Pourquoi Feedly a-t-il supprimé son raccourcisseur d\'URL ?

Feedly logo



Feedly explique dans un post sur son blog officiel que la décision de retirer le raccourcisseur d\’URL, introduite initialement en Janvier dernier, donnerait aux utilisateurs plus de contrôle et leur permettrait de comprendre exactement la page sur laquelle ils vont se rendre, avant de cliquer.

Selon donc , \ »C\’est la bonne chose à faire pour les utilisateurs, parce que les personnes qui reçoivent ces liens de posts dans les emails, les SMS et les médias sociaux seront en mesure de se rassurer qu\’ils vont bien lire le bon contenu sur le bon site.\ ».

De plus, en supprimant son raccourcisseur d\’URL, il enregistre également quelques millisecondes de temps en évitant une redirection supplémentaire.

 Sans oublier qu\’utiliser l\’URL d\’origine permet également aux applications et aux moteurs de recherche d\’accéder directement aux métadonnées afin d\’offrir une meilleure expérience utilisateur plus enrichissante.

Finalement, un peu de transparence dans les URLs ne serait que bénéfique avec une expérience plus saine pour tous les utilisateurs d\’internet.

Feedly est victime d\'attaques DDOS avec chantage à la clé

Attaque DDOS contre Feedly


Dans une annonce sur son blog officiel, Feedly laisse entendre que les auteurs de ces attaques DDOS seraient prêts à les cesser si la plateforme leur versait une certaine somme.

Il y aurait donc comme une tentative d\’extorsion de fonds à la clé.

Mais, +Edwin Khodabakchian, le PDG et Fondateur de Feedly déclare : “We refused to give in and are working with our network providers to mitigate the attack as best as we can\ ».

En d\’autres termes, Feedly refuse de céder et tarvaille en collaboration avec les hébergeurs de sa plateforme pour contrer autant que possible ces attaques de déni de distribution de service (DDOS).

Feedly rassure ses utilisateurs que leurs données personnelles demeurent jusqu\’à présent sécurisées et que l\’accès sera totalement rétabli une fois l\’attaque atténuée.

Selon les dires de Feedly, d\’autres entreprises en ligne feraient aussi en ce moment l\’objet des mêmes attaques. C\’est ainsi qu\’Evernote aurait aussi connu des difficultés d\’accès en raison d\’attaques DDOS.