Google déploie Search Console Insights

Google Search Console Insights est conçu pour aider les propriétaires de sites à comprendre quel contenu résonne avec leur audience et comment ils le trouvent.

Google déploie Search Console Insights

 

Après plus d’un an de tests, sort la fonction Search Console Insights de BETA et la lance officiellement.

Pour rappel, Search Console Insights «joint les données de la Search Console et de Google Analytics dans le but de faciliter la compréhension des performances de votre contenu».

Search Console Insights est donc une nouvelle expérience qui combine la Search Console et les données pour vous fournir des données plus utiles sur votre site.

Google introduit ainsi une nouvelle expérience appelée Search Console Insights qui est conçue pour aider les propriétaires de sites à mieux comprendre leur audience.

Comme le dit Google dans son post, produire un excellent contenu est un moyen efficace de créer un public fidèle et engagé qui peut vous aider à atteindre vos objectifs, tels que vous aider à développer votre entreprise et votre marque, sensibiliser à une cause ou aider les gens.

Un excellent contenu se présente sous de nombreuses formes, telles qu’un article de blog inspirant, un guide utile ou un questionnaire amusant, et sa création nécessite des efforts, du dévouement et une grande attention à ce que votre audience apprécie.

Et Google de poursuivre :

Pour vous aider à mieux comprendre quel contenu de votre contenu résonne avec votre public, nous introduisons une nouvelle expérience appelée Search Console Insights.

Cette expérience joint les données de la Search Console et de Google Analytics dans le but de faciliter la compréhension des performances de votre contenu.

Que vous soyez un créateur de contenu Web, un blogueur ou un propriétaire de site Web, et indépendamment de votre expertise technique, il peut vous fournir une vue d’ensemble et des informations utiles sur les performances de votre contenu.

Cette nouvelle expérience sera progressivement déployée auprès de tous les utilisateurs de la Search Console dans les prochains jours.

 

Search Console Insights est donc une nouvelle expérience qui combine la Search Console et les données Google Analytics

 

Voici quelques exemples de questions auxquelles cette expérience vous aidera à répondre :

  • Quels sont vos contenus les plus performants et lesquels sont tendances ?
  • Comment les gens découvrent-ils votre contenu sur le Web ?
  • Qu’est-ce que les gens recherchent sur Google avant de visiter votre contenu ?
  • Quel article renvoie les utilisateurs vers votre site Web et à votre contenu ?

Il existe plusieurs façons d’accéder à Search Console Insights :

  • Sélectionnez Search Console Insights en haut de la page Vue d’ensemble de la Search Console.
  • Utilisez ce lien pour y accéder directement et enregistrer un signet (vous pouvez toujours rechercher « Search Console Insights » sur le moteur Google et visiter le site !)
  • Bientôt disponible – Dans l’application Google iOS, sélectionnez Search Console Insights dans le menu du compte (appuyez sur votre photo de profil).Google travaille également à ajouter la prise en charge d’ .
Même si vous n’utilisez pas Google Analytics, vous pouvez toujours utiliser Search Console Insights.

 

Même si vous n’utilisez pas Google Analytics, vous pouvez toujours utiliser Search Console Insights.

Cependant, pour obtenir l’expérience complète et les meilleures insights sur votre contenu, Google vous recommande d’associer (lier) votre propriété Google Analytics à votre propriété Search Console appropriée.

Veuillez noter que pour l’instant, Search Console Insights ne prend en charge que les propriétés Google Analytics Universal Analytics (leur ID commence par un « UA- »), mais Google travaille pour prendre en charge Google Analytics 4.

Nous nous soucions de l’écosystème de contenu et nous apprécions la communauté des créateurs web qui rend le web intéressant et utile pour tant de gens.

Nous espérons qu’avec le temps, Search Console Insights aidera les créateurs à s’améliorer et à atteindre leurs objectifs.

Google Marketing Livestream : Les nouveautés dans Google Ads

Lors de la diffusion annuelle de Marketing Livestream 2021, Google a annoncé plusieurs nouvelles fonctionnalités et des déploiements plus larges d’outils existants pour les annonceurs.

Google Marketing Livestream : Les grandes annonces pour les entreprises

Nous avons divisé les grandes annonces en 6 thèmes principaux :

  • L’accent mis sur la protection de la vie privée,
  • Les solutions automatisées,
  • Le fait de se démarquer dans les SERPs,
  • Les mises à jour de rapports,
  • Les nouvelles solutions pour les détaillants
  • Et les nouvelles solutions pour l’industrie du voyage.

Dans chaque thème, il y a de nouvelles annonces pour un total de 19 grandes annonces que vous ne voudrez pas manquer !

1. Un accent continu sur la protection de la vie privée

FLoC continue d’être un objectif majeur pour Google

Il a souligné l’importance de créer une plate-forme d’abord la protection de la vie privée et partagé quelques mises à jour d’audience et de suivi pour les annonceurs.

Déploiement personnalisé de l’audience

Avec les changements à venir en matière de protection de la vie privée, les données de first-party (première partie) sont devenues plus précieuses que jamais.

Pour cette raison, Google a annoncé que les audiences personnalisées seront déployées à « presque tous » les annonceurs comme ils abandonnent certaines des restrictions autour de qui est admissible pour utiliser des audiences personnalisées.

Mises à jour du suivi de conversion

Il y a quelques semaines, Google avait annoncé des mises à jour sur la façon dont ils vont suivre les conversions et leur plan pour modéliser les données en mode consentement afin d’aider à atténuer les lacunes dans le tracking.

Aujourd’hui, il a annoncé qu’il ajoutera des capacités de consentement à Google Tag Manager (GTM).

Les entreprises utilisant une solution de consentement peuvent l’intégrer à GTM. Elle s’intègre également directement avec le Mode Consentement, de sorte que vous pouvez contrôler le comportement de balise basée sur le consentement sans avoir à ajouter des modifications compliquées à votre configuration de marquage.

Ce paramètre est disponible dès aujourd’hui.

2. Plus de solutions d’automatisation

Google a mis l’accent sur l’automatisation comme un objectif continu. Google a noté que plus de 80% des annonceurs utilisent les enchères automatiques sur Google Ads pour atteindre leurs objectifs.

Étendre ROAS cible

En raison du succès que les annonceurs ont trouvé avec la stratégie d’enchères au ROAS cible, Google le déploie sur d’autres canaux, y compris les annonces Discovery et les campagnes d’action vidéo.

Google déclare dans son post :

Maintenant, dans Tag Manager, vous serez en mesure de voir et personnaliser les paramètres de consentement de chaque balise.

Vous pouvez voir quels types de consentement chaque balise exige. Par exemple, une balise spécifique peut déjà ajuster son comportement en fonction du consentement de l’utilisateur pour les cookies publicitaires.

Et vous pouvez spécifier si d’autres types de consentement sont nécessaires pour que le tag s’en tire, comme exiger le consentement pour les cookies analytics.

Nous introduisons également de nouveaux types de consentement dans Tag Manager. Ces types de consentement correspondent aux options que vous pourriez inclure dans votre solution de gestion du consentement.

Si un utilisateur ne consent pas aux types de consentement spécifiques que vous avez sélectionnés pour la balise, la balise ne s’exécute pas.

Maintenant, dans Tag Manager, vous serez en mesure de voir et personnaliser les paramètres de consentement de chaque balise.

De nombreuses plateformes de gestion du consentement sont déjà compatibles avec les paramètres de stockage et de stockage analytics des annonces. Vous pouvez voir une liste complète dans le centre d’aide de Google.

Élargir Performance Max

L’année dernière, Google a annoncé la bêta de “Performance Max”, qui est un type de campagne automatisé qui génère des résultats sur , Display, Search et Discover.

À partir d’aujourd’hui, les campagnes Performance Max sont déployées à des milliers d’annonceurs supplémentaires et un déploiement complet est prévu plus tard cette année.

Pour les annonceurs qui ont utilisé Performance Max, ils peuvent s’attendre à voir de nouveaux rapports à venir.

Dans le cadre des premiers retours, Google a entendu des demandes pour plus de transparence, il y a donc un plan pour commencer à rendre compte des créations les plus performantes, des aperçus des enchères, et des catégories de recherche tendance.

Les annonceurs pourront prévisualiser leurs meilleures annonces sur chaque chaîne.

3. Se démarquer dans les pages de résultats (SERPs)

Google a annoncé que les extensions d’image sont maintenant hors bêta et disponibles dans le monde entier.

Les annonceurs peuvent désormais inclure des images avec leurs annonces de recherche pour aider à se démarquer de la concurrence.

Ce qui voudrait donc dire que les annonces habituellement textuelles (hors Shopping) sur le moteur de recherche auront de plus en plus des illustrations en images.

4. Google Analytics et mises à jour des rapports

Google a annoncé de nouvelles solutions de reporting pour aider les spécialistes du marketing à mieux comprendre le parcours client – en se concentrant sur les écosystèmes marketing multi-touch.

Extension des capacités de modélisation au rapport comportemental

Google a annoncé qu’il déploie ses capacités de modélisation aux rapports comportementaux pour aider les spécialistes du marketing à comprendre les informations sur le parcours client, même après que les cookies ne sont pas disponibles.

Rapport de l’annonceur dans Google Analytics

Google a également annoncé le déploiement d’une nouvelle expérience Annonceur dans pour présenter des informations plus approfondies sur les performances de la campagne telles que les performances cross-canal, les mesures publicitaires et les recommandations.

Google a noté qu’ils sont à la recherche de moyens pour aider à connecter les voyages des utilisateurs à travers le site et l’application d’une manière sûre pour la vie privée.

Intégration de YouTube et de Display dans les modèles d’attribution

Comme annoncé précédemment, Google a réitéré qu’il prévoit d’inclure prochainement YouTube et Display dans les modèles d’attribution, y compris l’attribution axée sur les données, ce qui aidera les annonceurs à comprendre l’impact des campagnes \ »multi-canal\ » sur leur écosystème marketing.

5. Nouvelles solutions pour les détaillants

Aujourd’hui est un grand jour pour les annonceurs de retail, comme Google a annoncé un grand nombre de nouvelles fonctionnalités et options pour aider les détaillants à se connecter avec les prospects.

Nouvelles balises d’attribut pour aider les consommateurs à communiquer avec des entreprises du même centre d’intérêt

Selon une étude de 5WPR, 71% des consommateurs souhaitent acheter auprès d’entreprises qui s’alignent sur leurs valeurs.

 
Nouvelles balises d’attribut pour aider les consommateurs à communiquer avec des entreprises du même centre d’intérêt

En tant que tel, Google a créé un attribut d’entreprise appartenant à des Noirs plus tôt cette année. Google prévoit de lancer des attributs d’identité supplémentaires, y compris un attribut dirigé par des femmes, bientôt.

Utilisation de la réalité augmentée pour permettre aux prospects d’essayer sur le maquillage et les vêtements

Google a d’abord lancé une nouvelle expérience de réalité augmentée(AR) pour permettre aux consommateurs d’essayer sur le maquillage pour trouver une correspondance parfaite.

Utilisation de la réalité augmentée pour permettre aux prospects d’essayer sur le maquillage et les vêtements

Aujourd’hui, Google a annoncé qu’il a également l’intention de déployer une nouvelle expérience AR pour permettre aux utilisateurs de visualiser à quoi ressembleraient des vêtements sur un corps similaire au leur.

Intégration du programme de fidélisation des marchands

Google pilote l’intégration d’un programme de fidélisation des commerçants pour permettre aux clients d’accéder à des prix et avantages spéciaux de fidélisation, tels que la livraison gratuite.

Si un consommateur a un programme de fidélisation existant avec un magasin, il sera en mesure de le relier instantanément.

Intégration du programme de fidélisation des marchands

S’ils n’ont pas encore de programme de fidélité, ils peuvent facilement créer un compte en un clic.

Mise en avant des Offres spéciales pour les prospects

Google prévoit de lancer une « page de résultats d’offres » pour faciliter la découverte des promotions dans Search et l’onglet Shopping.

Mise en avant des Offres spéciales pour les prospects

Google créera également des rapports d’ des affaires dans Merchant Center.

Options d’achat dans la publicité

Tout au long de la dernière année, les options de ramassage en magasin et les préférences des consommateurs ont beaucoup varié.

Pour cette raison, Google a mis à jour les annonces produits en magasin pour être en mesure de montrer les produits qui sont disponibles pour le ramassage en magasin, ramassage curbside, et maintenant : « récupérer plus tard ».

Options d’achat dans la publicité

Google va également plus loin pour créer une nouvelle expérience (gratuite) qui permet aux consommateurs de voir les options d’achat disponibles d’un magasin donné en un seul endroit après avoir découvert un produit.

Cela peut inclure le ramassage en magasin, les achats en ligne ou le panier natif de Google.

Les labels de ramassage et d’achats en magasin s’étendent maintenant également aux annonces locales sur YouTube et Maps pour aider les annonceurs à atteindre un plus grand nombre d’acheteurs à proximité.

Nouvelle option de paiement d\’achat du magasin

Bientôt, les clients verront également « Shop Pay » comme une option d’achat pour les annonces qui ont le bouton « Acheter sur Google » activé.

Ceci est actuellement en cours de test dans Search et l’onglet Shopping avec pour objectif de les déployer plus tard cette année sur YouTube et .

Nouvelles intégrations de e-commerce

La semaine dernière, une nouvelle intégration Shopify a été annoncée. Aujourd’hui, Google a annoncé que les détaillants sur WooCommerce, GoDaddy et Square seront en mesure de s’intégrer à Google facilement et gratuitement.

Google espère que cet écosystème ouvert signifie que les détaillants auront encore plus de façons de se faire découvrir à travers Google, et les acheteurs auront plus de choix.

Connecter Google Merchant Center aux annonces Discovery Ads et YouTube Video Action Campaigns

Google aide les annonceurs à connecter leurs flux de produits à plus de placements publicitaires.

60% plus de conversions que ceux qui ne l’ont pas fait.

Google a noté que les annonceurs qui ont connecté des flux de produits à des campagnes vidéo pour l\'action ont conduit 60% plus de conversions que ceux qui ne l’ont pas fait.

6. Nouvelles solutions pour l’industrie du voyage

Les annonces d’hôtel de Google (Google Ads Hotel) apparaissent lorsqu’un voyageur effectue des recherches sur le SERP principal ou la page des cartes.

Maintenant, Google annonce trois nouveaux produits pour soutenir l’industrie du voyage.

Extensions de la réservation d’hôtel

Les extensions de réservation d’hôtels sont maintenant en version bêta ouverte pour les annonceurs du monde entier et permettent aux prospects de commencer le processus de réservation à partir de l’extension.

Locations de vacances

Les locations de vacances commenceront également à être incluses aux côtés des hôtels sur la page des résultats de l’hôtel.

Amélioration des soumissions (par séjour)

Google facilite la recherche de clients plus qualifiés par les annonceurs à moindre coût grâce à des enchères améliorées (par séjour).

Source : Searchenginejournal

Google Ads : De nouvelles fonctionnalités pour les annonceurs d’applications

annonce de nouvelles fonctionnalités pour les annonceurs d’applications, c’est à dire les propriétaires d’apps qui assurent leur promotion via Google Ads.

Google Ads : De nouvelles fonctionnalités pour les annonceurs d’applications

A savoir : le ciblage de l’appareil, les nouvelles options d’attribution, le nivellement de l’expérience utilisateur et l’amélioration de l’attribution !

L’enquête de Google sur l’utilisation des applications montre que 63% des consommateurs continueront de rechercher les meilleures expériences d’application même lorsque les magasins rouvriront leurs portes.

En outre, 75% des utilisateurs sont plus susceptibles d’acheter auprès des marques dont les applications leur permettent de le faire rapidement.

Afin d’aider les annonceurs d’applications à atteindre un plus grand nombre d’utilisateurs potentiels, a créé de nouvelles façons d’aider les annonceurs à atteindre plus de prospects et à optimiser leurs campagnes pour applications.

Nouveau: Diffuser des annonces pour apps sur ordinateur

Les campagnes pour applications sont éligibles pour s’exécuter sur Search, , Google Play, Discover et plus de 3 millions d’autres sites et applications, mais n’étaient auparavant diffusées que sur mobile.

Désormais, les annonceurs ciblant les utilisateurs pourront accéder à des prospects sur ordinateur de bureau, ainsi que mobile, sur la version desktop de la page de résultats ainsi que sur le Réseau Display de Google.

Alors que les annonces pour application seront liées à la version desktop de Google Play Store, le Play Store permettra aux utilisateurs d’installer l’application directement sur l’appareil lié à leur compte Google Play.

 
Alors que les annonces pour application seront liées à la version desktop de Google Play Store, le Play Store permettra aux utilisateurs d’installer l’application directement sur l’appareil lié à leur compte Google Play.

Les annonceurs d’applications Android seront automatiquement acceptés pour l’ordinateur à partir de Juin 2021 de sorte qu’aucune action supplémentaire n’est nécessaire pour les annonceurs faisant déjà la promotion des applications Android.

Les annonceurs peuvent surveiller les performances du desktop dans la section périphérique, comme pour toute autre campagne.

Créez des événements in-app personnalisés dans Google Analytics

Auparavant, avec Firebase, le codage et une mise à jour de l’application étaient nécessaires dans le but de créer un événement personnalisé dans l’application, comme le suivi des commandes lorsque les gens concluent un achat.

Google annonce que la création et la modification d’événements seront possibles dans l’interface de – sans nécessiter de mises à jour de code.

Google a annoncé que la création et la modification d’événements seront possibles dans l’interface de Google Analytics – sans nécessiter de mises à jour de code.

Les annonceurs n’auront plus besoin de l’aide des développeurs pour créer des événements ou ajuster les événements existants.

Les annonceurs seront en mesure de créer de nouveaux événements et de modifier les noms et paramètres des événements au sein de Google Analytics.

Faciliter les liens profonds

L’étude de Google sur les applications a indiqué que 74% des consommateurs sont susceptibles d’être fidèles à une marque si l’application de la marque est « transparente et facile à utiliser ».

Un lien profond va plus loin pour créer une bonne expérience pour les prospects et, à son tour, améliore les taux de conversion.

Par définition, le lien profond ou “deep link” est un type d\’URL de destination dans une annonce qui redirige les utilisateurs vers une page spécifique d\’une application.

Ainsi, pour des annonces sur le Web, vous pouvez utiliser une URL de destination simple, telle que http://www.example.com, afin de rediriger les internautes vers la page de destination de votre site Web.

En ce qui concerne les URL de destination dans vos annonces ciblant l\’engagement avec une application, vous pouvez utiliser un lien permettant simplement d\’ouvrir votre application, ou un lien profond redirigeant les utilisateurs directement vers une page spécifique de celle-ci. Ces liens peuvent comporter des paramètres de suivi.

Les liens profonds ne sont pas configurés automatiquement lorsque vous créez votre application.

Bref, pour faciliter la mise en œuvre des liens profonds par les annonceurs, Google Ads a annoncé le validateur de liens profonds, un outil qui aide les annonceurs à valider des liens profonds pour l’ensemble de leur application Android.

À l’aide de l’outil, les annonceurs peuvent envoyer et télécharger un rapport détaillé qui contient toutes les vérifications de l’outil effectué sur votre lien, et comment les configurations manquées doivent être corrigées.

Pour accéder au validateur Deep Link :

  • Dans Google Ads, cliquez sur « Outils ».
  • Trouvez « App Advertising Hub » sous « Planning ».
  • Vous trouverez l’outil de validation de “Deep Link” sur le menu.

Google a également annoncé “Impact Calculator” (calculateur d’impact), qui fournit une liste de toutes les URL manquantes que les annonceurs peuvent envisager de mettre en œuvre en tant que des liens profonds et les conversions manquées estimées quand on ne les implémente.

Google a également annoncé “Impact Calculator” (calculateur d’impact), qui fournit une liste de toutes les URL manquantes que les annonceurs peuvent envisager de mettre en œuvre comme des liens profonds et les conversions manquées estimées de ne pas les implémenter.

Attribution liée en profondeur axée sur les données

Google a également annoncé la “Data-Driven Attribution” (DDA) pour les campagnes liées en profondeur pour aider les annonceurs à comprendre comment des clics spécifiques sur les publicités Web mobiles ont poussé les clients à effectuer des achats au sein de l’application afin d’améliorer les décisions d’enchères pour les campagnes Web.

4 façons de rendre votre application plus réussie

Google fournit 4 conseils aux annonceurs concernant la promotion de leurs application, à partir de l’étude qu’il a réalisée :

Google fournit 4 conseils aux annonceurs concernant la promotion de leurs application, à partir de l’étude qu’il a réalisée :

  1. Récompensez vos clients fidèles :

    72% des consommateurs sont plus susceptibles d’être fidèles à une marque si celle-ci offre une expérience personnalisée avec des récompenses et des avantages supplémentaires.

  2. Facilitez les transactions :

    75% des utilisateurs de smartphones sont plus susceptibles d’acheter auprès des marques dont l’application leur permet de faire des transactions rapidement.

  3. Livraison simple et expériences intuitives :

    74% des consommateurs sont plus susceptibles d’être fidèles à une marque si l’application est transparente et facile à utiliser.

  4. Continuez d’investir dans votre application :

    63% des consommateurs continueront à rechercher les meilleures expériences d’application même lorsque les magasins rouvriront leurs portes.

Source : Searchenginejournal

Google : Mesurez les conversions tout en respectant le Mode Consentement

Il est maintenant temps d’adopter des techniques de protection de la vie privée pour s’assurer que votre mesure demeure exacte et réalisable au milieu des changements de l’industrie.

Google : Mesurez les conversions tout en respectant les choix de consentement

Pour vous aider à réussir dans un monde avec moins de cookies et d’autres identifiants, dit continuer à investir dans de nouvelles façons de mesurer les conversions, de respecter le consentement des utilisateurs et de débloquer des informations sur les performances.

Consultez les conseils de mesure sans danger pour la vie privée ci-dessous, et connectez-vous sur Google Marketing Livestream le 27 Mai 2021 pour de nouvelles annonces sur ces solutions pour vous aider à développer votre entreprise tout en protégeant la vie privée des utilisateurs.

Avec tant de gens à travers le monde se tournant vers les achats en ligne cette année, les annonceurs doivent mesurer l’efficacité de leurs campagnes numériques à la conduite des ventes en ligne.

De plus, les autorités européennes de protection des données peuvent désormais exiger de nombreuses entreprises qu’elles obtiennent le consentement des utilisateurs sur leurs propriétés numériques pour des activités liées à la publicité et/ou à l’analyse, ce qui a une incidence sur la compréhension des annonceurs sur la façon dont les utilisateurs se convertissent sur leurs sites.

Le mois dernier, Google dit avoir partagé qu’il a intégré ses systèmes d’annonces avec le Cadre de transparence et de consentement (TCF) v2.0 de l’IAB Europe.

  • Pour les entreprises qui choisissent d’utiliser cette méthode pour recueillir le consentement de l’utilisateur, les systèmes d’annonces de Google liront et respecteront la chaîne de transparence et de consentement, afin que les entreprises puissent se conformer aux réglementations applicables.
  • Pour les annonceurs qui choisissent de ne pas utiliser TCF v2.0, Google dit introduire une nouvelle solution pour offrir plus de flexibilité dans la façon dont ils utilisent les balises Google aux côtés de leurs outils de consentement des utilisateurs.

    Le Mode Consentement introduit deux nouveaux paramètres de tag qui gèrent les cookies à des fins publicitaires et les analytics pour les annonceurs utilisant le tag \ »global site\ » ou Google Tag Manager.

Ces deux paramètres peuvent être utilisés pour personnaliser le comportement des balises Google avant et après que les utilisateurs prennent leurs décisions de consentement – en aidant les annonceurs à mesurer plus efficacement les conversions, tout en respectant les choix de consentement des utilisateurs pour les cookies publicitaires et les cookies analytics

Utilisation du Mode Consentement avec les plateformes d’annonces de Google

L’attribution des conversions à la campagne qui les a pilotées est une priorité clé pour les annonceurs.

Elle les aide à mieux optimiser les enchères de campagne et à réaffecter le budget aux meilleurs interprètes

Avec le Mode Consentement, les annonceurs peuvent mieux comprendre les données de conversion tout en s’assurant que les balises Google les aidant à mesurer les conversions reflètent les choix de consentement des utilisateurs pour les cookies publicitaires.

Une fois le Mode consentement implémenté, les annonceurs auront accès à un nouveau paramètre de tag, « ad_storage », qui contrôle le comportement des cookies à des fins publicitaires, y compris la mesure de conversion.

Si un utilisateur ne donne pas son consentement pour les cookies publicitaires, les balises Google n’utiliseront pas de cookies à des fins publicitaires.

Supposons que quelqu’un visite votre site Web et fasse sa sélection de consentement pour l’utilisation de cookies publicitaires sur votre bannière de consentement aux cookies.

Avec le Mode Consentement, vos balises Google seront en mesure de déterminer si l’autorisation a été donnée ou non pour votre site d’utiliser des cookies à des fins publicitaires pour cet utilisateur.

Si un utilisateur y consent, les rapports de mesure de conversion se poursuivent normalement. Si un utilisateur ne consent pas, les balises Google pertinentes s’ajusteront en conséquence et n’utiliseront pas de cookies publicitaires, au lieu de mesurer les conversions à un niveau plus global.

 
Avec le Mode Consentement, vos balises Google seront en mesure de déterminer si l’autorisation a été donnée ou non pour votre site d’utiliser des cookies à des fins publicitaires pour cet utilisateur.

Avec le Mode Consentement, les campagnes diffusées sur pourront continuer à signaler les conversions – tout en respectant les choix de consentement des utilisateurs pour les cookies publicitaires.

Et comme vous êtes en mesure de conserver la mesure de conversion dans vos rapports de campagne, vous serez en mesure de continuer à attribuer des conversions à la bonne campagne et d’optimiser efficacement vos enchères de campagne.

Utilisation du Mode Consentement avec Google Analytics

Le Mode Consentement fonctionne également avec . Cela signifie qu’Analytics sera en mesure de comprendre et de respecter le consentement des utilisateurs pour les cookies publicitaires.

Par exemple, lorsque le paramètre du tag « ad_storage » est désactivé pour les utilisateurs non-consentants, Google Analytics ne lira ni n’écrira de cookies publicitaires, ce qui signifie que les fonctionnalités optionnelles qui s’appuient sur les signaux Google, comme le remarketing, seront désactivées.

En plus du paramètre du tag « ad_storage », le Mode Consentement fournit aux annonceurs un nouveau paramètre de tag, « analytics_storage », qui contrôle l’utilisation analytique des cookies.

Supposons que vous souhaitez demander le consentement des utilisateurs de votre site Web pour les cookies analytics et publicitaires.

Vous pouvez utiliser le Mode Consentement pour mettre à jour le comportement de Google Tag en fonction de la sélection utilisateur pour chaque type de cookie.

Analytics ajustera la collecte de données en fonction du consentement de l’utilisateur pour chacun des paramètres « ad_storage » et « analytics_storage ».

Par exemple, si un utilisateur ne donne pas son consentement pour les cookies publicitaires (et donc que les fins publicitaires sont désactivées), mais qu’il fournit le consentement pour les cookies analytics, les annonceurs seront toujours en mesure de mesurer le comportement du site et les conversions dans Google Analytics car le paramètre « analytics_storage » sera activé.

3 Façons de mesurer la confidentialité des données des utilisateurs

  • Activez la mesure de première partie en implémentant le tag “global site” ou Google Tag Manager.

    Une base de marquage solide peut vous aider à tirer le meilleur parti de vos données de première partie et mesurer avec précision le fonctionnement de vos annonces.

  • Utilisez le Mode consentement (bêta) pour respecter les choix de consentement de vos utilisateurs.

    Si vous êtes un annonceur opérant dans l’Espace économique européen ou au Royaume-Uni, vous pouvez utiliser le Mode Consentement pour personnaliser le fonctionnement des tags Google en fonction des choix de consentement des utilisateurs pour les cookies.

    Lorsque les utilisateurs ne consentent pas, le Mode Consentement utilise la modélisation de conversion pour combler les lacunes et préserver une mesure précise.

  • Soutenez vos décisions marketing avec de meilleures insigths.

    Le nouveau Google Analytics vous offre une vue complète du parcours client sur votre site web et votre application. Prenez des mesures immédiates sur les informations automatisées qui utilisent l’apprentissage automatique pour améliorer les performances de votre campagne et le retour sur investissement marketing.

Comment démarrer ?

Le Mode Consentement est disponible en version bêta pour un nombre limité d’annonceurs qui opèrent en Europe et utilisent déjà le tag “global site” ou Tag Manager.

Si vous êtes intéressé par le Mode Consentement, veuillez contacter votre équipe de compte Google.

L’implémentation du Mode Consentement nécessite l’ajout de quelques lignes de code au-dessus de votre balise “global site” ou de votre conteneur Tag Manager.

Pour aider à ce processus, Google dit avoir établi un partenariat étroit avec plusieurs plateformes de gestion du consentement.

Quelques-uns sont déjà intégrés au Mode Consentement et sont prêts à vous aider : Cookiebot, iubenda, OneTrust, Osano, SourcePoint.

Google Analytics a des solutions de suivi sans cookies qui protègent la vie privée

Google Analytics va suivre (tracking) les données sans cookies grâce à des solutions qui ne nécessite pas la protection de la vie privée.

Google Analytics a des solutions de suivi sans cookies qui protègent la vie privée

Lorsque les cookies ne seront plus disponibles, Analytics sera bientôt en mesure de recueillir des données à l’aide du machine learning (apprentissage automatique).

Google annonce aujourd’hui plusieurs mises à jour qui aideront à fournir aux propriétaires de sites et aux annonceurs des données pertinentes lorsque les cookies ne sont pas disponibles.

Google déclare dans son post d’annonce :

Tirer le meilleur parti de vos investissements marketing exige une compréhension claire des actions que les gens prennent après avoir interagi avec vos annonces.

Dans le paysage de la protection de la vie privée en évolution d’aujourd’hui, la croissance de votre entreprise exige de nouvelles approches de mesure qui préservent les performances publicitaires et mettent également l’utilisateur en premier.

Le moment est maintenant venu d’adopter de nouvelles techniques de protection de la vie privée pour s’assurer que votre mesure demeure exacte et réalisable.

Et bien que cela puisse sembler intimidant, nous sommes là pour vous aider à réussir dans un monde avec moins de cookies et d’autres identificateurs avec de nouvelles façons de respecter le consentement de l’utilisateur, mesurer les conversions et débloquer des informations granulaires à partir de vos sites et applications.

Les nouvelles méthodes de suivi sans protection de la vie privée, qui n’impliquent pas la technologie controversée FLoC de Google, reposent sur des données de première partie et l’apprentissage automatique consentis.

Ces nouvelles solutions sont donc conçues pour aider les spécialistes du marketing à réussir dans un monde où il y a moins de cookies et d’identificateurs tiers, en introduisant des moyens de mesurer les conversions et de débloquer des informations utiles tout en respectant le consentement des utilisateurs.

Avec ces mises à jour pour les propriétaires de sites et les annonceurs, Google déclare :

  • Il étendra ses modèles avancés d’apprentissage automatique aux rapports comportementaux dans .
  • Il autorisera un accès continu au Mode Consentement (bêta), qui ajuste le fonctionnement des balises Google en fonction des choix de consentement des cookies utilisateur.
  • Il implémentera des conversions améliorées qui permettent aux balises (tags) d’utiliser des données de première partie (first-party) consenties pour suivre la façon dont les utilisateurs se convertissent après s’être engagés dans les publicités.

Ci-dessous des alternatives sans cookies de Google au tracking des données.

Tracking de Google Analytics sans cookies

Google Analytics utilisera bientôt le machine learning pour améliorer la compréhension du parcours client par les spécialistes du marketing avec ou sans cookies.

Il s’agit d’une extension des capacités d’apprentissage automatique ajoutées à Google Analytics l’an dernier qui lui permettent de faire surface des informations marketing pertinentes, telles que la probabilité que les clients fassent un achat.

Les modèles avancés de machine learning de Google seront étendus aux rapports comportementaux dans Analytics. Ces modèles combleront les lacunes dans les données laissées par les cookies qui ne sont pas disponibles.

Avec ces données, les annonceurs et marketeurs auront une vue plus complète du parcours client, et seront en mesure d’utiliser ces insights pour améliorer les campagnes.

Google indique que l’apprentissage automatique sera utilisé, si nécessaire, que les cookies soient disponibles ou pas.

Mode Consentement

Vidhya Srinivasan de chez Google déclare dans son communiqué :

Le moment est maintenant venu d’adopter de nouvelles techniques de protection de la vie privée pour s’assurer que votre mesure reste exacte et réalisable.

L’une de ces techniques consiste à construire une base de données de première partie, ce que les spécialistes du marketing peuvent faire avec le mode consentement de Google.

Le Consent Mode ou Mode Consentement de Google ajuste le fonctionnement des balises Google en fonction des choix de consentement des utilisateurs pour les cookies publicitaires ou les cookies analytics.

Lorsque les utilisateurs ne consentent pas aux cookies, le Mode Consentement utilise la modélisation de conversion pour récupérer, en moyenne, plus de 70% des parcours ad-click-to-conversion (des clics publicitaires aux conversions).

Cela permet de s’assurer que les spécialistes du marketing peuvent continuer à mesurer leur performance complète de la campagne d’une manière sécuritaire pour la vie privée.

Pour faciliter l’intégration des sites Web au Mode Consentement, Google permettra bientôt l’implémentation directement à partir des comptes Tag Manager, ce qui permettra aux spécialistes du marketing de modifier et de personnaliser le comportement des balises en réponse aux préférences de consentement des utilisateurs.

Conversions améliorées

Les conversions améliorées sont un moyen supplémentaire de mesurer les données avec précision lorsque moins de cookies sont disponibles.

Construites sur les fondations créées par le Mode Consentement, les conversions améliorées utilisent des données de première partie consenties pour donner une vue plus précise des actions prises par les utilisateurs après s’être engagés dans des annonces.

Les spécialistes du marketing recevront les données dont ils ont besoin pour débloquer des informations de performances, comme l’ascenseur de conversion, et améliorer la mesure dans les cas où une annonce est affichée sur un appareil et que l’utilisateur se convertit sur un autre.

Google note que les données first-party sont hachées pour protéger la vie privée des utilisateurs et assurer la sécurité, ce qui signifie que les spécialistes du marketing recevront des rapports de conversion agrégés et anonymisés.

Lors des premiers tests de conversions améliorées, le détaillant ASOS aurait enregistré une hausse de ses ventes de 8,6% dans Search et de 31% sur .

Google révélera plus d’informations sur ces nouvelles solutions de mesure sans protection de la vie privée lors du Google Marketing Livestream du 27 Mai 2021.

Source : Searchenginejournal

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Search Console Insights : Google prépare son arrivée imminente

va probablement continuer à libérer de nouvelles fonctionnalités pour Google Search Console au fil des ans.

Search Console Insights : Google prépare son arrivée imminente

John Mueller de chez Google a en quelque sorte confirmé sur que l’équipe de la Search Console se prépare à des « fonctionnalités futures qui ne sont pas encore publiées. »

Quelle est cette fonctionnalité ? Ce n’est pas clair. La réponse de John a été en réponse à un email que certains propriétaires et éditeurs de contenu ont récemment reçu de la part de .

L’e-mail leur demandait de lier Search Console et . Le sujet de l’e-mail, que j’ai reçu titrait :

Mises à jour des conditions d\'utilisation des propriétés associées à la Search Console et à Google Analytics.

Quand j’ai cliqué sur le bouton “Gérer vos associations de propriétés”, j’ai été redirigé vers la nouvelle fonctionnalité des associations via Console -> Paramètres – > Associations.

Vous pouvez y aller pour associer votre Search Console à votre Google Analytics.

John Mueller déclare à propos de l’email envoyé :

C’est pour Search Console Insights.

Plus tard, John a ajouté :

Oui, c’était un peu un e-mail confus, désolé. Essentiellement, l’équipe en a besoin pour se préparer aux fonctionnalités futures qui ne sont pas encore publiées, donc pour le moment vous devez patienter un peu …

Mais Daniel Waisberg de chez Google a expliqué une chose qui est nouvelle qui est déjà en direct est la mise à jour des documents d’aide :

C’est un peu nouveau, la page du centre d’aide dans la capture d’écran a été mise à jour aujourd’hui 🙂 il s’agit d’une mise à jour des conditions de service liées à la Search Console et aux propriétés liées à Google Analytics. Voici l’article d’aide pour référence https://search.google.com/search-console/insights/about.

Donc, pour l’instant, nous savons que plus de fonctionnalités sont à venir. Sont-elles liées à Search Console Insights ? Est-ce une nouvelle fonctionnalité dans la Search Console qui concernent Core Web Vitals, l’indexation first-mobile ou autre chose ? Ou peut-être s’agit-il de nouvelles API ou de plus de données? On ne sait pas encore. Mais quelque chose se prépare…

C’est quoi Search Console Insights ?

Google Search Console Insights en préparation permettra d’identifier facilement ce qui attire lecteurs dans votre contenu.

Cet outil devrait donc fournir aux créateurs de contenu les données dont ils ont besoin pour prendre des décisions avisées et améliorer leur contenu.

données de la Search Console et de Google Analytics.

Actuellement, cet outil est uniquement disponible en version bêta fermée.

Source : Seroundtable

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

Google Search Console met à jour la page Associations des propriétés

met à jour la Search Console avec une nouvelle page “Associations” améliorée.

Google Search Console met à jour la page Association des propriétés

Console a une nouvelle page Associations améliorée qui prendra en compte toutes les associations existantes :

Nous sommes heureux d’annoncer que la Search Console a une page d’association améliorée dans le menu “Paramètres”.

Toutes les associations existantes sont automatiquement reportées sur la nouvelle page Associations.

D’après Google, une association relie une propriété Search Console à une autre entité ou propriété d\’un autre service Google (par exemple, une propriété Search Console avec une propriété , une chaîne ou un compte Chrome Web Store).

Les associations Search Console sont généralement demandées par le propriétaire de l\’autre entité au propriétaire correspondant dans la Search Console.

L\’effet d\’une association varie en fonction de l\’entité. Par exemple, une association entre une propriété Search Console et Google Analytics partage les données sur les performances de la Search Console avec la propriété Google Analytics associée.

Une association avec l\’application Play Store pour permet l\’indexation de l\’application (lorsque la recherche Google affiche des liens profonds dans l\’application associée).

Une association avec l\'application Play Store pour Android permet l\'indexation de l\'application (lorsque la recherche Google affiche des liens profonds dans l\'application associée).

L’association de votre site avec les services Google suivants peut débloquer plus de fonctionnalités pour votre site. Search Console prend en charge les types d’associations suivants :

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

13 différences entre les Google Web Stories et les autres stories

Les Stories sont devenues un format populaire pour le contenu numérique et les médias sociaux. Il semble que la plupart des applications sociales ont leur propre point de choses sur les stories, mais qu’en est-il des Google Web Stories ?

13 différences entre les Google Web Stories et les autres stories

À première vue, toutes les variations de story peuvent sembler identiques. Par exemple, elles vous permettent toutes d’appuyer pour aller de l’avant et vers l’arrière, de glisser vers le haut pour ouvrir une pièce jointe, ou glisser à droite pour aller à la story suivante.

Ceci étant dit, nous allons vérifier certaines fonctionnalités qui distinguent les Web Stories de des autres formats de stories.

  1. Les sont conçues pour des contenus éditoriaux ou journalistiques de haute qualité. Vous écrivez une story complète sur votre sujet avant de la publier au lieu de poster une page à la fois.

    Avec la possibilité de commander chaque pixel, chaque story peut être conçue pour s’adapter à votre marque.

  2. Aucune date d’expiration. Vous pouvez publier une story, et elle restera en place aussi longtemps que vous le souhaitez.
  3. Elles sont publiées par vous et hébergées sur vos serveurs. Vous hébergez et possédez vos actualités Web et votre contenu au lieu de les afficher sur une application ou une autre plate-forme. Vos droits d’auteur, votre contenu, vos règles, tout est à vous.

    Ainsi, après avoir créé une story en utilisant votre méthode de choix, vous la publiez sur votre propre site Web.

  4. Vous n’avez pas de restrictions éditoriales. Créez ce que vous voulez, pas ce qui est défini dans les conditions de service de quelqu’un d’autre.

    Les Web Stories vous permettent de présenter des vidéos, des photos et de l’audio en plein écran, de manière transparente.

  5. Vous gagnez de l’argent à partir d’annonces ou de contenu sponsorisé. Contrairement aux stories sur d’autres applications et plates-formes, lorsque vous incluez des publicités dans vos Web Stories, vous pouvez conserver les revenus.

    Avec la pleine propriété de votre contenu, vous contrôlez donc également la façon dont vous le monétisez.

  6. Les Google Web Stories sont accessibles comme toute autre page Web. Elles peuvent être consultées sur n’importe quel navigateur ou appareil que vous utilisez pour accéder au Web — au lieu d’une seule application.

    Elles peuvent également être créées de plusieurs façons, y compris les outils répertoriés sur stories.google.

  7. Les Google Web Stories sont indexées par les moteurs de recherche. Les gens peuvent trouver vos Web Stories par la recherche et elles peuvent être liées (en pointant des liens) à partir de vos autres pages.
  8. Elles sont hautement personnalisables. Vous pouvez utiliser n’importe quelle police Web et pouvez ajouter des animations personnalisées ou même modifier le CSS sous-jacent.

    Elles sont hautement personnalisables. Vous pouvez utiliser n’importe quelle police Web et pouvez ajouter des animations personnalisées ou même modifier le CSS sous-jacent.

  9. Les Google Web Stories peuvent avoir des liens intégrés. Il n’y a pas de friction pour obtenir le contenu dont vous avez besoin ou pour pointer un « lien vers votre bio ».

    Non seulement les Stories sont faciles à partager et à intégrer, mais vous pouvez également pointer des liens vers votre autre contenu.

  10. Elles se comportent comme des pages Web standard. Cela signifie que vous pouvez les afficher dans différents navigateurs, sur différents appareils et utiliser des outils comme Google Analytics pour mesurer leurs performances.

    Apprenez des statistiques d’engagement afin que votre prochaine story atteigne une audience encore plus grande.

  11. Elles sont responsives. Une Web Story peut automatiquement se redimensionner et s’adapter pour correspondre à différentes tailles d’écran, comme celles pour les ordinateurs de bureau, les téléphones mobiles et les tablettes. (Pas encore pris en charge par tous les outils de création story.)
  12. Google Web Story peut comporter des éléments interactifs. Vous pouvez exécuter des quizz et des sondages à partir de l’intérieur de vos Web Stories. (Pas encore pris en charge par tous les outils de création story.)

    Google Web Story peut comporter des éléments interactifs. Vous pouvez exécuter des quizz et des sondages à partir de l’intérieur de vos Web Stories. (Pas encore pris en charge par tous les outils de création story.)

  13. Elles peuvent inclure de nouveaux contenus. De nouvelles pages peuvent être ajoutées en temps réel à vos actualités Web, et les utilisateurs en seront informés et pourront les consulter sans avoir à rafraîchir leur écran.

Source : Google

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}

12 Points à vérifier pour l’optimisation du site

12 Points à vérifier pour l’optimisation du site

 

Le ou l’optimisation pour moteurs de recherche doit être holistique et il faut des efforts dans tous les domaines de celle-ci pour être vraiment réussie. C’est ce qui s’est passé et ce sera certainement le cas en 2021 et dans les années à venir.

Cependant, on ne peut faire que beaucoup et il y a tellement de choses à penser et sur lesquelles se concentrer. Il est vraiment facile de se perdre dans le référencement web et oublier d’autres facteurs lorsque vous essayez d’optimiser un facteur après l’autre.

D’où cette checklist pour vous aider à organiser vos pensées et ne rien louper dans la mesure du possible. Si vous voulez réussir dans l’optimisation de votre site en 2021, suivez cette liste pour vous aider à planifier votre stratégie de référencement.

 

1. Vérifier les balises Meta

La vérification et l’optimisation des balises Meta sont deux des étapes de base pour faire du référencement à la page. Cela a été et sera toujours une partie importante de toute checklist SEO parce qu’il comprend l’un des facteurs de classement les plus importants : la balise title.

Lors de l’optimisation des balises title (pour décrire ou résumer de quoi parle le contenu dans son titre), assurez-vous que le mot clé cible est présent tout en créant une bonne copie pour attirer les clics des utilisateurs.

Optimiser les balises meta signifie également optimiser les meta descriptions et bien qu’il ne s’agit pas d’un facteur de classement, il est important pour votre taux de clics (CTR).

Une des choses que la plupart des propriétaires de site oublient lors de la vérification des balises meta est l’attribut meta robots qui peut conduire à des erreurs critiques.

Une simple balise “Noindex” peut complètement ruiner le classement d’une page car elle dira littéralement à de ne pas afficher cette page dans les résultats de recherche.

Vous pouvez utiliser une extension de contrôle d’exclusion de robots afin que vous puissiez vérifier rapidement l’attribut meta robots d’une page sans avoir à aller au code source.

 

2. Rechercher le contenu en double

Le contenu en double ou contenu dupliqué peut causer deux problèmes principaux : premièrement, il est possible que Google le signale comme du spam et deuxièmement, il peut diluer les mots clés autour de votre site Web.

Il est également bon de noter que le contenu dupliqué n’est pas n’importe quel élément de contenu dans le corps d’un article. Les balises Meta et les sous-titres en double peuvent également affecter négativement votre ranking.

Dans les cas où le contenu en double ne peut pas être évité (ex. Deux pages de produits avec le même élément et la même description, mais des mesures différentes, etc), utilisez la balise canonical (qui indique l’URL canonique ou permanente) pour éviter les baisses de classement.

 

3. Vérifier les pages ayant une mauvaise intention

Comme je l’ai mentionné dans l’article que j’ai relayé sur les facteurs de classement SEO en 2021, il va sans dire que l’intention de recherche va être grande. C’est pourquoi vous devez optimiser non seulement les nouvelles pages de votre site Web, mais aussi les pages existantes.

Consultez la liste des mots clés que vous ciblez et recherchez ceux qui ne sont pas encore sur la première page malgré vos efforts. Recherchez le mot clé que vous ciblez dans Google et jetez un coup d’oeil rapide à ceux pour lesquels Google est gratifiant parce que pour l’instant, c’est la meilleure façon d’identifier quelle est l’intention du mot clé que vous ciblez.

Une fois que vous avez évalué la bonne intention pour le mot clé, regardez en arrière à la page que vous essayez de classer, puis ajuster votre contenu en conséquence.

Les résultats montrent-ils des produits ? Alors, très probablement, vous devez montrer les produits sur votre page aussi.

 

L’intention de recherche sera toujours axée sur donner aux utilisateurs la réponse qu’ils attendent de sorte que vous devez ajuster votre contenu en fonction de cela.

Oui, les mots clés et leurs variantes sur votre article sont toujours importants, mais si votre contenu ne satisfait pas ce qu’un utilisateur recherche dans un mot clé spécifique, vous serez toujours surclassé par ceux qui le font.

 

4. Optimiser pour les signaux web essentiels et l’expérience de page

Les principaux signaux web essentiels (Core Web Vitals) et l’expérience de page sont des facteurs SEO confirmés qui seront intégrés dans l’algorithme de Google en 2021 et il ne fait aucun doute que ces deux critères devraient être sur votre checklist.

Il y a trois mesures qui font les éléments des Core Web Vitals : Largest Contentful Paint, First Input Delay, and Cumulative Layout Shift.

Page Experience, d’autre part, se compose de facteurs SEO existants qui sont maintenant regroupés pour aider Google à mieux évaluer l’expérience utilisateur sur un site Web.

Cela inclut le HTTPS, le mobile-friendly, la navigation en toute sécurité, et pas d’interstitiels.

Les Core Web Vitals sont effectivement inclus dans l’expérience de page.

Pour vous aider à évaluer comment votre site web intègre ces nouveaux facteurs SEO, vous pouvez utiliser une variété d’outils de terrain et de laboratoire de Google.

 

PageSpeed Insights, Google Lighthouse et l’extension Core Web Vitals Chrome pour n’en nommer que quelques-uns.

 

5. Augmenter ou améliorer les anciens articles

Augmenter les articles qui ont été publiés il y a plus d’un an est une grande stratégie SEO qui peut stimuler votre trafic.

La stratégie ici est de chercher des articles de blog qui étaient performants avant, mais ne le sont plus maintenant.

Très probablement, ils ont perdu leur classement parce qu’ils contiennent désormais des informations périmées et de nouveaux articles d’autres sites Web ont commencé à les surclasser. Ce sont des pages qui ont été baptisées “pages zombies” par Olivier Duffez de Webrankinfo.

Il s’agit d’une occasion que la plupart des propriétaires de sites Web ont tendance à oublier parce que la plupart se concentrent sur la publication de nouveaux articles alors qu’ils ont déjà des actifs existants qui peuvent leur faire gagner du temps.

L’augmentation ou la mise à jour des anciens billets de blog peut varier. Il y aura des articles de blog qui peuvent avoir besoin d’une révision, mais il y a aussi ceux qui n’ont besoin que de quelques réglages. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne stratégie qui peut certainement vous permettre d’obtenir plus de trafic.

 

6. Appliquer des balisages Schema

Non, les données structurées ne sont toujours pas un facteur de classement, mais vous ne devez jamais sous-estimer la valeur qu’elles peuvent apporter à votre site Web.

L’application adéquate du balisage de données structurées via Schéma.org sur vos pages les rend éligibles aux résultats enrichis de Google, ce qui peut augmenter votre taux de clics à partir des résultats de recherche Google.

Beaucoup négligent les données structurées parce que non seulement ce n’est pas un facteur de classement, mais aussi parce que cela peut prendre beaucoup de temps et d’efforts pour appliquer manuellement des balisages schéma.

Mais heureusement, il y a beaucoup d’outils qui pourraient aider à automatiser le processus. Vous pouvez facilement installer des plugins si vous utilisez WordPress ou utiliser des générateurs de schémas qui sont disponibles à utiliser en ligne gratuitement.

Cela rend la création des balisages schéma beaucoup plus facile et sans que la connaissance du développement web soit nécessaire.

 

7. Utiliser la fonctionnalité AMP de Google

L’utilisation de pages mobiles accélérées (AMP) sur votre site web dépouille automatiquement votre page au strict minimum, ne laissant que l’en-tête, le contenu et les images. Cela offre aux utilisateurs mobiles la meilleure expérience car il fait charger les sites Web à un rythme très rapide.

Beaucoup de gens sont encore confus au sujet de la contribution de l’ aux classements d’un site Web. Il est déjà confirmé par Google que l’AMP n’est pas un facteur de classement – ce qui signifie que l’activation de l’AMP sur votre site Web ne vous donne pas un coup de pouce dans le ranking.

Toutefois, Google a également déclaré que la vitesse de chargement est un facteur de classement et AMP va rendre votre site web plus rapide.

L’installation d’AMP sur votre site Web n’est pas difficile et ne nécessitera pas de connaissances en développement Web si vous utilisez AMP for WordPress. Vous pouvez simplement installer le plugin AMP officiel, puis sélectionner les parties de vos sites Web dans lesquelles des versions AMP seront créées.

Notez que l’AMP n’est pas pour tout le monde. Étant donné qu’AMP dénudera la conception d’une page Web au strict minimum, les visuels que vous utilisez pour convertir les clients peuvent ne pas apparaître.

Je ne recommande pas non plus d’utiliser AMP sur les pages de produits et les pages de catégorie de produits pour les sites web e-commerce. Mais, vous avez toujours la possibilité de créer un site ecommerce au format AMP car de nouvelles fonctionnalités existent ou sont régulièrement ajoutées pour cela.

 

8. Vérifier les liens internes

Le lien interne est vraiment important pour la structure du site et il contribue également dans les classements. Les pages importantes de votre site Web devraient avoir beaucoup de liens internes vers elles.

Les liens internes, dans un maillage interne, aident également les utilisateurs à naviguer à l’intérieur de votre site Web et peuvent aider à les convertir. Vous pouvez également aider Google à comprendre le contexte des pages à travers le texte d’ancrage que vous utilisez pour le lien interne similaire à la façon dont le texte d’ancrage dans les backlinks fonctionne.

Un autre but de vérifier vos liens internes est que vous pourriez gaspiller du jus de lien en reliant à d’anciennes pages de votre site Web qui n’ont plus d’existant ou de lien vers les URL avec redirections.

La liaison vers une URL de page avec une erreur 404 arrête le flux du jus de lien et est une occasion gaspillée. Les redirections, d’autre part, réduisent l’autorité transmise par les liens de sorte que vous ferez mieux de relier directement à l’endroit où le lien redirige.

 

9. Vérifier le site Web sur Google Search Console

Si vous ne l’avez pas encore fait, vous devez le faire dès que possible. La vérification de votre site Web sur la Search Console est la première étape que vous devez prendre si vous souhaitez qu’il apparaisse dans Google (ou dans Bing Webmaster Tools pour apparaître dans Microsoft Bing).

Il n’y a pas grand-chose à dire sur cette étape. Il vous suffit d’aller sur la Search Console et d’utiliser votre compte Google pour vous connecter. Suivez les étapes pour vérifier votre site web et c’est tout !

Google devrait commencer à explorer votre site web, puis l’indexer.

 

10. Soumettre des sitemaps

Une fois que vous avez mis en place Console pour votre site Web, vous serez désormais en mesure de soumettre vos sitemaps au format XML pour aider Google à mieux explorer votre site Web.

Google priorisera l’exploration des URL qui sont incluses dans les sitemaps du site que vous soumettez et les analysera également plus fréquemment. Pour les URL qui ne sont pas incluses dans les sitemaps, Google continuera à les explorer, mais avec moins de priorité.

Pour les grands sites Web, vous pouvez créer plusieurs sitemaps pour mieux organiser les URL. Vous pouvez également créer un sitemap pour images.

 

11. Vérifier les erreurs d’exploration et d’indexation

Le rapport de couverture dans Google Search Console est l’un des avantages de la vérification de votre site Web.

Dans ce rapport de couverture, vous verrez des erreurs d’exploration qui peuvent également empêcher l’indexation des pages.

Vous aurez également la liste des URL indexées, des URL avec avertissements et des URLs qui sont complètement exclues des résultats de recherche.

 

12. Mettre à niveau vers Google Analytics 4

Google Analytics 4 ou GA4 est une version améliorée de avec une technologie IA avancée qui peut vous fournir plus d’informations marketing plus intelligentes.

Il vous permet également d’avoir une meilleure intégration avec et vous aide à mieux comprendre les cycles de vie des utilisateurs.

À l’avenir, les nouveaux comptes Google Analytics seront automatiquement en GA4 et si vous utilisez actuellement Universal Analytics, la version précédente, vous pouvez facilement passer à Google Analytics 4 dans vos paramètres de propriété.

Je vous suggère fortement de déplacer tous vos anciens comptes d’Universal Analytics vers Google Analytics 4 afin que vous puissiez commencer à profiter des avantages de la nouvelle plate-forme.

Je suis sûr qu’il faudra un certain temps pour s’adapter à la nouvelle plate-forme, mais il n’y a pas de meilleur moment pour s’adapter et s’améliorer.

 

Conclusion

2021 va être une année où tous les SEO et propriétaires de sites auront encore plus à faire avec tant de points d’optimisation à penser.

Les Core Web Vitals seuls peuvent vous prendre des semaines de travail d’optimisation ! C’est pourquoi il est crucial que vous soyez en mesure d’organiser et planifier à l’avance afin de ne pas vous laisser déborder.

J’espère que cette checklist vous aidera à planifier votre stratégie de référencement et vous aidera à mieux vous classer cette année.

Source : Seo-hacker