Google AdSense n\'affichera plus de pubs sur les sites ayant des commentaires abusifs

On sait maintenant que Google fait actuellement face à une grogne de ses plus gros annonceurs dont certains ont symboliquement retiré leurs annonces diffusées sur les vidéos , et parfois sur Search et les sites AdSense.

Google AdSense n\'affichera plus de pubs sur les sites ayant des commentaires abusifs

En effet, ils nombreux, ces annonceurs, qui reprochent à Google AdWords de diffuser leurs annonces sur des vidéos et sites ayant des contenus offensants et abusifs.

Pour tenter de calmer le jeu, Google s’est dépêché de fournir 3 outils aux annonceurs AdWords pour leur permettre de gérer plus efficacement l’emplacement de leurs publicités sur les sites AdSense et vidéos YouTube.

Désormais, il s’attaque aux éditeurs AdSense qui n’assumeraient pas convenablement leurs responsabilités dans la gestion et la modération des contenus et commentaires publiés par leurs communautés d’utilisateurs.

C’est ce que vient de déclarer Google dans un post :

Hélas, tous les commentateurs ne sont pas bien intentionnés ou bien informés. En conséquence, la section des commentaires peut dégénérer en un lieu où les normes sociales sont jetées de côté pour promouvoir un agenda ou déverser des griefs

Ces commentaires négatifs, grossiers ou injurieux sont en dehors du sujet de l’article et nuisent finalement à votre marque. Les commentaires qui violent les politiques de Google AdSense peuvent également empêcher votre site d’être désormais éligible pour afficher les annonces Google.

En tant qu’éditeur, comment pouvez-vous conserver des commentaires, ou plus généralement un contenu généré par l’utilisateur (UGC), conformes à notre politique afin que votre site puisse continuer à être monétisé avec Google ??

Tout d’abord, comprenez qu’en tant qu’éditeur, vous êtes responsable de vous assurer que tous les commentaires sur votre site ou votre application sont conformes à toutes les politiques du programme applicables sur toutes les pages où le code d’annonces de Google s’affiche.

Cela inclut les commentaires qui sont ajoutés à vos pages par les utilisateurs, qui peuvent parfois contenir des discours de haine ou du texte explicite.

Google invite alors les gestionnaires de sites AdSense (forums compris) à lire son post : “Les stratégies efficaces pour gérer le contenu généré par l\’utilisateur”.

Et il insiste et rappelle ce qui suit :

Gérer des commentaires sur les pages de votre site est de votre responsabilité, alors assurez-vous que vous savez ce à quoi vous vous engagez.

Par exemple, vous aurez besoin de vous assurer de vérifier et modérer régulièrement les commentaires afin d’assurer leur conformité avec les politiques de pour que les annonces Google puissent fonctionner… 

Google dit avoir publié une infographie pdf en 2016 qui offre un regard rapide sur ce qu’il faut faire pour avoir une stratégie de conformité.

Comment séparer le contenu des commentaires

Si vous êtes incapables de mettre en place des contrôles forts et adaptés aux fils de vos commentaires, Google vous encourage vivement à modifier une conception simple : mettre les commentaires sur leurs propres pages et ne pas exécuter des annonces sur ces pages.

Dans le cas contraire, les commentaires de l’utilisateur injurieux ou inappropriés non vérifiés et non modérés peuvent s’afficher juste à côté du contenu de l’éditeur. Cela peut être nuisible pour votre marque, offenser vos utilisateurs et causer pour vous une violation des politiques de Google.

Alors, selon Google, pour séparer votre contenu des commentaires, à la fin de votre contenu, placez un appel à l’action, telles que : “Commentaires” ou “Afficher les commentaires” qui permet aux utilisateurs d’ouvrir les commentaires dans une nouvelle page créée spécialement pour chaque post.

Sur cette nouvelle page, veillez à ne pas placer des balises d’annonces de Google AdSense, afin qu’aucune annonce AdSense ne s’affiche à côté de ces commentaires…

Google Fred : Grosse mise à jour de l\'algo de classement de Google ?

Depuis quelques jours, surtout outre-Atlantique, de nombreux SEO se plaignent de voir leurs classements sur chuter, avec donc inévitablement une baisse conséquente du trafic Google.

Google Fred : Grosse mise à jour de l\'algo de classement de Google ?

Le plus marrant dans cette communauté SEO en ébullition dès que Google tousse, c’est de voir que les premières alertes concernant la baisse du trafic Google proviennent des forums de webmasters pratiquant ce qu’on appelle le “balck hat .

C’est à dire ceux qui ont une pratique du référencement totalement en dehors des règles et consignes SEO de Google.

Or, quand on fait du “Black Hat SEO” essentiellement basé sur la pose de liens ici et là, on fait du référencement “One Shot”, et on ne vise donc pas le long terme. On ne peut donc pas s’étonner par la suite d’être pénalisé un jour ou l’autre par Google…

Bref, la communauté Black Hat a donc été la première à constater de nombreux mouvements dans les classements sur Google, grâce à leurs outils SEO qui permettent de suivre ce genre de choses, pratiquement en temps réel.

Selon Barry Schwartz, tous ces webmasters en sont arrivés à la conclusion qu’il y avait de forts signaux d’une grosse mise à jour de l’algorithme de ranking de Google.

Alors qu’on pourrait penser que c’est le rôle dévolu à Google Penguin désormais intégré dans le core de l’algo de Google, cette mise à jour non confirmée officiellement par Google ciblerait la qualité du profil des liens des sites Web.

Il s’agirait donc d’une mise à jour de l’algorithme anti-spam concernant les backlinks. Et s’il ne s’agit pas de Penguin, alors de deux choses l’une :

  • Soit Google préfère revenir à la mise à jour manuelle de Penguin qu’il peut mieux ajuster pour plus d’efficacité.

Dans les deux cas, en pilotage automatique ne produirait pas les effets escomptés. CQFD.

Alors, comme pour masquer tout cela, Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst et porte-parole de Google, sans pour autant confirmer officiellement cette update, la baptise du nom surprenant de “Fred” qu’il dit convenir à toutes les prochaines mises à jour de ce type, sauf indication contraire.

Bref, si les Black Hat SEO s\’en plaignent, c’est véritablement que la nouvelle mise à jour Google Fred a donné un coup de pied dans leur stratégie de netlinking, ce qui a inéluctablement entraîné la chute de leur trafic en provenance de .

Google Fred serait alors, bizarrement comme Google Penguin, une update de l’algorithme vérifiant la qualité des liens entrants et influant sur le classement du contenu. C’est exactement ce qu\’est supposé faire Google Penguin 4.0 depuis son lancement.

Google AdSense explique comment gagner plus d\'argent

Participer au programme Google Adsense, c’est espérer monétiser son site ou son blog. Même si, par ces temps qui courent, tous les sites ne sont pas logés à la même enseigne.

Google Adsense

Il y a ceux qui gagnent un revenu confortable et régulier et il y a ceux qui rament et n’arrivent pas à obtenir des gains conséquents par rapport à leur investissement dans ce programme.

Et puis, il y a ceux qui s’en sortent mais, tout d’un coup, voient leurs gains Adsense chuter au fil du temps sans savoir de quoi il en est.

Pour ces derniers, plusieurs raisons peuvent expliquer cette baisse de revenu. Pour commencer la recherche des problèmes, il est recommandé dans un premier temps de regarder les taux de clics (CTR), les coûts par clic (CPC), le revenu par mille impressions (RPM), sans oublier le nombre de pages vues.

Toutes ces informations, vous les trouverez dans l’onglet des “Rapports sur les performances” de votre tableau de bord Adsense. Ces rapports vont vous permettre d’établir un diagnostic et avoir un début d’explication à une baisse de revenu ou une date précise du début de la baisse.

Pour tous les cas de figure que peuvent rencontrer les sites Adsense, a publié un article pour les aider à gagner plus d’argent grâce à des solutions simples à mettre en pratique.

Ainsi, selon Google, 4 types de problèmes peuvent expliquer pourquoi un propriétaire de site ou de blog n’arrive pas à mieux le monétiser. Pour chaque problème, Google propose des conseils pour obtenir de meilleures performances.

Baisse du nombre de pages vues

Selon Google, dès que vous constatez une baisse du nombre de pages vues, pensez à étendre la date de vos rapports aux 30 derniers jours, voire plus, afin de mieux identifier les problèmes spécifiques.

Certes, une baisse du nombre de pages vues peut être due à une thématique à caractère saisonnier du site, mais il peut arriver qu’un changement dans vos contenus en soit la cause. Dans ce dernier cas, Google prodigue les conseils suivants pour améliorer votre trafic Adsense :

  1. Promouvoir votre site par le biais des réseaux sociaux et créer un groupe de personnes intéressées qui visitent régulièrement votre site (créer votre propre communauté).
  2. . Vous pouvez également envoyer un courriel ou un bulletin d\’information sur vos mises à jour.

Baisse du coût par clic (CPC)

Le CPC est basé sur l’offre et la demande et dépend de facteurs comme les enchères des annonceurs sur les mots-clés et la valeur du CPC qu\’ils sont prêts à payer.

Quand on constate des changements dans le CPC, c\’est une bonne pratique d\’étendre la plage de dates de vos rapports sur une année entière. Puis :

  1. Vérifiez que vous utilisez l’un des formats Adsense les plus performants.

    Selon Google, ses meilleures tailles d’annonces Adsense pour le CPC et le CTR sont les annonces au format 720×90, 336×280, 160×600 et 320×100 sur mobile. Le format 300×200 serait alors devenu beaucoup moins performant, à en croire Google

    Même si Google a tendance à recommander l’utilisation des annonces au format réactif qui s’adaptent mieux à tout type d’écran et permettent de recevoir les meilleurs CPC.

    Google explique comme gagner plus d\'argent avec Adsense
  2. Assurez-vous que vous ne bloquez pas les annonces que vous ne souhaitez pas voir s\’afficher sur votre site. Bloquer trop d\’annonceurs, de réseaux publicitaires, des catégories générales ou sensibles diminuera souvent votre CPC parce qu\’il y aura moins d\’annonceurs dans la vente aux enchères sur votre inventaire.

    Plus votre site a accès à plus d’inventaires publicitaires, plus vous avez de chance que la pression des enchères va tirer le coût par clic (CPC) de votre site ou blog vers le haut.

  3. Regardez comment la saisonnalité peut affecter les offres de vos annonceurs.

Baisse de votre classement Google

Enquêter plus profondément peut vous montrer que votre page n\’est plus bien classée dans les résultats de recherche de Google comme c’était le cas auparavant.

L\’outil de dépannage pour les webmasters est conçu pour vous aider à résoudre des problèmes courants avec votre site dans Google Search et Google Search Console.

Baisse du taux de clics (CTR) et du RPM

Une chute de votre taux de clics (CTR) et de votre revenu par mille impressions (RPM) pourrait être causée par la confusion du design de votre site ou une cible pauvre. Les visiteurs qui voient vos annonces Adsense ne peuvent pas cliquer sur elles parce qu\’ils trouvent qu’elles ne sont pas pertinentes, ou peut-être ils ne voient pas entièrement vos annonces.

Et cela génère de bas revenus.

Alors, voici ce que Google recommande pour augmenter votre CTR et votre RMP :

  1. Mélangez et créez des contrastes : utilisez ces techniques pour concevoir des modèles de publicité qui seront couronnée de succès pour votre site. Vous y parviendrez plus facilement en utilisant l’outil d’optimisation des Adsense.
  2. Maximiser l\’espace publicitaire avec plusieurs blocs d\’annonces : n\’oubliez pas de voir si les 3 blocs d\’annonces sont vraiment bons ou rentables pour votre site. Même si c’est le maximum autorisé, 2 blocs d’annonces pourraient être suffisants et plus rentables pour votre site.
  3. Utilisez les formats les plus performantes : tels que mentionnés dans la section CPC ci-dessus, les formats Adsense les plus performants sont 720 x 90, 336 x 280, 160 x 600 et la bannière mobile 320 x 100.

Consignes relatives à l\’expérience utilisateur

Lors de l\’ de votre site pour améliorer vos revenus Adsense, tenez compte des principes importants pour l\’expérience des utilisateurs :

  1. Concentrez-vous sur les objectifs de vos visiteurs :

    Prenez du recul et posez-vous la question suivante : \ »Comment offrir à mes utilisateurs ce qu\’ils souhaitent tout en atteignant mes propres objectifs ?\ ».

    Pour répondre à cette question, la première étape consiste à identifier vos objectifs et ceux de vos visiteurs afin de savoir comment concilier les deux. Vous devez réfléchir à l\’offre de base et aux points forts de votre site.

  2. Quelques questions à vous poser avant de commencer :
  • Comment vos visiteurs trouvent-ils votre site ?
  • Que recherchent-ils ?
  • Leur proposez-vous ce qu\’ils recherchent ?
  • Qu\’attendez-vous d\’eux ?
  • Comment obtenez-vous la réaction souhaitée de leur part ?
  • Utiliser une structure claire pour guider les internautes :

    Quelle que soit la page de destination sur laquelle arrive le visiteur, vous ne disposez que de quelques secondes pour capter son attention et lui montrer ce qui distingue votre site, dans la partie au-dessus de la ligne de flottaison de ce premier écran. En utilisant une arborescence simple, vous indiquez clairement aux internautes la structure de votre site et mettez en avant ce que vous souhaitez leur présenter.

    Suivez ces conseils de conception simples pour créer la structure de votre page :

    • Contraste : utilisez les options de couleur, de saturation ou d\’opacité pour juxtaposer des éléments sur la page.
    • Taille : en matière de conception, la taille constitue l\’un des éléments les plus faciles à utiliser pour guider vos visiteurs. N\’hésitez pas à utiliser de GROS éléments en GRAS pour attirer l\’attention sur les informations les plus importantes de la page.
    • Alignement : les éléments qui partagent un axe commun semblent liés.
    • Espace : vous pouvez attirer l\’attention sur des éléments spécifiques en laissant un espace vide autour d\’eux. Cela rend également le design plus attrayant à l\’œil.
    • Grille : utilisez une grille simple pour présenter les éléments de votre page afin de créer une impression d\’ordre et de structure.
  • Assurez-vous que les internautes sachent quelle action effectuer sur votre site :

    Vos visiteurs doivent toujours savoir comment passer à l\’étape suivante. Lorsqu\’un internaute arrive sur votre page, il doit pouvoir identifier sans peine les éléments les plus importants, puis les autres éléments selon leur ordre de priorité.

    De même, vous devez lui indiquer de façon claire comment passer à l\’étape suivante, qu\’il s\’agisse de cliquer sur un bouton d\’achat ou de lire un article connexe.

  • Adaptez votre site à la situation de vos visiteurs :

    Vos visiteurs doivent pouvoir bénéficier d\’un confort de navigation optimal sur votre site, à tout moment et où qu\’ils se trouvent. C\’est pourquoi vous devez réfléchir aux différentes situations dans lesquelles ils peuvent se trouver.

    Pensez notamment aux contraintes de temps et aux supports qu\’ils utilisent (ordinateur ou appareil mobile).

    • Situation : dans quel contexte un internaute peut-il être amené à chercher des informations sur votre site ?
    • Limitation des fonctionnalités : la version mobile de votre site ne doit inclure que les principales fonctionnalités (celles qui permettront à vos visiteurs de trouver ce qu\’ils recherchent). Gardez les fonctionnalités avancées pour la version pour ordinateur de votre site (les internautes disposant d\’un ordinateur ont généralement plus de temps devant eux).
    • Vitesse : les internautes sont pressés, aussi veillez à ce que votre site se charge très rapidement. L\’outil Google PageSpeed peut vous aider à optimiser le temps de chargement de vos pages.
    • Tolérance : les internautes font parfois des erreurs, surtout avec leur mobile. Donnez-leur la possibilité d\’annuler facilement une action et de revenir sur leurs pas, sans les obliger à passer par le bouton de retour à la page précédente.
  • Fidéliser les visiteurs occasionnels :

    Vous vous demandez peut-être comment les inciter à revenir régulièrement sur votre site ? Après tout, la fidélisation de la clientèle est vitale à toute activité commerciale (qu\’elle soit en ligne ou non). Pour ce faire, vous ne devez pas vous contenter de répondre aux questions de vos internautes. Vous devez leur donner des raisons de revenir sur votre site.

    Voici quelques techniques vous permettant de fidéliser vos visiteurs occasionnels :

    • Renouvellement du contenu : avant tout, assurez-vous de proposer continuellement un contenu de qualité, régulièrement renouvelé. Ensuite, ce nouveau contenu doit être mis en avant sur vos principales pages de destination.
    • Contenu associé : proposez aux internautes du contenu similaire sur d\’autres pages de votre site. Créez une section permettant de les rediriger vers du contenu populaire sur le même sujet. Vous pourrez ainsi susciter davantage leur intérêt.
    • Réseaux sociaux : faites en sorte que les internautes puissent interagir avec vous via leurs réseaux sociaux préférés. Tous les grands réseaux sociaux proposent des widgets que vous pouvez insérer dans votre site pour permettre aux internautes de vous suivre. Une fois que vous les avez ajoutés, pensez à mettre en avant votre contenu le plus populaire pour inciter vos visiteurs à revenir régulièrement.
    • E-mail : donnez les moyens aux internautes de s\’abonner à votre liste de diffusion pour recevoir des mises à jour et/ou une newsletter.
    • Intérêt et interaction des internautes : aidez les internautes à interagir facilement avec votre contenu grâce à des forums, un système d\’évaluation ou des recommandations.
  • Avec tous ces conseils de Google, certainement que vous allez progressivement gagner plus d’argent avec les annonces Adsense sur votre blog ou site.

    C\'est quoi le contenu dupliqué pour Google ?

    Le contenu dupliqué ou contenu en double est aussi l’un des sujets récurrents du référencement Web abordés par les .

    Qu\'est-ce que Google entend par contenu dupliqué ou en double ?

    Et ce, en raison du fait qu’il existe différentes sortes de contenus en double dont certains peuvent être pénalisés par et d’autres pas.

    Le dernier Hangout de John Mueller sur le “duplicate content”

    Par définition, et selon Google

    Alors, voici quelques précisions de John Mueller :

    • Le contenu dupliqué touche à peu près tous les sites web, quelle que soit leur taille.
    • Selon John Mueller, le contenu en double, c’est un même contenu sur un même site. C’est aussi un même contenu avec un même chemin d’accès dans des URLs avec et sans WWW.
    • N’est pas un contenu dupliqué un contenu traduit ou adapté à partir d’une autre langue (ce n’est pas une raison pour ne pas citer la source). Il en est de même avec différentes pages ayant un même titre et/ou une même description, ainsi que le contenu dans les applications.
    • John Mueller confirme ce qu’avait déjà dit Gary Illyes en Mars 2015, à savoir que le contenu dupliqué n’est pas en soi une cause de pénalité.
    • Les contenus dupliqués sont une perte de temps de stockage et de ressources serveurs.
    • Si une page est dupliquée, Google ne conserve qu’une seule copie.
    • Un contenu dupliqué pour 2 localisations dans deux pays différents n’est pas une cause de pénalité.

    La pénalité de contenu dupliqué est donc un mythe.

    Comment gérer les contenus dupliqués

    Selon Google, les mesures suivantes vous permettent de résoudre les problèmes de contenu en double de manière proactive et de vous assurer que les visiteurs accèdent au contenu que vous souhaitez leur présenter.

    • Utilisez les redirections 301 : si vous avez restructuré votre site, utilisez des redirections 301 (\ »RedirectPermanent\ »
    • Soyez cohérent :http://www.example.com/page/, http://www.example.com/page ni http://www.example.com/page/index.htm.
    • Utilisez des domaines de premier niveau :

      Google peut supposer que le site ”http://www.example.de”“http://www.example.com/de” ou http://de.example.com.

    • Soyez prudent en diffusant votre contenu :Guest blogging), Google affichera systématiquement la version jugée la plus appropriée pour les internautes pour chaque recherche donnée, qui pourra correspondre ou non à celle que vous préférez.

      notamment en guest blogging) inclut un lien renvoyant vers votre article original.

    • Utilisez Search Console pour indiquer à Google comment indexer votre site : vous pouvez indiquer à Google votre domaine favori (par exemple, http://www.example.com ou http://example.com).
    • Limitez les répétitions :l\’outil de gestion des paramètres
    • Évitez la publication de pages incomplètes :Meta noindex pour bloquer leur indexation.
    • Apprenez à maîtriser votre système de gestion de contenu :
    • Limitez les contenus similaires :
    • rel=\ »canonical\ » ou des redirections 301.

    Si votre site a été retiré des résultats de recherche, après avoir apporté les modifications nécessaires et vous être assuré que votre site respectait ses consignes SEO, envoyez une demande de réexamen à Google.

    Google : Le responsive design n\'est pas un facteur de classement

    Depuis un certain temps, insiste et encourage les webmasters à opter pour le responsive design pour la version mobile de leurs sites web.

    SEO Mobile : Le responsive design n\'est pas un facteur de classement sur Google

    le site compatible mobile (mobile-friendly) est désormais un critère de classement.

    en ces termes :

    +Zineb Ait Bahajji

    responsive design recommandé par Google éviterait tout simplement toutes les confusions inimaginables.

    Mais, il ne serait pas destiné à vous apporter un meilleur classement sur Google. CQFD.

    Gmail accepte la réception d\'email de tous vos comptes Yahoo Mail, Outlook et autres

    Nouvelle application Gmail pour Android

    Malgré le lancement d\’Inbox by Gmail



    En dehors de ce nouveau design (utilisant Material design) qui intègre désormais un bouton \ »répondre\ » au bas de chaque message en lecture, il est désormais possible depuis une tablette de passer d\’un compte email (Gmail ou autres) à un autre et de naviguer d\’un onglet à un autre (principale, réseaux sociaux, promotions, notifications, forums…).

    Mais, la nouveauté dans cette mise à jour, comme je vous l\’annonçais il y a quelques jours, c\’est la possibilité de recevoir dans votre Gmail des emails provenant de votre autres comptes emails externes tels que Mail (@yahoo), Outlook (@outlook) et bien d\’autres…

    Nouveau look Gmail
    Image via Google.com

    En fait, la nouvelle application Gmail pour 4 et plus supporte tous les autres systèmes de messagerie en utilisant les protocoles POP et IMAP que vous devez activer.

    En d\’autres termes, vous pouvez intégrer et configurer tous vos autres comptes email autres que @gmail dans votre compte Gmail pour y recevoir tous vos messages en un seul lieu.

    La nouvelle application Gmail pour Android +4 sera disponible dans les tout prochains jours sur Play.

    10 cas de personnes qui voudraient bien bénéficier du Droit à l\'oubli

    Cour de justice européenne droit à l\'oubli à Google


    doivent appliquer le droit à l\’oubli et accepter les requêtes des personnes demandant la suppression de résultats de recherche associés à leurs noms.

    La Cour ayant tracé les grandes lignes sans donner de détails.

    Ainsi, si Google estime par exemple qu\’il existe une raison légitime pour qu\’un résultat de recherche déterminé soit supprimé, il \ »peut\ » le faire.

    Si ce n\’est pas le cas, le plaignant pourra alors aller en justice. Donc, dans cet arrêt de la Cour, il est surtout demander à Google de mettre en place un système qui permette aux personnes de pouvoir lui envoyer des demandes de suppression qu\’il devra étudier au cas par cas. Et il n\’y a aucun délai exigé pour le traitement des demandes.

    C\’est d\’ailleurs ce que fait savoir le Wall Street Journal  qui rapporte que Google mettra bientôt en place un système (une page formulaire) qui facilitera l\’envoi des demandes de suppression de résultats de recherche.

    Il y a déjà des demandes de suppression

    Comme il fallait s\’y attendre, partout en Europe, des demandes ont afflué chez Google pour demander à bénéficier du droit à l\’oubli reconnu par la Cour de justice de l\’Union Européenne.

    Le site de la BBC  a eu vent des 3 premiers cas de la liste ci-dessous et Marketing Land  a pu obtenir les 7 autres cas qui nous donnent une idée des différents types de personnes qui pourraient demander à ce que Google retirent les liens les concernant.

    Voici donc 10 cas précis de demandes envoyées à Google :

    • Le politicien qui s\’est mal comporté : Un ancien homme politique cherche à faire retiré des liens sur son comportement lors de son de mandat.
    • Le docteur avec de mauvaises critiques : Un médecin veut que les liens pointant vers un site d\’avis de patients soient retirés. Sans doute que les commentaires le concernant sont très négatifs sur ses compétences.
    • Le pédophile condamné : Un homme reconnu coupable de pédophilie veut que les liens pointant vers des informations sur sa déclaration de culpabilité soit supprimés.
    • Le passé criminel de l\’enfant d\’une célébrité : L\’enfant d\’une célébrité veut que les informations d\’actualités sur une condamnation pénale soient supprimées.
    • L\’entreprise avec de mauvais avis de consommateurs : Une compagnie accusée d\’arnaquer les consommateurs veut que des liens pointant vers des forums de discussion et parlant d\’elle soient supprimés.
    • Une affaire concernant un acteur : Un acteur cherche à faire disparaître des articles sur une liaison qu\’il a eu avec un adolescent enlevé.
    • Le condamné pour tentative de meurtre : Quelqu\’un qui a essayé d\’assassiner sa famille veut que les liens pointant vers les articles d\’actualité relatant ce fait soient supprimés.
    • Le professeur d\’université suspendu : Un professeur d\’Université qui a été suspendu veut que les liens pointant vers des articles relatant son cas soient retirés.
    • Le Cybercriminel : Un cybercriminel condamné et cité dans des articles veut que les liens de Google pointant vers ces articles soient supprimés.
    • La fraude fiscale : Un escroc fiscal voudrait supprimer tous les liens de Google pointant vers du contenu relatant ses forfaits soient supprimés.

    Comme vous le constatez, tout le monde pourra trouver une raison de demander à Google la suppression des liens le concernant, au nom du droit à l\’oubli.

    Un site lent pourrait affecter l\'affichage de l\'Authorship sur Google


    Même si certaines données semblent indiquer que cette réduction est réellement au-delà du pourcentage annoncé, de nombreux webmasters ont fait part de leur surprise de voir du jour au lendemain leur photo disparaître des pages de résultats de .

    histoire ci-dessous racontée par +Mark Traphagen qui nous donnerait une indication supplémentaire quant à la raison de certaines disparitions de photos sur les SERPs de Google.

    la deuxième classe d\’Authorship

    Et une semaine après, voilà que sa photo réapparaît à côté de ses propres liens sur les pages de résultats de Google.

    Découvrez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google+.

    Google : Ne supprimez pas les backlinks pour défaut d\'interactions


    Il y a quelques jours, John Mueller était intervenu

    Il s\’agit d\’un webmaster qui évoquait le profil de ses backlinks qui proviendraient de sites en dehors de sa thématique de prédilection.

    C\’est alors qu\’un autre webmaster lui suggère de se concentrer plutôt sur les liens ayant peu de partages sur , peu de Tweets, peu de partages sur Google+ et ceux provenant des forums et autres répertoires:

    you are having just 29 Dofollow Backlinks .
    Suggestion:
    Don\’t use the Disavow Tool to your Own Website.
    Focus on the Social Media(FB, , Google+) Promotions, Forums and Classifieds.

    John Mueller intervient donc pour dire ceci : That\’s a really bad idea. Disavowing links just because they fall low on some arbitrary metric doesn\’t make sense.

    En d\’autres termes, John Mueller dit que c\’est une mauvaise idée. Pour lui, désavouer des liens juste parce que certains outils de mesure les jugent de faible qualité sociale n\’a aucun sens.

    Il faut donc savoir qu\’un lien naturel peut provenir d\’un site ayant un \ »petit\ » PageRank et un lien artificiel peut aussi provenir d\’un site ayant un \ »gros\ » PageRank. Il ne faut donc pas se fonder sur le faible PageRank, ni sur la faible Autorité de la page, ni sur la faible Autorité du , ni sur la petite quantité de trafic pour désavouer des liens qui ont tout pour être naturels.

    C\’est à croire que Matt Cutts a vraiment réussi \ »à foutre la trouille\ » à de nombreux webmasters qui se mettent à suspecter tous les liens qui pointent naturellement vers leur site.

    Et, à l\’heure des liens naturels 100% bio, les interactions sociales ne peuvent pas déterminer à elles seules la qualité d\’une page web, ni des liens envoyés. Par exemple, les sites d\’institutions ne sont pas connues pour avoir de nombreux partages de liens. Et pourtant, les backlinks qu\’elles procurent peuvent être de très bonne qualité.

    Alors, stop à la paranoïa sur les backlinks…

    Google : Peut-on utiliser l\'outil de désaveu pour supprimer les backlinks non pertinents ?

    les liens qui pointent vers leurs sites.

    La suspicion semble à être son paroxysme dans le monde du .



    La vraie question serait donc de savoir si des liens non pertinents peuvent être considérés comme des liens non naturels, donc artificiels ?

    Voici la réponse de John Mueller à ce webmaster :

    Ce qui pourrait se traduire par : \ »

    Finalement, selon John Mueller, tous les backlinks non pertinents ne sont pas tous des liens problématiques ou non naturels. Mais, cela reste à vérifier auprès de ceux qui ont été pénalisés pour liens non naturels.

    Alors, quand faut-il utiliser l\’outil de désaveu ?

    Il ne faut pas se précipiter inutilement sur cet outil pour sélectionner et désavouer certains de vos liens entrants. Sauf dans des cas bien précis :

    • Vous êtes un pro du référencement. Vous avez passé assez de temps pour vérifier le profil de vos backlinks et avez rapidement diagnostiqué avec certitude quels liens étaient de faible valeur.