L’algo Penguin peut conduire Google à se méfier de votre site

Lorsque Google a déployé Penguin 4.0, a déclaré que la mise à jour visait à dévaluer ou ignorer les liens, pas à rétrograder les liens. Continuer la lecture de « L’algo Penguin peut conduire Google à se méfier de votre site »

Voici le Top 10 des logiciels de création de sites CMS

Le logiciel de création de site Web avec un système de gestion de contenu (CMS) est toujours idéal pour faire son site internet et surtout effectuer soi-même ses propres mises à jour régulières, de façon intuitive.

Classement 2018 des meilleurs logiciels de création de site

Car, certains apparaissent très simples en apparence, mais nécessitent parfois quelques notions de base en HTML. Ne serait-ce que pour pouvoir parfois intervenir à l’intérieur du code source.

Il ne faut donc pas hésiter à faire appel à eux, dès lors qu’il s’agit d’un projet professionnel de grande envergure. Leur aide et leurs conseils vous seront toujours précieux, notamment pour réaliser un site web sur mesure pour vous, et qui sera, en plus, bien optimisé dès le départ pour le référencement Web.

Comme dit plus haut, quelques notions du langage de programmation HTML peuvent s’avérer utiles, voire nécessaires, même si créer un site internet en WYSWYG avec un système de gestion de contenu (CMS) intégré dans la back-office est désormais une pratique courante.

Voici donc le Top 10 des meilleurs logiciels CMS gratuits ou payants pour créer un site professionnel

Top 10 des meilleurs logiciels CMS gratuits ou payants pour créer un site professionnel
Classement au 14 Avril 2020 – Source : W3techs.com
  1. WordPress : 35,7% d’usage et 63,1% de part de marché.
  2. Joomla! : 2,4% d’usage et 4,2% de part de marché.
  3. Shopify : 2,2% d’usage et 3,8% de part de marché.
  4. Drupal : 1,6% d’usage et 2,8% de part de marché.
  5. Squarespace : 1,4% d’usage et 2,5% de part de marché.
  6. Wix : 1,3% d’usage et 2,3% de part de marché.
  7. Bitrix : 1% d’usage et 1,7% de part de marché.
  8. Blogger : 0,9% d’usage et 1,7% de part de marché.
  9. Magento : 0,8% d’usage et 1,4% de part de marché.
  10. Opencart : 0,6% d’usage et 1% de part de marché.
  11. Prestashop : 0,5% d’usage et 8,9% de part de marché.

 

L\'outil de création Google Website est largement accessible

En Janvier dernier, nous apprenions que testait un outil gratuit pour créer un site depuis My Business. Et ce, pour une page unique facile à créer, bien optimisée pour le mobile et avec une belle interface graphique.

Google Website de My Business

Avec cet outil, Google cible les pays en voie de développement et les pays émergents dans lesquels une présence Web (avoir un site Web) n’est pas vraiment une nécessité pour les entreprises locales.

Il s’agit alors d’un outil qui ne serait pas de prime abord utile dans les pays développés (mais sait-on jamais). Mais, son objectif est double pour Google :

  • Attirer les entreprises locales qui utilisent uniquement Facebook pour leur présence et promotion en ligne, en leur promettant une meilleure présence dans ses pages de résultats locaux.

Les pages créées avec l’outil Google Website s’afficheront tant dans les résultats de Google Local que dans le panneau du Knowledge Local dans lequel un utilisateur cherchant une entreprise spécifique trouvera un outil de Chat en direct (en cours de test) avec l’entreprise, ainsi que ses Google Posts qui viennent d’être intégrés dans .

A ce stade, avec l’outil Google Website et la fonctionnalité Google Posts, tous les 2 dans Google My Business, il est facile de comprendre que Google My Business et sont tout simplement incontournables pour figurer dans les résultats locaux de Google.

Pour rappel, en Janvier 2017, il y avait 123.000 pages My Business créées avec l’outil Google Website. Aujourd’hui, la commande “site:business.google.com/website/” nous indique qu’il y a maintenant 268.000 pages créées.

Soit plus de 100% (le double) en moins de 6 mois !

Google relooke son portail d\'aide SEO pour les webmasters

Lorsque vous irez vous connecter à Google Search Console

Google aide aux webmasters

Il s’agit d’un tout nouveau design qui facilite la découverte de l’information recherchée, ainsi que quelques nouvelles pages de conseils , y compris un calendrier qui répertorie tous les événements SEO de Google pour les webmasters.

Google déclare dans son post d’annonce “

Voici comment se présente le nouveau portail pour webmasters de Google à partir duquel vous allez, en principe, désormais vous connecter à votre compte .

Depuis sa nouvelle page d\’accueil, vous pouvez accéder à une nouvelle page support où vous trouverez des réponses toutes faites à vos questions sur la Search Console, le classement de votre site dans les résultats de recherche, les problèmes de sécurité ou le contenu de vos pages. Vous trouverez l\’assistance adaptée à votre problème.

Google relooke son portail pour webmasters pour mieux vous aider
Image via Google

Et si votre question ne figure pas dans la liste de problèmes fréquents pour lesquels Google vous donne des réponses immédiates, vous pouvez accéder à d’autres ressources pour obtenir une aide personnalisée selon les rubriques ci-dessous :

  • Centre d\’aide sur la Search Console : Apprenez à utiliser la Search Console pour surveiller vos performances sur la recherche Google et voir si Google peut indexer votre site Web.
  • Consignes pour votre site : Si votre site n\’est pas bien placé dans les résultats de recherche, assurez-vous qu\’il n\’enfreint pas les consignes de référencement relatives à la qualité, au contenu ou aux webmasters.
  • Aide pour les sites piratés : Si votre site a été piraté, suivez les étapes et consultez des vidéos explicatives pour savoir comment y remédier.
  • Forum d\’aide pour les webmasters : Obtenez l\’aide de nombreux webmasters expérimentés du forum, notamment des Top Contributeurs, des Étoiles montantes et des Googleurs.
  • Outil de dépannage pour les webmasters : L\’outil de dépannage pour les webmasters peut vous aider à résoudre les problèmes courants rencontrés par votre site Web.
  • Hangouts et Office Hours : Rejoignez un Hangout en direct destiné aux webmasters pendant les offices hours. Vous pourrez aborder, avec un membre de l\’équipe Webmasters Google, les questions ou les problèmes relatifs à votre site.

La page support du site web pour les webmasters de Google vous propose aussi un accès direct aux outils de test de Google, qui sera aussi d’une grande aide à ceux qui prêtent assistance aux autres webmasters ayant des problèmes.

Les outils de test disponibles sont :

  • Test de compatibilité mobile : Vérifiez que les pages de votre site respectent les critères de Google pour les sites mobiles.
  • PageSpeed Insights : Mesurez les performances de vos pages, et obtenez des recommandations pour améliorer l\’expérience utilisateur et la vitesse.
  • Outil de test des : Si vos pages comportent des données structurées, vérifiez qu\’elles sont correctement implémentées, sans erreurs de mise en forme.

L’onglet “Formation” du menu de navigation donne accès à des guides, des cours en ligne et à des ressources populaires pour apprendre à créer un contenu de qualité pour vos visiteurs. Voici que ce vous y trouverez :

  • Vérifier que votre site est adapté aux mobiles : Vérifiez que vos pages respectent les critères pour les sites mobiles. Découvrez comment adapter votre site aux mobiles grâce à des tutoriels de démarrage rapide, des astuces relatives au référencement pour les sites mobiles et une liste d\’erreurs fréquentes à éviter.
  • Améliorer votre présence dans les résultats de recherche avec le SEO : Comprenez ce qu\’est l\’ du référencement (SEO) et comment améliorer la présence de votre site auprès des internautes et des moteurs de recherche.

Pour finir, Google propose dans son nouveau site d’aide aux webmasters, depuis l’onglet “Communication”, un accès à des informations issues de sa communauté, de ses propres actualités et de ses événements.

Le calendrier disponible permet de se tenir informé des prochains événements SEO de Google (hangouts, par exemple).

En dehors de cette page d’aide aux webmasters, rien n’a changé à l\’intérieur de la Search Console.

Créer un site qui s\'auto-détruit dès que Google l\'indexe, c\'est possible !

Il s’agit ici d’une expérience menée par +Matthew Rothenberg qui se présente comme étant artiste et accessoirement hacker (dans le sens du bidouilleur).

Son expérimentation à consister à créer un site dénommé Unindexed qui va continuellement se chercher dans . Donc, chercher à savoir si l’a indexé.

Créer un site qui s\'auto-détruit dès que Google l\'indexe

Et, contrairement à l’attente de tout webmaster pour son site, Unindexed va refuser d’être présent sur Google.

Alors, dès qu’il se sera trouvé dans les pages de résultats de Google, il va, avec beaucoup de précaution, se supprimer de la page de résultats en s’auto-détruisant. Pour laisser ainsi Google afficher un message d’erreur.

Il fait donc ainsi de l’instant T où l’algorithme de Google le découvre et le classe le catalyseur de la destruction. Car, il s’auto-détruit de façon permanente.

Unindexed a quand même vécu pendant 22 jours, le temps qu’il soit repéré par Google. Il s’en est allé le 24 Février dernier en laissant ce message :

The site was discovered by Google after 22 days on Tue Feb 24 2015 21:01:14 GMT+0000 (UTC) and consequently instantly destroyed. Prior to the automatic deletion it it had hundreds of visitors and dozens of contributions. No backups were kept.

Informations si vous voulez faire le test

Matthew Rothenberg a livré quelques informations sur sa méthodologie que voici :

  • Le contenu de ce site est uniquement stocké en mémoire (via Redis) et se charge via un fichier depuis une partition chiffrée (ou sécurisée) de son ordinateur personnel.

    Cette partition est ensuite détruite immédiatement après le lancement du site. Les sauvegardes sont alors désactivées. Le contenu est vidé de la mémoire une fois que le site détecte qu\’il a été indexé par Google.

  • L\’URL du site peut être générée de façon algorithmique et est configurée via la variable d\’environnement, alors ce code source peut être rendu public sans divulguer l\’emplacement du site aux robots.
  • Les visiteurs peuvent laisser des commentaires sur le site pendant qu\’il est actif. Mais, ces commentaires seront supprimés de la même façon que le contenu indexé par Google. Ce qui rend les commentaires aussi éphémères que le contenu lui-même.

Si vous voulez tenter l’expérience, vous pouvez récupérer le code laissé par Rothenberg ici.

Bien entendu, personne ne le ferait avec son propre site.

Google Domains bientôt disponible à l\'international

Google Domains, le service d’enregistrement et de gestion de noms de domaine de vient finalement d’être ouvert à tous les résidents américains.

Google Domains bientôt disponible à l\'international

Il était jusqu’ici en mode bêta et n’acceptait des utilisateurs que sur invitation.

Le service de Google Domains propose dans un tableau de bord plusieurs options pour créer et gérer une présence sur le web :

  • Utiliser l’une des plateformes de création de sites en ligne et partenaires de ce projet tels que Shopify, Squarespace, Wix et Weebly.
  • Utiliser l’outil de redirection pour rediriger le trafic de votre nom de domaine directement vers votre site.
  • Utiliser votre nom de domaine comme un domaine personnalisé pour ou Google Sites. Un marché énorme pour Google !

, comme d\’autres registrars, propose pour chaque nom de domaine enregistré des services tels que la gestion des données privées, la redirection des email vers , la création de 100 sous-domaines et la redirection.

Les frais d’enregistrement commencent à 12 dollars par an. Et des frais supplémentaires pourraient s’ajouter si l’utilisateur passe par les partenaires de Google qui offrent la possibilité de créer un site directement en ligne, de façon intuitive.

Et ce n’est pas tout !

Avec Google Domains, vous pourrez acheter des noms de domaine, en vendre vous-même et créer 100 adresses email par domaine.

Google s’engage à ne pas rendre publiques les données personnelles de chaque propriétaire de noms de domaine. Et ce, sans frais supplémentaires, contrairement à la très grande majorité des registrars actuels.

En plus des extensions de nom de domaine génériques (.com, .net, etc.), Google Domains propose plus 60 extensions telles que .maison, .pub, .social, .us, .ninja, etc… Mais, les extensions nationales de premier niveau (.fr, .be, .ca, .de, etc.) ne sont pas encore disponibles.

Cette généralisation du service Google Domains ne concerne donc pour l\’instant que les Etats-Unis.

Mais, sans avoir donné de calendrier pour sa généralisation à l’international, Google propose déjà un formulaire à remplir à tous ceux qui souhaitent être informés de la disponibilité de Google Domains dans leur pays.

Ce qui laisse bien augurer d’un déploiement à l’international dans les semaines à venir.

Google : Comment gérer les différentes versions d\'un site multilingue ?

+Zineb Ait Bahajji dans son récent post sur Webmaster Central.



  • Montrer à chacun de vos visiteurs le même contenu
  • Offrez la possibilité à vos visiteurs de choisir

Il faut ici noter que Google utilise uniquement le contenu visible de votre page pour déterminer la langue utilisée. .

Qu\’en est-il des contenus dupliqués dans ces cas ?

Selon Google

.

Si vous proposez toutefois du contenu aux mêmes utilisateurs sur des URL différentes (par exemple, si à la fois example.fr/ et example.com/fr/ affichent du contenu en français

12 Moyens d\'améliorer son trafic web sans faire de Netlinking

Et donc, leur importance en terme de visibilité et de trafic web.

Et pourtant, comme nous le présente Cyrus Shepard

1. In-Depth Articles

Selon Moz.com, 6% des résultats de recherche de contiennent désormais des liens In-Depth Articles.

2. Améliorer la satisfaction de l\’utilisateur

3. Les extraits enrichis issus des données structurées

extraits enrichis susceptibles de s\’afficher

4. Optimisation des contenus vidéo

La capture d\’extrait vidéo (miniature)

balises de schema.org pour les vidéos.

Wistia qui peuvent vous aider à créer un sitemap vidéo incluant automatiquement le balisage de Schema.org. Ce qui va vous permettre de choisir la miniature à afficher sur les pages de résultats.

Et comme les miniatures vidéos encouragent très souvent les clics, vous pouvez espérer alors améliorer votre trafic web.

5. Google AuthorShip

Certes Google ne vous garantit pas plus de clics si vous participez à l\’Authorship

6. Améliorer le temps de chargement des pages

Par temps de chargement, il faut comprendre le temps que prend votre serveur pour envoyer sa première réponse à une requête.

7. Optimisation pour mobile

Comme mentionné plus haut, votre site web devra être aussi configuré pour le mobile. Google ayant confirmé

8. Accroître votre audience en dehors de votre zone géographique

9. Visibilité avec Google+

vous devez être actif sur Google+.

10. Optimisation des balises meta et title

Et comme dit Matt Cutts : \ »\ ». Ce qui veut dire que toute duplication de balises pourra être pénalisée et constituer un frein à votre trafic web.

11. Publier régulièrement de nouveaux contenus

Sur certaines thématiques et pour certaines requêtes, avoir du contenu frais peut toujours aider pour plus de visibilité sur Google.

12. Optimisation interne du site

C’est quoi un nom de domaine aujourd’hui ?

En 1998, je travaillais pour une entreprise de nommage internet qui était par la suite devenue le leader européen du secteur.

Mais, peut-il en être encore le cas à l\’heure des réseaux sociaux qui offrent la possibilité tant aux entreprises qu\’aux particuliers d\’avoir une identité sur internet en créant gratuitement un simple profil ?

Aujourd\’hui, il me semble que l\’identité d\’une entreprise se joue plus à travers son profil social (page , page +, page Google+ Local ou compte ). Ce qui devrait en principe exiger une redéfinition du nom de domaine comme étant le nom qui permet de désigner un site web d\’une entreprise. Quelle définition donneriez-vous aujourd\’hui face à cette problématique ?

La nouvelle définition se pose d\’autant plus qu\’en 2014, nous allons assister à l\’arrivée d\’une pléthore (+1300) de domaines de premier niveau reprenant des termes génériques.

Pourquoi l\’Icann, organisme qui régule les noms de domaines, en autorise autant ?

N\’est-ce pas cette quantité indéfinie d\’extensions (.guru, .ninja, .app, .blog, .flowers, .marketing, .store, .wedding, etc…) qui favorise le cybersquatting que ces autorités du nommage internet prétendent lutter contre ?

A force de vouloir toucher toutes les activités professionnelles et tous les centres d\’intérêts de la vie courante, ne serait-on pas en train d\’affaiblir le poids du nommage internet face à l\’identité que procure une page professionnelle sur les réseaux sociaux majeurs ?

Surtout que de plus en plus d\’entreprises, notamment les plus petites et les professions libérales, se contentent d\’avoir un profil social ou une fiche d\’entreprise sur Google ou Facebook ou encore Yelp que de créer un site web avec un nom de domaine propre.

Quelques chiffres sur les noms de domaine

Les ci-dessous sont extraits du dernier pointage réalisé au 3ème trimestre 2013 par la société Verisign :

  • 265 millions de domaines enregistrés. Soit une augmentation de 8% par rapport au 3ème trimestre 2012.
  • 125,9 millions de domaines .com et .net enregistrés. Soit une augmentation de 5% par rapport au 3ème trimestre 2012.
  • 8,3 millions nouveaux de noms de domaines enregistrés entre janvier et septembre 2013.

 

Chiffres des noms de domaine – source : Verisign.

 

Quel est le vrai prix d\'une création de site web ?

Combien coûte un site internet ?



Je voudrais donc dans cet article faire comprendre aux entreprises ou aux personnes qui ont un projet de création de site web pourquoi un vrai webdesigner aura toujours du mal à leur présenter un prix en répondant à la question mentionnée dans le titre de ce post.

En fait, ce sont vos propres objectifs qui vont avoir un réel impact sur la facture finale à payer pour réaliser votre site. Surtout en prenant en compte la notion de prestation de service…