Google met à jour le Centre sur les règles AdSense

a introduit son Centre d’informations sur les règles pour Ad Manager, AdMob et AdSense afin de s’assurer que les gestionnaires de publicités disposent d’une vue complète des violations potentielles qui empêcheraient leurs annonces de s’afficher aux internautes chercheurs. Continuer la lecture de « Google met à jour le Centre sur les règles AdSense »

Google AdSense et la gestion du consentement du RGPD

intègre désormais la gestion du consentement des utilisateurs et facilite donc le processus de collecte et de gestion du consentement.

consentement google adsense

 

Les réglementations en matière de confidentialité telles que le Règlement Général Européen sur la Protection des Données () et le California Consumer Privacy Act (CCPA) sont une partie importante de la publicité axée sur la confidentialité.

Mais naviguer dans les réglementations en matière de confidentialité peut être complexe si vous ne pouvez pas consacrer de ressources pour répondre aux différentes exigences réglementaires à travers le monde.

Le processus de gestion du consentement comprend souvent :

  • Informer les visiteurs du site de la façon dont leurs données sont utilisées
  • Permettre aux visiteurs du site de donner leur consentement ou de gérer leurs préférences en matière de données
  • Communiquer ces préférences aux partenaires publicitaires, afin qu’elles soient respectées

Ils sont nombreux ces éditeurs de sites qui les monétisent avec des publicités AdSense qui connaissent de grosses difficultés pour mettre en place un système de gestion du consentement acceptable par AdSense.

Ce qui aurait engendré de nombreuses baisses de revenus tant pour ces éditeurs AdSense que pour Google himself.

D’où la décision importanteintégrer et afficher un module de consentement pour ses partenaires éditeurs de sites :

Pour vous aider à recueillir et à gérer le consentement des utilisateurs pour le RGPD et les demandes de désinscription pour CCPA, nous avons lancé de nouvelles fonctionnalités de gestion du consentement directement dans les annonces AdSense Automatiques.

Précisons ici que l’outil repose sur le programme Funding Choices de Google, qui est conforme à la version 2.0 du Transparency & Consent Framework (TCF) de l’IAB.

Funding Choices gère cette plate-forme de gestion du consentement sous le numéro d’identification 300.

Ces fonctionnalités vous offrent un moyen facile de communiquer avec les visiteurs de votre site, leur offrant la possibilité de gérer leurs données et leurs préférences de confidentialité.

Cela vous donne également la possibilité de recueillir le consentement à des fins publicitaires, afin que vous puissiez continuer à augmenter les revenus publicitaires et à financer votre contenu.

Bravo Google AdSense !

 

Recueillir et gérer le consentement pour le RGPD

 

La solution de gestion du consentement d’AdSense est intégrée avec l’Interactive Advertising Bureau (IAB) Europe’s Transparency et le Consent Framework (TCF) v2.1, qui normalise le processus et offre un langage commun pour la collecte du consentement en vertu du RGPD et de la directive ePrivacy.

Lorsqu’un utilisateur de l’Espace Economique Européen (EEE) ou du Royaume-Uni visite votre site à partir de ces régions, votre message de consentement RGPD s’affiche pour lui donner des options de gestion de ses données, et ses choix seront automatiquement respectés par AdSense et communiqués à vos partenaires publicitaires.

 

Recueillir les demandes de désinscription pour l’ACCP

 

Google AdSense prend également en charge le cadre de conformité CCPA de l’IAB, qui vous fournit une approche standardisée pour gérer les désinscriptions des utilisateurs dans cet état.

Les annonces automatiques AdSense détectent lorsqu’un utilisateur de Californie visite votre site, lui montre un message de désinscription CCPA, garantit que son choix sera automatiquement respecté par AdSense et met les choix de l’utilisateur à la disposition des autres partenaires publicitaires que vous avez intégrés sur la page.

 

Augmenter les revenus d’une manière axée sur la protection de la vie privée

 

Ainsi, désormais, Google AdSense facilite le processus de collecte et de gestion du consentement.

Il vous permet de communiquer avec vos utilisateurs et leur donner plus de transparence et de contrôle sur la façon dont leurs données sont utilisées.

Cela vous permet de continuer à financer votre contenu avec de la publicité d’une manière axée sur la confidentialité.

Les solutions de gestion des consentements dans AdSense sont simples à utiliser pour les éditeurs. Comme elles sont déjà intégrées dans les annonces AdSense Automatiques, voici comment procéder :

  • Modifiez simplement les paramètres des annonces automatiques de votre site,
  • Cliquez sur « Plus de fonctionnalités »,
  • Puis activez vos messages de consentement.

Bien sûr, cette fonctionnalité est facultative à utiliser et vous pouvez travailler avec n’importe quelle plate-forme de gestion du consentement de votre choix.

Après avoir configuré les annonces AdSense automatiques, voici comment configurer un message de consentement conforme au RGPD pour votre site :

  1. Connectez-vous à votre compte AdSense.
  2. Cliquez sur “Annonces”.
  3. Dans le tableau répertoriant l’ensemble de vos sites, cliquez sur l’icône crayon “Modifier” à côté de votre site. Votre site s’ouvre dans l’aperçu des paramètres des annonces.
  4. Cliquez sur “Autres fonctionnalités”.
  5. Activez “Message de consentement RGPD”.
  6. Saisissez l’URL des règles de confidentialité de votre site.
  7. Cliquez sur “Confirmer”. Google crée automatiquement un compte Funding Choices pour vous.
  8. (Facultatif) Cliquez sur l’icône oeil (vue) pour “Afficher le message de consentement” pour voir comment il apparaîtra sur votre site.
    Conseil : Vous pouvez cliquer sur les boutons de l’aperçu pour examiner votre message de consentement.
  9. Sélectionnez une option de consentement :
    • Accepter ou gérer les options
    • Accepter, refuser ou gérer les options

    Conseil :

    Sélectionnez la première option pour que les utilisateurs aient le choix entre « Accepter » et « Gérer les options ».

    Sélectionnez la deuxième option pour que les utilisateurs disposent d’un choix supplémentaire. Assurez-vous que l’option que vous sélectionnez respecte vos obligations légales.

  10. Cliquez sur “Appliquer au site”. Votre message de consentement sera visible sur votre site dans les minutes qui suivent.

 

Vous l’aurez compris, si vous êtes un éditeur de contenu qui monétisent son site ou blog avec des annonces AdSense, vous n’avez plus besoin de vous abonner et payer une quelconque plateforme de gestion du consentement ou Consent Management Platform (CMP).

Source : Google

L’appli Google AdSense n’est plus disponible pour Android et iOS

L’année dernière, a annoncé qu’il arrêterait les applications AdSense pour et en échange d’une expérience web mobile améliorée.

L\'appli Google AdSense n\'est plus disponible pour Android et iOS

 

Alors que les applications ont duré plus longtemps que prévu, Google a aujourd’hui officiellement supprimé les deux de leurs magasins d’applications respectifs.

À l’origine, les deux applications pour Android et iOS étaient censés disparaître à la fin de 2019, mais le Nouvel An est passé et tout à continué comme si de rien n’était.

Du jour au lendemain, un e-mail a été envoyé à des comptes actifs de Google AdSense informant les utilisateurs que l’application a été officiellement “discontinuée”.

Qu’est-ce que cela signifie-t-il ? L’application AdSense actuellement sur votre appareil ne cessera pas de fonctionner maintenant, mais elle n’est plus disponible en téléchargement sur Google Play (Android) ou sur l’App Store (iOS).

Google “ne prendra plus en charge” l’application et la société dit que les utilisateurs devraient s’attendre à ce qu’elle cesse de fonctionner définitivement dans “quelques mois”.

Donc, à tout moment, vous pourrez ne plus être en mesure d’utiliser votre mobile AdSense.

L’application mobile AdSense n’est plus disponible en téléchargement depuis Google Play et l’App Store d’Apple. En tant qu’utilisateur de l’application existante, vous pouvez toujours l’utiliser pour l’instant, mais l’expérience cessera de fonctionner dans quelques mois.

A partir d’aujourd’hui, AdSense n’est toujours pas disponible en tant qu’application Web progressive sur l’une ou l’autre plate-forme, mais les utilisateurs Android et iOS avec des navigateurs tels que Google Chrome ou Safari peuvent ajouter l’application à leurs écrans d’accueil. Cette expérience est disponible ici.

Source : 9to5google.com

Google AdSense reconnaît des retards de paiement

Certains éditeurs AdSense

Google AdSense reconnaît des retards de paiement pour Novembre 2018

Google a publié post pour notifier qu’il est au courant de ce problème de retards de paiement et qu’il travaille pour que les paiements soient effectués rapidement.

En fait, ce sont 2 posts qui ont été publiés. Le premier pour les éditeurs AdSense :

Quelques paiements de novembre encore en attente

Rassurez-vous, nous travaillons dur pour compléter votre paiement le plus rapidement possible.

Aucune action supplémentaire n’est requise de votre part, et il n’y a aucun besoin de nous contacter au sujet de votre paiement de novembre.

Dès que le problème est résolu, vous verrez l’état de votre paiement de novembre mis à jour.

Merci beaucoup pour votre compréhension.

Le second post est destiné aux YouTubeurs :

Retards de paiement AdSense temporaires

26 novembre 2018 (18h18 UTC)

Depuis le 22 novembre, il est possible que vous ayez constaté un retard de vos paiements AdSense pour le mois d\’octobre.

Ce problème touche certains des créateurs qui font partie du Programme Partenaire .

Nous en avons été informés et mettons tout en œuvre pour le résoudre. Consultez cette page pour être informé de l’avancement de la correction du bug.

Bref, dans les deux cas, il s’agirait d’un bug et ce qui vous reste à faire, c’est de patienter.

Les retards sont actuellement en cours de résolution et les paiements ont commencé à parvenir à leurs destinataires.

YouTube prévient les créateurs de vidéo d\'une baisse de leurs revenus

La levée de boucliers des annonceurs AdWords incite maintenant à prendre leurs menaces au sérieux.

YouTube prévient les créateurs de vidéo d\'une baisse probable de revenu

Au point où, après leur avoir fourni 3 outils pour mieux gérer l’emplacement de leurs publicités AdWords, et après avoir mis en garde ses éditeurs AdSense, Google cible désormais les créateurs de vidéos .

L’étape suivante sur la liste de Google pour faire le ménage dans ses propres écuries, pour ne pas mettre davantage à mal ses revenus publicitaires (près de 90% du total de ses revenus) via ses AdWords, concerne donc les YouTubeurs qui monétisent leurs vidéos dont certaines sont pour autant offensantes, injurieuses, etc…

Il en va de même pour les commentaires sur ces vidéos pour lesquels YouTube a déjà mis à disposition 6 outils pour les gérer et les modérer.

YouTube annonce dans un post aux créateurs YouTube qu’ils vont constater des fluctuations dans leurs revenus, dans les toutes prochaines semaines :

Alors que ceci peut être déstabilisant, nous travaillons aussi vite que nous pouvons pour améliorer nos systèmes afin que les annonceurs aient plus confiance dans notre plateforme et que les revenus continuent à parvenir aux créateurs sur le long terme.

Toutefois, Marissa, qui est une YouTube Community Manager, livre quelques conseils aux YouTubeurs :

  1. Si vous monétisez vos vidéos et vous voyez une baisse de revenu des vidéos monétisées, vérifiez les vignettes, titres et descriptions de vos vidéos afin de vous assurer avec précision, si ces éléments représentent le contenu de votre vidéo et sont conformes aux Consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs.
  2. Si vous pensez que votre vidéo a été démonétisée par erreur, faîtes appel en cliquant sur l’icône jaune représentant le symbole dollar ( $ ) placé à côté de la vidéo dans Le Gestionnaire de vidéo.

    Vous serez informé une fois qu’une décision sera rendue sur l’appel, et si il est réussi, votre vidéo sera immédiatement en mesure d’être monétisée à nouveau et aura une icône $ verte.

    À la lumière de ces changements, nous nous engageons à rendre le processus de vérification concernant les appels encore plus rapide pour les créateurs. Vous pouvez en apprendre davantage sur la façon de faire un appel ici.

A bon entendeur…

Google AdWords fournit 3 outils pour mieux gérer l\'emplacement des annonces

Google subit actuellement une pression de la part de certains annonceurs AdWords européens pour avoir affiché leurs annonces sur des sites AdSense et vidéos ayant publié du “contenu haineux, injurieux et méprisant”.

Google AdWords

reconnaît que récemment, il y a eu un certain nombre de cas où les annonces des marques sont apparues sur des contenus qui n’étaient pas conformes avec leurs valeurs.

Pour ce faire, Google a fait amende honorable et s’est excusé auprès de ces annonceurs mécontents. Et il a ajouté :

Nous savons que cela est inacceptable pour les annonceurs et les agences qui placent leur confiance en nous.

En fait, ils sont nombreux parmi les grands comptes AdWords à avoir récemment retiré leurs annonces de Google avant de les remettre rapidement.

Juste parce que Google AdWords avait déclaré qu’il prenait en compte leurs revendications et avait promis qu’il leur fournira des outils pour mieux contrôler les sites et vidéos dans lesquels leurs publicités apparaissent.

Pour faire suite à cette promesse, Google vient d’annoncer la mise à disposition de 3 nouveaux outils pour permettre aux annonceurs de déterminer là où ils ne veulent pas que leurs publicités AdWords apparaissent.

Google déclare dans son post :

Cela inclut plus efficacement la suppression des annonces du contenu qui est offensant ou qui harcèle les gens selon leur race, religion, le sexe ou catégories similaires.

Ce changement nous permettra de prendre des mesures, le cas échéant, sur un vaste ensemble de sites (AdSense, NDLR) et d’annonces.


Voici les 3 outils fournis par Google AdWords à ses annonceurs :

  • Plus de sécurité par défaut pour les marques :

    Google modifie les réglages par défaut pour les annonces afin qu’elles ne s’affichent que sur du contenu qui correspond à un niveau supérieur de sécurité pour la marque et exclut le contenu potentiellement choquant que les annonceurs peuvent préférer ne pas vouloir diffuser leur publicité là-dessus.

    Les marques peuvent choisir d’annoncer sur un plus large éventail de contenu, s’ils le souhaitent.

  • Gestion simplifiée des exclusions :

    Google va introduire de nouveaux contrôles au niveau du compte pour permettre aux annonceurs d’exclure facilement certains sites et canaux de toutes leurs campagnes pour la vidéo et le Réseau Display de Google, et gérer les paramètres de sécurité de la marque à travers toutes leurs campagnes avec une simple pression sur un bouton.

  • Contrôles plus affinés :

    En outre, Google introduit de nouveaux contrôles pour rendre plus facile pour les marques d’exclure le contenu à haut risque et sélectionner précisément là où ils veulent que leurs publicités s’affichent.

SEO : D\'où proviennent les chiffres de recherche de Google Keyword Planner ?

Google Keyword Planner ou l’outil de planification des mots clés de est associé à Google AdWords pour créer des campagnes publicitaires ou développer des campagnes existantes sur le Réseau de Recherche.

Google Keyword Planner

Selon Google, le Réseau de Recherche est un groupe de sites Web liés aux recherches, sur lesquels l’on peut diffuser des annonces :

  • Ces sites Web incluent les les partenaires du Réseau de Recherche).
  • Le Réseau de Recherche fait partie du Réseau Google, qui désigne toutes les pages Web et applications pouvant accueillir vos annonces AdWords.

Via Google Keyword Planner, vous pouvez donc

Google

Malgré ces définitions fournies par Google, il régnerait comme une sorte de confusion quant à savoir d’où proviennent les estimations ou volumes de recherche que Google affiche lors de l’utilisation de son outil de planification des mots clés.

Est-ce exclusivement en fonction des recherches purement organiques via ou est-ce que Google prend-il uniquement en compte le nombre de recherches là où des publicités AdWords s’affichent ?

C’est Glenn Gabe, qui répondait à un utilisateur sur qui nous apporte la réponse après avoir lui même posé la question récemment à John Mueller lors d’un Hangout. John Mueller lui aurait alors répondu qu’il ne sait absolument rien de cet outil publicitaire !

Etant donc considéré comme un outil publicitaire associé à la plateforme publicitaire AdWords, ses données statistiques ne concerneraient donc que les recherches qui déclenchent l’affichage d’annonces AdWords.

C’est ce que dit en substance Glenn Gabe dans un premier Tweet (voir ci-dessous) :

Glenn Gabe écrit :

“J’ai eu à poser votre question lors du Hangout des webmasters. Le planificateur de mots clés d’AdWords est basé sur là où les annonces apparaissent. Pas sur les résultats purement organiques.”

Ce qui voudrait dire que les recherches effectuées via les moteurs de recherche intégré personnalisé des éditeurs AdSense et ceux du Réseau de Recherche (voir plus haut), ainsi que les requêtes via Google Search déclenchant l’affichage des AdWords sont les seules prises en compte pour l’estimation des volumes de recherche dans Google Keyword Planner.

Toujours est-il que Glenn Gabe apporte cet autre élément de précision ci-dessous :

En d’autres termes, seul l’outil de Bing Webmaster utilise les données du trafic purement organique pour estimer ses volumes de recherche.

Mise à Jour du 08/07/2016 (14h25) :

Sans doute après s\’être renseigné auprès de l\’équipe en charge de Google Keyword Planner, John Mueller a publité le Tweet rectificatif ci-dessous :

En d\’autres termes, l\’équipe en charge du planificateur de mots clés de Google m\’a renseigné sur leurs données : elles incluent toutes les données de recherche.

Donc, les recherches purement organiques qui n\’affichent pas de publicité AdWords en font partie aussi.

Et John Mueller d\’indiquer, entre parenthèses, que son équipe à lui ajoutera cette information dans les pages d\’aide.

Google accepte les campagnes universelles de promotion d\'applications pour iOS

Les campagnes universelles de promotion d’applis pour Android ont été généralisées depuis Octobre 2015.

Google accepte les campagnes universelles de promotion d\'applications pour iOS

Ceux-ci pourront alors promouvoir leurs applications dans Play Store.

détails sur sa mise en place ici.

Quelques chiffres de Google Play Store

Google a également révélé que, l’année dernière, il a plus que doublé le nombre d’applications installées depuis Google Play, grâce aux annonces universelles. Plus précisément, Google déclare que plus de 2 milliards d’applications ont été téléchargées chez les développeurs.

Rappelons que lors de la F8 Developer Conference de en Avril 2016, Facebook avait déclaré que sa plateforme avait enregistré 2 milliards d’applications en un an.

Or, le chiffre de Google n’intègre pas les installations effectuées directement par les personnes sans avoir au préalable cliqué sur une annonce Adwords pour applications.

Images via Google

Maintenant, tous les développeurs d’applications peuvent utiliser la simplicité et la puissance des campagnes universelles de promotion d’applications de Google pour atteindre des milliards d’utilisateurs de mobiles et iOS.

Ce qui veut dire que, désormais, tous les développeurs peuvent cibler tous utilisateurs de mobiles Android et iOS à travers tous les produits et services de Google.

Taboola s\'allie à Disqus pour contrer la recommandation de contenu de Google

La bataille de la recommandation de contenu est bel et bien engagée depuis que les géants du Net ont commencé à s’y intéresser de plus près.

Taboola s\'allie à Disqus

Jadis dominée par Taboola, Outbrain et autres Ligatus, ces plateformes de recommandation de contenu sont maintenant en train d’être concurrencées par avec sa fonctionnalité Adsense dénommée “Contenu correspondant” et par qui permet maintenant aux Pages Facebook vérifiées des influenceurs et des marques de recommander du contenu sponsorisé à leurs fans.

Ce qui laisse à penser que, dans les temps à venir, nous allons assister à une redistribution des cartes qui va engendrer une restructuration de ce segment publicitaire.

C’est ce que semble avoir compris Taboola, leader de la recommandation de contenu, qui fournit des liens et des images de contenus similaires via des sites tiers populaires soigneusement sélectionnés.

Alors, face à la concurrence qui débarque, Taboola a décidé de passer la vitesse supérieure afin de proposer ses contenus recommandés au delà de ses milliers de sites partenaires actuels afin qu’ils soient visibles sur des millions de sites tiers. Alors, finie la sélection des sites ?

Ainsi, Taboola, la plateforme de découverte de contenu, qui fournit des liens de contenus tiers au bas des articles sur de nombreux sites populaires, a annoncé cette semaine avoir signé un accord de partenariat global avec la plateforme de commentaires Disqus.

Ce partenariat avec Disqus va permettre à Taboola d’atteindre un très grand nombre de sites qui, jusqu’ici, ne pouvaient répondre à ses critères de sélection. Notons que le système de commentaires Disqus est utilisé par plus de 3,5 millions de sites dans le monde dans plus de 190 pays.

Ce qui représenterait plus de 15 milliards de pages vues chaque mois dans 40 langues différentes.

La recommandation de contenu de Taboola va s’afficher par défaut avant ou après les commentaires de Disqus. Toutefois, les sites qui n’en veulent pas pourront désactiver cette fonctionnalité de .

Vous pouvez déjà voir un exemple de ce partenariat sur le site de Variance Magazine.

Google relooke son portail d\'aide SEO pour les webmasters

Lorsque vous irez vous connecter à Google Search Console

Google aide aux webmasters

Il s’agit d’un tout nouveau design qui facilite la découverte de l’information recherchée, ainsi que quelques nouvelles pages de conseils , y compris un calendrier qui répertorie tous les événements SEO de pour les webmasters.

Google déclare dans son post d’annonce “

Voici comment se présente le nouveau portail pour webmasters de Google à partir duquel vous allez, en principe, désormais vous connecter à votre compte Console.

nouvelle page support

Google relooke son portail pour webmasters pour mieux vous aider
Image via Google

Et si votre question ne figure pas dans la liste de problèmes fréquents pour lesquels Google vous donne des réponses immédiates, vous pouvez accéder à d’autres ressources pour obtenir une aide personnalisée selon les rubriques ci-dessous :

  • Apprenez à utiliser la Search Console pour surveiller vos performances sur la recherche Google et voir si Google peut indexer votre site Web.
  • Aide pour les sites piratés : Si votre site a été piraté, suivez les étapes et consultez des vidéos explicatives pour savoir comment y remédier.
  • Outil de dépannage pour les webmasters :
  • Hangouts et Office Hours :

La page support du site web pour les webmasters de Google vous propose aussi un accès direct aux outils de test de Google, qui sera aussi d’une grande aide à ceux qui prêtent assistance aux autres webmasters ayant des problèmes.

Les outils de test disponibles sont :

  • Test de compatibilité mobile : Vérifiez que les pages de votre site respectent les critères de Google pour les sites mobiles.
  • PageSpeed Insights :

L’onglet “Formation” du menu de navigation donne accès à des guides, des cours en ligne et à des ressources populaires pour apprendre à créer un contenu de qualité pour vos visiteurs. Voici que ce vous y trouverez :

  • Vérifier que votre site est adapté aux mobiles :
  • Améliorer votre présence dans les résultats de recherche avec le SEO :

Pour finir, Google propose dans son nouveau site d’aide aux webmasters, depuis l’onglet “Communication”, un accès à des informations issues de sa communauté, de ses propres actualités et de ses événements.

Le calendrier disponible permet de se tenir informé des prochains événements SEO de Google (hangouts, par exemple).