Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Lorsque les visiteurs suivent des liens hypertextes

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Les liens brisés ne sont pas seulement mauvais pour l\’expérience utilisateur

Qu’est-ce que les liens brisés affectent ?

La page d’erreur 404 ne frustre pas uniquement les moteurs de recherche et les utilisateurs. Elle aura aussi une incidence sur votre entreprise elle-même.

  1. Votre chiffre d’affaires :

    En plus de perdre des revenus, vous perdrez aussi des clients. Un client potentiel qui ne trouve pas la page de conversion est une personne qui pourrait faire savoir à son entourage et sur les réseaux sociaux (par exemple) la mauvaise expérience vécue sur votre site.

    Et au final, ce n’est pas un seul client potentiel que vous aurez perdu, mais beaucoup d’autres.

    Après tout, vous ne voudriez pas perdre votre temps et effort pour créer votre site Web

  2. Votre taux de rebond :

    La page d\’erreur 404

    Le taux de rebond est mesuré par la quantité de temps (durée

    va au fil du temps générer un taux de rebond plus élevé.

    Lorsque les moteurs de recherche constatent un taux de rebond élevé sur votre page, ils vont brandir un carton rouge

    Par conséquent, il est très important de garder les visiteurs satisfaits quand ils visitent votre site en .

  3. Votre :

    Comme mentionné ci-dessus, le taux de rebond peut provoquer un mauvais classement dans les pages de résultats.

    Un autre facteur qui aura une incidence sur votre classement , c’est de voir votre page non indexée lors de l’exploration de Googlebot. Google utilise ses robots pour explorer votre site en entier afin de recueillir des informations précieuses sur la thématique de votre page.

Les liens sortants brisés

Et vous pourriez ne pas savoir que le contenu lié a été supprimé ou déplacé sur le site externe.

Lorsque votre site a des liens sortants brisés, c’est un mauvais signal à la fois pour vos utilisateurs et votre référencement. Googlebot explore le Web en allant de liens en liens pour collecter des données sur chaque page.

Veillez à vérifier régulièrement vos liens sortants pour vous assurer que vous ne redirigez pas les lecteurs (ou les bots) vers les pages brisées.

Comment vérifier et analyser vos liens sortants morts

Si vous avez un petit site, cette vérification des liens morts pourra se faire manuellement via l’extension Chrome “Check My Links” pour examiner manuellement chaque page de votre site et effectuer des contrôles individuellement pour détecter les liens brisés.

Cet outil vous aidera à découvrir à la fois les liens internes (liens de votre propre site) et les liens externes (liens vers d’autres sites

Si vous avez un gros site, il ne sera probablement pas possible de vérifier manuellement chaque page pour découvrir les liens brisés. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans des vérificateurs de liens morts payants tels que Ahref ou Semrush qui peuvent vous aider à trouver des liens cassés en vrac sur votre site.

Vous pouvez aussi utiliser Broken Link Checker qui est un outil gratuit parfait si vous avez un site de moins de 3000 pages. Au-delà de 3000 pages, une contribution vous sera demandée.

Vous entrez votre , vous sélectionnez “Report distinct broken links only” et vous cliquez sur le bouton “Report distinct broken links only” après avoir saisi le code de vérification affiché.

Le résultat s’affiche au bout de quelques minutes dans un tableau avec, s’il y en a, à la fois les liens internes et les liens sortants brisés. Pour chaque lien brisé par ligne, vous avez la page d\’origine (cliquez sur URL pour le lien de votre page) et de destination (cliquez sur SRC pour le lien de la page pointée).

A vous d’aller le corriger ou le supprimer dans la page d’origine sur votre site.

Liens internes morts et pages d\’erreurs 404

Les liens internes se rapportent à des liens qui vont d\’une page de votre site Web vers une autre page de votre site Web. Ces liens sont ceux sur lesquels vous avez le plus de contrôle.

Une erreur 404 se produit lorsque le contenu de votre site a été supprimé ou déplacé sans aucune redirection appropriée mise en place pour rediriger les visiteurs vers la page correcte.

Il est important de comprendre que l\’une des façons pour les moteurs de recherche d’explorer et indexer les sites est de visiter leurs liens. S\’il y a des liens morts sur votre site Web, ils peuvent arrêter l’exploration de votre site, ainsi que l\’indexation de vos pages.

Et les pages d’erreur 404 encouragent les utilisateurs à quitter votre site et passer au site suivant plutôt que d’y rester en espérant trouver l\’information dont ils ont besoin à partir d\’une page cassée pourtant visitée.

Lorsque les utilisateurs tombent sur des pages inexistantes ou déplacées sur votre site, cela peut affecter votre ratio d’utilisateurs habituels et affecter les taux de conversion de votre site Web.

Pour trouver les pages erreur 404 sur votre site résultant des liens internes cassés, vous pouvez utiliser l’outil Broken Link Check ou l’extension Chrome “Check My Links”, tous deux cités plus haut.

3 façons d\’éviter et fixer les pages d’erreur 404

  1. Mettez à jour plutôt que de supprimer le contenu : Au lieu de supprimer des pages, essayez de mettre à jour ou actualiser le contenu. Cela permettra d\’éviter les pages 404 indésirables évitables qui peuvent résulter de la suppression du contenu avec lequel d\’autres pages sont en liaison (liens vers votre site).
  2. La redirection 301 pour envoyer les visiteurs vers une nouvelle page : Si le contenu existe toujours sur votre site, mais a simplement changé d\’emplacement, ou s\’il y a eu une mise à jour de la structure de votre URL, alors redirigez les visiteurs vers la nouvelle page en utilisant la redirection 301.
  3. Contactez le webmaster et demandez que le lien soit mis à jour : si l\’erreur 404 se produit parce qu\’un site externe à pointer un lien vers votre contenu à l\’aide d\’une URL incorrecte, vous pouvez être en mesure de résoudre le problème en contactant et en demandant une mise à jour à l\’auteur du contenu externe ou au webmaster du site externe.

Alors que Google affirme qu’avoir des pages d’erreur 404 ne nuira pas nécessairement à votre référencement, elles peuvent gravement nuire à l\’expérience utilisateur qui peut entraîner des performances médiocres telles que des taux de rebond plus élevés.

Les moteurs de recherche essaient tant que faire se peut d\’améliorer constamment l\’expérience utilisateur. Alors, une bonne règle de base est que si c\’est mauvais pour l\’utilisateur, ce n\’est probablement pas bon non plus pour votre .

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Lorsque les visiteurs suivent des liens hypertextes

Comment corriger ou réparer l\'erreur 404 ?

Les liens brisés ne sont pas seulement mauvais pour l\’expérience utilisateur

Par conséquent, évitez de pointer des liens vers des pages inexistantes ou déplacées et évitez également d\’avoir sur votre site des pages comprenant des liens morts.

Qu’est-ce que les liens brisés affectent ?

La page d’erreur 404 ne frustre pas uniquement les moteurs de recherche et les utilisateurs. Elle aura aussi une incidence sur votre entreprise elle-même.

  1. Votre chiffre d’affaires :

    Les liens morts sont des obstacles dans le processus de conversion. Peu importe combien de temps vous avez passé à obtenir des clients sur votre site, s\’ils ne peuvent pas accéder à la page de conversion, tous vos efforts seront vains.

    En plus de perdre des revenus, vous perdrez aussi des clients. Un client potentiel qui ne trouve pas la page de conversion est une personne qui pourrait faire savoir à son entourage et sur les réseaux sociaux (par exemple) la mauvaise expérience vécue sur votre site.

    Et au final, ce n’est pas un seul client potentiel que vous aurez perdu, mais beaucoup d’autres.

    Si vous ne fournissez pas une bonne expérience utilisateur, vos visiteurs vont répandre le mot et vous finirez par perdre plus de clients que vous ne l\’aurez imaginé.

    Après tout, vous ne voudriez pas perdre votre temps et effort pour créer votre site Web, et avoir des visiteurs malheureux ? Il suffit de penser à quel point c’est frustrant de trouver un lien par lequel vous espérez obtenir plus d\’informations, et d’arriver sur une page erreur 404 qui vous dit que la réponse n\’existe pas.

  2. Votre taux de rebond :

    La page d\’erreur 404 n\’est pas seulement frustrante, mais elle pourrait nuire à votre taux de rebond aussi.

    Le taux de rebond est mesuré par la quantité de temps (durée) qu\’un visiteur passe sur votre page, et si l\’utilisateur ne reste pas pendant un certain laps de temps, il sera considéré comme ayant «rebondi» à partir de votre page.

    Lorsque vous avez des visiteurs mécontents sur votre site, chacun d\’eux quittera votre site Web, ce qui va au fil du temps générer un taux de rebond plus élevé.

    Lorsque les moteurs de recherche constatent un taux de rebond élevé sur votre page, ils vont brandir un carton rouge, et l\’ensemble du site pourrait ne plus sembler pertinent pour ces moteurs de recherche.

    Par conséquent, il est très important de garder les visiteurs satisfaits quand ils visitent votre site en fournissant une bonne expérience d\’utilisateur.

  3. Votre :

    Comme mentionné ci-dessus, le taux de rebond peut provoquer un mauvais classement dans les pages de résultats.

    Lorsque Google voit que les visiteurs quittent votre page après quelques petites secondes, il va supposer que les visiteurs n\’ont pas trouvé ce qu\’ils cherchent.

    Ensuite, s\’il s\’agit d\’une page non trouvée que Google sait détecter, il pourrait supprimer la page de ses SERPS comme n’étant pas une page crédible et fiable pouvant procurer une bonne expérience utilisateur.

    Un autre facteur qui aura une incidence sur votre classement Google, c’est de voir votre page non indexée lors de l’exploration de Googlebot. Google utilise ses robots pour explorer votre site en entier afin de recueillir des informations précieuses sur la thématique de votre page.

    Mais quand les crawlers de Google arrivent sur un lien brisé, ils ont tendance à arrêter le processus d\’indexation, ce qui peut ruiner vos chances d\’obtenir un classement plus élevé.

Les liens sortants brisés

Lorsque vous pointez des liens vers d\’autres sites à partir de votre propre site, ces liens sont appelés liens sortants. Limiter ou supprimer tous les liens morts pointant vers des pages externes peut être parfois difficile, car vous n\’avez probablement pas le contrôle sur le contenu externe que vous liez.

Et vous pourriez ne pas savoir que le contenu lié a été supprimé ou déplacé sur le site externe.

Lorsque votre site a des liens sortants brisés, c’est un mauvais signal à la fois pour vos utilisateurs et votre référencement. Googlebot explore le Web en allant de liens en liens pour collecter des données sur chaque page.

Veillez à vérifier régulièrement vos liens sortants pour vous assurer que vous ne redirigez pas les lecteurs (ou les bots) vers les pages brisées.

Comment vérifier et analyser vos liens sortants morts

Si vous avez un petit site, cette vérification des liens morts pourra se faire manuellement via l’extension Chrome “Check My Links” pour examiner manuellement chaque page de votre site et effectuer des contrôles individuellement pour détecter les liens brisés.

Cet outil vous aidera à découvrir à la fois les liens internes (liens de votre propre site) et les liens externes (liens vers d’autres sites) rompus. Gardez l\’enregistrement des occurrences des liens rompus dans une feuille de calcul ou dans un simple documents txt afin de pouvoir revenir plus tard corriger ou supprimer des liens.

Si vous avez un gros site, il ne sera probablement pas possible de vérifier manuellement chaque page pour découvrir les liens brisés. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans des vérificateurs de liens morts payants tels que Ahref ou Semrush qui peuvent vous aider à trouver des liens cassés en vrac sur votre site.

Vous pouvez aussi utiliser Broken Link Checker qui est un outil gratuit parfait si vous avez un site de moins de 3000 pages. Au-delà de 3000 pages, une contribution vous sera demandée.

Vous entrez votre , vous sélectionnez “Report distinct broken links only” et vous cliquez sur le bouton “Report distinct broken links only” après avoir saisi le code de vérification affiché.

Le résultat s’affiche au bout de quelques minutes dans un tableau avec, s’il y en a, à la fois les liens internes et les liens sortants brisés. Pour chaque lien brisé par ligne, vous avez la page d\’origine (cliquez sur URL pour le lien de votre page) et de destination (cliquez sur SRC pour le lien de la page pointée).

A vous d’aller le corriger ou le supprimer dans la page d’origine sur votre site.

Liens internes morts et pages d\’erreurs 404

Les liens internes se rapportent à des liens qui vont d\’une page de votre site Web vers une autre page de votre site Web. Ces liens sont ceux sur lesquels vous avez le plus de contrôle.

Une erreur 404 se produit lorsque le contenu de votre site a été supprimé ou déplacé sans aucune redirection appropriée mise en place pour rediriger les visiteurs vers la page correcte.

Il est important de comprendre que l\’une des façons pour les moteurs de recherche d’explorer et indexer les sites est de visiter leurs liens. S\’il y a des liens morts sur votre site Web, ils peuvent arrêter l’exploration de votre site, ainsi que l\’indexation de vos pages.

Et les pages d’erreur 404 encouragent les utilisateurs à quitter votre site et passer au site suivant plutôt que d’y rester en espérant trouver l\’information dont ils ont besoin à partir d\’une page cassée pourtant visitée.

Lorsque les utilisateurs tombent sur des pages inexistantes ou déplacées sur votre site, cela peut affecter votre ratio d’utilisateurs habituels et affecter les taux de conversion de votre site Web.

Pour trouver les pages erreur 404 sur votre site résultant des liens internes cassés, vous pouvez utiliser l’outil Broken Link Check ou l’extension Chrome “Check My Links”, tous deux cités plus haut.

3 façons d\’éviter et fixer les pages d’erreur 404

  1. Mettez à jour plutôt que de supprimer le contenu : Au lieu de supprimer des pages, essayez de mettre à jour ou actualiser le contenu. Cela permettra d\’éviter les pages 404 indésirables évitables qui peuvent résulter de la suppression du contenu avec lequel d\’autres pages sont en liaison (liens vers votre site).
  2. La redirection 301 pour envoyer les visiteurs vers une nouvelle page : Si le contenu existe toujours sur votre site, mais a simplement changé d\’emplacement, ou s\’il y a eu une mise à jour de la structure de votre URL, alors redirigez les visiteurs vers la nouvelle page en utilisant la redirection 301.
  3. Contactez le webmaster et demandez que le lien soit mis à jour : si l\’erreur 404 se produit parce qu\’un site externe à pointer un lien vers votre contenu à l\’aide d\’une URL incorrecte, vous pouvez être en mesure de résoudre le problème en contactant et en demandant une mise à jour à l\’auteur du contenu externe ou au webmaster du site externe.

Alors que Google affirme qu’avoir des pages d’erreur 404 ne nuira pas nécessairement à votre référencement, elles peuvent gravement nuire à l\’expérience utilisateur qui peut entraîner des performances médiocres telles que des taux de rebond plus élevés.

Les moteurs de recherche essaient tant que faire se peut d\’améliorer constamment l\’expérience utilisateur. Alors, une bonne règle de base est que si c\’est mauvais pour l\’utilisateur, ce n\’est probablement pas bon non plus pour votre SEO.

Référencement Google : Voici 10 critères incontournables

Pour bien se référencer sur Google

Référencement Google

Maintenant, vous pensez probablement : utilise plus de 200 signaux de référencement pour classer les sites Web. Alors, sur quels facteurs de référencement se concentrer le plus pour obtenir un plus élevé ?

Jeff Bullas vous propose justement les 10 principaux critères de référencement Google les plus importants sur lesquels les sites Web devraient se concentrer en 2017.

  1. Autorité de la page :

    Autorité de la page
    Images via Jeffbullas.com

    Au lieu de cela, vous pouvez aussi essayer une stratégie de maillage de liens profonds pour construire une meilleure autorité pour chacune de vos pages importantes.

  2. Pertinence des liens :

    Comme indiqué ci-dessus, Google détermine comment votre site Web est autoritaire sur la base de la qualité et la quantité des backlinks pointant vers votre site Web, voire vers votre page Web.

    En fait, la pertinence des liens serait le nouveau PR (PageRank) dès lors qu’il s’agit des classements sur Google.

    Cherchez à obtenir autant de liens entrants de haute qualité que vous pouvez, mais assurez-vous que tous ces liens sont pertinents. Concentrez-vous sur la construction de liens majoritairement à partir de sites d’autorité et pertinents. Cela permettra de vous assurer que les liens pointant vers votre site sont ceux des sites ou des blogs qui sont de la même thématique et de la même niche que le vôtre.

  3. La taille du contenu publié :

    deuxième signal le plus important que Google utilise pour classer les sites Web dans ses SERPS.

    Mais ça ne devrait pas être une surprise.

    Pas facile, je l’avoue. Mais, ça peut arriver si votre contenu est excellent.

    le marketing de contenu pour augmenter le trafic, recruter des prospects et optimiser les taux de conversion des contacts (leads).

    93% des commerçants B2B utilisent le marketing de contenu. Alors, comment vous assurer que votre contenu est capable de sortir du lot, d’attirer du trafic vers votre site et obtenir un meilleur référencement sur Google ?

    La taille du contenu publié

    Pour ce faire, publiez autant que faire se peut du contenu long, plus détaillé, et donc profond. Idéalement, une longueur supérieure à 2.000 mots serait recommandée. Surtout, ne vous dîtes pas que plus c’est long, plus c’est ennuyeux. Tant que vous saurez capter l’attention du lecteur jusqu’à la fin de l’article, ce sera parfait.

  4. Le contenu sans valeur ajoutée :

    qui offre peu ou pas de valeur pour les gens sont la plupart du temps déclassés par Google.

    Un contenu de faible qualité est un contenu qui n’apporte aucune valeur ou peu à une requête de recherche connexe. Rappelez-vous les mises à jour de Panda et Penguin ? Ces algorithmes de pénalité ont cherché à identifier les fermes de liens, les fermes de contenu (sites avec des contenus de faible valeur truffés mots-clés pour se classer plus haut) et les sites de scrapeurs (sites qui dupliquent du contenu d’autrui, souvent de façon automatisée) pour les pénaliser.

    De nos jours, les mises à jour de Google se concentrent principalement sur des sites avec du contenu de faible qualité (Quality Update) ou quasi dupliqué.

    Bien que Google ne pénalise pas formellement les sites ayant du contenu de faible qualité, il peut potentiellement mal guider les crawlers de Google quand ils essaient de trouver la page à contenu unique parmi les contenus de faible qualité. Ce qui peut générer un mauvais classement dans les résultats de recherche.

    Alors, que devez-vous faire?

    balise noindex) les pages avec un contenu de faible qualité ou dupliqué.

    Incluez les pages archivées et les catégories dans cette liste. Jeff Bullas recommande de supprimer ou ‘ajouter la balise “noindex” sur de telles pages.

  5. Temps moyen passé sur la page :

    La plupart des blogs ont un taux moyen de rebond compris entre 70 et 98%.

    Temps moyen passé sur la page

    Si vous pensez que votre taux de rebond

    Alors, question : Comment puis-je réduire mon taux de rebond ?

    Retenez simplement que plus votre site est meilleur, plus instructif et plus intéressant, plus le temps moyen passé sur votre page sera élevé et meilleur sera votre classement sur Google.

  6. Autorité du domaine :

    L\’autorité du nom de domaine est en fait une métrique qui inclut 40 différents signaux de ranking et donne une note aux sites Web allant de 1 à 100, où 1 est pour le pire et 100 pour le top.

    Évidemment, plus votre autorité de domaine est élevé, plus votre classement sur Google est élevé.

    Autorité du nom de domaine

    Un grand nombre d\’experts estiment que vous ne pouvez pas vraiment faire grand-chose pour augmenter votre autorité de domaine, car cela prend du temps et il ne dépend pas uniquement de l\’âge du nom de domaine.

    Voici toutefois ce que vous pouvez faire pour augmenter rapidement votre autorité de domaine :

    • Essayez d\’obtenir autant de liens entrants de haute qualité et pertinents que possibles pointant vers votre site Web,
    • Alimenter régulièrement et intelligemment votre mot-clé cible tout au long de votre contenu détaillé.
  7. Mots-clés dans les balises title :

    Les mots-clés sont si importants que vous ne pouvez pas vraiment penser à classer votre blog ou site Web sans avoir les bons mots clés.

    Mais saviez-vous que Google considère, de façon attentive, les mots-clés utilisés dans vos balises title lors du classement des sites Web sur ses pages de résultats ? Il donne en fait plus de poids aux pages qui utilisent des mots clés dès le début de leurs balises title.

    Mots-clés dans les balises title

    Et ceci parce que les robots de Google sont en mesure de comprendre instantanément le sujet dont parle la page si les mots-clés cibles sont placés au tout début des balises title.

  8. Positionnement et pertinence des mots clés :

    Maintenant que nous parlons des mots clés, permettez-moi également de révéler que Google est aussi attentif à la façon dont vous positionnez votre mot-clé cible sur votre page Web.

    Cela signifie que le robot de Google (GoogleBot) vérifie soigneusement les mots clés dans l’URL de votre page, dans vos contenus, et dans vos balises H1, H2 et H3. Placer vos mots clés dans ces zones fait comprendre au robot de Google que votre page est centrée sur ces mots-clés cibles.

    Mais voici ce qui peut être un choc pour vous : Si le contenu de votre page ne correspond pas vraiment à vos mots clés, votre site peut être pénalisé par Google.

    Le temps où Google prêtait attention à la densité des mots-clés est révolu. Aujourd\’hui, il recherche aussi la pertinence des mots clés. Alors, que devez-vous faire ?

    Structurez intelligemment votre page en utilisant des mots-clés pertinents. Placez les mots-clés dans les premiers 100 mots de vos contenus, dans l’URL de votre page, et dans vos balises H1/H2/H3.

    N\’oubliez pas d\’inclure des mots clés au début de vos balises meta descriptions.

  9. Vitesse de chargement de la page :

    Un temps de chargement de la page plus lent affecte considérablement les performances de vos pages Web. En fait, un délai d\’une seconde supplémentaire en temps de chargement de page signifie 11% de pages en moins qui seront vues.

    Et pire : 25% des visiteurs abandonneront votre site si votre page ne charge pas dans les 4 secondes.

    Rappelez-vous, Google est le plus grand moteur de recherche au monde et il prend l’expérience utilisateur très au sérieux. Donc, naturellement, il pénalise les sites avec un temps de chargement plus lent en baissant drastiquement leurs classements.

    Vitesse de chargement de la page

    Maintenant, et vous l’aurez aussi compris, la vitesse de chargement de la page reste l\’un des facteurs les plus significatifs de classement de Google dont vous devriez être conscients.

    La question est de savoir comment vous pouvez améliorer la vitesse de chargement de votre page Web qui est lente :

    • Tout d\’abord, analysez la vitesse de chargement de vos pages en utilisant l’outil Test My Site de Google fourni par PageSpeed Insights.
    • Ensuite, en fonction de l\’analyse de votre vitesse de page, mettez à niveau votre serveur.
    • N\’oubliez pas de minimiser vos fichiers HTML, CSS et JavaScript ainsi que toutes les redirections.
    • L\’ des images, en réduisant leurs tailles sans les dénaturer, peut également vous aider à réduire la vitesse de chargement de votre page.
  10. Responsive design :

    L’usage des appareils mobiles pour se connecter à Internet atteint globalement les 51,3%. Considérant le nombre de personnes qui utilisent maintenant des appareils mobiles pour les recherches sur Google, il est facile de comprendre pourquoi Google prend le responsive design très au sérieux pour le classement de sites Web.

    En effet, une étude menée par Google a révélé que plus de 67% des utilisateurs préfèrent acheter sur des lancement prochain du mobile-first.

    Or, qui dit index mobile first, dit site Web compatible avec le mobile en raison du fait que le classement de la version mobile du contenu s’imposera au classement du même contenu sur ordinateur.

    Par conséquent, sans le dire explicitement, le responsive design aura un impact sur la visibilité du site Web dans les résultats de recherche de Google.

Voici donc les 10 critères les plus importants pour le référencement sur Google à considérer et à prendre en compte quand vous chercherez à booster le classement de votre site Web !

Toutefois, on peut ajouter RankBrain de Google qui fait partie du trio de tête des facteurs SEO et qui fait appel à l’intelligence artificielle et au machine learning pour comprendre le langage naturel, et donc l’intention de l’utilisateur au-delà des simples mots-clés.

Mais, contrairement au 10 critères présentés ici, on ne peut pas agir directement sur RankBrain. Sauf à utiliser le langage conversationnel qui devra alors offrir une place de choix aux expressions de la longue traîne.

61% des sites piratés ne peuvent être informés par Google Search Console

Google vient de publier son rapport annuel sur l’état de la sécurité des sites Web (piratage des sites) qui, une fois de plus, annonce une augmentation du piratage des sites Web.

61% des sites piratés ne peuvent être informés par Google Search Console

En effet, dans ce rapport, révèle que le nombre de sites piratés a augmenté de 32% en 2016 par rapport à 2015.

Google tire la sonnette d’alarme et met en garde tous les webmasters contre le fait que la multiplication des sites piratés n’est pas prête de s’arrêter maintenant. Bien au contraire.

Et ce, notamment du fait que non seulement les hackers deviennent plus agressifs, mais les webmasters eux-mêmes n’assurent plus une maintenance régulière et correcte de leurs sites. Ainsi, beaucoup des sites piratés semblent être des sites quasiment abandonnés par leurs propriétaires et deviennent obsolètes.

Google fait remarquer dans son rapport que le piratage des sites a un impact sur le référencement des sites victimes.

Toutefois, Google révèle que 84% des webmasters ayant introduit une demande de réexamen après avoir nettoyé leur site réussissent et sont réintégrés dans le .

Malheureusement, Google dit n’avoir pas pu informer 61% des propriétaires de sites du piratage de leurs sites. Pour la seule et simple raison que ces propriétaires n’ont pas référencé et validé leurs sites dans Google Search Console.

Google va pénaliser les sites qui reçoivent des liens en Dofollow via des Widgets

vient de publier un rappel d’un post de Janvier 2014 qui interdisait aux webmasters d’utiliser des widgets qui affichent aussi un lien retour en dofollow pointant vers le site du développeur de ce gadget.

Google va pénaliser les sites qui reçoivent des liens en Dofollow via des Widgets

Malgré que cela soit contraire aux consignes aux webmasters de Google, beaucoup de propriétaires de sites (développeurs) continuent à gagner encore des backlinks par l’intermédiaire de widgets proposés au public.

Et pourtant, quelle que soit la motivation, les liens dans les widgets ne peuvent pas être placés en échange de quelque chose, que ce soit un produit, un avis, un lien retour, une liste ou un accès à quelque chose.

Cependant, les liens dans les widgets peuvent toujours y figurer s’ils sont en NoFollow et ne transmettent donc pas de PageRank aux destinataires, comme le précise Google :

 

Les Widgets peuvent aider les propriétaires de sites Web à enrichir l’expérience de leur site et engager avec les utilisateurs.

Toutefois, certains widgets (ou gadgets) ajoutent des liens vers un site qu’aucun webmaster-utilisateur ne place en réalité de façon volontaire et naturelle, et contiennent des textes d’ancrage que le webmaster qui utilise le widget ne contrôle pas.

Compte tenu du fait que ces liens ne sont pas insérés naturellement, ils sont considérés comme une violation des consignes aux webmasters de Google.

Des pénalités manuelles en vue

L’équipe anti-spam de Google déclare par conséquent qu’il pourrait dorénavant prendre des actions manuelles sur ce type de liens factices intégrés dans les widgets par certains développeurs qui en bénéficient personnellement.

Lorsqu’une action manuelle (ou pénalité manuelle) sera prise, Google notifiera les propriétaires de sites via la Search Console. Si vous recevez une telle alerte pour liens non naturels concernant votre site et que vous affichez un lien en dofollow dans un widget pour promouvoir votre site, Google vous recommande de résoudre ce problème et de soumettre une reconsidération.

Selon Google, vous pourrez résoudre de telles problèmes avec les liens factices en vous assurant qu’ils ne transmettent pas ou plus de PageRank. Pour ce faire, vous devez impérativement ajouter l’attribut rel=”nofollow” sur les liens du widget ou supprimer complètement ces liens.

Après avoir corrigé comme il se doit ces problèmes de liens factices, vous devez le faire savoir à Google en soumettant une demande de reconsidération via Console.

Une fois que Google aura traité votre demande, il vous enverra une notification pour vous dire s’il lève ou pas la pénalité manuelle.

Alors amis développeurs de Widgets et autres gadgets, arrêtez de profiter de vos outils très utiles et généreusement proposés au public pour gagner artificiellement des backlinks et remonter de façon spammy dans le .

Google AdSense explique comment gagner plus d\'argent

Participer au programme Google Adsense, c’est espérer monétiser son site ou son blog. Même si, par ces temps qui courent, tous les sites ne sont pas logés à la même enseigne.

Google Adsense

Il y a ceux qui gagnent un revenu confortable et régulier et il y a ceux qui rament et n’arrivent pas à obtenir des gains conséquents par rapport à leur investissement dans ce programme.

Et puis, il y a ceux qui s’en sortent mais, tout d’un coup, voient leurs gains Adsense chuter au fil du temps sans savoir de quoi il en est.

Pour ces derniers, plusieurs raisons peuvent expliquer cette baisse de revenu. Pour commencer la recherche des problèmes, il est recommandé dans un premier temps de regarder les taux de clics (CTR), les coûts par clic (CPC), le revenu par mille impressions (RPM), sans oublier le nombre de pages vues.

Toutes ces informations, vous les trouverez dans l’onglet des “Rapports sur les performances” de votre tableau de bord Adsense. Ces rapports vont vous permettre d’établir un diagnostic et avoir un début d’explication à une baisse de revenu ou une date précise du début de la baisse.

Pour tous les cas de figure que peuvent rencontrer les sites Adsense, a publié un article pour les aider à gagner plus d’argent grâce à des solutions simples à mettre en pratique.

Ainsi, selon Google, 4 types de problèmes peuvent expliquer pourquoi un propriétaire de site ou de blog n’arrive pas à mieux le monétiser. Pour chaque problème, Google propose des conseils pour obtenir de meilleures performances.

Baisse du nombre de pages vues

Selon Google, dès que vous constatez une baisse du nombre de pages vues, pensez à étendre la date de vos rapports aux 30 derniers jours, voire plus, afin de mieux identifier les problèmes spécifiques.

Certes, une baisse du nombre de pages vues peut être due à une thématique à caractère saisonnier du site, mais il peut arriver qu’un changement dans vos contenus en soit la cause. Dans ce dernier cas, Google prodigue les conseils suivants pour améliorer votre trafic Adsense :

  1. Promouvoir votre site par le biais des réseaux sociaux et créer un groupe de personnes intéressées qui visitent régulièrement votre site (créer votre propre communauté).

Baisse du coût par clic (CPC)

  1. Vérifiez que vous utilisez l’un des formats Adsense les plus performants.

    Selon Google, ses meilleures tailles d’annonces Adsense pour le CPC et le CTR sont les annonces au format 720×90, 336×280, 160×600 et 320×100 sur mobile. Le format 300×200 serait alors devenu beaucoup moins performant, à en croire Google

    Même si Google a tendance à recommander l’utilisation des annonces au format réactif qui s’adaptent mieux à tout type d’écran et permettent de recevoir les meilleurs CPC.

    Google explique comme gagner plus d\'argent avec Adsense
  2. Assurez-vous que vous ne bloquez pas les annonces

    Plus votre site a accès à plus d’inventaires publicitaires, plus vous avez de chance que la pression des enchères va tirer le coût par clic (CPC) de votre site ou blog vers le haut.

  3. Regardez comment la saisonnalité peut affecter les offres de vos annonceurs.

Baisse de votre classement Google

outil de dépannage pour les webmasters est conçu pour vous aider à résoudre des problèmes courants avec votre site dans et Google Search Console.

Baisse du taux de clics (CTR) et du RPM

Une chute de votre taux de clics (CTR) et de votre revenu par mille impressions (RPM) pourrait être causée par la confusion du design de votre site ou une cible pauvre

Et cela génère de bas revenus.

Alors, voici ce que Google recommande pour augmenter votre CTR et votre RMP :

  1. Mélangez et créez des contrastes : utilisez ces techniques pour concevoir des modèles de publicité qui seront couronnée de succès pour votre site. Vous y parviendrez plus facilement en utilisant l’outil d’optimisation des Adsense.
  2. Utilisez les formats les plus performantes : tels que mentionnés dans la section CPC ci-dessus, les formats Adsense les plus performants sont 720 x 90, 336 x 280, 160 x 600 et la bannière mobile 320 x 100.

Consignes relatives à l\’expérience utilisateur

principes

  1. Concentrez-vous sur les objectifs de vos visiteurs :

    Prenez du recul et posez-vous la question suivante : .

  2. Quelques questions à vous poser avant de commencer :
  • Comment vos visiteurs trouvent-ils votre site ?
  • Que recherchent-ils ?
  • Comment obtenez-vous la réaction souhaitée de leur part ?
  • Utiliser une structure claire pour guider les internautes :

    Quelle que soit la page de destination sur laquelle arrive le visiteur, vous ne disposez que de quelques secondes pour capter son attention et lui montrer ce qui distingue votre site, dans la partie au-dessus de la ligne de flottaison de ce premier écran. En utilisant une arborescence simple, vous indiquez clairement aux internautes la structure de votre site et mettez en avant ce que vous souhaitez leur présenter.

    Suivez ces conseils de conception simples pour créer la structure de votre page :

    • Contraste :
    • Taille :
    • Alignement : les éléments qui partagent un axe commun semblent liés.
    • Espace :
    • Grille :
  • Assurez-vous que les internautes sachent quelle action effectuer sur votre site :

  • Adaptez votre site à la situation de vos visiteurs :

    • Situation : dans quel contexte un internaute peut-il être amené à chercher des informations sur votre site ?
    • Limitation des fonctionnalités :
    • Vitesse :
    • Tolérance :
  • Fidéliser les visiteurs occasionnels :

    Voici quelques techniques vous permettant de fidéliser vos visiteurs occasionnels :

    • Renouvellement du contenu : avant tout, assurez-vous de proposer continuellement un contenu de qualité, régulièrement renouvelé. Ensuite, ce nouveau contenu doit être mis en avant sur vos principales pages de destination.
    • Contenu associé :
    • Réseaux sociaux : faites en sorte que les internautes puissent interagir avec vous via leurs réseaux sociaux préférés. Tous les grands réseaux sociaux proposent des widgets que vous pouvez insérer dans votre site pour permettre aux internautes de vous suivre. Une fois que vous les avez ajoutés, pensez à mettre en avant votre contenu le plus populaire pour inciter vos visiteurs à revenir régulièrement.
    • E-mail :
    • Intérêt et interaction des internautes :
  • Avec tous ces conseils de Google, certainement que vous allez progressivement gagner plus d’argent avec les annonces Adsense sur votre blog ou site.

    Les backlinks et le contenu ont une forte corrélation avec le classement Google


    Plus d’un million de résultats de recherche de ont été étudiés dans le but de trouver des facteurs communs de référencement entre les premiers contenus.

    Cette étude menée par Backlinko.com a permis de découvrir des points communs entre tous les premiers résultats et surtout leur corrélation avec leur classement élevé sur la première page de résultats de Google.

    Bien évidemment, l’une des plus grandes corrélations avec les contenus les plus performants concerne les backlinks. Non seulement le nombre de liens obtenus importent, mais c’est surtout le qui les envoient qui comptent le plus.

    Et, à la fois le nombre et la qualité des liens ont montré dans cette étude une corrélation positive partielle avec la position globale au sein de Google.

    Images via Backlinko.com

    Un autre aspect intéressant de cette étude a porté sur le contenu et les pages qui sont classées dans le haut des résultats de . Backlinko s’est focalisé à la fois sur l’autorité du sujet et la taille ou longueur du contenu et leur impact sur le classement.

    Fondamentalement, les contenus assez haut placés avaient, dans cette analyse, une haute autorité estimée et étaient probablement complets et compréhensifs par nature. Pour mesurer la compréhension des contenus, Backlinko a analysé l’ensemble des mots des contenus pour les comparer à leur position actuelle dans les SERP.

    Voici les points clés de cette étude :

    • Les backlinks restent un facteur extrêmement important du . Backlinko a trouvé que le nombre de noms de domaine pointant un lien vers une page a une corrélation forte avec le ranking plus que tout autre facteur.
    • Les données de l’étude montrent aussi que l’autorité générale des liens d’un site avait aussi une corrélation très forte avec les classements élevés.
    • L’étude révèle aussi que les contenus jugés “thématiquement pertinents” surclassent les contenus qui ne couvrent pas en profondeur un sujet. Par conséquent, publier des contenus centrés sur un seul sujet peut aider à avoir de très bons classements.
    • L’étude a révélé que le contenu plus long tend à bien à se classer dans les résultats de recherche Google. Les résultats de la première page de Google contiennent en moyenne 1.890 mots.
    • Le a de plus en plus une forte corrélation avec le classement sur la première page de résultats de Google. Ce qui n’est plus une surprise depuis que Google a confirmé que l’hébergement sécurisé HTTPS était un signal de classement.
    • Malgré le buzz autour du balisage Schema.org, les données de l’étude montrent que son utilisation n’est pas encore en corrélation avec les meilleures positions.
    • Le contenu avec au moins une image performe largement mieux que le contenu sans aucune image. Et ce, sans pour autant pouvoir dire que des images additionnelles influencent le ranking.
    • L’étude trouve qu’il y a une toute petite relation entre l’ des mots clés de la balise title et le classement. Cette corrélation a été significativement plus faible que prévue, ce qui pourrait refléter le passage de Google à la recherche sémantique.
    • La vitesse de chargement du contenu est important. Les pages qui se chargent très vite sont mieux classées que les sites lents.
    • Le taux de rebond bas est associé avec le classement élevé.

    Comment Google va-t-il identifier et classer les contenus de faible qualité ?

    vient de déposer un brevet qui décrit comment un site peut perdre du trafic si le score de classement des liens pointant vers lui se situe en-dessous d’un certain seuil.

    Ce brevet de Google vise à attribuer un score de qualité aux autres sites qui envoient un lien vers un site. Et ça, à la lecture de ce brevet, ça paraît un peu hallucinant !

    Brevet Google

    .

    Pour peut-être finalement déterminer que le score de qualité du lien reçu est inférieur à un seuil de qualité de lien et classer le site recevant comme un site de qualité médiocre parce que le score de qualité du lien reçu est inférieure au seuil du score de qualité.

    Ainsi, être classé comme étant un site avec un score de qualité faible pourrait alors se traduire par un mauvais classement dans les pages de résultats de Google basé sur le score de qualité des liens reçus, selon la formule mentionnée dans le nouveau brevet de Google.

    Images via Seobythesea.com

    Le brevet de Google indique aussi certaines choses qui pourraient entraîner une note de qualité inférieure en fonction des liens qui pointent vers votre site. Ces liens peuvent inclure les liens provenant des contenus dupliqués et les liens de matériel (Widgets et Sidebar, NDLR) redondants d’un même site pointant vers votre site.

    En d’autres termes, un site qui vous envoie un lien depuis son footer ou son sidebar (barre latérale de navigation) verra, en principe, ce lien unique dupliqué en autant de pages présentes dans ce site et pointant vers votre site.

    Autant de liens reçus par votre site, même de façon naturelle ou à mauvais escient, et votre site sera labellisé comme étant un site de mauvaise qualité par Google.

    Selon Bill Slawski, il est difficile de dire si un tel brevet est déjà en action dans l’algorithme de classement de Google. Compte tenu des derniers mouvements ressentis ces temps-ci par les serpomètres. On se souvient aussi de l’algorithme Phantom 2 de Google et d’un autre parlant de Quality Update.

    Ces deux algorithmes ont-ils un rapport avec ce brevet de classement de Google qui tient compte de la qualité du backlink reçu pour juger de la qualité de votre site.

    Backlinks provenant de contenus dupliqués

    Beaucoup de sites ont, sans le savoir, des contenus qui peuvent être considérés comme étant des contenus dupliqués. Cela pourrait inclure les contenus dans le pied de page (footer) et dans le sidebar (colonne de gauche ou de droite) qui, du point de vue des algorithmes, n’ajoutent aucune valeur aux pages d’un site.

    Selon ce nouveau brevet, dès que Google recevra un signal indiquant que vous avez obtenu des liens via un footer et/ou un sidebar, il va considérer que votre site est de mauvaise qualité. Pas celui qui vous envoie les liens, mais le vôtre.

    Filtrage de la diversité des liens

    Le brevet porte également sur quelque chose que Google appelle “Filtrage de la diversité”, qui est un processus de mise à l’écart des ressources qui fournissent des informations redondantes essentiellement sur la qualité de lien.

    Par exemple, si votre site propose une ressource (Widget ou badge

    Il peut toutefois comptabiliser, et donc en prendre en compte, ces liens filtrés et écartés contre le site qui les a reçus et le considérer comme étant un site de mauvaise qualité.

    Selon les inventeurs de ce brevet, voici les avantages d’une telle procédure d’identification et de classement des sites de faible qualité :

    • Le moteur de recherche peut classer le site comme un site de qualité médiocre, si le score de qualité du lien est inférieur à un certain seuil de score.

    Certes, ce n’est qu’un brevet dont on ne sait pas encore l’usage qu’il en est fait ou qu’il en sera fait. Mais, l’intention de Google est là : trouver tous les moyens à même de lui permettre d’écarter les sites de mauvaise qualité de ses pages de résultats.

    Toutefois, peut-on être coupable de tous les liens de mauvaise qualité ou factices que l’on reçoit sur son site ? Si la réponse est oui, le NSEO a de beaux jours devant lui.

    Pourquoi tant de fluctuations dans le classement sur Google ?

    Occuper une position dans le classement des contenus sur n’est pas toujours statique.

    Pourquoi tant de fluctuations dans le classement sur Google

    Et ce, pour plusieurs raisons que nous explique +Zineb Ait Bahajji lors d’un récent Hangout.

    La question posée était de savoir pourquoi un site peut-il être mal classé sur un mot clé de sa thématique ? Et ce, alors même que ce site serait très bien classé sur plusieurs autres termes faisant partie de la même thématique.

    En substance, Zineb Ait Bahajji fait comprendre dans sa réponse que les fluctuations fréquentes des positions sur Google sont normales.

    Voici sa réponse (Vidéo 16:52) :

    La réponse est toute simple ici. Il est normal d’observer des fluctuations dans les pages de résultats de Google. Il y a en permanence des changements dans les pages de résultats et vos concurrents optimisent eux aussi correctement leurs sites web.

    Par conséquent, il est donc normal d’occuper la première position et ensuite la troisième position et enfin la cinquième position. Et ce, avant de remonter à la deuxième position. Ce sont des changements normaux.

    Mon conseil serait de vous concentrer uniquement sur votre audience et de publier des contenus de qualité, des contenus pertinents et uniques correspondant exactement à l’attente de vos lecteurs.

    En d’autres termes, publier des contenus de bonne qualité ciblant une audience précise permet d’améliorer son classement, et surtout de conserver ses bonnes positions.

    Pour ma part, je pense qu’il faut aussi tenir compte des différentes améliorations et tests fréquents de l’algorithme de classement de Google qui font fluctuer les différents positions.

    Sans oublier les différentes mises à jour des autres algorithmes tels que Google Panda, Penguin et autres Pigeon qui font, qu’à un moment donné, vous changez provisoirement (ou définitivement) de position.

    Google Search indexe désormais les applications en langue française




    Comment référencer son application mobile pour Android

    Selon Google

    Pour cela, vous pouvez :

    • Activer la compatibilité avec les liens profonds et indiquer comment atteindre un contenu spécifique au sein de votre application ;
    • Fournir des liens profonds pour chaque page Web qui possède un lien profond correspondant, soit sur chaque page de votre site, soit dans vos sitemaps.

    source :

    Comment ajouter des liens profonds à votre application

    Pour configurer un lien profond vers le contenu de votre application, procédez comme suit :

    • Dans votre fichier manifeste , ajoutez un ou plusieurs éléments pour les activités qui doivent pouvoir être déclenchées à partir des résultats de recherche Google.

    Les bonnes pratiques relatives aux sitemaps proposées par Google

    User-Agent: Googlebot
    Allow: /

    Questions fréquentes

    À quelle fréquence mon application est-elle explorée ?

    Puis-je ajouter un nouveau sitemap avec des liens vers mon application tout en conservant les sitemaps antérieurs ?

    Voici maintenant comment bien référencer votre site internet sur Google.