87% des sites impactés souffrent encore de Google Panda

Panda 1 an après !


Google Panda vient de fêter son premier anniversaire. 

A cette occasion, une enquête menée en ligne auprès des webmasters et des sites les plus impactés a permis de comprendre qu\’un après le lancement de Google Panda, des séquelles subsistent.

En effet, selon ce sondage, il s\’avère que seuls 13% des sites majeurs qui ont vu leur trafic web baisser ont recouvré leur positionnement d\’avant Google Panda.

29% des sondés de cette étude déclarent avoir retrouvé leur trafic d\’avant Google Panda pendant que 58% n\’ont pas encore pu refaire surface depuis l\’impact Google Panda. Ces 2 additionnés donnent donc un total de 87% de sites qui continuent de souffrir des de Google Panda.

Google Panda impacte durablement

Il se trouve paradoxalement que ce chiffre de 87% est plus élevé que les 85% de sites qui n\’avaient pas retrouvé la totalité de leur positionnement en 2011.

Il faut dire que plusieurs versions de Google Panda ont été lancées et nous en sommes à ce jour à Panda 3.2. Ainsi, au fil du temps, de nouveaux sites ont été aussi impactés. D\’où ce pourcentage plus élevé en 2012. Google Panda 2.5 ayant été le plus dévastateur.

A lire les différents commentaires sur certains forums, de nombreux webmasters ne savent toujours pas comment faire pour sortir de la nasse de Google Panda.

Et pourtant, de nombreux écrits ont fait état de l\’inéfficacité réelle de Google Panda, à l\’instar de L. Bourrelly dans son article : Google Panda : révolutionnaire du SEO ou simple farce ?.

Quand on se souvient de l\’appel de Matt Cutts qui demandaient aux webmasters d\’aider Google à combattre le webspamming, on peut légitimement se poser des questions sur l\’efficacité de Google Panda.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google.

Google Panda : retrouver son référencement


Panda vient de frapper. Le référencement de certains sites internet a été déprécié.

Dans cet article, nous allons considérer que Google Panda est passé et que le mal est déjà fait. Nous allons entamer une procédure minutieuse de reconquête de positionnement en 4 phases distinctes pour plaire à Google Panda à son prochain passage.

1 – Déterminer les raisons du dé-référencement par Google Panda

Autant une faute avouée est une faute à moitié pardonnée, autant un problème de dé-référencement par Google Panda détecté est un problème à moitié résolu.

Vous devez examiner votre site entier et admettre objectivement vos erreurs commises. Cet examen approfondi requiert une vérification complète du site web. Pas seulement de quelques pages prises au hasard. Car Google Panda pénalise un site web dans sa globalité.

Voici donc quelques points à vérifier pour établir votre diagnostic de référencement naturel après Google Panda :

1°) Les commentaires négatifs sur votre site :

2°)  Faîtes-vous suffisamment preuve d\’expertise ?

Lorsque les internautes découvrent un site sur une thématique, ils espèrent avoir affaire avec une personne maîtrisant son sujet. Donnez-vous cette impression dans vos écrits ?

3°) Avez-vous des contenus dupliqués sur votre site ?

Ainsi que des articles redondants ? Google Panda n\’aiment pas les contenus dupliqués.

4°) Vos contenus éditoriaux comportent-ils régulièrement des fautes de grammaire et d\’orthographe ?


5°) Vos contenus éditoriaux sont-ils des contenus originaux, écrits uniquement pour votre site ?

Ou, faîtes-vous du scrapping ? Est-ce que vous scannez de façon automatisée les contenus des autres sites afin de pouvoir les réutiliser sur votre site ? Dans ce code, vous ne pouviez pas échappé à Google Panda.

6°) Vos contenus fournissent-ils des explications pertinentes, des analyses ou des détails assez substantiels ou sont-ils de simples et vagues explications ?

7°) Votre site bénéficie-t-il d\’une certaine notoriété par rapport à votre thématique, même petite ?
Recevez-vous des backlinks de façon naturelle ? A vérifier dans les \ »Outils pour webmaster\ » de Google.

8°) Combien d\’encarts publicitaires avez-vous sur votre site ?

Comment sont-ils disposés ? Google Panda scrute leur nombre et leur positionnement !

9°) Quelle est la densité de vos mots-clés ?

Reprenez-vous constamment et en grande quantité les mots-clés que vous ciblez pour votre référencement ? Combien de fois vos mots-clés sont-ils repris sur chaque page par rapport à la longueur de chaque contenu ? Avez-vous trop de liens à l\’intérieur de chaque contenu vers chacun des autres contenus ?

2 – Corriger les erreurs de référencement

Maintenant que vous savez pourquoi Google Panda vous a dé-référencé, vous savez donc où se trouvent vos erreurs, il va falloir maintenant procéder aux corrections et autres modifications pour plaire davantage à Google Panda.

1°) Avez-vous des contenus peu convaincants ?

Le manque de confiance provient de la qualité même de vos contenus. Vous devez donc vous pencher sur leur réécriture.

Ajoutez plus de détails et suscitez la discussion. Evidemment, la solution radicale aurait été de les supprimer. Mais, vu que vous y avez déjà consacré du temps, la réécriture pourrait être suffisante pour retrouver votre référencement d\’avant Google Panda.

2°) Vous avez constatez des contenus dupliqués ou redondants sur votre site ?

Là encore, la meilleure solution serait de réécrire vos pages web. Mais, si vous avez un site qui comporte des centaines de pages, cela peut poser un problème de les réécrire toutes.

Dans ce cas, vous pouvez combiner les contenus similaires en une seule page. Car, 20 pages web de bonne qualité valent mieux que 200 pages de mauvaise qualité !

Une fois que vous aurez réécrit et regroupé vos pages similaires, utilisez la redirection permanente 301 pour rediriger définitivement les pages non retenues vers celles qui ont été retenues. Tout en mentionnant l\’attribut canonical dans les balises meta des pages retenues pour Google Panda le retienne.

3°) Vos contenus sont-ils originaux et uniques ?

Si vous avez sur votre site des contenus qui sont des copies intégrales d\’autres sites, la solution serait de les supprimer immédiatement. Après suppression, ces pages devront renvoyer une erreur 404.

Il faut savoir que toutes les pages web indexées et référencées par Google ont une date de première publication. Par conséquent, il est facile pour Google Panda de savoir où et quand le contenu original a été publié.

Si votre site contient beaucoup de contenus agrégés en provenance d\’autres sites, arrêtez immédiatement de le faire. Certains le pratiquent en pensant ainsi donner l\’impression aux robots de Google que leur site est toujours réactualisé. Ce que désapprouve Google Panda.

4°) Vos pages ont-elles des contenus assez détaillés ?

Vous savez que le référencement de certains sites de comparaisons de prix ou même d\’e-commerce ont subi de fortes . Pour la plupart, c\’est parce que les fiches descriptives des produits proposés avaient très peu de contenu. Si c\’est votre cas, pensez à écrire des articles d\’au moins 300 mots.

Google Panda considérant que plus il y a de mots, plus le contenu semble fournir des détails et plus le contenu doit être de bonne qualité. Et le référencement sera meilleur !

5°) Essayez-vous de montrer votre expertise dans votre thématique ?

Selon Seomoz, l\’autorité ou la notoriété et l\’expertise d\’un site se mesurent au nombre de ses backlinks (21,45%), à la confiance que procure son ou sa marque (21,13%) et à l\’usage des mots-clés pertinents dans les pages (15%).

Ecrire des articles, c\’est bien. Encore faut-il trouver des lecteurs qui l\’apprécient. Mais, trouver des sites de notoriété qui vous recommandent est un puissant accélérateur en terme de trafic web et de référencement. Les internautes qui sont ainsi renvoyés vers votre site vous accordant a priori une certaine expertise.

6°) Votre site comporte-il de nombreux encarts publicitaires ?

Limitez-les à 3. Placez-les ensuite de sorte qu\’ils ne gênent pas la lecture de vos contenus. De plus, ne les mettez pas tous au-dessus de la ligne de flottaison. Auquel cas Google panda sévira encore.

3 – Demander un nouveau référencement

Les corrections étant terminées, il vous reste à créer un nouveau fichier sitemaps au format XML contenant tous vos liens modifiés.

Vérifiez aussi le fichier de votre flux RSS pour voir si les pages non retenues n\’y figurent plus. Faîtes de même avec votre fichier htaccess concernant la prise en compte des redirections 301 permanentes.
Enfin, un dernier coup d\’oeil à votre fichier robots.txt pour savoir si tout est correct et si les mauvais répertoires à ne pas indexer ont été mentionnés.

Et puis, à nouveau, un dernier tour sur votre site pour voir si le maillage de liens internes a été fait correctement à petites doses avec les bons textes d\’ancre sans aucune sur-.

Une fois tous les fichiers téléchargés sur votre serveur, rendez-vous dans vos \ »Outils pour webmaster\ » de Google pour soumettre à nouveau votre sitemaps et votre flux RSS.

4 – Attendre la reconquête de son référencement perdu

Une fois que la demande d\’indexation aura été faite, après avoir été touché par Google Panda, cela peut prendre 2 à 4 mois pour que toutes les pages du site soient vraiment prises en compte par Google.
Ensuite, vous devrez attendre le prochain lancement de Google Panda pour savoir si vous avez réussi à modifier correctement votre site.

Et si tout se passe bien, vous retrouverez petit à petit votre référencement d\’avant Google Panda. Et surtout tout le trafic que vous aurez perdu entre temps.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.

Hébergement mutualisé ou serveur dédié infogéré ?

Hébergement mutualisé.


Un hébergement internet mutualisé est un disque dur où sont stockés plusieurs sites différents.

Moins de stabilité

Et surtout de certains scripts douteux ou gourmands en bande passante.

Meilleure performance

Tout simplement parce que le serveur dédié ne traitera que les requêtes concernant uniquement votre base de données.

Alors que, sur un hébergement internet mutualisé, le serveur traitera simultanément des centaines voire des milliers de requêtes concernant des centaines ou des milliers de bases de données appartenant à différents sites web.

Plus de ressources

30 idées de netlinking pour améliorer son référencement

Stratégie de netlinking.




Néanmoins, voici 30 idées de netlinking, dont certaines sont utilisées depuis que le référencement existe, mais peuvent encore vous inspirer pour obtenir des backlinks. A commencer par les précautions d\’usage.

  1. Pensez au trafic web ! Pensez aux sites qui peuvent vous procurer du trafic pertinent et non seulement aux sites qui peuvent vous aider à améliorer votre référencement.
     
  2. Arrêtez de penser uniquement au positionnement web et au PageRank. Bien sûr, le classement moteur est important. Mais, pensez davantage aux places qui peuvent vous procurer du trafic : les réseaux sociaux, les sites pouvant vous renvoyer des backlinks, les blogs sur lesquels vous pouvez publier en \ »Guest\ » (invité).
     
  3. Vérifiez ce que font vos concurrents en terme de netlinking. Essayez vous aussi leurs méthodes qui marchent pour établir vos propres stratégies de liens.
     
  4. Batissez votre netlinking de façon manuelle et non automatisée.
     
  5. Si vous changez de pour votre site, n\’oubliez pas d\’utiliser la redirection permanente 301 pour l\’ancien nom de domaine.
     
  6. Apprenez à apprécier les liens en \ »NoFollow\ ». Il n\’y a pas que les jus de liens en ! Les liens en \ »NoFollow\ » pouvant s\’avérer être de grandes sources de trafic pour votre site.
     
  7. Devenez éditeur de contenus dans votre thématique. C\’est le premier moyen pour vous de recevoir des backlinks de façon naturelle.
     
  8. Vous savez certainement des choses que tout le monde ne connaît pas forcément. Parlez-en dans des articles. Surtout, ne doutez pas de vous. Vous allez vous améliorer dans le temps avec une pratique régulière de cet exercice qui vous procurera des liens naturels.
     
  9. Produisez quelque chose d\’autre en dehors de l\’écrit. Par exemple, créez une infographie à partir de chiffres et statistiques. Quoiqu\’on puisse penser de l\’infographie, elle vous procurera de nombreuses mentions naturelles.
     
  10. Ou encore, créez des vidéos où vous expliquerez régulièrement vos connaissances et postez-les sur .
     
  11. Participez à des forums ou à des sites questions-réponses de votre thématique en apportant des contributions pertinentes. Votre trafic web s\’en ressentira grandement.
     
  12. Faîtes de la curation sur, par exemple, Scoop.it ou Tumblr, avec des articles de votre thématique découverts sur le Net. Sans oublier les vôtres.
     
  13. Créez un article de ressources qui pourrait devenir une source intarissable de trafic et de backlinks naturels.
     
  14. Dans vos articles, renvoyez, tant que peut se faire, des liens vers vos propres articles qui ont connu un certain succès.
     
  15. Semez vos liens partout où vous êtes autorisé à le faire. Manuellement s\’entend !
     
  16. Insérez le lien de votre site dans la partie signature de votre email.
     
  17. Insérez le lien de votre site dans tous vos profils de réseaux sociaux.
     
  18. Intervenez vous aussi sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, ou + dès lors qu\’une discussion s\’engage sur votre thématique de prédilection.
     
  19. Réécrivez vos anciens articles pour les mettre à jour.
     
  20. Ecrivez un article pour approuver ou contredire un autre article. Pensez au livre \ »Da Vinci Code\ » et à tous les autres livres qui se sont greffés sur ce succès pour connaître eux aussi le succès.
     
  21. Ajoutez une image dans chaque article. Le lien de cette image peut vous apporter plus de trafic que vous ne pouvez l\’imaginer.
  22. Demandez à vos partenaires d\’affaires de vous renvoyer un lien.
     
  23. N\’hésitez pas à renvoyer un lien à un article que vous trouvez pertinent. Même si c\’est celui de votre concurrent.
     
  24. Vérifiez vos nouveaux backlinks. Pour ce faire, servez-vous aussi des Google Alertes.
     
  25. Corrigez ou désactivez vos liens brisés.
     
  26. Après un changement d\’algorithme de Google, vérifiez vos backlinks.
     
  27. N\’utilisez pas le même texte de lien pour tous vos backlinks.
     
  28. N\’achetez pas de backlinks.
     
  29. Servez-vous de plus en plus de votre nom de site ou de votre marque comme texte de lien. Renforcez votre branding.
     
  30. Si l\’opportunité se présente, créez un guide pertinent que vous offrirez gratuitement.

Il existe certainement d\’autres techniques de netlinking pour améliorer son référencement.
L\’essentiel, pour éviter toute pénalité, c\’est d\’obtenir des backlinks de façon naturelle. D\’où l\’intérêt de faire du marketing de contenus.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.