Amazon dépasse les moteurs de recherche dans le processus d\'achat en ligne

Eric Schmidt, Président du Conseil d’Administration de l’avait déjà dit : est le concurrent le plus sérieux de .

Amazon surclasse les moteurs de recherche dans l\'acte d\'achat

Et pour ceux qui en doutaient encore, cette nouvelle étude de BloomReach devrait finir de les convaincre qu’Amazon est aussi un moteur de recherche qui monte en puissance.

En effet, selon cette étude de BloomReach réalisée auprès de 2.000 acheteurs américains, Amazon connaît une part de marché en forte croissance dans le processus d’achat de produits en ligne.

Car, ils sont de plus en plus nombreux ces consommateurs US qui vont directement sur le site d’Amazon pour lancer leurs recherches de produits à acheter, plutôt que de passer par Google ou autres moteurs de recherche.

Ainsi, sur les 2.000 sondés, ils seraient 44% à effectuer directement leurs recherches sur Amazon contre 34% sur les moteurs de recherche tels que Google et 21% sur des sites de détaillants.

Image via Bloomreach.com

Alors qu’il y a à peine 3 ans (en 2012), les consommateurs américains n’étaient que 30% à se rendre sur le site d’Amazon pour débuter leur processus d’achat contre tout de même 13% pour les moteurs de recherche qui auraient donc eux aussi gagner en visites.

C’était sans doute encore l’époque des gros portails marchands.

C’est donc aujourd’hui 4 américains sur 10 qui trouveraient leur compte à utiliser directement Amazon pour trouver le produit qu’ils cherchent à acheter.

Comment expliquer cette avance d’Amazon ?

Les résultats de cette étude mettent en évidence le succès accru d\’Amazon qui a réussi à rendre sa marque synonyme d’achats en ligne aux Etats-Unis, tout en se distinguant des entreprises locales.

Une grande partie de ce succès serait aussi le résultat de son programme d\’affiliation , qui lui permet de livrer les acheteurs très rapidement (moins de 48 heures, voire gratuitement en deux heures dans certaines grandes villes).

L\’enquête révèle également qu’Amazon est une réelle menace non seulement pour les détaillants traditionnels (ce qui n’est pas faux), mais aussi pour Google.

Car la recherche de produits à acheter compte parmi les activités les plus lucratives de Google. En raison de la publicité Adwords qu\’il vend à côté des résultats de recherche organiques. Ce qui pourrait alors expliquer la grande offensive de Google dans l’implémentation du bouton Acheter dans les annonces sur mobile, et même dans les vidéos Youtube et aussi le lancement d’un service de livraison à domicile aux Etats-Unis avec Google Express Shopping.

Google Shopping s\'apprête à intégrer un bouton Acheter pour concurrencer Amazon

Google Shopping s\'apprête à intégrer un bouton Acheter

En ligne de mire, qui serait devenu aujourd\’hui la plateforme pour la recherche de produits à acheter immédiatement. D\’ailleurs, Eric Schmidt, Président du Conseil d\’Administration de Google, avait récemment déclaré : \ »Notre plus gros adversaire dans la recherche est Amazon\ ».

En effet, selon le WSJ qui cite Forrester, en 2009, 24% des acheteurs en ligne commençaient leurs recherches sur les moteurs de recherche traditionnels contre 18% sur Amazon.

Mais en 2014, renversement de tendance, ce sont 39% des recherches de produits à acheter des utilisateurs américains qui commenceraient sur Amazon contre 11% sur les moteurs traditionnels dont Google. D\’où l\’urgence pour Google.

Car, si de plus en plus d\’utilisateurs vont sur Amazon, c\’est forcément un manque à gagner en terme de revenus publicitaires pour Google qui préfère donc lancer dès maintenant la contre-attaque.

D\’où l\’idée du bouton Acheter sur les produits de pour permettre aux utilisateurs de pouvoir acheter d\’un seul clic depuis les résultats de recherche. Sans avoir besoin de visiter le site qui propose le produit. Tout comme le fait Amazon.

Un clic sur le bouton Acheter intégré dans Google Shopping ouvrirait une page de paiement où l\’utilisateur pourra soit immédiatement payer sa commande, soit l\’inclure dans un panier et poursuivre ses courses sur Google.

Les marchands annonçant dans Google Shopping se chargeraient de gérer l\’ensemble de la logistique de la vente et de la livraison. L\’objectif du bouton Acheter étant de garder les utilisateurs dans l\’environnement de Google Shopping plutôt que de les rediriger vers d\’autres sites marchands pour acheter un produit convoité.

Google n\’a pour l\’instant pas confirmé cette information rapportée par le Wall Street Journal. Mais, comme il n\’y a pas de fumée sans feu…

Quand Google pénalise un site pour publication d\'article hors thématique


Publier un article sur votre blog dans une thématique ne correspondant pas à ce que sait de vous peut-il entraîner des ?

Au regard de ce qui va suivre, il semble que \ »Oui\ », selon Matt Cutts. Explications.

Vous avez peut-être tenté de vous exprimer sur des sujets variés et divers sur votre blog ? Ceci ne serait plus une bonne idée si vous souhaitez bénéficier des faveurs de Google. Car, selon Chris Crum  , vous devez vous focaliser sur ce que vous maîtrisez, donc sur votre domaine de compétence, ou tout du moins dans la thématique que Google reconnaîtrait à votre site.

Surtout si vous pratiquez du guest blogging et acceptez des auteurs invités sur votre blog.

Le Guest Blogging toujours dans le collimateur ?

Si vous publiez un article sur un site de notoriété respectable et populaire, surtout si c\’est le site qui a insisté pour que vous y publiez, il serait normal, en principe, que ce site renvoie un lien pointant vers votre propre site pour vous faire découvrir davantage. Un lien en DoFollow de surcroît.

N\’est-ce pas la preuve de la reconnaissance de votre Autorité et de votre expertise ?

Et pourtant, Google ne semble pas vouloir l\’entendre de cette oreille. Bien au contraire.

C\’est aujourd\’hui un secret de pollichinelle que Google, après les liens factices pénalisés, est actuellement parti en croisade contre le guest blogging. La récente sanction prise à l\’encontre de MyBlogGuest.com  en est le symbole compte tenu de l\’écho retentissant sensé instaurer une nouvelle fois la psychose chez ceux qui le pratiquent.

De plus en plus de sites recevraient des pénalités manuelles pour des posts d\’auteurs invités.

C\’est ainsi que le dénommé SEO Doc Sheldon, qui aurait une bonne réputation SEO, s\’est vu infligé une action manuelle pour avoir accepté de publier sur son blog un guest post que Google a estimé hors sujet par rapport à la thématique attitrée de son blog.

Même si cet article incriminé concernait le marketing, peut-être qu\’il y en avait d\’autres, c\’est celui que Google a pointé du doigt et a sanctionné.

Google imposerait-il des thématiques aux sites ?

Ayant reçu une notification de la part de Google pour \ »vente de lien laissant passer du PageRank ou participation à un réseau de liens…\ », Doc Sheldon a publié une lettre ouverte qu\’il a partagée avec Matt Cutts, Eric Schmidt, Larry Page, Sergey Brin, etc…

C\’est Matt Cutts qui s\’est chargé de répondre dans un tweet en disant ceci : \ »Qu\’est-ce que \ »Bonnes Pratiques pour réseau social hispanique\ » a à faire avec un blog sur la rédaction SEO ? C\’est ce qui justifie l\’action manuelle.\ »

Ce à quoi répond à son tour Doc Sheldon : \ »Mon blog a rapport avec le SEO, le marketing, le social média, le développement web… Il parle de beaucoup de choses. Sinon, je ne l\’aurais pas lancé\ ».

A ce stade, il y aurait comme une forme d\’irrationalité à voir Google tenter d\’imposer une thématique à un site. D\’où le tweet suivant de Doc Sheldon : \ »Devons-nous donc comprendre que juste un lien justifie une pénalité ? Vous envoyez un message pour CELA\ ».

Donc, au final, nous avons deux problèmes en un. Google reproche à Don Sheldon d\’avoir publié un guest post en Mars 2013 en dehors de sa thématique de prédilection, donc un article non approprié, et aussi le suspecte d\’avoir un lien factice à partir de ce même article. Mais, Matt Cutts ne dit pas que l\’article incriminé est de mauvaise qualité. Mais seulement hors thématique.

La réaction de Danny Sullivan

Ulcéré par cette pénalité qui pour lui serait de trop, Danny Sullivan du site Serachengineland.com  a publié à son tour un article pour faire part de sa désapprobation. Il se demande pourquoi Google voudrait-il s\’arroger le droit d\’indiquer aux webmasters sur quelle thématique écrire.

Après avoir estimé dans son article que Google pourrait être en train de sortir de son rôle, Danny Sullivan lui fait les suggestions suivantes :

  • A Google : Assez des pénalités et dirigez-vous vers un modèle où, si vous n\’aimez pas un lien, vous ne le comptez pas, vous ne le pénalisez pas.
  • Aux SEOs et Editeurs : Arrêtez de vous poser des questions sur comment placer des liens, ce qui est actuellement risqué. Pensez à comment développer une vraie audience. Et si les liens arrivent avec cette audience, c\’est tout bénéfice.

La bonne nouvelle pour Doc Sheldon, comme il l\’a confirmé à Danny Sullivan, c\’est que sa pénalité a été levée grâce certainement à la mobilisation de tous ses pairs. Mais, un petit site aurait-il pu bénéficier d\’une levée de pénalité si rapide ?

Quelles leçons tirer de cette affaire ? A vous de le dire…

Voici maintenant comment bien référencer votre site internet sur Google.

Google+ : L\' AuthorShip bien expliqué dans cette infographie

AuthorShip en infographie.


infographie

  • Les facteurs qui pourraient influencer votre AuthorRank sont :
      • Votre connexion avec les autres profils de votre thématique.

      • Votre propre engagement sur Google+.

      • Les backlinks obtenus avec l\’Autorité de ceux qui vous les envoient.

      • Vos commentaires sur Google Plus.

      • Le PageRank de chacun de vos articles qui seraient fonction des interactions suscitées auprès des autres profils.
  • Pourquoi Google a-t-il lancé l\’AuthorShip ?
      • Pour supprimer les contenus dupliqués, réduire le spam et favoriser les contenus de bonne qualité.

      • Pour prendre en compte le côté social dans la recherche internet d\’aujourd\’hui.

      • Pour renforcer le classement des résultats de recherche au lieu de compter uniquement sur les bots.

      • Connecter l\’auteur actuel à son contenu améliore les résultats de recherche.
  • Quels sont les avantages de Google+ pour le ?
      • Des résultats de recherche avec des photos attirent plus l\’attention et incitent à plus de clics.

      • Rattacher la photo et le nom à un contenu établit un rapport de confiance avec pour conséquence plus d\’engagement entre les auteurs et leurs lecteurs.

      • Google Authorship favoriserait une augmentation de +30% du taux de clics pour les auteurs qui y participent.

      • A ce jour, seuls 17% des résultats affichés ont un auteur identifiés sur les 100 premiers résultats.

    Découvrez maintenant des conseils de pros pour bien utiliser Google+.

    Facts Behind Google Author Rank & Authorship [Infographic]
    source : internetmarketinginc.com

    Quand Google met en pratique l\'AuthorRank !


    Et maintenant, force est de constater que  l\’AuthorRank tant attendu comme score d\’Autorité est en train d\’être mis en pratique par Google.

    C\’est le constat que je fais. Explications.

    Google a lancé le 6 août dernier une nouvelle fonctionnalité dénommée \ »In-Depth Articles\ » devant apparaître sur ses pages de résultats. Une fonctionnalité pour l\’instant disponible en langue anglaise (Google.com) mais est assez révélatrice d\’une évolution majeure tant attendue de l\’algorithme de Google.

    Présentation de Google In-Depth Articles

    Google \ »In-Depth Articles\ » est un encart affiché dans la partie centrale de la première page de résultats de Google dans lequel les internautes se verront proposer 3 articles que Google juge les plus à même de répondre à leurs requêtes du moment.

    La particularité de \ »In-Depth Articles\ », c\’est qu\’il met en évidence les articles d\’analyses très détaillés (assez longs) pour chaque requête. Le genre d\’articles qui restent toujours d\’actualité mois après mois et même année après année comme le mentionne le post de présentation de Google : \ »I\’m happy to see people continue to invest in thoughtful in-depth content that will remain relevant for months or even years after publication. This is exactly what you\’ll find in the new feature.

    Il s\’agit donc d\’articles qui font Autorité et des Auteurs qui ont certainement un score d\’Autorité (AuthorRank) élevé dans un sujet de leur thématique comme le détaille le brevet que je vous ai présenté dernièrement.

    Ainsi, et comme le confirment les premières images de cette fonctionnalité, les marques auront droit de cité, avec l\’affichage de leur logo. Il s\’agirait en fait des pages Google+ qui auront été reliées à un site web ou à un et qui auraient été vérifiées par Google. Ce qui serait une réponse de Google à une demande pressante des marques et entreprises disposant d\’une page Google+ et souhaitant que leur logo soit aussi mis en évidence comme la photo des Auteurs identifiés par l\’AuthorShip.

    Présentation de l\’affichage des articles de fond avec In-Depth-Articles.

    In-Depth Articles est liée à l\’AuthorShip

    Google In-Depth Articles n\’est pas exclusivement une question d\’articles de marques, d\’entreprises ou de grands médias (journaux, télés et portails). Il s\’agit aussi de tous les Auteurs ayant un profil Google+. Qu\’ils soient ou non associés à un Editeur (page Google+). Car, lorsque Google suggère ou met en évidence l\’article d\’un auteur identifié, c\’est la photo du profil Google+ de cet Auteur identifié qui apparaît juste en-dessous de la description de l\’article.

    Donc, en plus des articles des Auteurs ayant une forte notoriété (grands médias et marques qui seront mis en évidence) le post de présentation officielle de In-Depth Articles rassure en terminant par ceci : \ » In addition to well-known publishers, you\’ll also find some great articles from lesser-known publications and blogs\ ». Pour dire que vous retrouverez aussi dans cet encart de l\’in-depth articles de grands articles pertinents rédigés et publiés par des Editeurs (pages Google+) moins connus et par des blogs (profils Google+ participant à l\’AuthorShip) moins connus.

    Cette phrase démontre à elle seule la relation étroite entre l\’AuthorShip et In-Depth Articles. D\’ailleurs, sur sa page d\’aide concernant cette fonctionnalité, Google déclare : \ »Authorship markup helps our algorithms to find and present relevant authors and experts in results\ ».

    Google reconnaissant ainsi que seule l\’AuthorShip permet à son algorithme de trouver et de suggérer des auteurs de qualité et des experts sur ses pages de résultats.

    Google recommande l\’utilisation de l\’AuthorShip pour In-Depth Articles.

    Et comme le mentionne les derniers brevets de Google, seul le score d\’Autorité (user value), et donc le probable AuthorRank, qui découle directement de la participation à l\’AuthorShip, permettrait de mettre en valeur et de favoriser les auteurs et éditeurs identifiés (profils et pages Google+).

    Exactement comme l\’avait déclaré Eric Schmidt, Président Exécutif du Conseil d\’Administration de Google, en ces termes : \ »Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance \ ».

    Par conséquent, je pense personnellement que \ »In-Depth Articles\ » constitue la mise en application non-officielle de l\’AuthorRank qui devrait finir de convaincre, espère sans doute Google, les entreprises et les marques à adhérer massivement à l\’AuthorShip après avoir créé un compte Google+.

    Une fois de plus, sans AuthorShip, pas d\’AuthorRank. Et donc, aucun espoir d\’apparaître dans In-Depth Articles. Tout est lié.

    Lisez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google Plus.

    Votre référencement va plus dépendre de l\'Authorship que d\'où vous publiez !

    AuthorShip et référencement web.




    Voici ce que dit Matt Cutts en substance :

    \ »la réputation de chaque auteur identifié pris individuellement (Author Rank ?), alors avec le spam, ce sera tout bénéfice pour nous. Il sera difficile pour un spammeur de continuer à demeurer anonyme\ ».

    QUI

    Et ça, ça change tout sur le référencement sur . Mais, lisez la conclusion de la déclaration de Matt Cutts :

    \ » pour prendre en compte les choses. Raison pour laquelle nous avons créé le Knowledge Graph (NDLR : qui fonctionne avec un compte Google+ connecté !) où nous commençons à apprendre les entités du monde réel et les relations qui lient ces entités.

    Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

    Chiffres sur les performances de Google+ et l\'AuthorShip

    de Authorship.

    Pour ceux qui doutent encore de la nécessité de participer à Google AuthorShip, voici des chiffres qui attestent de l\’importance de Google+.

    Et de nombreuses études ont apporté la preuve que la présence de ces photos augmentait le taux de clics des liens qui participaient à Google AuthorShip.

    Google+ est de plus en plus présent sur les SERPs

    Conductor a renouvelé son étude de 2012 en analysant récemment les données des requêtes contenant les noms de 500 auteurs de nouvelles technologies (, Mobile, Social Media, designer…) les plus connus. Une étude qui leur fait comprendre que Google effectue une montée en puissance de Google+ sur ses pages de résultats.

    Pourcentage des auteurs NTIC ayant un profil Google+

    Les données analysées par Conductor montrent que durant ces 12 à 18 derniers mois (de Juin 2012 à Mai 2013), Google a augmenté le poids de Google+ sur ses pages de résultats. Et ce, au détriment des autres réseaux sociaux.

    Pourcentage des auteurs ayant un profil Google Plus – source : Searchenginewatch.com

    Pourcentage des auteurs NTIC participant à l\’Authorship

    Pourcentage des auteurs participant à Google AuthorShip

    Ce qui sous-tendrait que les auteurs anonymes, par rapport à Google+, seront de moins en moins visibles sur Google. A bon entendeur…

    Découvrez Comment être plus efficace sur Google+

    Voici la dernière Mise à jour de Google AuthorShip qui confirme l\'Author Rank


    Et pourtant, elles pourraient avoir des conséquences plus profondes après analyse.

    La mise à jour dont je voudrais vous parler concerne la section \ »Egalement auteur de\ » du panneau \ »Liens

    Ne pas participer à AuthorShip pourrait avoir un impact négatif sur votre classement sur Google, comme nous le décrit Yves Weber dans une récente expérience vécue.

    Qu\’est-ce qui a donc changé dans l\’AuthorShip ?

    Dans votre Bio, cliquez sur le lien \ »Modifier\ » situé en bas du panneau \ »Liens\ ». A la rubrique \ »Egalement auteur de

    contributeur actuel\ » de ce lien de site ou \ »ancien contributeur\ ».

    Confirmation discrète de l\’Author Rank ?

    Mais, attention, on ne pourrait passer du statut Contributeur actuel à ancien Contributeur que si on avait auparavant associé ce site ou ce avec son profil.

    Découvrez maintenant des conseils de pros pour bien utiliser Google+.

    Google+ l\'incontournable challenger pour améliorer votre référencement

    Plus et le référencement.

    référencement sur Google+.

    La mise en place de Google AuthorShip fait désormais de votre profil Google+ un élément incontournable de toute votre stratégie de présence et de visibilité sur internet. Et donc, de référencement sur le moteur de recherche Google.

    notion  d\’Author Rank

    \ »