8 outils gratuits d’aide au référencement sur Google

référencement sur Google.

8 outils gratuits d’aide au référencement de Google

algorithmes de Google. .

Danny Sullivan à la tête de l’équipe du Search. Mais, chaque update est censée nous emmener tout de même un pas de plus vers des résultats de recherche plus pertinents, après tout.

Cependant, il y a encore un peu de secret derrière exactement comment évalue un site Web et détermine en fin de compte quels sites afficher pour les requêtes de recherche.

Ces sont essentiels à votre stratégie de recherche organique, car ils vous permettent de vous concentrer sur les éléments de votre site que Google juge importants.

 

Chrome Lighthouse

automatisé, en open-source, pour améliorer la qualité des pages Web.

Lighthouse est une version \ »Lite\ » (légère) d\’un outil d’audit classique de site. Il fournit actuellement des commentaires sur 10 métriques SEO.

L\’outil de SEO Lighthouse peut également être téléchargé et installé dans Chrome en tant qu’extension, mais reste limité dans sa portée. Toutefois, il fournit un instantané de 10 mesures qui comptent pour Google.

Téléchargez l\’extension ici.

 

Google Test My Site

Cet outil va permettre aux webmasters de “tester la vitesse de leur site sur mobile”.

Test My Site vous montrera combien de visiteurs votre site pourrait perdre en raison de votre temps de chargement lent et comparera ce temps de chargement à celui de vos concurrents dans la même thématique que vous.

Test My site vous propose 2 métriques essentielles pour Google. C\’est un bon outil pour obtenir un instantané rapide de la qualité de la vitesse d\’un site Web.

L\’outil offre également d\’envoyer un rapport complet contenant des suggestions pour accélérer votre page Web spécifique.

Testez ici.

 

PageSpeed Insights

PageSpeed Insights fournit maintenant des informations sur la façon dont une page adhère à un ensemble de meilleures pratiques.

En d’autres termes, l\’outil PageSpeed de Google vous montre à présent à quelle vitesse vos pages se chargent en fonction des données réelles de l\’utilisateur, ce qui est une mesure importante pour la satisfaction des utilisateurs.

Cet outil en ligne fournit un score et offre des conseils spécifiques pour accélérer une page Web. Il vous indique quels scripts et feuilles de style ralentissent votre site, dont les images sont trop grandes, et offre de nombreux autres conseils pour accélérer vos pages Web.

Vérifiez votre vitesse de chargement ici.

 

Safe Browsing Test

L’outil Safe Browsing Test vérifie s\’il y a un Malware sur un site. Cependant, une chose intéressante à propos de cet outil est qu\’il révèle également la dernière date qu\’un site a été testé.

Mais, comme toujours, certains sites sont plus souvent testés que d\’autres.

Vous pouvez vérifier l’état de votre site ici.

 

Google Trends

Google Trends ou Google Tendances fournit des informations sur la popularité des mots clés et segmente également l\’information par période et par zone géographique.

En plus de la recherche organique, Google Trends offrira des données sur les recherches effectuées dans Google News, Google Shopping, Google Images et YouTube.

Google Trends propose donc maintenant plus de données pour montrer ce que les gens dans le monde cherchent le plus sur internet.

Google Tendances est également important pour la recherche concurrentielle. Il vous montre combien de fois les gens effectuent des recherches sur Google avec le nom de la marque d\’un concurrent, par exemple.

La ligne des tendances par période vous montrera à quel point une tendance est stable, si elle monte, baisse ou est statique.

C\’est par ici pour Google Tendances.

 

Google Analytics

Certes, nous connaissons tous la frustration des données de mots clés non fournis (not provided), après que Google Analytics a retiré certaines de nos analyses les plus utiles.

Mais, il y a encore un énorme avantage qui est d\’avoir des données analytiques pour votre site afin d\’analyser le contenu, l\’expérience utilisateur, le succès des campagnes et plus encore.

En fait, si vous n\’utilisez pas Google Analytics dans votre marketing numérique, vous serez en retard sur la concurrence.

Google Analytics reste un outil populaire et en constante évolution. Bien qu\’il y ait une concurrence croissante d\’alternatives telles que Clicky, Open Web Analytics, WebTrends, Omniture et plus encore.

 

Google Adwords Keyword Planner

Google Keyword Planner, le planificateur de mots clés de Google Ads reste la source de facto pour beaucoup de marketeurs quand il s\’agit de vérifier les volumes de mots clés (mais ne pas compter sur lui pour des chiffres exacts).

Le nouveau planificateur est beaucoup plus concentré sur le PPC (paiement par clic), et donc pour la recherche de mots clés pour les campagnes Google Ads que le Keyword Tool précédent.

Il existe cependant des alternatives intéressantes à Google Keyword Planner.

 

Google Search Console

Si vous ne devez utiliser qu’un seul outil d’aide au SEO dans cette liste, la Search Console de Google sera celui-ci.

Dans la nouvelle Search Console, les utilisateurs vérifiés dans Google Search Console seront en mesure d\’accéder à la nouvelle performance de la recherche, la couverture de l\’index, l\’état de l\’AMP et les rapports d\’affichage des offres d\’emploi.

De quoi l’utiliser régulièrement pour vérifier les performances de votre site et repérer les problèmes plus rapidement :

  1. Vous y découvrirez aussi si votre site a une pénalité manuelle,
  2. Vous identifierez les problèmes d\’analyse et les liens rompus,
  3. Vous verrez le nombre de pages indexées parmi celles que vous avez soumis à Google,
  4. Vous pourrez tester votre fichier robots. txt ou des données structurées.
  5. Et beaucoup plus, le tout gratuitement.

C\’est un coup d\’oeil sur la façon dont Google considère les éléments de votre site.

Pendant que vous y êtes, pensez aussi à utiliser Bing Webmaster Tools.

Il y a aussi beaucoup à gagner avec cet outil gratuit pour checker les performances de votre référencement sur Bing.

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Lorsque les visiteurs suivent des liens hypertextes

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Les liens brisés ne sont pas seulement mauvais pour l\’expérience utilisateur

Qu’est-ce que les liens brisés affectent ?

La page d’erreur 404 ne frustre pas uniquement les moteurs de recherche et les utilisateurs. Elle aura aussi une incidence sur votre entreprise elle-même.

  1. Votre chiffre d’affaires :

    En plus de perdre des revenus, vous perdrez aussi des clients. Un client potentiel qui ne trouve pas la page de conversion est une personne qui pourrait faire savoir à son entourage et sur les réseaux sociaux (par exemple) la mauvaise expérience vécue sur votre site.

    Et au final, ce n’est pas un seul client potentiel que vous aurez perdu, mais beaucoup d’autres.

    Après tout, vous ne voudriez pas perdre votre temps et effort pour créer votre site Web, et avoir des visiteurs malheureux ? Il suffit de penser à quel point c’est frustrant de trouver un lien par lequel vous espérez obtenir plus d\’informations, et d’arriver sur une page erreur 404 qui vous dit que la réponse n\’existe pas.

  2. Votre taux de rebond :

    La page d\’erreur 404 n\’est pas seulement frustrante, mais elle pourrait nuire à votre taux de rebond aussi.

    Le taux de rebond est mesuré par la quantité de temps (durée) qu\’un visiteur passe sur votre page, et si l\’utilisateur ne reste pas pendant un certain laps de temps, il sera considéré comme ayant «rebondi» à partir de votre page.

    Lorsque vous avez des visiteurs mécontents sur votre site, chacun d\’eux quittera votre site Web, ce qui va au fil du temps générer un taux de rebond plus élevé.

    Lorsque les moteurs de recherche constatent un taux de rebond élevé sur votre page, ils vont brandir un carton rouge, et l\’ensemble du site pourrait ne plus sembler pertinent pour ces moteurs de recherche.

    Par conséquent, il est très important de garder les visiteurs satisfaits quand ils visitent votre site en fournissant une bonne expérience d\’utilisateur.

  3. Votre :

    Comme mentionné ci-dessus, le taux de rebond peut provoquer un mauvais classement dans les pages de résultats.

    Lorsque voit que les visiteurs quittent votre page après quelques petites secondes, il va supposer que les visiteurs n\’ont pas trouvé ce qu\’ils cherchent.

    Ensuite, s\’il s\’agit d\’une page non trouvée que Google sait détecter, il pourrait supprimer la page de ses SERPS comme n’étant pas une page crédible et fiable pouvant procurer une bonne expérience utilisateur.

    Un autre facteur qui aura une incidence sur votre classement Google, c’est de voir votre page non indexée lors de l’exploration de Googlebot. Google utilise ses robots pour explorer votre site en entier afin de recueillir des informations précieuses sur la thématique de votre page.

    Mais quand les crawlers de Google arrivent sur un lien brisé, ils ont tendance à arrêter le processus d\’indexation, ce qui peut ruiner vos chances d\’obtenir un classement plus élevé.

Les liens sortants brisés

Lorsque vous pointez des liens vers d\’autres sites à partir de votre propre site, ces liens sont appelés liens sortants. Limiter ou supprimer tous les liens morts pointant vers des pages externes peut être parfois difficile, car vous n\’avez probablement pas le contrôle sur le contenu externe que vous liez.

Et vous pourriez ne pas savoir que le contenu lié a été supprimé ou déplacé sur le site externe.

Lorsque votre site a des liens sortants brisés, c’est un mauvais signal à la fois pour vos utilisateurs et votre référencement. Googlebot explore le Web en allant de liens en liens pour collecter des données sur chaque page.

Veillez à vérifier régulièrement vos liens sortants pour vous assurer que vous ne redirigez pas les lecteurs (ou les bots) vers les pages brisées.

Comment vérifier et analyser vos liens sortants morts

Si vous avez un petit site, cette vérification des liens morts pourra se faire manuellement via l’extension Chrome “Check My Links” pour examiner manuellement chaque page de votre site et effectuer des contrôles individuellement pour détecter les liens brisés.

Cet outil vous aidera à découvrir à la fois les liens internes (liens de votre propre site) et les liens externes (liens vers d’autres sites) rompus. Gardez l\’enregistrement des occurrences des liens rompus dans une feuille de calcul ou dans un simple documents txt afin de pouvoir revenir plus tard corriger ou supprimer des liens.

Si vous avez un gros site, il ne sera probablement pas possible de vérifier manuellement chaque page pour découvrir les liens brisés. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans des vérificateurs de liens morts payants tels que Ahref ou Semrush qui peuvent vous aider à trouver des liens cassés en vrac sur votre site.

Vous pouvez aussi utiliser Broken Link Checker qui est un outil gratuit parfait si vous avez un site de moins de 3000 pages. Au-delà de 3000 pages, une contribution vous sera demandée.

Vous entrez votre , vous sélectionnez “Report distinct broken links only” et vous cliquez sur le bouton “Report distinct broken links only” après avoir saisi le code de vérification affiché.

Le résultat s’affiche au bout de quelques minutes dans un tableau avec, s’il y en a, à la fois les liens internes et les liens sortants brisés. Pour chaque lien brisé par ligne, vous avez la page d\’origine (cliquez sur URL pour le lien de votre page) et de destination (cliquez sur SRC pour le lien de la page pointée).

A vous d’aller le corriger ou le supprimer dans la page d’origine sur votre site.

Liens internes morts et pages d\’erreurs 404

Les liens internes se rapportent à des liens qui vont d\’une page de votre site Web vers une autre page de votre site Web. Ces liens sont ceux sur lesquels vous avez le plus de contrôle.

Une erreur 404 se produit lorsque le contenu de votre site a été supprimé ou déplacé sans aucune redirection appropriée mise en place pour rediriger les visiteurs vers la page correcte.

Il est important de comprendre que l\’une des façons pour les moteurs de recherche d’explorer et indexer les sites est de visiter leurs liens. S\’il y a des liens morts sur votre site Web, ils peuvent arrêter l’exploration de votre site, ainsi que l\’indexation de vos pages.

Et les pages d’erreur 404 encouragent les utilisateurs à quitter votre site et passer au site suivant plutôt que d’y rester en espérant trouver l\’information dont ils ont besoin à partir d\’une page cassée pourtant visitée.

Lorsque les utilisateurs tombent sur des pages inexistantes ou déplacées sur votre site, cela peut affecter votre ratio d’utilisateurs habituels et affecter les taux de conversion de votre site Web.

Pour trouver les pages erreur 404 sur votre site résultant des liens internes cassés, vous pouvez utiliser l’outil Broken Link Check ou l’extension Chrome “Check My Links”, tous deux cités plus haut.

3 façons d\’éviter et fixer les pages d’erreur 404

  1. Mettez à jour plutôt que de supprimer le contenu : Au lieu de supprimer des pages, essayez de mettre à jour ou actualiser le contenu. Cela permettra d\’éviter les pages 404 indésirables évitables qui peuvent résulter de la suppression du contenu avec lequel d\’autres pages sont en liaison (liens vers votre site).
  2. La redirection 301 pour envoyer les visiteurs vers une nouvelle page : Si le contenu existe toujours sur votre site, mais a simplement changé d\’emplacement, ou s\’il y a eu une mise à jour de la structure de votre URL, alors redirigez les visiteurs vers la nouvelle page en utilisant la redirection 301.
  3. Contactez le webmaster et demandez que le lien soit mis à jour : si l\’erreur 404 se produit parce qu\’un site externe à pointer un lien vers votre contenu à l\’aide d\’une URL incorrecte, vous pouvez être en mesure de résoudre le problème en contactant et en demandant une mise à jour à l\’auteur du contenu externe ou au webmaster du site externe.

Alors que Google affirme qu’avoir des pages d’erreur 404 ne nuira pas nécessairement à votre référencement, elles peuvent gravement nuire à l\’expérience utilisateur qui peut entraîner des performances médiocres telles que des taux de rebond plus élevés.

Les moteurs de recherche essaient tant que faire se peut d\’améliorer constamment l\’expérience utilisateur. Alors, une bonne règle de base est que si c\’est mauvais pour l\’utilisateur, ce n\’est probablement pas bon non plus pour votre SEO.

Twitter permet d\'ajouter une vidéo aux Tweets via TweetDeck

TweetDeck est une application et mobile de pour consulter et gérer un ou plusieurs comptes Twitter.

Twitter permet d\'ajouter des vidéos aux Tweets via TweetDeck

Et la possibilité de créer des colonnes personnalisées pour suivre les performances des liens partagés est un grand plus.

ramener toutes les bonnes fonctionnalités de TweetDeck dans son application principale.

TweetDeck vient pourtant d’annoncer que les utilisateurs sont maintenant en mesure de télécharger et partager des vidéos via un Tweet à travers cette appli de gestion de comptes Twitter.

Contrairement à l’appli ou site Web de Twitter, TweetDeck est un outil de gestion multi-profils peu connu du grand public, mais très largement utilisé par les professionnels, dont les community managers.

Au mois de Septembre dernier, TweetDeck a ajouté de nouveaux filtres de recherche par heures et par dates pour rendre plus facile de trouver les Tweets pertinents.

Auparavant, au mois de Mai 2017, il a ajouté la capacité de chercher des Tweets cités par d\’autres utilisateurs depuis un n\’importe quel Tweet.

Plus tôt cette année aussi, on avait aussi parlé ici d\’une probable version payante de TweetDeck qui inclurait une gamme de fonctionnalités avancées.

Et finalement, c’est Twitter lui-même qui a commencé à expérimenter une version premium payante de son appli et site Web officiel.

Google Safe Browsing protège plus de 3 milliards d\'appareils

Google a annoncé que son service Safe Browsing pour la navigation en toute sécurité, qui empêche les utilisateurs de Chrome, Safari et sur ordinateur et sur mobile de visiter des sites potentiellement dangereux, protège maintenant plus de 3 milliards appareils.

Google protège plus de 3 milliards d\'appareils via son outil Safe Browsing

Ce qui représente une hausse d’1 milliard par rapport à 2013 et 2 milliards par rapport à Mai 2016.

2007.

Depuis lors, à la fois Safari et Firefox ont adopté ce service, en plus de nombreux développeurs Web et d’applications, y compris .

Safe Browsing a toujours été la même :

Dire aux utilisateurs quand le site qu\’ils souhaitent visiter est probablement trompeur ou héberge des malwares (virus).

Il est intéressant de noter que c’est depuis 2015 que Google a activé Safe Browsing pour son navigateur Chrome pour Android par défaut. Ce qui, bien sûr, a fait exploser le nombre d’appareils protégés dès 2016.

Google note également que les fonctionnalités de Safe Browsing d\’aujourd\’hui utilisent le machine learning pour détecter \ »plus de risques potentiels\ » et qu\’il “évalue et intègre continuellement de nouvelles approches de pointe pour améliorer Safe Browsing.\ »

Bref, Google Safe Browsing aide à protéger plus de 3 milliards d\’appareils tous les jours en affichant des avertissements aux utilisateurs lorsqu\’ils tentent de naviguer vers des sites dangereux ou télécharger des fichiers dangereux.

Google Safe Browsing avertit également les webmestres lorsque leurs sites Web sont compromis par des acteurs malveillants et les aide à diagnostiquer et résoudre le problème afin que leurs visiteurs restent plus en sécurité.

Les protections de Safe Browsing fonctionnent sur les produits Google et les expériences de navigation plus sûres sur Internet.

Comment discuter sur Google Allo via l\'ordinateur

GoogleGoogle Allo sur le Web, et donc de l’utiliser via desktop.

Comment discuter sur Google Allo via l\'ordinateur

utiliser Allo

Allo pour le Web fonctionne uniquement sur les ordinateurs

Ce dont vous avez besoin :

  • Navigateur Chrome :.
  • Application Allo installée sur votre téléphone : sera bientôt disponible.
  • dans le menu de votre application mobile Allo, vérifiez que la mention \ »Allo pour le web\ » figure dans le menu de l\’application mobile Allo.

Comment connecter l\’application Allo au navigateur

  • Sur votre téléphone, ouvrez Allo.
  • Toujours dans votre appli mobile Allo, appuyez sur “Menu”, puis “Allo pour le Web” et enfin sur “Scanner le code QR”.
  • Et maintenant, scannez le code QR affiché dans Allo pour le Web.
    • Si la connexion est établie, Allo pour le web s\’ouvrira dans le navigateur Chrome.
    • Si vous ne parvenez pas à scanner le code QR, essayez de rapprocher ou d\’éloigner le téléphone du code pour le scanner.

Remarque : Le code QR est propre à votre ordinateur et associe votre application mobile à votre ordinateur.

Allo pour le web affiche les mêmes informations que l\’application pour mobile. Par conséquent, si votre téléphone s\’éteint parce que sa pile se décharge ou que vous fermez l\’application mobile, Allo pour le web ne fonctionnera plus.

Allo pour le web ne vous déconnectera pas automatiquement du navigateur. Pour vous déconnecter :

  • Ouvrez Allo pour le web sur votre ordinateur.
  • Cliquez sur l\’icône de profil puis “Déconnexion”.

Fonctionnalités disponibles

Certaines fonctionnalités ne sont disponibles exclusivement que dans l\’application mobile Allo. C\’est par exemple le cas des fonctionnalités suivantes :

  • Connexion à un compte , changement et suppression de compte
  • Ajout de membres à un groupe existant et suppression de membres
  • Sauvegarde de vos informations
  • Paramètres relatifs aux notifications et à la confidentialité
  • Certaines fonctionnalités de discussion (prendre une photo, supprimer une conversation, bloquer des contacts, démarrer une discussion avec quelqu\’un qui ne figure pas dans vos contacts, par exemple).

Vous l\’aurez compris, vous ne pouvez utiliser la version Web de Google Allo que si vous avez installé l\’appli Allo dans votre mobile Android.

Si je comprends bien, le seul intérêt serait donc d\’avoir un plus grand écran pour discuter.

Facebook s\'attaque aux pages de destination de faible qualité

Il est toujours décevant de cliquer sur un lien intéressant sur Facebook pour constater juste après que la page de destination ne correspond pas à vos attentes et qu’elle est de “mauvaise” qualité.

Facebook fait la chasse aux pages de destination de faible qualité

C’est pourquoi annonce avoir intégré l’intelligence artificielle dans son algorithme de classement pour déclasser ce type de liens partagés sur sa plateforme.

Et pourtant, en Août 2016, Facebook annonçait des mesures contre les titres racoleurs. Sans doute que ces mesures n’ont pas été aussi efficaces que cela.

Toujours est-il que Facebook déclare avoir modifié l’algorithme du News Feed pour déclasser tous les posts partageant des liens de contenu de faible qualité. Tout comme il va refuser les publicités qui pointent vers des pages de destination spammy.

Facebook définit le “contenu de faible qualité” comme étant un “contenu ayant peu de fond et est rempli d’annonces perturbantes, choquantes ou malveillantes”.

Cela inclut les pages de destination hébergeant des publicités en pop-up, des pubs interstitielles, des annonces pour adultes ou encore des annonces accrocheuses mais dégoûtantes pour des produits censés lutter contre le surpoids.

Une initiative qui rejoint en substance ce contre quoi lutte toujours et qu’il espère éradiquer via son navigateur Chrome.

Les fake news toujours dans le viseur de Facebook

Le changement annoncé pourrait aussi aider Facebook dans sa lutte contre les fausses informations ou fake news que leurs auteurs monétisent grâce à la publicité sur leurs sites.

Par conséquent, les sites publiant du contenu de bonne qualité pourront bientôt voir leur trafic référent Facebook augmenter graduellement au cours des mois à venir. Alors que les sites de mauvaise qualité ou de fake news pourront constater une baisse de leur trafic provenant de Facebook.

Le genre de page de destination que Facebook va rétrograder. Image via techcrunch.com

Et, comme dit plus haut, Facebook va aussi faire la chasse aux publicités abusives qui constituent une très faible partie de ses revenus publicitaires. Cela ne devrait donc pas avoir un impact significatif sur les recettes de Facebook.

Ce changement d’aujourd\’hui est important, car si les utilisateurs ne font plus confiance au contenu après avoir cliqué sur un lien, ainsi qu’aux annonces qu’ils voient dans le News Feed, ils risquent de cliquer de moins en moins.

Ce qui pourrait réduire les revenus publicitaires de Facebook et porter atteinte à sa capacité à contrôler le trafic envoyé vers les contenus partagés sur la plateforme.

Et une mauvaise expérience utilisateur sur une page de destination pourrait alors non seulement frustrer les utilisateurs, mais aussi les pousser à abréger leur session Facebook en cours. Ce qui priverait Facebook d’impressions publicitaires supplémentaires, et donc de recettes, sans oublier l’engagement et le partage de contenu qui pourraient aussi en pâtir.

Comment Facebook détecte les pages de faible qualité

Pour implémenter cette mise à jour dans son algorithme de classement, Facebook a examiné des centaines de milliers de pages Web pour identifier celles qui ont un contenu de faible qualité.

Il utilise maintenant ces données recueillies pour entraîner un système d’Intelligence Artificielle qui va scanner en permanence les nouveaux liens partagés dans le fil d’actualité pour trouver ceux qui correspondent à l’échantillon de données sur les contenus de faible qualité.

S’il en trouve, il va les rétrograder dans le News Feed et les empêcher d’acheter des publicités Facebook.

Les paramètres utilisés par Facebook pour identifier les sites comme étant de mauvaise qualité sont :

  1. Un nombre disproportionné de publicités par rapport au contenu. Cela inclut toutes les publicités, et pas les obligations légales telles que les politiques de cookies ou d’accès au contenu privé pour les paywalls.
  2. Mise en avant de contenu sexuellement suggestif ou choquant. Les publicités ne doivent pas comprendre de contenu choquant, irrespectueux ou excessivement violent.
  3. Les pages contenant des annonces malveillantes ou mensongères. Ce qui inclut le contenu interdit.
  4. Utilisation de pop-ups publicitaires ou d’annonces interstitielles (qui affichent une pub plein écran avant d’afficher le contenu désiré sur mobile ou desktop) qui perturbent l’expérience utilisateur.

Chrome mobile Android va permettre d\'épingler des sites Web sur l\'écran d\'accueil

Google va déployer une mise à jour de Chrome bêta sur Android, dans les toutes prochaines semaines, pour vous permettre d’épingler quelques sites Web sur votre écran d’accueil.

Chrome mobile Android

Tout comme une application normale.

app drawer). Ce qui pouvait parfois créer de la confusion chez les utilisateurs qui comptent sur ces deux espaces (écran d’accueil et tiroir d’applis) pour lancer le logiciel.

Google déclare dans son posts d’annonce :

Dans les prochaines semaines, nous allons déployer une nouvelle version de cette expérience dans la version bêta de Chrome. Avec cette nouvelle version, une fois qu’un utilisateur ajoute une Application Web Progressive (Progressive Web App ou PWA qu’auparavant.

Par exemple, l’Application Web Progressive apparaît désormais dans la section tiroir d’applications du lanceur et dans les paramètres d’Android et sera en mesure de recevoir des intentions entrantes d’autres applications.

De longues pressions sur leurs notifications afficheront également des contrôles de gestion normale des notifications pour Android plutôt que des contrôles de gestion des notifications pour Chrome.

Les Applications Web Progressives (Progressive Web Apps) sont fondamentalement des applications Web sophistiquées qui sont capables d’utiliser des fonctionnalités telles que les push notifications et un cache local pour donner aux utilisateurs une expérience native.

Alors qu’elles ressemblent et font penser aux applications natives, elles n\’ont jamais été complètement intégrées dans Android. C’est ce que Google va bientôt changer avec cette mise à jour annoncée.

Image via Google

Cette nouvelle fonctionnalité “Ajouter à l’écran d’accueil” est, pour Google, une étape de plus pour permettre aux développeurs de créer la meilleure expérience possible pour leurs utilisateurs. C’est pourquoi, il s’engage à assurer les mêmes mécanismes pour installer les Applications Web Progressives (Progressive Web Apps) qui seront désormais disponibles pour tous les navigateurs sur Android.

Sachez toutefois que cela ne fonctionnera pas pour tous les sites Web, car ils devront répondre à certains critères pour être considérés comme des Progressive Web Apps.

Ces sites, une fois épinglés sur l\’écran d\’accueil, sont également en mesure d’envoyer des notifications sur votre appareil et partiellement les charger lorsque vous êtes hors connexion.

L\'extension Chrome Wayback Machine tente d\'éviter les pages erreur 404

L’Internet Archive, organisme à but non lucratif chargé de l’archivage du Web, est en train de faciliter l’accès aux versions archivées des pages Web introuvables, communément appelées les pages erreur 404.

L\'extension Chrome Wayback Machine tente d\'éviter les pages erreur 404

Et ce, grâce à une toute nouvelle extension officielle pour le navigateur Chrome.

Une fois installée l’extension Wayback Machine, lorsque l’utilisateur arrive sur une page Web valide qui affiche cependant un code erreur 404 tel que “page introuvable” ou encore “erreur 404”, l’extension Wayback Machine va demander à la base de données de Wayback Machine de l’Internet Archive de vérifier s’il existe des versions anciennes archivées de cette page.

Si des versions archivées existent, alors l’extension Chrome vous affichera un message (voir l\’image ci-dessus) vous demandant de cliquer pour consulter la plus récente version archivée de la page présentant un code erreur 404.

L’Internet Archive tente donc de réduire le nombre de pages erreur 404 trouvées sur le Web avec cette extension Chrome.

C’est aussi une manière pour cette institution de se faire connaître davantage par le grand public qui n’a pas toujours à l’esprit qu’il peut se rendre sur le site Wayback Machine pour voir s’il existe des versions archivées de la page introuvable.

Slack propose désormais l\'appel vidéo de groupe et à 2

Slack vient de déployer un nouveau moyen de communiquer avec les collègues, grâce à l’appel vidéo. Ainsi, désormais, les utilisateurs ne pourront pas uniquement envoyer des messages textuels, mais ils pourront aussi passer des appels vidéos et faire des visiconférences.

Slack propose désormais l\'appel vidéo de groupe et à 2

Que ce soient des appels vidéos en face à face ou de groupe avec jusqu’à 15 personnes.

Mais, il ne s’agira pas seulement de voir le visage de la personne avec laquelle on parle, vous pourrez inclure des emojis via le chat.

Après le lancement des appels vocaux en Juin dernier, on pouvait évidemment soupçonner de vouloir aussi ressembler à Hangouts de et à de .

Toujours est-il qu’on peut se demander, après le partenariat conclu entre Slack et Google, si la fonction d’appel vidéo n’est pas celle de Google Hangouts.

Image via Slackhq.com

Les appels vidéos via Slack sont disponibles depuis les versions Mac et Windows, ainsi que depuis .

L’application mobile n’est pas encore tout à fait au point pour l’appel vidéo. Les utilisateurs mobiles peuvent cependant se joindre à un appel vidéo, mais ils ne peuvent envoyer et recevoir que l’audio.

Cette nouvelle fonctionnalité de Slack sera disponible dans quelques jours. Alors, patience, patience…

L\'appli Google peut être personnalisée grâce à 2 onglets d\'affichage

App, l’application mobile clé de Google, améliore son interface utilisateur en séparant les contenus affichés en 2 sections distinctes : le rappel des événements à venir et les actualités qui vous intéressent.

L\'appli Google peut maintenant être personnalisée grâce à 2 sections d\'affichage

fournit des informations utiles comme des rappels sur les réunions et conseils de voyage, mais parfois certaines informations utiles peuvent se perdre dans les autres mises à jour et suggestions.

Afin de garder les choses un peu plus claires, Google séparera maintenant vos fiches pour les publier dans deux onglets pour mieux organiser les contenus.

Ainsi, au lieu d’avoir une seule liste en un bloc de cartes successives, il y aura un onglet “À venir” pour toutes vos mises à jour personnelles comme les vols, réunions et temps de déplacements et un onglet “Actualités” pour les sports, news et la météo.

Section “A venir” de Google app

Dans la nouvelle section “A venir”, qui est accessible en tapant sur l’icône en bas à droite, Google va vous présenter des informations sur votre journée telles que :

  • Votre emploi du temps,
  • Les trajets pour vos déplacements,
  • Les détails sur les livraisons de vos colis,
  • Les informations sur vos vols et destinations, sur les passes d’embarquement et bien plus encore.
  • Les commerces à proximité.
  • Les évolutions de la météo tout au long de la journée.
  • Le rappel des anniversaires de vos proches.

Au final, c’est le même type d’informations que l’ancien assistant virtuel intelligent Google Now fournissait déjà dans l’application. Et ce, en se servant des données récupérées dans les autres services et applis de Google que vous utilisez, tels que , Agenda ou , par exemple.
 

La section Actualités : accueil par défaut

Google a aussi décidé de faire, du fil d’actualités, le flux par défaut, plutôt que de choisir la section “A venir” avec votre agenda personnel.

Avec la nouvelle application Google, ce flux personnel devient la section principale et sera alimentée avec des news sur vos sports favoris, les célébrités qui vous intéressent, la musique que vous aimez, etc.

Cette page d’articles par défaut ne peut être modifiée. Toutefois, vous pouvez personnaliser votre flux d’articles comme auparavant, en allant dans les paramètres (via le Menu dans le coin gauche en haut) de l’application Google, avant de taper sur “Flux”.

Depuis cette page de gestion du Flux, vous activez vos centres d’intérêt préférés pour recevoir des notifications d’articles personnalisées

Caractéristiques de Google App

Comme dit plus haut, avec l’appli Google, vous recevez des actualités, des prévisions météo et des informations sportives, et découvrez la recherche vocale.

Image via Google



Demandez à Google de vous aider à effectuer des tâches :

  • \ »Quels sont les bons restaurants à proximité ?\ »
  • \ »Où se trouve mon colis ?\ »

Plus besoin de saisir vos requêtes, il vous suffit de les énoncer :

  • Google énonce la réponse à voix haute

Personnalisez votre flux et recevez des notifications :

  • Commencez la journée en consultant la météo, les actualités et les conditions de circulation
  • Recevez les dernières infos concernant le sport, les films et les événements

Les nouveautés de l’appli Google

  • Commandes vocales hors connexion : écouter de la musique, activer le Wi-Fi, allumer la lampe de poche 
  • et non dans le navigateur web mobile Chrome : donc Google affiche tout contenu web visité depuis son appli dans son appli et non sur le site du contenu).

Le déploiement du nouveau Google est en cours pour mobile Android. La version sera disponible ultérieurement.