WhatsApp permet le transfert d’historique de chat entre iOS et Android

WhatsApp pourrait enfin activer une fonctionnalité qui faciliterait un peu le saut d’ vers pour ses utilisateurs.

WhatsApp permet les transferts d’historique de chat entre iOS et Android

Signalé pour la première fois en Avril 2021, l’outil de migration de chat iOS vers Android de est maintenant mis en ligne. Cependant, tous les utilisateurs de WhatsApp ne pourront pas en profiter.

WhatsApp ajoute donc la possibilité d’apporter votre historique de discussion avec vous lorsque vous passez d’iOS à Android , y compris toutes les notes vocales, les photos et les conversations.

La fonctionnalité longtemps annoncée lors de l’événement de lancement de Samsung et couvrira initialement les transferts d’iOS vers les nouveaux Samsung Z Fold 3 et Samsung Z Flip 3 de la société et d’autres téléphones Samsung « dans les semaines à venir ».

La fonctionnalité longtemps annoncée lors de l’événement de lancement de Samsung et couvrira initialement les transferts d’iOS vers les nouveaux Samsung Z Fold 3 et Samsung Z Flip 3 de la société et d’autres téléphones Samsung « dans les semaines à venir ».

Finalement, la fonctionnalité couvrira tous les transferts entre les téléphones iOS et Android, bien qu’il ne soit pas clair quand elle sera disponible pour tous les appareils.

La nouvelle fonctionnalité devrait aider à résoudre l’un des éléments les plus frustrants de WhatsApp, à savoir qu’il n’a jamais été officiellement possible de transférer votre historique de chat entre les systèmes d’exploitation mobiles.

Si vous choisissez d’utiliser la fonction de sauvegarde dans le cloud de WhatsApp, les historiques de chat iOS sont stockés dans iCloud, tandis que ceux d’Android sont dans Drive, ce qui signifie qu’il n’est possible de transférer vos chats qu’entre des téléphones exécutant le même système d’exploitation.

La nouvelle fonctionnalité transfère les historiques de chat à l’aide d’un câble Lightning vers USB-C physique plutôt que de les envoyer via Internet.

Malheureusement, si vous avez transféré entre iOS et Android dans le passé et que vous avez deux sauvegardes cloud distinctes, la nouvelle fonctionnalité de transfert ne les fusionnera pas en un seul historique de discussion.

Au lieu de cela, WhatsApp dit que si vous l’utilisez pour migrer votre historique de discussion, puis le sauvegarder, il écrasera toutes les sauvegardes existantes.

WhatsApp affirme que la nouvelle fonctionnalité permettra les transferts d’iOS vers les nouveaux pliables de Samsung dans un premier temps, et qu’elle permettra des transferts vers des appareils Samsung fonctionnant sous Android 10 et plus « dans les semaines à venir ».

Il a refusé de dire quand la fonctionnalité pourrait arriver pour les téléphones Android non Samsung ou quand elle autorisera les transferts Android vers iOS.

Source : Theverge

Infographie de l\'hébergement Web

L\’hébergement Web

Infographie de l\'hébergement Web pour mieux comprendre

Les sites Web sont hébergés, ou stockés, sur des ordinateurs spéciaux appelés serveurs.

nom de domaine dans leur navigateur. Leur ordinateur ou mobile se connectera ensuite à votre serveur et vos pages Web leur seront transmises par le biais du navigateur.

pour ne pas dire exigentvous aideront à en acheter un.

Si vous décidez de créer et héberger votre site Web

Les différents types de serveurs d\’hébergement internet

Allons plus loin et regardons les principales différences entre un hébergement mutualisé, VPS, dédié et Cloud.

  1. Hébergement mutualisé :

    En général, tous les noms de domaine peuvent partager un pool commun de ressources serveur, telles que la RAM et le CPU.

    car il nécessite des connaissances techniques minimales.

    Inconvénients :

    • Aucun accès root,
    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  2. Hébergement sur serveur dédié :

    Un serveur dédié offre le contrôle maximal sur le serveur Web sur lequel votre site est stocké.

    Vous louez en exclusivité un serveur entier. Votre (vos) site (s) est le seul site Web stocké sur le serveur.

    Caractéristiques :

    • Ce type de serveur est fourni avec une plus grande puissance,
    • Un coût beaucoup plus élevé qu’avec le serveur mutualisé, même si l’abonnement est généralement mensuel.
  3. Hébergement Virtual Private Server (VPS) :

    Inconvénients :

    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  4. Cloud Hosting :

    Le Cloud Hosting ou hébergement cloud offre une capacité illimitée pour gérer des pics de trafic ou de trafic élevés.

    Voici comment cela fonctionne : un ensemble de serveurs (appelé nuage ou cloud) travaillent ensemble pour héberger un groupe de sites Web. Cela permet à plusieurs ordinateurs de travailler en commun pour gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics pour un site Web particulier.

    Inconvénients :

    • requis pour modifier les paramètres du serveur et installer certains logiciels),
    • Des coûts plus élevés sont à prévoir,
    • Les utilisateurs d’hébergement Cloud sont généralement facturés par utilisation.

Comment choisir le bon hébergeur pour votre site Web ?

Il y a des centaines de questions que vous pourriez poser à votre hébergeur Web potentiel.

Et en obtenant les réponses à ces questions avant de vous engager, vous devriez avoir une image claire de ce que vous recevrez, ce que le prestataire offre sur le long terme, comment il traite ses clients (disponibilité du support et moyens de contact) et s’ils sont une entreprise en qui vous pouvez avoir confiance et avoir vraiment envie de travailler avec.

Voici quelques questions que vous pouvez poser.

  • Quel est le taux de disponibilité mensuelle moyen ?

  • Combien ça coûte ?

  • Où sont situés physiquement les serveurs d’hébergement ? Pouvez-vous choisir l\’emplacement de votre serveur ?

    Un serveur plus proche de vos utilisateurs permet à votre site Web de charger plus rapidement pour eux.

  • Quel niveau de support technique ou client est offert ?

    Un support client ou technique par téléphone ou par chat disponible 24/7 est à privilégier plutôt qu’un support par email. Vous pourrez ainsi facilement résoudre tout problème technique urgent qui pourrait survenir.

  • Quels sont les termes et les tarifs de renouvellement ?

    Sachez que si vous êtes un abonné pour la première fois, vous devrez probablement vous inscrire à un tarif réduit que pour les changements lorsque vous renouvelez votre contrat. Assurez-vous d’être bien informés pour les années à venir, surtout s’il y a des changements de tarifs en cours de contrat.

  • Quel types d’évolutions potentielles existe-il ?

    Par exemple, si vous démarrez avec un plan de serveur mutualisé, êtes-vous en mesure de développer votre espace plus tard ou même de passer à un environnement de serveur dédié?

  • Par exemple, si vous démarrez dans une configuration de serveur mutualisé et que vous devez passer à un environnement dédié ou VPS pendant la durée de votre contrat, est-ce autorisé ? Y a-t-il des ou des frais de migration ?

  • Sachez que tous les plans illimités ont des limitations. C’est juste une question pour savoir ce que sont ces limitations.

  • Le prestataire d’hébergement Web offre-t-il un essai gratuit ?

    Presque chaque fournisseur offre au moins un essai gratuit allant de 15 à 30 jours, mais certains offrent des délais plus longs. Gardez vos yeux et vos oreilles ouverts et profitez de la période sans engagement pour tester chaque facette du service.

Les chiffres de l’hébergement Web aujourd’hui

Infographie via W3techs.com

  1. Top 10 des langues de tous les sites Web :
    • Anglais : 51.3%
    • Russe : 6,8%
    • Allemand : 5,6%
    • Japonais : 5,4%
    • Espagnol : 5,1%
    • Français : 4,1%
    • Portugais : 2,6%
    • Italien : 2,4%
    • Chinois : 2,1%
    • Polonais : 1,7%
  2. Quels logiciels CMS utilisent les sites Web (voir classement ici) ?
    • 51% n’utilisent aucun logiciel CMS
    • se classe largement en tête.
  3. de l’hébergement sécurisé :
  4. Popularité du langage PHP en 2018 :
    • 83% des sites Web utilisent le PHP.
    • 88% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 5
    • 11% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 7
    • 1% de ces sites utilisant le PHP utilisent des versions plus anciennes (sans doute des sites abandonnés).
  5. Les serveurs Web les plus populaires en 2010 et 2018 :
    • : 10% en 2018 contre 21% en 2010 (en forte baisse)
    • Nginx : 37% en 2018 contre 4% en 2010  (en forte croissance)
    • LiteSpeed : 3% en 2018 contre 1% en 2010
    • Apache : 48% en 2018 contre 72% en 2010 (en forte baisse)

Facebook facilite la compréhension des statistiques de ses publicités

Facebook rend ses métriques (ou indicateurs) publicitaires plus claires et plus compréhensibles en introduisant de nouveaux libellés qui montrent comment elles sont calculées.

Facebook facilite la compréhension des statistiques de ses publicités

 

labellise maintenant certaines statistiques dans son Ads Manager (Gestionnaire de publicités) en tant que “’Estimée” et/ou “En développement”

Les étiquettes peuvent également être affichées à l\’aide du sélecteur de colonne personnalisé pour les annonces fonctionnant sur Facebook, et Audience Network.

 

C’est quoi les métriques estimées ?

 

Facebook explique que ses métriques estimées peuvent fournir des conseils dans les domaines où le résultat final est difficile à quantifier.

Les données en temps réel sont souvent fournies comme une estimation basée sur l\’échantillonnage. À l\’avenir, lorsque les méthodes d\’échantillonnage sont utilisées, la métrique sera étiquetée comme “Estimée”.

Le reach (la portée), par exemple, est calculé à l\’aide de méthodes d\’échantillonnage. Pas seulement sur Facebook, mais aussi comme portée pour la télévision et d\’autres annonces numériques qui sont aussi des estimations.

 

Quelles sont les mesures en développement ?

 

Les métriques marquées comme étant en développement ou en cours sont soit nouvelles, soit encore en test.

Facebook doit tester ses métriques avant de lancer de nouveaux produits publicitaires. Par conséquent, la façon dont une mesure “en développement” est calculée peut changer au fil du temps.

Ensuite, il y aura quelques métriques qui finiront par être à la fois “Estimées” et “En développement”, comme indiqué dans la capture d\’écran ci-dessous :

Suppression des métriques redondantes

 

Un certain nombre d’indicateurs, identifiés comme doublons, obsolètes, non opérationnels ou rarement utilisés est en train d’être retiré, avec prise d’effet en Juillet 2018 à l’occasion du prochain lancement de l’API Graph de Facebook.

Leur retrait va simplifier l’identification des indicateurs ou métriques convenant le mieux à mesurer les résultats commerciaux ou à fournir des insights opérationnels en matière de stratégies de contenus, d’audience et d’.

Les indicateurs suivants étant en cours de suppression, Facebook propose des recommandations sur quels autres indicateurs peuvent être utilisés par les annonceurs pour les remplacer.

  1. Actions, Personnes effectuant une action, Coût de n’importe quelle action : Les indicateurs d’ Actions combinent différentes actions et événements, tels que l’engagement, les clics ou les conversions. Au fur et à mesure de l’augmentation du nombre d’actions que les personnes sont susceptibles de réaliser en lien avec une publicité Facebook, cet indicateur devient plus nuancé, et en tant que signal, il devient moins pertinents pour mesurer les résultats commerciaux.

    Facebook recommande alors de personnaliser votre propre indicateur en le combinant de façon à refléter les actions pertinentes dans le cadre de votre activité au lieu d’avoir recours aux Actions.

  2. Montant dépensé aujourd’hui : Facebook recommande d’utiliser son sélecteur de date dynamique afin de consulter les résultats correspondant à Aujourd’hui et de comparer les résultats au fil des différentes plages de dates au lieu d’utiliser l’indicateur “Montant dépensé aujourd’hui”.

    Sélectionnez “Aujourd’hui” dans la plage de dates et utilisez l’indicateur “Montant dépensé” pour évaluer combien d’argent vous avez dépensé dans vos campagnes à partir de 00h00 (minuit) aujourd’hui.

  3. Clics sur le bouton : L’indicateur “Clics sur le bouton” reflète le nombre de fois que des personnes ont cliqué sur le bouton d’appel à l’action de votre publicité.

    Les clics sur le bouton constituent un doublon parce que ces clics sont également reflétés dans l’indicateur “Clics sur un lien” ou d’autres indicateurs tels que “Réponses à un événement” et l’indicateur “Offres enregistrées”.

    Facebook recommande d’utiliser “Clics sur les liens”, “Réponses à un événement” ou “Offres enregistrées” au lieu de “Clics sur le bouton”.

  4. Pourcentage de temps du composant de Canvas: L’indicateur “Pourcentage de temps” du composant de Canvas n’a pas été un indicateur très utilisé.

    Facebook recommande l’utilisation de l’indicateur “Durée de visionnage du Canvas” et de “Pourcentage de vues des Canvas” plutôt que celle de “Pourcentage de temps du composant de Canvas”.

  5. Destination du clic sur le lien : Après avoir lancé cette répartition en Juillet 2017, certaines nouveautés disponibles sur les systèmes d’exploitation des mobiles ont commencé à empêcher Facebook d’identifier si l’utilisateur était redirigé vers un lien profond d’une application ou vers une boutique d’applications dans le cas des publicités créées avec des destinations de lien de sauvegarde.

    Les annonceurs peuvent encore utiliser les indicateurs “Clics sortants” et “Vues de page de destination” pour mesurer quels sont les clics qui dirigent les utilisateurs vers des destinations en dehors de Facebook, tout en continuant à explorer d’autres façons de fournir plus d’insights sur les destinations de boutiques d’applis ou de liens profonds d’applis granulaires.

  6. Mentions de Page, Coût par mention de Page : L’indicateur “Mentions de Page” est, d’après Facebook, obsolète et non révélateur de perceptions positives ou négatives envers votre marque.

    Facebook ne vous recommande donc pas d’utiliser “Mentions de Page” pour évaluer les performances de vos campagnes.

    À la place, si vous avez lancé une campagne de “Mentions J’aime de la page”, utilisez plutôt l’indicateur “Mentions J’aime de la Page” ou l’indicateur “Interactions avec la Page”, ceux-ci étant plus révélateurs du succès d’une campagne de “Mentions J’aime de la Page”.

  7. Portée sociale, Impressions sociales, Clics sociaux (tous), Clics sociaux uniques (tous) : Les Indicateurs sociaux, ci-dessus mentionnés, sont des indicateurs obsolètes qui reflètent le nombre de personnes ayant vu une publicité diffusée et accompagnée d’informations sociales.

    L’indicateur “Portée sociale” n’est pas fondamentalement différent des indicateurs “Portée” et “Impressions” et les insights fournis ne sont pas opérationnels, étant donné que les annonceurs ne peuvent pas contrôler lorsque les publicités diffusées sont accompagnées ou pas d’informations sociales.

    C’est pourquoi Facebook recommande l’utilisation de “Portée” plutôt que de “Portée sociale”, et d’ “Impressions” au lieu d’ “Impressions sociales” afin d’évaluer les performances d’une campagne.

Retenez donc qu’au mois de Juillet 2018, Facebook supprimera environ 20 métriques ou indicateurs d\’annonces qui sont jugées “redondantes, périmées, inutilisables ou rarement utilisées”.

L\'API Google My Business permet de publier des Google Posts

Google My Business avec de nouvelles fonctionnalités dont la capacité pour les plateformes tierces de publier maintenant des Google Posts sur la Page My Business des entreprises locales.

Google My Business

ne précise pas pour l’instant quand les grandes chaînes pourraient être en mesure de poster via l’API alors qu’il semble avoir expérimenté cette fonctionnalité dans cette optique.

  • Plusieurs attributs de valeur comme les cartes de crédit acceptées (AMEX, Discover, Visa)
  • Les notifications des avis ont mises à jour.
  • Les statistiques des Google Posts telles que combien de fois un Post a été vu ou l’Appel à l’action (CTA) a été cliqué.

Nouvelles fonctionnalités clés et mises à jour

  • Les Google Posts :

    Les Google Posts permettent aux entreprises de partager facilement leurs dernières nouvelles, événements, offres, et plus, directement sur .

    Et par le biais des statistiques des Posts, de voir comment leurs clients interagissent avec ces publications.

    Image via Google

    Plus tôt cette année, Google a lancé les Posts dans Google My Business sur le Web et le mobile pour les petites entreprises.

    permettre aux petites entreprises utilisant des plateformes tierces de poster sur Google via l\’API Google My Business.

    Les Posts apparaissent sur votre listing . Les clients peuvent taper ou cliquer pour lire l’intégralité du contenu, et ils peuvent également partager votre publication avec leurs amis directement depuis le moteur de recherche Google Search.

    Les marques ayant 10 emplacements ou plus ne sont actuellement pas éligibles

    Le tag LocationState dans la réponse d\’emplacement vous dira si un endroit particulier est éligible pour des Posts ou pas. Les grandes marques intéressées par les Google Posts peuvent contacter Google via ce formulaire.

  • Les nouveaux médias :

    La section Photos a été renommée en “Média”télécharger des photos en tant qu’octets (bytes).

    Ces changements fourniront plus de souplesse aux utilisateurs et faciliteront la gestion des photos et des emplacements. Vous pouvez en savoir plus sur ce point de terminaison ici.

  • Les Notifications :

    Avec cette version de l’API GMB, vous pouvez maintenant vous abonner et opter pour les notifications qui vous intéressent. Google a ajouté un autre type de notification qui vous permet de savoir quand un avis sur un emplacement a été mis à jour.

  • Les Attributs :

    Les hôtels peuvent maintenant gérer leurs informations d\’attributspar exemple, l’hôtel accueille les animaux de compagnie, a un Spa, a un terrain de golf) et les entreprises peuvent maintenant fournir des valeurs pour les attributs qui peuvent prendre des ensembles de valeurs multiples (par exemple les types de cartes de crédit acceptées, langues parlées).

    En outre, Google introduit l’attribut mask (masquer) qui vous permet de seulement mettre à jour des attributs notés dans le masque.

  • Les statistiques :

    Quatre autres Insights sont maintenant disponibles pour les utilisateurs de l’API v4 :

    • Nombre total de photos des marchands
    • Vues totales de la photo des marchands
    • Le nombre de fois où le Post a été vu sur Google
    • Le nombre de fois que le bouton “Call to action” () sur un Google Post a été cliqué.
  • Les Quotas :

    Google a augmenté la lecture et la mise à jour des quotas quotidiens et des requêtes par seconde pour tous les utilisateurs de l’API v4. Voir ici pour plus de détails.

Comment passer d\'une URL mobile séparée à une URL Responsive ?

Le mobile-first de Google, dont on connaît approximativement la période de lancement, préoccupe de plus en plus les propriétaires de sites, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Google : Comment passer d\'une URL mobile séparée à une URL Responsive

Et, ce que l’on sait à ce jour, c’est que la validation du mobile first se fera au cas par cas, en ce qui concerne .

Avec plus de sites migrant vers la conception Web réactive, et donc en responsive design, pour être mobile-friendlyvia par exemple : m.mondomaine.com), vers des URLs Reponsives.

Ce sujet s’adresse donc à ceux qui ont un site séparé, en plus de leur site desktop. Ce qui entraîne en général la gestion de 2 URLs distinctes pour un même contenu.

Ci-dessous les étapes recommandées par Google :

  • Configurez les Redirections 301 sur les anciennes URLs mobiles séparées pour pointer vers les versions réactives (les nouvelles pages en responsive design).
    Images via Google

    Ces redirections doivent être effectuées sur une base par URL, individuellement, à partir de chaque ancienne URL mobile séparée vers les nouvelles URLs réactives.

    1. Comme une bonne pratique, mettez en place l’attribut canonique (rel = canonical) sur les nouvelles URLs en responsive pointant vers elle-mêmes (attributs canoniques autoréférentiels).

Google rappelle, après ses recommandations, que le passage à un site réactif devrait faciliter la maintenance et les rapports des statistiques de performance.

telles que l\’attribut “hreflang”AMP pour la vitesse, des données structurées pour les fonctionnalités de recherche avancée et plus encore.

WordPress facilite l\'ecommerce via un bouton PayPal intégré

WordPress facilite la vente en ligne via un bouton PayPal intégré

La fonctionnalité est disponible pour les plans Premium et Business sur .com et sur tout site ou blog WordPress utilisant la version 5.2 ou supérieure de Jetpack.

La solution apportée par Automattic, propriétaire de la plateforme d’hébergement WordPress.com et de Jetpack, va donc permettre à tout site WordPress de vendre des articles individuels

Alors que vient de commencer à envoyer des messages de sécurité aux sites non-HTTPS, il serait recommandé d’avoir un site WordPress totalement sécurisé via pour implémenter cette solution de vente en ligne.

Notons toutefois que WordPress supportait déjà les paiements via PayPal, mais la mise en place nécessitait un long processus en 9 étapes, en commençant par aller chercher votre code pour le bouton PayPal.

Et c’est là où intervient la nouveauté dans ce bouton PayPal intégré qui est désormais plus facile et rapide à créer depuis WordPress, avec pour objectif de ramener l’ancien processus de 15 minutes de durée à tout juste 1 minute.

Le résultat de l\’œuvre est un simple bouton PayPal qui peut être inséré à partir d\’un menu déroulant dans n\’importe quel nouveau post WordPress.

Images via WordPress.com

Lorsque vous cliquez sur \ »Ajouter un bouton de paiement\ », vous serez invité à inclure les détails de ce que vous vendez (nom, description et prix du produit), avant d’ajouter l\’adresse e-mail du compte PayPal associé.

Et c\’est tout. Vous pouvez ensuite insérer le bouton Acheter de PayPal et la description du produit sur n\’importe quelle page individuelle de votre site WordPress. Ce qui pourrait donner ceci :

Lorsqu\’un visiteur clique sur le bouton \ »Payer avec PayPal\ », il sera guidé par le processus de paiement PayPal habituel.

Une fois de plus, cette fonction de vente en ligne facilitée avec le bouton Acheter PayPal est actuellement limitée à ceux qui ont un abonnement Premium et Business sur la plateforme WordPress.com et à ceux qui utilisent les outils Jeckpack depuis la page d’administration de leurs propres sites WordPress.

Facebook ajoute des boutons d\'appel à l\'action dans les Instant Articles

Cela fait maintenant un an que les Instant Articles de Facebook sont disponibles à tous les éditeurs de contenus. Mais les lecteurs sur mobile ne pouvaient que lire le contenu sans interagir avec.

Facebook ajoute des boutons d\'appel à l\'action dans les Instant Articles

En fait, les éditeurs d’instant articles n’avaient aucun moyen natif pour convertir les lecteurs en abonnés, par exemple. D’où l’intérêt particulier de ces nouveaux boutons d’appel à l’action (call-to-action) que vient de rendre disponibles pour les articles instantanés sur mobile.

Ce qui devrait faciliter la communication entre éditeur et lecteur.

Les unités de l’appel à l’action seront accessibles dès cette semaine et pourront être créées à partir de ce que Facebook appelle “un flux de création simple en libre service” et également les contrôler depuis un tableau de bord de suivi des conversions.

bouton Like), mais il existe d’autres qui sont encore en cours de création qu’ils pourront eux-mêmes créer et personnaliser.

Images via Facebook

Facebook a ainsi fait savoir qu’à l’avenir, les éditeurs pourraient ajouter un essai gratuit ou des boutons d’appel à l’action pour installer des application mobiles.

Josh Roberts, Product Manager de Facebook, explique :

Nous reconnaissons que les business modèles des éditeurs sont diverses et nous continuons de collaborer avec l’industrie pour identifier et développer de nouvelles unités de call-to-action en vue d’intensifier les relations et former des connexions nouvelles entre les gens et les éditeurs.

Similaires au projet Google AMP, les instant articles de Facebook sont un moyen par lequel les éditeurs peuvent afficher instantanément leur contenu sur l’écran mobile.

Mais contrairement à , les Articles instantanés s’appliquent principalement au contenu partagé et trouvé sur Facebook.

Et jusqu\’à présent, il y a eu un manque de fonctionnalités pour permettre aux médias de faire davantage pour atteindre les gens. En quelque sorte, les nouvelles unités d’appel à l’action suivent le même chemin que ce que Facebook a fait avec les Pages pour aider les entreprises à mieux engager avec leurs clients.

Facebook a aussi déclaré qu’avant le lancement d’aujourd\’hui, plus de 100 éditeurs avaient signé pour son programme bêta de l’appel à l’action (documentation de création ici).

Google : Pas de backlink ? Pas d\'indexation de votre contenu

Google : Pas de backlink ? Pas d\'indexation de votre contenu

Sauf, comme le précise Barry Schwartz, si vous utilisez la fonctionnalité “Explorer comme Google” ou la fonctionnalité “Sitemap” depuis la Search Console pour indiquer à Google l’existence de l’URL de votre contenu.

Et bien évidemment, en dehors de ces 2 options de Google, si votre URL ne reçoit aucun backlink, Google dit ne pas être en mesure de la découvrir, quelle que soit la méthode d’exploration utilisée..

Une façon pour John Mueller de dire que recevoir des liens entrants facilite aussi l\’indexation du contenu, tout comme les backlinks facilitent aussi la découverte de votre contenu par les internautes qui parcourent le Web de pages en pages.

Ceci étant dit, si vous avez soumis un fichier Sitemap au format XML à Google via la Search Console (Exploration -> Sitemaps), il n’y a pas de raison qu’il ne découvre pas les URL de vos nouveaux contenus.

A condition toutefois de ne pas avoir bloqué Googlebot.

Facebook permet de chercher des images en fonction du contenu à l\'intérieur des images

Facebook permet maintenant aux utilisateurs de chercher des images sur la plateforme en décrivant ce qu’il peut ou doit y avoir dans les images, tout comme le permet .

Facebook permet de chercher des images en fonction du contenu à l\'intérieur des images

Ce qui veut dire, qu’à partir du moteur de recherche de , vous pouvez lancer des recherches d’images sur Facebook avec des mots clés qui décrivent les contenus d’une photo, plutôt que d’être limité par des tags ou légendes.

Cette technologie, appelée Lumos, a été utilisée pour la première fois pour améliorer l’accessibilité de Facebook aux utilisateurs mal-voyants en permettant aux images d’être décrites par leur contenu.

Mais, cette technologie a d’autres usages, tels que faciliter la recherche de photos de lieux ou d’objets. Par exemple, voir toutes les photos d’une statue que vous avez photographiée, il y a quelques années.

Selon Techcrunch, Facebook a analysé des milliards de photos (1,2 milliard par mois) en utilisant les techniques de deep-learning, en utilisant une variété de signaux pour classer les résultats.

Vous cherchez une photo avec la requête “chemise noire” . Vous aurez en retour des images où les gens portent une chemise noire, même s’il n’y a aucun texte ni balise dans une photo indiquant la présence d’une chemise noire.

En outre, Facebook travaille sur la compréhension de ce que les gens font réellement dans les images. Il donne l’exemple de la recherche de “personnes qui marchent” “personnes qui dansent”, “personnes à cheval”, “personnes jouant un instrument”, et bien d’autres choses encore…

Bien entendu, Facebook n’est pas le seul à mettre en œuvre la reconnaissance d’objets dans les photos. Nous l’avons déjà vu dans Google Photos, ainsi qu’avec Pinterest qui permet de détecter les objets dans les images..