12 Moyens d\'améliorer son trafic web sans faire de Netlinking

Et donc, leur importance en terme de visibilité et de trafic web.

Et pourtant, comme nous le présente Cyrus Shepard

1. In-Depth Articles

Selon Moz.com, 6% des résultats de recherche de contiennent désormais des liens In-Depth Articles.

2. Améliorer la satisfaction de l\’utilisateur

3. Les extraits enrichis issus des données structurées

extraits enrichis susceptibles de s\’afficher

4. Optimisation des contenus vidéo

La capture d\’extrait vidéo (miniature)

balises de schema.org pour les vidéos.

Wistia qui peuvent vous aider à créer un sitemap vidéo incluant automatiquement le balisage de Schema.org. Ce qui va vous permettre de choisir la miniature à afficher sur les pages de résultats.

Et comme les miniatures vidéos encouragent très souvent les clics, vous pouvez espérer alors améliorer votre trafic web.

5. Google AuthorShip

Certes Google ne vous garantit pas plus de clics si vous participez à l\’Authorship

6. Améliorer le temps de chargement des pages

Par temps de chargement, il faut comprendre le temps que prend votre serveur pour envoyer sa première réponse à une requête.

7. Optimisation pour mobile

Comme mentionné plus haut, votre site web devra être aussi configuré pour le mobile. Google ayant confirmé

8. Accroître votre audience en dehors de votre zone géographique

9. Visibilité avec Google+

Alors que lorsque vous partagez un contenu sur Google+, vos followers peuvent le voir à chaque fois qu\’ils font une recherche sur le moteur Google. Ce qui est une grosse différence.

Pour bénéficier d\’une telle visibilité supplémentaire avec les résultats personnalisés, et donc de plus de trafic depuis Google, vous devez être actif sur Google+.

10. Optimisation des balises meta et title

Il s\’agit de prendre soin de la balise meta description et de la balise title de tous vos contenus. Lesquelles balises devront être uniques pour chaque page.

Et comme dit Matt Cutts : \ »Vous pouvez soit choisir d\’avoir une balise meta description unique, soit choisir de ne pas avoir de balise meta description\ ». Ce qui veut dire que toute duplication de balises pourra être pénalisée et constituer un frein à votre trafic web.

11. Publier régulièrement de nouveaux contenus

Sur certaines thématiques et pour certaines requêtes, avoir du contenu frais peut toujours aider pour plus de visibilité sur Google.

12. Optimisation interne du site

Voici des points techniques d\’ à prendre en compte pour éviter tout problème de référencement : facilité d\’accès pour l\’exploration et l\’indexation pour les robots, la balise canonique, le duplicate content, l\’architecture du site, la recherche de mots clés, le maillage interne de liens, les images…

Certes, l\’optimisation technique devient de plus en plus complexe, mais rien n\’est nouveau. Il faut tout simplement accepter de revenir aux fondamentaux du et surtout savoir s\’adapter à tout changement d\’algorithme.

Quelques chiffres significatifs de Google+ et de l\'Authorship

+ est depuis quelques mois le deuxième réseau social derrière

Avec officiellement 540 millions d\’utilisateurs dont 350 millions actifs chaque mois sur la Timeline. Et certaines études prétendent déjà qu\’en 2016, Google+ aura plus d\’utilisateurs que Facebook.

Un succès donc grandissant à mettre sans doute sur le compte de l\’amélioration permanente des nombreuses fonctionnalités de Google+.

Lorsque le programme Google Authorship a été lancé, de nombreuses personnes étaient sceptiques quant à la capacité de Google à pouvoir identifier tous les créateurs de contenus web. Ce n\’est pas encore parfait mais tout est fait pour inciter tous les auteurs à y participer.

Cependant, avec le temps et surtout avec l\’intégration de Google+ dans le moteur de recherche de Google, on se rend bien compte que l\’Authorship peut être une source de trafic relativement importante. Notamment grâce à la personnalisation des résultats, à Google+ Connect Direct et à in-depth articles. Ce qui donne de plus en plus à réfléchir aux plus hésitants.

Google est aujourd\’hui un moyen pour les utilisateurs du moteur de recherche de Google de trouver du contenu de personnes qu\’ils connaissent ou qu\’ils pourraient suivre. Même si les de l\’infographie ci-dessous n\’indiquent pas encore une adoption massive de l\’authorship.

Quelques Chiffres de l\’AuthorShip

  • Selon certaines études, l\’affichage de l\’Authorship sur les pages de résultats de Google ferait augmenter le taux de clics (CTR) de 38% en moyenne.
  • 36% des 100 plus grandes marques américaines ont une page Google+.
  • Seules 3,5% de ces marques qui ont une page Google+ utilisent l\’Authorship dans leurs contenus web.
  • 52% des médias de nouvelles technologies utilisent l\’Authorship.
  • 87% des auteurs traitant de sujets des nouvelles technologies ont un compte Google+.
  • 74% des auteurs traitant des nouvelles technologies utilisent l\’authorship dans leur contenu.
  • 20% des grands médias US utilisent l\’authorship.
  • 65% des marketeurs considèrent l\’authorship comme faisant partie de leur stratégie de content marketing.

Découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google Plus.

source : digitalmarketingphilippines.com

Finalement, Google recule sur son choix de l\'emplacement de ses In-Depth Articles

In-Depth Article.


Il y a quelques jours, officialisait le lancement de sa fonctionnalité In-Depth Articles.

Une fonctionnalité devant permettre à Google de proposer et de mettre en avant des articles qu\’il juge plus profonds par rapport à la requête de l\’internaute.

Mais, contrairement aux attentes de Google, de nombreux webmasters et mêmes utilisateurs ont protesté contre l\’emplacement réservé aux In-Depth Articles.

Google avait décidé, lors de la période de test de les placer après les 3 premiers liens organiques affichés sur ses pages de résultats. Et puis, au lancement officiel, Google décidait de les placer tout au début de sa page de résultats, entre les liens Adwords et les liens organiques. Ce qui repoussait davantage les liens organiques en dessous de la ligne de flottaison et les rendait quasiment invisibles.

Comme je le disais dans un article précédent , le test de Google pour afficher des images d\’articles en remplacement des photos d\’auteurs (authorhip) ressemblait plus à une manoeuvre \ »dilatoire\ » pour détourner l\’attention sur les In-Depth Articles qui commençaient à inquiéter. Tout comme la mise à jour surprise du PageRank.

 Des contre-feux qui n\’ont donc pas tenu longtemps si on se fie à l\’article de Searchenginewatch.com qui écrit :

In-depth articles previously appeared in the middle of the search results. This update should help appease those webmasters who are concerned about organic search results being pushed lower and lower on the page, while still giving the searchers the information they want.

En d\’autres termes, cette mise à jour va apaiser les webmasters inquiets à propos de la visibilité des liens organiques sur les pages de résultats, tout en fournissant aux utilisateurs l\’information recherchée.

Les In-Depth Articles seront donc désormais affichés tout en bas de la page de résultats, après les liens organiques et même après les liens Adwords. Alors, est-ce en lieu et place des \ »Recherches associées\ » actuellement en dessous des liens organiques ?

Google précise tout de même que ce ne sont pas toutes les requêtes qui font afficher les In-Depth Articles.

Cette mise à jour et ce nouvel emplacement des In-Depth Articles sont pour l\’instant disponibles en anglais sur Google.com. Mais, pour combien de temps ?

Google teste l\'affichage d\'images à la place des photos des auteurs

Test en cours sur .


Google vient de confirmer un test en cours sur l\’interface utilisateur de son moteur de recherche. 

Ce test consisterait à afficher les images à côté de la description (snippet) des liens.

Un porte-parole de Google aurait confirmé à Searchengineland.com  que cela faisait partie des nombreux tests actuellement en cours sur les pages de résultats de Google.

Ainsi, comme vous pouvez le voir ci-dessous, Google récupérerait l\’image associée à un article pour l\’insérer à côté de sa description sur les SERPs. Alors, quid de l\’Authorship et de l\’affichage de la photo des auteurs ?

source : Searchengineland.com

Déjà, au PubCon de Las Vegas, Matt Cutts laissait entendre qu\’il y aurait prochainement moins de 15% d\’authorship (photos d\’auteurs) sur les pages de résultats de Google. Et, voilà que Google teste des résultats de recherche avec des images issues des articles. Lesquelles images ne pourront s\’afficher que pour les sites qui utiliseront le balisage de données srtructurées de Schema.org.

Au final, en y regardant de très près, pour moi, cela reste de la diversion. Google laisant fuiter cette information sur ce test en cours en apportant lui-même une photo de ce test aux médias au lendemain de l\’annonce officiel du lancement de sa fonctionnalité In-Depth Article. C\’est encore ce même jour que Google fait une mise à jour du PageRank.

Google pourrait donc faire preuve de diversion car la grogne monterait en ce moment contre son choix de l\’emplacement des liens de sa fonctionnalité In-Depht Articles. Un emplacement en début de pages de résultats qui menacerait les liens organiques.

Je pense que Google a volontairement allumé des contre-feux pour détourner l\’attention des marketeurs et autres référenceurs sur la réalité profonde de ce qu\’est in-depth articles.

Les mois à venir nous situeront sur ce test. Mais, si un tel test devait être retenu, ce serait sans doute pour faire la part belle à la fonctionnalité In-Depth Articles de Google qui exige aussi la participation à l\’Authorship de part des auteurs et éditeurs.

Découvrez comment Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment Bien référencer
son site internet sur Google

Quand Google met en pratique l\'AuthorRank !




Présentation de Google In-Depth Articles

\ »In-Depth Articles\ » est un encart affiché dans la partie centrale de la première page de résultats de Google dans lequel les internautes se verront proposer 3 articles que Google juge les plus à même de répondre à leurs requêtes du moment.

post de présentation de Google : \ »content that will remain relevant for months or even years.

brevet que je vous ai présenté dernièrement.

In-Depth Articles est liée à l\’AuthorShip

Donc, en plus des articles des Auteurs ayant une forte notoriété (grands médias et marques qui seront mis en évidence) le post de présentation officielle de In-Depth Articles rassure en terminant par ceci : \ »some great articles from lesser-known publications and blogs

sur sa page d\’aide concernant cette fonctionnalité, Google déclare : \ »Authorship markup helps our algorithms to find and present relevant authors and experts in results\ ».

Google reconnaissant ainsi que seule l\’AuthorShip permet à son algorithme de trouver et de suggérer des auteurs de qualité et des experts sur ses pages de résultats.

Google recommande l\’utilisation de l\’AuthorShip pour In-Depth Articles.

Et comme le mentionne les derniers brevets de Google, seul le score d\’Autorité (user value), et donc le probable AuthorRank, qui découle directement de la participation à l\’AuthorShip, permettrait de mettre en valeur et de favoriser les auteurs et éditeurs identifiés (profils et pages Google+).

Exactement comme l\’avait déclaré Eric Schmidt, Président Exécutif du Conseil d\’Administration de Google, en ces termes : \ »Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance \ ».

Par conséquent, je pense personnellement que \ »In-Depth Articles\ » constitue la mise en application non-officielle de l\’AuthorRank qui devrait finir de convaincre, espère sans doute Google, les entreprises et les marques à adhérer massivement à l\’AuthorShip après avoir créé un compte Google+.

Une fois de plus, sans AuthorShip, pas d\’AuthorRank. Et donc, aucun espoir d\’apparaître dans In-Depth Articles. Tout est lié.

Lisez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google Plus.