Google utilise le neural matching pour classer le contenu

Google utilise une nouvelle technique appelée Neural Matching ou “correspondance neuronale” pour mieux comprendre les synonymes et classer le contenu. Elle impacte déjà 30% des requêtes.

Google utilise la correspondance neurale pour le classement du contenu

Selon Danny Sullivan de chez , le moteur de recherche a utilisé la correspondance neuronale au cours de ces derniers mois.

En d’autres termes :

Les mois derniers, Google a utilisé la correspondance neuronale (Neural Matching, ndlr),- une méthode d’intelligence artificielle pour mieux relier les mots aux concepts. Super synonymes, en un sens, et impactant déjà 30% des requêtes. Vous ne savez pas ce que c’est “effet Soap Opera” pour le chercher ? Nous pouvons mieux le comprendre.”

Sullivan fait référence à une manifestation de la technique de correspondance neurale qui permet à Google de retourner les résultats liés à “soap opera effect” quand un utilisateur saisit une requête telle que “why does my TV look strange ?

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Source : Searchenginejournal

Cela est significatif parce que “Why does my TV look strange ?” (pourquoi mon téléviseur semble étrange ?) n’a apparemment rien à voir avec les feuilletons, mais Google est encore capable de comprendre ce que l’utilisateur peut être en train de chercher.

Il s’agit d’un regard en arrière sur un grand changement dans la recherche, mais qui continue d’être importante : comprendre les synonymes. Comment les gens cherchent est souvent différent de l’information que les gens écrivent sur les solutions.

Un nouvel algorithme de classement sur Google Search ?

Le blog AI de Google a récemment publié un lien vers un nouveau document de recherche appelé le “Classement de pertinence en profondeur en utilisant des interactions document-requête améliorées”.

Bien que cette recherche d’algorithme soit relativement nouvelle, elle améliore sur une méthode révolutionnaire profonde de réseau neural pour accomplir une tâche connue sous le nom de « classement de la pertinence du document ».

Cette méthode est également appelée récupération Ad-hoc.

Bien qu’il ne puisse pas être définitivement dit que c’est une partie de ce que Google appelle la correspondance neuronale (Neural Matching), elle rend cette recherche intéressante sur quelque chose qui est similaire à cela.

Voici, d’après Searchenginejournal.com, comment le nouveau document de recherche décrit la récupération ad hoc:

Le document de recherche est clair, dans le sens où cette forme de classement n’utilise que la requête de recherche et la page Web seulement. Il poursuit en disant :

Cela contraste avec les systèmes de recherche d’informations normalisés (IR) qui s’appuient sur des signaux textuels en conjonction avec la structure du réseau (page et al., 1999; Kleinberg, 1999) et/ou commentaire de l’utilisateur (Joachims, 2002).

Dans la déclaration ci-dessus, il indique que le classement de la pertinence des documents diffère des autres technologies de recherche (systèmes de récupération d’information) qui s’appuient sur la “structure du réseau”, puis il cite Larry page, qui est une référence du PageRank et des liens. Il cite également Kleinberg, qui est une référence à la recherche de Jon Kleinbergs sur l’utilisation de liens pour classer les pages Web.

Il est clair que le classement de la pertinence des documents est une méthode relativement nouvelle pour classer les pages Web et qu\’elle ne repose pas sur les signaux des liens.

Matt Cutts avait déjà parlé de la baisse de l’importance des backlinks en Mai 2014 avant d’en remettre une couche en Juin 2014. Et Bing Search a aussi évoqué ce même sujet en Septembre 2017. On y est donc.

Bref, la technique de correspondance neuronale (neural matching) a été révélée lors de la conférence de presse à propos du 20e anniversaire de Google, où un certain nombre d’autres fonctionnalités de recherche ont été annoncées.

C’est justement grâce aux progrès de Google dans l’intelligence artificielle, dont la correspondance neurale, que ces fonctionnalités de recherche à venir ont été possibles.

La carte des activités

Les nouvelles cartes des activités de Google permettront aux utilisateurs de revenir là où ils se sont arrêtés lors de leur précédente navigation de recherche.

Lorsqu’un utilisateur saisit une requête liée à celle qu\’il a commencée dans le passé, Google affiche une carte avec les pages pertinentes qu\’il a déjà visitées, ainsi que les requêtes qui ont retourné ces pages.

Les cartes des activités seront disponibles dans Search plus tard au cours de cette année, et s’afficheront uniquement quand elles sont pressenties pour à être utiles.

Les Collections dans Google Search

Les Collections dans permettront aux utilisateurs de suivre (dans le sens de s’abonner) manuellement le contenu qu\’ils ont visité, tels que des sites Web, des blogs, des articles ou des images.

Les contenus recensés dans les cartes des activités peuvent également être ajoutés aux Collections.

Pour aider les utilisateurs à découvrir de nouveaux contenus, Google proposera des suggestions basées sur ce que les gens ont sauvegardé dans leurs Collections.

Cette fonction sera déployée cet automne.

Organisation dynamique des résultats de recherche

Google introduit une nouvelle façon d’organiser dynamiquement les résultats de recherche pour aider les utilisateurs à déterminer ce qu’il faut explorer ensuite :

Plutôt que de présenter des informations dans un ensemble de catégories prédéterminées, nous pouvons intelligemment montrer les sous-rubriques qui sont les plus pertinentes à ce que vous recherchez et rendre plus facile d’explorer des informations à partir du Web, le tout à partir une seule recherche.

Comme le fait déjà avec ses filtres.

Ces onglets continueront à rester à jour, reflétant ce qui est le plus pertinent pour le sujet à ce moment-là.

Nouvelle couche thématique dans le Knowledge Graph

Rassembler tout cela en une nouvelle couche de Google Knowledge Graph s’appelle la “Topic Layer” (couche thématique).

La couche thématique est conçue pour comprendre profondément un espace thématique et comment les centres d’intérêt peuvent se développer au fil du temps :

La couche thématique est créée en analysant tout le contenu qui existe sur le Web pour un sujet donné et développe des centaines et des milliers de sous-sujets.

Pour ces sous-thèmes, nous pouvons identifier les articles et vidéos les plus pertinents…

Nous examinons ensuite les modèles pour comprendre comment ces sous-thèmes se rapportent les uns aux autres, afin que nous puissions plus intelligemment afficher le type de contenu que vous pourriez vouloir explorer ensuite.

Avec cette technologie en place, Google vise à servir aux utilisateurs des besoins d’information continue pour les années à venir.

8 outils gratuits d’aide au référencement sur Google

référencement sur Google.

8 outils gratuits d’aide au référencement de Google

algorithmes de Google. .

Danny Sullivan à la tête de l’équipe du Search. Mais, chaque update est censée nous emmener tout de même un pas de plus vers des résultats de recherche plus pertinents, après tout.

Cependant, il y a encore un peu de secret derrière exactement comment évalue un site Web et détermine en fin de compte quels sites afficher pour les requêtes de recherche.

Ces sont essentiels à votre stratégie de recherche organique, car ils vous permettent de vous concentrer sur les éléments de votre site que Google juge importants.

 

Chrome Lighthouse

Chrome Lighthouse est un outil d\’audit automatisé, en open-source, pour améliorer la qualité des pages Web.

Lighthouse est une version \ »Lite\ » (légère) d\’un outil d’audit classique de site. Il fournit actuellement des commentaires sur 10 métriques SEO.

L\’outil de SEO Lighthouse peut également être téléchargé et installé dans Chrome en tant qu’extension, mais reste limité dans sa portée. Toutefois, il fournit un instantané de 10 mesures qui comptent pour Google.

Téléchargez l\’extension ici.

 

Google Test My Site

Cet outil va permettre aux webmasters de “tester la vitesse de leur site sur mobile”.

Test My Site vous montrera combien de visiteurs votre site pourrait perdre en raison de votre temps de chargement lent et comparera ce temps de chargement à celui de vos concurrents dans la même thématique que vous.

Test My site vous propose 2 métriques essentielles pour Google. C\’est un bon outil pour obtenir un instantané rapide de la qualité de la vitesse d\’un site Web.

L\’outil offre également d\’envoyer un rapport complet contenant des suggestions pour accélérer votre page Web spécifique.

Testez ici.

 

PageSpeed Insights

PageSpeed Insights fournit maintenant des informations sur la façon dont une page adhère à un ensemble de meilleures pratiques.

En d’autres termes, l\’outil PageSpeed de Google vous montre à présent à quelle vitesse vos pages se chargent en fonction des données réelles de l\’utilisateur, ce qui est une mesure importante pour la satisfaction des utilisateurs.

Cet outil en ligne fournit un score et offre des conseils spécifiques pour accélérer une page Web. Il vous indique quels scripts et feuilles de style ralentissent votre site, dont les images sont trop grandes, et offre de nombreux autres conseils pour accélérer vos pages Web.

Vérifiez votre vitesse de chargement ici.

 

Safe Browsing Test

L’outil Safe Browsing Test vérifie s\’il y a un Malware sur un site. Cependant, une chose intéressante à propos de cet outil est qu\’il révèle également la dernière date qu\’un site a été testé.

Mais, comme toujours, certains sites sont plus souvent testés que d\’autres.

Vous pouvez vérifier l’état de votre site ici.

 

Google Trends

Google Trends ou Google Tendances fournit des informations sur la popularité des mots clés et segmente également l\’information par période et par zone géographique.

En plus de la recherche organique, Google Trends offrira des données sur les recherches effectuées dans Google News, Google Shopping, et YouTube.

Google Trends propose donc maintenant plus de données pour montrer ce que les gens dans le monde cherchent le plus sur internet.

Google Tendances est également important pour la recherche concurrentielle. Il vous montre combien de fois les gens effectuent des recherches sur Google avec le nom de la marque d\’un concurrent, par exemple.

La ligne des tendances par période vous montrera à quel point une tendance est stable, si elle monte, baisse ou est statique.

C\’est par ici pour Google Tendances.

 

Google Analytics

Certes, nous connaissons tous la frustration des données de mots clés non fournis (not provided), après que Google Analytics a retiré certaines de nos analyses les plus utiles.

Mais, il y a encore un énorme avantage qui est d\’avoir des données analytiques pour votre site afin d\’analyser le contenu, l\’expérience utilisateur, le succès des campagnes et plus encore.

En fait, si vous n\’utilisez pas Google Analytics dans votre marketing numérique, vous serez en retard sur la concurrence.

Google Analytics reste un outil populaire et en constante évolution. Bien qu\’il y ait une concurrence croissante d\’alternatives telles que Clicky, Open Web Analytics, WebTrends, Omniture et plus encore.

 

Google Adwords Keyword Planner

Google Keyword Planner, le planificateur de mots clés de Google Ads reste la source de facto pour beaucoup de marketeurs quand il s\’agit de vérifier les volumes de mots clés (mais ne pas compter sur lui pour des chiffres exacts).

Le nouveau planificateur est beaucoup plus concentré sur le PPC (paiement par clic), et donc pour la recherche de mots clés pour les campagnes Google Ads que le Keyword Tool précédent.

Il existe cependant des alternatives intéressantes à Google Keyword Planner.

 

Google Search Console

Si vous ne devez utiliser qu’un seul outil d’aide au SEO dans cette liste, la Search Console de Google sera celui-ci.

Dans la nouvelle Search Console, les utilisateurs vérifiés dans Console seront en mesure d\’accéder à la nouvelle performance de la recherche, la couverture de l\’index, l\’état de l\’AMP et les rapports d\’affichage des offres d\’emploi.

De quoi l’utiliser régulièrement pour vérifier les performances de votre site et repérer les problèmes plus rapidement :

  1. Vous y découvrirez aussi si votre site a une pénalité manuelle,
  2. Vous identifierez les problèmes d\’analyse et les liens rompus,
  3. Vous verrez le nombre de pages indexées parmi celles que vous avez soumis à Google,
  4. Vous pourrez tester votre fichier robots. txt ou des données structurées.
  5. Et beaucoup plus, le tout gratuitement.

C\’est un coup d\’oeil sur la façon dont Google considère les éléments de votre site.

Pendant que vous y êtes, pensez aussi à utiliser Bing Webmaster Tools.

Il y a aussi beaucoup à gagner avec cet outil gratuit pour checker les performances de votre référencement sur Bing.

Google Images utilise le titre de la page comme légende de l\'image affichée

Google Images utilise le titre la page comme légende de l\'image affichée

Les résultats de recherche de Google Imagesdepuis le déploiement des badges l\’été dernierImages similaires) en Décembre dernier et la suppression des boutons \ »Voir l’image\ » et \ »Rechercher par image\ » en Février dernier.

Auparavant, Images a amélioré la recherche visuelle en introduisant des fonctionnalités, qui font penser à Pinterest.

La légende affichée avec une image sera extraite du titre de la page

) de la page.

Avant, vous aviez ceci (juste le nom de domaine de la page comme légende) :

Maintenant, la page de résultats avec des légendes intégrées se présente comme ci-dessous (avec le titre de la page et le nom de domaine) :

Mais, attention :

Dans son annonce, Google déclare :

Pour l’instant, n’utilise que les titres Web des pages, sans les réécrire. De même, il n’utilise pas un extrait du contenu pour la légende, mais uniquement le titre de la page Web et rien de plus.

Une fois de plus, ce changement est global, mais uniquement pour les recherches Images sur mobile et ).