Différence entre Google AuthorShip et l\'Author Rank

AuthorShip et AuthorRank.




D\’abord, il faut dire que ces 2 termes ne sont absolument pas interchangeables. Autant ils nous ramènent tous les 2 vers Google Plus, autant ce sont 2 entités avec des fonctions distinctes très importantes.

Pour donner une image, je dirai que l\’AuthorShip est un outil et l\’Author Rank un autre \ »potentiel\ » outil qui va se construire au fil du temps avec l\’AuthorShip.

Définition de l\’AuthorShip

L\’AuthorShip est le concept de Google qui permet à un auteur d\’associer tous ses contenus web avec son profil Google Plus.

Il résulte de cette connexion l\’affichage de la photo de l\’auteur identifié sur les pages de résultats de Google. Ainsi que l\’affichage du nombre de cercles Google+ dans lesquels il se trouve (= nombre de followers) et, parfois, de liens supplémentaires relatifs (sitelinks).

Définition de l\’Author Rank

L\’Author Rank, qui n\’existe pas encore officiellement pour Google, est présenté comme un \ »hypothétique\ » score de réputation de l\’usage de l\’AuthorShip.

Ce score de réputation devant affecter le classement, et donc le référencement, de tout auteur identifié par l\’AuthorShip dans chacune des thématique dans lesquelles il évolue.

L\’idée de l\’éventuelle Author Rank de la part de plusieurs SEOs émane des différents brevets déposés depuis 2005 par Google.

Alors, quel que soit ce que les uns et les autres avons à dire sur l\’AuthorShip et l\’Author Rank, ayons à l\’esprit cette distinction est fondamentale pour une meilleure compréhension par tous.

Découvrez maintenant des conseils de pros pour bien utiliser Google+.

Comment Google va calculer l\'AuthorRank de votre profil auteur


se sert de plus en plus de son réseau social Google+ pour influencer les résultats de recherche de son moteur (exemple : Search Plus Your World).

Il est encore temps d\’adhérer à Google AuthorShip

A ce stade, commençons par préciser que Google avait déjà, en Août 2005, déposé un premier brevet dénommé Agent Rank Patent

En plus de Search Plus Your World, une fonctionnalité qui affiche des liens en fonction de vos connections sur Google+, Google AuthorRank va sans doute rebattre les cartes en ce qui concerne les positionnements sur le moteur.

Google AuthorShip va servir à calculer votre AuthorRank

Il est donc temps de commencer lier tous vos contenus à Google AuthorShip, donc à votre profil Google+, afin de développer votre Author Rank pour le moment venu.

statistiques en tant qu\’auteur


Car, vous y verrez les liens, le nombre de clics, le taux de clics et la position moyenne lors de recherches sur Google où apparaissent vos pages crées et connues dans votre AuthorShip, quel que soit le .

Les éléments qui déterminent votre Author Rank

Pour avoir un aperçu de ce qui pourrait aider Google à déterminer votre Author Rank, jetons un coup d\’oeil sur un autre brevet de Google déposé en 2009 (sous le titre Classement de contenu web généré par les utilisateurs) et publié le 23 août 2012 :

Un brevet qui, je l\’espère, va finir de convaincre les plus sceptiques sur l\’imminence de ce concept :

This specification describes techniques for weighting interactions between users in an electronic community and generating user credential scores based on interactions between users. In general, user-generated content items, e.g., comments to a blog or answers posted on a question answering web site, can be analyzed to assign quality factors. The user-generated content items can additionally be analyzed to assess quality of input and identify individual interactions between users (e.g., one or more users uploading responses to a question posed by a first user). The interactions can be represented in a social, or user activity, graph having weightings assigned to directed links between pairs of users based on the assigned quality factors. These weightings and the corresponding interactions can be used to produce user credential scores.

Traduction par le site de l\’OMPI : Cette spécification décrit les techniques de mesure des interactions entre les utilisateurs dans une communauté électronique et la génération de score des utilisateurs au titre de compétences basées sur les interactions entre les utilisateurs. En général, tout contenu généré par un auteur, par exemple, commentaires sur un blog ou réponses affichées sur un site de question-réponse, peut être analysés pour affecter des facteurs de qualité. 

L\’ auteur de contenu ayant publié des articles peut également être analysées pour évaluer la qualité de l\’entrée (liens des autres auteurs ?) et identifier les interactions individuelles entre les utilisateurs (par exemple, un ou plusieurs utilisateurs affichant les réponses à une question posée par un premier utilisateur ).

Les interactions peuvent être représentées dans un contexte social, ou l\’activité de l\’utilisateur, le graphe permettant de mesurer les liens échangés entre 2 utilisateurs sur la base des facteurs de qualité qui leur sont affectés. Ces pondérations et les interactions correspondantes peuvent être utilisés pour produire des notes d\’informations d\’utilisateur.

Vous l\’aurez compris, tout ce que vous ferez ou direz sur les réseaux sociaux, notamment sur Google+, pourrait être retenu (non, pas contre vous !) pour calculer votre Author Rank.
Bien entendu, il n\’y a pas tous les détails précis qu\’on voudrait. Mais en faisant l\’effort de pousser un peu plus loin notre réflexion, on peut considérer que les éléments ci-dessous pourraient faire partie du calcul de votre Author Rank :

  • Combien de fois un Auteur est cité par les autres auteurs dans leurs articles.
  • Combien de fois un auteur cite les autres auteurs dans ses articles.
  • Nombre total de contenus reliés à un auteur.
  • Nombre de fois un auteur est mentionné par les autres sur les réseaux sociaux.
  • Nombre de liens partagés par un auteur (de lui et des autres).
  • Nombre de fois et à quelle fréquence utilisent-ils des mots clés (avec les hashtags par exemple).
  • Délai de publication entre deux articles et leur éventuelle similarité par rapport à une thématique.
  • Date de publication de l\’article le plus récent de l\’auteur sur un sujet précis.
  • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur est partagé.
  • Nombre d\’amis et/ou followers ayant un niveau de connaissance suffisant sur le sujet de l\’article de l\’auteur qu\’ils ont partagé ( par rapport à leurs articles antécédents).
  • S\’agit-il des mêmes qui partagent l\’article de l\’auteur.
  • Nombre de commentaires générés par l\’article de l\’auteur.
  • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur reçoit des +1, Likes, RT, Pins, et autres partages…
  • Nombre de commentaires du profil entraînant des \ »+1\ » sur Google+.

Comme vous le constatez, beaucoup d\’éléments pourraient être pris en compte pour déterminer l\’AuthorRank d\’un profil auteur. Bien entendu, ce ne sont que des suppositions, car par définition, personne ne connaît l\’algorithme de Google.

Mais, quand on lit l\’extrait, cité plus haut, du brevet d\’août 2012 de Google, je pense qu\’on est assez proche de ses intentions réelles de calcul de l\’Author Rank.

Découvrez maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.

Pourquoi s\'engager dans le content marketing ?

Stratégie de marketing de contenu.

Le content marketing ou marketing de contenu est une technique de marketing qui consiste à créer et publier régulièrement du contenu pertinent pour attirer et acquérir une audience-cible.

Avec pour objectif de pousser ce public à agir, plus tard, dans le sens que vous souhaitez.

Le marketing de contenu est donc l\’art de communiquer en permanence avec son audience sans chercher lui faire d\’offres commerciales dans un premier temps.

Au lieu de chercher à vendre un produit ou service, vous lui fournissez donc régulièrement des informations pertinentes sur votre thématique.

Pourquoi faire du marketing de contenu

Parce qu\’à la base, la stratégie de content marketing est le fait d\’espérer, en publiant régulièrement, que viendra un jour où l\’internaute franchira tout seul le pas pour acquérir le produit ou service que vous vendez. Et ce, après avoir créé une forme d\’affinité et de confiance avec lui.

De plus, le content marketing est la seule chose qui provoque des réactions dans les médias sociaux : partages ou votes (Like, +1, tweet, pin).

Que faut-il pour réussir le content marketing ?

La pertinence

Cela semble tellement évident que beaucoup échouent pour la simple raison qu\’il n\’arrivent à s\’assurer que leur marketing de contenu est réellement pertinent pour leur public-cible.

Pour vous assurer que votre contenu est pertinent, vous devez d\’abord examiner de très près la composition de votre auditoire et ensuite adapter le contenu à leurs besoins.

Cela peut prendre du temps, beaucoup d\’efforts pour apprendre à connaître qui sont vraiment vos fans et followers. Une fois cette étape franchie, votre marketing de contenu ne peut que réussir.

Une bonne accessibilité

L’accessibilité de votre content marketing est cruciale. Lorsque le contenu est publié, il devient urgent qu\’il soit visible et lu par votre audience-cible.

Mais, pour s\’assurer de l\’accessibilité de votre contenu, il est essentiel de vérifier d\’abord qu\’il est utile, intéressant et arrive à un moment opportun pour vos lecteurs.

Etre réactif

Un bon marketing de contenu réagit le plus souvent à des questions d\’actualité concernant votre thématique de prédilection : nouveaux produits ou services, des changements majeurs, événements…

Respecter son audience

Le marketing de contenu efficace est respectueux du temps de son auditoire et de son engagement. Car, le plus beau cadeau que nous recevons de notre lectorat est le temps qu’il consacre à nous lire.

C\’est vrai, on n\’écrit pas toujours l\’article idéal. Mais, il est quand même important de respecter votre audience en leur livrant du contenu de bonne qualité.

Il ne faudrait pas que vos lecteurs partent de votre site en ayant le sentiment d\’avoir perdu leur temps. Ce serait catastrophique pour vos objectifs.

Avoir du contenu recherché

Le marketing de contenu n\’est efficace que si le contenu fourni est assez bien documenté et surtout attendu, recherché.Car, son objectif est aussi d\’être, non seulement informatif, mais surtout instructif.

Votre audience doit pouvoir gagner du temps en venant chez vous pour lire l\’information recherchée.

Etre fiable

Il est extrêmement important de fournir des informations fiables lorsque l\’on fait du content marketing.

Parce que ceux qui vous lisent sont susceptibles de vous citer comme source de telle ou telle information. Alors, ne les induisez pas en erreur.

78 % de l\'engagement sur Twitter se fait par les Retweets [infographie]

Engagement sur .





Et ce, en se basant sur des d\’une étude réalisée par Buddy Media sur +320 marques internationales.

Voici ce qu\’il ressort de cette infographie :

  • Seules 19% des marques tweetent pendant le week-end.
  • Et le taux d\’engagement pour ces marques est de 17% de plus le samedi et le dimanche.
  • 78% de l\’engagement avec les tweets des marques sur Twitter se fait par les ReTweets.
  • 22 % de l\’engagement avec les tweets des marques sont des réponses ou commentaires.
  • 92 % de l\’interaction avec les tweets des marques se font en cliquant sur les liens.
  • Les marques reçoivent 30% de taux d\’interaction de plus en twittant entre 8 heures du matin et 19 heures.
  • Les tweets avec un lien d\’image obtiennent 2 fois plus de clics que les tweets sans image.
  • 17% d\’engagement de plus pour les tweets avec moins de 100 caractères.
  • 86% de taux de Retweets de plus pour les tweets contenant un lien par rapport aux tweets sans lien.
  • Les tweets avec des hashtags obtiendraient 2 fois plus d\’engagement que les tweets sans hashtag.
  • Et pourtant, seuls 24% des tweets analysés contiennent au moins 1 hashtag.
  • Les tweets avec 1 ou 2 hashtags obtiendraient 21% d\’engagement de plus que les tweets avec plus de 3 hashtags.
  • Les Tweets qui utilisent plus de 2 hashtags montrent une baisse de 17 % dans l\’engagement.
  • 12 fois plus de Retweets pour les tweets qui demandent aux followers de retweeter.
  • Moins de 1% des marques utiliseraient cette stratégie de demande de RT.
  • 23 fois plus de retweets en moyenne pour les tweets qui mentionnent \ »Veuillez Retweeter\ » ou \ »Merci de Retweeter\ ».
  • Et seulement 10 fois plus de retweets pour les tweets qui mentionnent \ »Veuillez RT\ » ou \ »Merci RT\ ».

Finalement, chaque entreprise ou chaque marque sur Twitter doit trouver une stratégie qui lui correspond en fonction de son audience. A elles d\’effectuer des tests afin de déterminer ce qui fonctionne le mieux pour elles.

Infographie de l\’engagement des marques sur Twitter – source : LinchpinSeo.com

10 outils pour plus d\'efficacité sur Pinterest



10 outils pour plus d\'efficacité sur Pinterest

En se servant d\’outils performants, vous pourrez facilement partager toute photo que vous jugez intéressante avec votre communauté . Ce qui va aussi vous permettre de recruter plus de followers partageant les mêmes centres d\’intérêt que vous.

Voici 10 outils Pinterest très utiles pour analyser ses performances sur ce réseau social.

1 – PinPuff

Pinpuff est l\’outil qui permet de calculer son \ »Pinfluence\ », une mesure de votre popularité sur Pinterest.

Pour obtenir vos analytics sur Pinpuff, il suffit d\’y renseigner votre email et votre identifiant Pinterest. Après avoir cliqué sur le bouton \ »Calculate your Pinfluence\ », vous serez redirigé vers votre page Pinfluence où vous trouverez tous vos détails analytics : score de votre influence, la valeur vos Pins, le coût par clic de vos Pins, votre score d\’audience, votre score de viralité…

2 – PinReach

PinReach est un outil similaire à PinPuff. En ce sens qu\’il fournit aussi des données analytics sans les valeurs d\’estimation de PinPuff.

En revanche, PinReach offre d\’autres informations telles que qui sont vos meilleurs followers…

3 – Share As Image

Share As Image vous permet d\’écrire un message qui sera converti en image que vous pourrez publier sur Pinterest, ou .
Avec la version pro ($2,99), vous avez la possibilité de personnaliser la couleur et le type de police de caractères.

4 – PinSearch

Pin Search est un plugin Chrome pour Pinterest.
Pin Search, une fois installé, vous aide à trouver des photos similaires à toute image trouvée sur Pinterest.

5 – Recent Activity Expander

Recent Activity Expander est aussi une extension Chrome pour Pinterest.
Recent Activity Expander ajoute une colonne supplémentaire à gauche de votre page Pinterest (visible que par vous !). Une colonne qui affiche vos toutes dernières activités sur Pinterest : qui vous a suivi et qui a repinné vos photos…

Il semble que cette application existe déjà dans Pinterest dans la colonne de gauche sous l\’appelation \ »Recent Activity\ ». Mais, avec le plugin Chrome \ »Recent Activity Expander\ », votre photo partagée ou aimée s\’affiche au passage de la souris sur le lien d\’un follower ayant \ »Liké\ » ou \ »Repinné\ » une de vos photos.

6 – Pinterest Right-Click

Pinterest Right-Click est une extension pour Pinterest.

Une fois activée, cette extension vous permet d\’épingler\ » toute image rencontrée sur le Net directement sur votre page Pinterest. Pour ce faire, il vous suffira par la suite de faire un clic droit sur l\’image trouvée et de choisir \ »Pin image\ » et d\’inclure un commentaire.

7 – Pinterest Pro

Pinterest Pro est une autre extension Chrome.

Trois fonctionnalités fort utiles y sont présentes : Faire un pin à l\’aide d\’un clic droit, effet de zoom sur toute image en passant la souris et la liste des images les plus populaires sur Pinterest.

8 – Snapito

Snapito est un outil Pinterest qui permet de publier toute saisie écran.

Vous souhaitez épingler la page d\’accueil de votre site web ? Snapito vous permet de le faire. Et vous fournit une vignette de cette saisie écran si vous en voulez.

9 – Pinstamatic

Pinsmatic est l\’un des outils Pinterest les plus performants. En raison du fait qu\’il vous permet de poster vos tweets et tout lien de votre site directement sur Pinterest.

Pinsmatic est l\’outil pour gérer de façon optimale votre profil Pinterest. A découvrir.

10 – Pinerly

Pinerly est autre outil assez prometteur qui est en version bêta et est pour l\’instant disponible uniquement sur invitation.

Voici ces caractéristiques : il vous permet de

  • Suivre des followers : il vous recommande une liste de personnes ayant les mêmes centres d\’intérêt que vous à suivre.
     
  • Ne plus suivre une personne : facile pour se désabonner d\’un profil Pinterest.
     
  • Voir les photos populaires : pour augmenter l\’exposition de votre profil Pinterest en épinglant vous aussi ces images populaires.
     
  • Programmer la publication des photos sur Pinterest par heure, par jour ou par semaine.
     
  • Voir toutes vos statistiques en un coup d\’oeil

Voici donc de véritables outils analytics qui vont vous permettre d\’accroître votre audience sur Pinterest.

Quelle est la durée de vie d\'un post sur Twitter ?

Durée de vie du tweet.



Alors faut-il accorder une seconde chance à son post sur ?

Le service de liens raccourcis Bit.ly vient de livrer une étude stipulant que 3 heures après sa publication, les tweets obtiennent en moyenne la moitié de leur trafic.

Voici l\’analyse faite sur cette étude de Bit.ly par Danny Sullivan sur Searchengineland.

La demi-vie d\’un tweet

En fait, Bit.ly, dans son étude a mesuré ce qu\’il appelle la demi-vie (half-life) d\’un post partagé sur Twitter. Par demi-vie, Bit.ly veut dire l\’instant T où le tweet reçoit la moitié des clics qu\’il recevra en totalité.

Ce que n\’approuve pas D. Sullivan estimant qu\’un tweet continuera de générer des clics bien au-delà de cette période. Et donc produira une bonne quantité d\’autres clics. Ce qu\’il faut reconnaître, c\’est qu\’après cette moitié de vie du tweet, son nombre de clics diminuera, bien évidemment. Le point zéro étant difficile à déterminer sur la durée de vie totale.

Un déclin de clics après 3 heures

Dans son étude, Bit.ly a donc mesuré la moitié de vie d\’un post sur Twitter, Facebook et . Ce qui donne :

  •  Twitter : 2,8 heures (environ 2h50\’)
  •  Facebook : 3,2 heures (environ 3h10\’)
  •  Youtube : 7, 4 heures (environ 7h15\’)

Au vu de ces , en 3 heures, un post sur Twitter ou Facebook atteint sa moitié de vie et aura généré la moitié des clics qu\’il recevra au total. Alors qu\’une vidéo postée sur Youtube atteindra cette moitié de vie à partir de 7 heures après sa publication.

Donnez une seconde chance à votre post sur Twitter

Toujours dans son article d\’analyse de cette étude de Bit.ly, D. Sullivan révèle une pratique assez courante chez Searchengineland. C\’est qu\’au moment où un nouveau tweet atteint sa moitié de vie, ils lui donnent une seconde chance (second life). Parce qu\’ils sont conscients qu\’au moment où l\’article est posté sur Twitter, une bonne partie de leurs followers n\’est pas connectée et donc l\’aurait manqué.

Ainsi, ils reçoivent 50% de trafic de plus de Twitter après avoir donné cette seconde chance à leur article. C\’est à dire 50% du trafic de la moitié de vie du premier tweet du même article.

Finalement, tweeter et re-tweeter une à deux fois de suite, il n\’y a rien d\’anormal à cela. Tout est question de timing et de dosage. Comme toujours.

Twitter : savoir s\'engager

.

La troisième étape dans le processus de marketing social avec Twitter, c\’est votre engagement personnel.

Maintenant que vous savez écouter les autres et surtout répondre aux tweets des autres, il est temps pour vous de vous engager pleinement. Et surtout, de pousser les autres profils à s\’engager derrière vous.

Une fois de plus, rappelez-vous : vous avez écouté les autres en suivant leurs tweets et vous avez aussi répondu aux autres en apportant à chaque fois une valeur ajoutée au débat. Il est donc temps d\’engager votre audience et de vous présenter en expert.

Vous devez trouver les moyens de faire réagir vos suiveurs, qui peuvent aussi être des experts dans votre thématique.

Pour ce faire, vous devez devenir un initiateur de discussions. Vous devez lancer des débats en posant des questions concernant votre thématique. Vous devez solliciter des commentaires sur tel ou tel sujet de votre thématique. Votre engagement, c\’est aussi la possibilité pour vous de demander modestement des conseils aux autres followers qui peuvent être de vrais experts.

Comme vous l\’aurez remarqué, utiliser Twitter, c\’est rentrer dans un cercle vertueux : écouter, répondre et s\’engager ! Ensuite, on repart pour un tour.

Plus vous recommencerez ce processus, plus vous gagnerez en crédibilité et plus vous en saurez davantage sur votre marché visé sur Twitter. A partir de là, dans le long terme, vous pourrez subtilement faire des offres de services sans aucun acharnement sur vos followers.

Quand vous parviendrez à ce stade, vous vous rendrez compte de l\’opportunité que peut représenter Twitter pour votre affaire. A vous de savoir utiliser Twitter avec patience et intelligence.