Pinterest offre gratuitement toutes les fonctionnalités d\'Instapaper

Après avoir racheté le service Instapaper au mois d’Août 2016, Pinterest annonce ouvrir gratuitement toutes les fonctionnalités Premium d’Instapaper à tous les utilisateurs de .

Pinterest offre gratuitement toutes les fonctionnalités d\'Instapaper

Instapaper est une application, qui existe aussi sur le Web, qui permet aux utilisateurs de sauvegarder tout ce qu’ils trouvent en ligne, pour les lire plus tard.

C’est donc une application qui permet de :

  • Enregistrer (bookmark) tous les articles intéressants, les vidéos, les recettes de cuisine, les textes des chansons, ou tout contenu que vous pouvez rencontrer en ligne lors de votre navigation.

    En un clic, Instapaper vous laisse sauvegarder, lire et gérer tous les contenus internet.

  • Instapaper synchronise les articles et vidéos que vous avez sauvegardés afin que vous les retrouviez hors ligne sur tous vos appareils (iPhone, iPad, , Kindle, desktop, etc.).

    Vous pouvez lire partout et à tout moment tout ce que vous avez enregistré, même sans être connecté à internet.

  • Annoter tout contenu sauvegardé que vous souhaitez plus tard partager ou simplement pour vous rappeler de certains détails.

Instapaper est gratuit pour tous

Pinterest a donc finalement décidé de rendre gratuit toutes les fonctionnalités habituellement payantes d’Instapaper.

Ce qui veut dire, selon Pinterest, que tous les utilisateurs de Pinterest auront aussi accès aux fonctionnalités suivantes qui vont s’ajouter aux fonctionnalités habituelles de Pinterest :

  • Recherche de texte intégral pour tous les articles.
  • Annotations illimitées.
  • Playlists des synthèses vocales, c’est à dire de la conversion des textes en voix ou son.
  • Vitesse de lecture illimitée.
  • “Renvoi vers Kindle” via la sauvegarde et les applications mobiles.
  • Kindle Digest jusqu’à 50 articles condensés.

Pour les utilisateurs Premium actuels d’Instapaper, Pinterest offre un remboursement au prorata de leur abonnement (2,99 dollars par mois ou 29,99 dollars par an) et promet que ces derniers seront plus facturés pour leur souscription à Instapaper Premium.

Google rachète LaunchKit pour faciliter la création d\'applications Android ?

vient de racheter la start-up Launchkit, propriétaire d’un outil du même nom, qui permet à tout le monde de créer facilement une application mobile ou .

Google rachète LaunchKit

Lancée il y a à peine deux ans, Launchkit vise donc à faciliter la création d’applications mobiles avec des fonctionnalités de gestion intégrées.

Cette start-up dispose d’une série d’outils dont Screenshot Builer (), App Website Builder (pour créer et héberger des applis iOS et Android), Review Developer (qui détecte et notifie par email tout avis sur votre appli) et Sales Reporter (notification des achats des applis et in-app).

La plupart de leurs produits sont gratuits mais deux proposent tout de même une version premium.

A ce jour, plus de 50.000 développeurs d’applications mobiles se servent de leurs outils pour créer et gérer des applis à la fois pour Android et iOS.

L’intégration de Launchkit dans le groupe de développement de produits Google sera donc une nouvelle opportunité d’innovation qui pourrait permettre à Google de fournir un outil en ligne pour la création d’applications Android exclusivement.

Google rachète LaunchKit pour faciliter la création d\'applications Android ?

achat de l’extension de nom de domaine .APP en Février 2015 par Google, en sa qualité de Registrar, on peut désormais envisager que cette extension va permettre l’hébergement d’applications mobiles Android créées en ligne via l’outil de Launchkit.

Le montant de ce rachat n’a pas été communiqué.

Amazon ne remboursera plus la différence en cas de baisse du prix d’achat

Amazon vient de décider de mettre un terme à cette pratique qui consistait à rembourser un client de la différence du prix d’un produit déjà acheté, en cas de baisse.

Amazon ne remboursera plus la différence en cas de baisse du prix d’achat

Beaucoup de gens achètent sur en raison de son immense catalogue de produits à prix compétitifs. Si bien que, parfois, les prix bas affichés baissent encore quelques jours juste après l’achat d’un produit convoité.

Et lorsque c’est le cas, jusqu’à maintenant, les clients Amazon étaient en général en mesure de demander un ajustement du prix d’achat précédant la baisse de ce prix. Avec à la clé, une demande de remboursement de la différence entre le prix auquel ils ont acheté leur produit et le nouveau prix à la baisse de ce même produit.

Et ce, dans les 7 jours qui suivent l’achat du produit. Amazon remboursait dans une stratégie de fidélisation. Mais, selon le site Recode, cette option n’est plus disponible.
En effet, après avoir mis à jour ses conditions de vente et de remboursement, Amazon déclare désormais que seuls les téléviseurs achetés peuvent encore bénéficier de cet ajustement de prix pour un remboursement éventuel de la différence de prix.

Pour tout autre type de produit acheté, il n’y aura plus de remboursement à faire valoir si Amazon baissait le prix du produit quelques jours après son achat.

D’aucuns pensent que ce changement chez Amazon serait une réponse à un business actuellement efficace via des applications mobiles qui suivent vos achats de produits sur Amazon pendant quelques jours afin de vous envoyer une alerte si le prix dudit produit baissait.

Après avoir donc obtenu un remboursement, le client reverse une commission (pourcentage sur le montant du remboursement) à l’application qui lui a permis de faire des économies.

Or, Amazon interdit dans ses conditions de vente tout partage des identifiants d’un compte Amazon avec une tierce partie (par laquelle les clients passent pour acheter sur Amazon) pour des raisons de sécurité.

Il semble qu’Amazon tente d’avoir désormais une politique commerciale plus stricte en ce qui concerne les remboursements et les retours de marchandises.

Skype masque désormais l\'adresse IP des utilisateurs par défaut

Skype vient de mettre à jour toutes ses applications avec une amélioration de la sécurité de base qui était depuis longtemps très demandée.

Skype Logo

Maintenant, l’adresse IP de chaque utilisateur sera masquée par défaut aux autres utilisateurs.

Selon Microsoft, cette mesure aidera à empêcher les personnes malveillantes d’obtenir un ID de Skype et de récupérer une adresse IP .

Les noms des utilisateurs de Skype ne sont pas vraiment des informations difficiles à obtenir, dans la mesure où personne ne protège son nom d’utilisateur comme il le ferait pour son mot de passe. Il en est ainsi sur tous les services internet,

Et, une fois qu\’un utilisateur malveillant a votre adresse IP, il peut lancer une attaque de déni de service (DDoS), une méthode commune pour encombrer et planter un appareil en le surchargeant avec de très nombreuses requêtes simultanées.

C\’était particulièrement frustrant pour les utilisateurs de Skype qui participaient à des jeux en ligne et doublement donc pour ceux qui essayaient de diffuser leur session de jeu en direct. Ce n\’était pas une attaque très commune, mais elle a été efficace et les trolls l’utilisaient quand ils voulaient faire monter leurs abus d’un cran.

Pour masquer votre adresse IP et protéger vos appareils, si vous êtes utilisateurs de Skype, télécharger la dernière version de bureau de Skype et les applications mobiles via cette page.

La pénalité Google pour l\'affichage d\'interstitiels d\'appli mobile est entrée en vigueur

a officiellement commencé à faire des pages mobiles qui affichent des interstitiels d’installation d’applications mobiles aux utilisateurs, provenant des résultats de la recherche de Google mobile, des contenus non mobile-friendly.

La pénalité Google pour l\'affichage d\'interstitiels d\'appli mobile est entrée en vigueur

Cela signifie que ces pages perdent le bénéfice du label “Site Mobile” et le “boost” associé à leur classement actuel.

Dans son post officiel du 2 Novembre, ci-dessous présenté, Google déclare :

Initialement, cette pénalité devait commencer le 1er Novembre, mais elle commence officiellement le jour suivant. Et, cela ne concerne pas tous les autres interstitiels promouvant autre chose que l’installation de l’application mobile du site visité. Allez savoir pourquoi ?

Toutefois, avec l’annonce de cette mise à jour, cette pénalité sera totalement intégrée dans l’algorithme mobile-friendly de Google. Par conséquent, le 2 Novembre marque aussi le lancement de la seconde version du Mobile-Friendly.

Et voici ce que Google recommande dans son post :

Considérez donc que les sites qui continuent à afficher des interstitiels d’installation d’application mobile ont déjà perdu leur label “Site Mobile” et ont été déclassés.

Il sera maintenant intéressant de voir si ces sites constatent réellement une baisse de trafic et s’ils ont remplacé les interstitiels par des bannières.

Twitter déclare avoir une audience d\'1 milliard de visiteurs mensuels

Les posts de sont certes visibles sur son site web officiel et dans ses applications et , mais ils sont aussi visibles sur tout le web via les pages web qui intègrent les Tweets.

Twitter

Un argument de convenance puisque tout le monde sait que cette base d’utilisateurs connectés ne grossit pas comme l’aurait souhaité l’entreprise. Au lieu de cela, selon Recode.net, Twitter dit que ce qui compte, c\’est le nombre de personnes qui consomment du contenu de Twitter.

Ce qui, selon lui, ne nécessite pas d\’avoir un compte Twitter. Car, afficher des Tweets sur des écrans vidéos et encourager les éditeurs à les intégrer sur leur site Web sont une façon d’élargir ce public.

Ainsi, jusqu’à maintenant, Twitter n’avait pas encore pu communiquer le chiffre des utilisateurs non-connectés consommant ses Tweets. Même s’il a souvent parlé du nombre total d’impressions ou du nombre total de Tweets qui ont été vus.

Mais, jamais du nombre total d’utilisateurs non-connectés qui voient les Tweets.

Et comme tout arrive à point nommé, nous avons désormais un chiffre : 1 milliard de personnes voient le contenu Twitter chaque mois sur le Web et le Web mobile.

Et ce n’est pas fini. Car ce chiffre ne prend pas encore en compte toutes les personnes qui voient les Tweets dans les applications mobiles. Ce n’est donc qu’un début…

Après tout, sur nos sites web et blogs, on ne comptabilise pas que les utilisateurs abonnés à nos flux en termes de visiteurs.

Twitter revendique donc essentiellement que son audience est de plus de 1 milliard de personnes bien qu’il n’ait que 316 millions d\’utilisateurs actifs connectés chaque mois.

C’est un chiffre très important pour Twitter qui pourrait s’en servir comme argument face aux annonceurs en quête de visibilité

Google Play généralise les campagnes universelles de promotion d\'applications

Play offre désormais la possibilité à tous les développeurs de lancer des campagnes universelles de promotion d’applications mobiles via Google Play Console Developer et fournit des données analytiques sur l’acquisition d’utilisateur.

Google Play généralise les campagnes universelles de promotion d\'applications

simplification de l\’ensemble du processus.

Ce sont donc ces campagnes universelles de promotion d’applications qui viennent d’être généralisées à l’international.

Ces campagnes sont désignées sous le label “universelles” parce qu’elles peuvent être déployées sur toutes les plateformes publicitaires de Google.

Ainsi, une annonce d’un développeur pourrait être diffusée sur (plus d’1 milliard d’utilisateurs), à l’intérieur des 650.000 applications ciblées par la plateforme AdMob et sur plus de 2 millions de sites web via Google Display Network (Adsense).

Ci-dessous le fonctionnement de ces campagnes en vidéo sous-titrée en français :


Les développeurs et propriétaires d’applis Android peuvent utiliser la console pour créer des annonces multi-plateformes. La console va utiliser la fiche de leur application sur Google Play, les 4 lignes de texte qu’ils fournissent, les images et, éventuellement, une vidéo YouTube.

La plateforme fait alors automatiquement des A / B testings sur divers mélanges de contenus pour voir les publicités qui fonctionnent le mieux avec des publics spécifiques. Le développeur peut indiquer le prix par installation qu\’il veut payer, et la plateforme de Google se chargera de générer autant d’installations que possibles en fonction de ce budget.

Nouveau rapport de performance

Google lance aussi un nouveau rapport sur les performances relatives à l’acquisition d’utilisateurs qui va permettre aux développeurs de savoir comment les gens ont trouvé la fiche de leur application dans Play Store.

Ainsi, via ce nouveau rapport, les développeurs et propriétaires d’applications Android vont savoir d’où viennent leurs clients, combien ont installé leur application, combien ont acheté dans leur application (in-app) et combien ont répété leur achat dans l’application.

Image via Google

Le rapport sur les performances relatives à l’acquisition permet aussi de suivre les liens disposant du tag UTM. Ainsi, le développeur sera en mesure d\’obtenir des détails plus précis sur la façon dont se déroule sa promotion.

Découvrez ci-dessous la vidéo explicative sous-titrée en français :


Bref, tous les propriétaires d’applications gratuites ou payantes peuvent créer des campagnes universelles de promotion d’applications en passant soit par Google Adwords, soit par Google Play Developer Console.

Comment va fonctionner Google AMP pour accélérer l\'affichage des pages mobiles ?

vient d’annoncer publiquement le lancement de son ambitieuse initiative qui vise à accélérer le temps d’affichage du contenu mobile.

Accelerated Mobile Pages (AMP)

Ce nouveau projet en open source a été baptisé Accelerated Mobile Pages (AMP).

Il s’agit d’inciter et encourager les développeurs et les éditeurs de contenus à adopter dans leurs sites web et dans leurs applications mobiles (si, si) la technologie dite HTML et d’en faire un nouveau format de page web mobile.

Objectif initial de Google AMP

L’objectif escompté par Google en lançant cette initiative, c’est d’obtenir autant de réactions qu’il y en a eu lors de la divulgation du “responsive design” qui adapte automatiquement les pages web à la taille de l’écran de l’utilisateur.

Selon Google, la technologie AMP HTML va considérablement améliorer la performance du web mobile en permettant aux éditeurs web de créer des pages web très allégées.

Lesquelles pages allégées pourraient alors réduire les nuisances ou lourdeurs des technologies telles que le JavaScript.

En adoptant l’Accelerated Mobile Pages, les éditeurs pourront utiliser les techniques de cache et de stockage des pages web de Google pour afficher instantanément leurs contenus sur le web mobile et dans les applications mobiles, quel que soit le mobile utilisé.

Et, tout comme Nuzzel, ils pourront faire afficher ces contenus mobiles en quelques millisecondes contre 5 à 10 secondes, voire plus, habituellement. Ce qui n’est pas rien sur mobile.

Tout sur le nouveau format Google AMP pour un affichage accéléré des pages mobiles

AMP étant un projet open source, il est disponible sur le site GitHub et tous les développeurs et éditeurs peuvent apporter leurs contributions, bénévolement s’entend.

Comment AMP accélère les pages sur le web mobile ?

Rappelons-le, l’usage de l’AMP HTML va permettre aux sites web de créer des versions allégées de leurs pages web que Google se chargera de distribuer pour eux via son cache, pendant que ces sites seront toujours hébergés dans leurs espaces web habituels.

Selon Google, l’Accelerated Mobile Pages (AMP) se présente comme une autre page web, mais débarrassée de toutes les fonctionnalités qui ralentissent son affichage. Ainsi, comme toute autre page web, le fichier AMP se chargera dans tout navigateur ou toute application. Mais plus rapidement.

Les fichiers AMP vont profiter de diverses approches techniques et architecturales pour donner la priorité à la vitesse de chargement afin d’aboutir à une expérience plus rapide pour les utilisateurs. Il s’agit donc de réduire la distance entre l’utilisateur et le serveur de chargement du contenu demandé. Ce qui, inéluctablement a une incidence sur le temps de réponse.

Google a aussi clairement déclaré que pour sa part, l’utilisation de son cache sera gratuitement offerte. Et d’autres plateformes pourront développer leurs propres caches.

Comment créer son contenu avec l’AMP HTML ?

Les éditeurs et les fournisseurs de systèmes de création et de gestion de contenu (CMS) pourront mettre en place une intégration de l’AMP HTML dans leurs CMS pour générer automatiquement du contenu AMP.

Espérons que de nombreux CMS acceptent de jouer le jeu, comme .com qui annonce tester son plugin AMP.

Qu’en est-il des publicités dans AMP ?

Autant Google ne veut pas garantir que toutes les technologies publicitaires fonctionneront correctement dans les fichier AMP, autant il espère au fil du temps implémenter de nouvelles fonctionnalités qui permettront d’intégrer plus facilement toutes les technologies dans ce format AMP.

Toutefois, le but du projet Accelerated Mobile Pages est aussi de permettre une continuité effective de la via les publicités sur mobile tout en tenant compte des préoccupations des utilisateurs.

Et ce, afin de répondre en grande partie au “manifeste des publicités acceptables” auxquel participent déjà certains bloqueurs de publicités.

Donc, certaines publicités disponibles sur le web pourraient ne pas être affichées par AMP, surtout si elle mettent à mal l’expérience utilisateur.

Mais, tous les trackers, tags analytics et autres JavaScripts passeront dans un premier temps à la trappe avant qu’une solution ne soit trouvée avec les partenaires qui seraient seuls à fournir des statistiques sur leurs plateformes.

Quid des résultats de recherche dans Google mobile

sur mobile sera également un peu différent.

Non seulement les pages web des éditeurs participants se chargeront plus vite depuis la page de résultats de Google, mais les personnes effectuant des recherches sur mobile concernant des sujets d’actualité verront s’afficher, tout en haut de la page de résultats, une section “Top Stories” (Top Actualités ou Top Articles) avec un carrousel intégrant des articles et des images qu’ils pourront faire défiler horizontalement.

Et s’il n’y a aucun résultat compatible avec l’AMP, Google Search mobile affichera un listing de résultats, comme dans la deuxième image de ce post, mais toujours dans une section “A la une”.

C’est pourquoi Google se veut rassurant en disant qu’en aucun cas les pages AMP ne seraient favorisées par rapport aux autres pages mobiles. Et pourtant, l’algorithme de classement de Google mobile les favorisera automatiquement en raison de leur très faible temps de chargement.

Quant à , l’AMP va lui permettre d’afficher correctement les Tweets intégrés dans les contenus mobiles. Et les liens cliqués s’afficheront aussi instantanément.

Pour tester l\’Accelerated Mobile Pages, depuis votre mobile, tapez l’URL suivante : http://g.co/ampdemo. Et tapez,  par exemple, “today’s news”.

C’est peut-être la prochaine page d’accueil de Google Search mobile adaptée aux fichiers AMP en cache que tout le monde utilisera bientôt.

Google Adwords lance les campagnes universelle de promotion d\'applications

Adwords vient de généraliser les campagnes universelles de promotion d’applications à tous les annonceurs et développeurs d’applis.

Tous les propriétaires d’applications mobiles souhaitant en faire la promotion pourront donc désormais le faire via Adwords sur , Google Play, et le réseau display (Adsense) de Google.

Google Adwords déploie les campagnes universelle de promotion d\'applications

Les enchères pour ce type de campagnes publicitaires se feront au coût par installation.

Ainsi, en quelques étapes simples, les développeurs et propriétaires d’applications pourront promouvoir leurs applications avec une portée sans précédent à travers le plus grand réseau du monde et ses meilleures plateformes.

Le système Adwords saura créer des annonces pour chaque application Android selon plusieurs formats générés automatiquement. Elles seront diffusées sur les Réseaux de Recherche et Display, et sur YouTube.

Les annonces sont générées en fonction du texte que vous saisissez, ainsi que des détails concernant votre application répertoriés sur Google Play, la plateforme de téléchargement des applications (à savoir, votre description, votre icône et vos images).

Vous pouvez ajouter un lien vidéo YouTube facultatif pour que vos annonces y soient également diffusées.

Des annonces optimisées pour les installations

Les annonces Adwords

Pour concevoir vos annonces, l\’outil Adwords peut utiliser la fiche de votre application sur Google Play, les quatre lignes de texte que vous fournissez, des images et, éventuellement, une vidéo YouTube. Il fait pivoter vos annonces et ajuste vos enchères automatiquement afin de générer un maximum de téléchargements de votre application.

Que votre application soit gratuite ou payante, cela n\’a aucune importance. Vous pouvez la promouvoir.

Vos annonces sont susceptibles d\’être diffusées sur les sites Google, dont Google.fr et Google Play, mais aussi sur le Réseau Display de Google (Adsense), sur les sites partenaires du Réseau de Recherche et sur ceux de bien d\’autres éditeurs qui hébergent des annonces pour la promotion d\’applications.

Bien entendu, les développeurs et propriétaires d’applications peuvent cibler des langues et des localisations géographiques.

Au final, les campagnes universelles de promotion d\’applications offrent désormais un moyen simple de mettre en place des annonces d\’installation pour vos applications Android dans Adwords ou directement à partir de Google Play Developer Console.

27% des utilisateurs européens de mobile Android sont passés à l\'iPhone

Voici un chiffre qui pourrait attester de la bonne santé de l’iPhone malgré son prix qui semble ne pas être vraiment une barrière pour son acquisition.

En effet, selon un nouveau rapport, il y aurait comme une défection des acheteurs européens de smartphones qui préfèrent dorénavant acheter des iPhones que des .

27% des utilisateurs européens de mobile Android sont passés à l\'iPhone

Une baisse des ventes de mobile Android en Europe qui se confirmerait dans ses plus gros marchés que sont la France, l’Italie, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Espagne.

Il faut tout de même dire que ces 5 marchés arrivent à saturation, les vente ayant chuté de 25% contre 29% à la même période en 2014. D’où l’intérêt pour les fabricants de cibler dorénavant les marchés émergents et ceux en développement.

plutôt que pour Android.

On comprend mieux pourquoi Google fait des pieds et des mains pour retourner en Chine après avoir claqué la porte en 2010. Mais cette fois, justement, son retour n’aurait d’intérêt que pour y promouvoir ses appareils et applications mobiles.

Selon donc l’étude de Kantar Worldpanel ComTech , 27 % des acheteurs de smartphones en Europe au cours de ces trois derniers mois sont passés d’Android aux appareils . Ce qui est beaucoup plus élevé qu’aux Etats-Unis où seulement 9% des propriétaires d’Android seraient passés à l’iPhone.

Et, selon Kantar, les problèmes d\’Android pourraient s’accentuer dans les prochains mois lorsqu’Apple aura dévoilé et lancé ses nouveaux iPhones. Et ce surtout, comme le prévoient certains observateurs du marché du mobile, si Apple baisse les prix pour l’iPhone 6 et l\’iPhone 6 Plus, deux versions qui sont déjà immensément populaires.