais site mobile

Facebook modifie le calcul de la portée des posts organiques des Pages

Facebook apporte deux modifications aux statistiques des Pages, afin que les entreprises puissent mieux analyser et comprendre les performances de leurs Pages qui publient des posts organiques dans le fil d’actualité..

Facebook modifie le calcul de la portée des posts organiques des Pages

 

Depuis le 12 Février dernier, a donc mis à jour la portée organique des Pages pour qu’elle soit mesurée de la même manière que la portée payante des publicités dans le fil d’actualité.

En d’autres termes, la portée des posts organiques sera désormais calculée uniquement à partir du moment où une publication s’affiche sur l’écran d’un utilisateur.

Facebook mesure donc désormais la portée des posts que s’ils sont vus par l\’utilisateur sur son écran.

C’est, d’après Facebok, un changement dans sa manière de mesurer la portée, pas un changement dans la distribution dans le fil d’actualité, et les autres moyens de mesure de l’engagement resteront inchangés.

Cela donnera aux propriétaires de Pages une mesure plus précise de leur audience, et leur proposera une méthode de mesure plus cohérente tant pour les publications sponsorisées que pour les publications organiques.

Cette méthode étant plus stricte, certaines Pages pourraient voir leurs statistiques de portée baisser initialement.

Cependant, au cours des prochains mois, Facebook continuera à fournir les données calculées à partir de l’ancienne méthode en plus de la nouvelle, dans l’aperçu des statistiques de Page, et dans l’API et l’exportation de statistiques de Page.

Avec la mise à jour de la portée organique, Facebook mettra aussi à jour l’interface utilisateur des Statistiques des Pages Facebook sur mobile.Désormais, le nombre de personnes pour lesquelles du contenu de votre Page ou la concernant s’est affiché sur leur écran, est réparti par impressions totales, impressions organiques et promotions.

Lors de l\’affichage des aperçus de la Page sur le mobile, les métriques les plus couramment utilisées apparaîtront maintenant tout en haut et incluent :

  1. Les statistiques générales d’une Page, comme les “Mentions J’aime”, “la portée” et “les interactions”.
  2. Les résultats d’actions récentes, comme les performances des publications récentes.
  3. Un aperçu des interactions récentes sur la Page, comme les données démographiques des abonné(e)s récent(e)s.

Le but de ces mises à jour étant, bien entendu, de rendre plus accessibles les indicateurs auxquels les entreprises accordent le plus d’importance.

Facebook facilite la compréhension des statistiques de ses publicités

Facebook rend ses métriques (ou indicateurs) publicitaires plus claires et plus compréhensibles en introduisant de nouveaux libellés qui montrent comment elles sont calculées.

Facebook facilite la compréhension des statistiques de ses publicités

 

labellise maintenant certaines statistiques dans son Ads Manager (Gestionnaire de publicités) en tant que “’Estimée” et/ou “En développement”

Audience Network.

 

C’est quoi les métriques estimées ?

 

Facebook explique que ses métriques estimées peuvent fournir des conseils dans les domaines où le résultat final est difficile à quantifier.

“Estimée”.

Le reach (la portée), par exemple, est calculé à l\’aide de méthodes d\’échantillonnage. Pas seulement sur Facebook, mais aussi comme portée pour la télévision et d\’autres annonces numériques qui sont aussi des estimations.

 

Quelles sont les mesures en développement ?

 

Les métriques marquées comme étant en développement ou en cours sont soit nouvelles, soit encore en test.

Facebook doit tester ses métriques avant de lancer de nouveaux produits publicitaires. Par conséquent, la façon dont une mesure “en développement” est calculée peut changer au fil du temps.

Ensuite, il y aura quelques métriques qui finiront par être à la fois “Estimées” et “En développement”, comme indiqué dans la capture d\’écran ci-dessous :

Suppression des métriques redondantes

 

Un certain nombre d’indicateurs, identifiés comme doublons, obsolètes, non opérationnels ou rarement utilisés est en train d’être retiré, avec prise d’effet en Juillet 2018 à l’occasion du prochain lancement de l’API Graph de Facebook.

Leur retrait va simplifier l’identification des indicateurs ou métriques convenant le mieux à mesurer les résultats commerciaux ou à fournir des insights opérationnels en matière de stratégies de contenus, d’audience et d’.

Les indicateurs suivants étant en cours de suppression, Facebook propose des recommandations sur quels autres indicateurs peuvent être utilisés par les annonceurs pour les remplacer.

  1. Actions, Personnes effectuant une action, Coût de n’importe quelle action : Les indicateurs d’ Actions combinent différentes actions et événements, tels que l’engagement, les clics ou les conversions. Au fur et à mesure de l’augmentation du nombre d’actions que les personnes sont susceptibles de réaliser en lien avec une publicité Facebook, cet indicateur devient plus nuancé, et en tant que signal, il devient moins pertinents pour mesurer les résultats commerciaux.

    Facebook recommande alors de personnaliser votre propre indicateur en le combinant de façon à refléter les actions pertinentes dans le cadre de votre activité au lieu d’avoir recours aux Actions.

  2. Montant dépensé aujourd’hui : Facebook recommande d’utiliser son sélecteur de date dynamique afin de consulter les résultats correspondant à Aujourd’hui et de comparer les résultats au fil des différentes plages de dates au lieu d’utiliser l’indicateur “Montant dépensé aujourd’hui”.

    Sélectionnez “Aujourd’hui” dans la plage de dates et utilisez l’indicateur “Montant dépensé” pour évaluer combien d’argent vous avez dépensé dans vos campagnes à partir de 00h00 (minuit) aujourd’hui.

  3. Clics sur le bouton : L’indicateur “Clics sur le bouton” reflète le nombre de fois que des personnes ont cliqué sur le bouton d’appel à l’action de votre publicité.

    Les clics sur le bouton constituent un doublon parce que ces clics sont également reflétés dans l’indicateur “Clics sur un lien” ou d’autres indicateurs tels que “Réponses à un événement” et l’indicateur “Offres enregistrées”.

    Facebook recommande d’utiliser “Clics sur les liens”, “Réponses à un événement” ou “Offres enregistrées” au lieu de “Clics sur le bouton”.

  4. Pourcentage de temps du composant de Canvas: L’indicateur “Pourcentage de temps” du composant de Canvas n’a pas été un indicateur très utilisé.

    Facebook recommande l’utilisation de l’indicateur “Durée de visionnage du Canvas” et de “Pourcentage de vues des Canvas” plutôt que celle de “Pourcentage de temps du composant de Canvas”.

  5. Destination du clic sur le lien : Après avoir lancé cette répartition en Juillet 2017, certaines nouveautés disponibles sur les systèmes d’exploitation des mobiles ont commencé à empêcher Facebook d’identifier si l’utilisateur était redirigé vers un lien profond d’une application ou vers une boutique d’applications dans le cas des publicités créées avec des destinations de lien de sauvegarde.

    Les annonceurs peuvent encore utiliser les indicateurs “Clics sortants” et “Vues de page de destination” pour mesurer quels sont les clics qui dirigent les utilisateurs vers des destinations en dehors de Facebook, tout en continuant à explorer d’autres façons de fournir plus d’insights sur les destinations de boutiques d’applis ou de liens profonds d’applis granulaires.

  6. Mentions de Page, Coût par mention de Page : L’indicateur “Mentions de Page” est, d’après Facebook, obsolète et non révélateur de perceptions positives ou négatives envers votre marque.

    Facebook ne vous recommande donc pas d’utiliser “Mentions de Page” pour évaluer les performances de vos campagnes.

    À la place, si vous avez lancé une campagne de “Mentions J’aime de la page”, utilisez plutôt l’indicateur “Mentions J’aime de la Page” ou l’indicateur “Interactions avec la Page”, ceux-ci étant plus révélateurs du succès d’une campagne de “Mentions J’aime de la Page”.

  7. Portée sociale, Impressions sociales, Clics sociaux (tous), Clics sociaux uniques (tous) : Les Indicateurs sociaux, ci-dessus mentionnés, sont des indicateurs obsolètes qui reflètent le nombre de personnes ayant vu une publicité diffusée et accompagnée d’informations sociales.

    L’indicateur “Portée sociale” n’est pas fondamentalement différent des indicateurs “Portée” et “Impressions” et les insights fournis ne sont pas opérationnels, étant donné que les annonceurs ne peuvent pas contrôler lorsque les publicités diffusées sont accompagnées ou pas d’informations sociales.

    C’est pourquoi Facebook recommande l’utilisation de “Portée” plutôt que de “Portée sociale”, et d’ “Impressions” au lieu d’ “Impressions sociales” afin d’évaluer les performances d’une campagne.

Retenez donc qu’au mois de Juillet 2018, Facebook supprimera environ 20 métriques ou indicateurs d\’annonces qui sont jugées “redondantes, périmées, inutilisables ou rarement utilisées”.

Google AdWords arrête d\'afficher les extensions d\'avis dans les annonces

Google AdWords cessera de montrer les extensions d\’avis dans les annonces AdWords. Toutes les extensions d’avis, ainsi que leurs données de performances, seront supprimées des comptes AdWords.

Google AdWords arrête d\'afficher les extensions d\'avis dans les annonces

extension d\’annonce

Voici ce que dit Google :

Les extensions d\’avis ne seront plus diffusées dans les annonces à partir de la mi-janvier 2018.

Début février, les extensions d\’avis seront supprimées, ainsi que les données sur les performances qui s\’y rapportent.

Pour enregistrer ces données, téléchargez un rapport sur les extensions. Pour ce faire, cliquez sur “Extensions”, sur la page “Annonces et extensions” d\’AdWords.

Si vous souhaitez continuer à diffuser des informations supplémentaires dans vos annonces, nous vous recommandons d\’utiliser les extensions de type \ »liens annexes\ », \ »accroches\ » et \ »extraits de site\ ».  

Google pourrait avoir pris cette décision pour empêcher les plates-formes tierces d’avis de s’afficher dans les annonces AdWords.

En effet, l’objectif ici serait de ne pas afficher des avis dans les extensions provenant de sites Web non-Google. Peut-être le temps que Google AdWords trouve une autre solution.

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Lorsque les visiteurs suivent des liens hypertextes

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Les liens brisés ne sont pas seulement mauvais pour l\’expérience utilisateur

Qu’est-ce que les liens brisés affectent ?

La page d’erreur 404 ne frustre pas uniquement les moteurs de recherche et les utilisateurs. Elle aura aussi une incidence sur votre entreprise elle-même.

  1. Votre chiffre d’affaires :

    En plus de perdre des revenus, vous perdrez aussi des clients. Un client potentiel qui ne trouve pas la page de conversion est une personne qui pourrait faire savoir à son entourage et sur les réseaux sociaux (par exemple) la mauvaise expérience vécue sur votre site.

    Et au final, ce n’est pas un seul client potentiel que vous aurez perdu, mais beaucoup d’autres.

    Après tout, vous ne voudriez pas perdre votre temps et effort pour créer votre site Web, et avoir des visiteurs malheureux ? Il suffit de penser à quel point c’est frustrant de trouver un lien par lequel vous espérez obtenir plus d\’informations, et d’arriver sur une page erreur 404 qui vous dit que la réponse n\’existe pas.

  2. Votre taux de rebond :

    La page d\’erreur 404 n\’est pas seulement frustrante, mais elle pourrait nuire à votre taux de rebond aussi.

    Le taux de rebond est mesuré par la quantité de temps (durée) qu\’un visiteur passe sur votre page, et si l\’utilisateur ne reste pas pendant un certain laps de temps, il sera considéré comme ayant «rebondi» à partir de votre page.

    Lorsque vous avez des visiteurs mécontents sur votre site, chacun d\’eux quittera votre site Web, ce qui va au fil du temps générer un taux de rebond plus élevé.

    Lorsque les moteurs de recherche constatent un taux de rebond élevé sur votre page, ils vont brandir un carton rouge, et l\’ensemble du site pourrait ne plus sembler pertinent pour ces moteurs de recherche.

    Par conséquent, il est très important de garder les visiteurs satisfaits quand ils visitent votre site en fournissant une bonne expérience d\’utilisateur.

  3. Votre classement :

    Comme mentionné ci-dessus, le taux de rebond peut provoquer un mauvais classement dans les pages de résultats.

    Lorsque Google voit que les visiteurs quittent votre page après quelques petites secondes, il va supposer que les visiteurs n\’ont pas trouvé ce qu\’ils cherchent.

    Ensuite, s\’il s\’agit d\’une page non trouvée que Google sait détecter, il pourrait supprimer la page de ses SERPS comme n’étant pas une page crédible et fiable pouvant procurer une bonne expérience utilisateur.

    Un autre facteur qui aura une incidence sur votre , c’est de voir votre page non indexée lors de l’exploration de Googlebot. Google utilise ses robots pour explorer votre site en entier afin de recueillir des informations précieuses sur la thématique de votre page.

    Mais quand les crawlers de Google arrivent sur un lien brisé, ils ont tendance à arrêter le processus d\’indexation, ce qui peut ruiner vos chances d\’obtenir un classement plus élevé.

Les liens sortants brisés

Lorsque vous pointez des liens vers d\’autres sites à partir de votre propre site, ces liens sont appelés liens sortants. Limiter ou supprimer tous les liens morts pointant vers des pages externes peut être parfois difficile, car vous n\’avez probablement pas le contrôle sur le contenu externe que vous liez.

Et vous pourriez ne pas savoir que le contenu lié a été supprimé ou déplacé sur le site externe.

Lorsque votre site a des liens sortants brisés, c’est un mauvais signal à la fois pour vos utilisateurs et votre référencement. Googlebot explore le Web en allant de liens en liens pour collecter des données sur chaque page.

Veillez à vérifier régulièrement vos liens sortants pour vous assurer que vous ne redirigez pas les lecteurs (ou les bots) vers les pages brisées.

Comment vérifier et analyser vos liens sortants morts

Si vous avez un petit site, cette vérification des liens morts pourra se faire manuellement via l’extension Chrome “Check My Links” pour examiner manuellement chaque page de votre site et effectuer des contrôles individuellement pour détecter les liens brisés.

Cet outil vous aidera à découvrir à la fois les liens internes (liens de votre propre site) et les liens externes (liens vers d’autres sites) rompus. Gardez l\’enregistrement des occurrences des liens rompus dans une feuille de calcul ou dans un simple documents txt afin de pouvoir revenir plus tard corriger ou supprimer des liens.

Si vous avez un gros site, il ne sera probablement pas possible de vérifier manuellement chaque page pour découvrir les liens brisés. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans des vérificateurs de liens morts payants tels que Ahref ou Semrush qui peuvent vous aider à trouver des liens cassés en vrac sur votre site.

Vous pouvez aussi utiliser Broken Link Checker qui est un outil gratuit parfait si vous avez un site de moins de 3000 pages. Au-delà de 3000 pages, une contribution vous sera demandée.

Vous entrez votre , vous sélectionnez “Report distinct broken links only” et vous cliquez sur le bouton “Report distinct broken links only” après avoir saisi le code de vérification affiché.

Le résultat s’affiche au bout de quelques minutes dans un tableau avec, s’il y en a, à la fois les liens internes et les liens sortants brisés. Pour chaque lien brisé par ligne, vous avez la page d\’origine (cliquez sur URL pour le lien de votre page) et de destination (cliquez sur SRC pour le lien de la page pointée).

A vous d’aller le corriger ou le supprimer dans la page d’origine sur votre site.

Liens internes morts et pages d\’erreurs 404

Les liens internes se rapportent à des liens qui vont d\’une page de votre site Web vers une autre page de votre site Web. Ces liens sont ceux sur lesquels vous avez le plus de contrôle.

Une erreur 404 se produit lorsque le contenu de votre site a été supprimé ou déplacé sans aucune redirection appropriée mise en place pour rediriger les visiteurs vers la page correcte.

Il est important de comprendre que l\’une des façons pour les moteurs de recherche d’explorer et indexer les sites est de visiter leurs liens. S\’il y a des liens morts sur votre site Web, ils peuvent arrêter l’exploration de votre site, ainsi que l\’indexation de vos pages.

Et les pages d’erreur 404 encouragent les utilisateurs à quitter votre site et passer au site suivant plutôt que d’y rester en espérant trouver l\’information dont ils ont besoin à partir d\’une page cassée pourtant visitée.

Lorsque les utilisateurs tombent sur des pages inexistantes ou déplacées sur votre site, cela peut affecter votre ratio d’utilisateurs habituels et affecter les taux de conversion de votre site Web.

Pour trouver les pages erreur 404 sur votre site résultant des liens internes cassés, vous pouvez utiliser l’outil Broken Link Check ou l’extension Chrome “Check My Links”, tous deux cités plus haut.

3 façons d\’éviter et fixer les pages d’erreur 404

  1. Mettez à jour plutôt que de supprimer le contenu : Au lieu de supprimer des pages, essayez de mettre à jour ou actualiser le contenu. Cela permettra d\’éviter les pages 404 indésirables évitables qui peuvent résulter de la suppression du contenu avec lequel d\’autres pages sont en liaison (liens vers votre site).
  2. La redirection 301 pour envoyer les visiteurs vers une nouvelle page : Si le contenu existe toujours sur votre site, mais a simplement changé d\’emplacement, ou s\’il y a eu une mise à jour de la structure de votre URL, alors redirigez les visiteurs vers la nouvelle page en utilisant la redirection 301.
  3. Contactez le webmaster et demandez que le lien soit mis à jour : si l\’erreur 404 se produit parce qu\’un site externe à pointer un lien vers votre contenu à l\’aide d\’une URL incorrecte, vous pouvez être en mesure de résoudre le problème en contactant et en demandant une mise à jour à l\’auteur du contenu externe ou au webmaster du site externe.

Alors que Google affirme qu’avoir des pages d’erreur 404 ne nuira pas nécessairement à votre référencement, elles peuvent gravement nuire à l\’expérience utilisateur qui peut entraîner des performances médiocres telles que des taux de rebond plus élevés.

Les moteurs de recherche essaient tant que faire se peut d\’améliorer constamment l\’expérience utilisateur. Alors, une bonne règle de base est que si c\’est mauvais pour l\’utilisateur, ce n\’est probablement pas bon non plus pour votre SEO.

Comment discuter sur Google Allo via l\'ordinateur

GoogleGoogle Allo sur le Web, et donc de l’utiliser via desktop.

Comment discuter sur Google Allo via l\'ordinateur

utiliser Allo

Allo pour le Web fonctionne uniquement sur les ordinateurs

Ce dont vous avez besoin :

  • Navigateur Chrome :.
  • Application Allo installée sur votre téléphone : sera bientôt disponible.
  • dans le menu de votre application mobile Allo, vérifiez que la mention \ »Allo pour le web\ »

Comment connecter l\’application Allo au navigateur

  • Sur votre téléphone, ouvrez Allo.
  • Toujours dans votre appli mobile Allo, appuyez sur “Menu”, puis “Allo pour le Web” et enfin sur “Scanner le code QR”.
  • Et maintenant, scannez le code QR affiché dans Allo pour le Web.

Remarque : Le code QR est propre à votre ordinateur et associe votre application mobile à votre ordinateur.

Allo

Allo pour le web ne vous déconnectera pas automatiquement du navigateur. Pour vous déconnecter :

  • Ouvrez Allo pour le web sur votre ordinateur.

Fonctionnalités disponibles

  • Connexion à un compte , changement et suppression de compte
  • Ajout de membres à un groupe existant et suppression de membres
  • Sauvegarde de vos informations
  • Paramètres relatifs aux notifications et à la confidentialité

Twitter permet d\'éviter le harcèlement en bloquant certaines notifications

Après avoir permis de filtrer les messages privés des personnes qu’on ne suit pas, propose désormais des options avancées dans les filtres de qualité afin bloquer les notifications des profils qu’on ne suit pas.

Twitter permet d\'éviter les trolls en bloquant certaines notifications

Dans sa lutte permanente contre le troll et le harcèlement, Twitter propose donc de nouvelles fonctionnalités de filtrage contre les personnes inconnues qui se permettent de vous répondre ou mentionner dans des Tweets agressifs ou offensants.

choisir de désactiver les notifications des types de comptes suivants :

  • Les nouveaux comptes (que vous ne suivez pas)
  • Les comptes qui ne vous suivent pas (et que vous ne suivez pas)
  • Les comptes que vous ne suivez pas
  • Les comptes dotés d\’une photo de profil par défaut (que vous ne suivez pas) les comptes qui ne disposent pas d\’une adresse email confirmée (que vous ne suivez pas)
  • Les comptes qui ne disposent pas d\’un numéro de téléphone confirmé (que vous ne suivez pas).

Oui, désormais, vous pouvez contrôler ce que vous voyez et avec qui vous interagissez sur Twitter. Trois options des paramètres de notification vous permettent de filtrer les notifications que vous recevez : le filtre de qualité, les mots masqués et les filtres avancés.

L\’option Filtre de qualité : lorsqu\’elle est activée, filtre les contenus de qualité médiocre dans vos notifications, comme les Tweets en double ou les contenus automatisés.

Elle ne filtre pas les notifications d\’utilisateurs auxquels vous êtes abonné ou de comptes avec lesquels vous avez récemment interagi. Vous avez la possibilité d\’activer ou de désactiver cette option dans vos paramètres de notification :

Paramètres et Confidentialité -> Notifications -> Filtres avancés

Ces filtres avancés viennent ainsi s’ajouter à la possibilité de bloquer les profils sans aucune photo personnelle, en dehors de l\’avatar Twitter par défaut.

Certes, les filtres avancés vous permettent de désactiver les notifications de certains types de comptes que vous souhaitez éviter.

Toutefois, si votre compte reçoit soudainement beaucoup d\’attention, Twitter pourrait insérer dans votre onglet “Notifications” une notification vous invitant à régler ces filtres pour mieux maîtriser ce que vous voyez.

Google Play lance le Prix d\'Excellence Android dans les choix de l’équipe

Google Play.

Google Play lance le Prix d\'Excellence Android

a d\’ailleurs un ensemble de critères pour juger les offres des développeurs.

C’est donc dans le cadre de ses efforts pour reconnaître le contenu sur Google Play Store que Google lance le Prix d\’Excellence Android qui est une sélection d\’applications et de jeux passionnants, mise à jour régulièrement, sélectionnés par les éditeurs de Play.

Les nouvelles collections mettront alors en valeur les applications et les jeux qui offrent des expériences utilisateurs incroyables sur Android, utilisent beaucoup des meilleures pratiques recommandées par Google, et ont un grand design, une performance technique, une localisation, et une sur les périphériques.

Ces applications et jeux Android pourront avoir la chance d’être régulièrement cités dans ces collections.

Les collections d\’excellence Android seront donc actualisées tous les 3 mois et pourront être trouvées dans la section de choix de l’équipe de Google Play, qui inclut les applis choisies par l’équipe et les jeux choisis par l’équipe.

Image via Google

Google ne fait aucune mention de prix ou de toute forme de récompense autre que d\’être mis en avant dans Google Play, et donc attirer plus l’attention des utilisateurs et faire décoller le nombre de téléchargements.

C’est aussi une incitation aux développeurs à améliorer la qualité et l\’expérience utilisateur.