YouTube détecte les produits dans les vidéos pour faire des recommandations

Les rapports de l’année dernière laissaient entendre que cherchait à faire de YouTube un centre commercial, mais nous n’avons vu que peu de progrès dans ce domaine depuis.

YouTube détecte les produits dans les vidéos pour faire des recommandations

Cela change un peu aujourd’hui, comme Google a annoncé qu’il teste une liste automatisée de produits détectés dans les vidéos.

Dans le cadre de l’une des dernières expériences de , la plate-forme de partage de vidéos cherche à s’étendre au-delà de la fonction « Produits dans cette vidéo » qui détecte automatiquement des éléments spécifiques et sera en mesure de générer des liens vidéo connexes à tout ce qui est présenté.

Nous avons vu une première version de cette fonctionnalité commencer à être testée avec un très petit sous-ensemble d’utilisateurs de YouTube à mi-2020, mais il semble quelle soit élargie davantage pour ceux qui regardent du contenu aux États-Unis.

Il n’est pas clair à quoi cela ressemblera, comme le déploiement initial de « Produits dans cette vidéo » s’est avéré être très faible, au point qu’il y a peu ou pas d’exemples de celui-ci en action en ligne.

Ce test initial semblait être axé sur les liens extérieurs vers les magasins vendant des articles détectés dans les vidéos, alors que cette expérience semble se concentrer sur vous montrer plus de vidéos sur des produits spécifiques que le système YouTube peut détecter automatiquement.

Cette fois-ci, YouTube a donné un peu plus d’informations sur la façon dont cela va apparaître :

[22 mars 2021] Test de la liste automatisée des produits détectés dans les vidéos :

Nous expérimentons avec une nouvelle fonctionnalité qui affiche une liste de produits détectés dans certaines vidéos, ainsi que des produits connexes.

La fonction apparaîtra entre les vidéos recommandées aux spectateurs défilant sous le lecteur vidéo. L’objectif est d’aider les gens à explorer plus de vidéos et d’informations sur ces produits sur YouTube.

Cette fonctionnalité sera visible par les personnes qui regardent des vidéos aux États-Unis.

Ainsi, juste sous le lecteur YouTube principal, vous obtiendrez une liste de toutes les fonctionnalités de produits avec du contenu connexe pour chaque élément bien en évidence.

Nous supposons que cela pourrait apparaître comme une bannière publicitaire, mais avec des éléments plus interactifs. Toutefois, plutôt que de vous enlever de YouTube, vous verrez des vidéos d’autres chaînes et créateurs qui ont présenté des choses auto-détectées dans la vidéo initiale.

Nous supposons que cela pourrait apparaître comme une bannière publicitaire, mais avec des éléments plus interactifs. Toutefois, plutôt que de vous enlever de YouTube, vous verrez des vidéos d’autres chaînes et créateurs qui ont présenté des choses auto-détectées dans la vidéo initiale.

Nous supposons que cela fonctionnera presque comme un outil de recommandation secondaire, qui complète la section “Vidéos recommandées” qui apparaît à droite du lecteur vidéo principal.

L’algorithme YouTube fait déjà un travail assez solide de détection automatique du contenu que vous avez regardé et servant des vidéos connexes, mais cela se sent plus destiné au type de contenu que les gens regardent comme pré-recherche avant de faire un achat.

Si elle est encore élargie, la possibilité de détecter automatiquement les produits dans les vidéos YouTube pourrait effectivement nettoyer certaines des recommandations d’algorithme les plus louches – étant donné que le système n’est toujours pas parfait.

YouTube n’a pas précisé sur quelles plateformes cela sera disponible, se contentant d’indiquer qu’il « sera visible par les gens qui regardent des vidéos aux États-Unis. »

Source : 9to5google

L’enregistrement du nom de domaine .New est disponible

L\'enregistrement du nom de domaine .new est disponible pour tous

Google a introduit des raccourcis en .new qui ont facilité la création d’un nouveau Doc, Sheet, Slide, ou Formulaire (Form) . Il suffit d’entrer le type de fichier que vous souhaitez créer dans votre navigateur et d’ajouter .new à la fin.

La semaine dernière, Google a apporté la fonctionnalité à Google Agenda, et maintenant il l’étend à d’autres sites externes comme Spotify.

Et bientôt, n’importe quelle entreprise ou organisation sera en mesure d’enregistrer un domaine .new pour aider leurs utilisateurs à démarrer des tâches plus rapidement.

Par exemple, en tapant “doc.new” dans votre navigateur, Google vous affiche automatiquement une page vierge pour vous permettre de créer immédiatement un fichier Doc et saisir votre texte.

Jusqu\’à présent, les raccourcis .new n’ont fonctionné qu\’avec les propres produits et services de Google, mais cela est sur le point de changer.

Il existe déjà des raccourcis qui peuvent être utilisés en conjonction avec des sites comme Spotify, Canva, Word et GitHub, et Google a annoncé que d\’autres sites seront en mesure d\’enregistrer des domaines en .new – et donc des raccourcis – très bientôt.

Cela a inspiré Google Registry pour libérer l’extension de domaine .new comme un moyen pour les gens d’effectuer des “Actions” en ligne en une seule étape rapide.

Et maintenant, n’importe quelle entreprise ou organisation peut enregistrer son propre domaine .new pour aider les gens à faire les choses plus rapidement, aussi.

Aujourd’hui, Google a partagé 13 domaines .new .

Ainsi, Spotify a revendiqué Playlists.new, qui permet aux utilisateurs de créer de nouvelles playlists rapidement.

Medium possède Story.new, qui vous fait écrire plus vite, et Sell.new est un raccourci pour vendeurs eBay. , OpenTable et Cisco Webex ont leurs propres variantes.

Voici quelques-uns des raccourcis que vous pouvez utiliser :

  1. Playlist.new : Créez une nouvelle playlist pour ajouter des chansons sur Spotify.
  2. Story.new : Écrivez sur ce qui compte pour vous sur Medium.
  3. Canva.new : Créez de beaux designs avec votre équipe.
  4. Webex.new  Pour un moyen facile, rapide et sécurisé pour démarrer votre salle de réunion personnelle à partir de n’importe quel navigateur, essayez ce raccourci de Cisco Webex.
  5. Link.new : Créez instantanément des liens fiables, puissants et reconnaissables qui maximisent l\’impact de chaque initiative numérique à l’aide de Bitly.
  6. Invoice.new : Créez, personnalisez et envoyez des factures client directement à partir du tableau de bord de Stripe.
  7. Api.new : Prototypez et lancez vos idées pour les nouveaux points de terminaison API Node.js avec ce raccourci de RunKit.
  8. Coda.new : Simplifiez le travail de votre équipe avec un nouveau document qui combine documents et feuilles de calcul en un seul clic..
  9. Music.new : Créez des illustrations de chansons personnalisées pour les sorties d’artistes d’OVO Sound, préenregistrez la musique à venir et jouez le dernier contenu en un seul clic.
  10. Cal.new : Créez un nouvel événement Google Agenda à partir de votre navigateur.

Similaire au nom de domaine en .app, .page, et .dev, le domaine .new sera sécurisé parce que tous les domaines seront servis sur les connexions .

Jusqu’au 14 janvier 2020, les propriétaires de marques peuvent enregistrer leurs domaines .new de marque.

À compter du 2 décembre 2019, n’importe qui peut demander un domaine .new pendant la période d’inscription limitée.

Si vous avez une idée pour un domaine .new, vous pouvez en apprendre davantage sur les politiques et comment vous inscrire à .new.

 

Exigence d’avis des registrars

Les registrars (prestataires internet qui vendent des noms de domaine, NDLR) doivent fournir une notice aux futurs inscrits de domaine .new de l’exigence relative aux domaines d’action et de l’exigence HTTPS.

Cette notice doit être clairement et visiblement fournie dans le cadre du flux d’enregistrement avant l’achat du nom de domaine .new.

Elle doit être distincte et ne pas être intégrée dans d\’autres conditions de service, ni exiger de l\’inscrit de suivre un lien pour obtenir l\’information.

Les renseignements suivants doivent être inclus dans l\’avis à tous les inscrits :

  1. Exigences relatives aux domaines d’action : 
    • .New est un espace de nom pour la génération d\’action ou le flux de création en ligne;
    • Que tous les domaines .new doivent rediriger l’utilisateur directement dans une génération d’action ou flux de création en ligne;
    • Que des mesures d’exécution, y compris la résiliation, peuvent être prises pour un nom de domaine .new qui est utilisé d’une manière incompatible avec les exigences d’Action des domaines .new;
    • Tout domaine .new ne doit pas resté inutilisé plus de 100 jours à partir de la date d’enregistrement;
  2. Exigences HTTPS :
    • Ce .new est un espace de nom sécurisé qui nécessite httpS d’être utilisé sur tous les domaines .new afin que ces domaines fonctionnent dans les navigateurs Web et chargent les sites Web .new.
    • Obtention d’un certificat SSL est aussi obligatoire.

FAQ sur les domaines .new

 

  • Dois-je utiliser mon nom de domaine .new tout de suite ?
    • Google dit comprendres que cela peut prendre un certain temps pour perfectionner votre raccourci .new avant qu’il ne se déploie.C’est pourquoi Google Registry renoncera à l’application de la politique d’enregistrement .new pour les domaines dans leurs 100 premiers jours d’enregistrement, tant que ces domaines ne se résolvent pas.

      Après cette période de 100 jours passés, Google Registry appliquera l’exigence d’utilisation, qui pourrait inclure la suspension ou la suppression des domaines sans aucun remboursement possible pour les domaines qui ne sont pas utilisés ou qui sont utilisés d\’une manière non conforme.

  • Pourquoi devrais-je choisir .new plutôt qu’une autre extension de domaine ?
    • .New est le premier et le seul nom de domaine entièrement consacré à l’action.Avec tant d’inscrits précoces utilisant de mémorables raccourcis .new, les visiteurs sauront que les domaines .new existent pour faciliter des actions à exécuter rapidement.

      C\’est le choix clair si vous voulez aider vos utilisateurs à faire les choses plus rapidement et plus facilement.

  • Que se passe-t-il si je veux enregistrer un domaine et l’utiliser plus tard ?
    • Google dit vouloir vendre des noms de domaine .new à des inscrits qui sont prêts à les utiliser.Bien que sa renonciation de 100 jours de l’exigence est conçue pour vous donner un certain temps pour obtenir que votre domaine soit en place et en cours d’exécution, il ne recommande pas d’acheter de domaine .new si vous n’avez pas un raccourci clair à l’esprit.

      Précisons que le raccourci ne peut pas pointer vers une page d’accueil ou d’article de votre site ou blog, mais bien vers une page pour exécuter une action précise comme jouer une musique, remplir un formulaire, lancer une vidéo, etc…

      Alors, une fois ces 100 jours de plus passés, Google dit se réserver le droit d\’appliquer la nouvelle politique d\’enregistrement.

  • Que se passe-t-il si je n’utilise pas mon domaine .new pour l’action ?
    • L’obligation d’utiliser les noms de domaine .new pour l’action en ligne et la création de contenu s’applique à tous les domaines .new. Google Registry appliquera activement la nouvelle politique d’enregistrement, qui peut inclure la suspension et la suppression de domaines non conformes sans remboursement.Avant de prendre ces mesures, Google fera savoir aux inscrits non conformes qu’ils ont violé ses politiques d’enregistrement et leur donnera un court délai pour se mettre en conformité.
  • Est-ce que .new est limité aux entreprises et aux organisations, ou les individus peuvent-ils s’inscrire aussi ?
    • Les politiques de Google Registry ne limitent pas qui peut enregistrer un domaine .new, seulement la façon dont ils doivent être utilisés.Bien qu’il s’attend à ce que la plupart de ses inscrits soient des entreprises et des organisations, il accueille des inscrits individuels qui prévoient d\’utiliser leur domaine .new pour la génération d\’action ou la création de contenu en ligne.

Source

Google Drive permet d’enregistrer les fichiers non-Google hors connexion

Google Drive(Accéder à Drive sur votre téléphone ou votre tablette

Google Drive permet d’enregistrer les fichiers non-Google hors connexion

Googleet les modifier hors ligne) plus tôt cette année, mais maintenant vous pouvez .

  1. Google Sheets
  2. Google Slides

C’est ce que Google déclare dans un récent post :

Vous pouvez déjà rendre Google Docs, Sheets et Slides disponibles hors connexion.

Maintenant, , vous pouvez également marquer des fichiers PDF, image, Office, et en utilisant sur Chrome.

vous pouvez également marquer des fichiers PDF, image, Microsoft Office, et d\'autres fichiers non-Google pour l\'accès hors ligne en utilisant Google Drive sur Chrome
Source : Google

Cette fonctionnalité, qui concerne en premier les Administrateurs G Suite et les utilisateurs finaux,

Quels contrôles faut-il activer ?

La fonctionnalité sera activée si les conditions suivantes sont remplies :

  1. Le domaine permet l’utilisation/installation de Drive File Stream (et est donc un G Suite).
  2. Les administrateurs ont activé “Hors connexion”
  3. Les utilisateurs finaux sont identifiés dans Chrome et utilisent Drive File Stream avec les comptes associés au domaine sur liste blancche.
  4. Les utilisateurs finaux ont activé “Hors connexion” à partir des paramètres Drive ou Docs.

Pour postuler à cette version bêta en tant qu’Admin :

  1. Vous devez activer l’utilisation et l’installation de Drive File Stream pour votre domaine, et activer “Hors connexion” pour le domaine et les appareils.
  2. Faire une demande pour rejoindre la bêta ici.

Remarque : Les administrateurs qui ont opté pour l’Alpha pour Docs, Sheets et Slides seront automatiquement mis sur liste blanche pour cette version bêta.

Pour postuler à cette version bêta en tant qu’Utilisateur final :

  1. Tout d’abord, activez “Hors connexion” à partir des paramètres Drive ou Docs.
  2. Ensuite, connectez-vous à Chrome avec le compte associé au groupe Google sur la liste blanche et accédez au flux des fichiers Drive.
  3. Pour marquer les fichiers non-Google comme étant disponibles hors connexion, cliquez à droite sur un fichier et sélectionnez « Rendre disponible hors connexion ».
    cliquez à droite sur un fichier et sélectionnez « Rendre disponible hors connexion ».

    Vous pouvez également utiliser la fonction de prévisualisation hors connexion.

C’est quoi acheter un nom de domaine ?

Par définition, un nom de domaine

Nom de domaine : Tout ce que vous devez savoir

Cependant, un peut totalement exister sans un site Web sur lui, et un site Web peut en quelque sorte exister sans un nom de domaine propre. D’autre part, il existe bel et bien une différence entre nom de domaine et hébergement Web.

Vous vous demandez peut-être si les adresses IP et les noms de domaine sont la même chose. Non, ils ne le sont pas.

Les adresses IP sont essentielles pour que le réseau mondial fonctionne. Sans elles, le chaos règnerait, et aucune communication significative entre plusieurs réseaux indépendants ne serait possible.

Les adresses IP sont la façon dont les machines se connaissent et avec qui elles communiquent.

Heureusement donc que Paul Mockapetris est venu en 1983 avec la solution ingénieuse connue sous le nom de système de noms de domaine ou Domain Name System, DNS en abrégé.

traduire les noms de domaine en adresses IP spécifiques.

le Bottin). Les noms de domaine sont les équivalents des noms des humains, tandis que les adresses IP sont les numéros de téléphone attribués à chaque domaine.

Pour nos besoins actuels, cette définition de base du DNS devrait suffire.

Anatomie du nom de domaine

domaine de premier niveau ou TLD.

Ce que vous tapez avant ce point-com, par exemple, est le nom de domaine réel.

Ainsi, Arobasenet.com se compose du domaine « Arobasenet » et du TLD « .com ».

Étant donné que le domaine réel peut être précédé par le préfixe WWW ou autre chose pour créer un domaine complet. Comme par exemple, http://www.arobasenet.com ou m.arobasenet.com.

Quel que soit le cas, la partie à gauche, séparée par un point, du domaine principal est appelée sous-domaine, car elle est hiérarchiquement inférieure au domaine principal. Il lui appartient, formant son propre domaine (plus petit) dans le nom de domaine réel.

Quid du HTTP et du HTTPS ?

Alors sachez que .

Au lieu de cela, c’est le protocole, le langage dans lequel les réseaux informatiques communiquent. HTTP (S) signifie protocole de transfert hypertexte (sécurisé).

À peu près rien à voir avec les noms de domaine.

Acheter un nom de domaine : cycle de vie

La première étape pour sécuriser l’adresse Web que vous souhaitez commence par une recherche de nom de domaine.

Pratiquement toutes les entreprises qui enregistrent des domaines ont un champ de recherche de domaine. Vous pouvez l’utiliser pour vérifier ce qui est gratuit et ce qui est disponible.

Cependant, une chose assez confuse pour les débutants est le fait que vous ne pouvez pas acheter un nom de domaine pour de bon.

Au lieu de cela, les noms de domaine sont enregistrés par des entités publiques ou privées pendant un certain temps. Elles peuvent être renouvelées avant la fin de leur période d’inscription ou laissées à l’abandon si elles ne sont plus nécessaires.

Il s\’agit donc en fait de location avec des frais annuels.

La logique derrière cet arrangement est de permettre aux nouveaux arrivants au réseau mondial d’obtenir les domaines qu’ils veulent. Théoriquement, cela devrait fonctionner parce qu’une fois que le temps d\’enregistrement expire, le même nom de domaine devient disponible pour quiconque qui souhaite l’acheter et l’enregistrer à nouveau.

Généralement, les domaines expirés se retrouvent sur ce que l’on appelle le second marché.

Le second marché des noms de domaines est alimenté par les personnes détentrices de noms de domaine et qui souhaitent vendre ces noms de domaine qu\’elles ont réservés en bonne et due forme.

Des places de marché destinées à mettre en relation des personnes pour l’achat et la vente de noms de domaine existent.

Sauf que ce n’est pas tout à fait aussi simple.

Enregistrement du nom de domaine

Normalement, le temps le plus court pour l’enregistrement de domaine est d’1 an, tandis que la période maximale est de 10 ans.

Il existe des exceptions, et certains bureaux d’enregistrement de domaine offrent des services Premium qui garantissent qu’un domaine est enregistré pour une période plus longue, mais aucun ne peut être pris pour moins de 12 mois.

En d’autres termes, une fois qu’un nom de domaine est enregistré, il ne peut pas être désinscrit ou modifié. Vous devez être très prudent lorsque vous saisissez le nom de domaine que vous souhaitez avoir. Vérifiez l’orthographe deux et même trois fois pour vous assurer que c’est exactement ce que vous voulez.

L’enregistrement d’un domaine est l’un des éléments les plus immuables des données numériques en existence et pour une bonne raison.

Aujourd’hui, certains registrars de domaine pourraient essayer de révoquer l’enregistrement de domaine dans les 5 premiers jours de sa création pour permettre de corriger un nom incorrectement orthographié.

Une fois que vous avez le nom de domaine sous votre contrôle, il serait en mesure d’héberger un site Web et de servir des e-mails aussi longtemps que vous continuez à le renouveler.

Le prestataire de domaine, c.-à-d. la société par laquelle vous avez acheté le nom de domaine, est légalement obligé de vous envoyer des rappels par e-mail lorsque l’expiration du domaine approche afin que vous puissiez décider à temps si vous souhaitez le renouveler ou pas.

Aussi longtemps que vous le renouvelez, le domaine vous servira.

Expiration du domaine

Dans le cas où vous ne renouvelez pas, cependant, les choses deviennent intéressantes.

À la date d\’expiration, la plupart des TLDs (noms de domaine de premier niveau) entrent dans un délai de grâce qui dure environ 1 mois. Pendant la période de grâce, ils cessent de fonctionner.

Tous les sites Web associés à eux deviennent inaccessibles, et ainsi que toutes les adresses emails.

Tout de même, pendant la période de grâce, le propriétaire, ou le déclarant du domaine, peut renouveler le domaine aux frais de renouvellement réguliers. S’il est renouvelé, le domaine devrait revenir à la fonction normale dans les 24 heures.

En règle générale, le délai de grâce dure 30 jours.

Certains domaines, notamment le .EU, n’ont pas de période de grâce.

Période de rachat et de suppression

Une fois que la période de grâce est terminée (si elle existe en premier lieu), le nom de domaine entre dans la période du rachat du nom expiré. Pendant ce temps, le domaine est entre les mains du prestataire et n’est plus détenu par le déclarant initial (le titulaire).

La période de rachat s’étend généralement sur 30 jours. Le titulaire pourrait demander la restauration du domaine, mais il y a deux mises en garde :

  1. Les frais de rachat sont nettement plus élevés que les frais de renouvellement. Souvent, il dépasse les 100 euros.
  2. Le prestataire est légalement autorisé à garder le nom de domaine. Même si une demande de restauration a été déposée et qu’une taxe de rachat a été payée, il peut conserver le domaine.

En d’autres termes, ne laissez pas votre domaine entrer dans la période de rachat. Jamais.

Une fois la période de rachat terminée, le nom de domaine entre en suppression. Ça dure 5 jours. Une fois de plus, le domaine est officiellement effacé de tous les enregistrements et devient inexistant.

Ce que cela signifie en pratique, c’est que le domaine peut être enregistré à nouveau par toute personne disposant d’une connexion Internet et d\’une carte de crédit.

Comment récupérer un domaine perdu ?

Si votre nom de domaine entre en phase de restauration et que vous ne voulez pas payer les frais élevés de restauration, vous pouvez attendre que le domaine soit supprimé.

Ensuite, vous pouvez rapidement l’acheter pour les frais d’inscription réguliers, généralement un peu plus de 10 euros.

Le risque ici est qu’au moment où le domaine apparaît comme libre, quelqu’un d’autre pourrait l’acheter et se l’approprier.

Un concurrent qui souhaite vous mettre hors du jeu, un étranger complet qui aime le nom, un vendeur de noms de domaine qui enregistre des domaines et les revend pour son profit (second marché des noms de domaine), et ainsi de suite.

C’est un geste risqué, mais cela pourrait vous épargner potentiellement quelques dépenses.

Bref, la vie d’un nom de domaine passe par les étapes suivantes :

  1. Disponible pour l’enregistrement : pratiquement, le domaine n\’existe pas encore
  2. Inscription : une personne ou une entreprise l\’achète pour une période de temps définie
  3. Période active : le domaine fonctionne aussi longtemps que l’enregistrement est valide
  4. Période de grâce : débute le dernier jour de la période active et dure 30 jours
  5. Période de rachat : commence une fois que la période de grâce est terminée et dure 30 jours.
  6. Période de suppression : dure 5 jours et suit la période de rachat. Le domaine est irrémédiable
  7. Disponible pour l’inscription : le cycle est terminé.

Encore une fois, certains TLDs n’ont pas de période de grâce, tandis que d’autres n’ont pas de période de rachat. Certains n’ont aucune de ces 2 périodes. Ces domaines sont répertoriés pour suppression à l’expiration.

Vérifiez toujours les règles auprès de votre bureau d’enregistrement avant d’acheter un nom de domaine.

Processus d’enregistrement des noms de domaine

Pendant le processus d’enregistrement, vous devez utiliser un outil de recherche connu sous le nom d’informations WHOIS.

Le WHOIS est une sorte d’annuaire public du Web, qui existe depuis 1982 et permet à tout utilisateur, à partir de n’importe quel nom de domaine, d’en identifier le propriétaire grâce aux données suivantes : nom, prénom, nom de la société le cas échéant, adresse postale, adresse email et numéro de téléphone.

Il y a 3 sections principales dans le WHOIS :

  1. Titulaire : Nom du déclarant
  2. Contact technique : Tech-C
  3. Contact administratif : Admin-C

Chacune de ces sections demande un nom, une adresse physique, un téléphone et une adresse e-mail.

Bien que tous les champs doivent être remplis avec précision, l\’adresse e-mail est la plus importante. Plus précisément, l\’adresse e-mail que vous mettez dans la section administrative est la plus importante, ainsi que celle du champ Titulaire.

L’e-mail administratif est important pour prouver qui détient le nom de domaine, en cas de litige de propriété. C’est aussi celui par lequel les transferts de noms de domaine se produisent.

Pratiquement, jusqu’en 2013, l’adresse e-mail administrative était la seule importante.

Depuis lors, l’ICANN exige que les registrars d’enregistrement de domaine envoient des e-mails de confirmation à l’adresse e-mail du déclarant.

En d’autres termes, si vous entrez la mauvaise adresse e-mail lors de l’enregistrement d’un domaine, vous ne recevrez jamais l’e-mail de confirmation et votre nouvelle adresse Web (domaine) sera désactivée.

Assurez-vous de vérifier le dossier de spam de votre adresse e-mail inscrite pour ne pas manquer le lien de confirmation.

Enregistrement domaine gratuit

Beaucoup de fournisseurs d’hébergement attirent de nouveaux clients avec des frais d’hébergement inférieurs initiaux.

C’est une bonne chose d’obtenir un enregistrement de domaine gratuit, mais gardez à l’esprit que cette offre couvre généralement une seule année.

Après cela, vous devrez payer pour le renouvellement du domaine au tarif plein en cours.

Le transfert domaine

Les noms de domaine peuvent être transférés entre les bureaux d’enregistrement et entre les propriétaires. Ce dernier se produit beaucoup plus facilement, mais c’est le premier qui est normalement appelé «transfert de domaine».

Changement de propriété du domaine

Pour que la propriété change, techniquement, tout ce que vous devez faire est de modifier les informations WHOIS.

Entrez le nom du nouveau propriétaire et son adresse e-mail valide dans les sections du “Titulaire” et du contact administratif, et c’est tout.

Certes, c’est une définition assez étroite du transfert de propriété de nom de domaine. Pour abandonner complètement le contrôle au nouveau propriétaire, ce dernier doit aussi avoir accès au panneau de contrôle du Bureau d’enregistrement du domaine aussi.

Dans le cas où vous avez de nombreux noms de domaine et que vous souhaitez donner un seul d’entre eux, un transfert de domaine est possible.

Transférer des domaines entre les registrars

Les domaines sont transférés pour différentes raisons. Les utilisateurs sont insatisfaits de la société d’enregistrement ou ont trouvé une meilleure offre. Le service d’hébergement migre vers un nouveau fournisseur d’hébergement et le nom de domaine suit.

Maintenant, un domaine peut être transféré mais seulement s\’il est plus âgé de plus de 60 jours (c.-à-d. 2 mois ont passé depuis son enregistrement initial) et si le registrar de réception peut l\’accepter.

Sachez tout de même que tous les registraires ne sont pas autorisés à gérer tous les TLDs.

Dans le cas où le nom de domaine est éligible pour le transfert, vous devez faire 4 choses :

  1. Tout d’abord, assurez-vous d’avoir accès à l’e-mail administratif associé au nom de domaine. Vous en aurez besoin.
  2. Ensuite, accédez au bureau d’enregistrement actuel et déverrouillez le domaine. Par défaut, les noms de domaine sont verrouillés pour empêcher les transferts indésirables.
  3. Une fois le domaine est déverrouillé, demandez au registrar de vous donner le code d’autorisation, AuthCode, AuthInfo ou encore code EPP. Il s’agit d’une combinaison de et de lettres uniques à votre domaine qui sert à confirmer la demande de transfert.Sans cela, aucun nom de domaine ne peut être transféré.
  4. Enfin, adressez-vous au nouveau registrar chez qui vous souhaitez déplacer le domaine et demandez-lui d’initier le transfert. Il enverra une demande de transfert au registrar actuel de votre domaine et aura besoin du code EPP pour lancer le transfert.

Une fois le transfert commencé, vous devez vérifier l’e-mail administratif de temps à autres parce que vous recevrez une demande de confirmation.

Typiquement, c’est un email avec un lien sur lequel vous devez cliquer pour confirmer qu’il s’agit d’une demande de transfert légitime que vous, le propriétaire légitime, souhaitez exécuter.

Si vous ne parvenez pas à confirmer le transfert, il s\’arrêtera et le nom de domaine restera avec le Bureau d’enregistrement actuel.

Les transferts de domaine sont-ils gratuits ?

Normalement, le nouveau registrar vous facturera des frais d\’inscription pour le transfert. Ces frais seront appliqués pour renouveler le domaine pour une année de plus.

Ce qui, dans un sens, rend le transfert gratuit.

Certains fournisseurs d’hébergement offrent des noms de domaine gratuits aux nouveaux clients, mais cette offre s’étend rarement aux transferts entrants.

Méfiez-vous des registrars qui facturent pour fournir le code d’autorisation. Ce sont des tactiques bon marché pour dissuader les gens de transférer leurs domaines.

Vous pouvez contester que vous êtes le déclarant légitime et que le code EPP vous appartient et avez le droit de l’obtenir gratuitement sur demande.

Quel est le meilleur endroit pour acheter des domaines ?

Il y a de nombreux registrars de nos jours. La plupart des hébergeurs de sites Web peuvent également enregistrer des noms de domaine.

Il y a un argument à avoir au sujet de garder votre nom de domaine où vos services d’hébergement Web sont, mais il y en a un contre lui, aussi.

Si vous avez un ou deux domaines et aimez un hébergeur en particulier, vous pouvez facilement garder tout au même endroit, pour une gestion plus facile.

D’autre part, si vous avez de nombreux sites Web, il est préférable d\’avoir un registrar dédié aux noms de domaine.

Différence entre un domaine et un site Web ?

Le nom de domaine est comme l’adresse physique d’une rue.

Ce qui réside sur cette adresse (une page Web dans le monde numérique) est un bâtiment.

Ce bâtiment pourrait être une vieille maison avec un design complexe pendant plusieurs décennies avant d’être démolie et transformée en un espace de co-working où les hipsters consomment des quantités abondantes de café tout en essayant de trouver du sens à leur existence.

Ainsi, quelle que soit l’activité ou le type de bâtiment où réside à cette adresse, l’adresse elle-même ne change pas.

C’est la même chose avec les noms de domaine. Ils sont l’emplacement, la propriété numérique sur laquelle quelque chose de significatif ou d’obscène est créé : un site Web.

C’est pourquoi dire que notre site est Arobasenet.com est techniquement incorrect.

C’est notre nom de domaine. Notre site est composé d’articles, de graphiques, d’images, d’études de cas, de pages techniques, de la section des commentaires et du formulaire de contact.

Une fois de plus, un nom de domaine peut totalement exister sans un site Web sur lui, et un site Web peut en quelque sorte exister sans un nom de domaine propre.

Google Images utilise le titre de la page comme légende de l\'image affichée

Google Images utilise le titre la page comme légende de l\'image affichée

Les résultats de recherche de Google Imagesdepuis le déploiement des badges l\’été dernier jusqu\’à la boîte de recherche connexe (Images similaires) en Décembre dernier et la suppression des boutons \ »Voir l’image\ » et \ »Rechercher par image\ » en Février dernier.

Auparavant, Images a amélioré la recherche visuelle en introduisant des fonctionnalités, qui font penser à Pinterest.

Et, à partir d’aujourd\’hui, les résultats de incluront désormais des légendes pour chaque image affichée. Le déploiement est global et sera disponible pour les navigateurs mobiles et l\’application Google.

La légende affichée avec une image sera extraite du titre de la page qui présente l\’image.

Comme indiqué dans l\’image ci-dessous, la légende sera affichée sous l\’image et au-dessus de l\’URL (nom de domaine) de la page.

Avant, vous aviez ceci (juste le nom de domaine de la page comme légende) :

Maintenant, la page de résultats avec des légendes intégrées se présente comme ci-dessous (avec le titre de la page et le nom de domaine) :

Mais, attention : une tape sur le nom de domaine ou la légende vous redirigera vers la page d\’accueil du site de l\’image.

Seule la tape sur l\’image vous redirige vers le contenu Web dont est issue l\’image.

Dans son annonce, Google déclare :

Cette information supplémentaire vous donne plus de contexte afin que vous puissiez facilement savoir le sujet dont l\’image parle et si le site Web contiendrait plus de contenu pertinent pour vos besoins.

Pour l’instant, Google Images n’utilise que les titres Web des pages, sans les réécrire. De même, il n’utilise pas un extrait du contenu pour la légende, mais uniquement le titre de la page Web et rien de plus.

Une fois de plus, ce changement est global, mais uniquement pour les recherches Google Images sur mobile, via les navigateurs mobiles ou l\’application Google ( et ).

Infographie de l\'hébergement Web

L\’hébergement Web

Infographie de l\'hébergement Web pour mieux comprendre

Les sites Web sont hébergés, ou stockés, sur des ordinateurs spéciaux appelés serveurs.

nom de domaine dans leur navigateur. Leur ordinateur ou mobile se connectera ensuite à votre serveur et vos pages Web leur seront transmises par le biais du navigateur.

pour ne pas dire exigentvous aideront à en acheter un.

Si vous décidez de créer et héberger votre site Web

Les différents types de serveurs d\’hébergement internet

Allons plus loin et regardons les principales différences entre un hébergement mutualisé, VPS, dédié et Cloud.

  1. Hébergement mutualisé :

    En général, tous les noms de domaine peuvent partager un pool commun de ressources serveur, telles que la RAM et le CPU.

    car il nécessite des connaissances techniques minimales.

    Inconvénients :

    • Aucun accès root,
    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  2. Hébergement sur serveur dédié :

    Un serveur dédié offre le contrôle maximal sur le serveur Web sur lequel votre site est stocké.

    Vous louez en exclusivité un serveur entier. Votre (vos) site (s) est le seul site Web stocké sur le serveur.

    Caractéristiques :

    • Ce type de serveur est fourni avec une plus grande puissance,
    • Un coût beaucoup plus élevé qu’avec le serveur mutualisé, même si l’abonnement est généralement mensuel.
  3. Hébergement Virtual Private Server (VPS) :

    Inconvénients :

    • Capacité limitée à gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics,
  4. Cloud Hosting :

    Le Cloud Hosting ou hébergement cloud offre une capacité illimitée pour gérer des pics de trafic ou de trafic élevés.

    Voici comment cela fonctionne : un ensemble de serveurs (appelé nuage ou cloud) travaillent ensemble pour héberger un groupe de sites Web. Cela permet à plusieurs ordinateurs de travailler en commun pour gérer des niveaux de trafic élevés ou des pics pour un site Web particulier.

    Inconvénients :

    • requis pour modifier les paramètres du serveur et installer certains logiciels),
    • Des coûts plus élevés sont à prévoir,
    • Les utilisateurs d’hébergement Cloud sont généralement facturés par utilisation.

Comment choisir le bon hébergeur pour votre site Web ?

Il y a des centaines de questions que vous pourriez poser à votre hébergeur Web potentiel.

Et en obtenant les réponses à ces questions avant de vous engager, vous devriez avoir une image claire de ce que vous recevrez, ce que le prestataire offre sur le long terme, comment il traite ses clients (disponibilité du support et moyens de contact) et s’ils sont une entreprise en qui vous pouvez avoir confiance et avoir vraiment envie de travailler avec.

Voici quelques questions que vous pouvez poser.

  • Quel est le taux de disponibilité mensuelle moyen ?

  • Combien ça coûte ?

  • Où sont situés physiquement les serveurs d’hébergement ? Pouvez-vous choisir l\’emplacement de votre serveur ?

    Un serveur plus proche de vos utilisateurs permet à votre site Web de charger plus rapidement pour eux.

  • Quel niveau de support technique ou client est offert ?

    Un support client ou technique par téléphone ou par chat disponible 24/7 est à privilégier plutôt qu’un support par email. Vous pourrez ainsi facilement résoudre tout problème technique urgent qui pourrait survenir.

  • Quels sont les termes et les tarifs de renouvellement ?

    Sachez que si vous êtes un abonné pour la première fois, vous devrez probablement vous inscrire à un tarif réduit que pour les changements lorsque vous renouvelez votre contrat. Assurez-vous d’être bien informés pour les années à venir, surtout s’il y a des changements de tarifs en cours de contrat.

  • Quel types d’évolutions potentielles existe-il ?

    Par exemple, si vous démarrez avec un plan de serveur mutualisé, êtes-vous en mesure de développer votre espace plus tard ou même de passer à un environnement de serveur dédié?

  • Par exemple, si vous démarrez dans une configuration de serveur mutualisé et que vous devez passer à un environnement dédié ou VPS pendant la durée de votre contrat, est-ce autorisé ? Y a-t-il des ou des frais de migration ?

  • Sachez que tous les plans illimités ont des limitations. C’est juste une question pour savoir ce que sont ces limitations.

  • Le prestataire d’hébergement Web offre-t-il un essai gratuit ?

    Presque chaque fournisseur offre au moins un essai gratuit allant de 15 à 30 jours, mais certains offrent des délais plus longs. Gardez vos yeux et vos oreilles ouverts et profitez de la période sans engagement pour tester chaque facette du service.

Les chiffres de l’hébergement Web aujourd’hui

Infographie via W3techs.com

  1. Top 10 des langues de tous les sites Web :
    • Anglais : 51.3%
    • Russe : 6,8%
    • Allemand : 5,6%
    • Japonais : 5,4%
    • Espagnol : 5,1%
    • Français : 4,1%
    • Portugais : 2,6%
    • Italien : 2,4%
    • Chinois : 2,1%
    • Polonais : 1,7%
  2. Quels logiciels CMS utilisent les sites Web (voir classement ici) ?
    • 51% n’utilisent aucun logiciel CMS
    • se classe largement en tête.
  3. de l’hébergement sécurisé :
  4. Popularité du langage PHP en 2018 :
    • 83% des sites Web utilisent le PHP.
    • 88% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 5
    • 11% de ces sites utilisant le PHP utilisent la version 7
    • 1% de ces sites utilisant le PHP utilisent des versions plus anciennes (sans doute des sites abandonnés).
  5. Les serveurs Web les plus populaires en 2010 et 2018 :
    • : 10% en 2018 contre 21% en 2010 (en forte baisse)
    • Nginx : 37% en 2018 contre 4% en 2010  (en forte croissance)
    • LiteSpeed : 3% en 2018 contre 1% en 2010
    • Apache : 48% en 2018 contre 72% en 2010 (en forte baisse)

Facebook facilite la compréhension des statistiques de ses publicités

Facebook rend ses métriques (ou indicateurs) publicitaires plus claires et plus compréhensibles en introduisant de nouveaux libellés qui montrent comment elles sont calculées.

Facebook facilite la compréhension des statistiques de ses publicités

 

labellise maintenant certaines statistiques dans son Ads Manager (Gestionnaire de publicités) en tant que “’Estimée” et/ou “En développement”

Audience Network.

 

C’est quoi les métriques estimées ?

 

Facebook explique que ses métriques estimées peuvent fournir des conseils dans les domaines où le résultat final est difficile à quantifier.

“Estimée”.

Le reach (la portée

 

Quelles sont les mesures en développement ?

 

Les métriques marquées comme étant en développement ou en cours sont soit nouvelles, soit encore en test.

Facebook doit tester ses métriques avant de lancer de nouveaux produits publicitaires. Par conséquent, la façon dont une mesure “en développement” est calculée peut changer au fil du temps.

Suppression des métriques redondantes

 

Un certain nombre d’indicateurs, identifiés comme doublons, obsolètes, non opérationnels ou rarement utilisés est en train d’être retiré, avec prise d’effet en Juillet 2018 à l’occasion du prochain lancement de l’API Graph de Facebook.

Leur retrait va simplifier l’identification des indicateurs ou métriques convenant le mieux à mesurer les résultats commerciaux ou à fournir des insights opérationnels en matière de stratégies de contenus, d’audience et d’.

Les indicateurs suivants étant en cours de suppression, Facebook propose des recommandations sur quels autres indicateurs peuvent être utilisés par les annonceurs pour les remplacer.

  1. Actions, Personnes effectuant une action, Coût de n’importe quelle action : Les indicateurs d’ Actions combinent différentes actions et événements, tels que l’engagement, les clics ou les conversions. Au fur et à mesure de l’augmentation du nombre d’actions que les personnes sont susceptibles de réaliser en lien avec une publicité Facebook, cet indicateur devient plus nuancé, et en tant que signal, il devient moins pertinents pour mesurer les résultats commerciaux.

    Facebook recommande alors de personnaliser votre propre indicateur en le combinant de façon à refléter les actions pertinentes dans le cadre de votre activité au lieu d’avoir recours aux Actions.

  2. Montant dépensé aujourd’hui : Facebook recommande d’utiliser son sélecteur de date dynamique afin de consulter les résultats correspondant à Aujourd’hui et de comparer les résultats au fil des différentes plages de dates au lieu d’utiliser l’indicateur “Montant dépensé aujourd’hui”.

    Sélectionnez “Aujourd’hui” dans la plage de dates et utilisez l’indicateur “Montant dépensé” pour évaluer combien d’argent vous avez dépensé dans vos campagnes à partir de 00h00 (minuit) aujourd’hui.

  3. Clics sur le bouton : L’indicateur “Clics sur le bouton” reflète le nombre de fois que des personnes ont cliqué sur le bouton d’appel à l’action de votre publicité.

    Les clics sur le bouton constituent un doublon parce que ces clics sont également reflétés dans l’indicateur “Clics sur un lien” ou d’autres indicateurs tels que “Réponses à un événement” et l’indicateur “Offres enregistrées”.

    Facebook recommande d’utiliser “Clics sur les liens”, “Réponses à un événement” ou “Offres enregistrées” au lieu de “Clics sur le bouton”.

  4. Pourcentage de temps du composant de Canvas: L’indicateur “Pourcentage de temps” du composant de Canvas n’a pas été un indicateur très utilisé.

    Facebook recommande l’utilisation de l’indicateur “Durée de visionnage du Canvas” et de “Pourcentage de vues des Canvas” plutôt que celle de “Pourcentage de temps du composant de Canvas”.

  5. Destination du clic sur le lien : Après avoir lancé cette répartition en Juillet 2017, certaines nouveautés disponibles sur les systèmes d’exploitation des mobiles ont commencé à empêcher Facebook d’identifier si l’utilisateur était redirigé vers un lien profond d’une application ou vers une boutique d’applications dans le cas des publicités créées avec des destinations de lien de sauvegarde.

    Les annonceurs peuvent encore utiliser les indicateurs “Clics sortants” et “Vues de page de destination” pour mesurer quels sont les clics qui dirigent les utilisateurs vers des destinations en dehors de Facebook, tout en continuant à explorer d’autres façons de fournir plus d’insights sur les destinations de boutiques d’applis ou de liens profonds d’applis granulaires.

  6. Mentions de Page, Coût par mention de Page : L’indicateur “Mentions de Page” est, d’après Facebook, obsolète et non révélateur de perceptions positives ou négatives envers votre marque.

    Facebook ne vous recommande donc pas d’utiliser “Mentions de Page” pour évaluer les performances de vos campagnes.

    À la place, si vous avez lancé une campagne de “Mentions J’aime de la page”, utilisez plutôt l’indicateur “Mentions J’aime de la Page” ou l’indicateur “Interactions avec la Page”, ceux-ci étant plus révélateurs du succès d’une campagne de “Mentions J’aime de la Page”.

  7. Portée sociale, Impressions sociales, Clics sociaux (tous), Clics sociaux uniques (tous) : Les Indicateurs sociaux, ci-dessus mentionnés, sont des indicateurs obsolètes qui reflètent le nombre de personnes ayant vu une publicité diffusée et accompagnée d’informations sociales.

    L’indicateur “Portée sociale” n’est pas fondamentalement différent des indicateurs “Portée” et “Impressions” et les insights fournis ne sont pas opérationnels, étant donné que les annonceurs ne peuvent pas contrôler lorsque les publicités diffusées sont accompagnées ou pas d’informations sociales.

    C’est pourquoi Facebook recommande l’utilisation de “Portée” plutôt que de “Portée sociale”, et d’ “Impressions” au lieu d’ “Impressions sociales” afin d’évaluer les performances d’une campagne.

Retenez donc qu’au mois de Juillet 2018

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Lorsque les visiteurs suivent des liens hypertextes

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Les liens brisés ne sont pas seulement mauvais pour l\’expérience utilisateur

Qu’est-ce que les liens brisés affectent ?

La page d’erreur 404 ne frustre pas uniquement les moteurs de recherche et les utilisateurs. Elle aura aussi une incidence sur votre entreprise elle-même.

  1. Votre chiffre d’affaires :

    En plus de perdre des revenus, vous perdrez aussi des clients. Un client potentiel qui ne trouve pas la page de conversion est une personne qui pourrait faire savoir à son entourage et sur les réseaux sociaux (par exemple) la mauvaise expérience vécue sur votre site.

    Et au final, ce n’est pas un seul client potentiel que vous aurez perdu, mais beaucoup d’autres.

    Après tout, vous ne voudriez pas perdre votre temps et effort pour créer votre site Web

  2. Votre taux de rebond :

    La page d\’erreur 404

    Le taux de rebond est mesuré par la quantité de temps (durée

    va au fil du temps générer un taux de rebond plus élevé.

    Lorsque les moteurs de recherche constatent un taux de rebond élevé sur votre page, ils vont brandir un carton rouge

    Par conséquent, il est très important de garder les visiteurs satisfaits quand ils visitent votre site en .

  3. Votre classement :

    Comme mentionné ci-dessus, le taux de rebond peut provoquer un mauvais classement dans les pages de résultats.

    Un autre facteur qui aura une incidence sur votre , c’est de voir votre page non indexée lors de l’exploration de Googlebot. Google utilise ses robots pour explorer votre site en entier afin de recueillir des informations précieuses sur la thématique de votre page.

Les liens sortants brisés

Et vous pourriez ne pas savoir que le contenu lié a été supprimé ou déplacé sur le site externe.

Lorsque votre site a des liens sortants brisés, c’est un mauvais signal à la fois pour vos utilisateurs et votre référencement. Googlebot explore le Web en allant de liens en liens pour collecter des données sur chaque page.

Veillez à vérifier régulièrement vos liens sortants pour vous assurer que vous ne redirigez pas les lecteurs (ou les bots) vers les pages brisées.

Comment vérifier et analyser vos liens sortants morts

Si vous avez un petit site, cette vérification des liens morts pourra se faire manuellement via l’extension Chrome “Check My Links” pour examiner manuellement chaque page de votre site et effectuer des contrôles individuellement pour détecter les liens brisés.

Cet outil vous aidera à découvrir à la fois les liens internes (liens de votre propre site) et les liens externes (liens vers d’autres sites

Si vous avez un gros site, il ne sera probablement pas possible de vérifier manuellement chaque page pour découvrir les liens brisés. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans des vérificateurs de liens morts payants tels que Ahref ou Semrush qui peuvent vous aider à trouver des liens cassés en vrac sur votre site.

Vous pouvez aussi utiliser Broken Link Checker qui est un outil gratuit parfait si vous avez un site de moins de 3000 pages. Au-delà de 3000 pages, une contribution vous sera demandée.

Vous entrez votre , vous sélectionnez “Report distinct broken links only” et vous cliquez sur le bouton “Report distinct broken links only” après avoir saisi le code de vérification affiché.

Le résultat s’affiche au bout de quelques minutes dans un tableau avec, s’il y en a,cliquez sur URL pour le lien de votre page) et de destination (cliquez sur SRC pour le lien de la page pointée).

A vous d’aller le corriger ou le supprimer dans la page d’origine sur votre site.

Liens internes morts et pages d\’erreurs 404

Une erreur 404 se produit lorsque le contenu de votre site a été supprimé ou déplacé sans aucune redirection appropriée mise en place pour rediriger les visiteurs vers la page correcte.

explorer et indexer les sites

Lorsque les utilisateurs tombent sur des pages inexistantes ou déplacées sur votre site, cela peut affecter votre ratio d’utilisateurs habituels et affecter les taux de conversion de votre site Web.

Pour trouver les pages erreur 404 sur votre site résultant des liens internes cassés, vous pouvez utiliser l’outil Broken Link Check ou l’extension Chrome “Check My Links”, tous deux cités plus haut.

3 façons d\’éviter et fixer les pages d’erreur 404

  1. Mettez à jour plutôt que de supprimer le contenu :liens vers votre site).
  2. La redirection 301 pour envoyer les visiteurs vers une nouvelle page :en utilisant la redirection 301.
  3. Contactez le webmaster et demandez que le lien soit mis à jour :une URL incorrecte

Alors que Google affirme qu’avoir des pages d’erreur 404 ne nuira pas nécessairement à votre référencement

Bing lance son moteur de recherche personnalisé pour les entreprises

Alors que a arrêté cette année son service Google Search Site destiné aux entreprises, vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité appelée « Bing pour les entreprises » (Bing for Business) pour ses clients Office 365 et 365 pour les entreprises

Bing for Business

Bing for Business, un moteur de recherche personnalisé et intégré, donne aux employés des résultats de recherche d’une entreprise dans le contexte organisationnel de l’entreprise elle-même, qu’il s’agisse d’une entreprise, d’une école ou d’une organisation.

Ce moteur de recherche personnalisé utilise l’intelligence artificielle et le “Microsoft Graph” pour adapter les résultats de recherche aux employés et au contenu au sein d’une organisation.

Bing pour les entreprises recherche les données de l’entreprise, les personnes, les documents, les sites  et les lieux, ainsi que les résultats du Web public, et les répertorie dans une expérience de résultats de recherche unifiée pour le personnel de l’entreprise. Le tout dans une sorte d’intranet.

Ceci, bien sûr, fonctionne sur n’importe quel navigateur, sur n’importe quel appareil, mais exclusivement au sein de l’organisation.

Voici un exemple de Bing pour la recherche en entreprise pour la requête “Thomas” qui renvoie les informations de l’employé “Thomas”:

Images via Bing.com

Voici un calendrier lié à la planification des congés :

Bing for Business peut également n’afficher que les documents disponibles pour un utilisateur spécifique :

Voici la liste des fonctionnalités de Bing for Business

 

  • Bookmarks de l’entreprise : les signets fournissent le moyen le plus rapide pour vous pour trouver des sites, des outils et d’autres informations au sein de l’entreprise.Les signets peuvent se classer par sujets avec une durée de vie courte correspondant à un événement de l’entreprise ou une durée de vie permanente, pour le lien vers les horaires internes et l’outil de rapport, par exemple.
  • Recherche des personnes : avec Bing pour les entreprises, la recherche des personnes est un moyen rapide pour vous aider à chercher et à trouver une personne au sein de l’organisation et de comprendre son rôle au sein de l’organisation, voir ce sur quoi elle travaille dans l’entreprise, pour qui elle travaille, savoir depuis quelle localité elle travaille et obtenir des plans d’itinéraire.
  • Organigramme : accès rapide à la Charte organisationnelle pour comprendre la place d’une personne au sein de l’entreprise et parcourir davantage ses pairs ou collègues, sa direction et ses rapports directs.
  • Plans de l’immeuble et des étages : Les bâtiments et plans d’étages vont vous aider à trouver rapidement votre chemin ou localiser là où un collègue est assis (bureau dans un open space, par exemple) ou découvrir votre chemin à parcourir dans un nouveau bâtiment.
  • Recherche de documents : permet de chercher et trouver des documents contextuels et pertinents enregistrés sur SharePoint et d’autres sources à l’intérieur de Microsoft Graph.
  • Les Groupes Office 365 : vous serez en mesure d’explorer les groupes dont une personne est membre dans le cadre de la recherche des personnes et parcourir ses contenus. En outre, il sera possible de chercher des groupes par leur nom.
  • Bing pour les news du secteur d’activité : Bing travaille avec votre entreprise pour comprendre votre travail et vos tâches. Au fil du temps, Bing apprend quelles informations d’affaires vous intéressent, telles que des nouvelles de votre entreprise, les concurrents et le domaine d’activité.Cette fonctionnalité est un flux personnalisé sur Bing.com, vous aidant à prendre des décisions éclairées et au moment opportun.
  • Gestion et analytics : les administrateurs systèmes peuvent rapidement configurer, créer des signets et définir les déclencheurs de recherche, les mots ou les phrases. Les admins auront également une meilleure compréhension sur la façon dont les gens au sein de l’organisation font des recherches sur le Web.

Les entreprises intéressées par Bing for Business peuvent en faire la demande ici.

Comment passer d\'une URL mobile séparée à une URL Responsive ?

Le mobile-first de Google, dont on connaît approximativement la période de lancement, préoccupe de plus en plus les propriétaires de sites, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Google : Comment passer d\'une URL mobile séparée à une URL Responsive

Et, ce que l’on sait à ce jour, c’est que la validation du mobile first se fera au cas par cas, en ce qui concerne .

Avec plus de sites migrant vers la conception Web réactive, et donc en responsive design, pour être mobile-friendlyvia par exemple : m.mondomaine.com), vers des URLs Reponsives.

C’est pourquoi Google poursuit sa campagne vers un Internet plus réactif avec des conseils sur la façon de fusionner les URL mobiles séparées avec les URLs réactives pour n\’en faire qu\’un seul type d\’URLs.

Voici quelques recommandations de Google sur la façon de passer des URLs mobiles séparées à des URLs réactives d\’une manière qui donne à vos sites les meilleures chances de bien performer sur les résultats de recherche de Google.

Ce sujet s’adresse donc à ceux qui ont un site séparé, en plus de leur site desktop. Ce qui entraîne en général la gestion de 2 URLs distinctes pour un même contenu.

Ci-dessous les étapes recommandées par Google :

  • Configurez les Redirections 301 sur les anciennes URLs mobiles séparées pour pointer vers les versions réactives (les nouvelles pages en responsive design).
    Images via Google

    Ces redirections doivent être effectuées sur une base par URL, individuellement, à partir de chaque ancienne URL mobile séparée vers les nouvelles URLs réactives.

    1. Supprimez toute configuration spécifique à l\’URL mobile que votre site peut avoir, telle que les redirections conditionnelles ou en-tête HTTP Vary.
    2. Comme une bonne pratique, mettez en place l’attribut canonique (rel = canonical) sur les nouvelles URLs en responsive pointant vers elle-mêmes (attributs canoniques autoréférentiels).

Si vous utilisez actuellement un service dynamique et souhaitez passer en responsive design, vous n\’avez pas besoin d\’ajouter ou de modifier les redirections.

Google rappelle, après ses recommandations, que le passage à un site réactif devrait faciliter la maintenance et les rapports des statistiques de performance.

En plus de ne plus avoir besoin de gérer des URLs séparées pour toutes les pages, il sera également beaucoup plus facile d\’adopter des pratiques et des technologies telles que l\’attribut “hreflang” pour l\’internationalisation, AMP pour la vitesse, des données structurées pour les fonctionnalités de recherche avancée et plus encore.