YouTube masque le compteur du bouton “Je n’aime pas” sur les vidéos

Les YouTubeurs pourront toujours voir combien de personnes n’ont pas aimé leurs vidéos YouTube mais les spectateurs n’auront plus accès à ce nombre auparavant public. Continuer la lecture de « YouTube masque le compteur du bouton “Je n’aime pas” sur les vidéos »

Facebook et Instagram vous offrent le choix de masquer le Like

Instagram et Facebook donnent à chacun la possibilité de masquer le compteur de Like. Ainsi, après deux ans de tests, les J’aime sont maintenant optionnels.

Facebook et Instagram vous offrent le choix de masquer le Like

 

Vous pouvez donc maintenant dissimuler les compteurs de Like sur vos comptes et .

Après deux années de tests sur les deux plateformes, Facebook et Instagram se sont mis d’accord sur une expérience d’opt-in (activation volontaire) pour le masquage des compteurs de like pour permettre aux utilisateurs de désactiver de les voir à travers tous les messages et une option pour cacher leur propre compteur public de like, d’autre part.

Instagram permet cette fonctionnalité après des années de tests et de pressions de la part d’experts pour apporter des modifications à sa plate-forme.

Le service a été classé comme « le plus préjudiciable à la santé mentale et au bien-être des jeunes » dans une étude réalisée en 2017 par la Royal Society for Public Health UK.

Des experts ont fait valoir que la suppression d’un bouton Like ou des nombres de like pourrait aider à réduire l’anxiété et les pressions sociales pour certains utilisateurs de Facebook et Instagram.

Aujourd’hui, Facebook déclare dans un post :

Vous avez peut-être remarqué que nous testons la dissimulation des compteurs de like sur Instagram depuis un certain temps.

Aujourd’hui, nous annonçons que tout le monde sur Instagram et Facebook aura désormais la possibilité de masquer son compteur de Like, afin que chacun puisse décider ce qui fonctionne pour lui.

Et Facebook de poursuivre dans son annonce :

Nous avons testé la dissimulation des compteurs de J’aime pour voir si elle pourrait dépressuriser l’expérience des utilisateurs sur Instagram.

Ce que nous avons entendu des gens et des experts, c’est que ne pas voir de compteurs de like était bénéfique pour certains et ennuyeux pour d’autres, en particulier parce que les gens utilisent les compteurs de like pour avoir une idée de ce qui est tendance ou populaire, donc nous vous donnons le choix.

Facebook dit alors rechercher d’autres moyens de donner aux utilisateurs le contrôle de leur expérience.

C’est pourquoi il a annoncé de nouveaux outils pour permettre aux utilisateurs de filtrer le contenu offensant de leurs messages privés et donné aux gens des moyens de contrôler ce qu’ils voient et partagent sur le fil d’actualité de Facebook — comme la barre de filtre du fil, le fil Favoris et choisir qui peut commenter.

 

Nouvelles options pour masquer le compteur de like

À partir d’aujourd’hui, Facebook offre la possibilité de cacher le compteur de like sur toutes les publications de votre fil.

Vous aurez également la possibilité de dissimuler le compteur de J’aime sur vos propres publications, de sorte que personne d’autres ne puisse voir combien de J’aime vos messages obtiennent.

De cette façon, si vous le souhaitez, vous pouvez vous concentrer sur le partage de photos et vidéos, au lieu du nombre de likes obtenu par vos publications.

De cette façon, si vous le souhaitez, vous pouvez vous concentrer sur les photos et vidéos partagées, au lieu du nombre de likes obtenu par vos publications.

 

Vous pouvez dissimuler votre compteur de like sur les publications des autres en visitant la nouvelle section “Messages” dans “Paramètres”.

Ce contrôle s’applique à tous les messages de votre fil d’actualité.

 

Vous pouvez dissimuler votre compteur de like sur les publications des autres en visitant la nouvelle section “Messages” dans “Paramètres”.

 

Vous pouvez également choisir de cacher le compteur de like avant de partager une publication.

Vous pouvez activer ou désactiver ce paramètre, même après sa mise en ligne.

Les gens veulent plus de flexibilité, alors Facebook a pensé qu’il serait important de donner aux utilisateurs l’option. Dans les prochaines semaines, vous verrez ces deux contrôles venir sur Facebook.

Avec la mise à jour, les utilisateurs peuvent choisir de supprimer les nombres de likes de leurs propres publications, ou masquer des likes sur les publications des autres utilisateurs dans leurs fil.

Les utilisateurs qui choisissent de cacher les likes sur leurs propres publications seront toujours en mesure de voir qui a interagi avec leurs messages, mais il faudra quelques clics supplémentaires pour accéder aux statistiques.

YouTube veut-il mettre fin au bouton Je n’aime pas ?

YouTube déclare qu’il s’agit d’une petite expérience qui va commencer dans les prochaines semaines.

YouTube veut-il mettre fin au bouton Je n’aime pas ?

 

Au cours des prochaines semaines, prévoit de tester plusieurs nouvelles conceptions d’interface qui n’afficheront pas publiquement combien d’aversions (Je n’aime pas) une vidéo a gagné.

Dans la conception que la société a montré, le bouton d’aversion ou bouton Dislike est toujours là pour les gens pour taper, mais il n’a pas un compteur qui est mis à jour en temps réel.

Selon YouTube, les créateurs de contenu verront toujours ces informations via YouTube Studio.

En réponse aux commentaires des créateurs sur le bien-être et , nous testons quelques nouvelles conceptions qui ne montrent pas que le compteur public “Je n’aime pas”.

Si vous faites partie de cette petite expérience, vous pourriez repérer l’un de ces designs dans les semaines à venir.

Créateurs, vous serez toujours en mesure de voir le nombre exact de J’aime et de Je n’aime pas dans YouTube Studio.

Pour les spectateurs, si vous êtes dans l’expérience, vous pouvez toujours aimer ou ne pas aimer une vidéo pour partager des commentaires avec les créateurs et aider à régler les recommandations que vous voyez sur YouTube.

YouTube affirme que le test suit les retours des créateurs de contenu vidéo sur « le bien-être et les campagnes de je n’aime pas », mais note que les gens seront toujours en mesure d’utiliser le bouton dislike pour partager les commentaires et aussi façonner leurs recommandations.

Ce qu’il faut faire avec le bouton Dislike est quelque chose à quoi YouTube pense depuis au moins 2018.

Un an plus tard, l’entreprise a lancé l’idée d’essayer des choses comme désactiver les compteurs de notation par défaut et supprimer complètement le bouton pour empêcher une foule de personnes de “bombarder une vidéo”.

Nous ne disons pas que cette dernière expérience annonce la fin du bouton Je n’aime pas pour le moment, mais YouTube réfléchit clairement à la façon de s’attaquer au problème.

Source : Engadget

Facebook ajoute des boutons d\'appel à l\'action dans les Instant Articles

Cela fait maintenant un an que les Instant Articles de Facebook sont disponibles à tous les éditeurs de contenus. Mais les lecteurs sur mobile ne pouvaient que lire le contenu sans interagir avec.

Facebook ajoute des boutons d\'appel à l\'action dans les Instant Articles

En fait, les éditeurs d’instant articles n’avaient aucun moyen natif pour convertir les lecteurs en abonnés, par exemple. D’où l’intérêt particulier de ces nouveaux boutons d’appel à l’action (call-to-action) que vient de rendre disponibles pour les articles instantanés sur mobile.

Ce qui devrait faciliter la communication entre éditeur et lecteur.

Les unités de l’appel à l’action seront accessibles dès cette semaine et pourront être créées à partir de ce que Facebook appelle “un flux de création simple en libre service” et également les contrôler depuis un tableau de bord de suivi des conversions.

bouton Like), mais il existe d’autres qui sont encore en cours de création qu’ils pourront eux-mêmes créer et personnaliser.

Images via Facebook

Facebook a ainsi fait savoir qu’à l’avenir, les éditeurs pourraient ajouter un essai gratuit ou des boutons d’appel à l’action pour installer des application mobiles.

Josh Roberts, Product Manager de Facebook, explique :

Nous reconnaissons que les business modèles des éditeurs sont diverses et nous continuons de collaborer avec l’industrie pour identifier et développer de nouvelles unités de call-to-action en vue d’intensifier les relations et former des connexions nouvelles entre les gens et les éditeurs.

Similaires au projet Google AMP, les instant articles de Facebook sont un moyen par lequel les éditeurs peuvent afficher instantanément leur contenu sur l’écran mobile.

Mais contrairement à , les Articles instantanés s’appliquent principalement au contenu partagé et trouvé sur Facebook.

documentation de création ici).

Facebook redessine son bouton J\'Aime

Le bouton Like ou J’aime de qu’on trouve sur des millions de pages Web affiche désormais un nouveau look. Facebook vient en effet de redessiner son fameux bouton J’aime qui incluait le logo de l’entreprise représenté par la lettre “f”.

Facebook redessine son bouton Like

Ce logo de Facebook a donc été remplacé sur ce nouveau bouton Like par un “pouce levé” que Facebook justifie ainsi :

“Notre hypothèse était que plus de gens reconnaîtraient l’icône “pouce vers le haut” sur le bouton J’aime. Nous avons donc effectué des tests qualitatifs et quantitatifs pour les mesurer côte à côte”.

Les résultats ont révélé une hausse de 6 % des Likes. Alors nous avons décidé de remplacer le logo “f” de Facebook par l’icône du pouce levé”.

Image via Facebook

Force est de constater que la nouvelle icône affichée sur le bouton Like est totalement en phase avec celle adoptée par Facebook pour le J’aime inclus dans les 6 Réactions proposées sur les posts Facebook.

Dans la foulée de ce changement de look du bouton Like, Facebook a aussi procédé au relooking de sa suite de boutons sociaux disponibles. Ainsi, les boutons Partager, Suivre et Sauvegarder ont aussi été redessinés pour adhérer à ses nouvelles règles de design.

Toutefois, les boutons Partager et Suivre ont gardé le “f” du logo de Facebook, alors que le bouton Sauvegarder conserve l’icône du bookmark habituelle.

Facebook devrait enfin ajouter, dans les toutes prochaines semaines, des boutons pour aimer, partager et commenter dans les Instant Articles.

Facebook : L\'algorithme du News Feed décrypté pour vous


Depuis le début de cette année, le débat sur la visibilité organique des posts sur revient de façon récurrente.

officiellement expliqué sur ce sujet.

Décryptage de l\'algorithme du News Feed de Facebook

Toujours est-il que le problème de la visibilité sur Facebook demeure encore pour certaines Pages. Et la question qui se pose alors est de savoir comment faire pour que les contenus des Pages Facebook soient plus visibles. Ce qui constitue est un vrai challenge.

Mais, selon Buffer.com

Vue d\’ensemble des facteurs du News Feed de Facebook

  • Les posts avec beaucoup de commentaires.
  • Les posts avec beaucoup de Likes.
  • Les posts qui font référence à un sujet tendance.
  • Les posts qui reçoivent un volume élevé de Likes, commentaires ou de partages dans un laps de temps.
  • Les vidéos téléchargées directement sur Facebook qui reçoivent un grand nombre de vues ou ont plus de durée totale de visualisation.
  • Les messages qui sont aimés ou commentés par les amis des autres.
  • Les posts provenant de Pages avec des informations de profil complètes.


  • Le contenu fréquemment partagé et les messages répétés
  • Les messages qui incluent des liens spammy.
  • Les mises à jour de statut de Pages ne comprenant que du texte.
  • Les posts qui sont souvent masqués par les utilisateurs ou qui sont signalés (un signe de mauvaise qualité).
  • Les messages qui contiennent des mots tels que \ »aimez, commentez ou partagez\ ».

Comment Facebook décide-t-il de ce que les utilisateurs peuvent voir

  • Le nombre total de commentaires et de Likes sur un post va impacter la visibilité dudit post.
  • Le moment des Likes, commentaires et partages produisent un impact sur la visibilité du post : Avec le nouvel algorithme de Facebook, le moment choisi pour aimer, commenter ou partager un post a aussi une incidence sur sa visibilité.

    Source Facebook

  • Toute pratique de Clickbait qui consiste à inciter l’internaute à se rendre sur des sites de qualité douteuse afin de générer du clic, et donc des revenus publicitaires fait chuter la visibilité du post.

    Source Facebook

  • Les liens des posts partagés ont la préférence de Facebook par rapport aux liens inésérés dans la légende des photos partagées ou dans les mises à jour textes des statut.

    Source Facebook

  • Les contenus fréquemment distribués et les messages répétés sont moins visibles. Il y a parfois des cas où les photos ou les vidéos sont téléchargées sur Facebook maintes et maintes fois. Les gens ont tendance à trouver ces partages répétés moins pertinents et sont plus susceptibles de se plaindre des Pages qui le font.

    Source Facebook

  • Les posts textes des Pages seront moins visibles : le nouvel algorithme du News Feed les traitant à part, comme une catégorie différente de celles des mises à jour de statut des profils.

    Source Facebook

Voici 4 facteurs qui améliorent la visibilité

  • Le nombre de fois que vous avez interagi avec l\’Ami, la Page, ou le personnage public (comédien ou artiste) qui a posté.
  • Le nombre de Likes, de partages et de commentaire qu\’un post reçoit de tout le monde et de vos Amis en particulier.
  • Combien de fois avez-vous interagi avec ce type de post par le passé.
  • Est-ce que vous et d\’autres personnes sur Facebook avez masqué ou signalé un post donné.

En plus de ces facteurs, Facebook met en avant d\’anciens posts que vous n\’avez pas encore vu dans votre News Feed parce que vous n\’avez pas utiliser la barre de défilement.

Ces messages peuvent réapparaître tout en haut de votre fil d\’actualité s\’ils continuent d\’obtenir de nombreux Likes et commentaires.

Pourquoi certains utilisateurs n\'aiment pas une page Facebook

Les utilisateurs et les pages .

Alors que nous savons pourquoi les utilisateurs de Facebook cliquent sur le bouton Like

En effet, les fans aiment une marque pour la soutenir et participer à sa promotion, pour obtenir des coupons de réduction, des cadeaux et enfin pour partager leurs expériences avec les produits ou services de la marque.

L\’infographie ci-dessous réalisée par Woobox nous aident tout de même à comprendre pourquoi certains utilisateurs refusent d\’être fan d\’une marque.

Alors, qu\’est-ce qu\’elle nous apprend :

  • Les marque ne savent pas vraiment ce que veulent les utilisateurs. Ainsi, 59% des marques sur Facebook pensent que la priorité des utilisateurs est d\’acheter et pour 58% des marques, la priorité reste le service clientèle.
  • Or, du point de vue des utilisateurs Facebook, 83% situent leur priorité dans la recherche de codes de promotion ou de réduction et, pour 78%, dans la recherche de cadeaux gratuits.
  • Alors que 76% des marketeurs sur Facebook estiment savoir quel type de contenu intéresse leur clientèle potentielle, ils ne sont que 34% à demander aux utilisateurs Facebook leur préférence en terme de contenu.
  • 22% des utilisateurs Facebook n\’aimeront jamais une marque.
Pourquoi les utilisateurs n\’aiment pas une page Facebook – source : Woobox.com