Bing Webmaster Tools lance un nouveau Testeur de robots.txt

a annoncé un testeur amélioré du fichier robots.txt avec de nouvelles fonctionnalités qui améliorent les tests et le diagnostic du fichier robots.txt.

Bing Webmaster Tools lance un Testeur de fichier robots.txt amélioré

 

Le testeur de fichier Robots.txt de Webmaster Tools répond à un besoin important parce que se tromper sur un robots.txt peut entraîner des résultats inattendus. La production d’un fichier robot.txt parfait est essentielle et une priorité absolue pour le référencement.

Un fichier robots.txt est l’une des rares façons dont un éditeur dispose pour exercer un contrôle sur les moteurs de recherche.

Comme le dit Microsoft Bing, depuis l’aube de l’ère du moteur de recherche, les webmasters ont été à la recherche d’un outil fiable et efficace pour favoriser et contrôler leur relation avec les robots web/crawlers /spiders.

Alors que le protocole d’exclusion des robots donne le pouvoir d’informer les robots web et les crawlers quelles sections d’un site Web ne doivent pas être traitées ou scannées, le nombre croissant de moteurs de recherche et de paramètres ont forcé les webmasters à rechercher leur fichier robots.txt parmi les millions de dossiers sur leurs serveurs d’hébergement, les éditant sans conseils et enfin supprimant les Heads alors que le problème de ces crawler indésirables persiste encore.

C’est pourquoi Bing déclare dans son communiqué :

Chez Bing, nous comprenons cette frustration de nos utilisateurs et nous avons donc mis à jour notre nouvel outil Testeur de robots.txt amélioré.

Le testeur de robots.txt aide les webmasters non seulement à analyser leur fichier robots.txt et à mettre en évidence les problèmes qui les empêcheraient d’être crawlés de manière optimale par Bing et d’autres robots; mais, les guide également étape par étape de la récupération du dernier fichier au téléchargement du même fichier à l’adresse appropriée.

Les webmasters peuvent soumettre une URL à l’outil de test de robots.txt et il fonctionne comme Bingbot et BingAdsBot, pour vérifier le fichier robots.txt et vérifier si l’URL a été autorisée ou bloquée en conséquence.

Les webmasters peuvent soumettre une URL à l’outil de test de robots.txt et il fonctionne comme Bingbot et BingAdsBot, pour vérifier le fichier robots.txt et vérifier si l’URL a été autorisée ou bloquée en conséquence.

Non seulement cela, mais la fonctionnalité de test vérifie l’URL que nous avons soumis par rapport au contenu de l’éditeur et donc, une fois que les modifications sont apportées dans l’éditeur, vous pouvez facilement et instantanément retester l’URL pour vérifier les erreurs.

Le système vérifie les instructions autoriser/bloquer pour les agents utilisateurs respectifs et affiche le fichier robots.txt dans l’éditeur avec 4 variantes, c’est-à-dire :

Le webmaster peut modifier le fichier txt et/ou télécharger le même pour être mis à jour hors connexion. S’il y a eu des modifications au fichier robots ailleurs et mis à jour, le webmaster peut utiliser la dernière option Fetch pour obtenir le dernier fichier robots de la propriété.

Le webmaster peut modifier le fichier txt et/ou télécharger le même pour être mis à jour hors connexion.

L’option de téléchargement fournit un processus étape par étape de mise à jour du fichier qui comprend le téléchargement du fichier modifié, le téléchargement du même sur la racine des domaines qui peut être vérifié pour une version en direct et enfin demander à Bing de mettre à jour le même.

Source : Microsoft Bing

SEO : D\'où proviennent les chiffres de recherche de Google Keyword Planner ?

Google Keyword Planner ou l’outil de planification des mots clés de est associé à Google AdWords pour créer des campagnes publicitaires ou développer des campagnes existantes sur le Réseau de Recherche.

Google Keyword Planner

Selon Google, le Réseau de Recherche est un groupe de sites Web liés aux recherches, sur lesquels l’on peut diffuser des annonces :

  • Ces sites Web incluent les les partenaires du Réseau de Recherche).
  • Le Réseau de Recherche fait partie du Réseau Google, qui désigne toutes les pages Web et applications pouvant accueillir vos annonces AdWords.

Via Google Keyword Planner, vous pouvez donc

Google

Malgré ces définitions fournies par Google, il régnerait comme une sorte de confusion quant à savoir d’où proviennent les estimations ou volumes de recherche que Google affiche lors de l’utilisation de son outil de planification des mots clés.

Est-ce exclusivement en fonction des recherches purement organiques via ou est-ce que Google prend-il uniquement en compte le nombre de recherches là où des publicités AdWords s’affichent ?

C’est Glenn Gabe, qui répondait à un utilisateur sur qui nous apporte la réponse après avoir lui même posé la question récemment à John Mueller lors d’un Hangout. John Mueller lui aurait alors répondu qu’il ne sait absolument rien de cet outil publicitaire !

Etant donc considéré comme un outil publicitaire associé à la plateforme publicitaire AdWords, ses données statistiques ne concerneraient donc que les recherches qui déclenchent l’affichage d’annonces AdWords.

C’est ce que dit en substance Glenn Gabe dans un premier Tweet (voir ci-dessous) :

Glenn Gabe écrit :

“J’ai eu à poser votre question lors du Hangout des webmasters. Le planificateur de mots clés d’AdWords est basé sur là où les annonces apparaissent. Pas sur les résultats purement organiques.”

Ce qui voudrait dire que les recherches effectuées via les moteurs de recherche intégré personnalisé des éditeurs AdSense et ceux du Réseau de Recherche (voir plus haut), ainsi que les requêtes via Google Search déclenchant l’affichage des AdWords sont les seules prises en compte pour l’estimation des volumes de recherche dans Google Keyword Planner.

Toujours est-il que Glenn Gabe apporte cet autre élément de précision ci-dessous :

En d’autres termes, seul l’outil de Bing Webmaster utilise les données du trafic purement organique pour estimer ses volumes de recherche.

Mise à Jour du 08/07/2016 (14h25) :

Sans doute après s\’être renseigné auprès de l\’équipe en charge de Google Keyword Planner, John Mueller a publité le Tweet rectificatif ci-dessous :

En d\’autres termes, l\’équipe en charge du planificateur de mots clés de Google m\’a renseigné sur leurs données : elles incluent toutes les données de recherche.

Donc, les recherches purement organiques qui n\’affichent pas de publicité AdWords en font partie aussi.

Et John Mueller d\’indiquer, entre parenthèses, que son équipe à lui ajoutera cette information dans les pages d\’aide.

Bing lance son Knowledge Widget et l\'App Linking pour les webmasters


a récemment lancé le Knowledge Widget  pour webmasters et éditeurs.



Si vos visiteurs survolent les objets sélectionnés dans votre page d\’administration, ils verront immédiatement s\’afficher, dans la partie droite de votre site web, du contenu approfondi les concernant.

Ces nouveaux widgets (gadgets) de Bing, à installer dans le code source de votre site, sont personnalisables mais seront toujours installés avec des options prédéfinies. Voici le détail des 3 options pré-définies :

  • Entité Images : Lorsque vous sélectionnez les entités de cette option qui sont détectées, les informations apparaîtront sous forme d\’images dans un carrousel vertical le long de la page web.
  • Entité Images et Liens : Lorsque vous sélectionnez les entités de cette option qui sont détectées, les informations apparaîtront à la fois sous forme d\’images dans un carrousel d\’images le long de la page et sous forme de liens à l\’intérieur du texte de la page. C\’est l\’option la plus populaire en ce moment.
  • Entité Liens : Lorsque vous sélectionnez cette option, les entités détectées apparaîtront sous forme de liens à l\’intérieur de la page.

Lorsqu\’un webmaster choisit une option de visualisation qui inclut des entités liens uniquement, il peut configurer le style de son lien associé à l\’entité liens. Chaque webmaster ou éditeur pouvant sélectionner un nombre d\’options pré-définies ou fournir un nom qu\’il aura défini soi-même.

L\’objectif de cette fonctionnalité de Bing est double : permettre à vos visiteurs d\’en savoir davantage sur le sujet développé dans votre article et aussi vous permettre de maintenir assez longtemps vos visiteurs sur votre page.

Finalement, le Bing Knowledge Widget (code disponible ici) permet à tout webmaster de créer une expérience utilisateur unique pour les visiteurs qu \’il peut contrôler.

La fonctionnalité App Linking de Bing

Microsoft a aussi annoncé le lancement de la fonctionnalité App Linking destinée aux entreprises.

A partir de Bing Webmaster Tools, vous pourrez associer votre site web à votre application mobile. En effet, Bing App Linking vous permet de connecter votre application à votre site web de sorte que les résultats de recherche de votre site sur Bing depuis le mobile incluent aussi un lien vers votre application mobile.

Bing App Linking
source : Bing.com

Si vous mettez en place un maillage de liens profonds sur votre site, les résultats de recherche affichant des pages profondes de votre site incluront des liens profonds ciblant les mêmes contenus à l\’intérieur de votre application mobile.

6 raisons d\'une chute brutale du trafic Web

Baisse de trafic web.



Votre trafic web\ »Que se passe-t-il ?\ ».

Y a-t-il un problème avec mon outil Analytics


En général, tout bon webmaster utilise aussi . Servez-vous donc de cette application pour vérifier si le tag de  Google Analytics figure bien sur toutes les pages de votre site.

Ensuite, rendez-vous sur votre Google Analytics -> Sources de trafic -> Sources -> Recherches -> Résultats naturels. Et choisissez une date à 3 mois plus tôt afin de comparer.

Quelles sont les dernières modifications effectuées?

Il arrive parfois qu\’une mise à jour du graphisme (relooking) de votre site annule partiellement les éléments qui ont favorisés le classement de ce site sur les moteurs.

Ce qu\’il faut comprendre, c\’est qu\’en cas de changement de l\’architecture de navigation de votre site, le moteur de recherche va à nouveau parcourir et identifier à nouveau tous les éléments de votre site.

Les conséquences, qui interviennent aussi en cas de suppression ou de renommage de fichiers, sont évidemment non-intentionnelles mais exigent une nouvelle vérification du moteur pour savoir s\’il devra toujours vous accorder sa confiance.

Le site a-t-il été hacké ?

Un site peut être hacké s\’il a fait l\’objet d\’intrusion. En général, les pages actives du site ne sont pas vraiment affectées par une telle intrusion.

Habituellement, il va s\’agir de créer un nouveau répertoire difficile à répérer sur l\’espace d\’ hébergement du site. Et dans ce répertoire, seront installés des scripts malicieux soit pour recueillir des données de vos visiteurs soit pour effectuer des redirections de vos pages visitées vers de vraies-fausses pages (phishing).

Alors, dès qu\’un moteur de recherche découvre de telles pratiques, volontaires ou non, sur votre site web, il pénalise tout le site en entier. Ce qui va inéluctablement causer cette chute de trafic web.

Si vous avez un compte pour les Outils de webmaster de Google ou pour webmaster Tools, vous serez prévenu si un tel cas se présentait.

Très souvent, la meilleure façon de résoudre un telle situation, c\’est de supprimer tous vos fichiers du serveur et de faire une nouvelle installation par FTP.

Et, une fois le problème réglé, cela demande encore un certain délai avant de recouvrer son trafic habituel.

Google a-t-il lancé une nouvelle mise à jour ?

Si vous suivez l\’actualité des moteurs de recherche, vous devez certainement être au courant de leurs mises à jour. Sinon, continuez de lire Arobasenet.com , vous serez toujours informé en temps réel !

Autrement, faîtes un tour sur les forums ou blogs réputés traitant du référencement web afin de savoir si tout le monde parle d\’un changement d\’algorithme.

Les mises à jour de Google, par exemple, donnent toujours lieu à de nombreux commentaires et vous vous rendrez vite compte que vous n\’êtes pas le seul à avoir perdu du trafic.

Si votre site a été impacté par des mises à jour telles que Google Panda ou , il serait judicieux de faire appel à un référenceur pour vous fournir des conseils ou pour vous aider à corriger vos optimisations.

Le site subit-il une pénalité inconnue ?

Si votre recherche pour savoir s\’il y a une mise à jour lancée par Google n\’aboutit pas, il est donc fort possible que votre site soit victime d\’une pénalité ciblée.

Dans un tel cas, il pourrait s\’agir d\’un réel déréférencement de votre site internet. D\’où le plongeon abyssal que vous constatez.

Pensez à regarder de près vos backlinks qui ont pu subitement augmenter en nombre, laissant penser que vous faîtes du spamming. A ce stade, un audit SEO serait utile pour identifier le problème exact afin d\’y apporter les corrections qui s\’imposent.

Le site est-il victime de Negative SEO ?

Votre trafic web a fortement baissé et vous venez d\’effectuer les 5 recherches ci-dessus mentionnées sans aucune réponse probante.

Il y a des chances que vous soyez victime de Negative SEO. C\’est à dire que l\’un de vos concurrents vous a envoyé un gros paquet de liens pourris qui ont provoqué votre chute de classement sur les moteurs de recherche.

Pour résoudre ce problème, utilisez les outils de désaveu de liens des moteurs de recherches.

Dans tous les cas, vous devez vite réagir dès que vous sentez que votre trafic web chute d\’une manière brutale et anormale. Lancez rapidement des investigations afin d\’identifier le problème. Et, pensez à faire des vérifications régulières de votre SEO.