Google AdWords étend les Audiences d\'intention personnalisées de Search à YouTube

YouTube

Google AdWords étend les Audiences d\'intention personnalisées de Search à YouTube

Shopping.

Apporter l\’intention de Search à YouTube

Les annonceurs sont d\’abord parvenus à utiliser les données des utilisateurs connectés à leurs comptes Google pour le ciblage par type d\’audience sur en Janvier 2017.

L\’extension des “Audiences d\’intention personnalisées” à YouTube signifie que les annonceurs peuvent cibler à nouveau (reciblage publicitaire) les gens sur YouTube qui ont récemment cherché des mots-clés particuliers sur Google.com ou .fr.

L\’extension des “Audiences d\’intention personnalisées” vous permettent de définir et de toucher les clients idéaux pour votre entreprise.

Elles sont conçues pour les annonceurs ciblant les performances. Elles vous permettent donc d\’aller au-delà des catégories d\’audience prédéfinies et de toucher les utilisateurs au moment où ils prennent une décision d\’achat.

En ce qui concerne les campagnes Display, vous pouvez créer une audience d\’intention personnalisée à l\’aide de mots clés d\’audience sur le marché.

Les audiences sur le marché vous permettent de trouver les clients qui recherchent (ou envisagent sérieusement d\’acheter) des services ou des produits similaires à ceux que vous proposez.

Ces types d\’audience sont destinés aux annonceurs souhaitant enregistrer des conversions auprès des acheteurs potentiels. Les audiences sur le marché peuvent vous aider à améliorer vos performances de remarketing et à toucher les consommateurs sur le point de réaliser un achat.

Pour ce faire, il vous suffit de saisir des mots clés et des URL, associés aux produits et services que votre audience idéale recherche sur des sites et des applications.

Google a introduit les “Audiences d\’intention personnalisées” sur le Réseau Display de Google (GDN) en Novembre dernier. Elles permettent aux annonceurs de créer des auditoires basés sur les données de leurs campagnes, sites Web et chaînes YouTube.

Les personnes peuvent alors être ciblées avec des annonces pendant qu\’elles regardent des vidéos sur YouTube. Le ciblage est basé simplement sur les utilisateurs ayant effectué des recherches particulières sur Google.

Par exemple, une compagnie aérienne pourrait atteindre les gens sur YouTube qui ont récemment cherché sur Google des vols pour Hawaii.

Les “Audiences d\’intention personnalisées” pour YouTube sont disponibles exclusivement dans la nouvelle interface AdWords.

Pour utiliser les audiences personnalisées sur YouTube, les annonceurs vont mettre en place une campagne vidéo dans AdWords et ajouter des mots-clés liés à leurs produits ou services que leurs prospects sont susceptibles de saisir lors de leur recherche.

Les annonces TrueView for Action pour les réponses directes

YouTube annonce aussi le lancement du format publicitaire TrueView for Action.

Google affirme que les “Audiences d\’intention personnalisées” fonctionnent mieux avec ce nouveau format publicitaire, qui a été développé spécifiquement pour répondre aux objectifs de la réponse directe.

Avec les annonces TrueView pour les actions, les annonceurs peuvent personnaliser les appels à l\’action qui apparaîtront avec leurs annonces vidéo sur YouTube.

Sur mobile, les publicités apparaissent sous la vidéo et persistent même après la fin de l\’annonce vidéo ou sont ignorées pendant la lecture de la vidéo hôte.

Sur ordinateur, une annonce d\’accompagnement s\’affiche à côté du lecteur vidéo en haut de la colonne, à droite des recommandations.

Selon YouTube, les annonceurs peuvent ajouter leurs propres éléments créatifs, comme un logo ou une image, ou Google va extraire dans les éléments automatiquement à partir de la page de destination.

Image via Youtube

Comme toutes les autres annonces TrueView in-Stream, les annonces TrueView pour les actions peuvent être ignorées au bout de 5 secondes. Les campagnes TrueView pour les actions sont automatiquement définies par des enchères au CPA cible pour les annonces vidéo.

L\’avantage des annonces TrueView, c\’est que vous payez chaque fois qu\’un utilisateur regarde 30 secondes de votre vidéo (ou son intégralité, si elle dure moins de 30 secondes), ou chaque fois qu\’il interagit avec celle-ci, par exemple en cliquant sur les incitations à l\’action en superposition, sur les fiches, sur les bannières associées à la vidéo ou sur sa miniature (dans le cas d\’annonces Video Discovery).

A la fois les Audiences d\’intention personnalisées et les annonces TrueView for Action seront bientôt disponibles pour tous les comptes AdWords.

Google AdWords Express dispose de Push Notifications en cas d\'appel manqué

Une mise à jour de Google AdWords Express

Google AdWords Express dispose de Push Notifications en cas d\'appel manqué

Selon , 1 appel téléphonique sur 5 reçus depuis une annonce AdWords Express reste sans réponse.

l’entreprise) à rappeler rapidement le potentiel client dès que possible.

Images via Google

“Paramètres” et activer “Mises à jour de compte”.

Vous commencerez instantanément à recevoir des alertes utiles sur les appels que vous recevez de vos annonces.

Avec cette mise à jour, Google a également ajouté une autre fonctionnalité à AdWords Express qui est conçue pour améliorer la pertinence des appels des clients.

Ces fonctionnalités sont disponibles dans la dernière version d’AdWords Express pour et .

L\'appli Google AdWords permet maintenant de gérer vos mots-clés

Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas entendu parler de l’application mobile Google AdWords. D’où la surprise avec cette nouvelle mise à jour qui rend l’appli encore plus utile en déplacement.

L\'appli Google AdWords permet de gérer vos mots-clés

En effet, les annonceurs AdWords peuvent maintenant ajouter, éditer et supprimer des mots-clés

Pour rappel, les mots clés AdWords sont des mots ou des expressions, que vous choisissez pour décrire votre produit ou service.

Ils permettent à AdWords de ne toucher que les internautes les plus intéressants, à savoir ceux qui sont susceptibles de devenir vos clients. Les mots clés peuvent ainsi vous aider à augmenter vos ventes et à réduire vos coûts.

Voici comment gérer votre liste de mots clés, ajouter, modifier et supprimer des termes, trouver des idées et générer des prévisions sur les performances des mots clés.

Comment ajouter des mots-clés dans l’appli AdWords ?

  1. \ »Présentation\ » vers le bas, puis appuyez sur \ »Mots clés\ ».
  2. Appuyez sur le bouton bleu “Plus”.
  3. Appuyez sur “+ Ajouter un mot clé”.
  4. Saisissez un mot ou une expression, puis sélectionnez le type de correspondance souhaité.
  5. Appuyez sur la coche “Case à cocher”.
  6. Appuyez sur “Enregistrer”“+ Ajouter un mot clé”.

“Mots clés”, puis sur le bouton “Plus”.

Comment modifier des mots clés dans l’appli AdWords ?

  1. \ »Présentation\ » vers le bas, puis appuyez sur “Mots clés”.
  2. Appuyez sur le mot clé que vous souhaitez modifier.

Comment supprimer des mots clés ?

  1. \ »Présentation\ » vers le bas, puis appuyez sur “Mots clés”.
  2. Appuyez sur le mot clé que vous souhaitez supprimer, puis sur la “Corbeille”. Vous serez invité à confirmer que vous souhaitez bien effectuer cette opération.

Pour découvrir comment trouver des idées de mots clés et générer des prévisions sur les performances de vos mots clés depuis l’application mobile Google AdWords, visiter cette page d’aide.

Google AdWords arrête d\'afficher les extensions d\'avis dans les annonces

Google AdWords cessera de montrer les extensions d\’avis dans les annonces AdWords. Toutes les extensions d’avis, ainsi que leurs données de performances, seront supprimées des comptes AdWords.

Google AdWords arrête d\'afficher les extensions d\'avis dans les annonces

extension d\’annonce

Voici ce que dit Google :

Les extensions d\’avis ne seront plus diffusées dans les annonces à partir de la mi-janvier 2018.

Début février, les extensions d\’avis seront supprimées, ainsi que les données sur les performances qui s\’y rapportent.

Pour enregistrer ces données, téléchargez un rapport sur les extensions. Pour ce faire, cliquez sur “Extensions”, sur la page “Annonces et extensions” d\’AdWords.

Si vous souhaitez continuer à diffuser des informations supplémentaires dans vos annonces, nous vous recommandons d\’utiliser les extensions de type \ »liens annexes\ », \ »accroches\ » et \ »extraits de site\ ».  

Google pourrait avoir pris cette décision pour empêcher les plates-formes tierces d’avis de s’afficher dans les annonces AdWords.

En effet, l’objectif ici serait de ne pas afficher des avis dans les extensions provenant de sites Web non-Google. Peut-être le temps que Google AdWords trouve une autre solution.

Google AdWords relance son test sur les suggestions d\'annonces automatisées

Plus tôt cette année, AdWords avait lancé un test bêta, qui crée automatiquement des annonces générées par son système, avec un petit groupe de comptes AdWords.

Google AdWords relance son test sur les suggestions d\'annonces automatisées

Un nombre limité d\’annonceurs aux États-Unis et au Royaume-Uni a commencé à recevoir des courriels sur les suggestions d’annonces Bêta depuis la semaine dernière.

Tout comme dans le test bêta précédent, le système prend en compte plusieurs facteurs lors de la génération de nouvelles variations d\’annonces, y compris le contenu dans les annonces AdWords existantes, les extensions d\’annonces et les pages de destination pour identifier le contenu de l\’annonce qui pourrait générer le meilleur ROI (retour sur investissement).

Qu’est-ce qui a changé dans ce nouveau test

Principalement, deux choses importantes :

  • Plus de notifications: les annonceurs participants recevront des notifications dans l\’interface AdWords et par email chaque fois qu\’une variation d\’annonce est créée dans un compte.
  • Période de révision : il y aura une période de 14 jours au cours de laquelle les annonceurs peuvent examiner les suggestions d\’annonces automatisées avant qu’elles ne soient diffusées.

    Au cours de cette période d\’examen, l\’annonceur peut choisir de modifier, suspendre, rejeter ou approuver. Il est également possible de se retirer du test à tout moment.

D’après Searchengineland, le test va généralement affecter une poignée de groupes d\’annonces avec un petit nombre de suggestions d\’annonces par compte. Google AdWords recommande aux participants de laisser les suggestions d\’annonces accumuler suffisamment d\’impressions avant de faire des changements.

Alors, quel est le but de ce test ?

Google a toujours affirmé au cours de ces derniers mois que les groupes d\’annonces recueillent généralement plus d\’impressions et de clics quand ils ont 3 à 5 annonces, plutôt qu\’une ou deux annonces. Cela automatise l\’accumulation des variations d\’annonces dans un groupe d\’annonces.

Mais l\’objectif est également d\’obtenir une meilleure compréhension de ce qui pousse les utilisateurs à cliquer sur les annonces AdWords. Aucune surprise, car le machine learning qui est maintenant dans tout nouveau développement dans AdWords est au cœur de ce test.

Et comme ces modèles de suggestions d’annonces ont obtenu plus de retours de la part des testeurs, sur le type de contenu publicitaire qui génère le plus de clics, le machine learning peut ajuster et améliorer les suggestions.

Ce test n\’est pas spécifiquement lié à la modification des paramètres de rotation des annonces annoncée la semaine dernière. Mais les suggestions d’annonces automatisées participent cependant du même principe.

Ainsi, seuls les groupes d\’annonces configurés pour être optimisés seront éligibles à ce test.

Les annonceurs devront donc surveiller les performances de conversion, mais le test vise aussi à identifier les groupes d\’annonces dans lesquels il y a la meilleure occasion pour améliorer le ROI et utiliser l\’apprentissage machine (machine learning) pour automatiser les processus de développement et de test de création publicitaire.

La nouvelle version bêta des suggestions d’annonces automatisées est configurée pour démarrer à partir du 30 Septembre 2017 aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Google AdWords fournit 3 outils pour mieux gérer l\'emplacement des annonces

Google subit actuellement une pression de la part de certains annonceurs AdWords européens pour avoir affiché leurs annonces sur des sites AdSense et vidéos ayant publié du “contenu haineux, injurieux et méprisant”.

Google AdWords

reconnaît que récemment, il y a eu un certain nombre de cas où les annonces des marques sont apparues sur des contenus qui n’étaient pas conformes avec leurs valeurs.

Pour ce faire, Google a fait amende honorable et s’est excusé auprès de ces annonceurs mécontents. Et il a ajouté :

Nous savons que cela est inacceptable pour les annonceurs et les agences qui placent leur confiance en nous.

En fait, ils sont nombreux parmi les grands comptes AdWords à avoir récemment retiré leurs annonces de Google avant de les remettre rapidement.

Juste parce que Google AdWords avait déclaré qu’il prenait en compte leurs revendications et avait promis qu’il leur fournira des outils pour mieux contrôler les sites et vidéos dans lesquels leurs publicités apparaissent.

Pour faire suite à cette promesse, Google vient d’annoncer la mise à disposition de 3 nouveaux outils pour permettre aux annonceurs de déterminer là où ils ne veulent pas que leurs publicités AdWords apparaissent.

Google déclare dans son post :

Cela inclut plus efficacement la suppression des annonces du contenu qui est offensant ou qui harcèle les gens selon leur race, religion, le sexe ou catégories similaires.

Ce changement nous permettra de prendre des mesures, le cas échéant, sur un vaste ensemble de sites (AdSense, NDLR) et d’annonces.


Voici les 3 outils fournis par Google AdWords à ses annonceurs :

  • Plus de sécurité par défaut pour les marques :

    Google modifie les réglages par défaut pour les annonces afin qu’elles ne s’affichent que sur du contenu qui correspond à un niveau supérieur de sécurité pour la marque et exclut le contenu potentiellement choquant que les annonceurs peuvent préférer ne pas vouloir diffuser leur publicité là-dessus.

    Les marques peuvent choisir d’annoncer sur un plus large éventail de contenu, s’ils le souhaitent.

  • Gestion simplifiée des exclusions :

    Google va introduire de nouveaux contrôles au niveau du compte pour permettre aux annonceurs d’exclure facilement certains sites et canaux de toutes leurs campagnes pour la vidéo et le Réseau Display de Google, et gérer les paramètres de sécurité de la marque à travers toutes leurs campagnes avec une simple pression sur un bouton.

  • Contrôles plus affinés :

    En outre, Google introduit de nouveaux contrôles pour rendre plus facile pour les marques d’exclure le contenu à haut risque et sélectionner précisément là où ils veulent que leurs publicités s’affichent.

38% d\'augmentation du taux de clics sur les publicités AdWords

Après les changements intervenus sur , en ce qui concerne la suppression des AdWords dans la colonne de droite et le lancement du label “Annonce” vert moins distinctif en remplacement du label jaune “trop” distinctif, une première étude de Juin 2016 tendait à montrer un taux de clics en hausse pour les AdWords.

Six mois après le début des changements dans l’interface des pages de résultats de , le service Kenshoo divulgue une étude pour indiquer l’impact de tous ces changements, y compris le lancement des Annonces textuelles grand format.

Cette étude de Kenshoo a été réalisée avec les données de 3.000 annonceurs et comptes d’agences Web, à travers 60 pays, qui ont permis d’analyser 750 milliards d’impressions publicitaires, 13 milliards de clics et 6 milliards de dollars de dépenses publicitaires.

Selon donc les résultats de cette étude de Kenshoo, les données collectées au troisième trimestre 2016 indiquent que le taux de clics (CTR) sur les annonces AdWords auraient augmenté de 38% d’une année sur l’autre (entre Septembre 2015 et Septembre 2016).

Soit une augmentation de 18 points (+18%) par rapport au deuxième trimestre 2016, période du lancement des changements sur les AdWords dans les SERPs, alors que le coût par clic (CPC) restait de son côté très stable.

38% d\'augmentation du taux de clics sur les publicités AdWords
Image via Kenshoo.co.uk

Et 29% des annonceurs auraient utilisé les nouvelles annonces textuelles grand format de Google AdWords au mois de Septembre 2016, après son lancement à la mi-Juillet.

Google AdWords exige plus d\'avis pour les ajouter aux annonces

Google AdWords ne l’a pas encore officiellement annoncé, mais il exige désormais un nombre plus important d’avis et de notes par étoiles pour les ajouter aux annonces.

Google AdWords

Ce que appelle les “avis sur le marchand”d\’extension automatique et permettent aux internautes d\’identifier les annonceurs les mieux notés en matière de qualité de service.

Cependant, seules certaines annonces sont susceptibles d\’être diffusées avec des avis sur le marchand.

Si l’annonceur remplit les critères ci-dessous, ses annonces peuvent être diffusées avec des avis sur le marchand dans les résultats de recherche Google et sur les sites partenaires du Réseau de Recherche de Google.

Seulement, pour que ces avis et notations par étoiles s’affichent dans vos annonces AdWords, vous devez en avoir au moins 150 maintenant contre 30 avis précédemment. Et ce n’est pas tout. Car, Google dit :

Dans la plupart des cas, votre entreprise doit enregistrer 150 avis uniques minimum, chacun datant de moins de 12 mois.

Votre note globale doit être de 3,5 étoiles ou plus.

Google AdWords exige plus d\'avis et de note moyenne pour les afficher

Il faut admettre que cette mise à jour rendra plus difficile pour les petits détaillants et même les marques d’accumuler suffisamment d’avis pour être éligibles pour afficher les extensions d’avis sur le marchand dans leurs annonces AdWords.

Surtout quand on sait que Google vient aussi de modifier les cas de balisage Schema des avis locaux pris en compte par Google pour une mise en avant dans ses pages de résultats.

SEO : D\'où proviennent les chiffres de recherche de Google Keyword Planner ?

Google Keyword Planner ou l’outil de planification des mots clés de est associé à Google AdWords pour créer des campagnes publicitaires ou développer des campagnes existantes sur le Réseau de Recherche.

Google Keyword Planner

Selon Google, le Réseau de Recherche est un groupe de sites Web liés aux recherches, sur lesquels l’on peut diffuser des annonces :

  • Ces sites Web incluent les les partenaires du Réseau de Recherche).
  • Le Réseau de Recherche fait partie du Réseau Google, qui désigne toutes les pages Web et applications pouvant accueillir vos annonces AdWords.

Via Google Keyword Planner, vous pouvez donc

Google

Malgré ces définitions fournies par Google, il régnerait comme une sorte de confusion quant à savoir d’où proviennent les estimations ou volumes de recherche que Google affiche lors de l’utilisation de son outil de planification des mots clés.

Est-ce exclusivement en fonction des recherches purement organiques via ou est-ce que Google prend-il uniquement en compte le nombre de recherches là où des publicités AdWords s’affichent ?

C’est Glenn Gabe, qui répondait à un utilisateur sur qui nous apporte la réponse après avoir lui même posé la question récemment à John Mueller lors d’un Hangout. John Mueller lui aurait alors répondu qu’il ne sait absolument rien de cet outil publicitaire !

Etant donc considéré comme un outil publicitaire associé à la plateforme publicitaire AdWords, ses données statistiques ne concerneraient donc que les recherches qui déclenchent l’affichage d’annonces AdWords.

C’est ce que dit en substance Glenn Gabe dans un premier Tweet (voir ci-dessous) :

Glenn Gabe écrit :

“J’ai eu à poser votre question lors du Hangout des webmasters. Le planificateur de mots clés d’AdWords est basé sur là où les annonces apparaissent. Pas sur les résultats purement organiques.”

Ce qui voudrait dire que les recherches effectuées via les moteurs de recherche intégré personnalisé des éditeurs AdSense et ceux du Réseau de Recherche (voir plus haut), ainsi que les requêtes via Google Search déclenchant l’affichage des AdWords sont les seules prises en compte pour l’estimation des volumes de recherche dans Google Keyword Planner.

Toujours est-il que Glenn Gabe apporte cet autre élément de précision ci-dessous :

En d’autres termes, seul l’outil de Bing Webmaster utilise les données du trafic purement organique pour estimer ses volumes de recherche.

Mise à Jour du 08/07/2016 (14h25) :

Sans doute après s\’être renseigné auprès de l\’équipe en charge de Google Keyword Planner, John Mueller a publité le Tweet rectificatif ci-dessous :

En d\’autres termes, l\’équipe en charge du planificateur de mots clés de Google m\’a renseigné sur leurs données : elles incluent toutes les données de recherche.

Donc, les recherches purement organiques qui n\’affichent pas de publicité AdWords en font partie aussi.

Et John Mueller d\’indiquer, entre parenthèses, que son équipe à lui ajoutera cette information dans les pages d\’aide.

Google Merchant Center facilite l\'inclusion de vos produits dans Shopping

Trouver les bons clients via commence toujours avec le flux de données de .

Google Merchant Center logo

Ce flux contient en effet toutes les informations concernant les produits que vous vendez afin d’aider les acheteurs en ligne à trouver précisément ce qu’ils cherchent. Cependant, créer et maintenir des flux de données complètes et conformes peut parfois paraître complexe. Et en a conscience.

Pour rappel, .

C’est quoi Google Shopping ? Google Shopping permet aux acheteurs de trouver rapidement et facilement vos produits sur le moteur de recherche Google. Pour les marchands, Google Shopping apporte les avantages suivants :

  1. Plus d\’acheteurs potentiels : Google Shopping vous aide à toucher des clients potentiels dès le moment où ils cherchent des articles à acheter sur Google.
  2. Contrôle des informations sur vos produits : Google Shopping vous permet de gérer et de mettre à jour les données relatives à vos produits, de sorte que vos clients trouvent des articles pertinents et disponibles.

En associant vos comptes Google Adwords et Google Merchant Center, vous pouvez diffuser vos produits directement auprès des utilisateurs dans les annonces Shopping.

Introduction des Règles de flux

Pour faciliter la gestion des flux, Google a introduit les Règles de flux, un outil en self-service qui aide les marchands à transformer leurs données existantes afin qu\’elles répondent aux règles des spécifications du flux de produits.

Les règles de flux vous permettent donc d\’exporter et d\’envoyer votre base de données de produits dans son format actuel, puis de modifier vos valeurs et vos attributs afin qu\’ils soient conformes aux exigences des spécifications du flux Google Shopping directement dans Google Merchant Center.

En utilisant des règles de flux, vous pouvez résoudre les erreurs et aider Google à interpréter les données de votre flux. Car, elles se basent sur la mise en correspondance des champs et valeurs de votre flux de données produit avec des attributs et valeurs de Merchant Center.

Les avantages des règles de flux

  1. Vous passez moins de temps à envoyer des données produit valides dans Google. Si vous consacrez beaucoup de temps à modifier vos données produit pour qu\’elles soient conformes aux exigences des spécifications du flux, vous pouvez créer des règles qui mettront à jour votre flux de données existant.

    Ainsi, vous n\’avez pas à adapter votre flux à chaque envoi. Les règles indiquées pour un flux seront appliquées à toutes vos importations.

  2. Vous corrigez de nombreuses erreurs de données rapidement. Si vous appliquez une règle de flux pour traiter les erreurs de données, vous devriez pouvoir corriger un grand nombre d\’entre elles en une seule fois.

Fonctionnement des règles de flux

Les règles s\’appliquent à des flux individuels. Celles définies pour un flux n\’ont aucun impact sur le traitement des autres flux de votre compte. Une règle de flux est une règle de modification des données qui indique à Merchant Center comment interpréter les informations produit que vous envoyez.

Grâce aux règles de flux, vous pouvez :

  1. Remplacer les noms des champs par les noms des attributs acceptés qui figurent dans les spécifications du flux de produits Google Shopping.
  2. Remplacer les valeurs de votre flux par des valeurs conformes aux spécifications du flux de produits Google Shopping.
  3. Indiquer pour les attributs manquants une seule valeur statique ou des valeurs statiques différentes en fonction de certaines conditions.

Comment accéder à l’onglet \ »Règles de flux\ »

image via Google

Pour pouvoir utiliser la fonctionnalité des règles de flux, vous devez d\’abord enregistrer et envoyer un flux dans votre compte Merchant Center afin que vos règles puissent être exécutées sur des données existantes.

Pour accéder à l\’onglet Règles de flux de votre compte Merchant Center, procédez comme suit :

  1. Accédez à l\’onglet Flux.
  2. Si le flux comporte des erreurs, cliquez sur le lien “Définir les règles” dans la colonne “État du flux en question”.

    Dans le cas contraire, cliquez sur le “nom du flux” pour lequel vous voulez définir des règles de flux.

  3. Sur la page qui s\’affiche, cliquez sur l\’onglet “Règles de flux”.
  4. Dans l\’onglet \ »Règles de flux\ », un tableau d\’attributs offre une vue d\’ensemble des attributs associés à des règles et de ceux concernés par des erreurs de traitement. Lorsqu\’un attribut manquant ou dont le format est incorrect est détecté dans votre flux, il est affiché dans cette section.
  5. Créez et configurez des règles pour les attributs contenant des erreurs en utilisant le tableau afin d\’identifier et de corriger les attributs manquants ou dont le format est incorrect. Toutes les règles que vous avez déjà appliquées et enregistrées apparaissent comme étant des règles actives.

Pour créer une règle de flux pour un attribut, développez la ligne de l\’attribut afin d\’afficher les options de la règle de flux. Lorsque vous configurez une règle de flux pour un attribut, différentes options s\’offrent à vous selon le type d\’attribut et le type de transformation de données requis.