Google AdWords étend les Audiences d\'intention personnalisées de Search à YouTube

YouTube

Google AdWords étend les Audiences d\'intention personnalisées de Search à YouTube

Shopping.

Apporter l\’intention de Search à YouTube

reciblage publicitaire) les gens sur qui ont récemment cherché des mots-clés particuliers sur .com ou .fr.

Les audiences sur le marché vous permettent de trouver les clients qui recherchent () des services ou des produits similaires à ceux que vous proposez.

Pour ce faire, il vous suffit de saisir des mots clés et des URL, associés aux produits et services que votre audience idéale recherche sur des sites et des applications.

GDN) en Novembre dernier. Elles permettent aux annonceurs de créer des auditoires basés sur les données de leurs campagnes, sites Web et chaînes YouTube.

Les personnes peuvent alors être sur YouTube. Le ciblage est basé simplement sur les utilisateurs ayant effectué des recherches particulières sur Google.

Par exemple, une compagnie aérienne pourrait atteindre les gens sur YouTube qui ont récemment cherché sur Google des vols pour Hawaii.

disponibles exclusivement dans la nouvelle interface AdWords.

Pour utiliser les audiences personnalisées sur YouTube, les annonceurs vont mettre en place une campagne vidéo dans AdWords et ajouter des mots-clés liés à leurs produits ou services que leurs prospects sont susceptibles de saisir lors de leur recherche.

Les annonces TrueView for Action pour les réponses directes

YouTube annonce aussi le lancement du format publicitaire TrueView for Action.

Avec les annonces TrueView pour les actions, qui apparaîtront avec leurs annonces vidéo sur YouTube.

Selon YouTube, les annonceurs peuvent ajouter leurs propres éléments créatifs, comme un logo ou une image, ou Google va extraire dans les éléments automatiquement à partir de la page de destination.

Image via Youtube

Comme toutes les autres annonces TrueView in-Stream, les annonces TrueView pour les actions peuvent être ignorées au bout de 5 secondes. Les campagnes TrueView pour les actions sont automatiquement définies par des enchères au CPA cible pour les annonces vidéo.

(ou son intégralité, si elle dure moins de 30 secondes).

Facebook revendique 60 millions de Pages pros et 4 millions d\'annonceurs

Facebook a publié de nouveaux qui apporterait la preuve de la popularité de ses Pages Pros. Il déclare en effet avoir désormais plus de de 60 millions d’entreprises qui ont maintenant une Page .

Facebook revendique 60 millions de Pages pros et 4 millions d\'annonceurs

Soit une augmentation de 33% depuis Septembre 2015.

En outre, 4 millions d’entreprises diffusent activement de la publicité sur Facebook, dont plus de 70% font des affaires hors des Etats-Unis.

Selon Facebook qui justifie son succès auprès des entreprises :

La première raison pour laquelle les entreprises réussissent ou échouent est leur capacité à attirer des clients.

Construire une présence en ligne est difficile, et construire une présence mobile est encore plus difficile.

L’entreprise Facebook a cherché à mettre en évidence les Pages Facebook comme une alternative appropriée pour remplacer les sites site Web, en vantant leur efficacité sur les appareils mobiles, parmi les autres avantages.

Selon les chiffres de Facebook publiés par Venturebeat :

  • 85% de ses utilisateurs visitent les Pages Facebook sur mobile.
  • 40% des annonceurs actifs ont créé une annonce Facebook sur mobile.
  • Les Pages sont également de plus en plus diversifiées, avec plus de 30% de petites et moyennes entreprises appartenant à des femmes.
  • Plus de 4 millions de nouvelles annonces vidéos ont été créés par plus de 20% des annonceurs actifs, le mois dernier.

Facebook tient à citer le nombre croissant d’entreprises sur sa plateforme comme un moyen de démontrer que les marques et les individus sont bien ensembles sur son réseau social.

Voici 8 fonctionnalités Facebook qui n\'ont pas marché !

Fonctionnalités .

annonce



Hier encensées, ces fonctionnalités demeurent peu de temps après leur lancement pratiquement ignorées par les facebookers. Parfois, complètement oubliées.

Alors, pourquoi un tel sort pour la très grande majorité des fonctionnalités de Facebook ? Regardons de près ces fonctionnalités.

1. Facebook Video Calling ou Facebook Video Chat

2. Facebook en tant que plateforme Média

3. Facebook Poke

4. Facebook Listen With… (partage de musique)

Mais, ce fut, semble-t-il, un autre flop !

5. Facebook suggested posts ou posts sponsorisés

En mars 2013, Facebook lance un nouveau design pour son fil d\’actualités (Newsfeed). En même temps que les posts suggérés ou posts sponsorisés.

Les posts suggérés ou posts sponsorisés ont provoqué le mécontentement des facebookers qui ne voulaient pas voir sur leur fil d\’actualités des posts payés par des annonceurs dont ils ne sont pas des fans. Surtout quand ces posts sponsorisés donnent l\’impression qu\’ils ont été envoyés par les Amis des profils afin de capter leur attention.

Pour imposer ses posts sponsorisés, Facebook a développé l\’EgdeRank, un algorithme qui limite la visibilité des posts normaux. Et vous ne pouvez pas en principe les supprimer de votre fil d\’actualités. Ce qui n\’est pas fait pour plaire aux utilisateurs.

6. Facebook Graph Search

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a annoncé en janvier 2013 le lancement de la version bêta de Graph Search, un moteur interne à Facebook. Mais, contre toute attente, en mars dernier, c\’est une version limitée qui est annoncée et lancée.

Dans tous les cas, 5 mois après, combien de personnes de votre entourage ont eu accès à ce moteur de recherche ?

Autant Graph Search a semblé intéresser du monde, autant on s\’est vite rendu compte que son utilisation pouvait être détournée. Notamment en ce qui concerne la vie privée des utilisateurs. Ce qui a encore provoqué des protestations quant à sa mise en place effective. Pire, ceux qui l\’ont essayé ne verraient aucun rapport avec la démo en vidéo que nous avions vu au moment de son annonce.

Alors, est-ce encore une fonctionnalité morte-née en raison des controverses suscitées ?

7. Facebook Home pour le mobile

Plus récemment, soit le 4 avril 2013, c\’est l\’annonce du lancement de Facebook Home, une application qui se veut être une surcouche pour téléphone mobile devant remplacer la page d\’accueil du mobile des facebookers.

Une fois cette application installée, vous ne pouvez plus revenir en arrière. Votre mobile deviendrait donc un Facebook personnalisé. Dès l\’allumage, vous êtes dans Facebook. A partir de là, vous pouvez partager des photos, commenter des posts, chatter avec vos Amis en ligne.

Mais, comme les autres fonctionnalités de Facebook, et il faut l\’avouer au nombre des téléchargements connu, Facebook Home est finalement un flop !

Pourquoi tous ces flops ?

Facebook a du mal à pousser les gens à essayer des nouveautés. Tout changement de Facebook soulève des controverses qui lui font un bad buzz et rendent ses membres méfiants.

Il faut admettre aussi que les facebookers ne voient pas Facebook comme un service qu\’ils apprécient pour ses fonctionnalités et autres applications. Ils aiment sans doute Facebook uniquement pour son côté distractif, pour son espace de rencontres entre des amis ou des membres d\’une même famille. Et ils ne cherchent pas à réaliser d\’autres performances que de regarder des vidéos ou des photos envoyées par les uns et les autres.

Que dire de l\’adoption ou non des hashtags par l\’utilisateur lambda sur Facebook alors même que le principe même de l\’hashtag entre en conflit avec son algorithme EdgeRank. Et aux dernières nouvelles, les annonces vidéos initialement prévues pour le printemps dernier, puis pour cet été, seraient finalement reportées jusqu\’en automne prochain. Facebook ayant du mal à convaincre les annonceurs.

Voyez-vous d\’autres raisons à ces flops de certaines fonctionnalités sur Facebook ?