Twitter s\'apprête à lancer l\'algorithme de sa Timeline inversée dès cette semaine

#RIPTwitter est le hashtag tendance ce samedi 6 Février. Et pour cause : Twitter envisagerait de lancer son nouvel algorithme pour réorganiser le fil d’actualité dans quelques jours, à en croire Buzzfeed.

Twitter

Cet algorithme dédié à la Timeline de va donc réorganiser l’affichage des Tweets en fonction de ce qu’il pense que l’utilisateur souhaite voir le plus.

En d’autres termes, Twitter va lui aussi se lancer dans la chronologie inversée et trier les contenus à afficher. Par conséquent, la date de publication des Tweets n’influencera plus l’apparition des Tweets dans le fil d’actualité des utilisateurs.

Pour l’instant, il semble que cette chronologie inversée ne sera pas imposée aux utilisateurs, mais qu’elle se présentera sous forme d’option.

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de la volonté de Twitter de laisser un algorithme gérer le fil d’actualité, comme le révèlait cet article.

Vous pourrez donc voir des Tweets de personnes que vous ne suivez pas dans votre fil d\’actualité.

Comme le révèle Thenextweb, la chronologie inversée sera l’option par défaut pour tous, mais il y aura aussi une option “Plus récents” pour revenir à un ordre chronologique classique.

Bing lance la réservation d\'hôtel et améliore ses résultats mobiles


Et ce, en ajoutant un système de réservation en ligne en partenariat avec TripAdvisor et en incluant des mentions et des liens supplémentaires (sitelinks) dans ses résultats de recherche mobile.

Bing Search SEO


Désormais, lorsque les utilisateurs rechercheront un hôtel précis sur Bing.com (voir exemple ici

En cliquant sur le bouton \ »Trouver un tarif\ », ils seront redirigés vers TripAdvisor où la plateforme leur proposera les \ »meilleurs prix pour leur séjour\ » issus de 3 sites différents. Un autre clic sur le site  ou le prix choisi leur permettra d\’aller sur ce site pour réserver leur séjour.

Cette possibilité de réservation démarrant sur Bing est disponible dans 22 pays (et dans 14 langues) dont la France, le Canada, la Belgique…

Amélioration des résultats de recherche mobile

Bing a également mis à jour ses résultats de recherche mobile en ajoutant des informations complémentaires dont certaines sont issues des données structurées :

  • Une notation par étoiles,
  • Une note moyenne sur 5 s\’il en existe sur le site,
  • Le nombre de commentaires,
  • Un fil d\’Ariane s\’il en existe sur le site,
  • Des liens Sitelink vers les pages internes du site web
  • La date de publication de l\’article
  • Le type de fichiers (PDF, Doc, etc) pour les pages qui ne sont pas en HTML.
Nouveaux résultats de recherche mobile de Bing
Image via Bing.com

Google Authorship : La fin des photos d\'auteurs sur les pages de résultats




Ce qui est vraiment surprenant comme annonce.

lancée par Google le 7 Juin 2011, bien avant l\’annonce du lancement de Google+.

Cette fonctionnalité était censée permettre à tout auteur de contenus web de revendiquer leur paternité. Lesquels auteurs identifiés pouvant alors bénéficier de l\’affichage de leurs photos sur les pages de résultats de Google.

Même qu\’il était prévu de favoriser de tels auteurs identifiés par l\’Authorshiplors des classements sur les pages de résultats de Google par rapport aux auteurs anonymes.

Que dit John Mueller ?

Dans son post sur Google+ (voir ci-dessous), +John Mueller déclare ceci :

Nous avons beaucoup travaillé pour améliorer l\’interface visuelle de nos résultats de recherche, notamment en créant une meilleure expérience mobile et un design plus cohérent sur l\’ensemble des appareils de connexion.

Pour continuer sur cette lancée, nous allons simplifier la manière dont l\’Authorship (photo d\’auteur) apparaît dans les résultats de recherche sur mobile et sur ordinateur. Et ce, en supprimant la photo du profil (auteur) et le nombre de followers. (Nos expériences nous indiquent que le taux de clics obtenus avec ce nouveau design moins encombré (sans photo) est similaire au précédent design avec les photos d\’auteurs).

En parlant d\’uniformiser l\’apparence des pages de résultats sur tous les appareils de connexion (mobile, tablette et ordinateur), John Mueller justifie ainsi cette suppresion des photos par la nécessité pour Google de ne pas alourdir ses pages de résultats sur mobile afin de réduire le temps de chargement pour accélérer l\’affichage des pages.

Donc, pour alléger les pages de résultats de mobile (design plus cohérent), Google sacrifie ce qui a fait tout l\’intérêt de particper dans un premier temps à l\’Authorship.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Il va bien entendu se passer ce qu\’a dit John Mueller : plus de photos de profils Google+ identifiés comme auteurs de contenus.

Selon les premières constatations faites, l\’Authorship continue d\’exister mais sous une autre forme.

Ne serait-ce que pour continuer à collecter les données personnelles et de navigation des profils dont Google pourrait avoir besoin pour mieux cibler les publicités affichées et accessoirement pour le probable Author Rank.

Ainsi, les résultats de recherche qui bénéficient de l\’affichage de l\’Authorship sur les pages de résultats voient le nom et le prénom de l\’auteur mentionnés en gris clair au début de la description du lien, suivis parfois par la date de publication.

Ce nom d\’auteur bénéficie d\’un lien vers la page du profil Google+. Sans aucune photo, ni nombre d\’abonnés.

Cependant, sur certaines requêtes, nous avons encore la photo de l\’auteur ainsi que le nom mais pas de nombre d\’abonnés. Sans doute que pour ces rares exceptions constatées, les requêtes n\’ont pas encore été mises à jour.

Il faut rappeler ici ce que dit Google concernant les \ »Informations relatives à l\’auteur dans les résultats de recherche\ » dont le lien est dans le post Google+ ci-dessus :

Google teste l\’affichage des informations relatives à l\’auteur dans les résultats de recherche pour aider les internautes à trouver du contenu de qualité.

Et Google de déclarer par la suite qu\’il ne peut pas garantir que les informations relatives à l\’auteur s\’afficheront dans les résultats de la Recherche sur le Web Google ou de .

Alors, si l\’Authorship avec l\’affichage des photos d\’auteurs ayant un profil Google+ disparaît, disons-nous que ce n\’était qu\’un test. Sans plus…

Google va-t-il remplacer L\'URL affichée par le nom de domaine sur ses Pages de résultats ?

Nouveau test de .

Google Operating Systemdans un post en date du 19 octobre dernier.



Le site Abondance.com

le lancement d\’Hummingbird

au coeur de son nouvel algorithme.

Voici une autre explication que donne Google Operating System pour ces tests en cours sur les pages de résultats de Google :

Découvrez comment Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment Bien référencer
son site internet sur Google

Comment Google va calculer l\'AuthorRank de votre profil auteur


se sert de plus en plus de son réseau social Google+ pour influencer les résultats de recherche de son moteur (exemple : Search Plus Your World).

Il est encore temps d\’adhérer à Google AuthorShip

Il est temps pour les entreprises et autres marketeurs en ligne d\’accepter et de prendre en compte ce bouleversement qui pourrait connaître son apothéose avec la mise en place probable de Google AuthorRank. En se fiant, bien sûr, au brevet de Google du 1er septembre 2011 dont nous avons parlé dans l\’article précédent.

Car, très peu d\’entreprises ont à ce jour relier leur contenu à Google AuthorShip. Il n\’y a qu\’à regarder sur les pages de résultats de Google pour se rendre compte du nombre de sites ou de blogs dont les auteurs n\’ont pas encore de vignette-photo.

A ce stade, commençons par préciser que Google avait déjà, en Août 2005, déposé un premier brevet dénommé Agent Rank Patent qui lui donnait le droit de se servir de l\’identité des auteurs des articles pour influencer les résultats de recherche. Donc, bien avant qu\’on ne parle des réseaux sociaux, l\’idée de l\’AuthorShip et de l\’Author Rank avait déjà germé dans la tête des créateurs de Google. C\’est vous dire si Google+ est bien là pour durer quoi qu\’il advienne.

En plus de Search Plus Your World, une fonctionnalité qui affiche des liens en fonction de vos connections sur Google+, Google AuthorRank va sans doute rebattre les cartes en ce qui concerne les positionnements sur le moteur.

En effet, Google va de plus en plus surveiller vos activités internet et la cartographie de vos engagements sur les réseaux sociaux pour déterminer comment votre contenu est perçu par le public. La qualité du contenu, donc l\’autorité de l\’auteur, devrait reprendre le dessus sur l\’autorité du site. Et la question qui risque de se poser est : est-ce que l\’autorité de l\’auteur est toujours synonyme de contenu pertinent ?

Google AuthorShip va servir à calculer votre AuthorRank

Google devrait utiliser l\’AuthorShip comme facteur déterminant pour juger de la qualité d\’un contenu (score de l\’auteur). Tout laisse à penser que cet AuthorRank va influencer le Pagerank de tout contenu dans le futur. Ce qui reviendrait à dire qu\’il serait difficile dorénavant d\’avoir un contenu à bon PageRank si on n\’a pas soi-même un bon AuthorRank.

Il est donc temps de commencer lier tous vos contenus à Google AuthorShip, donc à votre profil Google+, afin de développer votre Author Rank pour le moment venu.

Personnellement, je considère que l\’Author Rank existe en mode test actuellement. Du fait des statistiques en tant qu\’auteur qu\’on retrouve dans les outils pour webmasters de Google, sous l\’onglet \ »Labos\ ».

Ces statistiques d\’auteur ne concernent pas seulement votre site principal, mais tous vos sites déclarés à Google dans votre profil Google+. Ainsi que toutes vos contributions sur d\’autres sites (guest blogging).
Car, vous y verrez les liens, le nombre de clics, le taux de clics et la position moyenne lors de recherches sur Google où apparaissent vos pages crées et connues dans votre AuthorShip, quel que soit le .

Les éléments qui déterminent votre Author Rank

Pour avoir un aperçu de ce qui pourrait aider Google à déterminer votre Author Rank, jetons un coup d\’oeil sur un autre brevet de Google déposé en 2009 (sous le titre Classement de contenu web généré par les utilisateurs) et publié le 23 août 2012 :

Un brevet qui, je l\’espère, va finir de convaincre les plus sceptiques sur l\’imminence de ce concept :

This specification describes techniques for weighting interactions between users in an electronic community and generating user credential scores based on interactions between users. In general, user-generated content items, e.g., comments to a blog or answers posted on a question answering web site, can be analyzed to assign quality factors. The user-generated content items can additionally be analyzed to assess quality of input and identify individual interactions between users (e.g., one or more users uploading responses to a question posed by a first user). The interactions can be represented in a social, or user activity, graph having weightings assigned to directed links between pairs of users based on the assigned quality factors. These weightings and the corresponding interactions can be used to produce user credential scores.

Traduction par le site de l\’OMPI : Cette spécification décrit les techniques de mesure des interactions entre les utilisateurs dans une communauté électronique et la génération de score des utilisateurs au titre de compétences basées sur les interactions entre les utilisateurs. En général, tout contenu généré par un auteur, par exemple, commentaires sur un blog ou réponses affichées sur un site de question-réponse, peut être analysés pour affecter des facteurs de qualité. 

L\’ auteur de contenu ayant publié des articles peut également être analysées pour évaluer la qualité de l\’entrée (liens des autres auteurs ?) et identifier les interactions individuelles entre les utilisateurs (par exemple, un ou plusieurs utilisateurs affichant les réponses à une question posée par un premier utilisateur ).

Les interactions peuvent être représentées dans un contexte social, ou l\’activité de l\’utilisateur, le graphe permettant de mesurer les liens échangés entre 2 utilisateurs sur la base des facteurs de qualité qui leur sont affectés. Ces pondérations et les interactions correspondantes peuvent être utilisés pour produire des notes d\’informations d\’utilisateur.

Vous l\’aurez compris, tout ce que vous ferez ou direz sur les réseaux sociaux, notamment sur Google+, pourrait être retenu (non, pas contre vous !) pour calculer votre Author Rank.
Bien entendu, il n\’y a pas tous les détails précis qu\’on voudrait. Mais en faisant l\’effort de pousser un peu plus loin notre réflexion, on peut considérer que les éléments ci-dessous pourraient faire partie du calcul de votre Author Rank :

  • Combien de fois un Auteur est cité par les autres auteurs dans leurs articles.
  • Combien de fois un auteur cite les autres auteurs dans ses articles.
  • Nombre total de contenus reliés à un auteur.
  • Nombre de fois un auteur est mentionné par les autres sur les réseaux sociaux.
  • Nombre de liens partagés par un auteur (de lui et des autres).
  • Nombre de fois et à quelle fréquence utilisent-ils des mots clés (avec les hashtags par exemple).
  • Délai de publication entre deux articles et leur éventuelle similarité par rapport à une thématique.
  • Date de publication de l\’article le plus récent de l\’auteur sur un sujet précis.
  • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur est partagé.
  • Nombre d\’amis et/ou followers ayant un niveau de connaissance suffisant sur le sujet de l\’article de l\’auteur qu\’ils ont partagé ( par rapport à leurs articles antécédents).
  • S\’agit-il des mêmes qui partagent l\’article de l\’auteur.
  • Nombre de commentaires générés par l\’article de l\’auteur.
  • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur reçoit des +1, Likes, RT, Pins, et autres partages…
  • Nombre de commentaires du profil entraînant des \ »+1\ » sur Google+.

Comme vous le constatez, beaucoup d\’éléments pourraient être pris en compte pour déterminer l\’AuthorRank d\’un profil auteur. Bien entendu, ce ne sont que des suppositions, car par définition, personne ne connaît l\’algorithme de Google.

Mais, quand on lit l\’extrait, cité plus haut, du brevet d\’août 2012 de Google, je pense qu\’on est assez proche de ses intentions réelles de calcul de l\’Author Rank.

Découvrez maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.