Google+ ne meurt jamais, d\'après David Besbris son nouveau patron

Google+ ne meurt jamais

Dire que + est là pour longtemps, on ne pouvait pas attendre mieux de la part de +David Besbris



Et surtout de réaffirmer que ses ambitions pour Google+ demeurent intactes même si son orientation stratégique pourrait évoluer dans le temps.

+Kurt Wagner pour le site Recode/net, il revient sur certains événements récents intervenus sur Google+ et donne sa vision de ce que pourrait être Google+ dans le futur.

Question de Recode/net : Google+ va-t-il bientôt fermer ?

Réponse de David Besbris : Nous sommes actuellement très heureux des progrès de Google+. Le CEO Larry Page a aussi dit, au moment du départ de Vic Gundotra

De tous les produits sociaux que vous avez, à quel niveau de vos priorités se situe Google+ ?

Où en êtes-vous en ce moment en terme de nombre d\’utilisateurs ?

Je ne veux pas parler de . (NDLR : Dommage !)

Quel est le grand défi à apporter aux nouveaux utilisateurs ?

Pour nous, il est important de comprendre comment les utilisateurs utilisent vraiment Google+ et juste comment il fonctionne dans leur vie. Nous voulons vraiment comprendre comment cela fonctionne pour eux et puis raconter cette histoire aux nouveaux utilisateurs qui arrivent afin qu\’ils aient un ensemble qui corresponde vraiment à leurs propres attentes.

Est-ce que cela a toujours été un challenge, depuis le début, que d\’expliquer Google+ aux nouveaux utilisateurs ?

Probablement. Je ne pense pas à Google+ en tant que simple produit qui aura été massivement une source de confusion pour les utilisateurs. Je pense que la confusion survenait une fois qu\’ils étaient à l\’intérieur du produit lui-même. Je pense que ces utilisateurs arrivent sur Google+ avec un tas d\’idées préconçues issues des choses qu\’ils ont lues dans la presse, et c\’était particulièrement important dans les premiers jours, quand nous l\’avons développé. Parce que personne ne savait ce que c\’était. C\’était juste cette chose nouvelle pour laquelle ils avaient une invitation pour venir

Nous avons beaucoup fait pour montrer comment nous étions différents, que, nous, nous faisons attention avec la vie privée, que nous communiquons en temps réel dans notre produit, que nous avons un grand moteur de recherche, que nous avons de la vidéo en face à face, que nous faisons des choses incroyables avec vos photos. C\’est une histoire que nous devons raconter aux utilisateurs parce qu\’ils ne l\’apprendrons nulle part.

Dans le passé, les gens se sont sont plaints parce qu\’ils se sentaient obligés d\’adhérer à Google+ dès qu\’ils voulaient utiliser d\’autres produits Google. Que pouvez-vous répondre à ce forçage ?

Je veux que les gens utilisent Google+ s\’ils en ont vraiment envie. Comme vous l\’avez vu, nous avons récemment apporté des modifications au processus d\’inscription et je pense que cela faisait partie de ce qui créait la confusion. Le changement que nous avons fait était vraiment de poser la bonne question aux utilisateurs au bon moment afin que tout soit clair. Il n\’était pas réellement dans notre intention de forcer qui que ce soit à utiliser Google+. Même si cela n\’avait pas de sens, il fallait quand même clarifier les choses.

Pourquoi n\’y a-t-il pas de publicités sur Google+ ?

Je pense que les annonces publicitaires peuvent être utiles, quand c\’est bien fait, lorsque vous êtes à la recherche de quelque chose et voir un ensemble d\’annonces qui s\’affichent, c\’est utile pour que vous puissiez effectivement aller acheter la chose que vous recherchez. Alors que, si vous regardez les photos de vos enfants et vous voyez apparaître une annonce pour un mobile-home, tout simplement parce qu\’il vous est arrivé d\’aller visiter des mobiles-homes, je ne pense pas que ce soit utile. Le contexte est la chose qui compte le plus (NDLR : en matière de publicité).

Vous souhaitez diffuser une annonce quand elle est plus pertinente, lorsqu\’elle est précieuse. Si vous n\’avez rien de pertinent, les annonces ne seront pas des annonces pertinentes et utiles. Elles ne convertiront pas bien, elles ne seront pas bénéfiques et elles ne feront que polluer l\’espace. Je pense que pour un lieu social qui tend à être très intime, où vous avez des conversations avec des gens, vous partagez des photos, vous consultez des choses, vous n\’avez vraiment pas envie, à ce moment-là, d\’être distraits.

Avez-vous prévu d\’intégrer des annonces sur Google+ dans le futur ?

J\’ai tendance à ne jamais rien exclure, mais je ne crois pas qu\’elles soient judicieuses comme on le voit souvent sur d\’autres plateformes. Alors, c\’est non ! Si nous le faisions, nous essayerons de les masquer avec une épingle Googley sur elles.

Quel est l\’objectif final de Google+ ? Qu\’est-ce vous essayez d\’atteindre à long terme ?

Je ne pense pas qu\’il y ait un objectif final. Je pense que nous sommes à fond dans le social, comme nous le sommes tous dans tout ce que nous faisons chez Google, avec une vision à long terme. Nous l\’avons dit à la création de l\’entreprise Google : nous faisons des paris sur le long terme, nous prenons des décisions à long terme. Et le social est un aspect que nous considérons global, comme tout autre domaine.

Derrière chaque ordinateur, il y a un utilisateur, c\’est une personne réelle. Les gens sont des créatures sociales, ils veulent partager des choses, ils veulent apprendre les uns des autres, ils veulent poser des questions. C\’est vraiment important pour nous en tant que société de savoir comment nous pouvons répondre à toutes ces attentes.

Google+ reste l\'avenir de Google malgré le départ de Vic Gundotra

Vic Gundotra quitte Google+




Pour rassurer tout son petit monde, Larry Page, le Président-Fondateur de , a écrit ceci dans sa réponse au post de Vic Gundotra :

\ »In the meantime we’ll continue working hard to build great new experiences for the ever increasing number of Google+ fans\ ».

En d\’autres termes, Larry Page dit : \ »En attendant, nous continuerons de travailler dur pour développer de nouvelles grandes expériences pour le nombre sans cesse croissant de fans de Google+\ ». C\’est à dire que le projet continuera son développement.

Le déchaînement médiatique

C\’est TechCrunch.com qui a publié le premier article laissant supposer que Google+ ne serait plus vraiment au coeur des préoccupations de Google. Il a aussi fait mention de changements massifs dans l\’équipe Google+ dont les membres seraient redéployés dans d\’autres services.

Un article qui a été repris sous différentes formes par de grands médias nationaux qui ont commencé à prédire la disparition imminente de Google+ en tant que produit à part entière. Et pourtant, de tels redéploiements de personnels ne pourraient qu\’aider les produits dans lesquels Google+ a été intégré à mieux évoluer avec Google+.

Et si TechCrunch avance que Google+ ne sera plus considéré par Google comme un produit à part entière, je trouve que c\’est logique. Et que cela découle du fait qu\’il est maintenant présent dans tous les principaux produits et services de Google. Donc, de ce point de vue, il n\’y a plus d\’intégration à faire. Et que ceux qui y travaillaient pourraient développer Google+ à partir d\’autres services.

D\’ailleurs, il n\’est plus possible à ce stade d\’utiliser un produit Google qui n\’ait pas sa dose de Google+. Google+ étant donc le lieu où se croisent toutes les données personnelles des utilisateurs des différents services de Google. Chose très importante quand on veut vendre de la publicité ciblée.

Maintenant, il s\’agit de passer à une autre phase d\’évolution de Google+ à l\’intérieur de chacun des produits où il est présent.

Extrait d\’un entretien avec Steve Grove de Google+

Pour mieux comprendre ce qu\’est aujourd\’hui Google+ et découvrir vers quoi tend Google+, voici ce que disait +Steve Grove, responsable des partenariats communautaires de Google+ dans un entretien en date du 25 décembre 2013  .

Question : Google+ a commencé comme un réseau social, mais il est aujourd\’hui présent dans tous les produits de Google. Pourquoi ?

Réponse de Steve Grove : Nous avons consolidé les différents services afin d\’inclure , et Google Play aujourd\’hui dans Google+. Et la raison principale de cette intégration est que Google+ est une sorte de nouvelle version de Google. Et le mobile est la clé majeure de tout cela. Vues toutes les activités constatées maintenant sur Google+ depuis le mobile.

Google+ gagne en importance parce que le moteur Google affiche aussi les résultats issus des posts sur Google+. Ce qui va attirer plus de monde sur Google+. Les gens vont se rendre compte qu\’il y a plus d\’avantages à se connecter (compte Google) à nos services avant de lancer une recherche sur Google.

Question : Mais, vous avez récemment pris certaines décisions impopulaires. Comme par exemple, l\’obligation d\’avoir un compte Google+ avant de pouvoir commenter sur Youtube… 

Réponse : Nous estimons qu\’avoir une identité numérique unifié apporte beaucoup d\’avantages. Et, nous voulons donner la priorité à la valeur ajoutée. Les commentaires sur Youtube ressemblaient de plus en plus \ »à n\’importe quoi\ ». Alors qu\’avec un profil Google+, il n\’y a plus vraiment de trolls. Les conversations sont plus constructives autour des vidéos sur Youtube. Et, c\’est tout le monde qui en profite et en est satisfait.

Question : Comment voyez-vous l\’évolution du social média et de Google+ ?

Réponse : Google+ a déjà de nombreuses fonctionnalités telles qu\’on les trouve dans l\’édition des photos. Sans pouvoir vraiment vous en dire plus, sachez que de nouvelles fonctionnalités seront développées en 2014.

Autre changement à venir, c\’est la création d\’une plateforme de vidéo en direct depuis le mobile.

En fait, le mobile est au coeur de notre stratégie en ce moment, notamment pour les photos. Google+ va être pour la vidéo en direct ce que Youtube est pour la vidéo enregistrée. Nous allons mettre en place un système permettant aux gens de mettre en ligne sur leur profil Google+ tout évènement depuis leur smartphone alors que l\’événement continue de se dérouler afin que tout le monde puisse voir ce qu\’ils voient en direct.

Comme vous le constatez, Google+ est bel et bien l\’avenir de Google. Son intégration dans les différents services de Google étant achevée, il est donc normal que Google+ ne soit plus vu comme un produit mais réellement comme une couche sociale ajoutée à tous les services de Google.

 Google+ n\’ayant été qu\’un prétexte pour Google pour se créer une vraie plateforme d\’identification dans un objectif de publicités ciblées et personnalisées.

Donc, Google+ ne peut pas mourir ainsi du jour au lendemain, quoi qu\’en disent certains !

Découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google+.

Quand Google pénalise un site pour publication d\'article hors thématique


Publier un article sur votre blog dans une thématique ne correspondant pas à ce que sait de vous peut-il entraîner des ?

Au regard de ce qui va suivre, il semble que \ »Oui\ », selon Matt Cutts. Explications.

Vous avez peut-être tenté de vous exprimer sur des sujets variés et divers sur votre blog ? Ceci ne serait plus une bonne idée si vous souhaitez bénéficier des faveurs de Google. Car, selon Chris Crum  , vous devez vous focaliser sur ce que vous maîtrisez, donc sur votre domaine de compétence, ou tout du moins dans la thématique que Google reconnaîtrait à votre site.

Surtout si vous pratiquez du guest blogging et acceptez des auteurs invités sur votre blog.

entre Matt Cutts et un très respecté Auteur dont le site a récemment été pénalisé manuellement.

Le Guest Blogging toujours dans le collimateur ?

Si vous publiez un article sur un site de notoriété respectable et populaire, surtout si c\’est le site qui a insisté pour que vous y publiez, il serait normal, en principe, que ce site renvoie un lien pointant vers votre propre site pour vous faire découvrir davantage. Un lien en DoFollow de surcroît.

N\’est-ce pas la preuve de la reconnaissance de votre Autorité et de votre expertise ?

Et pourtant, Google ne semble pas vouloir l\’entendre de cette oreille. Bien au contraire.

C\’est aujourd\’hui un secret de pollichinelle que Google, après les liens factices pénalisés, est actuellement parti en croisade contre le guest blogging. La récente sanction prise à l\’encontre de MyBlogGuest.com  en est le symbole compte tenu de l\’écho retentissant sensé instaurer une nouvelle fois la psychose chez ceux qui le pratiquent.

De plus en plus de sites recevraient des pénalités manuelles pour des posts d\’auteurs invités.

C\’est ainsi que le dénommé SEO Doc Sheldon, qui aurait une bonne réputation SEO, s\’est vu infligé une action manuelle pour avoir accepté de publier sur son blog un guest post que Google a estimé hors sujet par rapport à la thématique attitrée de son blog.

Même si cet article incriminé concernait le marketing, peut-être qu\’il y en avait d\’autres, c\’est celui que Google a pointé du doigt et a sanctionné.

Google imposerait-il des thématiques aux sites ?

Ayant reçu une notification de la part de Google pour \ »vente de lien laissant passer du PageRank ou participation à un réseau de liens…\ », Doc Sheldon a publié une lettre ouverte qu\’il a partagée avec Matt Cutts, Eric Schmidt, Larry Page, Sergey Brin, etc…

C\’est Matt Cutts qui s\’est chargé de répondre dans un tweet en disant ceci : \ »Qu\’est-ce que \ »Bonnes Pratiques pour réseau social hispanique\ » a à faire avec un blog sur la rédaction SEO ? C\’est ce qui justifie l\’action manuelle.\ »

Ce à quoi répond à son tour Doc Sheldon : \ »Mon blog a rapport avec le SEO, le marketing, le social média, le développement web… Il parle de beaucoup de choses. Sinon, je ne l\’aurais pas lancé\ ».

A ce stade, il y aurait comme une forme d\’irrationalité à voir Google tenter d\’imposer une thématique à un site. D\’où le tweet suivant de Doc Sheldon : \ »Devons-nous donc comprendre que juste un lien justifie une pénalité ? Vous envoyez un message pour CELA\ ».

Donc, au final, nous avons deux problèmes en un. Google reproche à Don Sheldon d\’avoir publié un guest post en Mars 2013 en dehors de sa thématique de prédilection, donc un article non approprié, et aussi le suspecte d\’avoir un lien factice à partir de ce même article. Mais, Matt Cutts ne dit pas que l\’article incriminé est de mauvaise qualité. Mais seulement hors thématique.

La réaction de Danny Sullivan

Ulcéré par cette pénalité qui pour lui serait de trop, Danny Sullivan du site Serachengineland.com  a publié à son tour un article pour faire part de sa désapprobation. Il se demande pourquoi Google voudrait-il s\’arroger le droit d\’indiquer aux webmasters sur quelle thématique écrire.

Après avoir estimé dans son article que Google pourrait être en train de sortir de son rôle, Danny Sullivan lui fait les suggestions suivantes :

  • A Google : Assez des pénalités et dirigez-vous vers un modèle où, si vous n\’aimez pas un lien, vous ne le comptez pas, vous ne le pénalisez pas.
  • Aux SEOs et Editeurs : Arrêtez de vous poser des questions sur comment placer des liens, ce qui est actuellement risqué. Pensez à comment développer une vraie audience. Et si les liens arrivent avec cette audience, c\’est tout bénéfice.

La bonne nouvelle pour Doc Sheldon, comme il l\’a confirmé à Danny Sullivan, c\’est que sa pénalité a été levée grâce certainement à la mobilisation de tous ses pairs. Mais, un petit site aurait-il pu bénéficier d\’une levée de pénalité si rapide ?

Quelles leçons tirer de cette affaire ? A vous de le dire…

Voici maintenant comment bien référencer votre site internet sur Google.

Si vous ignorez Google+, c\'est le moteur Google qui va aussi vous ignorer




infographie ci-dessous désignée.

Pourquoi utiliser Google+ ?

  • Pour améliorer le référencement et la visibilité de votre entreprise sur .
  • Il peut être utilisé comme une plateforme de micro-blogging.

Les bases importantes de Google Plus

  • Les Cercles
  • Les #Hashtags
  • Les contenus
  • Les Hangouts : Une fonctionnalité unique en son genre pour chatter et faire des visioconférences en direct. Visibles sur .
  • L\’AuthorShip : Permet à tout auteur de lier tous ses contenus publiés partout sur le web à son profil Google+.

Les bonnes pratiques sur Google+

  • Optimisez votre profil Google Plus
  • Ajoutez le bouton +1 sur vos pages web.
  • Faîtes vérifier votre page Google+ Pro.
  • Connectez votre page Pro avec votre site web ou (rel=publisher).
  • Publiez régulièrement du contenu de bonne qualité sur Google+.
  • Optimisez chaque phrase d\’introduction de vos posts sur Google+.
  • Rendez vos posts attractifs en y insérant des photos.

Comment mesurer vos performances

  • Augmentation de votre audience : Votre nombre d\’abonnés est une indication de votre succès sur Google+.
  • Trafic depuis Google+ : Le nombre de visiteurs provenant de Google+ vers les articles de votre blog ou site est aussi une bonne indication.
  • Engagement : Comment les autres interagissent avec vos contenus ? Plus ils donnent des +1 à vos articles, les partagent et les commentent, plus vous avez du succès.

Découvrez maintenant ces autres conseils de pros pour bien utiliser Google+.

source : milestoneinternet.com