Google Panda ne pénalise pas mais déclasse le site de faible qualité

Avec les algorithmes Panda et Penguin qui s’exécutent désormais en temps réel, il est important de savoir précisément le type de pénalité que chacun inflige aux sites repérés.

Google Panda ne pénalise pas mais déclasse le site de faible qualité

Alors que Penguin est connu pour ignorer les liens jugés spammy ou factices, tout en ajustant aussi le classement du contenu spécifique, Google Panda ne dévalue pas ou n’ignore pas le spam.

Panda ne fonctionne donc pas comme Penguin. Et il ne sanctionne pas.

C’est la précision que vient d’apporter Gary Illyes au site Searchengineland, en ces termes :

Eh bien, Panda n’est pas une pénalité. … Oui, peut-être qu’il était considéré au début comme une sanction, mais ce n’est pas le cas actuellement.

Nous ne pensons pas à Panda en tant que pénalité maintenant, mais plutôt comme un algorithme qui s’applique aux sites… ou dans leur ensemble.

Il vérifie méticuleusement la qualité d’un site en regardant au moins la grande majorité des pages. Mais, pour l’essentiel, il nous permet de prendre en compte la qualité de l’ensemble du site lors du classement des pages de ce site en particulier et d’ajuster le classement en fonction des pages.

Donc, essentiellement, si vous voulez une réponse directe, il ne dévalue pas (dans le sens d’ignorer, NDLR), il ne fera que rétrograder.

Et Barry Schwartz de demander plus de précisions à Gary Illyes qui ajoute :

Il s’agit d’un ajustement. Fondamentalement, après avoir vérifié la qualité d’un certain nombre de pages du site, nous pouvons estimer à juste titre que ce site essaie de manipuler nos systèmes. Par conséquent, nous ajustons son classement.

Nous rétrograderons le site bien loin pour nous assurer qu’il ne réapparaîtra pas ainsi.

Ce que veut dire Gary Illyes, c\’est que l\’intention de Panda n\’est pas de pénaliser le site de faible qualité incriminé, au sens propre du terme, mais de lui attribuer le faible score de qualité qui lui revient.

Ce qui aura inéluctablement pour effet de lui donner les positions normales (très loin des premiers dans les classements) qui lui reviennent.

Mais, je pense que, pour qu\’un site de faible qualité arrive assez haut dans les classements, c\’est qu\’il est soutenu par des liens qui seront aussi dévalués par Penguin puisque ce sont forcément des liens non naturels.

Google Penguin 4.0 serait-il plus pénalisant que prévu ?

Après le lancement de Google Penguin 4.0, a fourni plus de précisions qui pouvaient laisser penser que, désormais, il allait complètement ignorer les backlinks jugés spammy et ajuster automatiquement le classement de la page ayant reçu un tel lien.

Google Penguin 4.0 serait-il plus dévastateur qu\'auparavant ?

Mais, ô surprise, Google nuance maintenant ses propos pour déclarer qu’en cas de suspicion d’une tentative de manipulation massive des liens entrants, il peut décider d’ignorer ou dévaluer tous les liens pointant vers le site.

C’est ce que vient de déclarer Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google, lors d’une présentation à la #Pubcon qui avait lieu ces jours-ci.

Soit. Mais, le pire, c’est que Google pourrait annuler tous les liens, les bons comme les mauvais. C’est à dire, comme le mentionne aussi Barry Schwartz, plus aucun backlink, aucun PageRank, aucun signal de liens, et cela peut être dévastateur pour le site.

Mais, ignorer tous les liens, Google l’avait déjà annoncé en Janvier 2016, par la voix de John Mueller, lors d’un hangout.

John Mueller disait en substance que tous les liens sortants des sites (forums, annuaires et autres blogs) suspectés d’envoyer des liens factices pouvaient tous être ignorés par Google. Il en est de même s’il s’agit d’une “ferme de liens”.

Pendant ce temps, les sites qui reçoivent ces liens sont aussi pénalisés par .

C’est quand même surprenant comme déclaration alors que Google avait officiellement annoncé, concernant le nouveau Penguin :

 Penguin est désormais plus précis. Il dévalorise à présent le spam en ajustant le classement en fonction des indicateurs de spam, au lieu d\’affecter le classement de l\’ensemble du site.

Ce qui voudrait dire que la dévalorisation se ferait avec précision, lien par lien.Tout cela mérite des éclaircissements pour savoir si la dévalorisation de tous les liens concerne tous les liens qui pointent vers le site incriminé ou si cela concerne tous les liens sortants d’un site.

Autre explication des propos de Gary Illyes, il ferait allusion aux liens désormais labellisés par Google (par exemple, liens footer, liens sidebar, liens header, et aussi liens Penguin).

Les liens Penguin sont ceux que Penguin à dévaloriser ou ignorer. Et lorsqu’il y en a beaucoup, cela envoie un signal à l’équipe webspam qui vérifie le site signalé pour voir la provenance des liens.

Et si l’équipe anti-spam de Google estime qu’il y a eu tentative de manipulation, alors il prend une action manuelle contre le site qui reçoit.

Avec en prime, la dévalorisation de l’ensemble de ses backlinks. Il faudra que le propriétaire du site utilise l’outil de désaveu avant de faire une demande de réexamen après avoir nettoyé ses liens factices.

Sans doute que des précisions seront bientôt apportées.

Sinon, ce serait grave car le NSEO pourrait avoir de beaux jours devant lui. Mais, je pense que Penguin restera granulaire tant qu’il ne suspecte pas de manipulation ou tentative de fraude. Auquel cas, ce sont tous les backlinks qui seront annulés.

Google Penguin 4 ignore tous les backlinks spammy et ajuste les classements

Alors que Penguin 4.0 a été déployé depuis quelques jours, nous fournit de plus en plus de détails et de précisions sur son fonctionnement effectif.

Google Penguin 4

L’une des grandes questions qui persistent encore est celle qui concerne l’outil de désaveu des liens dont John Mueller

Mais, finalement, aux dernières nouvelles, techniquement, vous n’aurez plus besoin d’utiliser le fichier de désaveu de liens pour lever votre pénalité Penguin, et pour cause.

Selon les explications de Barry Schwartz qui a échangé avec Gary Illyes, porte-parole de Google, Penguin 4 fonctionne en temps réel, il est plus précis et ne cible que les pages qui reçoivent des liens factices ou spammy. Mais, ce n’est pas tout.

Comme indiqué dans son post d’annonce, Google avait précisé :

Penguin est désormais plus précis. Il dévalorise à présent le spam en ajustant le classement en fonction des indicateurs de spam, au lieu d\’affecter le classement de l\’ensemble du site.

Eh bien, ceci voudrait bel et bien dire que le nouveau ne pénalise plus les sites.

Et c’est ce que précise Gary Illyes dans son échange avec Barry Schwartz sur Facebook en affirmant que Penguin ignore totalement les liens spammy et ajuste alors le classement en conséquence.

Google Penguin 4 ignore tous les backlinks spammy et ajuste les classements

Ainsi, le fait que Penguin soit maintenant en temps réel lui permet d’ignorer et dévaluer les liens spammy vers un site ou ses pages. Les pages qui les reçoivent ne vont plus en bénéficier pour progresser rapidement dans le classement ou ne vont plus en pâtir négativement dans le cas du NSEO.

Partant de là, Penguin ne prenant plus en compte ce type de liens factices, il va juste ajuster le classement de la page spammy dans les résultats de recherche, et donc rétrograder cette page, plutôt que rétrograder tout le site.

En un mot, Google vient de réaliser ce qu’on tous les référenceurs et propriétaires de sites réclamaient depuis le lancement de Penguin, à savoir ne pas comptabiliser les liens non-naturels qui pointent vers un site.

Ce qui mettrait de facto aussi un terme au Negative SEO.

Par conséquent, si vous perdez aujourd\’hui ou demain des positions sur Google, c’est que Google ne prend peut-être plus en compte un certain nombre de vos backlinks qui dopaient votre PageRank et vous permettaient de caracoler dans le haut du classement.

Ou, dans le cas du NSEO, Penguin 4 ne tenant plus compte des liens “pourris” qui vous sont envoyés par des concurrents, et maintenaient vos pages loin des premières pages de résultats, après ajustement automatique, vos pages remonteront plus haut à la position normale qui leur revient.

A nouveau, Quid du fichier de désaveu des liens ?

Comme dit plus haut, le nouvel algorithme de Penguin a été créé pour dévaluer, et donc ignorer, le spam plutôt que rétrograder le site.

Mais Gary Illyes a aussi dit que la recommandation de Google pour l’utilisation du fichier de désaveu n’a pas changé. En d’autres termes, vous devez utiliser le fichier de désaveu des liens pour aider Google à savoir que vous avez réglé le problème des liens factices et à lever votre pénalité Penguin.

Mais, comme le précise Gary Illyes, “on a moins besoin d’utiliser l’outil de désaveu des liens” pour Penguin. Toutefois, il admet que dans le cas des actions ou manuelles infligées par Google, vous aurez toujours besoin du fichier de désaveu des backlinks. Notamment, si vous voyez que quelqu’un essaie de vous nuire avec du spam.

En résumé, Google Penguin ne pénalise plus le site ou des pages spécifiques, mais plutôt ignore/dévalue les liens spammy et, par conséquent, ajuste les classements.

Autre information : Gary Illyes déclare que tous les sites pénalisés par Penguin 3 ont maintenant commencé à recouvrer leur liberté.

Mais, précisons que depuis le lancement de Penguin 4.0, c’est seulement maintenant que les pénalités de Penguin 3 commencent à être levées. Et ce, pendant quelques jours encore.

Après le lancement de Penguin 4, quid de l\'outil de désaveu des liens ?

a confirmé la semaine dernière le lancement de Penguin 4.0 qui, en fait, aurait réellement été lancé le 1er Septembre dernier, au moment tous les constataient des fluctuations dans les SERPs.

Après le lancement de Penguin 4, quid de l\'outil de désaveu des liens ?

Cette version de Penguin sera en principe la toute dernière. Et pour cause :

  • est désormais intégré dans le core des algorithmes de classement de Google, et est maintenant considéré comme un facteur de ranking à part entière.
  • Penguin 4.0 est en temps réel, et donc pénalise les pages et lève les au gré des visites de Googlebot. On n’a plus à attendre une énième mise à jour pour sortir d’une pénalité et on peut être pénalisé à tout moment en fonction des liens factices découverts par Googlebot lors de son exploration.
  • Penguin 4 cible maintenant avec précision les pages recevant des backlinks non-naturels et ne pénalise plus l’ensemble du site comme auparavant.

Toutefois, certaines zones restaient encore à éclairer sur les conséquences des pénalités de Penguin. Notamment en ce qui concerne l’outil de désaveu des liens et les actions manuelles.

L’outil de désaveu des liens est toujours recommandé

L\’outil de désaveu des liens vous permet d\’indiquer à Google quels liens vous souhaitez désavouer, et Google va en général les ignorer.

Mais, après le lancement de ce nouveau et dernier Penguin, d’aucuns se demandaient encore si les changements avec Pingouin signifiaient que les propriétaires de sites n’auraient plus besoin de désavouer les liens factices pour lever une pénalité Penguin.

Autrement dit, les webmasters devront-ils continuer à utiliser cet outil pour sortir de Penguin ? Encore faut-il être en mesure de savoir qu’on vient d’être pénalisé par Penguin ou par Panda, qui sont tous les 2 est en temps réel.

John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, répond via un Tweet :

En d’autres termes, John Mueller déclare :

OK, pour être plus clair : aucun changement sur l’utilisation du fichier de désaveu des liens. Utilisez-le judicieusement, comme toujours.

Effectivement, pour les cas où vous n’auriez pas pu supprimer tous les liens entrants non-naturels, vous devez donc faire savoir à Google que vous les avez tous détectés, mais que vous en avez supprimés certains et qu’il ne tienne pas compte de ceux qui figurent dans le fichier de désaveu de liens que vous lui soumettez pour reconsidérer votre site.

C’est ainsi qu’à la prochaine exploration de Googlebot, celui-ci étant au déjà au courant de votre pénalité, vérifiera votre fichier soumis à Google pour réexamen, ainsi que les autres liens suspects considérés comme supprimés par vous, avant de prendre la décision de lever ou pas la pénalité.

Qu’en est-il des actions manuelles ?

Google continuera à prendre des actions manuelles (pénalités manuelles) contre des liens qu’il jugera être des liens spammy. Par conséquent, comme par le passé, cela ne va pas changer en raison du lancement de Penguin 4.

C’est Gary Illyes qui le confirme dans le Tweet ci-dessous :

Gary Illyes a aussi confirmé ceci :

Pour les Actions Manuelles, il y aura toujours des notifications, aucun changement à ce niveau. Pour Penguin, aucune notification.

Penguin 4 désormais dans l\'algo Google est enfin déployé en temps réel

Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez , a finalement annoncé le déploiement à l’international de Penguin 4.0. 

Google Penguin 4.0 est enfin officiellement déployé

Cette nouvelle version de tant attendue va permettre à de nombreux propriétaires de sites de sortir de leurs qui datent de deux années.

Penguin n’est plus un simple filtre

Tout comme Panda, Penguin fait désormais partie du core de l’algorithme de classement de Google. En d’autres termes, Google Penguin fait partie intégrante des plus de 200 autres facteurs de classement sur Google.

Ce qui veut dire aussi qu’il n’est plus un simple filtre, mais bien un critère de ranking du moteur de recherche.

Google Penguin 4.0 a donc été déployé simultanément dans tous les pays et dans toutes les langues.

Penguin 4.0 est en temps réel

Et ça, tout le monde s’y attendait puisque Google a beaucoup communiqué là-dessus. Ce qui veut dire que maintenant, les propriétaires de sites n’auront plus besoin d’attendre une éventuelle mise à jour de Penguin ou un refresh pour espérer sortir de cette pénalité.

Avec ce changement, les données de Penguin, comme pour Panda, seront actualisées en temps réel. C\’est à dire que les mises à jour des données seront immédiatement effectives à chaque exploration et indexation d’une page.

Par conséquent, les classements des pages sur Google seront constamment réévalués en temps réel à chaque visite de Googlebot, et l’impact des liens entrants et des spams sera alors immédiatement ajusté.

Le constat du désaveu des liens sera donc fonction des visites de Googlebot qui vérifiera que les liens ont été vraiment supprimés avant de lever ou pas la pénalité. Et l\’outil de désaveu tombe en désuétude.

Penguin n’est plus interne au site mais “Granulaire”

Google déclare dans son annonce que “Penguin est maintenant plus granulaire”.

Ce qui veut dire que Penguin est désormais plus précis. Il dévalorise à présent le spam en ajustant le classement en fonction des indicateurs de spam, au lieu d\’affecter le classement de l\’ensemble du site.

Autrement dit, Google Penguin pénalise désormais que la page qui reçoit des backlinks factices, et non l\’ensemble du site comme auparavant.

Et s’il est en temps réel et fait partie du coeur de l’algorithme de classement de Google, il sera difficile de se rendre compte qu’on vient d’être pénalisé par Penguin ou par Panda.

Pourquoi Google serait-il mécontent des sites d’actualités?

On l’a maintes fois dit, l’arrivée de Penguin et la peur des actions manuelles ont finalement eu un impact sur la volonté des webmasters et autres blogueurs de faire des liens vers d’autres sites ou blogs.

Pourquoi Google serait-il mécontent des sites d’actualités ?

De ce point de vue, la peur du gendarme a produit son effet. Seulement, l’effet produit est allé au-delà de ce qu’aurait voulu Google. Et cela ne date pas d’aujourd’hui que ce défaut de liens sortants est décrié par les porte-paroles de Google.

Déjà en son temps, plus précsément en Juillet 2013, Matt Cutts avait publié une vidéo dans laquelle il s’insurgeait contre les sites d’actualités qui ne citent pas leurs sources

Trois années plus tard, selon Seroundtable, c’est au tour de Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst et porte-parole de Google, de crier sa colère contre ces sites d’actualités qui persistent à refuser de citer leurs sources en leur renvoyant un backlink.

En d’autres termes, Gary Illyes dit détester le fait que des sites de news ne renvoient pas de liens vers leurs sources d’information. Il est allé jusqu’à traiter cette pratique de complètement stupide de penser que s’ils pointaient des liens vers leurs sources, qui sont parfois d’autres petits sites, leurs sites pourraient être pénalisés pour quelles que raisons que ce soient.

Voici l’intégralité de ses propos dans une vidéo lors d’une interview :

\ »Je suis vraiment en colère contre les sites d’actualités

L’Internet a été construit sur la base des liens. Les liens sont essentiels pour L’Internet. Hier, je lisais un article d’actualité et il y avait, si mes souvenirs sont bons, le nom du site qui avait été cité. Dans cet article en ligne, ils ont simplement utilisé le nom du site (la source) mais ils n’ont pas pointé de lien vers cette source d’inspiration.

Et après, j’ai donc cherché à partir du nom du site et je me suis rendu compte qu’il y avait deux entreprises différentes qui avaient le même nom en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Alors, il fallait que je cherche à savoir de quel site il s’agissait dans l’article lu précédemment.

Ce qui est totalement stupide parce que j’aurais gagné du temps juste en cliquant sur un lien dans l’article-même.\ »

Hélas, c’est plus fréquent qu’on ne le croit. Les sites de notoriété pensent pouvoir se passer de citer leurs sources avec des backlinks. Mais, se rendent-ils compte de la mauvaise expérience utilisateur qu’ils créent, lorsque leurs utilisateurs veulent voir ce que dit la source ?

L’internet est un monde ouvert ou tout le monde ne sait pas tout, et donc par modestie, tout éditeur devrait pouvoir dire voici la source qui a inspiré mon article, pour le cas où vous voulez vérifier mes propos.

C’est aussi simple que cela…

Google Penguin : La prochaine mise à jour sera la dernière

Google Penguin

Google Penguin : La prochaine mise à jour sera la dernière

Ainsi, Penguin permet jusqu’à maintenant à de pénaliser de façon algorithmique tous les sites qui tentent d’améliorer leur référencement sur Google en essayant d’obtenir de nombreux backlinks d’une manière non-naturelle.

Or, et c’est désormais connu, les backlinks font partie des 2 premiers principaux facteurs de classement dans les résultats de recherche de Google. Ce qui justifie donc sa vigilance pour éviter toute manipulation quelconque dans ce domaine.

Maintes fois reporté, nul ne sait désormais quand le prochain Penguin sera lancé. Mais, à en croire Gary Illyes de chez Google, tous les webmasters seront prévenus par une annonce officielle de Google dès son déploiement.

D’ici là, on sait aussi que Google cherche, tout comme avec Panda, comment intégrer Penguin au coeur de son algorithme de classement et surtout comment le faire fonctionner en temps réel afin que les s’appliquent rapidement et, dans un autre sens, que les suppressions de cette pénalité se fassent aussi rapidement. Tout ceci pourrait, peut-être, expliquer ce retard à l’allumage.

Penguin Update : la der des ders

Annoncée depuis plusieurs mois déjà, la prochaine update de , qui sera sans doute appelée Google Penguin 4.0, sera officiellement annoncée par Google au moment de son déploiement. Mais, ce sera la toute dernière fois.

En effet, c’est encore Gary Illyes qui vient de le confirmer à nouveau sur Twitter en déclarant : \ »Il est fort probable qu’il n’y aura pas de prochaine fois\ », sous-entendu après cette ultime update tant attendue.

Ainsi, tout comme Google Panda, Google Penguin ne fera plus parler de lui pour la simple raison, qu’il sera en temps réel et intégré au coeur de l’algorithme de classement de Google.

Google Penguin : peut-on demander une levée manuelle de sa pénalité ?

Les propriétaires de sites pénalisés par Penguin attendent depuis plus d’un an qu’une mise à jour de cet algorithme soit déployée afin d’espérer en sortir.

Google Penguin

Mais, malheureusement pour eux, cette mise à jour plusieurs fois annoncée comme imminente a été autant de fois reportée, sine die.

Ce que l’on sait pour l’instant de ce prochain Penguin, c’est qu’il fonctionnera en “temps réel” de sorte qu’une fois le nettoyage des liens factices effectué, le site pourra en sortir à la prochaine visite de Googlebot.

Alors, pour ceux qui s’impatientent d’en sortir, John Mueller, porte-parole de Google, a répondu à la question suivante lors d’un Hangout : “Est-ce qu\’un propriétaire de site pourrait demander une levée manuelle de la pénalité Penguin ou une mise à jour du site, sans attendre aussi longtemps ?”.

Voici la réponse de John Mueller qui est sans surprise :

“Comme nous n’effectuons aucune mise à jour manuelle pour la plupart de nos algorithmes, vous devez pour l’essentiel attendre que les algorithmes soient actualisés pour qu’ils s’exécutent automatiquement. Aucune levée manuelle n’est possible dans votre cas.

Si vous avez résolu tous les problèmes, alors, avec la prochaine mise à jour, votre site en sortira et il ira mieux.”

Cette réponse est logique. Imaginez un seul instant que Google commence à faire des levées manuelles suite à une pénalité algorithmique de type Penguin, il se lancera dans une aventure où il devra le faire pour des dizaines de milliers de sites qui en feront la demande. Ce qui n’est pas possible.

Alors, pour ne léser personne, Google traite tous les sites affectés par de la même manière, sans favoritisme.

Les levées de n’étant, dans l’absolu, réservées qu’aux actions manuelles appliquées par l’équipe Web Spam de Google qui vous les notifie via Console, et parfois par email. CQFD.

Alors, prenez encore votre mal en patience, Google Penguin sera forcément lancé un jour ou l’autre…

Et si les liens sortants boostaient aussi le référencement sur Google ?

Dès lors qu’il s’agit de référencement sur , les liens, qu’ils soient sortants ou entrants, constituent le nerf de la guerre.

Et si les liens sortants boostaient aussi le référencement ?

Et le fait qu’il existe un algorithme de pénalité dénommé confirme ce qui a été écrit en introduction.

Dans le domaine du , il y a divers mythes et fables dont la grande majorité est sans fondement, jamais testée ni démontrée.

Toutefois, un fait reconnu et couramment observé est que les liens entrants ou backlinks peuvent avoir un impact positif, aussi bien que des effets négatifsclassement sur Google.

Dans ce cas, étant donné que les liens sortants de votre site sont complètement sous votre contrôle, contrairement aux liens entrants, il est logique que Google

En fait, ils ont une pénalité manuelle spécialement conçue pour ce type de liens sortants.

Tout ceci est bien vrai, mais la seule question dont nous n’avons aucune certitude est de savoir si les algorithmes de Google jugent un lien sortant

Jusqu’ici, c’est John Mueller qui avait déclaré ,en Septembre 2015, que les liens sortants n’apportaient aucun boost supplémentaire dans le classement des sites sur les pages de résultats.

Et pourtant, de nombreux référenceurs pensent encore aujourd’hui qu’un lien pointant vers une source d’autorité, dans une même thématique qu’un article, apporte à ce dernier un coup de pouce supplémentaire dans les SERPs.

Doù l’intérêt de cette étude menée par l’agence Reboot Online pour démontrer si oui ou non un lien sortant est aussi un facteur de classement sur Google, contrairement à ce que dit John Mueller.

Méthodologie

eBook SEO à télécharger

Afin de prouver que les liens sortants améliorent le référencement sur Google, Reboot Online a inventé un nouveau mot : \ »Phylandocic\ », qui, au moment du test, renvoyait une page “Aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés” sur Google.

Ensuite, ils ont créé 10 sites avec 300 articles contenant le mot clé “Phylandocic” précédemment inventé.

Les articles ont des structures identiques, ainsi que la même longueur de texte. Les mots clés étaient placés pratiquement aux mêmes endroits dans tous les articles afin que tout reste cohérent autant que possible.


http://www.ox.ac.uk/

Lien vers l’Université de Cambridge:
https://www.cam.ac.uk/

Phylandocic :
Phylandocic

Conclusion

Pour Reboot Online, les résultats sont clairs. Ainsi, ils estiment que les liens pertinents pointant vers des sites d’autorité sont pris en compte dans les algorithmes de classement de Google et ont un impact sur le classement du contenu.

Cette expérimentation qui a été réalisée l’a été pendant 5 mois (jusqu’au 21 Février 2016).

Les données qu’ils ont accumulées durant cette période seraient considérables et tendraient, après analyse, à démontrer via un graphique (que vous pouvez voir ici) que les liens sortants ont un impact (quelconque) sur le classement du contenu.

Reboot Online précise qu’il ne sait pas et qu’il ne peut pas en l’état affirmer que les liens sortants envoyés vers des sites d’autorité peuvent constituer un facteur de référencement sur Google. Mais, selon eux, ces liens sortants peuvent avoir un impact positif pour un contenu s’ils sont utilisés correctement.

Comme le montre le Tweet ci-dessous, Rand Fishkin de chez Moz livre lui aussi sa conclusion selon laquelle \ »pointer des liens vers de bons sites est presque certainement un net avantage sur la façon dont Google va considérer vos pages\ ».

A chacun de se faire sa propre réflexion et tenter aussi cette expérimentation. En sachant en amont que les liens sortants sont la base même de l’internet et qu’ils apportent dans la majorité des cas une bonne expérience utilisateur.

Google Penguin : Que va changer son fonctionnement en temps réel ?

Certains webmasters se demandent encore si Google Penguin finira un jour par être réellement mis à jour. Tant les porte-paroles de n’ont de cesse d’annoncer une update imminente qui se retrouve au dernier moment reportée sine die.

Google Penguin

Les dernières fois où nous avons entendu parlé de Google Penguin, c’était pour nous dire que l’update aura bien lieu avant la fin de l’année 2015, puis au début de l’année 2016, avant une autre rectification pour laisser entendre que cela se passera au cours de ce premier trimestre 2016.

Mais, comme pour les autres fois, alors que nous sommes déjà à la mi-Février 2016, il nous revient en écho que ce nouveau Penguin que certains webmasters attendent depuis près de 18 mois n’arrivera pas de si tôt.

Et pour cause : Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google, interpellé via un Tweet sur l’avènement de indique maintenant qu’il n’a aucune idée si cela se fera au cours de ce premier trimestre 2016.

Quant à Zineb Ait, Webmaster Trends Analyst chez Google, elle déclare que \ »Google Penguin est toujours en cours d\’amélioration en ce moment et qu\’il sera déployé dès que tout sera prêt\ ».

Comme vous le savez probablement maintenant, cette mise à jour de Google Penguin est censée fonctionner en temps réel et en continu. Mais, quel pourrait être son impact sur le travail des référenceurs ?

Impact de Penguin en temps réel sur le SEO

De nombreux référenceurs SEO et autres marketeurs sont bien évidemment curieux de savoir tout ce qui va changer pour eux lorsque Penguin sera mis à jour.

C’est encore Gary Illyes qui apporte quelques éléments de réponse dans une interview vidéo (43:48) accordée récemment à Eric Enge.

D’entrée de jeu, Gary Illyes fait savoir que sa réponse n’est pas celle de Google, mais plutôt une réponse personnelle. Alors voici sa réponse :

La première chose sera que si vos pages sont impactées par Google Penguin, vous serez en général en mesure de remarquer beaucoup plus rapidement ses effets.

Alors, vous seriez capable, ou du moins vous aurez certainement plus de capacité, de vous rendre immédiatement compte que quelque chose ne va pas bien dans vos classements sur Google tant leur chute sera brutale.

Toutefois, vous allez pouvoir facilement détecter les erreurs récemment commises en pensant à ce que vous avez récemment changé, à ce que vous avez fait, tant sur le site qu’à l’extérieur du site. Vous aurez toujours en mémoire votre récente interne ou vos propres derniers placements de liens externes.

Et alors, vous n’aurez qu’à faire machine arrière pour voir si cela règle le problème de la chute de votre ranking.

Il est alors demandé à Gary Illyes de bien vouloir clarifier ses propos et dire si les webmasters auront des résultats rapides une fois les modifications effectuées après l’impact de Penguin. Voici sa réponse:

“Bien sûr. Seulement il va falloir analyser à nouveau les pages modifiées, et parfois cela peut prendre beaucoup de temps.”

Eric Enge, l’interviewer, tente de résumer les propos de Gary Illyes en ces termes :

“En temps réel avec les données disponibles, mais vous n\’avez pas toutes les données disponibles jusqu\’à ce que vous analysiez à nouveau certaines choses et découvriez les nouvelles données après modification. Donc il n\’y a un temps de latence naturelle là-dedans !”

Ce qu’approuve Gary Illyes avant de dire ce qu’il constate lorsqu’il vérifie un site affecté par Google Penguin.

“Le peu de sites que j\’ai regardés, qui ont été affectés par Penguin, étaient ceux de petites entreprises qui, de façon générale, ont embauché un SEO qui a fait du sale boulot”.

En conclusion, même si le prochain Google Penguin sera en temps réel, il y aura toujours un temps de latence qui durera jusqu’à ce Google explore et analyse à nouveau les sites qui hébergent les liens incriminés.

Mais c\’est une bonne chose d\’avoir à nouveau la confirmation que lorsque Penguin fonctionnera en temps réel, il pourrait être un peu plus facile de repérer les nouveaux liens factices qui pourraient être à l\’origine de la chute dans les classements sur Google.