L\'appli Google peut être personnalisée grâce à 2 onglets d\'affichage

App, l’application mobile clé de Google, améliore son interface utilisateur en séparant les contenus affichés en 2 sections distinctes : le rappel des événements à venir et les actualités qui vous intéressent.

L\'appli Google peut maintenant être personnalisée grâce à 2 sections d\'affichage

fournit des informations utiles comme des rappels sur les réunions et conseils de voyage, mais parfois certaines informations utiles peuvent se perdre dans les autres mises à jour et suggestions.

Afin de garder les choses un peu plus claires, Google séparera maintenant vos fiches pour les publier dans deux onglets pour mieux organiser les contenus.

Ainsi, au lieu d’avoir une seule liste en un bloc de cartes successives, il y aura un onglet “À venir” pour toutes vos mises à jour personnelles comme les vols, réunions et temps de déplacements et un onglet “Actualités” pour les sports, news et la météo.

Section “A venir” de Google app

Dans la nouvelle section “A venir”, qui est accessible en tapant sur l’icône en bas à droite, Google va vous présenter des informations sur votre journée telles que :

  • Votre emploi du temps,
  • Les trajets pour vos déplacements,
  • Les détails sur les livraisons de vos colis,
  • Les informations sur vos vols et destinations, sur les passes d’embarquement et bien plus encore.
  • Les commerces à proximité.
  • Les évolutions de la météo tout au long de la journée.
  • Le rappel des anniversaires de vos proches.

Au final, c’est le même type d’informations que l’ancien assistant virtuel intelligent Google Now fournissait déjà dans l’application. Et ce, en se servant des données récupérées dans les autres services et applis de Google que vous utilisez, tels que , Agenda ou , par exemple.
 

La section Actualités : accueil par défaut

Google a aussi décidé de faire, du fil d’actualités, le flux par défaut, plutôt que de choisir la section “A venir” avec votre agenda personnel.

Avec la nouvelle application Google, ce flux personnel devient la section principale et sera alimentée avec des news sur vos sports favoris, les célébrités qui vous intéressent, la musique que vous aimez, etc.

Cette page d’articles par défaut ne peut être modifiée. Toutefois, vous pouvez personnaliser votre flux d’articles comme auparavant, en allant dans les paramètres (via le Menu dans le coin gauche en haut) de l’application Google, avant de taper sur “Flux”.

Depuis cette page de gestion du Flux, vous activez vos centres d’intérêt préférés pour recevoir des notifications d’articles personnalisées

Caractéristiques de Google App

Comme dit plus haut, avec l’appli Google, vous recevez des actualités, des prévisions météo et des informations sportives, et découvrez la recherche vocale.

Image via Google

Découvrez avec Google App une nouvelle manière d\’effectuer vos recherches lors de vos déplacements.

Demandez à Google de vous aider à effectuer des tâches :

  • \ »Quels sont les bons restaurants à proximité ?\ »
  • \ »Où se trouve mon colis ?\ »
  • \ »Rappelle-moi d\’appeler Maman à 17h.\ »

Plus besoin de saisir vos requêtes, il vous suffit de les énoncer :

  • Dites \ »\ » depuis n\’importe quel écran, et posez votre question
  • Google énonce la réponse à voix haute

Personnalisez votre flux et recevez des notifications :

  • Commencez la journée en consultant la météo, les actualités et les conditions de circulation
  • Recevez les dernières infos concernant le sport, les films et les événements
  • Tenez-vous informé de l\’évolution des actions boursières

Les nouveautés de l’appli Google

  • Amélioration de l\’apparence de la page de recherche
  • Nouveaux doodles conçus pour l\’application
  • Commandes vocales hors connexion : écouter de la musique, activer le Wi-Fi, allumer la lampe de poche 
  • Ouverture des pages Web dans l\’application (et non dans le navigateur web mobile Chrome : donc Google affiche tout contenu web visité depuis son appli dans son appli et non sur le site du contenu).

Le déploiement du nouveau Google est en cours pour mobile Android. La version iOS sera disponible ultérieurement.

Facebook s\'attaque à Linkedin en proposant des offres d\'emploi

Facebook offres d\'emploi

La nouvelle fonctionnalité d’emploi pourrait donner aux entreprises une autre raison de générer du trafic vers leur Pages , au-delà de promouvoir leurs produits dans le fil d’actualité.

Selon Techcrunch qui rapporte l’information, Facebook aurait confirmé le test d’une nouvelle fonctionnalité pour recruter des candidats en précisant :

Basé sur le comportement que nous avons vu sur Facebook, où de nombreuses petites entreprises publient des offres d’emploi sur leurs Pages, nous lançons un test pour permettre aux administrateurs de Pages de créer des offres d’emploi et recevoir les demandes de candidatures.

Cette nouvelle fonctionnalité dédiée aux offres d’emploi et aux candidatures pourrait concurrencer Linkedin et d’autres plateformes d’emploi.

Sans doute que Facebook préparait cette fonctionnalité lorsqu’il avait testé la possibilité pour les utilisateurs d’ajouter des mots clés à leurs profils que les autres profils pouvaient utiliser pour des recommandations comme sur Linkedin.

Comment va fonctionner la fonctionnalité Emploi

Selon Techcrunch, une nouvelle option Facebook va apparaître dans l’éditeur de mise à jour de statut pour permettre aux Pages de partager une offre d’emploi renseignée avec des détails tels que le titre du poste proposé, le salaire, le type de contrat, etc.

Facebook s\'attaque à Linkedin en proposant de publier des offres d\'emploi
Image via Techcrunch.com

Ces offres d’emploi seront également affichées dans un onglet spécial de la Page labellisé “Emploi”, créant ainsi une page de destination dédiée où les entreprises peuvent rediriger les demandeurs d’emploi.

Les entreprises obtiendraient l’avantage supplémentaire de potentiellement gagner de nouveaux fans qui viendront régulièrement consulter l’onglet “Emploi” pour découvrir les nouvelles offres.

Après tout, les offres d’emploi fonctionnent très bien sur le site Leboncoin, alors pourquoi pas sur Facebook ?

Les annonces d’emploi incluront un bouton “Postuler Maintenant” qui ouvrira un formulaire de candidature pour ce poste. Ce formulaire sera pré-rempli avec les informations publiques des profils qui postuleront. Ce qui va permettre à ces derniers de postuler rapidement à de nombreuses offres sans avoir à saisir à chaque fois leur CV.

Les demandes soumises par les candidats seront reçues par les Pages sous forme de Messages Facebook.

Les Pages Facebook ayant des offres d’emploi pourront aussi payer pour que leurs offres de jobs soient bien visibles dans les News Feeds des profils en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs balises de mots clés prédéfinis.

Google n\'est pas un moteur de recherche selon le Parlement Européen

Selon l’association EDRi qui rapporte l’information, l’Union Européenne vient d’adopter un texte législatif qui établit que n’est pas un moteur de recherche comme nous le pensions tous jusqu’à maintenant.

Google n\'est pas un moteur de recherche selon le Parlement Européen

Ainsi, après deux années de procédures et de négociations entre le Parlement Européen et le Conseil de l’Union Européenne, le texte final adopté signifierait aussi que , et DuckDuckgo ne sont pas des moteurs de recherche.

Rappelons ici que l’EDRi (European Digital Rights) est une association belge qui regroupe 35 organisations de défense des libertés numériques dans 21 pays européens. L’objectif est de lutter pour la défense des droits des citoyens au sein de l’Union européenne en sensibilisant les gouvernements et l’opinion publique.

Alors, pourquoi Google n’est pas un moteur de recherche aux yeux du Parlement Européen ?

Selon la définition adoptée  (PDF) par les députés européens, un moteur de recherche explore tous les sites web, ce que ne ferait pas Google. Selon eux, \ »Google ne recherche pas et/ou n’indexe pas le web obscur (dark web ou deep web) tel que Tor, tout comme il ne visite pas les pages qui lui interdisent l’accès via le fichier robots.txt du site\ ».

Finalement, on serait tenté de penser qu’il n\’y a actuellement aucun moteur de recherche existant aujourd\’hui qui corresponde à la définition énoncée par la Directive sur la Sécurité des Réseaux et de l\’Information (SRI) qui indique :

“Le moteur de recherche en ligne est un service numérique qui permet aux utilisateurs d\’effectuer des recherches en principe dans tous les sites Web ou, dans un sous-ensemble géographique correspondant, des sites Web dans une langue déterminée sur la base d\’une requête sur n\’importe quel sujet sous la forme d\’un mot, phrase ou autre expression et renvoie des liens dans lequel se trouvent les renseignements concernant le contenu demandé.”

C’est donc l’emploi de l’expression clé “en principe dans tous les sites Web” qui est techniquement ce qui disqualifie tous les moteurs de recherche tels qu’on les connaît aujourd’hui d’être des moteurs de recherche, selon la définition de l’UE.

Car, Google, pour ne citer que lui en tant que leader de la recherche internet, choisirait de ne pas rechercher les sites Web de Tor et serait également en conformité avec les demandes des fichiers “robots.txt”, par lesquels les propriétaires de sites Web demandent au moteur de recherche de ne pas indexer leurs pages.

Comme le note l’EDRi dans son post, Google supprime environ 1 million les pages web individuelles chaque jour de son index pour de prétendues violations du droit d\’auteur, il désindexe aussi des pages pour diverses raisons, telles que les “revenge porn\ ». Et surtout, d’immenses quantités de documents ne sont également pas indexés par Google.

En bref, ni Google ni tout autre service de recherche… n’indexe ou ne veut indexer, en principe et en pratique, tous les sites Web. Les moteurs de recherche donc, conformément à la Directive sur la Sécurité des Réseaux et de l\’Information (SRI), n\’existent pas en Europe.

Linkedin fournit de nouvelles données pour améliorer la recherche d\'emploi

Linkedin vient d’ajouter un certain nombre de nouvelles fonctionnalités pour faciliter la recherche d\’emploi. A condition, bien sûr, d’être membre du réseau professionnel .

Linkedin fournit de nouvelles données pour améliorer la recherche d\'emploi

Alors, très bientôt, lorsque vous choisirez de visiter la page d’une entreprise en étant connecté à votre compte, Linkedin vous fournira des données supplémentaires telles que :

  • Les employés de l’entreprise que vous connaissez ou pouvez connaître.
  • Est-ce que l’entreprise a une expérience dans l’embauche de personnes ayant des qualifications semblables aux vôtres ?
  • Est-ce que l’entreprise prévoit embaucher des personnes ayant des qualifications semblables aux vôtres ?
  • Qui sont vos futurs collègues ?
  • Qui sera probablement votre patron dans cette entreprise.

Images via Linkedin

En découvrant le profil des employés de l’entreprise, le chercheur d’emploi pourra être en mesure de se juger lui-même avant de postuler ou pour mieux mettre en valeur ses qualifications pour se rapprocher de celles des actuels employés de l’entreprise.

De plus, Linkedin offre par la même occasion au chercheur d’emploi de suivre ou d’établir une connexion avec les employés de l’entreprise visée, via ses propres contacts, afin d’en savoir davantage ou de bénéficier de leurs recommandations.

De toute façon, dans les nouvelles fonctionnalités de Linkedin pour vous apporter plus d’informations, il affiche aussi un listing de vos propres contacts qui sont déjà en contact avec certains employés de l’entreprise visée. Vous pourrez leur envoyer un message direct pour vous informer.

Cette dernière fonctionnalité existe déjà dans la version actuelle des offres d’emploi. Sauf que maintenant, son placement sur la page de l’entreprise visitée la rend plus visible.

Enfin, il y a plusieurs mises à jour de la fonctionnalité “Premium Insights” pour aider les abonnés Premium de Liknkedin à chercher activement un emploi. Ces derniers pourront donc voir toutes les statistiques, en toute transparence, qui sont connues de l’entreprise sur Linkedin.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités sont progressivement déployées aux Etats-Unis, au Canada, en Inde, en Australie et en Grande-Bretagne.

Elles seront déployées dans plus de régions dans le monde tout le long de l’année 2016.

Linkedin lance Elevate pour faciliter le partage du contenu de l\'entreprise

Depuis l’année dernière, toutes les nouveautés en matière de fonctionnalités sur LinkedIn attestent toute l’importance que le leader des réseaux sociaux professionnels accorde de plus en plus au contenu.

Linkedin lance Elevate

Et le dernier outil de curation dénommé Elevate lancé par la plateforme va encore dans ce sens.

est parti du constat que chaque salarié d’une entreprise a en moyenne 10 fois plus de contacts que l’entreprise pour laquelle il travaille.

Et surtout, les gens sont trois fois plus enclins à faire confiance au contenu des entreprises partagé par un salarié qu’à un même contenu partagé par la direction de cette entreprise.

Alors, LinkedIn propose Elevate qui est un outil de curation et donc, un flux des meilleurs contenus de l’entreprise qu’elle va proposer à ses salariés de partager avec leurs propres contacts sur LinkedIn et .

Et ce, afin de permettre à chaque entreprise de coordonner les promotions et influencer ainsi massivement les clients, les prospects et les potentiels candidats à l’embauche.

Chaque employé étant ainsi incité à influencer son propre réseau de contacts dans LinkedIn et Twitter afin d’accroître l’engagement et les contacts de l’entreprise elle-même.

L’outil Elevate fonctionne grâce à une combinaison entre les contenus recommandés à partir de l’application Pulse de LinkedIn et l’application Newsle (alertes d’actualités) acquise l’année dernière et une curation humaine exercée par des Editeurs de LinkedIn.

Elevate offre aussi des données analytiques tant aux salariés qu’aux entreprises. Ainsi, ils sauront tous combien de Likes, de commentaires et de partages à nouveau ils ont obtenu. Il en sera de même pour les offres d’emploi partagés par les salariés à partir d’Elevate.

Elevate est actuellement disponible que sur invitation avant son déploiement généralisé à la rentrée prochaine.

Elevate est disponible sur le web, sur Play pour mobile Android, dans l’App Store pour mobile .

61% des pros considèrent l\'email comme l\'outil de travail privilégié

Lorsque les réseaux sociaux ont commencé à prendre leur envol, nombreux sont les observateurs qui prédisaient que ce serait la fin de l’email.

61% des pros considèrent l\'email comme l\'outil de travail privilégié

Quelques années plus tard, on réalise qu’il n’en est rien. L’email est toujours là et bien vivant même si à échouer à lancer sa propre plateforme d’email.

Aujourd’hui, le constat est simple et clair : l’email est bel et bien là pour durer encore longtemps… Notamment grâce aux smartphones qui lui ont donné une seconde vie et booster son intérêt pour les professionnels comme pour les particuliers.

Parce que, désormais, quand vous recevez un email, vous en prenez tout de suite connaissance grâce à votre smartphone qui se trouve toujours à portée de main, quel que soit l’endroit où vous êtes : bureau, maison, en déplacement.

Le mobile a donc de ce point de vue facilité la communication par email et les professionnels en ont fait leur outil privilégié pour échanger des notes, des présentations, des devis, des factures, etc… Et aussi pour envoyer des messages publicitaires ou promotionnels à leurs clientèles ou prospects.

La société Pew Research a réalisé une étude auprès de personnes adultes ayant un emploi pour savoir quel outil était pour eux le plus important dans leur travail au quotidien. En leur proposant des choix à faire par ordre de préférence.

Dans le panel des sondés, 94% sont des utilisateurs réguliers d’internet et travaillent dans des secteurs d’activités différents les uns des autres (technologiques ou non, petites ou grandes entreprises, à domicile, à la campagne ou dans un bureau).

Au final, l’étude de Pew Research va révéler que l’email est de très loin l’outil de travail le plus important pour les professionnel. En fait, il est deux fois plus important que le téléphone comme le montre le graphique ci-dessous.

via Pewinternet.org

Avec un tel score impressionnant (61% des sondés), l’email reste le principal outil de travail malgré le fait qu’il existe de plus en plus de spam et de phishing et des concurrents aussi sérieux que les réseaux sociaux. Lesquels réseaux sociaux comptent très peu (à peine 4%) pour les professionnels sondés. C’est aussi cela la réalité…

Et contrairement à ce qu’on aurait pu croire, même la nouvelle génération de professionnels internautes utilisent plus l’email que les réseaux sociaux pour échanger dans le cadre du travail. Ce n’est donc pas une question de génération.

Quel est le prix de l’abonnement LinkedIn Premium ?

Le réseau social professionnel LinkedIn

Linkedin augmente les tarifs des comptes Premium

Jusqu’à l’année dernière, les tarifs des comptes payants allaient de 10 dollars (environs 8,5 euros) à 100 dollars (environ 85 euros) par mois.

Mais, aujourd’hui, après une réorganisation des comptes payants, propose des options de comptes Premium pour les chercheurs d’emploi, les professionnels de la vente et du recrutement, ainsi que pour les professionnels qui souhaitent profiter au mieux de Linkedin.

Si vous disposez d’un compte LinkedIn gratuit et que vous souhaitez passer à un compte Premium, voici les prix de LinkedIn Premium en fonction du choix de l’une des 4 options désormais proposées:

  1. Prix Linkedin Premium pour trouver votre poste idéal grâce à Job Seeker : 21,99 euros par mois.
  2. Prix Abonnement Premium pour multiplier les opportunités commerciales grâce à Sales Navigator : 44,99 euros par mois.
  3. Prix Linkedin Premium pour trouver et recruter des talents avec Recruiter Lite : 89,95 euros par mois.
  4. Prix Abonement Premium pour booster votre activité professionnelle grâce à Business Plus : 44,99 euros par mois.

Il faut tout de même noter que la très grande majorité des utilisateurs de Linkedin dispose d’un compte gratuit avec des fonctionnalités limitées contrairement aux comptes Premium.

Selon le site Forbes.com, les comptes payants ont généré un chiffre d’affaires de 114 millions de dollars, soit 20% du total des revenus trimestriels de Linkedin.

Précisons aussi que certains prix précédemment proposés par LinkedIn dataient de 2007 ! Et aujourd’hui, sa base de données de profils est plus étoffée et dense par rapport à il y a quatre ou cinq ans. Et ce en raison de son succès tant chez les professionnels que chez les demandeurs d’emploi.

D’autre part, les comptes Premium, quelle que soit l’option choisie, bénéficient de fonctionnalités supplémentaires très utiles et performantes mais non disponibles pour les comptes gratuits. Et ça, ça a un prix !

Linkedin relooke à nouveau la page d\'accueil des profils

Linkedin relooke à nouveau la page d\'accueil des profils



Désormais, après connexion, l\’utilisateur verra immédiatement ses principales statistiques tout en haut de la page d\’accueil, le fil d\’actualité de Pulse ainsi que les posts de ses contacts, des offres d\’emplois ou de stages correspondant à ses compétences, des suggestions simplifiées de profils avec lesquels il peut se connecter.

Et tout ceci bien au-dessus de la ligne de flottaison.

Les statistiques de chaque profil seront donc bien visibles sans avoir à effectuer un clic supplémentaire pour aller les consulter. Cependant, un clic sur une statistique va afficher plus de détails tels que qui a vu votre profil et comment il l\’a trouvé.

Ce nouveau Linkedin devrait aussi faciliter la mise à jour des profils.

L\’objectif principal de tout ces changements est de permettre aux utilisateurs d\’aller directement à l\’essentiel et d\’afficher des informations qui ne concernent que lui.

Il sera alors plus facile de rester en contact avec les personnes qui comptent pour vous, de publier un nouveau statut, de partager des posts, de commenter, de dire \ »J\’aime\ » tel post ou commentaire.

Nouveau design Linkedin
Images via Linkedin

D\’autre part, la section \ »Les connaissez-vous ?\ » pour la suggestion des nouveaux profils sera combinée avec les informations sur les mises à jour de vos contacts et s\’affichera dans un Carrousel dans le coin supérieur droit de la page.

Ce nouveau design de la page d\’accueil de Linkedin serait actuellement en cours de déploiement.

Linkedin Job Search facilite la recherche d\'emploi

Linkedin Job Search

La nouvelle application de recherche d\’emploi de LinkedIn pour iPhone fournit un guichet unique pour l\’accès aux offres d\’emploi difussées sur la plateforme.

Si vous êtes activement à la recherche d\’une nouvelle opportunité, la nouvelle application est fournie avec les principales fonctionnalités de Linkedin déjà présentes sur le site officiel afin d\’aider les utilisateurs à mieux gérer leur recherche d\’emploi en mobilité et en permanence.

  

Ce que vous propose Linkedin Job Search

  • Recherches personnalisables : Grâce à la fonction de recherche avancée, les utilisateurs peuvent sélectionner les emplois à l\’aide de filtres tels que le titre de l\’offre, le lieu, l\’entreprise ou l\’ancienneté de l\’offre.
  • Offres d\’emploi suggérées : LinkedIn proposera de nouvelles opportunités pertinentes correspondant au profil du candidat basées sur les offres sauvegardées et les offres consultées.
  • Être informé : L\’application Linkedin Job Search permet aux utilisateurs d\’en savoir plus sur les entreprises qui les intéressent, de découvrir des personnes parmi leurs contacts qui ont déjà travaillé pour ces entreprises afin d\’obtenir des renseignements de leur part.

    Linkedin Job Search va également envoyer des notifications lorsque les emplois que l\’utilisateur a enregistré sont sur le point d\’expirer, quand un recruteur a vu leur profil ou quand de nouveaux emplois rencontrent les critères de recherche de cet utilisateur.

Pour l\’instant, Linkedin Job Search est disponible aux Etats-Unis dans l\’App Store  mais sera bientôt déployée à l\’international.

Les chiffres les plus marquants de l\'internet – Mai 2013

Chiffres internet 2013.


A commencer par la population des internautes qui se chiffreraient désormais à plus de 2,4 milliards dont 70% se connectent chaque jour à internet.



Il y a donc encore de la marge, à condition que les tuyaux de connexion grossissent… pour éviter la saturation du réseau internet.

Autres chiffres marquants de l\’internet

Pourcentage de la population connectée à internet par continent


  • 40,2% de la population du Moyen-Orient est connectée à internet.

Top 5 de la présence des langues sur internet


  • Le top 10 des langues présentes sur internet sont utilisées par 82,2% des internautes.

Evolution en ligne


  • 8 nouvelles personnes commencent à utiliser internet chaque seconde qui passe.
  • Top 3 des navigateurs internet : Chrome (37,1% de part de marché), Internet Explorer (29,8%) et (21.3%).
  • 139 344 nouveaux sites web ou blogs sont mis en ligne chaque jour.

Utilisation de l\’internet

  • Top 5 des sites les plus visités : Google (188 millions de visiteurs), (157 millions), Facebook (148 millions), (88 millions) et Yahoo! (85 millions).
  • 144 milliards d\’emails sont envoyés chaque jour dont 68,8% sont des spams.
  • Top 4 des moteurs de recherche : Google (88% de part de marché), (4,2%), Baidu (3,5%) et Yahoo! (2,4%).
  • Il y a en moyenne +3,2 millards de recherches effectuées chaque jour sur Google.
Chiffres de l\’internet 2013 – source : Hostgator.com

Si vous les avez manqués, consultez aussi les tout derniers chiffres des réseaux sociaux.