Quand Inbox by Gmail se plante et envoie des milliers d\'invitations par erreur…

Nombreux sont les utilisateurs d’applications sur qui ont reçu accidentellement ce matin une invitation d’Inbox by Gmail pour essayer la nouvelle messagerie de .

Quand Inbox by Gmail bogue

Mais, leur joie fut de courte durée. D’où la frustration de tous ces recalés.

Ces malheureux invités accidentellement sont pour la grande majorité des utilisateurs professionnels de Google Apps qui ont vu leur invitation annuler après que Google se soit rendu compte du bogue.

Google a donc envoyé un email pour signifier aux destinataires de ses invitations qu’il s’agit d’une erreur de manipulation. Et ce, avant de s’en excuser.

Comme le dit Thenextweb qui relaie l’information, il n’y a rien de tel qu’un espoir brisé juste quelques heures après avoir reçu une invitation en bonne et due forme pour quelque chose que vous attendez depuis un certain temps.

Néanmoins, il serait déjà nombreux à avoir activé leur application Inbox pour les comptes Google Apps qui continue de fonctionner normalement malgré l’erreur reconnue et notifiée par Google.

Faire des Hangouts et téléphoner sans compte Google+, c\'est maintenant possible !

Google Hangouts sans compte Google+



de Google Voice dans Hangouts



Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez visiter le site web de Voice depuis votre ordinateur et saisir le numéro de téléphone que vous souhaitez appeler. Ensuite, dans le menu déroulant intitulé \ »Appeler avec\ », vous chosissez l\’option \ »Hangouts\ ».

Une nouvelle fenêtre séparée de Hangouts s\’ouvrira pour permettre à la communication de s\’établir.

Bref, je pense que c\’est une solution que Google souhaite proposer aux non-utilisateurs de Google+. Mais, tout ceci a besoin d\’un peu plus d\’explications et surtout de clarification…

Hangouts sans compte Google+

Suite à l\’annonce précédente une semaine plus tôt, Google vient d\’annoncer que, désormais, les entreprises qui ont un compte Google Apps (Suite d\’outils de productivité basée dans le cloud) n\’auront plus besoin d\’avoir un compte Google+ pour participer ou utiliser les Hangouts pour leurs visio-conférences.

Et les salariés d\’une entreprise répertoriés dans le compte Google Apps de ladite entreprise n\’auront pas non plus besoin de profil Google+ pour utiliser Hangouts pour le compte de leur entreprise.

Ainsi donc, après avoir libéralisé Google Voice avec Hangouts pour les utilisateurs sans compte Google+ (disponible aux États-Unis pour l\’instant) et les Hangouts pour les clients Google Apps sans compte Google+, on peut se demander si, dans les semaines à venir, Google ne serait pas tenté d\’offrir l\’usage des Hangouts aux utilisateurs ayant un compte Google mais pas de profil Google+.

Ou Google a-t-il une autre idée derrière la tête concernant le compte Google+ qui serait de moins en moins exigé pour utiliser certaines de ces fonctionnalités ? A suivre…

Google s\'engage à ne plus scanner les emails des utilisateurs de Google Apps for Education


Pour rappel Google App for Education est une plateforme utilisée par 30 millions d\’étudiants, enseignants et personnels à travers le monde. Elle leur fournit un certain nombre d\’applications gratuites telles que , Docs, Agenda et plus.

Google a toujours désactivé les annonces par défaut dans Apps for Education, et les annonces ont été complètement supprimées en recherche Google l\’an dernier pour les utilisateurs connectés. Mais, il était jusqu\’ici encore possible de permettre des annonces publicitaires par l\’intermédiaire de la console de l\’Administrateur principal.

Google annonce donc que cette fonctionnalité est désormais complètement retirée. Mais, il y aura toujours la possibilité d\’afficher des liens commerciaux existants pour ceux qui ont activé la fonctionnalité avant ce changement.

Cependant, sans doute la nouvelle la plus intéressante, Google s\’engage à ne plus scanner les emails des comptes Gmail des utilisateurs de Apps for Education. Ce qui veut dire, selon Google, qu\’il ne peut plus collecter, ni se servir des données personnelles et privées des étudiants pour mieux cibler ses annonces.

La prise de conscience est intéressante mais il faut se demander si la class-action en cours contre ce procédé de Google ne serait pas le vrai motif de cette décision.

D\’ailleurs, en dehors des utilisateurs de Google Apps for Education, tous les utilisateurs de Gmail sont susceptibles de voir leurs courriels scannés à des fins publicitaires.