Google AdWords arrête d\'afficher les extensions d\'avis dans les annonces

Google AdWords cessera de montrer les extensions d\’avis dans les annonces AdWords. Toutes les extensions d’avis, ainsi que leurs données de performances, seront supprimées des comptes AdWords.

Google AdWords arrête d\'afficher les extensions d\'avis dans les annonces

extension d\’annonce

Voici ce que dit Google :

à partir de la mi-janvier 2018.

Début février

Pour enregistrer ces données, téléchargez un rapport sur les extensions. Pour ce faire, cliquez sur “Extensions”, sur la page “Annonces et extensions”

\ »liens annexes\ », \ »accroches\ » et \ »extraits de site\ ».  

pourrait avoir pris cette décision pour empêcher les plates-formes tierces d’avis de s’afficher dans les annonces AdWords.

En effet, l’objectif ici serait de ne pas afficher des avis dans les extensions provenant de sites Web non-Google. Peut-être le temps que Google AdWords trouve une autre solution.

Google AdWords relance son test sur les suggestions d\'annonces automatisées

Plus tôt cette année, AdWords avait lancé un test bêta, qui crée automatiquement des annonces générées par son système, avec un petit groupe de comptes AdWords.

Google AdWords relance son test sur les suggestions d\'annonces automatisées

le contenu dans les annonces AdWords existantesles pages de destinationretour sur investissement).

Qu’est-ce qui a changé dans ce nouveau test

Principalement, deux choses importantes :

  • Plus de notifications:
  • Période de révision : il y aura une période de 14 jours

D’après Searchengineland

Alors, quel est le but de ce test ?

quand ils ont 3 à 5 annonces

meilleure compréhension de ce qui pousse les utilisateurs à cliquer sur les annonces AdWords. Aucune surprise, car le machine learning qui est maintenant dans tout nouveau développement dans AdWords est au cœur de ce test.

Et comme ces modèles de suggestions d’annonces ont obtenu plus de retours de la part des testeurs, sur le type de contenu publicitaire qui génère le plus de clics, le machine learning peut ajuster et améliorer les suggestions.

paramètres de rotation des annonces annoncée la semaine dernière. Mais les suggestions d’annonces automatisées participent cependant du même principe.

Ainsi, à ce test.

machine learning) pour automatiser les processus de développement et de test de création publicitaire.

La nouvelle version bêta des suggestions d’annonces automatisées est configurée pour démarrer à partir du 30 Septembre 2017 aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Google Play accepte les Applis et les publicités de jeux d\'argent et de hasard

Google a finalement lâché du lest en levant l’interdiction des applications et des annonces de jeux d’argent et de hasard dans sa boutique d’applications Google Play Store.

Google Play accepte les Applis et les publicités de jeux d\'argent et de hasard

Avec la mise à jour

Mais uniquement en France, au Royaume-Uni et en Irlande.

processus strict via un formulaire en ligne et respecter le Règlement du programme pour les développeurs.

Voici les conditions à respecter pour espérer être acceptées dans Play Store :

  • Google Play autorise les contenus, les services et les annonces en relation avec des jeux d\’argent et de hasard en ligne s\’ils respectent les conditions suivantes :

    • Applications Android de jeux d\’argent et de hasard (autorisées actuellement en France, en Irlande et au Royaume-Uni uniquement).
    • Le développeur doit réussir la procédure d\’inscription pour que son application soit diffusée sur Play.
    • L\’application doit respecter l\’ensemble des lois applicables et des normes de l\’industrie du pays dans lequel elle est diffusée.
    • Le développeur doit disposer d\’une licence de jeu valide pour chaque pays où l\’application est diffusée.
    • L\’application doit empêcher les utilisateurs n\’ayant pas l\’âge minimum requis de jouer.
    • L\’application ne doit pas pouvoir être utilisée dans les pays où la licence de jeu n\’a pas été octroyée au développeur.
    • L\’application NE DOIT PAS utiliser les services de paiement Google, y compris la facturation des achats in-app dans Google Play.
    • L\’application doit pouvoir être téléchargée et installée gratuitement depuis le Play Store.
    • L\’application doit être classée dans la catégorie \ »Réservé aux adultes\ » ou dans une catégorie équivalente de l\’IARC.
    • L\’application doit afficher clairement des informations relatives au jeu responsable.
  • Annonces de jeux d\’argent et de hasard dans les applications diffusées sur Play :
    • L\’application et l\’annonce (y compris les annonceurs de jeux d\’argent et de hasard) doivent respecter l\’ensemble des lois applicables et des normes de l\’industrie du pays où l\’annonce de jeu est affichée.
    • L\’annonce doit respecter les conditions locales d\’octroi de licence pour tous les produits et services de jeux d\’argent et de hasard dont elle fait la promotion.
    • L\’application ne doit pas afficher d\’annonce faisant la promotion de jeux d\’argent et de hasard s\’il est établi que l\’utilisateur a moins de 18 ans.
    • L\’application ne doit pas être inscrite au programme Pour la famille.
    • L\’application ne doit pas cibler des personnes de moins de 18 ans.
    • L\’application doit afficher clairement des informations relatives au jeu responsable sur la page de destination, sur sa fiche Play Store ou dans l\’application même.
    • L\’application Android qui fait la promotion d\’un jeu d\’argent et de hasard ne doit pas être une application de jeu simulé (un jeu de divertissement sans argent réel en jeu).

En acceptant les annonces publicitaires des applications Android de jeux d’argent et de hasard dans les autres applications, Google offre une nouvelle opportunité aux développeurs de monétiser davantage leurs applications.

D\’autre part, après avoir autorisé la diffusion d’annonces AdWords sur la page d’accueil de Google Play, Google élargit ses possibilités d’engranger plus de revenus publicitaires.

Car, les annonceurs de jeux d’argent et de hasard font toujours partie des plus gros annonceurs, quel que soit le support sur lequel ils diffusent leurs publicités.

L\'outil de création Google Website est largement accessible

En Janvier dernier, nous apprenions que testait un outil gratuit pour créer un site depuis My Business. Et ce, pour une page unique facile à créer, bien optimisée pour le mobile et avec une belle interface graphique.

Google Website de My Business

Avec cet outil, Google cible les pays en voie de développement et les pays émergents dans lesquels une présence Web (avoir un site Web) n’est pas vraiment une nécessité pour les entreprises locales.

Il s’agit alors d’un outil qui ne serait pas de prime abord utile dans les pays développés (mais sait-on jamais). Mais, son objectif est double pour Google :

  • Attirer les entreprises locales qui utilisent uniquement Facebook pour leur présence et promotion en ligne, en leur promettant une meilleure présence dans ses pages de résultats locaux.

Les pages créées avec l’outil Google Website s’afficheront tant dans les résultats de Google Local que dans le panneau du Knowledge Local dans lequel un utilisateur cherchant une entreprise spécifique trouvera un outil de Chat en direct (en cours de test) avec l’entreprise, ainsi que ses Google Posts qui viennent d’être intégrés dans .

A ce stade, avec l’outil Google Website et la fonctionnalité Google Posts, tous les 2 dans Google My Business, il est facile de comprendre que Google My Business et sont tout simplement incontournables pour figurer dans les résultats locaux de Google.

Pour rappel, en Janvier 2017, il y avait 123.000 pages My Business créées avec l’outil Google Website. Aujourd’hui, la commande “site:business.google.com/website/” nous indique qu’il y a maintenant 268.000 pages créées.

Soit plus de 100% (le double) en moins de 6 mois !

AdWords : Du nouveau pour les groupes d\'annonces display et vidéo en 2017

Dès Janvier 2017, les annonces des groupes d’annonces AdWords, sans aucune méthode de ciblage sélectionnée, seront dorénavant diffusées à tout le monde.

Google AdWord

Jusqu’à maintenant, tous les groupes d’annonces sans ciblage déterminé n’étaient pas diffusés à tous les utilisateurs. En effet, afin qu’un groupe d’annonces soient diffusé à travers le GDN, les annonceurs devaient cibler leurs campagnes par sujets, mots clés et/ou audiences.

Mais ça, c’était avant.

Dès Janvier 2017, cela va changer et vous n’avez rien à faire pour vous y préparer. ne va cependant pas immédiatement diffuser les annonces des groupes d’annonces AdWords non ciblés à tout le monde.

Il va procéder graduellement en commençant par mettre tous ces groupes d’annonces, créés sans ciblage, automatiquement en mode pause.

En d’autres termes, ces annonces ne seront plus diffusées. Toutefois, à compter du 18 Janvier, il n’y aura plus de pause, mais une diffusion automatique à tous les utilisateurs susceptibles de les voir.

C’est que déclare Google dans son post :

À compter du 18 janvier 2017

Si Google met vos groupes d’annonces en mode pause, vous aurez à les activer en choisissant un ciblage. Sinon, les annonces seront diffusés sans aucun ciblage prédéterminé.

Comment mettre en veille, activer vos groupes d\’annonces ?

  • Recherchez la colonne \ »État\ »
  • Cliquez sur le menu déroulant “Modifier” “Activer”, Mettre en veille ou Supprimer.

AdWords : Du nouveau pour les groupes d\'annonces display et vidéo en 2017
Image via Google

Comment rechercher des groupes d\’annonces supprimés ?

  • Dans le menu des pages sur la gauche, cliquez sur .
  • “Afficher les éléments supprimés”.
  • Dans la colonne \ »État\ »

38% d\'augmentation du taux de clics sur les publicités AdWords

Après les changements intervenus sur , en ce qui concerne la suppression des AdWords dans la colonne de droite et le lancement du label “Annonce” vert moins distinctif en remplacement du label jaune “trop” distinctif, une première étude de Juin 2016 tendait à montrer un taux de clics en hausse pour les AdWords.

Six mois après le début des changements dans l’interface des pages de résultats de , le service Kenshoo divulgue une étude pour indiquer l’impact de tous ces changements, y compris le lancement des Annonces textuelles grand format.

Cette étude de Kenshoo a été réalisée avec les données de 3.000 annonceurs et comptes d’agences Web, à travers 60 pays, qui ont permis d’analyser 750 milliards d’impressions publicitaires, 13 milliards de clics et 6 milliards de dollars de dépenses publicitaires.

Selon donc les résultats de cette étude de Kenshoo, les données collectées au troisième trimestre 2016 indiquent que le taux de clics (CTR) sur les annonces AdWords auraient augmenté de 38% d’une année sur l’autre (entre Septembre 2015 et Septembre 2016).

Soit une augmentation de 18 points (+18%) par rapport au deuxième trimestre 2016, période du lancement des changements sur les AdWords dans les SERPs, alors que le coût par clic (CPC) restait de son côté très stable.

38% d\'augmentation du taux de clics sur les publicités AdWords
Image via Kenshoo.co.uk

Et 29% des annonceurs auraient utilisé les nouvelles annonces textuelles grand format de Google AdWords au mois de Septembre 2016, après son lancement à la mi-Juillet.

Google Search s\'apprête-t-il à lancer une nouvelle interface utilisateur ?

Certes, il y a déjà un bon moment que ce test de sur desktop affichant les résultats dans des cartes comme sur Google mobile est connu. Seulement, depuis 24 heures, ces résultats intégrés dans des cartes s’affichent avec insistance.

Google Search

Et de nombreux observateurs sur la blogosphère commencent à constater une nouvelle interface utilisateur avec les 10 résultats de via desktop qui s’affichent dans des cartes individuelles séparées les unes des autres.

On sait que Google est attaché à l’uniformisation des interfaces de chacun de ses services tant sur mobile que sur ordinateur. Et sur de nombreux points, la page de résultats de Google sur ordinateur s’est rapprochée de l’interface en Material Design sur mobile.

Et cette individualisation des résultats de recherche concerne aussi les annonces AdWords affichées au début et la fin des résultats organiques.

De la même manière, les annonces de qui apparaissent à droite des résultats encartés s’affichent aussi dans un panneau distinct.

On peut remarquer que l’arrière-plan de cette nouvelle interface est grisée, ce qui permet de mieux faire ressortir l’effet des cartes séparées.

La largeur de la partie centrale qui affichent les résultats organiques est plus grande, d’au moins 20 caractères en plus. Google avait d’ailleurs déjà confirmé le test d’une plus grande largeur, et donc de plus d’espaces pour le titre et la description de chaque résultat.

Dans ces résultats par cartes, Google affiche aussi les vignettes des articles de blogs, notamment pour les recettes de cuisine.

Toutefois, on a toujours les mêmes 11 résultats organiques par page

Affaire à suivre.

Google AdWords exige plus d\'avis pour les ajouter aux annonces

Google AdWords ne l’a pas encore officiellement annoncé, mais il exige désormais un nombre plus important d’avis et de notes par étoiles pour les ajouter aux annonces.

Google AdWords

Ce que appelle les “avis sur le marchand”d\’extension automatiqueidentifier les annonceurs les mieux notés en matière de qualité de service.

Si l’annonceur remplit les critères ci-dessous, ses annonces peuvent être diffusées avec des avis sur le marchand dans les résultats de recherche Google et sur les sites partenaires du Réseau de Recherche de Google.

Seulement, pour que ces avis et notations par étoiles s’affichent dans vos annonces AdWords, vous devez en avoir au moins 150 maintenant contre 30 avis précédemment. Et ce n’est pas tout. Car, Google dit :

Dans la plupart des cas, votre entreprise doit enregistrer 150 avis uniques minimum, chacun datant de moins de 12 mois.

Votre note globale doit être de 3,5 étoiles ou plus.

Google AdWords exige plus d\'avis et de note moyenne pour les afficher

Il faut admettre que cette mise à jour rendra plus difficile pour les petits détaillants et même les marques d’accumuler suffisamment d’avis pour être éligibles pour afficher les extensions d’avis sur le marchand dans leurs annonces AdWords.

Surtout quand on sait que Google vient aussi de modifier les cas de balisage Schema des avis locaux pris en compte par Google pour une mise en avant dans ses pages de résultats.

SEO : D\'où proviennent les chiffres de recherche de Google Keyword Planner ?

Google Keyword Planner ou l’outil de planification des mots clés de est associé à Google AdWords pour créer des campagnes publicitaires ou développer des campagnes existantes sur le Réseau de Recherche.

Google Keyword Planner

Selon Google, le Réseau de Recherche est un groupe de sites Web liés aux recherches, sur lesquels l’on peut diffuser des annonces :

  • Ces sites Web incluent les les partenaires du Réseau de Recherche).
  • Le Réseau de Recherche fait partie du Réseau Google, qui désigne toutes les pages Web et applications pouvant accueillir vos annonces AdWords.

Via Google Keyword Planner, vous pouvez donc

Google

Malgré ces définitions fournies par Google, il régnerait comme une sorte de confusion quant à savoir d’où proviennent les estimations ou volumes de recherche que Google affiche lors de l’utilisation de son outil de planification des mots clés.

Est-ce exclusivement en fonction des recherches purement organiques via ou est-ce que Google prend-il uniquement en compte le nombre de recherches là où des publicités AdWords s’affichent ?

C’est Glenn Gabe, qui répondait à un utilisateur sur qui nous apporte la réponse après avoir lui même posé la question récemment à John Mueller lors d’un Hangout. John Mueller lui aurait alors répondu qu’il ne sait absolument rien de cet outil publicitaire !

Etant donc considéré comme un outil publicitaire associé à la plateforme publicitaire AdWords, ses données statistiques ne concerneraient donc que les recherches qui déclenchent l’affichage d’annonces AdWords.

C’est ce que dit en substance Glenn Gabe dans un premier Tweet (voir ci-dessous) :

Glenn Gabe écrit :

“J’ai eu à poser votre question lors du Hangout des webmasters. Le planificateur de mots clés d’AdWords est basé sur là où les annonces apparaissent. Pas sur les résultats purement organiques.”

Ce qui voudrait dire que les recherches effectuées via les moteurs de recherche intégré personnalisé des éditeurs AdSense et ceux du Réseau de Recherche (voir plus haut), ainsi que les requêtes via Google Search déclenchant l’affichage des AdWords sont les seules prises en compte pour l’estimation des volumes de recherche dans Google Keyword Planner.

Toujours est-il que Glenn Gabe apporte cet autre élément de précision ci-dessous :

En d’autres termes, seul l’outil de Bing Webmaster utilise les données du trafic purement organique pour estimer ses volumes de recherche.

Mise à Jour du 08/07/2016 (14h25) :

En d\’autres termes, l\’équipe en charge du planificateur de mots clés de Google m\’a renseigné sur leurs données : elles incluent toutes les données de recherche.

Donc, les recherches purement organiques qui n\’affichent pas de publicité AdWords en font partie aussi.

Et John Mueller d\’indiquer, entre parenthèses, que son équipe à lui ajoutera cette information dans les pages d\’aide.

Google Adwords lance les campagnes universelle de promotion d\'applications

Adwords vient de généraliser les campagnes universelles de promotion d’applications à tous les annonceurs et développeurs d’applis.

Tous les propriétaires d’applications mobiles souhaitant en faire la promotion pourront donc désormais le faire via Adwords sur , Google Play, et le réseau display (Adsense) de Google.

Google Adwords déploie les campagnes universelle de promotion d\'applications

Les enchères pour ce type de campagnes publicitaires se feront au coût par installation.

Ainsi, en quelques étapes simples, les développeurs et propriétaires d’applications pourront promouvoir leurs applications avec une portée sans précédent à travers le plus grand réseau du monde et ses meilleures plateformes.

Pour les applications

Le système Adwords saura créer des annonces pour chaque application Android selon plusieurs formats générés automatiquement. Elles seront diffusées sur les Réseaux de Recherche et Display, et sur YouTube.

Les annonces sont générées en fonction du texte que vous saisissez, ainsi que des détails concernant votre application répertoriés sur Google Play, la plateforme de téléchargement des applications (à savoir, votre description, votre icône et vos images).

Vous pouvez ajouter un lien vidéo YouTube facultatif pour que vos annonces y soient également diffusées.

Des annonces optimisées pour les installations

Les annonces Adwords universelles de promotion d\’applications sont générées instantanément par le système afin de bénéficier de l\’inventaire publicitaire et des emplacements disponibles les plus pertinents.

Pour concevoir vos annonces, l\’outil Adwords peut utiliser la fiche de votre application sur Google Play, les quatre lignes de texte que vous fournissez, des images et, éventuellement, une vidéo YouTube. Il fait pivoter vos annonces et ajuste vos enchères automatiquement afin de générer un maximum de téléchargements de votre application.

Que votre application soit gratuite ou payante, cela n\’a aucune importance. Vous pouvez la promouvoir.

Vos annonces sont susceptibles d\’être diffusées sur les sites Google, dont Google.fr et Google Play, mais aussi sur le Réseau Display de Google (Adsense), sur les sites partenaires du Réseau de Recherche et sur ceux de bien d\’autres éditeurs qui hébergent des annonces pour la promotion d\’applications.

Bien entendu, les développeurs et propriétaires d’applications peuvent cibler des langues et des localisations géographiques.

Au final, les campagnes universelles de promotion d\’applications offrent désormais un moyen simple de mettre en place des annonces d\’installation pour vos applications Android dans Adwords ou directement à partir de Google Play Developer Console.