Authorship : C\'est stop ou encore ? Précisions de Google…

Google AuthorShip



Depuis le mois de Juin dernier, nous assistons à une sorte de yo-yo avec Authorship. Une nouvelle le concernant venant chasser une autre.



Le 28 Août dernier, je faisais mention dans un article que les photos d\’authorship avaient complètement disparu des pages de résultats de Google. Seules les pages Google My Business pouvaient alors bénéficier de l\’affichage de leurs posts partagés sur Google+ ainsi que de leur logo.

Le lendemain, John Mueller a posté un communiqué sur Google+ annonçant la fin définitive de l\’Authorship sur les pages de résultats de Google. C\’est à dire plus aucune mention du nom, ni affichage de la photo d\’auteur, ni lien vers le profil Google+.

Les précisions de John Mueller

Devant l\’incompréhension totale face à cette annonce, +John Mueller semble avoir apporté un supplément d\’information dans post initial (à moins de me tromper) pour dire ceci :

\ »It’s also worth mentioning that Search users will still see Google+ posts from friends and pages when they’re relevant to the query — both in the main results, and on the right-hand side. Today’s authorship change doesn’t impact these social features\ ».

Post Google+ de John Mueller

Et ce, pour préciser que les utilisateurs effectuant des recherches sur Google tout en étant connecté à leur compte Google+ verront des posts Google+ de profils ou de pages My Business qu\’ils suivent (sont dans leurs Cercles). A condition que ces posts Google+ soient pertinents par rapport à leurs requêtes. Ce dernier changement de l\’authorship n\’aurait alors aucune incidence sur ces affichages de posts Google+.

Donc, en gros, nous revenions à la situation existante après le 28 Juin dernier.

En effet, après vérification, les photos d\’Authorship sont encore présentes sur les pages de résultats (photos d\’auteurs et logos de pages Google My Business) pour les utilisateurs connectés mais uniquement pour des posts partagés sur Google+.

En les réintégrant de cette façon dans ce qu\’il appelle désormais des \ »Résultats privés\ », Google en profite pour ressusciter une option de recherche permettant aux utilisateurs connectés à leur compte Google+ de \ »Masquer les résultats privés\ » ou \ »d\’Afficher les résultats privés\ », y compris les posts publics partagés sur Google+ par des personnes faisant partie de leurs Cercles.

Ce qui existait aussi bien auparavant.

Alors, c\’est deux pas en avant, un pas en arrière ?

Toujours est-il que la grande nouvelle, c\’est que, selon toujours le même John Mueller, le balisage Publisher (Publishership) n\’est pas affecté par tous ces changements.

En d\’autres termes, des liens d\’articles publiés sur des sites web validés depuis les pages Google My Business, partagés ou non sur ces mêmes pages My Business, pourraient être visibles dans les pages de résultats avec l\’affichage de leur logo et d\’un lien pointant vers leurs pages My Business.

Répondant ensuite à une question pour savoir s\’il fallait supprimer le balisage author (rel=\ »author\ ») des sites web, John Mueller a répondu ceci :

\ »Nous l\’ignorons désormais. De notre point de vue, vous n\’êtes pas obligé de le garder (rel=\ »author\ »). Néanmoins, nous vous invitons à le conserver pour les utilisateurs ou à d\’autres fins. Car il ne posera aucun problème de notre côté mais il n\’aura aucune incidence de notre côté\ ».

Mais le PublisherShip (rel=\ »publisher\ ») ne sera pas du tout ignoré. Bien au contraire.

Et John Mueller de faire encore savoir (image ci-dessus) que l\’authorship va bientôt disparaître de l\’outil de test des données structurées, sans indiquer de date.

12 points d\'optimisation de site internet pour débutant SEO

qui aideront votre contenu à être encore plus performant.

 Autant certains de ces éléments peuvent paraître simplistes, autant chaque aspect de ces éléments ne devra pas être oublié.

Optimisation internet

C\’est pourquoi, tant pour un nouveau blog que pour un blog existant, l\’idéal serait de garder les bonnes habitudes en vérifiant de temps en temps que les bases même de l\’optimisation continuent à être respectées.

Les points exposés ici à partir de l\’infographie ci-dessous sont le standard qui aide à optimiser tout site ou blog et qui, parfois, se suffisent à eux-mêmes.

  • Titre de la page : Généralement admis comme l\’élément le plus important après le contenu de la page. Ce titre de page (meta title) doit être pertinent par rapport au contenu et contenir entre 50 et 60 caractères maximum, mot clé inclus.
  • Meta description : C\’est un extrait de texte  qui peut encourager votre audience à cliquer sur votre lien sur les moteurs de recherche pour accéder à la lecture du reste de l\’article. Une occasion pour vous de mieux vendre ce qui est sur la page de destination et de leur faire savoir que c\’est bien le contenu qu\’ils recherchaient.
  • URL de la page : L\’URL ou adresse web permet aussi de décrire le contenu de la page à votre audience et aux moteurs de recherches. Notamment dans des cas de citation de votre URL utilisée comme lien vers l\’article. Il doit donc de préférence être descriptif.
  • Mots clés dans le contenu : On dit que le contenu est roi. Ajouter des mots clés de façon naturelle tout au long de l\’article avec des synonymes et des expressions simples tournant autour de votre sujet laissent entendre que vous maîtrisez le sujet dont vous parlez.
  • Balise Header H1 : C\’est la balise la plus élevée de toutes les balises Header. Elle est essentiellement utilisée pour le titrage de votre page et résume en général ce dont parle votre contenu. Et les moteurs de recherche y accordent une attention particulière. La balise H1 doit être unique  sur la page.
  • Balises Header H2 à H6 : Ce sont des balises utilisées pour organiser l\’architecture de votre contenu entre paragraphes et sections. Elles incitent souvent le lecteur à lire entièrement votre contenu ou, pourquoi pas, à aller directement au paragraphe qui les intéressent particulièrement.
  • Images : Choisissez le bon type de fichier pour votre image. Par exemple, PNG pour les graphiques, GIF pour les images ayant moins de couleurs et JPEG pour les photos de haute qualité. Sauvegardez vos images JPEG avec une résolution à 60% pour ne pas impacter le temps de chargement tout en réduisant la taille.
  • Noms d\’images descriptifs : Sauvegardez vos images avec un nom comportant des tirets entre les mots. Ce nom devra décrire de façon optimisée un tant soit peu l\’image. Sans en abuser…
  • Attribut ALT : Ajouter l\’attribut ALT correct à votre image pourrait aider également vos résultats SEO car elle va aussi permettre aux moteurs de recherche de mieux comprendre ce que l\’image représente. L\’attribut ALT devrait transmettre ce qui est sur votre image car il peut servir de texte qui s\’affiche si l\’image ne s\’affiche pas.
  • Catégories du blog : La plupart des plateformes de blogs permettent d\’ajouter des catégories pour aider à organiser les articles. Permettre ainsi aux articles d\’être triés par thèmes plutôt que par ordre chronologique ou alphabétique aide vos visiteurs à trouver plus rapidement et plus facilement le contenu désiré. Vous pouvez aussi organiser vos articles à partir des tags (libellés).
  • Liens internes : Insérer des liens dans vos articles qui vont pointer vers d\’autres articles complémentaires est une bonne initiative pour intéresser vos visiteurs. Pour ce maillage de liens internes, un mélange de textes d\’ancres comprenant des mots clés concurrentiels, le nom du site ou des expressions normales (cliquez ici ou lisez cet article) sont préconisés pour cet exercice d\’.
  • Authorship : Ce programme de Google a permis à de nombreux webmasters de revendiquer la paternité de tous leurs contenus web. Même si Google avait auparavant déclaré qu\’il ne tenait plus compte de l\’authorship, il recommande désormais de le remettre

(Cliquez sur l\’image pour l\’agrandir)
Image via Klood.com

Google+ : 3 années d\'existence déjà et un bilan

+, la couche sociale ajoutée à Google qui fonctionne comme un réseau social, a été lancé outre-Atlantique le 28 Juin 2011.

Google Plus fête donc son 3ème anniversaire !

3eme anniversaire Google+



Alors, question : est-ce que Google+ se porte si mal que ça ?

Alors, retour en toute objectivité sur un succès en demi-teinte.

Google et les réseaux sociaux

Le 24 Janvier 2004, Google a lancé son premier réseau social dénommé Orkut

Le 12 Mai 2008, Google lançait sa plateforme sociale dénommée FriendFeed

Le 9 Février 2010, Google lançait en grande pompe le réseau social Google Buz auquel on prédisait un certain succès. C\’était un réseau social de microblogging et d\’outils de messagerie qui fut dès son lancement encore intégré dans . Une habitude ! Il fut lui aussi arrêté le 15 Janvier 2011. Soit 6 mois avant le lancement de Google+ le 28 Juin 2011 !

Les Pour et les Contre de Google+

Les Pour de Google Plus :

  • Google Authorship : Avoir un compte Google+ permet de revendiquer la paternité de tous vos contenus web.
  • Hangouts : C\’est un service gratuit de visio-conférence qui permet d\’organiser des discusions à deux ou en groupe (10 personnes) par vidéo interposée à partir de Google+.
  • Bouton Google +1 : Même si les signaux sociaux renvoyés par le bouton Google +1 n\’ont pas encore l\’impact attendu, en avoir sur ses pages web permet aux profils Google+ de donner des +1 à vos contenus pour démontrer leur approbation tout en favorisant leurs partages sur les profils Google+.

Les Contre de Google Plus :

  • Nombre important d\’utilisateurs inactifs : Avec sans doute près d\’1 milliard de comptes Google+, on peut regretter qu\’il n\’y ait que +359 millions d\’utilisateurs actifs mensuels sur Google Plus.
  • Intégrations forcées : En vue de recruter sans doute toujours plus de membres pour Google+, Google a intégré Google Plus dans tous ses produits et services existants. Obligeant ainsi, par exemple, les utilisateurs à créer un compte Google+ pour pouvoir commenter sur Youtube. Ce qui aurait agacé plus d\’un.
  • Système de navigation : Tous les liens du menu de navigation sur Google+ ne sont pas visibles pour les nouveaux venus qui s\’y perdent un peu. Google+ devrait essayer de faire aussi simple que sur Facebook dont tous les liens sont directement accessibles.

Facebook contre Google+

Même si Google+ n\’est pas un réseau social comme Facebook, il est toujours tentant de les comparer.

  • +359 Millions d\’utilisateurs actifs mensuels pour Google+ sur près d\’1 milliard de comptes contre 1,28 milliard d\’utilisateurs actifs mensuels pour Facebook sur plus de 1,30 milliard de comptes.
  • Sur Google+, l\’utilisateur moyen est plutôt un homme, avec 28 ans en moyenne et aurait une activité plutôt proche des nouvelles technologie et du marketing en ligne.

    Sur Facebook, il y aurait une égalité parfaite entre hommes et femmes (50/50), avec une moyenne d\’âge de 38 ans et tous les secteurs d\’activités y sont représentés.

Les chiffres Google+

L\’application mobile de Google+ a été utilisée par 30% des utulisateurs de smartphones entre avril et juin 2013. Faisant de cette application la quatrième application la plus utilisée.

Pour d\’autres concernant Google+, je vous recommande de lire cet article.

Quel futur pour Google Plus

Le 24 avril 2014, Vic Gundotra, le superviseur du projet Google+ jusqu\’à son lancement annonçait sa démission de ses fonctions.

Ce fut comme un coup de tonnerre qui laissa libre cours à toutes les spéculations quant à la survie ou non de Google+.

Mais au grand dam de tous ceux qui auraient souhaité voir Google+ disparaître, Google n\’a, depuis le départ de Vic Gundotra, cessé d\’envoyer des signaux pour démontrer que Google+ est bel et bien là pour durer. Ainsi :

Mais, comme de bonnes nouvelles n\’arrivent jamais seules, nous avons remarqué que Google avait entre temps désactivé en catimini la fonctionnalité Google+ Direct Connect censée envoyer les utilisateurs directement sur les Pages Google+ des marques et entreprises recherchées sur le moteur.

Et, quelle ne fut la surprise d\’apprendre le 25 juin (hier) que les photos des auteurs identifiés par l\’Authorship allaient disparaître des pages de résultatsde Google. Même si l\’Authorship va continuer d\’exister sous une autre forme, cette nouvelle demeure vraiment surprenante pour plus d\’un.

A la veille de son 3ème anniversaire, cette dernière annonce marque certainement un tournant dans l\’existence de Google+. Et les spéculations pourraient repartir de plus belle.

Infographie via Digitalinformationworld.com

Google Authorship : La fin des photos d\'auteurs sur les pages de résultats




Ce qui est vraiment surprenant comme annonce.

L\’Authorship est une fonctionnalité lancée par Google le 7 Juin 2011, bien avant l\’annonce du lancement de Google+.

Cette fonctionnalité était censée permettre à tout auteur de contenus web de revendiquer leur paternité. Lesquels auteurs identifiés pouvant alors bénéficier de l\’affichage de leurs photos sur les pages de résultats de Google.

Même qu\’il était prévu de favoriser de tels auteurs identifiés par l\’Authorshiplors des classements sur les pages de résultats de Google par rapport aux auteurs anonymes.

Que dit John Mueller ?

Dans son post sur Google+ (voir ci-dessous), +John Mueller déclare ceci :

Nous avons beaucoup travaillé pour améliorer l\’interface visuelle de nos résultats de recherche, notamment en créant une meilleure expérience mobile et un design plus cohérent sur l\’ensemble des appareils de connexion.

Pour continuer sur cette lancée, nous allons simplifier la manière dont l\’Authorship (photo d\’auteur) apparaît dans les résultats de recherche sur mobile et sur ordinateur. Et ce, en supprimant la photo du profil (auteur) et le nombre de followers. (Nos expériences nous indiquent que le taux de clics obtenus avec ce nouveau design moins encombré (sans photo) est similaire au précédent design avec les photos d\’auteurs).

En parlant d\’uniformiser l\’apparence des pages de résultats sur tous les appareils de connexion (mobile, tablette et ordinateur), John Mueller justifie ainsi cette suppresion des photos par la nécessité pour Google de ne pas alourdir ses pages de résultats sur mobile afin de réduire le temps de chargement pour accélérer l\’affichage des pages.

Donc, pour alléger les pages de résultats de mobile (design plus cohérent), Google sacrifie ce qui a fait tout l\’intérêt de particper dans un premier temps à l\’Authorship.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Il va bien entendu se passer ce qu\’a dit John Mueller : plus de photos de profils Google+ identifiés comme auteurs de contenus.

Selon les premières constatations faites, l\’Authorship continue d\’exister mais sous une autre forme.

Ne serait-ce que pour continuer à collecter les données personnelles et de navigation des profils dont Google pourrait avoir besoin pour mieux cibler les publicités affichées et accessoirement pour le probable Author Rank.

Ainsi, les résultats de recherche qui bénéficient de l\’affichage de l\’Authorship sur les pages de résultats voient le nom et le prénom de l\’auteur mentionnés en gris clair au début de la description du lien, suivis parfois par la date de publication.

Ce nom d\’auteur bénéficie d\’un lien vers la page du profil Google+. Sans aucune photo, ni nombre d\’abonnés.

Cependant, sur certaines requêtes, nous avons encore la photo de l\’auteur ainsi que le nom mais pas de nombre d\’abonnés. Sans doute que pour ces rares exceptions constatées, les requêtes n\’ont pas encore été mises à jour.

Il faut rappeler ici ce que dit Google concernant les \ »Informations relatives à l\’auteur dans les résultats de recherche\ » dont le lien est dans le post Google+ ci-dessus :

Google teste l\’affichage des informations relatives à l\’auteur dans les résultats de recherche pour aider les internautes à trouver du contenu de qualité.

Et Google de déclarer par la suite qu\’il ne peut pas garantir que les informations relatives à l\’auteur s\’afficheront dans les résultats de la Recherche sur le Web Google ou de .

Alors, si l\’Authorship avec l\’affichage des photos d\’auteurs ayant un profil Google+ disparaît, disons-nous que ce n\’était qu\’un test. Sans plus…

Google Authorship va-t-il changer d\'apparence sur les pages de résultats ?

Google AuthorShip Logo

En effet, le 22 Mai dernier, et ce pendant près de 2 heures, les résultats affichés qui bénéficiaient de l\’Authorship de deuxième classe (sans aucune photo mais avec le nom de l\’auteur et son nombre d\’abonnés) sur Google avaient disparu. Et certains marketeurs l\’avaient aussi noté.

Le même phénomène s\’est reproduit ce jeudi 29 Mai pendant près de 3 heures.

On pouvait alors imaginer en ce moment-là que Google avait décidé de simplifier et de clarifier les choses en n\’affichant que la première classe de l\’Authorship sur ses pages de résultats. A savoir l\’affichage de la photo des auteurs des liens avec la mention de leurs noms et prénoms et de leurs nombres d\’abonnés.

On pouvait dès lors imaginer aussi que Google venait de décider de revenir au statu quo ante et de remettre en cause sa décision de réduire l\’Authorship de 15% sur ses pages de résultats. Décision qu\’il avait confirmée le 20 décembre 2013.

Mais voilà, en effectuant mes tests de recherche lors des changements de l\’Authorship, voici ce que j\’ai constaté résumé dans l\’image ci-dessous :

Alors, énumérons ce qui est en train de changer sur les pages de résultats de Google :

  • L\’Autorship de première classe (avec photo d\’auteur + prénom et nom + nombre d\’abonnés) a pratiquement disparu des pages de résultats de Google. Ou tout du moins a considérablement été réduit, à quelques exceptions près.
  • L\’Authorship visible (pas automatiquement pour tous les profils Google+) est celui qui présente un lien qui pointe vers le post de l\’auteur sur son profil Google+. La photo du profil auteur du post s\’affiche sur la page de résultats ainsi que son nom (pas de nombre d\’abonnés).

    Le titre du lien affiché reprend les premiers caractères du post Google+. Et la description du lien est un extrait de l\’article choisi par Google. C\’est pourquoi il est important d\’optimiser chaque post publié sur Google+.

  • L\’Authorship visible est aussi celui qui a un lien qui pointe vers le post d\’une page Google+ Local ou Pro vérifiée. C\’est donc l\’apparition du PublisherShip (authorship pour les pages Google Plus) avec l\’affichage du logo et du nom de la page Google+. Sans nombre d\’abonnés.
  • L\’Authorship visible est encore celui qui affiche un lien qui pointe vers le post d\’une Communauté Google+. Avec le logo et le nom de la Communauté Google+ qui s\’affichent.
  • Il y a beaucoup moins de liens avec Authorship qui pointent directement vers les pages web des auteurs. S\’il y a une photo ou un logo visible sur Google, c\’est que le lien pointe en très grande partie vers des posts sur Google+ !

Depuis que certains voulaient enterrer Google+ vivant, Google semble décider à prendre des décisions qui pourraient s\’assimiler à des signaux pour faire comprendre qu\’il faudrait toujours compter avec Google Plus.

Et si les constations énumérées ci-dessus venaient à être confirmées et devenaient définitives, alors Google+ serait devenu réellement incontournable pour les Marketeurs en quête de visibilité sur le moteur de recherche Google.

En d\’autres termes, ceux qui n\’ont pas fait la promotion de leurs articles sur Google+ pourraient ne plus bénéficier de l\’affichage de leur photo ou de leur logo sur Google.

Le temps de choisir semble donc arriver tout doucement : soit vous êtes sur Google Plus et Google pourrait vous donner un coup de pouce sur les pages de résultats de son moteur de recherche comme le disait déjà Matt Cutts, soit vous n\’y êtes pas et Google pourrait au fil du temps vous ignorer.

Les semaines à venir nous situeront sur ces tests de Google. Wait and see…

En attendant, découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google+.

12 Moyens d\'améliorer son trafic web sans faire de Netlinking

Et donc, leur importance en terme de visibilité et de trafic web.

Et pourtant, comme nous le présente Cyrus Shepard

1. In-Depth Articles

Selon Moz.com, 6% des résultats de recherche de contiennent désormais des liens In-Depth Articles.

2. Améliorer la satisfaction de l\’utilisateur

3. Les extraits enrichis issus des données structurées

extraits enrichis susceptibles de s\’afficher

4. Optimisation des contenus vidéo

La capture d\’extrait vidéo (miniature)

balises de schema.org pour les vidéos.

Wistia qui peuvent vous aider à créer un sitemap vidéo incluant automatiquement le balisage de Schema.org. Ce qui va vous permettre de choisir la miniature à afficher sur les pages de résultats.

Et comme les miniatures vidéos encouragent très souvent les clics, vous pouvez espérer alors améliorer votre trafic web.

5. Google AuthorShip

Certes Google ne vous garantit pas plus de clics si vous participez à l\’Authorship

6. Améliorer le temps de chargement des pages

Par temps de chargement, il faut comprendre le temps que prend votre serveur pour envoyer sa première réponse à une requête.

7. Optimisation pour mobile

Comme mentionné plus haut, votre site web devra être aussi configuré pour le mobile. Google ayant confirmé

8. Accroître votre audience en dehors de votre zone géographique

9. Visibilité avec Google+

vous devez être actif sur Google+.

10. Optimisation des balises meta et title

Et comme dit Matt Cutts : \ »\ ». Ce qui veut dire que toute duplication de balises pourra être pénalisée et constituer un frein à votre trafic web.

11. Publier régulièrement de nouveaux contenus

Sur certaines thématiques et pour certaines requêtes, avoir du contenu frais peut toujours aider pour plus de visibilité sur Google.

12. Optimisation interne du site

Quelques chiffres significatifs de Google+ et de l\'Authorship

+ est depuis quelques mois le deuxième réseau social derrière

Avec officiellement 540 millions d\’utilisateurs dont 350 millions actifs chaque mois sur la Timeline. Et certaines études prétendent déjà qu\’en 2016, Google+ aura plus d\’utilisateurs que Facebook.

Un succès donc grandissant à mettre sans doute sur le compte de l\’amélioration permanente des nombreuses fonctionnalités de Google+.

Lorsque le programme Google Authorship a été lancé, de nombreuses personnes étaient sceptiques quant à la capacité de Google à pouvoir identifier tous les créateurs de contenus web. Ce n\’est pas encore parfait mais tout est fait pour inciter tous les auteurs à y participer.

Cependant, avec le temps et surtout avec l\’intégration de Google+ dans le moteur de recherche de Google, on se rend bien compte que l\’Authorship peut être une source de trafic relativement importante. Notamment grâce à la personnalisation des résultats, à Google+ Connect Direct et à in-depth articles. Ce qui donne de plus en plus à réfléchir aux plus hésitants.

Google est aujourd\’hui un moyen pour les utilisateurs du moteur de recherche de Google de trouver du contenu de personnes qu\’ils connaissent ou qu\’ils pourraient suivre. Même si les de l\’infographie ci-dessous n\’indiquent pas encore une adoption massive de l\’authorship.

Quelques Chiffres de l\’AuthorShip

  • Selon certaines études, l\’affichage de l\’Authorship sur les pages de résultats de Google ferait augmenter le taux de clics (CTR) de 38% en moyenne.
  • 36% des 100 plus grandes marques américaines ont une page Google+.
  • Seules 3,5% de ces marques qui ont une page Google+ utilisent l\’Authorship dans leurs contenus web.
  • 52% des médias de nouvelles technologies utilisent l\’Authorship.
  • 87% des auteurs traitant de sujets des nouvelles technologies ont un compte Google+.
  • 74% des auteurs traitant des nouvelles technologies utilisent l\’authorship dans leur contenu.
  • 20% des grands médias US utilisent l\’authorship.
  • 65% des marketeurs considèrent l\’authorship comme faisant partie de leur stratégie de content marketing.

Découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google Plus.

source : digitalmarketingphilippines.com

Google+ : Les imperfections de l\'outil d\'évaluation Virante AuthorRank


La société Virante vient de créer un outil permettant à tout profil Google+ d\’évaluer son AuthorRank en se basant sur la qualité, la quantité et la diversité des posts liés à son AuthorShip.



Ce n\’est donc pas un Author Rank initié ou produit par Google. Il s\’agit par conséquent d\’un outil non officiel.

Virante a donc développé un algorithme qui, selon l\’explication donnée sur son blog , permet d\’évaluer entre autres :

  • Votre utilisation de Google AuthorShip.
  • La diversité des sites dans lesquels contribue un auteur.
  • La valeur des liens de ces sites.
  • Le nombre de contenus produits par cet auteur.
  • La valeur de chaque lien de chaque contenu produit par cet auteur.

Des éléments de mesure loin de l\’Author Rank

Certes cet outil donne une mesure approximative de ce que pourrait peut-être un jour être votre Author Rank. Mais, ce sont les éléments qui aident à effectuer de telles mesures qui laissent perplexe.

Car, on sait maintenant que si Google devait un jour officialisé l\’Author Rank, et selon certains de ces brevets, c\’est parce qu\’il aura trouvé les moyens irréprochables d\’identifier des Autorités dans des thématiques précises. Et non en se fiant aux classements des pages en fonction du nombre et de la qualité des liens. Donc, principalement à partir de signaux sociaux.

L\’outil de Virante ne dit pas comment il détermine les autorités et pour quelle thématique ou quel sujet précis. On reste alors dans le flou et l\’imperfection par rapport à ce que devrait être le véritable Author Rank qui cherche à s\’éloigner et des mots clés et des backlinks.

Dans cet outil demeure encore les méthodes de calcul de \ »feu\ » pageRank qui est essentiellement évalué en se basant sur les liens (qualité et quantité). Or, Google a pour ambition, avec son éventuel Author Rank, de désigner les bons contenus en identifiant la qualité des auteurs en dehors du classement de leur page (PageRank).

Et, contrairement au Virante AuthorRank, Google AuthorRank est une mesure d\’autorité basée sur les signaux sociaux (interactions et engagements) tournant autour de l\’Authorship de chaque profil Google+.

Ce n\’est que mon point de vue…

Ceci étant dit, ce n\’est qu\’un début. Cet outil pouvant évoluer dans le temps en intégrant d\’autres critères sociaux plus pertinents. Mais, au moins on saura pourquoi Google n\’appellera plus son score d\’Autorité AuthorRank.

Voici le lien pour tester cet outil d\’évaluation de l\’Author Rank : http://beta.authorrank.org/

Découvrez Comment
être plus efficace sur Google+

Google+ : L\' AuthorShip bien expliqué dans cette infographie

AuthorShip en infographie.


infographie

  • Les facteurs qui pourraient influencer votre AuthorRank sont :
      • Votre connexion avec les autres profils de votre thématique.

      • Votre propre engagement sur Google+.

      • Les backlinks obtenus avec l\’Autorité de ceux qui vous les envoient.

      • Vos commentaires sur Google Plus.

      • Le PageRank de chacun de vos articles qui seraient fonction des interactions suscitées auprès des autres profils.
  • Pourquoi Google a-t-il lancé l\’AuthorShip ?
      • Pour supprimer les contenus dupliqués, réduire le spam et favoriser les contenus de bonne qualité.

      • Pour prendre en compte le côté social dans la recherche internet d\’aujourd\’hui.

      • Pour renforcer le classement des résultats de recherche au lieu de compter uniquement sur les bots.

      • Connecter l\’auteur actuel à son contenu améliore les résultats de recherche.
  • Quels sont les avantages de Google+ pour le ?
      • Des résultats de recherche avec des photos attirent plus l\’attention et incitent à plus de clics.

      • Rattacher la photo et le nom à un contenu établit un rapport de confiance avec pour conséquence plus d\’engagement entre les auteurs et leurs lecteurs.

      • Google Authorship favoriserait une augmentation de +30% du taux de clics pour les auteurs qui y participent.

      • A ce jour, seuls 17% des résultats affichés ont un auteur identifiés sur les 100 premiers résultats.

    Découvrez maintenant des conseils de pros pour bien utiliser Google+.

    Facts Behind Google Author Rank & Authorship [Infographic]
    source : internetmarketinginc.com

    Google : l\'AuthorRank existe… La preuve !


    Au mois de juin 2013, une série de brevets de Google concernant le fonctionnement de son moteur de recherche ont été rendus publics.

    Parmi ces brevets qui traitent tous d\’auteur identifié par Google+ Authorship et de son Autorité grâce à un score attribué, je voudrais vous parler des deux qui m\’ont particulièrement intéressé.

    Il s\’agit d\’abord du brevet dénommé \ »System and method for determining topic authority\ » qui indiquerait tout un système pour déterminer l\’Autorité d\’un Auteur participant à l\’AuthorShip. Ce brevet permettrait à Google d\’explorer différentes méthodes pour classer les documents web dans des thématiques précises et surtout pour pouvoir déterminer l\’expertise et l\’Autorité des auteurs ayant créé ces documents. Voici le résumé de ce brevet de Google du 4 juin 2013 :

    \ »A method and system for determining topical authority may include receiving topic information for a document, the information including at least one topic and a weight for each topic, where the topic relates to content of the document, and the weight represents how strongly the topic is associated with the document.

    Authorship information for the document may be received, the information including, for each topic in the document, at least one author and an authorship percentage for each author.

    An update to an authority signature value for a first author of a first topic may be generated based on a product of an authorship percentage for the first author of the first topic and the weight of the first topic in the document, where the first topic is included in the received topic information\ ».

    En d\’autres termes :

    « Un procédé et un système permettant de déterminer l\’Autorité thématique pourrait inclure d\’obtenir des informations concernant un document dont le contenu inclurait au moins un sujet et un poids pour chaque thème, le sujet se rapportant au contenu du document et le poids représentant à quel point le thème est associé avec le document.

    L\’AuthorShip du document pourrait ainsi être obtenu, les informations comprenant, pour chaque sujet dans le document , au moins un auteur et un pourcentage de paternité (authenticité du sujet ?) pour chaque auteur.

    Une mise à jour de la valeur de la signature de l\’AuthorShip pour le premier auteur du premier sujet et le poids du premier sujet dans le document, où le premier sujet est inclus dans les informations de la thématique reçues ».

    Il s\’agit donc, au regard de ce brevet, de pouvoir attribuer une valeur au document (article) d\’un auteur identifié par l\’AuthorShip. Laquelle valeur serait mise à jour à chaque publication d\’un document par ce même auteur sur un sujet dans une même thématique. Ce qui devrait permettre d\’établir l\’Autorité de l\’auteur identifié par l\’Authorship et pourrait nous laisser penser à un score d\’Autorité faisant référence au probable AuthorRank.

    C\’est ainsi qu\’un auteur pourrait avoir une forte Autorité pour un premier sujet dans une thématique et une moindre Autorité pour un deuxième sujet dans la même thématique ou dans une autre thématique. Une thématique pouvant donc avoir autant d\’Autorités qu\’il y a de sujets dans ladite thématique. Il y aurait donc une volonté de segmentation ou de catégorisation de la part de Google à l\’intérieur de chaque thématique.

    D\’ailleurs, un autre brevet de Google en date du 4 juin 2013 dénommé \ »System and method for determining similar topics\ » résume bien cet objectif de catégorisation :

    \ »A method and system for determining similar topics may include receiving user information for one or more users, the information including at least one topic and a user value for each topic, where the user value represents how strongly the user is associated with that topic.

    Topic information for a source topic may be generated based on the user information, the topic information including at least one user and a topic value for each user, where the topic value represents how strongly the topic is associated with that user.

    Similarity scores may be generated based on a topic value for each user for the source topic and a topic value for the same user for each topic in a set of topics, where each topic in the set of topics is associated with a topic value for each user. Similar topics may be selected and output\ ».

    En d\’autres termes :

    Un procédé et un système permettant de déterminer des sujets similaires pouvant inclure de recevoir des informations utilisateurs pour un ou plusieurs utilisateurs, l\’information comprenant au moins un sujet et un score d\’auteur identifié pour chaque sujet, le score d\’auteur représente comment cet auteur est associé à ce sujet.

    L\’information du sujet (page de résultats) pour une source de rubrique pourrait être générée à partir des informations de l\’utilisateur lui-même (historique et Cercles), les informations de la rubrique (pertinence et popularité) comprenant au moins un auteur et un score pour chaque auteur, où le score d\’auteur représente comment le sujet est fortement associé à cet auteur.

    Des scores de similarité peuvent être générés selon une valeur du sujet pour chaque auteur, pour la rubrique du sujet et selon un score du sujet pour le même auteur pour chaque sujet dans un ensemble de thématiques (que cet auteur traite), où chaque sujet dans l\’ensemble des thématiques est associé à un score pour chaque auteur identifié. Des thèmes similaires ou associés peuvent être sélectionnés et affichés (sur Google).

    Ce brevet permettrait donc de comprendre de quelle manière un score d\’Autorité tel que l\’AuthorRank pourrait être attribué à chaque document (article) de chaque auteur participant à Google Authorship en fonction des différents sujets qu\’ils traitent dans une même thématique ou dans différentes thématiques.

    C\’est bien la première fois que Google écrit noir sur blanc sur la possibilité d\’attribuer un score d\’Autorité (user value ou encore topic value for each user ) à chaque Auteur identifié par l\’AuthorShip en fonction du sujet traité.

    Personnelement, je considère qu\’il n\’y a plus de doute sur l\’existence de l\’AuthorRank ou AgentRank ou ProfilRank (quel que soit le nom qu\’il lui donnera). S\’il ne l\’annonce pas encore officiellement, c\’est sans doute parce que les données recueillies ne devraient pas encore suffire pour établir de façon très fiable un tel score d\’Autorité. Donc, certainement que des tests seraient en cours afin de faire les ajustements nécessaires.

    En définitive, même si l\’AuthorRank n\’existe pas encore officiellement, tout semble se mettre tout doucement en place. Et une fois de plus, si vous continuez d\’ignorer Google+, c\’est Google qui va vous ignorer. Et comme le dirait l\’autre : \ »Pas d\’AuthorShip, pas d\’AuthorRank et donc, pas de visibilité sur Google !\ »