Google estime que le balisage Schema suffit à identifier l\'Auteur d\'un article

Données structurées avec Schema.org



Tout le monde le sait maintenant, depuis que la nouvelle a fait le tour de la Toile : a mis fin aux fonctionnalités de l\’AuthorShip

Mais, si je reviens sur cette news, c\’est à nouveau pour apporter des éléments qui peuvent aider à comprendre. Et ce, suite au post ci-dessous mentionné qui fait allusion à une récente Hangout de John Mueller.

L\’un des aspects importants de cette Hangout est le fait d\’apprendre de la part de John Mueller que l\’Authorship faisait partie de l\’algorithme de classement de Google. Et Google ne souhaitait plus avoir de problème avec l\’obligation de mettre à jour l\’authorship lors des prochaines mises à jour de l\’algorithme.

D\’ailleurs, en commentaire au post ci-dessous, John Mueller a déclaré que \ »tout code qui fonctionne de notre côté fait partie de nos algorithmes\ ». Mais, il a précisé que ce ne sont pas toutes les parties des algorithmes de Google qui sont utilisées pour le classement sur les pages de résultats.

Donc, l\’authorship ne pouvait pas être forcément un facteur de classement.

Il ajoute cependant qu\’il est juste bon, pour la maintenance du code, de supprimer ce dont on n\’a plus besoin afin d\’éviter d\’avoir à le supporter et de créer des problèmes de sécurité.

Autre précision importante de John Mueller, qui recommandait aux webmasters de se tourner vers le balisage des contenus (données structurées) avec schema.org, c\’est qu\’un auteur peut être une entité (comme les lieux, personnes, entreprises, appareils, etc…) qu\’on peut associer à une page et schema.org offre de réelles opportunités aux moteurs de recherches d\’en savoir plus sur les auteurs.

C\’est pourquoi, poursuit John Mueller dans un autre commentaie, \ »Nous essayons de reconnaître les sources originales et de les traiter de façon appropriée. Nous interprétons le balisage schema.org et pouvons prendre en compte différents types d\’entités supplémentaires si nous pouvons trouver une meilleure façon de les utiliser pour aider à améliorer les résultats de la recherche, etc.. 


Il y a beaucoup de choses qui sont théoriquement imaginables dont certaines sont dans nos documents de recherche publiés ou brevets déposés. Cela ne signifie pas que c\’est destiné à l\’usage des webmasters qui devraient l\’implémenter.

Si vous pouvez implémenter le balisage schema.org depuis votre outil de création CMS ou obtenir des données structurées depuis Google webmaster Tools, c\’est une bonne chose. Mais, il ne faudrait pas s\’attendre dans l\’immédiat à un coup de pouce pour le classement\ ».

Alors, d\’apprès John Mueller, si vous devez choisir entre optimiser votre site pour le mobile et ajouter le balisage schema.org, sachez qu\’un site optimisé pour le mobile aura beaucoup plus d\’impact immédiat pour vous.

Google+ : Les imperfections de l\'outil d\'évaluation Virante AuthorRank


La société Virante vient de créer un outil permettant à tout profil Google+ d\’évaluer son AuthorRank en se basant sur la qualité, la quantité et la diversité des posts liés à son AuthorShip.



Ce n\’est donc pas un Author Rank initié ou produit par Google. Il s\’agit par conséquent d\’un outil non officiel.

Virante a donc développé un algorithme qui, selon l\’explication donnée sur son blog , permet d\’évaluer entre autres :

  • Votre utilisation de Google AuthorShip.
  • La diversité des sites dans lesquels contribue un auteur.
  • La valeur des liens de ces sites.
  • Le nombre de contenus produits par cet auteur.
  • La valeur de chaque lien de chaque contenu produit par cet auteur.

Des éléments de mesure loin de l\’Author Rank

Certes cet outil donne une mesure approximative de ce que pourrait peut-être un jour être votre Author Rank. Mais, ce sont les éléments qui aident à effectuer de telles mesures qui laissent perplexe.

Car, on sait maintenant que si Google devait un jour officialisé l\’Author Rank, et selon certains de ces brevets, c\’est parce qu\’il aura trouvé les moyens irréprochables d\’identifier des Autorités dans des thématiques précises. Et non en se fiant aux classements des pages en fonction du nombre et de la qualité des liens. Donc, principalement à partir de signaux sociaux.

L\’outil de Virante ne dit pas comment il détermine les autorités et pour quelle thématique ou quel sujet précis. On reste alors dans le flou et l\’imperfection par rapport à ce que devrait être le véritable Author Rank qui cherche à s\’éloigner et des mots clés et des backlinks.

Dans cet outil demeure encore les méthodes de calcul de \ »feu\ » pageRank qui est essentiellement évalué en se basant sur les liens (qualité et quantité). Or, Google a pour ambition, avec son éventuel Author Rank, de désigner les bons contenus en identifiant la qualité des auteurs en dehors du classement de leur page (PageRank).

Et, contrairement au Virante AuthorRank, Google AuthorRank est une mesure d\’autorité basée sur les signaux sociaux (interactions et engagements) tournant autour de l\’Authorship de chaque profil Google+.

Ce n\’est que mon point de vue…

Ceci étant dit, ce n\’est qu\’un début. Cet outil pouvant évoluer dans le temps en intégrant d\’autres critères sociaux plus pertinents. Mais, au moins on saura pourquoi Google n\’appellera plus son score d\’Autorité AuthorRank.

Voici le lien pour tester cet outil d\’évaluation de l\’Author Rank : http://beta.authorrank.org/

Découvrez Comment
être plus efficace sur Google+

Google+ : L\' AuthorShip bien expliqué dans cette infographie

AuthorShip en infographie.


infographie

  • Les facteurs qui pourraient influencer votre AuthorRank sont :
      • Votre connexion avec les autres profils de votre thématique.

      • Votre propre engagement sur Google+.

      • Les backlinks obtenus avec l\’Autorité de ceux qui vous les envoient.

      • Vos commentaires sur Google Plus.

      • Le PageRank de chacun de vos articles qui seraient fonction des interactions suscitées auprès des autres profils.
  • Pourquoi Google a-t-il lancé l\’AuthorShip ?
      • Pour supprimer les contenus dupliqués, réduire le spam et favoriser les contenus de bonne qualité.

      • Pour prendre en compte le côté social dans la recherche internet d\’aujourd\’hui.

      • Pour renforcer le classement des résultats de recherche au lieu de compter uniquement sur les bots.

      • Connecter l\’auteur actuel à son contenu améliore les résultats de recherche.
  • Quels sont les avantages de Google+ pour le ?
      • Des résultats de recherche avec des photos attirent plus l\’attention et incitent à plus de clics.

      • Rattacher la photo et le nom à un contenu établit un rapport de confiance avec pour conséquence plus d\’engagement entre les auteurs et leurs lecteurs.

      • Google Authorship favoriserait une augmentation de +30% du taux de clics pour les auteurs qui y participent.

      • A ce jour, seuls 17% des résultats affichés ont un auteur identifiés sur les 100 premiers résultats.

    Découvrez maintenant des conseils de pros pour bien utiliser Google+.

    Facts Behind Google Author Rank & Authorship [Infographic]
    source : internetmarketinginc.com

    Quand Google met en pratique l\'AuthorRank !


    Et maintenant, force est de constater que  l\’AuthorRank tant attendu comme score d\’Autorité est en train d\’être mis en pratique par Google.

    C\’est le constat que je fais. Explications.

    Google a lancé le 6 août dernier une nouvelle fonctionnalité dénommée \ »In-Depth Articles\ » devant apparaître sur ses pages de résultats. Une fonctionnalité pour l\’instant disponible en langue anglaise (Google.com) mais est assez révélatrice d\’une évolution majeure tant attendue de l\’algorithme de Google.

    Présentation de Google In-Depth Articles

    Google \ »In-Depth Articles\ » est un encart affiché dans la partie centrale de la première page de résultats de Google dans lequel les internautes se verront proposer 3 articles que Google juge les plus à même de répondre à leurs requêtes du moment.

    La particularité de \ »In-Depth Articles\ », c\’est qu\’il met en évidence les articles d\’analyses très détaillés (assez longs) pour chaque requête. Le genre d\’articles qui restent toujours d\’actualité mois après mois et même année après année comme le mentionne le post de présentation de Google : \ »I\’m happy to see people continue to invest in thoughtful in-depth content that will remain relevant for months or even years after publication. This is exactly what you\’ll find in the new feature.

    Il s\’agit donc d\’articles qui font Autorité et des Auteurs qui ont certainement un score d\’Autorité (AuthorRank) élevé dans un sujet de leur thématique comme le détaille le brevet que je vous ai présenté dernièrement.

    Ainsi, et comme le confirment les premières images de cette fonctionnalité, les marques auront droit de cité, avec l\’affichage de leur logo. Il s\’agirait en fait des pages Google+ qui auront été reliées à un site web ou à un et qui auraient été vérifiées par Google. Ce qui serait une réponse de Google à une demande pressante des marques et entreprises disposant d\’une page Google+ et souhaitant que leur logo soit aussi mis en évidence comme la photo des Auteurs identifiés par l\’AuthorShip.

    Présentation de l\’affichage des articles de fond avec In-Depth-Articles.

    In-Depth Articles est liée à l\’AuthorShip

    Google In-Depth Articles n\’est pas exclusivement une question d\’articles de marques, d\’entreprises ou de grands médias (journaux, télés et portails). Il s\’agit aussi de tous les Auteurs ayant un profil Google+. Qu\’ils soient ou non associés à un Editeur (page Google+). Car, lorsque Google suggère ou met en évidence l\’article d\’un auteur identifié, c\’est la photo du profil Google+ de cet Auteur identifié qui apparaît juste en-dessous de la description de l\’article.

    Donc, en plus des articles des Auteurs ayant une forte notoriété (grands médias et marques qui seront mis en évidence) le post de présentation officielle de In-Depth Articles rassure en terminant par ceci : \ » In addition to well-known publishers, you\’ll also find some great articles from lesser-known publications and blogs\ ». Pour dire que vous retrouverez aussi dans cet encart de l\’in-depth articles de grands articles pertinents rédigés et publiés par des Editeurs (pages Google+) moins connus et par des blogs (profils Google+ participant à l\’AuthorShip) moins connus.

    Cette phrase démontre à elle seule la relation étroite entre l\’AuthorShip et In-Depth Articles. D\’ailleurs, sur sa page d\’aide concernant cette fonctionnalité, Google déclare : \ »Authorship markup helps our algorithms to find and present relevant authors and experts in results\ ».

    Google reconnaissant ainsi que seule l\’AuthorShip permet à son algorithme de trouver et de suggérer des auteurs de qualité et des experts sur ses pages de résultats.

    Google recommande l\’utilisation de l\’AuthorShip pour In-Depth Articles.

    Et comme le mentionne les derniers brevets de Google, seul le score d\’Autorité (user value), et donc le probable AuthorRank, qui découle directement de la participation à l\’AuthorShip, permettrait de mettre en valeur et de favoriser les auteurs et éditeurs identifiés (profils et pages Google+).

    Exactement comme l\’avait déclaré Eric Schmidt, Président Exécutif du Conseil d\’Administration de Google, en ces termes : \ »Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance \ ».

    Par conséquent, je pense personnellement que \ »In-Depth Articles\ » constitue la mise en application non-officielle de l\’AuthorRank qui devrait finir de convaincre, espère sans doute Google, les entreprises et les marques à adhérer massivement à l\’AuthorShip après avoir créé un compte Google+.

    Une fois de plus, sans AuthorShip, pas d\’AuthorRank. Et donc, aucun espoir d\’apparaître dans In-Depth Articles. Tout est lié.

    Lisez maintenant ces conseils de pros pour bien utiliser Google Plus.

    Google : l\'AuthorRank existe… La preuve !


    Au mois de juin 2013, une série de brevets de Google concernant le fonctionnement de son moteur de recherche ont été rendus publics.

    Parmi ces brevets qui traitent tous d\’auteur identifié par Google+ Authorship et de son Autorité grâce à un score attribué, je voudrais vous parler des deux qui m\’ont particulièrement intéressé.

    Il s\’agit d\’abord du brevet dénommé \ »System and method for determining topic authority\ » qui indiquerait tout un système pour déterminer l\’Autorité d\’un Auteur participant à l\’AuthorShip. Ce brevet permettrait à Google d\’explorer différentes méthodes pour classer les documents web dans des thématiques précises et surtout pour pouvoir déterminer l\’expertise et l\’Autorité des auteurs ayant créé ces documents. Voici le résumé de ce brevet de Google du 4 juin 2013 :

    \ »A method and system for determining topical authority may include receiving topic information for a document, the information including at least one topic and a weight for each topic, where the topic relates to content of the document, and the weight represents how strongly the topic is associated with the document.

    Authorship information for the document may be received, the information including, for each topic in the document, at least one author and an authorship percentage for each author.

    An update to an authority signature value for a first author of a first topic may be generated based on a product of an authorship percentage for the first author of the first topic and the weight of the first topic in the document, where the first topic is included in the received topic information\ ».

    En d\’autres termes :

    « Un procédé et un système permettant de déterminer l\’Autorité thématique pourrait inclure d\’obtenir des informations concernant un document dont le contenu inclurait au moins un sujet et un poids pour chaque thème, le sujet se rapportant au contenu du document et le poids représentant à quel point le thème est associé avec le document.

    L\’AuthorShip du document pourrait ainsi être obtenu, les informations comprenant, pour chaque sujet dans le document , au moins un auteur et un pourcentage de paternité (authenticité du sujet ?) pour chaque auteur.

    Une mise à jour de la valeur de la signature de l\’AuthorShip pour le premier auteur du premier sujet et le poids du premier sujet dans le document, où le premier sujet est inclus dans les informations de la thématique reçues ».

    Il s\’agit donc, au regard de ce brevet, de pouvoir attribuer une valeur au document (article) d\’un auteur identifié par l\’AuthorShip. Laquelle valeur serait mise à jour à chaque publication d\’un document par ce même auteur sur un sujet dans une même thématique. Ce qui devrait permettre d\’établir l\’Autorité de l\’auteur identifié par l\’Authorship et pourrait nous laisser penser à un score d\’Autorité faisant référence au probable AuthorRank.

    C\’est ainsi qu\’un auteur pourrait avoir une forte Autorité pour un premier sujet dans une thématique et une moindre Autorité pour un deuxième sujet dans la même thématique ou dans une autre thématique. Une thématique pouvant donc avoir autant d\’Autorités qu\’il y a de sujets dans ladite thématique. Il y aurait donc une volonté de segmentation ou de catégorisation de la part de Google à l\’intérieur de chaque thématique.

    D\’ailleurs, un autre brevet de Google en date du 4 juin 2013 dénommé \ »System and method for determining similar topics\ » résume bien cet objectif de catégorisation :

    \ »A method and system for determining similar topics may include receiving user information for one or more users, the information including at least one topic and a user value for each topic, where the user value represents how strongly the user is associated with that topic.

    Topic information for a source topic may be generated based on the user information, the topic information including at least one user and a topic value for each user, where the topic value represents how strongly the topic is associated with that user.

    Similarity scores may be generated based on a topic value for each user for the source topic and a topic value for the same user for each topic in a set of topics, where each topic in the set of topics is associated with a topic value for each user. Similar topics may be selected and output\ ».

    En d\’autres termes :

    Un procédé et un système permettant de déterminer des sujets similaires pouvant inclure de recevoir des informations utilisateurs pour un ou plusieurs utilisateurs, l\’information comprenant au moins un sujet et un score d\’auteur identifié pour chaque sujet, le score d\’auteur représente comment cet auteur est associé à ce sujet.

    L\’information du sujet (page de résultats) pour une source de rubrique pourrait être générée à partir des informations de l\’utilisateur lui-même (historique et Cercles), les informations de la rubrique (pertinence et popularité) comprenant au moins un auteur et un score pour chaque auteur, où le score d\’auteur représente comment le sujet est fortement associé à cet auteur.

    Des scores de similarité peuvent être générés selon une valeur du sujet pour chaque auteur, pour la rubrique du sujet et selon un score du sujet pour le même auteur pour chaque sujet dans un ensemble de thématiques (que cet auteur traite), où chaque sujet dans l\’ensemble des thématiques est associé à un score pour chaque auteur identifié. Des thèmes similaires ou associés peuvent être sélectionnés et affichés (sur Google).

    Ce brevet permettrait donc de comprendre de quelle manière un score d\’Autorité tel que l\’AuthorRank pourrait être attribué à chaque document (article) de chaque auteur participant à Google Authorship en fonction des différents sujets qu\’ils traitent dans une même thématique ou dans différentes thématiques.

    C\’est bien la première fois que Google écrit noir sur blanc sur la possibilité d\’attribuer un score d\’Autorité (user value ou encore topic value for each user ) à chaque Auteur identifié par l\’AuthorShip en fonction du sujet traité.

    Personnelement, je considère qu\’il n\’y a plus de doute sur l\’existence de l\’AuthorRank ou AgentRank ou ProfilRank (quel que soit le nom qu\’il lui donnera). S\’il ne l\’annonce pas encore officiellement, c\’est sans doute parce que les données recueillies ne devraient pas encore suffire pour établir de façon très fiable un tel score d\’Autorité. Donc, certainement que des tests seraient en cours afin de faire les ajustements nécessaires.

    En définitive, même si l\’AuthorRank n\’existe pas encore officiellement, tout semble se mettre tout doucement en place. Et une fois de plus, si vous continuez d\’ignorer Google+, c\’est Google qui va vous ignorer. Et comme le dirait l\’autre : \ »Pas d\’AuthorShip, pas d\’AuthorRank et donc, pas de visibilité sur Google !\ »

    Différence entre Google AuthorShip et l\'Author Rank

    AuthorShip et AuthorRank.




    D\’abord, il faut dire que ces 2 termes ne sont absolument pas interchangeables. Autant ils nous ramènent tous les 2 vers Google Plus, autant ce sont 2 entités avec des fonctions distinctes très importantes.

    Pour donner une image, je dirai que l\’AuthorShip est un outil et l\’Author Rank un autre \ »potentiel\ » outil qui va se construire au fil du temps avec l\’AuthorShip.

    Définition de l\’AuthorShip

    L\’AuthorShip est le concept de Google qui permet à un auteur d\’associer tous ses contenus web avec son profil Google Plus.

    Il résulte de cette connexion l\’affichage de la photo de l\’auteur identifié sur les pages de résultats de Google. Ainsi que l\’affichage du nombre de cercles Google+ dans lesquels il se trouve (= nombre de followers) et, parfois, de liens supplémentaires relatifs (sitelinks).

    Définition de l\’Author Rank

    L\’Author Rank, qui n\’existe pas encore officiellement pour Google, est présenté comme un \ »hypothétique\ » score de réputation de l\’usage de l\’AuthorShip.

    Ce score de réputation devant affecter le classement, et donc le référencement, de tout auteur identifié par l\’AuthorShip dans chacune des thématique dans lesquelles il évolue.

    L\’idée de l\’éventuelle Author Rank de la part de plusieurs SEOs émane des différents brevets déposés depuis 2005 par Google.

    Alors, quel que soit ce que les uns et les autres avons à dire sur l\’AuthorShip et l\’Author Rank, ayons à l\’esprit cette distinction est fondamentale pour une meilleure compréhension par tous.

    Découvrez maintenant des conseils de pros pour bien utiliser Google+.

    Comment Google va calculer l\'AuthorRank de votre profil auteur


    se sert de plus en plus de son réseau social Google+ pour influencer les résultats de recherche de son moteur (exemple : Search Plus Your World).

    Et ce n\’est que le début.

    Il est encore temps d\’adhérer à Google AuthorShip

    Il est temps pour les entreprises et autres marketeurs en ligne d\’accepter et de prendre en compte ce bouleversement qui pourrait connaître son apothéose avec la mise en place probable de Google AuthorRank. En se fiant, bien sûr, au brevet de Google du 1er septembre 2011 dont nous avons parlé dans l\’article précédent.

    Car, très peu d\’entreprises ont à ce jour relier leur contenu à Google AuthorShip. Il n\’y a qu\’à regarder sur les pages de résultats de Google pour se rendre compte du nombre de sites ou de blogs dont les auteurs n\’ont pas encore de vignette-photo.

    A ce stade, commençons par préciser que Google avait déjà, en Août 2005, déposé un premier brevet dénommé Agent Rank Patent qui lui donnait le droit de se servir de l\’identité des auteurs des articles pour influencer les résultats de recherche. Donc, bien avant qu\’on ne parle des réseaux sociaux, l\’idée de l\’AuthorShip et de l\’Author Rank avait déjà germé dans la tête des créateurs de Google. C\’est vous dire si Google+ est bien là pour durer quoi qu\’il advienne.

    En plus de Search Plus Your World, une fonctionnalité qui affiche des liens en fonction de vos connections sur Google+, Google AuthorRank va sans doute rebattre les cartes en ce qui concerne les positionnements sur le moteur.

    En effet, Google va de plus en plus surveiller vos activités internet et la cartographie de vos engagements sur les réseaux sociaux pour déterminer comment votre contenu est perçu par le public. La qualité du contenu, donc l\’autorité de l\’auteur, devrait reprendre le dessus sur l\’autorité du site. Et la question qui risque de se poser est : est-ce que l\’autorité de l\’auteur est toujours synonyme de contenu pertinent ?

    Google AuthorShip va servir à calculer votre AuthorRank

    Google devrait utiliser l\’AuthorShip comme facteur déterminant pour juger de la qualité d\’un contenu (score de l\’auteur). Tout laisse à penser que cet AuthorRank va influencer le Pagerank de tout contenu dans le futur. Ce qui reviendrait à dire qu\’il serait difficile dorénavant d\’avoir un contenu à bon PageRank si on n\’a pas soi-même un bon AuthorRank.

    Il est donc temps de commencer lier tous vos contenus à Google AuthorShip, donc à votre profil Google+, afin de développer votre Author Rank pour le moment venu.

    Personnellement, je considère que l\’Author Rank existe en mode test actuellement. Du fait des statistiques en tant qu\’auteur qu\’on retrouve dans les outils pour webmasters de Google, sous l\’onglet \ »Labos\ ».

    Ces statistiques d\’auteur ne concernent pas seulement votre site principal, mais tous vos sites déclarés à Google dans votre profil Google+. Ainsi que toutes vos contributions sur d\’autres sites (guest blogging).
    Car, vous y verrez les liens, le nombre de clics, le taux de clics et la position moyenne lors de recherches sur Google où apparaissent vos pages crées et connues dans votre AuthorShip, quel que soit le .

    Les éléments qui déterminent votre Author Rank

    Pour avoir un aperçu de ce qui pourrait aider Google à déterminer votre Author Rank, jetons un coup d\’oeil sur un autre brevet de Google déposé en 2009 (sous le titre Classement de contenu web généré par les utilisateurs) et publié le 23 août 2012 :

    Un brevet qui, je l\’espère, va finir de convaincre les plus sceptiques sur l\’imminence de ce concept :

    This specification describes techniques for weighting interactions between users in an electronic community and generating user credential scores based on interactions between users. In general, user-generated content items, e.g., comments to a blog or answers posted on a question answering web site, can be analyzed to assign quality factors. The user-generated content items can additionally be analyzed to assess quality of input and identify individual interactions between users (e.g., one or more users uploading responses to a question posed by a first user). The interactions can be represented in a social, or user activity, graph having weightings assigned to directed links between pairs of users based on the assigned quality factors. These weightings and the corresponding interactions can be used to produce user credential scores.

    Traduction par le site de l\’OMPI : Cette spécification décrit les techniques de mesure des interactions entre les utilisateurs dans une communauté électronique et la génération de score des utilisateurs au titre de compétences basées sur les interactions entre les utilisateurs. En général, tout contenu généré par un auteur, par exemple, commentaires sur un blog ou réponses affichées sur un site de question-réponse, peut être analysés pour affecter des facteurs de qualité. 

    L\’ auteur de contenu ayant publié des articles peut également être analysées pour évaluer la qualité de l\’entrée (liens des autres auteurs ?) et identifier les interactions individuelles entre les utilisateurs (par exemple, un ou plusieurs utilisateurs affichant les réponses à une question posée par un premier utilisateur ).

    Les interactions peuvent être représentées dans un contexte social, ou l\’activité de l\’utilisateur, le graphe permettant de mesurer les liens échangés entre 2 utilisateurs sur la base des facteurs de qualité qui leur sont affectés. Ces pondérations et les interactions correspondantes peuvent être utilisés pour produire des notes d\’informations d\’utilisateur.

    Vous l\’aurez compris, tout ce que vous ferez ou direz sur les réseaux sociaux, notamment sur Google+, pourrait être retenu (non, pas contre vous !) pour calculer votre Author Rank.
    Bien entendu, il n\’y a pas tous les détails précis qu\’on voudrait. Mais en faisant l\’effort de pousser un peu plus loin notre réflexion, on peut considérer que les éléments ci-dessous pourraient faire partie du calcul de votre Author Rank :

    • Combien de fois un Auteur est cité par les autres auteurs dans leurs articles.
    • Combien de fois un auteur cite les autres auteurs dans ses articles.
    • Nombre total de contenus reliés à un auteur.
    • Nombre de fois un auteur est mentionné par les autres sur les réseaux sociaux.
    • Nombre de liens partagés par un auteur (de lui et des autres).
    • Nombre de fois et à quelle fréquence utilisent-ils des mots clés (avec les hashtags par exemple).
    • Délai de publication entre deux articles et leur éventuelle similarité par rapport à une thématique.
    • Date de publication de l\’article le plus récent de l\’auteur sur un sujet précis.
    • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur est partagé.
    • Nombre d\’amis et/ou followers ayant un niveau de connaissance suffisant sur le sujet de l\’article de l\’auteur qu\’ils ont partagé ( par rapport à leurs articles antécédents).
    • S\’agit-il des mêmes qui partagent l\’article de l\’auteur.
    • Nombre de commentaires générés par l\’article de l\’auteur.
    • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur reçoit des +1, Likes, RT, Pins, et autres partages…
    • Nombre de commentaires du profil entraînant des \ »+1\ » sur Google+.

    Comme vous le constatez, beaucoup d\’éléments pourraient être pris en compte pour déterminer l\’AuthorRank d\’un profil auteur. Bien entendu, ce ne sont que des suppositions, car par définition, personne ne connaît l\’algorithme de Google.

    Mais, quand on lit l\’extrait, cité plus haut, du brevet d\’août 2012 de Google, je pense qu\’on est assez proche de ses intentions réelles de calcul de l\’Author Rank.

    Découvrez maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.