Acheter sur Google est sans commission et intègre PayPal et Shopify

Plus tôt cette année, a surpris les commerçants en ouvrant l’onglet Google Shopping dans ses résultats de recherche à des listes gratuites de produits. 

 
Acheter sur Google est sans commission et intègre PayPal et Shopify

 

Maintenant, pour la prochaine étape, Google offre aux commerçants un accès sans commission à Acheter sur Google (Buy on Google), la caisse native de l’entreprise à partir des listes de produits.

Au cours des derniers mois, Google a apporté des changements importants pour aider les entreprises à atteindre un plus grand nombre de consommateurs et aider les gens à trouver les meilleurs produits, les meilleurs prix et les meilleurs endroits pour acheter en ligne.

Il l’a offert gratuitement aux détaillants pour lister les produits sur Google Shopping aux Etats-Unis, et il l’a apporté gratuitement à Search aussi.

Google annonce dans un post officiel :

Aujourd’hui, nous prenons une autre étape importante pour faciliter la vente des détaillants sur Google.

Bientôt, les vendeurs qui participent à notre expérience de paiement “Buy on Google” (Acheter sur Google) n’auront plus à nous payer de commission.

De plus, nous donnons aux détaillants plus de choix en ouvrant notre plate-forme à des fournisseurs tiers, à commencer par PayPal et Shopify.

Ces changements visent à fournir à toutes les entreprises , des petits magasins aux chaînes nationales et aux marchés en ligne, le meilleur endroit pour communiquer avec les clients, peu importe où un achat se produit éventuellement.

Avec plus de produits et de magasins disponibles pour la découverte et la possibilité d’acheter directement sur Google ou sur le site d’un détaillant, les acheteurs auront plus de choix dans l’ensemble.

Les articles disponibles à “Acheter sur Google” sont indiqués par une icône de panier d’achat dans .

Les articles disponibles à “Acheter sur Google” sont indiqués par une icône de panier d’achat dans Google Shopping.

 

Zéro commission lorsque les clients achètent vos produits sur Google

Alors que les détaillants ont plusieurs options pour conduire le trafic vers leur site Web avec des annonces gratuites ou avec des annonces Shopping, beaucoup utilisent également “Acheter sur Google” pour donner aux acheteurs un moyen pratique d’acheter quelque chose juste quand ils le découvrent.

En supprimant ses commissions, Google dit réduire le coût de faire des affaires et il facilite encore plus la vente directement sur Google pour les détaillants de toutes tailles, à commencer par un projet pilote qu’il va étendre à tous les vendeurs admissibles aux États-Unis au cours des prochains mois.

Les mesures combinées de rendre Google Shopping et le paiement “Acheter sur Google” gratuit pour les détaillants le rendra beaucoup plus accessible à un plus large éventail de vendeurs que d’autres marchés.

Ne pas facturer une commission est un facteur de différenciation important pour Google Shopping à partir d’autres marchés – plus important encore , qui facture des frais généralement allant de 8 à 15% par article vendu.

À son tour, Google fait le pari que plus de vendeurs, plus de produits et plus facile de payer, en particulier sur mobile, en fera une destination de recherche de produits pour plus d’utilisateurs.

Acheter sur Google a fait ses débuts en tant que Google Shopping Actions en 2018. Ce nom de produit n’existe plus.

Les articles disponibles à l’achat sur Google sont indiqués avec une icône de panier d’achat. Les articles achetés par le biais du programme sont couverts par la garantie de Google pour un remboursement si quelque chose ne va pas avec une commande.

En effet, sous réserve d\’éligibilité, Google vous remboursera dans les cas suivants :

  • Vous n\’avez pas reçu l\’article.
  • Vous n\’avez pas reçu le bon article.
  • L\’état de l\’article reçu n\’est pas celui attendu.
  • Votre commande est en retard et l\’article n\’est plus utile.
  • Vous avez renvoyé l\’article et n\’avez pas obtenu le remboursement prévu.

D’autre part, Buy on Google ou Acheter sur Google s’intégrera à des tiers, à commencer par Shopify et .

Lorsque les utilisateurs choisissent d’acheter auprès des commerçants participants via «Acheter sur Google», ils peuvent choisir les options de paiement Shopify ou PayPal lorsqu’ils sont disponibles.

Pour les commerçants Shopify, cela signifie également que la gestion des stocks et des commandes de Buy on Google peut circuler directement via Shopify.

En outre, si vous êtes nouveau au Merchant Center, vous pourrez désormais télécharger des flux de produits dans le format que vous utilisez pour Amazon sur votre compte Merchant Center (si cela n’est pas disponible immédiatement, il sera bientôt déployé pour vous).

Ces fichiers de flux seront automatiquement mappés pour fonctionner dans Merchant Center. Vous pourrez utiliser les flux Amazon dans les scénarios suivants :

  • Vous disposez de données complètes sur le produit et souhaitez créer des produits ou vous souhaitez mettre à jour vos produits existants.
  • Vous n’avez pas d’informations complètes sur les produits et souhaitez faire correspondre vos produits au catalogue Google ou mettre à jour votre inventaire.
  • Vous disposez de données sur les mises à jour de prix et de quantité pour les produits qui ont déjà été téléchargés.

Les changements à la fonctionnalité “Acheter sur Google” seront mis en œuvre aux États-Unis d’abord, avec la disponibilité sur les marchés internationaux à venir plus tard cette année et en 2021.

Les inscriptions gratuites sur Shopping devraient être disponibles sur tous les marchés applicables d’ici la fin de l’année.

Source : Marketingland

Google Shopping lance le référencement gratuit de produits

Dans un changement majeur, le comparateur de prix Google Shopping se lance dans le référencement gratuit de produits. Il s’agit là d’un véritable tournant important pour le e-commerce en général.

Les détaillants pourront vendre gratuitement sur Google Shopping

Après 8 années, apportera des fiches produits gratuites dans ses résultats Shopping dans le cadre d’une évolution pour mieux rivaliser avec dans la recherche de produits.

Il sera ainsi bientôt gratuit pour les commerçants et détaillants d’énumérer des produits dans l’onglet «  » dans les résultats de recherche.

Les SEO et les propriétaires de sites qui se concentrent principalement sur la recherche organique peuvent, pour la première fois, ajouter Google Shopping à leur boîte à outils pour référencer des produits gratuitement..

Avant la fin du mois d’Avril 2020, ce changement entrera en vigueur dans les résultats de recherche aux États-Unis avec des plans pour se développer à l’échelle mondiale d’ici la fin de l’année 2020.

Avant la fin du mois d’Avril 2020, ce changement entrera en vigueur dans les résultats de recherche aux États-Unis avec des plans pour se développer à l’échelle mondiale d’ici la fin de l’année 2020.
Source : Google.com

Google déclare en effet dans un post officiel :

Aujourd’hui, nous avons annoncé que nous apportons des listings gratuits à l’onglet Google Shopping aux États-Unis.

Tout comme nous ne facturons pas les sites pour faire partie de l’index (référencement gratuit, NDLR), les listings pour les détaillants participants sont admissibles pour s’afficher dans ces résultats sans aucun frais pour eux.

Les listings payants de produits continueront à apparaître dans les panneaux publicitaires et fonctionneront de la même manière que les annonces Shopping aujourd’hui.

Google franchit donc une étape importante avec l’ouverture de ses résultats de recherche Shopping à des fiches non payées et organiques. Les résultats de l’onglet “Google Shopping” se composeront principalement des fiches produit gratuites à partir de la semaine prochaine, a annoncé la société mardi.

Cette décision intervient au milieu de la crise du coronavirus au cours de laquelle de nombreux détaillants de magasins physiques ont dû fermer leurs portes.

Une stratégie de commerce électronique a soudainement pris une importance et une urgence accrues pour les commerçants.

La crise a été l’impulsion pour «faire avancer nos plans pour rendre [Google Shopping] gratuit pour les commerçants», a déclaré Bill Ready, le President of Commerce de Google.

Toutefois, le changement sera permanent et s’insère dans la vision à long terme du rôle de l’entreprise dans le commerce numérique.

Et Google de préciser :

Pour les acheteurs, cela signifie plus de produits provenant de plus de magasins, détectables grâce à l’onglet “Shopping”.

Pour les détaillants, cela signifie qu’en référençant gratuitement leurs produits, ils peuvent les rendre détectables dans des annonces gratuites en ajoutant leurs flux de produits existants dans les surfaces du programme Google.

Ces changements entreront en vigueur aux États-Unis avant la fin du mois d’avril, et nous visons à étendre cette mesure à l’échelle mondiale avant la fin de l’année.

Les objectifs de cette insertion gratuite dans Shopping

Il s’agit d’une évolution qui, à bien des égards, est un retour à l’avenir pour la recherche de produits Google, qui était libre (vous vous souvenez de Froogle?), avant qu’il ne passe à un produit purement payant en 2012.

Deux choses ont changé depuis : la qualité des données et Amazon.

  • Avant qu’elle ne devienne entièrement payante, la recherche de produits de Google a souffert d’un problème de qualité – avec des annonces qui ont souvent conduit à des stocks ou des articles entièrement différents.La capacité de Google à s’assurer que les informations contenues dans un flux de produits correspondent aux données du site a progressé de manière significative depuis.
  • Et puis il y a Amazon. Google a vu le géant du e-commerce continuer à gagner des parts dans la recherche de produits et la publicité.Limiter l’univers des produits disponibles aux résultats Google Shopping pour les détaillants qui sont prêts à payer a désavantagé le pouvoir de la recherche de Google.

L’ouverture à tous les commerçants améliorera l’offre de Google et son attrait pour les vendeurs et les consommateurs.

Et comme sur Amazon, les commerçants qui veulent assurer une visibilité importante dans les résultats de recherche, maintenant plus compétitifs avec plus de produits éligibles à montrer, continueront à payer pour des publicités.

Pour les spécialistes du marketing du e-commerce et les SEO, cette décision ajoute une nouvelle couche aux efforts d’optimisation de la recherche de produits organiques.

 

Fonctionnement des flux gratuits de produits dans Shopping

 

  1. Distribution des annonces et flux gratuites :
    • Les annonces Shopping payantes apparaîtront en haut et en bas de la page sur l’onglet “Google Shopping”, tout comme elles le font sur l’onglet principal des résultats de recherche organique.Il pourrait y avoir des expériences de mise en page futures à l’avenir. Amazon, par exemple, diffuse maintenant les annonces de produits sponsorisés dans toutes ses pages de résultats de recherche.

      La page principale de Google Search ne change pas, et les carrousels des annonces de liste de produits (APL) continueront à se composer uniquement d’annonces.

      Le hub Google Shopping aux États-Unis (://shopping.google.com), qui a subi une refonte complète l’automne dernier, verra également ce changement, en particulier sur les pages de résultats de recherche.

      Le hub de la page d’accueil, qui comporte généralement des thèmes de produits sélectionnés (technologie et outils pour travailler, apprendre et enseigner à domicile, sont des offres actuelles), continuera de présenter des listes payantes seulement, au moins pour commencer.

  2. Flux de Produits propulsés :
    • Comme les annonces, les annonces gratuites seront alimentées par des flux de données de produits téléchargés sur Google Merchant Center.Google a ouvert Merchant Center à tous les détaillants il y a un peu plus d’un an pour commencer à permettre la visibilité des produits organiques dans les domaines des résultats de recherche, y compris la recherche d’images.

      Plus récemment, Google a commencé à afficher des listes de produits organiques dans une section appelée «Produits populaires».

      Pour commencer, vous devrez ouvrir un compte Google Merchant Center et télécharger un flux de produits.

      Les vendeurs doivent activer pour « Afficher des produits sur les plates-formes Google » pour être éligibles à la visibilité organique, note Google dans l’article mis à jour du centre d’aide.

Nouveau partenariat de Google avec PayPal

Avec ce changement monumental pour Google Shopping, un nouveau partenariat avec PayPal est en cours de lancement.

Les commerçants peuvent lier leurs comptes à Google Shopping, ce qui est censé accélérer le processus d’achat.

PayPal rejoint maintenant les partenaires existants de Google, y compris Shopify, WooCommerce et BigCommerce.

Autres notes sur ce changement :

Google précise que Google Shopping se composera « principalement » d’annonces gratuites.

C’est parce que la société accepte toujours les annonces payantes, qui recevront un placement de premier plan en haut de l’onglet “Google Shopping”.

En outre, les annonces payantes seront les seules indiquées dans le carrousel d’annonces de liste de produits dans Google Search. Pour les listings gratuits de produits des détaillants, il faut visiter l’onglet “Shopping” pour les voir.

Il est juste de supposer que les mêmes choses s’appliquent n’importe où ailleurs où les annonces Shopping sont affichées en dehors de l’onglet “Google Shopping”, comme l’ajout récent d’annonces Shopping dans Gmail.

Source : Marketingland

Les annonces Google Shopping s’affichent sur Gmail, Discover et YouTube

continue de trouver plus d’endroits pour afficher des annonces Shopping afin que les commerçants les priorisent par rapport aux annonces textuelles.

Les annonces Google Shopping s\'affichent sur Gmail, Discover et YouTube

Google ouvre plus d’inventaire aux campagnes Shopping standard.

Les annonces Shopping (à la fois les annonces Product Shopping et les annonces Showcase Shopping) dans vos campagnes Shopping standard qui ciblent le Réseau Display de Google seront éligibles pour apparaître sur Gmail en plus de et Google Discover.

Et ce, à partir de la semaine du 4 Mars 2020, lorsque ces campagnes seront intégrées au Réseau Display, a annoncé Google jeudi dernier.

Google avait déjà étendu les annonces Showcase Shopping à Discover et YouTube l’année dernière. Jusqu’à présent, les campagnes intelligentes Shopping étaient le seul moyen d’obtenir des annonces Shopping sur Gmail.

Comment activer

Dans l’interface web, vous verrez déjà l’option d’inclure YouTube, Gmail et Discover de la section “Réseaux” dans les paramètres de votre campagne Shopping.

Opter pour le réseau de recherche permet aux campagnes shopping de s’afficher dans Google Search Images.

Si vous utilisez l’API Google Ads ou l’API AdWords, définissez votre campagne Shopping targetContentNetwork sur “true”.

Les rapports

Comme Google Ads regroupe ensemble les paramètres de performance de YouTube, Gmail et Discover sous le réseau Display, il n’y a aucun moyen de voir les performances par propriété.

Google met donc les Shopping Ads à travers ses propriétés et la demande d’ouverture supplémentaire dans Gmail et Discover, où Google s’y est déployé prudemment.

L’extension à Gmail, YouTube et Discover signifie que les campagnes Shopping ciblent potentiellement les utilisateurs à travers un plus large spectre de l’entonnoir de vente.

Segmentez vos campagnes Shopping par réseau pour voir comment ces propriétés fonctionnent sous le groupement Google Display Network et si la portée s’élargit en Mars prochain.

Attendez-vous à voir des CTR plus faibles sur le trafic Google Display Network vu que ces impressions sont susceptibles d’atteindre les utilisateurs plus hauts dans l’entonnoir et à différents stades de l’intention de la recherche que du trafic de Search.

Source

Google Search s\'apprête-t-il à lancer une nouvelle interface utilisateur ?

Certes, il y a déjà un bon moment que ce test de sur desktop affichant les résultats dans des cartes comme sur Google mobile est connu. Seulement, depuis 24 heures, ces résultats intégrés dans des cartes s’affichent avec insistance.

Google Search

Et de nombreux observateurs sur la blogosphère commencent à constater une nouvelle interface utilisateur avec les 10 résultats de via desktop qui s’affichent dans des cartes individuelles séparées les unes des autres.

On sait que Google est attaché à l’uniformisation des interfaces de chacun de ses services tant sur mobile que sur ordinateur. Et sur de nombreux points, la page de résultats de Google sur ordinateur s’est rapprochée de l’interface en Material Design sur mobile.

Et cette individualisation des résultats de recherche concerne aussi les annonces AdWords affichées au début et la fin des résultats organiques.

De la même manière, les annonces de qui apparaissent à droite des résultats encartés s’affichent aussi dans un panneau distinct.

On peut remarquer que l’arrière-plan de cette nouvelle interface est grisée, ce qui permet de mieux faire ressortir l’effet des cartes séparées.

La largeur de la partie centrale qui affichent les résultats organiques est plus grande, d’au moins 20 caractères en plus. Google avait d’ailleurs déjà confirmé le test d’une plus grande largeur, et donc de plus d’espaces pour le titre et la description de chaque résultat.

Dans ces résultats par cartes, Google affiche aussi les vignettes des articles de blogs, notamment pour les recettes de cuisine.

Toutefois, on a toujours les mêmes 11 résultats organiques par page

Affaire à suivre.

Google Merchant Center facilite l\'inclusion de vos produits dans Shopping

Trouver les bons clients via commence toujours avec le flux de données de .

Google Merchant Center logo

Ce flux contient en effet toutes les informations concernant les produits que vous vendez afin d’aider les acheteurs en ligne à trouver précisément ce qu’ils cherchent. Cependant, créer et maintenir des flux de données complètes et conformes peut parfois paraître complexe. Et en a conscience.

Pour rappel, .

C’est quoi Google Shopping ? Google Shopping permet aux acheteurs de trouver rapidement et facilement vos produits sur le moteur de recherche Google. Pour les marchands, Google Shopping apporte les avantages suivants :

  1. Plus d\’acheteurs potentiels : Google Shopping vous aide à toucher des clients potentiels dès le moment où ils cherchent des articles à acheter sur Google.
  2. Contrôle des informations sur vos produits : Google Shopping vous permet de gérer et de mettre à jour les données relatives à vos produits, de sorte que vos clients trouvent des articles pertinents et disponibles.

En associant vos comptes Google Adwords et Google Merchant Center, vous pouvez diffuser vos produits directement auprès des utilisateurs dans les annonces Shopping.

Introduction des Règles de flux

Pour faciliter la gestion des flux, Google a introduit les Règles de flux, un outil en self-service qui aide les marchands à transformer leurs données existantes afin qu\’elles répondent aux règles des spécifications du flux de produits.

Les règles de flux vous permettent donc d\’exporter et d\’envoyer votre base de données de produits dans son format actuel, puis de modifier vos valeurs et vos attributs afin qu\’ils soient conformes aux exigences des spécifications du flux Google Shopping directement dans Google Merchant Center.

En utilisant des règles de flux, vous pouvez résoudre les erreurs et aider Google à interpréter les données de votre flux. Car, elles se basent sur la mise en correspondance des champs et valeurs de votre flux de données produit avec des attributs et valeurs de Merchant Center.

Les avantages des règles de flux

  1. Vous passez moins de temps à envoyer des données produit valides dans Google. Si vous consacrez beaucoup de temps à modifier vos données produit pour qu\’elles soient conformes aux exigences des spécifications du flux, vous pouvez créer des règles qui mettront à jour votre flux de données existant.

    Ainsi, vous n\’avez pas à adapter votre flux à chaque envoi. Les règles indiquées pour un flux seront appliquées à toutes vos importations.

  2. Vous corrigez de nombreuses erreurs de données rapidement. Si vous appliquez une règle de flux pour traiter les erreurs de données, vous devriez pouvoir corriger un grand nombre d\’entre elles en une seule fois.

Fonctionnement des règles de flux

Les règles s\’appliquent à des flux individuels. Celles définies pour un flux n\’ont aucun impact sur le traitement des autres flux de votre compte. Une règle de flux est une règle de modification des données qui indique à Merchant Center comment interpréter les informations produit que vous envoyez.

Grâce aux règles de flux, vous pouvez :

  1. Remplacer les noms des champs par les noms des attributs acceptés qui figurent dans les spécifications du flux de produits Google Shopping.
  2. Remplacer les valeurs de votre flux par des valeurs conformes aux spécifications du flux de produits Google Shopping.
  3. Indiquer pour les attributs manquants une seule valeur statique ou des valeurs statiques différentes en fonction de certaines conditions.

Comment accéder à l’onglet \ »Règles de flux\ »

image via Google

Pour pouvoir utiliser la fonctionnalité des règles de flux, vous devez d\’abord enregistrer et envoyer un flux dans votre compte Merchant Center afin que vos règles puissent être exécutées sur des données existantes.

Pour accéder à l\’onglet Règles de flux de votre compte Merchant Center, procédez comme suit :

  1. Accédez à l\’onglet Flux.
  2. Si le flux comporte des erreurs, cliquez sur le lien “Définir les règles” dans la colonne “État du flux en question”.

    Dans le cas contraire, cliquez sur le “nom du flux” pour lequel vous voulez définir des règles de flux.

  3. Sur la page qui s\’affiche, cliquez sur l\’onglet “Règles de flux”.
  4. Dans l\’onglet \ »Règles de flux\ », un tableau d\’attributs offre une vue d\’ensemble des attributs associés à des règles et de ceux concernés par des erreurs de traitement. Lorsqu\’un attribut manquant ou dont le format est incorrect est détecté dans votre flux, il est affiché dans cette section.
  5. Créez et configurez des règles pour les attributs contenant des erreurs en utilisant le tableau afin d\’identifier et de corriger les attributs manquants ou dont le format est incorrect. Toutes les règles que vous avez déjà appliquées et enregistrées apparaissent comme étant des règles actives.

Pour créer une règle de flux pour un attribut, développez la ligne de l\’attribut afin d\’afficher les options de la règle de flux. Lorsque vous configurez une règle de flux pour un attribut, différentes options s\’offrent à vous selon le type d\’attribut et le type de transformation de données requis.

Les avis et notations sur les produits sur Google Shopping étendus à l\'Europe

Après avoir lancé les avis et notations sur les produits sur Google Shopping aux Etats-Unis, vient de l’étendre à la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne.


Les avis et notations sur les produits sur Google Shopping étendus à l\'Europe

les avis sur les produits sont désormais affichés sur les annonces pour une offre de produit sur en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

Les notations s’affichent sous forme d’étoiles et de nombre d’avis sur les produits. Et ils ne concernent que les produits proposés par les eMarchands et non l’expérience globale d’achat fournie au client.

Le système de notation par étoiles est basé sur l’agrégation des données des avis compilés à partir de diverses sources, y compris sur les sites marchands, les agrégateurs tiers approuvés par Google, sur les sites d’éditeurs et bien d’autres sites ayant balisé certaines informations de leurs contenus.

Il faut savoir que ces avis (notations et nombre d’avis) peuvent s’afficher sur les produits quel que soit le nombre d’étoiles (1 à 5) obtenus par le produit. Et ce, contrairement aux avis sur le marchand .

Différence entre avis sur les produits et avis sur le marchand

Comme dit plus haut, les avis sur les produits sont différents des avis sur le marchand sur Google Shopping.

Contrairement aux avis sur le marchand pour lesquels un minimum de 30 avis et une moyenne minimale de 3,5 étoiles sont nécessaires

Google généralise les annonces Adwords ciblant l\'interaction

 vient d\’annoncer

Et elles sont désormais disponibles à tous les annonceurs Adwords.

Google généralise les annonces Adwords ciblant l\'interaction

coût par interaction (CPI) et qui ne comportent que des annonces de ce format.

Par conséquent, .

  • de lire une vidéo,

, les pages Google+ seront bientôt disponibles.

 Du fait que ces annonces sont créées en HTML5 et utilisent le responsive design, elles s\’adaptent désormais facilement au site de l\’Editeur (Adsense), à toute application mobile, à toute interface et à tout appareil (mobile ou ordinateur).

Annonces Adwords ciblant l\'interaction

Les formats des Adwords Lightbox ciblant l\’interaction

Les annonces ciblant l\’interaction sont disponibles aux principaux formats suivants :

  • Annonces en mode Lightbox : les annonces Lightbox transforment une annonce graphique standard en une toile grand format, transposant la convivialité de la page de destination directement dans l\’annonce.

    Par exemple, les internautes peuvent voir vos vidéos ou interagir avec vos catalogues directement depuis l\’annonce.

  • Annonces hover-to-play : les annonces hover-to-play transposent l\’intégralité de l\’image, du son et de l\’animation de votre vidéo dans un rectangle moyen standard, dans lequel la lecture commence après deux secondes de survol sur l\’annonce.

Créer une annonce ciblant l\’interaction

Voici la procédure à suivre pour créer votre annonce :

  • Accédez à l\’onglet \ »Campagnes\ », cliquez sur le menu déroulant \ »+ Campagne\ », puis sélectionnez \ »Réseau Display uniquement\ ».
  • Attribuez un nom à votre campagne. Pour retrouver plus facilement votre campagne ultérieurement, nous vous conseillons d\’indiquer dans le nom qu\’il s\’agit d\’une campagne axée sur l\’interaction avec la marque.
  • Sélectionnez le type de campagne \ »Réseau Display uniquement\ » – \ »Intérêt et interaction\ ».
  • Ajustez les paramètres linguistiques et géographiques, le cas échéant. Dans la section \ »Enchères et budget\ », la seule option disponible est \ »Priorité à l\’intérêt et l\’interaction, système d\’enchères au CPC maximales manuelles\ ». Avec cette option, vous ne payez que lorsque les utilisateurs interagissent avec vos annonces.
  • Entrez votre budget.
  • Sélectionnez tous les autres paramètres que vous souhaitez associer à votre campagne.
  • Cliquez sur \ »Enregistrer et continuer\ ».
  • Sur la page de création de votre groupe d\’annonces, attribuez un nom à celui-ci, puis saisissez votre enchère par défaut. Il s\’agit du montant maximal que vous acceptez de payer pour une interaction avec les annonces du groupe d\’annonces.
  • Choisissez votre méthode de ciblage (par exemple, \ »Centres d\’intérêt et listes de remarketing\ »).
  • Cliquez sur \ »Enregistrer et continuer\ ».
  • Sur la page suivante, cliquez sur le modèle d\’annonce souhaité.
  • Indiquez les ressources et les informations nécessaires pour créer votre annonce ciblant l\’interaction et cliquez sur \ »Vérifier et terminer\ ».
  • Vous pouvez créer un plus grand nombre d\’annonces ciblant l\’interaction pour votre campagne en cliquant sur le signe \ »+\ ». Lorsque vous avez fini de créer vos annonces, cliquez sur \ »Enregistrer et continuer\ ».

Retenez que les annonces Adwords ciblant l\’interaction sont uniquement diffusées sur les sites du Réseau Display qui sont compatibles avec elles. En outre, elles ciblent les personnes possédant une connexion Internet haut débit.

D\’autres fonctionnalités seront ajoutées à ce format d\’annonces au cours de l\’année 2015.

Google Shopping affiche des notes par étoiles et des liens d\'avis

Notes par étoiles sur Google Shopping

Quant on sait par une étude récente que 88% des consommateurs font confiance aux avis et recommandations en ligne, les notes par étoiles et les avis ont toute leur place dans cette stratégie d\’affichage des produits de .

D\’ailleurs Google ne s\’en cache mais estime dans son post d\’annonce que \ »ces notations vont permettre de différencier les produits sur Google.com et ceux sur Google.com/shopping et aideront les marchands à générer plus de trafic qualifié grâce aux annonces de Google Shopping dans \ ».

Et Google de poursuivre en faisant mention des tests initiaux qui ont révélé que les notes par étoiles des produits ont également contribué à augmenter les taux de clics des annonces sur le listing des produits.

Notation par étoiles dans Google Shopping
Image via Google.com

Il faut préciser que les notations affichées par produit sur Google Shopping représentent une agrégation de notes et d\’avis concernant chaque produit, compilée sur des sources multiples.

Ce qui inclut les notes et avis des produits sur les sites marchands (extraits enrichis à partir du balisage des données structurées), les sites tiers agrégateurs (comparateurs, plateformes , etc), les sites éditoriaux (testeurs de produits) et les utilisateurs (commentaires avec leurs profils).

Et, Google précise que les produits de Google Shopping ne seront nullement classés ni en fonction de la moyenne totale de leurs notes, ni en fonction des avis des consommateurs.

Les marchands en ligne qui voudront bénéficier de l\’affichage des notes par étoiles (qui captent l\’attention !) et des avis devront en faire la demande à partir de ce formulaire.

Google déclare aussi que de nombreuses autres extensions (téléphone, localisation, etc…) verront bientôt le jour sur Google Shopping.

Pour l\’instant, les notations par étoiles et les avis sur la liste des produits dans Google Search ne sont disponibles qu\’aux Etats-Unis avant une possible généralisation dans les mois à venir.

Google teste l\'affichage de Shopping au-dessus du Knowledge Graph


Les tests sur se suivent mais ne se ressemblent pas.

des liens sponsorisés dans le Knowledge Graph.

Mais, comme nous le mentionne Barry Schwartz